Des déchets radioactifs dans nos objets quotidiens, J’ai cru que c’était une blague, mais non, et pas un mot à la télé….

Un arrêté ministériel autorise, depuis mai, l’utilisation de rebuts faiblement radioactifs dans la fabrication d’objets usuels de grande consommation. Contre l’avis de l’autorité compétente.

« Les métaux, plastiques, gravats… issus du démantèlement d’installations nucléaires pourront servir à la fabrication de ciment ou d’acier. Ces produits contaminés seront utilisés pour la construction de maisons, voitures, bateaux, vélos… » Directrice de la Criirad (association indépendante spécialisée dans le nucléaire), Corinne Castagnier ne fait pas de la science-fiction. Elle commente un récent arrêté ministériel.
Un enjeu énormepour l’industrie nucléaire

Ce texte, publié au Journal Officiel le 14 mai, constitue une dérogation au Code de santé publique. Il permet de contourner l’interdiction, prise en 2002, d’utiliser des substances radioactives dans les biens de consommation et les produits de construction. L’Autorité de sûreté nucléaire avait pourtant émis un avis défavorable, rappellant « la position constante de la France d’éviter la dilution des déchets, notamment en les ajoutant à des biens de consommations ». Contactée hier, l’ASN maintient sa position. Les quatre ministères ¯ Santé, Écologie, Logement et Économie ¯ sont passés outre.

L’enjeu pour l’industrie nucléaire est énorme. « Avec la déconstruction d’installations importantes, comme la centrale de Brennilis (Finistère), elle se retrouve devant des montagnes de produits radioactifs dont elle ne sait que faire », indique la Criirad. On parle de millions de tonnes de rebuts à traiter dans les décennies à venir. Trouver des sites où les stocker ne va pas être simple et le coût financier sera élevé.

Pour contrer la décision des ministères, la Criirad a « engagé une requête devant le conseil d’État pour excès de pouvoir. Ce dernier a déjà expédié des mises en demeure aux ministères en question. On attend leurs explications ». Corinne Castagnier en saura peut-être plus lundi. « Nous avons rendez-vous le matin au cabinet de Jean-Louis Borloo », le ministre de l’Environnement.

Ce n’est pas la première fois que l’industrie nucléaire tente de se débarrasser de ses déchets peu contaminés. En 2004, le tribunal administratif de Lyon a fait capoter le projet d’une filiale d’Areva. La Socatric prévoyait de recycler ses déchets via la fonderie Feursmetal. « Ils voulaient fabriquer des tracteurs avec 15 % de métal contaminé. »

Montres au radium

« Ce nouvel arrêté pose des problèmes de santé et d’environnement, s’inquiète la Criirad. On s’apprête à disperser des produits contaminés alors que dans le même temps, l’Andra récupère les objets radioactifs disséminés dans les foyers (montres au radium ou paratonnerres à l’américium). » Il est aussi en contradiction avec la lutte contre la présence de radon, gaz radioactif naturel et nocif, dans les habitations.
ouest-france

J’en reviens toujours pas, c’est un empoisonnement volontaire de toute la population, et ils savent très bien que c’est malsain mais le font quand même.

Que faire ? C’est plus que grave comme décision.Mais quel est l’ingénieur, ou le responsable d’une société qui a imaginé mettre 15 % de métal contaminé dans la construction de tracteur?
Il faut vraiment être à la masse, en plus ces pratiques sont strictement interdites et le lobby nucléaire revient à la charge une fois de plus pour imposer ses vues, c’est aberrant quand on y pense.

Areva ne sait plus quoi faire de ses déchets, autant les mélanger avec tout ce qui passe, c’est criminel, c’est incompréhensible, je vous l’ai déja dit mais l’état ne protège plus ces citoyens, pour peu qu’il l’ai déja fait, mais la cela prend des proportions délirantes.Bientot, on nous dira qu’il n’y a pas besoin de second sarcophage à tchernobyl, que tout va être fondu et transformé en voiture.

Normalement il faudrait réagir très fortement à ce genre de nouvelle.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

7 Réponses to “Des déchets radioactifs dans nos objets quotidiens, J’ai cru que c’était une blague, mais non, et pas un mot à la télé….”

  1. intrigué Says:

    C’est grave,c’est peut être une explication a l’explosion des cancers.Comment peut on savoir avec précision les marques et modèles contaminés ? Il nous faudrais un listing au plus vite.

  2. E.T. Says:

    Le problème c’est que ça manque de guerre c’est tout. Les munitions sont un bon moyen de se débarrasser de ces déchets et là ça semble être le privilège des US alors quand on connait la débrouille à la française faut pas s’étonner que l’on sorte des solutions comme ça.
    L’ultime phase du cancer intellectuel qu’est le capitalisme…

  3. GUERITTE Michel Says:

    Votre visuel et l’expression SHOAH PLANETAIRE m’interpellent.
    Je voudrais échanger avec le responsable de ce blog.
    En effet au cours d’une réunion anti-enfouissement des déchets radioactifs, je viens de faire une comparaison qualitative entre le NAZISME et les déchets nucléaires. Par ailleurs Obama vient de se faire comparer à Hitler, etc… On ressort la loi de Godwin !

  4. flo Says:

    Joli article, je n’avais pas cette info !! C’est grave, mais vous proposez peu de référence à vos dires.

    D’une manière générale, c’est important de documenter tous vos articles. Dans une guerre de l’info comme celle dans laquelle nous sommes, apporter des preuves est essentiel pour convaincre un maximum de gens. Citer des textes, dater, mettre en lien les JO en question est une bonne idée pour donner du crédit.

    Le problème aujourd’hui est que les blog ce citent entre eux et personne ne sait d’où l’information vien

  5. Anonyme Says:

    Bijour flo, l’information vient de Sud ouest le journal régional , je ne met jamais d’info sans la source sinon ça ne sert à rien, je suis serieux, LOL!! C’est ultra grave comme info, donc clique sur sud ouest au bas de l’article et tu aura la source,a plus

  6. Deedoff Says:

    Bonjour,
    Un peu d’info réaliste sur http://radioprotection.unblog.fr/
    On y parle de nucléaire en général et de radioprotection en particulier.

    Cordialement.

  7. Anonyme Says:

    Pas bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :