Posts Tagged ‘zyklon b’

Réserves de pétrole US gigantesques et faillite des pays arabes producteurs de pétrole: voila le programme, avec un baril à 200 $

février 27, 2011

Rapport du gouvernement US sur les réserves de Bakken

Putain, si c’est vrai, laissez tomber le bordel à venir dans nos vies….

Allemagne : une mère de famille chrétienne condamnée à de la prison ferme pour avoir refusé les cours d’éducation sexuelle !

février 27, 2011

Une mère de douze enfants a été condamnée à 43 jours d’incarcération pour avoir refusé d’inscrire trois de ses enfants dans le programme d’éducation sexuelle dans une école primaire locale, selon les sites Kath.net et Katholisches.info. Elle sera emprisonnée dans l’établissement pénitentiaire de Gelsenkirchen.

La femme serait baptiste et d’origine russe, arrivée il y a une vingtaine d’années en Allemagne. Elle et son mari s’opposent au programme gouvernemental pour des raisons religieuses. Le couple affirme que ses droits protégés par la Convention européenne des droits de l’homme, dont l’Allemagne est l’un des signataires, sont bafoués.

Les parents invoquent l’article 2 du Protocole additionnel à la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales qui stipule : « L’État, dans l’exercice des fonctions qu’il assumera dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement, respectera le droit des parents d’assurer cette éducation et cet enseignement conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques. »

Côme Dubois (source : Pour une école libre au Québec)
http://www.christianophobie.fr

Je ne vois pas cette info sous l’angle de la religion chrétienne bafouée, une musulmane aurait pu aller en prison pour la même raison, c’est bien un exemple du fascisme à venir dans nos sociétés occidentales.
L’obligation de suivre la pensée unique. L’abandon de la foi
Nos médias adorent montrer le peu de conscience démocratique dans les pays étrangers , mais voila que chez nous, on met en prison des gens parcequ’ils DISENT qu’ils ne croient pas à la shoah par gaz ou des mères de famille parcequ’elles ne veulent pas que leur enfants aient d’éducation sexuelle.
En chine on met en prison ceux qui disent vouloir la démocratie et en indonésie on met en prison des actrices de films X, et oui chacun ses tabous.

Ce matin je regardais un doc sur lcp,  » le miracle de liepzig « , sur le soulèvement pacifique des habitants de liepzig en 1989, j’y ai appris que ceux qui distribuaient des tracts pour appeler à une manifestation illégale avaient été arrétés par la stasi et enfermés 8 jours, sans être torturés. Rien de bien dangereux en soit.
On peut quand même dire que ces jeunes ont été courageux mais ce n’est rien par rapport à certains comportements et la dose de courage extraordinaire qu’il a fallut à certains lybiens par exemple pour attaquer les bases militaires. J’ai vu tout à l’heure un reportage en lybie, des hommes avaient érigé une sorte d’autel avec une photo d’un jeune, on nous explique que ce garcon s’est jeté avec sa voiture bourrée de bouteille de gaz contre la porte de la base militaire, il s’est sciement sacrifié pour que les siens soient libres et dignes.

Allez trouver des occidentaux qui soient prêts à se sacrifier pour d’autres occidentaux, vous risquez de chercher longtemps.

Bon sinon, les revolutions arabes, c’est du vent, les leaders ont été formés en serbie par ceux qui ont reversé milosevic, ils sont soutenus par le gvt us et une assos républicaine…
Au moins maintenant je le sais, en même temps l’intiateur de la page facebook en egypte est un cadre de google …

La Russie continuera à livrer des missiles à la Syrie et à l’Iran.

février 26, 2011

La Russie entend remplir son contrat de livraison de missiles de croisière à la Syrie, malgré les condamnations d’Israël, a déclaré samedi le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov cité par les agences russes.

« Le contrat est dans sa phase de réalisation », a déclaré M. Serdioukov.

La signature de ce contrat en vue de fournir des missiles Yakhont à la Syrie remonte à 2007. Rien n’a été livré pour l’instant.

Le montant du contrat qui prévoit la livraison de 72 missiles de croisière s’élève à 300 millions de dollars, selon les médias.

Ces ventes d’armes russes à la Syrie, dont les liens avec l’Iran sont étroits, inquiètent les Etats-Unis et Israël qui redoutent que celles-ci ne se retrouvent aux mains du Hezbollah libanais.

En septembre, Israël les avait fermement dénoncées. Les médias israéliens soulignaient alors que cela pourrait mettre en danger les navires de la marine israélienne au large des côtes libanaises au cas où ces missiles seraient transférés par la Syrie au Hezbollah.

L’armée syrienne dispose essentiellement de matériel soviétique vieillissant.

Les médias russes reviennent régulièrement sur un contrat présumé de livraison de chasseurs intercepteurs MiG-31 avec la Syrie – en dépit de plusieurs démentis côté russe-, suscitant l’inquiétude d’Israël qui reste officiellement en guerre avec Damas.

Le MiG-31, considéré comme l’un des meilleurs avions de combat, peut voler par tous les temps, et est armé de missiles d’une portée de plus de 200 km capables d’atteindre simultanément 24 cibles différentes.

La Russie tente de préserver les livraisons de ses équipements militaires au Moyen-Orient malgré les révolutions et les soulèvements sociaux qui secouent la région.

Une source russe chargée des exportations d’armes a indiqué cette semaine que la chute de certains régimes pourrait causer des pertes de 10 milliards de dollars à la Russie au titre de contrats non-honorés.

M. Serdioukov a pour sa part reconnu que les soulèvements pourraient pousser la Russie à abandonner plusieurs de ses clients dans la région.

« Il est probable que nous perdions » des contrats, a souligné le ministre.

« Mais, j’espère que les principaux contrats de livraison (d’équipements) militaires seront honorés », a-t-il ajouté.

La Russie a aussi « une très longue liste » d’armes qu’elle compte vendre à l’Iran en dépit de l’annulation du contrat de livraison à Téhéran de missiles S-300, a déclaré cette semaine le directeur de l’agence russe chargée de la coopération militaro-technique, Mikhaïl Dmitriev.

Cette coopération peut notamment inclure les systèmes de missiles sol-air TOR-M1 auparavant fournis à Téhéran et « d’autres systèmes de défense antiaérienne qui ne sont pas interdits par les sanctions internationales, selon M. Dmitriev.
romandie

et

La Russie veut vendre des armes à l’Iran

La Russie a « une très longue liste » d’armes qu’elle compte vendre à l’Iran malgré les sanctions et en dépit de l’annulation du contrat de livraison à Téhéran de missiles S-300, a déclaré le directeur de l’agence russe chargée de la coopération militaro-technique dans une interview jeudi. Mikhaïl Dmitriev a souligné dans un entretien au quotidien Kommersant que la coopération militaire entre les deux pays n’avait pas cessé et que la Russie cherchait à vendre à l’Iran des armes qui ne violeraient pas les sanctions internationales.

« La coopération militaro-technique n’a jamais cessé. La résolution de l’ONU est lourde, elle interdit beaucoup de choses. Mais il y a des directions où on peut avancer », a estimé Mikhaïl Dmitriev. Cette coopération peut notamment inclure le service des missiles sol-air TOR-M1 auparavant fournis à Téhéran ou « d’autres systèmes de défense antiaérienne qui ne sont pas interdits par la résolution », a-t-il poursuivi. « Nous avons préparé une liste (…), elle est très longue », a-t-il souligné. Les Etats-Unis et Israël ont régulièrement affirmé, ces dernières années, ne pas exclure une frappe militaire contre l’Iran, accusé par les Occidentaux, malgré ses dénégations, de chercher à se doter de l’arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil.
http://www.europe1.fr

Il me font rire les malades qui occupent la Palestine quand ils se plaignent :  » nos ennemis achetent des armes  » lol.
J’espère que la totalité des yakhont iront aux Hezbollah et que la flotte israélienne sera coulée, ces missiles ont l’air d’être extrèmement rapide et efficace

Cette déclaration n’est pas anodine, les russes ont du être vexés par les américains alors ils se vengent.
C’est normal en même temps que la syrie, l’iran , le hezbollah ou le hamas aient droit à des armes sophistiqués, c’est ça la guerre.
Après les révolutions , les guerres…

L’armée américaine a cherché à utiliser des psychologues militaires pour influencer des élus sur l’Afghanistan…

février 25, 2011


Le général William Caldwell, responsable de la formation des troupes afghanes.AP/Dar Yasin

L’armée américaine a cherché à utiliser illégalement les services de psychologues militaires pour influencer des parlementaires et de hauts responsables étrangers, dans l’espoir d’obtenir plus de troupes et de fonds pour l’Afghanistan, rapporte jeudi le magazine Rolling Stone. Le journal accuse le général William Caldwell, responsable de la formation des troupes afghanes, d’avoir fait pression l’an dernier sur une cellule de « psy-ops », des militaires normalement chargés d’influencer le comportement de l’ennemi par le biais de la propagande.

Selon le magazine, le général a exigé de cette cellule qu’elle se concentre sur les personnalités venant lui rendre visite en Afghanistan. Parmi celles-ci figuraient, selon le journal, le sénateur John McCain, ancien candidat républicain à la présidentielle, ainsi que ses collègues Joe Lieberman, Jack Reed, Al Franken et Carl Levin. Rolling Stone cite aussi les noms du chef d’état-major interarmées, l’amiral Mike Mullen, ainsi que le ministre de l’intérieur allemand et l’ambassadeur tchèque en Afghanistan.

Le journal s’appuie sur des déclarations du colonel Michael Holmes, chef de la cellule en question, qui a expliqué que la loi interdisait à ses services de manipuler des Américains. « Mon travail de ‘psy-op’ est de jouer avec le cerveau des gens, afin d’amener l’ennemi à agir comme nous le souhaitons. Je n’ai pas le droit de faire ça aux nôtres. Si on me demande d’utiliser ces capacités sur des sénateurs ou des représentants, on franchit la ligne rouge », a-t-il déclaré.

Selon le colonel Holmes, son supérieur hiérarchique lui a demandé de réunir des dossiers sur ses visiteurs afin de connaître « les points sensibles sur lesquels nous pourrions agir afin d’obtenir plus de fonds ». « Comment peut-on obtenir de ces types qu’ils nous envoient plus de monde ? Que dois-je leur enfoncer dans le crâne ? », aurait demandé le général Caldwell. Selon Rolling Stone, le colonel Holmes s’est ouvert de ses préventions auprès de sa hiérarchie, mais il a ensuite fait l’objet d’une enquête sur son comportement personnel et a reçu « une réprimande ».

Le Pentagone n’était pas joignable jeudi matin pour commenter ces informations.
http://www.lemonde.fr

Si ils s’en prennent à des députés et hautes personnalités comme john mac cain, imaginez ce que l’on doit se prendre dans la tronche….
Une preuve de plus que nous vivons une dictature scientifique, nos cerveaux sont manipulés, orientés afin que nous puissions être à la merci de nos émotions les plus basiques et donc controlable.

Je me fais du soucis pour les révolutions arabes, je viens d’apprendre que les gens du Caire n’ont pas voulu prier sur la place tahrir, affirmant qu’ils ne voulaient pas d’un gouvernement religiieux, ni militaire, mais civil.
Il semblerait que tous ces jeunes soient prêt pour devenir aussi débile que nous, la télé réalité, les pubs, les clips de musique leur ont retourné le cerveau. Leur révolte est plus que légitime mais si c’est pour se plonger le matérialisme athée à l’occidentale, franchement ça ne sert à rien.

Il faut interdire les emissions de divertissement moderne, le théatre ok, les humoristes ok, mais tout le reste, c’est à bannir. La télé réalité et l’humiliation, les clips de musique degénérés qui créent les standards de comportement chez les ados et les adultes complètement stupide. Il reste le cinéma et les documentaires !

Chaque fois que je vois la vidéo de kadhafi dans la voiture sous son ombrelle avec en arriere plan le palais détruit par les américains et faisant des grands gestes je pleure de rire, ce gars est complètement givré et il le montre c’est totalement dingue. Non pas qu’il soit plus fou que les autres dirigeants ( le pouvoir est une maladie mentale ) mais lui assume complètement.. Son discours ou il accuse al quaida de donner des gélules hallucinogènes aux jeunes est à mourir de rire, une autre scène m’a fait délirer, les sbires de kadhafi qui tuaient les civils avaient des casques de chantier jaune !! LOL !!!
Il y a aussi lorsqu’il dit que si il le faut il fera comme à tienamen, à falloujah ou à waco parceque parfois il ne faut avoir peur de tuer des gens pour maintenir l’ordre !!! ou que si il avait été président, il aurait demissionné, en parlant de lui à la 3 personne, mais qu’il n’était pas le président, qu’il n’avait pas de pouvoir comme la reine d’angleterre !!!
Et aujourd’hui il a dit qu’il va ouvrir les dépots d’arme et de munitions pour que le peuple se défende !!

Enfin bref, on verra bien, mais faisons attention les médias mentent, souvenons nous les charniers de timisoara, les bébés sortis des couveuses au koweit, les camps de concentrations en Bosnie, le mensonge est la norme.

http://www.dailymotion.com/video/xh5ake_libye-kadhafi-est-a-tripoli-et-le-dit_news

Le « who’s who » du « Siècle » : un site américain divulgue la composition secrète du club le plus fermé de France

février 25, 2011

Révélation. Mercredi, une liste confidentielle des membres de l’association « Le Siècle » a été mise en ligne depuis les Etats-Unis. Jusqu’à maintenant, ce club élitiste réunissant le gratin de la politique, des affaires et des médias avait tenté de maintenir le secret sur l’identité de ses adhérents. En vain.

A l’ère numérique, le secret absolu n’est plus possible. C’est ce que vont comprendre, à leur détriment, les participants d’un rituel mondain et ultra-select, dénommé le « dîner du Siècle ». Une fois par mois, à Paris, place de la Concorde, l’élite française se réunit en toute discrétion. Depuis hier, cette précaution est devenue inepte : Cryptome.org -un site américain spécialisé, à l’instar de Wikileaks, dans la publication de documents sensibles- a mis en ligne la liste complète des participants au dîner du « Siècle » qui s’est tenu le 27 janvier 2010. Une controverse, liée à l’opacité et au but exact de ces réunions, subsiste depuis l’automne : suite à l’appel du réalisateur Pierre Carles, des rassemblements de protestation se tiennent chaque mois face à l’établissement dans lequel se réunissent les convives triés sur le volet. Au regard des nombreux témoignages rapportés par des anciens membres, une chose paraît certaine : fondé en 1944, le « Siècle » n’est ni une loge maçonnique complotant dans l’ombre ni un simple rassemblement huppé et sans conséquences. Le défaut de transparence, la mise en place d’un circuit parallèle de pouvoir échappant à tout examen démocratique et la connivence cultivée entre gens influents sont les principaux griefs adressés à cette association. Fin octobre, Oumma avait déjà publié un reportage consacré à la première manifestation hostile à ce club VIP et confidentiel.

Quatre mois plus tard, le militantisme anti-élitaire s’est émoussé. Le diner du Siècle qui s’est déroulé hier, mercredi 23 février, n’a pas connu l’opposition affichée lors des mois précédents. Outre le temps pluvieux, sans doute faut-il y voir la conséquence de la féroce répression policière déployée à l’occasion des rassemblements de janvier et de novembre. De nombreux manifestants avaient rapidement été interpellés et embarqués par les forces de sécurité.

Une nouvelle aristocratie

Le site Cryptome a dévoilé mercredi son précieux document, au jour même où se tenait, sans véritable contestation populaire, la dernière réunion du Siècle. Ce pdf de 98 pages, compressé pour téléchargement en fichier zip, est le bottin mondain par excellence : les noms des dizaines de personnalités ayant participé au dîner de janvier 2010, ainsi que leurs coordonnées professionnelles, y figurent. Les adresses privées de domicile ont été par contre gommées. But invoqué, en préambule du texte, par la mystérieuse source anonyme ? Donner la possibilité aux citoyens hostiles à cette pratique d’interpeller directement, par téléphone ou email, ses adeptes. La démarche se présente ici comme une contre-attaque : « La publication de la liste facilitera les protestations à l’encontre des dirigeants et de ceux qui contribuent à détruire l’héritage de la Résistance : notre sécurité sociale, notre système de pensions, nos services publics ».Si le document semble authentique, il confirme d’ores et déjà ce que l’on devinait à propos du « Siècle » : la société civile, les partis politiques radicaux et les « minorités visibles » n’y sont quasiment pas représentés. Une caste à part, secrètement affairiste et déconnectée de ce qui constitue pourtant la diversité –politique, économique et culturelle- de la société française.

***Liste non exhaustive des noms figurant dans la liste du dîner du 27 janvier 2010 et dans celle, également affichée, des anciens membres du conseil d’administration du Siècle :

En politique : Nicole Notat (nouvelle présidente du Siècle), Jérôme Monod (ex-conseiller à l’Élysée), Martine Aubry (PS), Anne-Marie Idrac (ex-secrétaire d’Etat au commerce), Pascal Lamy (OMC), Hubert Védrine (PS), François Baroin (porte-parole du gouvernement et ministre du Budget), Jean-Michel Berard (préfet), Marguerite Berard-Andrieu (conseillère technique à l’Élysée ), Xavier Bertrand (ministre de l’Emploi), Jean-Marie Cavada (eurodéputé), Olivier Dassault (député UMP), Rachida Dati (eurodéputé), Tony Dreyfus (député PS), Jean-Paul Faugère (directeur de cabinet du Premier ministre), Jean-Pierre Fourcade (sénateur UMP), Philippe Galli (préfet), Michel Gaudin (préfet de police de Paris), Hervé Gaymard (député UMP), Elisabeth Guigou (député PS), Hubert Haenel (sénateur UMP) , Christian Jacob (pdt du groupe parlementaire UMP), Pierre Joxe (PS, membre du Conseil Constitutionnel), Anne-Marie Lizin (sénatrice belge), Hervé Mariton (député UMP), Pierre Méhaignerie (député UMP), Catherine Nay (conseillère à l’Élysée), Françoise de Panafieu (député UMP), Pierre Steinmetz (membre du Conseil Constitutionnel), Henri Weber (PS, eurodéputé), Eric Woerth (alors ministre du Budget).

Dans le domaine médiatique et culturel : Marie-Louise Antoni (Le Monde), Olivier Nora (Grasset), Louis Schweitzer (Le Monde), Nicolas Baverez (Le Point, Le Monde), Jacques Attali, Véronique Cayla (Arte), Michèle Cotta (ex-France 2), Richard Descoings (Sciences Po), Denis Jeambar (éditions du Seuil, Marianne, IPJ), Alain Minc, Denis Olivennes (Europe 1, alors au Nouvel Obs), Alexandre Adler, Blandine Kriegel (philosophe), Pierre Assouline, Christopher Baldelli (RTL), Alexandre Bompard (Fnac, alors à Europe 1), Stéphane Boujnah (membre fondateur de SOS Racisme, dirigeant à la Deutsche Bank et à la Deutsche Securities Algeria), Takis Cadilis (Lagardère Entertainment), Monique Canto-Sperber (Ecole Normale Supérieure), Emmanuel Chain (producteur Tv), Teresa Cremisi (Flammarion), Axel Duroux (ex-TF1 et RTL), Bernard Fixot (éditions XO), Alain Genestar (Polka Magazine, ex-Paris Match) Antoine Herouard (secrétaire général de la Conférence des évêques de France) Emmanuel Hoog (INA), Serge July (ex-Libération), Julien Kouchner (CAPA), Pierre Louette (AFP), Rémy Pflimlin (France Télévisions), Sylvie Pierre-Brossolette (Le Point), Henri Pigeat (CFJ), PPDA, David Pujadas, Jean-Marie Rouart (Paris Match), Laurent Solly (TF1), Didier Quillot (Lagardère, Canal+), Nicolas de Tavernost (M6), Thomas Valentin (M6), Gérard Unger (LICRA), Lionel Zinsou (Libération /Rothschild Group).

En vrac : Jean Veil (avocat de Jacques Chirac), Denis Kessler (ex-vice-pdt du MEDEF), Jean-Pierre Jouyet (AMF), Marie-Hélène Berard (trésorière de la chambre de commerce France- Israël et de la Fondation Chirac), l’Allemand Joachim Bitterlich (Veolia Environnement), Christian de Boissieu (conseiller économique auprès de Matignon), Jean-Paul Costa (pdt de la Cour européenne des droits de l’homme), Anne-Marie Couderc (Lagardère Active), Denis Delmas (pdt de TNS Sofres), Jérôme Jaffré (CECOP), Philippe Delmas (ex-vice-pdt Airbus), Frank Esser (pdg SFR), Louis Gallois(pdt exécutif EADS), Benoît Genuini (médiateur national de Pôle emploi), Philippe Ingall-Montagnier (procureur général près la cour d’appel de Versailles), Georges Kiejman (avocat), Bruno Laserre (pdt de l’Autorité de la concurrence), Jean-Bernard Lévy (pdt de Vivendi), Thierry de Montbrial (IFRI), Christian Noyer (gouverneur de la Banque de France), Michel Prada (ex-AMF).
http://oumma.com lisez l’article sur le site, il y a des liens

Pour télécharger la liste des participants du siècle liste officielle des participants du Siecle Il y a les numéros de téléphone de leur lieux de travail.

Le Hezbollah menace d’envahir la Galilée en cas d’attaque israélienne. À quand une brigade internationale contre le sionisme ?

février 22, 2011

Le puissant mouvement armé chiite libanais Hezbollah a menacé mercredi d’envahir la Galilée en Israël en cas de nouvelle attaque israélienne contre le Liban voisin, et de s’en prendre à des « dirigeants » israéliens pour venger l’un des leaders assassinés du parti.
« Je dis aux combattants de la Résistance islamique (Hezbollah, ndlr), soyez prêts: si une guerre est imposée sur le Liban, le commandement de la résistance pourrait vous demander de prendre le contrôle de la Galilée, c’est-à-dire de libérer la Galilée », a lancé le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah.
Il s’exprimait lors d’un discours retransmis sur grand écran à l’occasion d’un rassemblement organisé par son mouvement dans la banlieue sud de Beyrouth, l’un de ses bastions.
Le chef du Hezbollah répondait aux déclarations du ministre israélien de la Défense Ehud Barak qui a affirmé que l’armée israélienne n’excluait pas « d’entrer » à nouveau au Liban, lors d’une visite mardi aux troupes israéliennes déployées dans le nord près de la frontière avec le Liban.
« Le calme règne (à la frontière) car le Hezbollah est conscient de notre capacité de dissuasion et a gardé en mémoire les lourdes pertes que nous lui avons infligées en 2006 », a déclaré M. Barak, cité par le quotidien Haaretz.
Après l’enlèvement à la frontière par le Hezbollah de deux soldats israéliens, l’armée israélienne a lancé une offensive destructrice au Liban (juillet-août 2006), marquée par de nombreux ratés contre le Hezbollah qui avait réussi à tirer 4.000 roquettes sur le nord d’Israël.
Hassan Nasrallah a aussi menacé de s’en prendre aux « dirigeants » et « généraux » israéliens pour « venger » l’assassinat de son chef militaire Imad Moughnieh en 2008 en Syrie.
« La décision va être mise en oeuvre (…) au moment opportun et (en visant) la cible opportune. Je dis aux dirigeants et généraux sionistes, où que vous soyez dans le monde, à n’importe quel moment, prenez garde à vos têtes car le sang d’Imad Moughnieh n’a pas été versé en vain », a-t-il dit.
Imad Moughnieh, l’un des principaux chefs militaires du Hezbollah, a été tué le 12 février 2008 par l’explosion d’une voiture piégée à Damas. Le Hezbollah a accusé Israël, qui a démenti, de l’avoir liquidé.
Le rassemblement du Hezbollah est organisé annuellement pour rendre hommage à ses « leaders martyrs », l’ex-chef du Hezbollah Abbas Moussaoui assassiné par Israël en 1992, le dirigeant Ragheb Harb tué en 1984 et Imad Moughnieh.
Lors du rassemblement, le chef d’une cellule de 22 membres du Hezbollah, qui s’étaient échappés de leur prison en Egypte à la faveur du soulèvement populaire fin janvier, est apparu à la télévision.
Hassan Nasrallah a remercié les Egyptiens pour leur « révolution » qui a permis de « libérer le frère Mohamed Youssouf Mansour », alias Sami Shebab. Il faisait partie d’un groupe de 26 personnes condamnées en Egypte en 2010 pour avoir fomenté des attentat dans le pays pour le compte du Hezbollah.
Le Hezbollah, soutenu par Damas et Téhéran, s’est félicité de la chute du président Hosni Moubarak.
http://www.lexpress.fr

En 1936, il était de bon ton d’aller se battre contre franco, si aujourd’hui vous faites la même chose, si vous allez aider le hezbollah à protéger le Liban et à liberer la Palestine vous êtes un terroriste, autre temps, autres moeurs. Et puis à l’époque le courage, l’engagement et l’abnégation signifiiait encore quelque chose…

En plus les femmes sont belles :

La lutte armée contre un colonialisme est moralement acceptable, on peut même affirmer que c’est un acte noble.
Comme j’ai pu le lire ici (un blog très documenté), je pense également que les musulmans sont nos alliés dans cette lutte à mort pour la civilisation :

 » De nos jours, les musulmans sont à l’avant-garde du combat contre la juiverie mondialiste! Ils devraient être nos meilleurs alliés!

Je vous demande: qui donc aurait intérêt à ce que vous les ignoriez et les rejetiez?

À bon entendeur.  »

et

 » Identitaire, combien de fois tu t’es pris du phosphore blanc en pleine gueule pour avoir combattu la juiverie mondialiste?  »

Il faut absolument que vous voyez l’islamophobie comme l’arme ultime de destruction de l’europe, les juifs extrémistes, après avoir favorisé une immigration massive, créé une méga crise économique et spéculant comme des malades, les voila qu’ils distillent la haine et agitent le tout, avec pour résultat la guerre civile, le déchirement, la division, ce en quoi ils excellent.

Wall street affame le monde :

Aujourd’hui, un musulman qui refuse de voir ça dans son pays est perçu comme un extrémiste
Voila ce qui arrive lorsque la CIA s’occupe de la culture !!
Alors vive l’extrémisme !
Quand on voit ce que produit l’occident, on comprend que des gens ne veulent pas de ce modèle.

Sans le lobby qui n’existe pas , une sorte de légion internationale contre le sionisme aurait été créee depuis longtemps, mieux, le mossad a neutralisé une telle dynamique en créant le faux  » Front islamique mondial pour le djihad contre les juifs et les croisés « . C’est dire si ils avaient peur de ce genre d’idée
Je trouverai ça beau de voir des européens aller se battre avec des arabes musulmans et chrétiens en Palestine contre les sionistes, en plus à Hebron, ils seront aux millieux « d’arabes  » avec la peau blanche et des yeux bleus et verts… Des descendants du royaume de jerusalem et des croisades !

Mais bon avec des gens qui peignent avec leur cul et d’autres qui aiment ce gens de peinture, on est mal barré !!

Sinon deux trois vidéos :

DEs centaines de millers d’égyptiens crient  » jerusalem on arrive  »

Asselineau nous explique le FN, à tomber par terre !

Bhl en plein délire

Israel est intouchable ! le culot juif dans toute sa splendeur

Incompréhension :  » L’église catholique supprime le mot « holocauste » de la Bible  » !!!! Le mot holocauste devient une marque….

février 19, 2011

Le mot « holocauste » est désormais une marque déposée qu’on n’aura bientôt plus le droit d’utiliser avec un h minuscule pour désigner autre chose que ce que les nazis ont infligé aux Juifs (et à eux seuls) pendant avant et pendant la seconde guerre mondiale.
Et c’est pour cette raison qu’une organisation de survivants de « l’holocauste » et de leurs descendants vient de féliciter l’église catholique pour avoir retiré ce mot de la traduction anglaise dite New American Bible.
Incroyable comment les Catholiques peuvent s’avérer obéissants quand on les prend par les sentiments.

Une organisation de survivants félicite les catholiques pour le retrait du mot « holocauste »
Jewish Telegrahic Agency, 8 février 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri

(JTA) – Une organisation de survivants de l’holocauste [lisez un h majuscule] a félicité l’église catholique pour avoir modifié une traduction anglaise de la Bible afin d’éliminer le mot « holocauste ».
Une déclaration d’Elan Steinberg, vice président de l’American Gathering of Holocaust Survivors and their Descendants, a été publiée lundi en réaction à la suppression du mot « holocauste » avec un h minuscule, et son remplacement par l’expression « burnt offerings » [littéralement offrandes brulées qu’on traduit par holocauste ] dans la nouvelle édition révisée de la New American Bible qui doit paraître le 9 mars.

« Les survivants de l’holocauste voient ce changement subtil mais très significatif comme un geste attentionné de la part de l’église catholique dont nous lui sommes reconnaissants, affirme la déclaration. « Nous comprenons que l’intention était de souligner la prévalence de l’usage du mot ‘holocauste’ pour référer à la tragédie juive à l’époque nazie. »

Steinberg considère que ce geste est particulièrement bienvenu à cause des tensions récentes avec le Vatican au sujet de questions ayant trait à l’holocauste, notamment les démarches pour la béatification de Pie XII, Pape à l’époque de l’holocauste, et l’annulation d l ‘excommunication de Richard Williamson, l’évêque négateur de l’holocauste.

Il a dans le même temps insisté sur le fait que l’usage jusqu’à présent du mot « holocauste » dans la Bible catholique « n’a en rien été offensant » et il a observé que l’usage actuel du mot « holocauste » -avec un h majuscule- pour signifier le génocide commis par les nazis contre le peuple juif dérivait de son usage dans le sens d »‘offrandes cuites » [burnt offerings ou holocauste].

La New American Bible est une traduction catholique de la Bible publiée pour la première fois en 1970 et révisée à plusieurs reprises.
http://mounadil.wordpress.com

Elle est pas bonne celle la !, Et l’Église, elle est pas jobarde de faire ça.
Je suis atterré par la faiblesse de l’Église et de la société civile en générale face à l’extrémisme juif, vous vous rendez compte, un nom commum avec de multiples défnitions :

Académie française, 8ème édition

Définition 1 :
Sorte de sacrifice chez les Juifs, où la victime était entièrement consumée par le feu. Offrir en holocauste. L’autel des holocaustes. Il se prend aussi pour la Victime ainsi sacrifiée. Mettre l’holocauste sur l’autel. Il se prend quelquefois pour Sacrifice en général; et dans ce sens on dit JÉSUS-CHRIST s’est offert en holocauste pour nos péchés.

Wiktionnaire

Définition 1 :
(Antiquité) (Religion) Sorte de sacrifice chez les juifs, où la victime était entièrement consumée par le feu. Offrir en holocauste. L’autel des holocaustes.

Définition 2 :
(Par extension) La victime ainsi sacrifiée. Mettre l’holocauste sur l’autel.

Définition 3 :
(Par extension) Sacrifice en général.

Voila donc que ce mot est réduit à une seule définition, la mort des juifs pendant la guerre, le mot holocauste est pris en otage par les pleurnicheurs, il devient une marque déposée !

Alors que le judaisme déteste le christianisme et à causé la mort d’un nombre incalculable de chrétien et que le sionisme déteste l’islam et cause la mort de millions de musulmans, la logique voudrait que chrétiens et musulmans se liguent contre cet ennemi commun, malheureusement l’immense travail de propagande d’instigation sioniste fait en sorte que les victimes du talmudo-sionisme s’entredéchirent.

Hey oui, la vieille histoire du coq chetif

Trop bon, rockefeller se fait copieusement insulter ! Faux islamistes sur la toile tunisienne et zemmour se fout de vous.

février 17, 2011

http://www.dailymotion.com/video/xh1vx7_illuminatis-david-rockefeller-malmene-au-chili_news

C’est quand même un sacré dingue le gars, il a fait passer le message comme il faut, je ne sais pas si il est tombé dessus par hasard ou si il a eu l’information mais il a été très courageux, remarquez qu’il répète très souvent le nom de son pays, le Chilie, et voyez vous si en France on insistait comme cela sur l’idée de la nation c’est automatiquement la case fasciste. Le sentiment d’appartenance national a disparu, la juiverie a dissous la France.
En criant  » Chile  » a tout bout de champs, on comprend pourquoi les nations souveraines sont l’ennemies de ces internationalistes comme rockefeller, c’est pour cela qu’ils veulent détruire les nations, sans le sentiment d’appartenance à la nation, l’homme athé est dépassé, il n’a aucun cadre qui fedère sa volonté, après avoir détruit l’église, c’est au tour de l’état, maintenant l’homme est faible, il ne croit en rien, n’a rien à quoi se raccrocher, c’est pour cela que le NWO est proche.

Et voila un petit extrait d’une emission de France 24 ou l’on apprend qu’une fois de plus des policiers se sont fait passer pour des islamistes, cette fois c’est sur internet que ça se passe, de faux compte facebook extrèmement virulent et surtout qui nécessitaient une pression policière importante…
http://www.dailymotion.com/video/xh0stj_tunisie-des-policiers-ce-font-passer-pour-des-islamistes_news

Les vrais extrémistes musulmans au sein de cette communauté de plus d’un milliard et demi de croyants sont moins nombreux et font incomparablement moins de mal que les extrémistes juifs, juifs qui ne seraient qu’une quinzaine de millions sur terre.

Un petit mot sur zemmour, il dit des choses parfois assez justes et censées mais c’est avant tout un intellectuel juif qui ne veut ni critiquer israel ni les excès et les répercusions du sionisme dans le monde et la France (jamais autant pro israélienne et atlantiste) alors qu’il nous fait la danse sioniste des méchants musulmans.

Quand je le vois dire gravement, se joignant les mains  » oui l’islam est un problème pour la démocratie  » je me dis qu’il faut vraiment ne pas être très fute-fute pour ne pas comprendre pourqui il bosse.

Comprenez que les juifs extrémistes sont des malins, ils jouent sur tous les tableaux, le créneaux du juif qui défend israel, la laicité, qui est internationaliste et qui stigmatise les arabo-noirs musulmans est saturé, c’est la ou se démarque zemmour, il reste anti islam et pro laicité mais ne parle jamais d’israel et au contraire ne fait que du franco/français, comme cela il ratisse ceux qui n’aiment pas les arabo-noirs-musulmans et qui possèdent une idée d’une France souveraine, à la tonalité gaullienne.

Lisez cet article, il y a une vidéo ou zemmour s’exprime. Quelques morceaux ( très bien) choisis par l’auteur
de l’article :

« Je ne me positionne pas par rapport à Israël, les Etats-Unis, le monde arabe… etc. Ce n’est pas mon problème. Mon problème c’est la France »
– « L’islam doit s’adapter comme les autres religions l’ont fait »
– « La France aux Français et à ceux qui veulent être français »
– « Je m’en fous [de Le Pen]. Je dis ce que je veux, ce que je pense être vrai. Qu’il l’ait dis ou pas, je m’en fous »
– « Les électeurs de Le Pen son des français comme les autres, souvent des ouvriers, des gens très pauvres qui sont en première ligne, qui souffrent de la mondialisation, d’une immigration mal contrôlée, mal assimilée. Il faut arrêter de leur cracher à la gueule en plus »
– « J’essaie de défendre une culture, un art de vivre qui a fait notre bonheur pendant des siècles »

Ce n’est pas parceque zemmour dit des choses très interressantes et fort justes qu’il ne faut pas comprendre qu’il TRAVAILLE MAIN DANS LA MAIN AVEC LES EXTRÉMISTES JUIFS QUI POUSSENT À LA GUERRE CIVILE.

Je suis désolé, comment un intellectuel peut il parler de l’extrémisme musulman sans parler d’israel, c’est d’une hypocrisie sans nom.

Comment aujourd’hui, alors que le clivage idéologique est atlanto-sionisme / reste du monde, un intellectuel peut il se permettre de penser la France sans prendre en compte cette ligne de force qui balaye tout le champ politique.

Comment un intellectuel peut il penser l’état de la France sans la lier au reste du monde, sa phrase :  » « Je ne me positionne pas par rapport à Israël, les Etats-Unis, le monde arabe… etc. Ce n’est pas mon problème. Mon problème c’est la France »  » est avant tout la pour noyer le poisson.
Penser la france sans le reste du monde est une imposture intellectuelle.
Le contexte, dans ce monde interdépendant comme jamais, est d’une importance capitale, le nier et en faire abstraction fausse toute analyse.

Taper uniquement sur les musulmans alors que de nombreux juifs extrémistes dévastent le pays avec des conséquences bien plus importantes que la délinquance des arabo-noirs démontre un objectif bien particulier avec un parti pris effrayant.

De toute façon, à partir du moment ou zemmour déclare :  »  » Je suis israëlite …et français  »

je crois que tout est dit, non ?
Il nous dit qu’il est juif avant d’etre français et vous voulez prendre pour argent comptant ses déclarations sur les arabo-musulmans alors que ceux envers qui il se sent le plus proche (les juifs) sont en danger face à des musulmans.

Ne tombez pas dans le piège de la guerre civile, l’islam n’est pas une menace, la seule menace c’est la substitution de population en cours, il faut absolument stopper toute immigration, sinon ce sera la guerre civile.

Sociologiquement, si en quelques dizaines d’années 20 à 30% de la population n’est pas de la même couleur de peau, ni de la même religion que les autochtones, il y aura des tensions inhérentes à un tel bouleversement ethnico-sociologique, ce qui nous rendra vulnérables à des opérations de déstabilisations qui pourront nous mener à des accès de violence communautaire.

Pour vous montrer que l’islam n’est pas le probleme mais le simple corrolaire du type d’immigration choisi par la France.

Si on avait fait venir des sikh, des chinois confucianistes ou des indiens avec leur systeme de caste, nous aurions eu également eu des problèmes, des gens diraient être envahis, que la culture et les croyances des arrivant s’imposent peu à peu
 » ils oppriment leur femmes,  »
ils construisent leurs temples
 » c’est des voleurs d’emplois  »
etc etc….

La réalité c’est qu’il y a eu trop d’étrangers qui sont arrivés en très peu de temps et la population ne peut que vivre difficilement cela, c’est quasiment psychologique comme réaction. Dans une nation avec une population homogène au niveau religieux et d’aspect physique, il est  » humain  » que les autochtones aient une attitude de rejet, plus les differences culturelles et physiques seront importantes, plus il y aura de difficultés d’assimilation.
Prenez n’importe quel pays dans le monde, ajouter y 25 % de population étrangère et vous êtes sûre qu’il y aura des tensions, ceux qui vous diront le contraire sont des menteurs ou des abrutis.
Il n’y a que l’europe qui a décidé VOLONTAIREMENT de faire venir des millions de familles culturellement différente

Pourquoi le Japon par exemple ne l’a pas fait ? Ils sont pourtant victime d’un vieillissement rapide et intense de leur population, il est vrai qu’il y a peu de BHL et consort tamudo-ouvreur de frontière au Japon.
Pourquoi vouloir un état homogène est il une mauvaise chose ?
On a réussi à faire croire aux gens que vouloir vivre avec les siens dans son pays est raciste.

Enfin bref :

ZEMMOUR EST UN SUPER MANIPULATEUR, IL POUSSE À LA GUERRE CIVILE.

Moi, je ne veux pas de guerre civile dans mon pays, je ne veux pas que les gens pensent que les 6 millions de personnes qui sont susceptible d’être musulmane soient une menace et un danger contre lequel il faille se prémunir.
Cela installerait un climat malsain propice aux manipulations, la France ce n’est pas le Liban, j’entends par la les opérations de déstabilsation menées par israel, montant chrétiens contre musulmans dans l’optique d’une guerre civile.
Si la France porte un projet, si la France se démarque du reste du monde et retrouve sa place de nation particulière, novatrice et perçue comme un modèle par le monde entier, alors français chrétiens, musulmans, athées ou que sais je seront tous fiers d’être français.

Je précise que je ne suis pas pris d’angélisme béat sur l’existence d’extrémistes musulmans vivant en europe et qui ont une posture trop aggressive et donc contre productive.

J’ai par exemple été horrifié par une vidéo de Forzane Alizza à Limoges, le gars dans une violence verbale incroyable finit par jeter le code pénal par terre en disant  » ce livre ,nous ne le respectons pas  » et de gueuler allah akbar.
J’ai essayé de lui parler sur son site, pour lui dire que ce qu’il faisait, la manière, l’intensité était totalement contre productif et qu’au lieu de lutter contre ce sentiment diffus de peur et de rejet de l’islam il l’alimentait comme peu de gens peuvent le faire. En fait je peux comprendre son ressentiment mais ce que je ne comprends pas c’est qu’il ne se rende pas compte qu’il a fait peur aux gens ce jour la, qu’en partant les passants se sont dit  » c’est vraiment des malades ces musulmans « . Donc n’importe quoi, méthodes à changer d’urgence !

Sinon, pour en revenir à  » la plupart des dealers sont des noirs et des arabes  » c’est tout à fait vrai et réfléchissons deux secondes.

La délinquance/deal est sureprésenté dans les catégories socioprofessionnelles pauvres/chomeurs, peu diplomés et parqués dans les banlieues à fort taux de chomage. Ok, ce sont les trois éléments qui favorisent la délinquance et le deal.
Maintenant, quel type de population est sureprésenté dans ces trois catégories, les noirs et les arabes, donc il est logique qu’ils soient sureprésentés dans la délinquance et le deal. Je n’excuse pas leurs méfaits, loin de la, je dis juste qu’il n’y a rien d’étonnant à ce que la plupart des dealers dans les grandes villes soient des noirs et des arabes puisque ces derniers sont sureprésentés dans les catégories qui génèrent la délinquance et le deal. Rien de nouveau dans cette déclaration.

Donc zemmour vous prend pour des cons, il enfonce des porte ouvertes, il dit des évidences sociologiques banales et stigmatise ces populations dans un but bien précis, montrer les arabo-noirs musulmans comme une menace, faire croire aux gens qu’ils sont un problème majeur. Et tout juif qui fait le jeu du clash des civilisation est un danger public dont il faut se mefier.

Pas de guerre civile dans mon pays,
c’est le but des extrémistes juifs
Nous ne devons jamais faire ce que les juifs veulent
Jamais.

Un membre du clan Moubarak est soupçonné d’avoir commandité l’attentat anti-chrétien d’Alexandrie. Et oui, dans chaque attentat il y a un service secret.

février 13, 2011

Explosif. La justice égyptienne soupçonne un ancien ministre de l’Intérieur d’avoir secrètement organisé un attentat terroriste imputé à Al Qaida.

Depuis treize ans, et jusqu’au 31 janvier dernier, il était un membre éminent du gouvernement. Hier, l’ex-ministre de l’Intérieur égyptien, Habib El Adly, a été mis en examen pour son implication supposée dans l’attentat anti-copte du Nouvel An qui a causé la mort de 24 personnes à Alexandrie. Le procureur général Abd-el-Majid Mahmud a considéré qu’il existait suffisamment d’éléments « sérieux » pour ouvrir une enquête sur l’ancien homme fort du régime Moubarak.

Interrogé par Al Jazeera, un avocat copte, Ramzi Mamdouh, a déclaré avoir présenté au procureur une requête en ce sens à la suite d’articles parus notamment dans la presse libanaise et faisant état d’une curieuse rumeur : un diplomate anglais aurait expliqué à ses homologues français que le Premier ministre David Cameron était désireux de voir Hosni Moubarak quitter le pouvoir en raison d’une information confidentielle obtenue récemment par l’ambassade britannique du Caire. Venu demander l’asile politique, le lieutenant Fathi Abdelwahid, ancien membre de la police secrète du régime, a révélé que l’attentat d’Alexandrie résulterait d’une machination organisée par l’ex-ministre de l’Intérieur. L’objectif consistait à s’attirer la solidarité des gouvernements occidentaux en provoquant un attentat qui serait sous-traité par des extrémistes islamistes, eux-mêmes recrutés -et finalement piégés- par un intermédiaire.

Inside job

Ironie du sort, c’est le mardi 25 janvier, au premier jour de la révolte qui secoue le pays, qu’un entretien -rétrospectivement édifiant- avec le ministre paraît dans la presse égyptienne. Selon le quotidien pro-gouvernemental Al-Ahram, Habib El Adly accusa Al-Qaida et « l’armée islamique de Gaza » d’être les organisations responsables de l’attentat. Insistant quant à l’absence, sur le territoire national, de toute cellule affiliée au label de Ben Laden, le ministre a présenté, à l’inverse, la bande de Gaza comme une véritable pépinière de terroristes plus ou moins liés au Hamas et à Al-Qaida. Un discours parfaitement aligné sur les positions du gouvernement israélien. Il y a deux semaines, ces propos pouvaient encore s’apparenter à la rhétorique coutumière consistant à amplifier la menace terroriste dans la région. Au vu du soupçon judiciaire qui pèse désormais sur Habib El Adly, ses accusations à l’encontre de « terroristes-islamistes-militants-de-la-cause-palestinienne » semblent davantage relever d’une propagande purement et simplement mensongère. L’enquête ouverte par la justice s’annonce d’ores et déjà particulièrement sensible : il s’agira non seulement de vérifier le rôle exact de l’ancien ministre – qui a désormais pour interdiction de quitter l’Égypte- mais aussi de déterminer sur quelles complicités étatiques -nationales et/ou étrangères- il a pu s’appuyer pour élaborer un tel complot.

Dans les prochains jours, la réaction de la classe politique française et des éditorialistes hexagonaux à l’égard de cette stupéfiante information ne manquera pas d’être intéressante à suivre. Oumma et La Vie avaient été les seuls médias à souligner un fait singulier : l’absence de toute revendication formelle pour l’attentat d’Alexandrie. Cet élément méconnu du grand public n’a guère empêché la plupart des journaux français de reprendre à leur compte la version officielle du gouvernement égyptien. Comme l’avait fait Nicolas Sarkozy en instrumentalisant ce drame, il était plus sans doute plus commode de ne pas faire de contre-enquête et de se contenter d’alerter l’opinion publique sur une « épuration religieuse » en cours au Moyen-Orient. Une note d’espoir s’est fait néanmoins entendre : à l’inverse de l’intelligentsia française, les Coptes sur place ne semblent pas avoir cédé au piège consistant à se représenter tous leurs concitoyens comme les membres d’une communauté musulmane devenue tout à coup hostile et dangereuse. L’attentat d’Alexandrie n’a pas complètement atteint le but fomenté par ses commanditaires.
http://oumma.com
allez sur le site, il y a plein de lien.

Regardez moi ça, la presse française est encore plus pourrie que ce que je pensais, PAS UN MOT, mieux le Figaro parle de la demission de ce ministre mais ne dit pas pourquoi, alors qu’ un site d’info canadien ( radio-canada.ca ) lui l’explique clairement. On y apprend que c’est ce ministre qui a accusé l’  » armée islamique de gaza  » d’être responsable de l’attentat, c’est celui qui dit qui est !
Appelez les redactions des journaux français pour leur demander pourquoi ils n’en parlent pas.

Al quada n’existe pas, c’est un prete nom à diverses actions de déstabilisation visant à tuer des civils, il faut arreter de colporter l’idée comme quoi l’islam est un danger, une menace, une matrice totalitaire qui tue tout ce qui lui est différent, ça c’est le judaisme, les extrémistes juifs accusent les autres de ce dont ils sont responsables.
Étant donné les liens entre les dirigeants egyptiens et israel, il semble cohérent que ces derniers soient impliqués dans cette tuerie d’Alexandrie.

Comprenez qu’il n’existe pas de dynamique djihadiste autonome, (j’insiste sur autonome, c’est à dire non liée consciement ou pas à divers services secrets) qui veuille tuer des chrétiens ou des juifs indifferement dans le monde, le «Front islamique mondial pour le djihad contre les juifs et les croisés  » est une vaste fumisterie.

L’islam n’est pas une menace existentielle pour l’occident, en revanche il y a un problème important d’immigration, l’un et l’autre n’ont en réalité aucun lien, si les immigrès avaient été chinois, on aurait dit que le confucianisme soit une menace pour le pays et pour les femmes. Stopper toute immigration est une question de vie ou de mort pour la stabilité de notre société, nous vivons une quasi substitution de population au sein de l’europe, le seul vrai problème est la. Si en moins d’un siècle,(1950-2030) on arrive à ce que 25 à 30% de la population française soit non blanche on va irrémédiablement à une guerre civile et l’islam n’y est pour rien.
Il faut inverser les flux migratoires et pour cela faire en sorte que les pays de départ soit stables et prospères.

C’est l’existence d’israel et uniquement cela qui génère la peur de l’islam, israel (seule démocratie au proche orient alors qu’il y a le liban la turquie et l’iran qui votent ) a un besoin vital de l’existence d’une menace globale islamiste, sans cela, le monde entier exigerait la paix, c’est aberrant que les gens ne comprennent pas cela.
Je dois préciser pour être honnete que ces chiens de généraux algériens ont également une immense responsabilité dans la médiatisation d’un islam violent et sanguinaire, j’espère qu’un jour les algériens feront tomber ce regime et surtout qu’ils jugeront tous ces militaires de la sureté et du DRS. Ce sont des centaines de miliers de personnes qui sont mortes, malheureusement la France a été grandement impliquée dans l’arret du processus électoral de 1992.
Fondamentalement qu’est ce que ça fait que le FIS gagne les élections, l’Algerie nous aurait attaqué, aurait attaqué ses voisins, aurait commis un génocide, rien de tout cela. Il aurait islamisé la vie quotidienne et si les gens n’avaient pas aimé, ils auraient changé leur bulletin de vote ou se seraient révoltés. L’Iran, république islamique, malgrès 30 ans d’embargo envoie de satellites dans l’espace et enrichie de l’uranium, c’est pas trop le moyen age, ce qui pourtant menacerait tout pays musulman organisé qui voterait pour un régime islamiste.

Bref, une fois de plus, des gens vont croire que al quaida commet des attentats.

Vengeance tamudique, ehud barak avoue : la puissance de l’Etat d’Israël rend justice aux victimes de la Shoah, elle constitue une vengeance.

février 11, 2011

Selon le ministre de la Défense, Ehoud Barak, «un Etat d’Israël indépendant, fort, prospère et pacifique constitue une vengeance pour les morts». Barak s’est exprimé au cours d’une cérémonie organisée dans l’enceinte de l’assemblée générale des Nations-Unies, en l’honneur de la Journée internationale de commémoration des victimes de la Shoah.
http://www.juif.org

Au moins ça a le mérite d’être clair !!!!
Vous voyez qu’israel est une revanche, une revanche sur un mensonge en plus, l’esprit tordu juif dans toute sa splendeur !
israel est une vrai tumeur, c’est l’expression à utiiser parcequ’elle est réaliste, cet état ne fait que le Mal et transmet le Mal à ces voisins et au monde entier.
C’est con à dire mais c’est vrai.

La CIA dit cette après midi que moubarak s’en va, manque de bol il reste avec le soutient des saoud qui se propose de remplacer les usa dans l’aide financière allouée à l’égypte !!!

février 10, 2011

Donc, voila la CIA qui nous dit que Moubarak va partir ce soir :

« Probabilité élevée » de démission de Moubarak, selon le chef de la CIA

Le directeur de la CIA, Leon Panetta, a estimé jeudi qu’il existait d’après ses informations une « probabilité élevée » pour qu’Hosni Moubarak démissionne de la présidence égyptienne dans la journée. La télévision d’Etat égyptienne a annoncé que le président s’exprimerait dans la soirée.

S’adressant au Congrès à Washington, M. Panetta n’a pas précisé quels éléments permettaient à l’agence américaine du renseignement d’arriver à cette conclusion.

Il a cependant estimé que le départ d’Hosni Moubarak, au pouvoir depuis près de 30 ans, aurait une influence « significative » sur la capacité de l’Egypte à réaliser une « transition ordonnée » du pouvoir.

A bord de l’avion présidentiel américain Air Force One, le porte-parole de la Maison Blanche n’a pas confirmé l’analyse du chef de la CIA mais a affirmé que Barack Obama suivait la situation et avait reçu le conseiller à la sécurité nationale Tom Donilon avant de partir dans le Michigan dans la matinée. « Je ne sais pas ce qui va sortir de ce qui se passe (en Egypte) », a ajouté Robert Gibbs.

L’armée égyptienne a affirmé jeudi à la télévision nationale que le président satisferait les exigences des manifestants, dont la première est qu’Hosni Moubarak parte.
nouvel obs

Intense journée dans les chancelleries ! Trop bon ce qui se passe, Moubarak envoie chier les américains et reste en place. Cette après midi des officiers ont dit aux egyptiens  » l’armée va prendre les choses en main, nous sommes avec le peuple « , les gens ont donc penser que hosni partirait ce soir, la déception et le ressentiment vont être grand.

Le plus dingue est de voir une sorte de front saoudo egyptien contre les USA, en effet, moubarak a longuement parlé avec le roi d’arabie saoudite qui l’aurait convaincu de rester, quitte à payer le milliard et demi de dollars à la place des usa.

Moubarak : les saoudiens menacent Obama

Le régime saoudien a menacé de soutenir Hosni Moubarak si l’administration Obama poussait le président égyptien vers la sortie.

C’est ce que révèle aujourd’hui le journal britannique « Times of London ». Le roi d’Arabie Saoudite aurait appelé directement Barack Obama le 29 Janvier dernier à la Maison-Blanche. Il lui a demandé de ne pas humilier Moubarak et l’a prévenu qu’il viendrait personnellement à la rescousse du gouvernement egyptien si les Etats-Unis retiraient leur aide annuelle d’1,5 milliards de dollars.

L’allié le plus proche des Etats-Unis dans le Golfe a clairement dit à Obama que Moubarak devait rester au pouvoir jusqu’à la transition en douceur vers un système plus démocratique qui lui permettrait de partir avec dignité. Selon une source proche du roi Abdallah : « Le roi et Moubarak ne sont pas seulement des alliés, ce sont des amis proches. Il ne veut pas voir son ami perdre le pouvoir en fuyant et en étant humilié. »

L’Egypte étant en plein chaos, l’Arabie saoudite reste objectivement le seul allié américain dans la région. Cela pourrait expliquer l’apparente paralysie de Barack Obama ces derniers jours sur le sujet égyptien. Et si les militaires égyptiens ont, dans un premier temps, joué le jeu de la neutralité, il semble que les choses ont évolué ces derniers jours. Le « Times of London » affirme que l’armée égyptienne aurait capturé et torturé des milliers d’opposants au régime en place. Il est vrai que plusieurs centaines de personnes ont été déclarés manquantes selon leurs proches.
http://www.amerique24.com/

J »espère que ça ne va pas dégénérer en guerre civile cette histoire, obama ne pourra pas compter sur ces  » alliés » israélien et saoudien pour forcer moubarak à partir.

Demain risque d’être assez tendu.

Food Inc

février 10, 2011

http://www.dailymotion.com/video/xdpy2y_food-inc-1_lifestyle

http://www.dailymotion.com/video/xdq03u_food-inc-2_lifestyle

http://www.dailymotion.com/video/xdq4hy_food-inc-4_lifestyle

Un petit doc assez bien fait, un mélange de  » le monde selon monsanto », de  » nos enfants nous accuseront  » et d’autres documentaires dans le genre. On apprend rien de véritablement nouveau mais c’est une bonne piqure de rappel, corruption au sommet de l’état, empoisonnement massif, mainmise des multinationales et établissement d’une dictature de l’oligarchie.
L’état de santé de la population américaine est déplorable, un enfant sur 3 né après 2000 aura des problème de diabète…

Une scène hallucinante m’a profondément marqué, tenez vous bien aux usa, il n’est pas inscrit sur les étiquettes lorsqu’un produit contient des ogm ou de la viande clonée, et lors d’un procès intenté par un collectif de consommateurs afin de signifier aux clients la présence d’ogm, la responsable des sociétés agro alimentaires a alors sortie son argument :
 » si on le dit, les gens n’acheteraient pas le produit  » !!!!!!!!!!
Voila ou on en est …. C’ est hallucinant comment un lien logique est inversé, sa réponse est cohérente dans sa démarche, vendre son produit mais c’est surtout totalement frauduleux , malsain et profondément illogique.
Un consommateur souhaite acheter un produit, il fonde son choix sur les informations qu’il a du produit, cela pour comparer avec la concurrence et établir un choix. En fait l’industrie agro-alimentaire change, ouvertement, la règle du jeu du commerce, le consommateur n’a plus le choix, il ne doit pas savoir ce qu’il consomme.
Le plus délirant dans la phrase de la responsable de l’industrie agro alimentaire est qu’elle reconnait le caractère négatif et néfaste de ses produits puisque la présence d’ogm ou de viande clonée empècherait l’achat par le consommateur. Cela simplement parceque le consommateur a un déficit d’information sur le produit et il est normal de ne pas manger aveuglement quoique ce soit.

Clinton Ambassador Meeting: Unprecedented Mass Meeting Of Top Envoys… bizarre, bizarre.

février 10, 2011

Secretary of State Hillary Rodham Clinton is convening an unprecedented mass meeting of U.S. ambassadors.

The top envoys from nearly all of America’s 260 embassies, consulates and other posts in more than 180 countries will be gathering at the State Department beginning on Monday. Officials say it’s the first such global conference.

The gathering comes at a time of crisis in Egypt that could reshape dynamics in the Middle East, fallout from leaked diplomatic documents and congressional calls for sweeping cuts in foreign aid.

Although the meeting has been called to discuss U.S. foreign policy priorities for 2011, officials say Clinton plans to meet personally with ambassadors from front-line states to hear about developments on the ground. Officials also expect that specific concerns about the WikiLeaks revelations will be raised.
http://www.huffingtonpost.com/ via france internelle

Ma foi allez savoir ce que ça signifie, l’Égypte, un effondrement economique, un maxi attentat, la fausse attaque ovni, peut être un futur grand dicours d’obama pour nous donner les energies libres et les traitements contre le cancer, LOL !!

Franchement je n’en sais rien, mais si c’est vraiment une première c’est que ça devait être sacrément important, à moins que clinton innove dans un délire mégalomaniaque.

Les Palestiniens interdits d’entrée en Egypte

février 10, 2011

Les services d’immigration égyptiens ont reçu la consigne de ne pas laisser entrer les Palestiniens dans le pays, a indiqué mercredi à l’AFP un de leurs responsables, en précisant que douze Palestiniens avaient été renvoyés après avoir atterri à l’aéroport du Caire.

« Nous avons instruction d’empêcher les Palestiniens d’entrer en Egypte. Douze Palestiniens ont été renvoyés vers les pays d’où ils venaient mercredi conformément à ces instructions », a déclaré un responsable des services d’immigration égyptiens sous couvert de l’anonymat.

Le motif de ces restrictions envers les Palestiniens ne pas été explicité.

« Pour autant que nous sachions, il n’y a pas de procédures spécifiques visant les Palestiniens en Egypte », a assuré le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Maliki à l’AFP à Ramallah (Cisjordanie).

Il a ajouté avoir été informé par l’ambassadeur palestinien au Caire que cette interdiction, dont sont exemptés les Palestiniens résidant en Egypte, ayant un conjoint égyptien ou un passeport réservé aux personnalités importantes (VIP), était « destinée à éviter les foules à l’aéroport le temps que la crise se termine ».

Le responsable du bureau de presse gouvernemental à Gaza, contrôlé par le mouvement islamiste Hamas, Hassan Abou Haschich, a demandé dans une déclaration à l’AFP à « tous les pays, forces, Parlements et gouvernements arabes d’agir immédiatement pour lever le siège contre les Palestiniens, en particulier ceux de la bande de Gaza encerclée depuis cinq ans ».

Des responsables des compagnies aériennes MEA à Beyrouth et Royal Jordanian à Amman ont confirmé avoir été prévenus qu’ils ne pouvaient pas amener de Palestiniens en Egypte.

« Nous avons reçu des consignes selon lesquelles les Palestiniens ne seraient pas acceptés en Egypte », a déclaré à l’AFP un responsable de MEA, sous couvert d’anonymat.

« A partir de demain matin (jeudi), les papiers des voyageurs seront contrôlés au comptoir d’enregistrement et les Palestiniens ne possédant pas d’autre passeport (d’une autre nationalité) ne sont pas autorisés à monter à bord », a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Intérieur égyptien adjoint Hamdi Abdel Karim a toutefois nié tout changement de directive. « Il n’y a pas de mesure à ce sujet. Si leurs papiers sont en règle, ils peuvent entrer », a-t-il assuré.

L’Egypte est en proie à une crise politique majeure, marquée par une vague de manifestations sans précédent pour réclamer le départ du président Hosni Moubarak, au pouvoir depuis 1981.

Face à ce mouvement, le pouvoir en place a incriminé à plusieurs reprises des influences étrangères, sans préciser ses soupçons.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait appelé le 29 janvier M. Moubarak pour lui faire part de « sa solidarité avec l’Egypte et son engagement pour sa sécurité et sa stabilité ».

En revanche, le Hamas, issu de la mouvance des Frères musulmans égyptiens, s’est plutôt réjoui de la contestation du régime, qui a notamment permis à plusieurs de ses cadres détenus au Caire de s’évader et rejoindre la bande de Gaza.
http://www.romandie.com/

Sympa le souleimane ! ça commence bien le changement ! À mon avis c’est une demande israélienne, que la resistance palestinienne ne profite du chaos egyptien pour s’armer ou se réunir et organiser la lutte.

Sinon regardez ça :

Sinaï: Israël refuse l’élargissement de la présence militaire égyptienne

Israël a refusé la demande des autorités égyptiennes visant à élargir leur présence militaire dans la péninsule du Sinaï, démilitarisée aux termes de l’accord de paix signé il y a trois décennies, rapportent lundi les médias israéliens.

« Nous ne voulons pas donner l’impression que le traité de paix soit devenu caduc, surtout quant un changement de régime n’est pas à exclure en Egypte », a déclaré une source militaire haut placée, citée par le Jerusalem Post.

Il y a deux semaines, au plus fort du mouvement de contestation contre le président Hosni Moubarak, les autorités israéliennes auraient permis, selon les médias, le déploiement d’environ 800 soldats égyptiens dans le Sinaï. Elles ont toutefois par la suite rejeté la demande du Caire d’augmenter le contingent.

En vertu du traité de paix de 1979, Israël a remis le Sinaï à l’Egypte après s’en être emparé. En retour, l’Egypte a accepté de procéder au retrait de ses troupes afin d’en faire une zone démilitarisée. Seule la présence d’un contingent policier limité y est autorisée.

Aujourd’hui, alors que la révolte gronde et s’étend en Egypte, des responsables israéliens s’inquiètent de plus en plus de la stabilité de leur voisin méridional. Ils craignent particulièrement que des militants palestiniens ne tirent profit des manifestations pour introduire des armes de contrebande dans la bande de Gaza en empruntant des tunnels situés sous la frontière entre l’Egypte et l’enclave.

Des inconnus ont tiré lundi dernier des roquettes sur une caserne de police dans la ville égyptienne de Rafah, située à la frontière de Gaza. Samedi, une attaque à l’explosif contre un gazoduc a perturbé l’approvisionnement en gaz d’Israël et de la Jordanie. Le jour même, une attaque a été perpétrée contre une église copte (chrétiens d’Egypte) à Rafah.
http://fr.rian.ru

Les sionistes aiment beaucoup humilier les arabes, comme si l’égypte allait attaquer israel, tout le monde sait que si une nation arabe gagne la guerre de manière conventionnelle, un missille thermonucléaire vengera cette défaite, n’oublions pas que ces gens pensent avoir tous les droits, Dieu aime uniquement eux, les juifs sont les chouchous de Dieu, ils sont devenus capricieux!

WikiLeaks : les réserves saoudiennes de pétrole peut-être surévaluées

février 9, 2011

Les réserves de pétrole de l’Arabie saoudite, en raison d’estimations surévaluées, pourraient s’avérer insuffisantes pour éviter à terme l’envolée des cours du baril, selon des documents diplomatiques révélés par le site WikiLeaks et publiés mercredi par le quotidien The Guardian.
Selon un de ces télégrammes diplomatiques américains, daté de décembre 2007, Sadad al-Husseini, ancien responsable de l’exploration de la compagnie nationale saoudienne Aramco, a indiqué à des diplomates en poste à Ryad que l’Arabie saoudite avait exagéré le niveau de ses réserves.
Alors qu’Aramco aurait annoncé détenir des réserves totales de 716 milliards de barils, M. al-Husseini avait « réfuté cette analyse », estimant ces chiffres « surévalués de 300 milliards de barils », les réserves réelles étant donc de 40% inférieures, selon le câble diplomatique.
Interrogé par l’agence Dow Jones Newswires, Sadad al-Husseini a cependant affirmé mercredi avoir été mal cité par les diplomates américains, affirmant « n’avoir aucun doute sur l’exactitude des chiffres officiels publiés par Aramco ».
L’Arabie saoudite possède des réserves prouvées de pétrole de 265 milliards de barils, selon l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ce qui les place parmi les premières de la planète.
Le chiffre de 716 milliards de barils évoqué dans le câble américain correspond « au total du pétrole présent dans le sous-sol » saoudien, y compris les hydrocarbures non exploitables, a précisé à Dow Jones M. al-Husseini.
« Une fois que la moitié des réserves prouvées aura été exploitée, un fort recul de la production s’ensuivra, qu’aucun effort ne sera capable d’endiguer », avait également déclaré aux diplomates américains l’ancien responsable d’Aramco, pour qui ce tournant pourrait intervenir d’ici 2020, d’après les télégrammes cités par le Guardian.
« Il est possible que les Saoudiens n’aient pas des réserves aussi florissantes que ce qu’on estime parfois. Ensuite, le calendrier pour (accroître) la production n’est pas aussi librement modulable que ce qu’Aramco et les optimistes aimeraient faire croire », commentaient les diplomates.
« Nous nous demandons si les Saoudiens ont encore le pouvoir de faire descendre les cours mondiaux du brut sur une période prolongée » en augmentant rapidement leur production en cas d’envolée des prix, insistait un autre câble américain révélé par WikiLeaks, envoyé de Ryad en juin 2008.
Toujours selon les documents de WikiLeaks, M. al-Husseini avait par ailleurs estimé en 2007 qu’Aramco serait incapable d’atteindre en 2009 la capacité de production totale de 12,5 millions de barils par jour (mbj) qu’elle visait alors, manquant des infrastructures nécessaires, et qu’il lui faudrait dix ans pour atteindre ce niveau.
Or, selon l’Agence internationale de l’Energie (AIE), l’Arabie Saoudite atteignait cependant en décembre 2010 une capacité de production totale de 12,10 mbj.
afp

Plus de 60% du pétrole extrait par l’Arabie Saoudite, premier producteur mondial provient d’un seul gisement, celui de ghawar et ce champ est bientot à sec…
Lisez cet article sur Ghawar.

Une fois de plus wikileaks enfonce des portes ouvertes, tout le monde sait que le pétrole conventionnel a passé son pic de production, pour les pétroles non conventionnels je n’en sais rien, il semblerait qu’il y en ait pour quelques années de plus. Par exemple on nous dit que le Brésil a découvert un des plus grand gisement au monde de pétrole conventionnel, en haute profondeur, estimation 30 milliards de barils, c’est à dire une année de consommation mondiale…. Et c’est une des plus grande découverte de ces dernieres decennies…
Pour comprendre la réalité sur le monde du pétrole, ses mensonges genre les faux choc pétroliers, les mises au point sur la consommation énorme de pétrole pour les nouvelles technologies, lisez la  » face cachée du pétrole  » ce livre est une mine d’or.
Il y a toujours la théorie du pétrole abiotique mais ça c’est une autre histoire.
Il y a un deni energétique, c’est à dire une distorsion technologique entre les possibilités techniques de nouveaux systèmes energetiques et la pauvreté technologique dans laquelle nous baignons, rendez vous compte que depuis l’invention de la machine à vapeur, il n’y a eu aucune rupture technologique dans la manière de créer de l’énergie, faire chauffer de l »eau qui fait tourner une turbine, c’est aujourd’hui encore le cas d’une centrale nucléaire.
Ma théorie c’est que les systèmes de propulsions novateurs ne sont pas proposés parcequ’ils équiperont les faux vaisseaux spatiaux lors de la fausse attaque extra terrestre, en plus bien entendu et avant tout afin de maintenir une structure géostratégique instable mais utile aux grandes puissances et une organisation sociale qui pérénise une variante de l’esclavagisme en érigeant le travail et l’utilisation de ressources energétiques chères comme modèle économique exclusif.
Ils en sont à raser des montagnes entières, sur des dizaines de kilomètres pour obtenir du charbon comme dans Appalaches,

idem pour les sables bitumeux au canada.

Et maintenant il y a les gaz de schistes avec des forages tous les 200 mètres sur des kilomètres avec injection de tonnes d’eau de de produits chimiques.

Voila un doc en 7 parties, Danger gaz de schistes

Sinon, sur le peak oil, un rapport de l’armée allemande sur les dangers structuraux liés à une rarefaction du
pétrole :

‘Peak Oil’ : rapport cinglant de l’armée allemande révélé par Der Spiegel
Une étude de la Bundeswehr évoque une menace pour la pérennité de la démocratie et de l’économique mondiale ! Mise en garde terrible, qui vient après celles du Pentagone et du département de l’énergie à Washington, de la Lloyd’s et de Chatham House à Londres…
Des analystes de l’armée allemande décrivent les conséquences dévastatrices d’un choc pétrolier permanent induit par un déclin des sources principales d’or noir, déclin dont ils jugent l’imminence plausible, selon un rapport révélé par le site de l’hebdomadaire allemand Der Spiegel le 31 août (version en anglais).
Le département d’analyse du futur, une division du centre pour la transformation de la Bundeswehr, avertit qu’il existe « une certaine probabilité pour que le Peak Oil se produise aux alentours de l’année 2010, et qu’il ait des conséquences sur la sécurité dans un délai de 15 à 30 ans ».

[L’expression ‘peak oil’, ou ‘pic pétrolier‘ désigne le moment historique incertain (et cependant proche, dirait-on) à partir duquel les extractions de pétrole deviendraient incapables de satisfaire entièrement la demande mondiale, faute de réserves suffisantes de pétrole conventionnel encore exploitables.]

[Après les départements de la défense et de l’énergie américains, après la Lloyd’s et Chatham House en Grande-Bretagne, l’armée allemande vient s’ajouter à la liste des institutions majeures qui ont manifesté en 2010 leur inquiétude à l’égard d’une possible imminence du peak oil. D’après Washington, des bouleversements radicaux pourraient intervenir très rapidement. Selon les documents du département de l’énergie et du Pentagone mis au jour sur ce blog, il est possible que dès 2015, il manque l’équivalent de la production de l’Arabie Saoudite pour faire face à la demande de l’économie mondiale.]

Le rapport de la Bundeswehr souligne à plusieurs reprises qu’une flambée du prix du brut provoquée par une insuffisance chronique des extractions mondiales aurait des conséquences gigantesques sur l’économie et la politique. « A moyen terme, le système économique global et chaque économie de marché nationale pourraient s’effondrer », écrivent les analystes. « Des pénuries de biens vitaux », notamment de nourriture, pourraient apparaître, ajoutent-ils. Le pétrole intervient directement ou indirectement dans la production « de 95 % des biens industriels », rappelle Der Spiegel.
D’après les chercheurs militaires allemands, dirigés par le lieutenant-colonel Thomas Will, une « alternative envisageable » à une telle « défaillance partielle ou complète des marchés » serait la mise en place « d’une politique de rationnement ».

Der Spiegel note que l’étude de la Bundeswehr « s’inquiète pour la survie de la démocratie elle-même ». L’hebdomadaire allemand de référence analyse, en citant le rapport :
« Des parties de la population pourraient percevoir le bouleversement déclenché par le peak oil “comme une crise systémique générale”. Cela créerait “de la place pour des alternatives idéologiques et extrémistes aux formes existantes de gouvernement”. Un fractionnement de la population affectée est jugé probable et pourrait conduire “dans des cas extrêmes à des conflits ouverts”. »
Les auteurs du rapport estiment que « les Etats qui dépendent des importations de pétrole » seront obligés « de montrer plus de pragmatisme à l’égard des pays producteurs ». Par exemple, l’Allemagne pourrait devoir assouplir son attitude à l’égard de la Russie, et être au contraire plus exigeante vis-à-vis d’Israël, afin de ménager les pays pétroliers arabes.
Ni le ministère de la défense allemand, ni le lieutenant-colonel Will n’ont souhaité répondre aux questions du Spiegel, précise l’hebdomadaire.

[La révélation de ce rapport de la Bundeswehr pourrait marquer un tournant majeur dans l’évolution du débat sur le peak oil, qui passe toujours sous le radar de l’opinion publique.
Le problème est pourtant posé depuis 1998 par quelques hommes du sérail, tels que l’Irlandais Colin Campbell et le Français Jean Laherrère, des ingénieurs et géologues pétroliers de très haute réputation. Cependant jusqu’à aujourd’hui, aucune source institutionnelle suffisamment proéminente n’a osé en assumer ouvertement les implications vertigineuses.
L’évolution des diagnostics affichés (ou dissimulés, en l’occurrence) par l’Agence internationale de l’énergie est, hélas, éclairante.
L’enjeu, c’est la capacité de nos institutions à faire face à un problème plus grand qu’elles et plus fort que nos moyens techniques : en un mot, tellurique.]
http://petrole.blog.lemonde.fr.

À qui va profiter la rarefaction du pétrole, une situation de crise mondiale nécessitera une réponse mondiale…

Présentation du Tavistock institute. Ou comment l’âme humaine est anéantie.

février 9, 2011

L’institut Tavistock de Londres fut créée en 1920 à Tavistock Square comme clinique psychiatrique (la « Clinique Tavistock »), par Cyril Burt (1883-1971), expert en recherches sur le para-normal, et Hugh Crichton-Miller (1877-1959), vice-président de l’Institut « C.G. Jung » de Zürich.

En 1921, le onzième duc de Bedford, marquis de Tavistock, donna à l’Institut un siège où furent menées des recherches sur les psychoses traumatiques par bombardement sur des rescapés de la première guerre mondiale. Il s’agissait d’identifier, avec des critères scientifiques, le « seuil de rupture » de la résistance d’un être humain soumis à des sollicitations limites. Le projet était patronné par le Bureau pour la Guerre psychologique de l’armée britannique sous le commandement du psychiatre John Rawlings Rees.

En 1932 un réfugié d’Allemagne, Kurt Lewin, spécialiste en « dynamique des groupe », c’est-à-dire de techniques de manipulation de l’individu inséré dans un groupe, visant à lui faire acquérir une nouvelle personnalité et de nouvelles valeurs, devint directeur de l’Institut Tavistock. Lewin était le fondateur de la Clinique psychologique de Harvard, qui devait jouer un rôle essentiel pour convaincre les Américains à entrer en guerre contre les Allemands.

L’institut Tavistock, qui se développa comme le centre par excellence des recherches psychiatriques, fort de ses succès obtenus dans les deux guerres mondiales, changea en 1947 son nom en « Tavistock Institute for Human Relations ». Grâce aux financements de la Rockefeller Foundation et à des présences américaines qualifiantes, le nouvel Institut travaillait en synergie avec les Britanniques, notamment avec le vice-directeur de la Clinique Tavistock, déjà mentionné plus haut, J.R. Rees, co-fondateur de la Fédération mondiale de la Santé mentale1. Rappelons au passage que Rees eut pour étudiant un personnage, réfugié d’Allemagne, qui devait faire aux Etats-Unis une brillante carrière : Henry Alfred Kissinger.

Le but déclaré de l’Institut était, – et reste à ce jour -, d' »appliquer les idées et les méthodes des sciences sociales à des problèmes de politique et de pratique », en développant des projets pour l’organisations des institutions, de l’industrie, du commerce, de la santé publique et de l’instruction. Un champ d’action multidisciplinaire qui va de l’anthropologie à l’économie, à la conduite organisationnelle, aux sciences politiques, à la psychanalyse2, à la psychologie et à la sociologie.

Dans la période immédiate de l’après-guerre, le problème auquel l’Institut Tavistock entendant donner une réponse efficace était la transposition dans les sociétés civiles de cette branche de la psychiatrie appliquée avec succès au cours de la seconde guerre mondiale, grâce essentiellement à l’oeuvre de John J. McCloy (un membre important de la Banque Kuhn & Loeb et de la Fondation Ford), et de William Paley (membre du B’nai B’rith, de la Pilgrims’ Society, de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem et du C.F.R.)3.

Le projet était ambitieux : appliquer directement au corps social les résultats de ces études sur le « point de rupture », mis au point au cours des deux guerres mondiales, pour détruire toute résistance psychologique dans l’individu et le mettre à la merci du Nouvel Ordre Mondial4.

L’un des plus étroits collaborateurs à l’époque du Tavistock Institute fut Max Horkheimer, l’un des pères de l' »Ecole de Frackfort », fondée par la Fabian Society et qui traitait de sociologie et de psychologie marxiste. C’est de cette école que sortit Herbert Marcuse, qui joua un rôle de premier rang pour préparer la révolution culturelle de 1968 et le « saut de paradigme »5 qui en dériva. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’Ecole se transféra aux Etats-Unis, où elle poursuivit ses travaux sous la direction du Comité Juif Américain (A.J.C.). La guerre étant finie, Max Horkheimer contribua, avec Ignaz Bubis, à réintroduire en Allemagne le B’nai B’rith, la haute maçonnerie réservée aux seuls Juifs6.

Dans les années 60 ce fut en Tavistock qui, en collaboration avec les services secrets anglais, pilota l’expérience de la diffusion et de l’emploi de la drogue, surtout de la drogue produite artificiellement, le LSD7, dans le cadre de ce phénomène socialement déstabilisant, qui fut appelé « contre-culture ». Grâce aux larges subventions de la Fondation Ford, du Centre Britannique d’Etude sur l’Environnement, du Ministère de la Défense britannique, de l’Université de Harvard et du Conseil des Recherches en Sciences Sociales de Grande Bretagne. L’un des personnagles plus en vue de contre-culture de la drogue était Gregory Bateson, le père des hippies californiens, l’un des cinq savants de pointe du Tavistock qui effectuaient des expériences d »ingénierie sociale » avec usage de la drogue.

A l’époque, le R.I.I.A. se trouvait sous la direction de l’ex-directeur du fameux, « Observer » – propriété de la famille Astor – Andrew Shonfield (Bilderberg, Trilatérale), membre du Conseil d’Administration du Tavistock Institute et président du Conseil des Recherches en Sciences Sociales que nous avons mentionné.

Signalons qu’en 1967, sous la direction de Shonfield, qui dirigeait le groupe de psychologues du Tavistock, Ronald David Laing, publia un livre intitulé « The Politics of Experience », qui faisait l’apologie de la schizophrénie et de la drogue, dans lequel il affirmait que « la démence est l’unique forme de santé. »8

De nos jours, le Tavistock est sorte de laboratoire sophistiqué pour le contrôle sociale du R.I.I.A., sorte de voie du milieu entre un centre d’études psychiatriques et un centre de recherches militaires, qui publie un mensuel intitulé « Human Relations » (Ed. Plenum Press). L’objectif primaire du Tavistock, en dernière analyse, est la recherche des modalités pour provoquer « des mutations des paradigmes cultures » dans les sociétés humaines, par l’instauration de « climats sociaux perturbés » ou la manipulation des « dynamiques occultes de groupes. »

A titre d’étude, un cycle de conférences s’est tenu près l’Institut Tavistock en 1989 sur le thème : « Le rôle des Organisations non gouvernementales pour affaiblir les Etats Nationaux9 », dont les actes furent publiés en 1991 dans la revue « Human Relations ».

Le Tavistock Institute s’appuie sur des porte-voix comme la Ditchley Foundation, depuis sa fondation, et sur des sociétés de pensée comme le Club de Rome et les Cercles Bilderberg avec lesquels il collabore étroitement.

Le Tavistock dispose en outre d’un réseau américain qui comprend le Stanford Research Institute, fondé en 1946, consultant de multinationales du calibre de la Wells Fargo des Rothschild, de la Bank of America ou de la Betchel Corporation. Il exerce en outre une influence déterminante sur l’Association Nationale pour l’Instruction des Etats-Unis. Font partie de ce même réseau l’Esalen Institute, centre d’irradiation du mouvement New Age, le Centre for Strategic Studies de la Georgetown University de Washington (le C.S.I.S., auquel appartiennent les figures emblématiques de Kissinger et Brzezinski), l’Hudson Institute, spécialisé dans la politique de défense et assimilées.

Mais la véritable tête de pont Tavistock aux Etats-Unis est représentée par le grand « pensoir » américain, la Rand Corporation, constituée comme rempart du R.I.I.A., et donc du C.F.R., pour le contrôle de la politique américaine à tous les niveaux, relations internationales, armements, programmes spatiaux, politique intérieure, etc…

Le réseau de contrôle de la pensée de l’individu et des comportements collectifs visant à créer, avec le soutien des grandes Fondations, la pensée unique fondant une nouvelle échelle de valeurs « politically correct », s’est irradiée en quelques décennies – comme chacun le voit – dans tout l’Occident en s’imposant de façon inaperçue dans les politiques des Etats, dans le système d’éducation, dans le monde bancaire et des affaires, dans les habitudes, suscitant les états d’esprit indispensables pour tous les niveaux, flûte enchantée de l’AUTORITE pour conduire les peuples dans l’Ère de synthèse, vers la formidable homologation à l’idéologie de la Gnose.

1. En 1940, Rees définissait les objectifs de la psychiatrie en ces termes : « Nous devons viser à nous infiltrer dans chaque activité éducative de la vie nationale[…]. Nous avons lancé une offensive très fructueuse dans bon nombre de professions. Les deux plus faciles sont naturellement l’enseignement et l’Eglise ; les deux plus difficiles sont la justice et la médecine » (John Rawlings Rees, M.D. « Strategic Planning for Mental Health », « Mental Health 1 », n°4, oct. 1940, pp. 103-104).
2. Devant le siège du Tavistock Institute, au n°30 de Tabernacle Street à Londres, trône une statue de Sigmund Freud.
3. Eric Trist – Hugh Murray, « The Social Engagement of Social Science : A Tavistock Anthology », Philadelphia, The University of Pennsylvania Press, 1990, p.5.
4. L’in des objectifs est la destruction de l’agriculture traditionnelle fondée sur l’autosuffisance. L’agriculteur indépendant, en effet, est une menace pour le Nouvel Ordre Mondial globalisé. Tous doivent dépendre de tous et personne ne peut déroger à cette règle, surtout pas les autoproducteurs. De là la dépendance toujours plus lourde de l’agriculteur à l’égard de l’industrie, du marché qui fixe capricieusement les prix des récoltes, des prêts des banques pour l’achat de machines coûteuses et d’équipements nécessaires.
5. Paradigm shifts, ou l’étude de comment les mentalités collectives et les valeurs sociales communes peuvent changer – objet des recherches de « l’Ecole de Francfort. »
6. M. Blondet, « En Bosnie comme au Liban : Guerres programmées par les psychiatres ? », dans « Studi cattolici », septembre 1993, n° 391.
7. L’acide lysergique fut développé par la Sandoz AG, maison pharmaceutique suisse, propriété de la S.G. Warburg de Londres.
8. R.D. Laing, « the Politics of Experience & The Bird of Paradise », London, Penguin Books, 1990. Cf. E.I.R., « Dope, Inc », Washington D.C., 1992, p.285.
9. Ibid, A propos des O.N.G., le B’nai B’rith Jacques Attali dans son « Dictionnaire du XXIeme siècle », Roma, éd. Armando, 1999, écrit que celles-ci se substitueront à la dissolution des Etats, des partis, des syndicats, « embryon des futures organisations internationale » (p.196).

SOURCE :

Texte extrait du lire « Maçonnerie et sectes secrètes : Le côté caché de l’Histoire. »

Un lien externe à propos du Tavistock Institute : Tavistock The Best Kept Secret in America.
http://www.dicopsy.com/ Il y a des liens sur l’article original.

Un exemple de ce qui se dit dans ces réunions

 » Il convient d’abord de détruire les anciens équilibres et valeurs poue rendre les relations fluides. De nouveaux équilibres et valeurs peuvent alors être établis qui seront consolidés de manières durables par l’autorégulation, la rééducation devient de l’autorééducation, LE MONDE EST CENSÉ SE TRANSFORMER EN UNE SOCIÉTÉ POST NATIONALE ET MULTIETHNIQUE SANS FRONTIÈRE CODIFIÉE.
Les participants de conférences macy pensent pouvoir fournir les outils et les plans de constructions nécessaire à l’avènement de ce nouvel ordre mondial.
Des machines à calculer nouvelles et plus rapides ainsi qu’une théorie des systèmes et des modèles cybernétiques grace auxquels tous les domaines de la science, de la culture et de la politique pourront être controlés et dirigés, cela doit permettre la programmation d’un homme nouveau, d’un homme anti autoritaire.  »

Le plus grave étant que ce projet de destruction de l’âme humaine a pleinement réussi.
Vous devez comprendre que nous vivons dans un système organisé de manière scientifique, une dictature psychologique totalisante, englobant tous les champs de la vie.
Comment ça se fait que le projet de quelques scientfiques ( juifs en majorité mais bon ça ne veut rien dire, hein ?) ait aussi bien fonctionné ?
En plus de la validité théorique, (ils auraient pu se tromper), il y a donc eu tout un système de relais concret et volontariste de la dite théorie, des courroies de transmission entre ces  » outils  » et leurs applications dans le réel.
Ce qui implique un encadrement, une coordination et un suivi dans le temps entre l’élaboration de la théorie et son application, c’est à dire un complot.
Ce que nous appelons  » culture  » est en réalité la résultat d’une opération d’ingénierie sociale à une très vaste échelle.
Si il y a 50 ans, des tarés se sont réunis pour créer des systèmes visant à avilir l’homme, il est indéniable que cela continue aujourd’hui…

Il faudrait savoir comment s’articule les liens entre ceux qui créent les schémas théoriques et ceux qui les appliquent.
Si quelqu’un a des infos sur ceux qui sont à l’origine de la télé réalité, comment ont été créé les premières émissions, quels ont été les intervenants et leurs liens avec des organismes comme le tavistock institute.
Maintenir l’humanité en esclavage nécessite un immense travail, le hasard n’a que très peu de place dans le spectacle qui nous est servi chaque jour.

Dans le même genre de manipulation mentale à dominante scientifique, le neuro marketing

http://www.dailymotion.com/video/xe061p_neuromarketing-des-citoyens-sous-in_news

Nouvel exemple du totalitarisme judaïque : attali veut interdire purement et simplement le tabac, cohn bendit applaudit….

février 8, 2011

«Une personne meurt du tabac toutes les 6 secondes». En partant de ce constat, l’économiste et écrivain propose la plus radicale des mesures. Et attend la réponse des candidats à l’élection présidentielle à sa proposition.

«Bien pire que le Mediator: le tabac», écrit Jacques Attali sur son blog, où il préconise tout simplement d’interdire «la production, la distribution et la consommation de tabac, un produit qui fait chaque année 5 millions de morts dans le monde».

L’économiste et écrivain juge en effet «ahurissant» que personne ne se demande «pourquoi on ne traite pas avec la même sévérité que le Mediator un produit totalement inutile, à la nocivité aujourd’hui avérée, consommé chaque jour par 1,3 milliard de personnes dans le monde et qui fait chaque année 5 millions de morts, soit plus que le sida et le paludisme réunis».

«Il ne faut plus tergiverser», affirme M. Attali, qui assure que le bilan économique d’une interdiction du tabac, négatif au départ, serait ensuite positif. Il reconnaît que cela «remettrait en cause quelques emplois», que «les Etats perdraient quelques recettes», (en 2009, le tabac a rapporté 10 milliards d’euros de taxe et 3 milliards de TVA), que cela «encouragerait pour un temps le marché noir» et nécessiterait «quelques dépenses pour désintoxiquer ceux qui le sont».

«Mais on gagnerait tant, en qualité et en espérance de vie, que le bilan, même économique, serait évidemment partout positif», pense-t-il encore, disant attendre «avec intérêt la réponse des candidats à l’élection présidentielle» sur cette question.
http://www.lefigaro.fr

Il n’y a qu’attali avec sa personnalité talmudo-satanique pour nous sortir un truc comme ça et bien sure cohn bendit pour applaudir. Il faut vraiment être taré et réfléchir froidement sans aucune empathie pour dire ça. Niet, vous ne fumerez plus, attali l’a dit !!!
Pourquoi les medias ont ils demandé à cohn bendit son avis sur le sujet, je ne comprends pas.
En plus son analogie avec le mediator est débile, la clope n’est pas censé guerir !
Je vous conseille un de ces livres,  » une brève histoire de l’avenir  » vous verrez l’étendue de sa maladie mentale avec le monde qu’il espère.

Il faut une grande guerre avant que tout aille bien, il est fou.

500 députés européens (sur 736) vont s’aplatir directement en israel. Non, non l’europe n’est pas enjuivée…

février 7, 2011

Le Parlement européen pourrait presque tenir une session plénière à Jérusalem. Près de 500 députés, sur les 736 que compte le Parlement européen, sont attendus à Jérusalem du 5 au 8 février prochain. Ils participeront à la seconde conférence organisée par les Amis européens d’Israël. L’enjeu économique d’une telle rencontre est d’importance: le commerce israélo-européen s’est monté à 36 milliards de dollars en 2010, soit le tiers des échanges extérieurs d’Israël.

L’Association des Amis européens d’Israël (AEI), ou “European Friends of Israel” (EFI) en anglais, a été créée en 2006 au Parlement européen à Bruxelles. Son but est de réunir les partisans d’Israël en une force politique qui facilitera les relations diplomatiques et commerciales entre les deux partenaires. Après la conférence inaugurale qui s’est tenue à Paris en novembre 2008, l’AEI organise la semaine prochaine une visite en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Un lobby pro-israélien de plus en plus actif

La conférence de Jérusalem est présentée comme la « seconde conférence politique de l’AEI ». Elle débutera samedi 5 février au soir par un dîner de gala à Jérusalem, en présence du Président israélien Shimon Pérès. Selon le programme officiel, le dimanche 6 février sera consacré à des exposés et des débats sur le thème « Pour un partenariat rapproché entre Israël et l’Europe ». La première session sera ouverte par Stanley Fischer, le gouverneur de la Banque d’Israël. Un débat spécial sera consacré au « Business du Boycott ». Ensuite, différents groupes de travail aborderont les grands sujets de la coopération: énergie renouvelable, eau, agriculture, science et technologie, etc. La suite de la tournée des parlementaires européens en Israël comprendra des visites d’entreprises ainsi que des excursions.

Selon le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Emploi à Jérusalem, le rôle du Parlement européen s’est renforcé depuis que le traité de Lisbonne est entré en vigueur le 1er décembre 2009. Dorénavant, c’est le Parlement européen (et non plus le Conseil des ministres de l’Union européenne) qui décide de la politique commerciale et qui doit avaliser les accords de libre-échange. Pour Israël, la visite de la majorité des parlementaires européens est de nature à améliorer les relations entre les deux partenaires.

Des enjeux économiques et commerciaux

Actuellement, plusieurs sujets economiques sont inscrits à l’ordre du jour des relations israélo-européennes, comme notamment: la reconnaissance de la conformité des médicaments israéliens aux normes européennes dans le cadre des accords ACAA (Agreement Conformity Assessment and Acceptance of Industrial Products) signés l’an passé; la réduction des quotas imposés aux échanges agricoles et agroalimentaires; l’élargissement de l’accord de libre-échange aux services et pas seulement aux marchandises, etc. Au delà des questions économiques, le rôle croissant des organisations anti-israéliennes en Europe pourrait finir par handicaper les exportations israéliennes vers certains pays européens, d’où la nécessité d’un dialogue continu entre les représentants respectifs de différentes forces politiques.

En 2010, les échanges commerciaux israélo-européens ont totalisé 36 milliards de dollars: 15 milliards d’exportations israéliennes vers l’Europe et 21 milliards de fournitures européennes à Israël. Pour les entreprises israéliennes, le marché européen absorbe 30% de leurs exportations et fournit 35% de leurs importations. Dorénavant, le développement du commerce israélo-européen passe par le Parlement européen; la semaine prochaine, il passera aussi par Jérusalem.
http://www.israelvalley.com/

Dans le même genre :  » http://www.maxisciences.com/agence-spatiale-europ%E9enne/israel-signe-un-accord-de-collaboration-avec-l-039-agence-spatiale-europeenne_art12211.html

Putain, mais vous avez vu le ton suffisant, quasi victorieux de l’article, la juiverie jubile  » Le Parlement européen pourrait presque tenir une session plénière à Jérusalem.  » n’est pas la première phrase pour rien.
Près de 500 députés sur 736 soutiennent la politique militaire et l’idéologie malsaine des extrémistes juifs qui occupent la palestine, j’en reviens pas, les malades menatux de la circoncision du 8ième jours ont bien bossé, ils ont acheté les deux tiers des députés européens, ils devraient être envoyés en prison et leurs biens donnés aux gazaouis.

Idem pour l’espace ou l’agence spatiale européenne va se faire piller par ces gratteurs nés, jamais l’europe n’aura été autant sous la coupe des talmudo-satanistes, jamais l’europe n’aura été si faible et si enjuivée et jamais au grand jamais les européens n’ont autant aimé le juif et le juif le lui rend bien, il transforme l’europe en Brésil.

C’est presque irrationnel ce philosémitisme, il m’est incompréhensible, même l’extrème droite s’y met, le talmudo-satanisme a envouté l’occident.

Israël accepte l’envoi de soldats égyptiens supplémentaires au Sinaï !!!!! Même en pleine révolte moubarak rampe devant les sionistes.

février 4, 2011

israël a accepté que l’Egypte envoie des troupes supplémentaires pour maintenir l’ordre dans la péninsule du Sinaï, où les contingents sont limités par le traité de paix israélo-égyptien de 1979, ont annoncé lundi les radios israéliennes.
Cette annonce survient alors que l’Egypte fait face depuis une semaine à un mouvement de protestation anti-gouvernementale sans précédent dans le pays, qui a fait au moins 125 morts et des milliers de blessés.
Selon la radio militaire, les 800 soldats supplémentaires seront déployés autour de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, au bord de la mer Rouge, à 200 kilomètres de la frontière israélienne, une destination touristique très prisée et essentielle pour l’économie égyptienne.
Les canyons escarpés du désert du Sinaï abritent aussi des tribus armées rebelles qui s’attaquent aux forces de sécurité égyptiennes, a expliqué à la radio Shmuel Zaka, général de réserve.
« C’était une décision nécessaire. Les autorités égyptiennes tentent de maîtriser le soulèvement qui s’est produit dans le Sinaï », a expliqué M. Zaka, ancien chef des forces israéliennes dans la région de Gaza et de la frontière égyptienne.
« Je pense que c’est un signe encourageant que cela se soit fait en coordination et pas de manière unilatérale », a-t-il ajouté.
http://www.rtbf.be

C’est un comble !! Le pays est en pleine révolte et moubarak demande aux rats israéliens si il peut envoyer des soldats dans le sinaï, comme si l’Egypte allait attaquer israel avec 800 soldats…
Berlusconi a dit tout haut ce que les occidentaux n’osaient dire  » une transition sans rupture avec moubarak « , c’est bibi qui va être content !! Parcequ’il faut comprendre, une egypte qui continue à se coucher devant les sionistes du monde entier.

Il a adler dans c dans l’air et un prof d’université israélienne, je peux vous dire qu’ils tirent une de ces gueules !!
Lisez cet article :  » israël ressent avec amertume la «trahison» des États-Unis , on y voit toutes les craintes et l’amertume des sionistes.

Ils en veulent directement à obama, c’est bon ça ! Ils vont s’entretuer.

LE TRAVAIL POURQUOI ?? POUR QUI ??

février 3, 2011

Un petit doc sympa, deux trois petites erreurs mais interessant quand même.

Le travail c’est la mort, le travail nous vole notre temps, c’est à dire notre identité.
Le communisme et le capitalisme sont fondés sur le travail, c’est la qu’on voit la manipulation !
On c’est bien fait niquer quand même !
Les gens ont été et continuent d’étre manipulés au plus profond de leur être et dans le choix même des modes de vie et d’idéologies possible.

Regardez das netz, les conferences macy, le DOD et la CIA qui fait bosser des artistes

Un missile Grad tiré sur le secteur de Nétivot, 4 personnes choquées. LOL , c’est ça le titre de la dépèche, aujourd’hui les israéliens ne meurent plus ils sont choqués, les pauvres !!!!

février 2, 2011

Un missile Grad tiré sur le secteur de Nétivot, 4 personnes choquéesUn missile de type Grad aurait été tiré, il y a quelques instants, à partir de Gaza, sur le secteur de Nétivot. D’après un premier bilan, quatre personnes auraient été choquées. (Guysen.International.News)
http://www.guysen.com

J’ai vraiment rigolé quand j’ai lu la dépèche, ho sérieux  » 4 personnes choquées « , à défaut de mourir, l’israélien est choqué et c’est grave, cela necessite l’envoie de missiles et de chars pour tuer des palestiniens, on ne choque pas l’israélien.

Sinon, une curiosité, regardez ce que les autorité kowetienne nous ont inventé :

Koweït. un “cadeau” de 5 milliards de dollards à la population pour éviter les troubles

Il vaut mieux prévenir que déguerpir. C’est sans doute la raison qui a poussé l’émir du Koweït, Sabah al-Ahmad Al-Sabah, à offrir 5 milliards de dollars à la population, anticipant ainsi d’éventuelles émeutes d’ordre social.
En effet, annoncée samedi par l’émir, cette généreuse donation a été approuvée à l’unanimité mercredi par les 53 membres du Parlement du Koweïtien.
Officiellement, ce généreux “cadeau” princier au peuple intervient à l’occasion de festivités nationales, dont le cinquantenaire de l’émirat. Mais il est permis de penser que l’épisode tunisienne débouchant sur le départ forcé de Ben Ali, le soulèvement de la rue égyptienne, la grogne des peuples arabes qui veulent en découdre avec l’ère des potentats, semblent avoir donner matière à réfléchir à l’émir.
Ainsi, chaque sujet parmi les 1,15 million de Koweïtiens de souche recevra le 24 février 1.000 dinars (3.580 USD) en espèces et disposera gratuitement de denrées alimentaires de première nécessité jusqu’au 31 mars 2012.

Le système de L’État providence dans les riches monarchies pétrolières du golfe a réussi jusqu’à maintenant de mettre à l’abri les cheiks et leurs smalas de la grogne sociale. Sur le plan politique en revanche, le choix de ces monarchies de se mettre sous la protection (militaire) américaine et donc de dépendre des décisions de Washington dans la région, notamment sur la question palestinienne, est mal vu, voire contesté par la population.
http://www.algerie-focus.com

C’est pas trop beau ça !!
Hahahaha, ils ont tellement peur qu’ils leurs donnent à manger jusqu’en mars 2012, c’est dément, d’autant que le koweit c’est pas le goulag ! En tout cas, c’est cool pour les kowetiens et nettement moins pour les employés étrangers qui d’après ce que j’ai pu lire n’ont pas des supers conditions de travail. Il y a 2 ,6 millions d’habitants et seulement 1,15 millions toucheront l’argent, je ne pense pas que le koweit soit à 5 milliards près, ils auraient pu donner 3000 dollars et à manger pour un an à tout le monde, ça aurait été mieux, en plus le reste de la population peut toujours se rebeller ! Je doute, ils se prendront des grands coups de batons !!!

Deux infos sur pollard

L’ancien directeur de la CIA James Woolsey appelle Obama à libérer Jonathan PollardL’ancien directeur de la CIA à l’époque du président Bill Clinton s’est joint aux voix de nombreux anciens dignitaires des Etats-Unis pour lancer un appel au président Obama demandant la libération de Jonathan Pollard, condamné pour espionnage en faveur d’Israël. Woolsey a déclaré : « 25 ans en prison, c’est plus que suffisant ». (Guysen.International.News)
guysen

et le comble :

Jon Voight: l’affaire Pollard est le résultat de l’antisémitisme

Jonathan Pollard n’a pas eu un procès équitable, en partie à cause de l’antisémitisme, a déclaré l’acteur américain Jon Voight, qui était en Israël cette semaine avec le sénateur Mike Huckabee. Les tensions entre l’Amérique et la Russie ont également influé sur la peine de Pollard, a déclaré Jon Voight, qui a étudié l’affaire en profondeur.
guysen

Elle est pas bonne celle la, LOL, pollard n’a pas fait 25 ans de prison ( sur sa perpétuité ) parcequ’il a trahi et transmis des informations confidentielles à israel, qui ensuite les vendra (qui ça étonne) ce qui occasionnera de nombreux morts américains, il a donc été condamné parceque l’amérique est antisemite !!
Heureusement que le ridicule ne tue pas, beaucoup de sionistes tomberaient raide mort.

Et pour finir, un petit coup de racket shoahstique

Berlin double les allocations aux survivants de la Shoah
Le gouvernement allemand a décidé de doubler le montant des allocations aux survivants de la Shoah pour l’année 2011, selon le vice-président de la « Claim Conference » (comité des Réparations), Shlomo Gour. Le montant des indemnisations passera de 55 millions d’euros à 110 millions d’euros. Cette somme sera transférée au budget des services sociaux pour les rescapés de la Shoah qui sont encore 520.000 personnes dans le monde, dont la moitié réside en Israël.
guysen

Nous sommes en 2011, ces histoires se sont passées en 1945 et les juifs extrémistes continuent de gratter l’Allemagne 66 ans après, si ce n’est pas une preuve de leur délire de vengeance ad vitaem, vous allez voir qu’une fois que les survivants seront tous morts, les racketteurs en chef vont exiger que l’Allemagne continue de payer pour une quelconque association du souvenir de la shoah.
Mais qu’allons nous faire de ces gens ?

Obama n’utiliserait pas son droit de véto lors du vote de la condamnation d’Israël pour les implantations.

février 2, 2011

Obama n’utiliserait pas son droit de véto lors du vote de la condamnation d’Israël pour les implantations.

Israël et les Etats-Unis sont prêts à une confrontation si le Président Barack Obama maintient son refus d’utiliser son droit de véto contre la résolution arabo-palestinienne soumise au Conseil de sécurité de l’ONU condamnant Israël pour sa politique d’implantation en Cisjordanie et Jérusalem-Est, comme l’indiquent des sources proches de Washington.

Si Obama n’utilise pas son droit de véto, il serait le premier président américain à laisser une condamnation anti-israélienne passer au Conseil de sécurité ; les constructions en Cisjordanie, et même dans Jérusalem Est que ce soit dans la vieille ville ou même dans les nouveaux quartiers juifs deviendraient illégales, comme toutes les actions municipales, de police et militaires dans tous ces lieux.

Cette situation mettrait les relations d’Israël avec les Etats Unis, l’ONU et l’Union Européenne dans une crise profonde. En laissant faire une telle condamnation, Obama encouragerait les Palestiniens et les états arabes hostiles à continuer à utiliser le conseil de sécurité de l’ONU pour saper la légitimité d’Israël et reconnaîtrait même un état palestinien unilatéral dans les frontières de 1967 sans négociations.

La Maison Blanche à Washington maintient une façade de normalité dans ses relations avec le gouvernement Netanyahu. La semaine dernière, deux hauts fonctionnaires américains – Dennis Ross, le conseiller personnel du Président sur l’Iran et le Moyen-Orient et Fred Hof, l’adjoint de George Mitchell conseiller sur la Syrie et le Liban, sont arrivés à Jérusalem avec une nouvelle proposition :

L’administration d’Obama et le gouvernement Netanyahu mettraient au point les mesures de sécurité qui pourraient être incorporé dans un traité de paix potentiel avec les Palestiniens et ainsi faciliter le chemin vers un accord sur les frontières. Cependant, certaines sources indiquent qu’en refusant de mettre son veto à une condamnation palestinien sur les implantations, Obama dicte a priori les frontières futures d’Israël qu’aucun parti Israélien ne saurait accepter. Même le parti Kadima pourtant prêt à un traiter, ne pourrait accepter ce tracé, parce qu’il entraînerait un retour à la situation d’avant la guerre de1967, une des plus dangereuse de l’histoire d’Israël.

Chaque gouvernement israélien depuis 1967 s’est absolument engagé à obtenir des frontières sûres et défendables dans le cadre d’accords négociés.

Le ministre de la Défense Nationale Ehud Barak semble avoir pris une tactique complètement différente de celle poursuivie par Washington

Il a maintenu la semaine dernière qu’une de ses raisons principales de diviser le parti travailliste était un développement dramatique au cours des pourparlers avec un certain groupe palestinien qu’il a refusé d’identifier.

Barak a soutenu qu’avec un parti travailliste faisant tanguer le bateau, le gouvernement n’était en mesure de profiter de « l’occasion historique » pour le progrès des négociations. Dans la conversation avec des confidents, le ministre de la Défense Nationale a dit qu’il avait persuadé le Premier ministre Binyamin Netanyahu et même le Ministre des Affaires Etrangères Avigdor Lieberman que la chance qui se présentait était trop bonne pour la manquer.

A son avis, le trio qu’il a constitué, est la seule force politique solide capable d’apporter une conclusion heureuse. C’est dans cette perspective qu’il a été donc enclin à supporter les attaques et les critiques lancées contre lui par ses anciens collègues travaillistes.

Mais personne à Washington ou Jérusalem n’a été capable de confirmer quoi que ce soit sur ce développement palestinien auquel Barak s’est référé.
Source DEBKA
http://www.europe-
israel.org

Je ne sais pas trop quoi en penser, debka est une officine de propagande sioniste, j’espère que c’est vrai même si je doute. J’adore la phrase de l’article  » Obama encouragerait les Palestiniens et les états arabes hostiles à continuer à utiliser le conseil de sécurité de l’ONU pour saper la légitimité d’Israël et reconnaîtrait même un état palestinien unilatéral dans les frontières de 1967 sans négociations. » Lol genre  » ils vont utiliser le droit, ça ne va pas  » !!! Les israéliens flippent…

Ce qui laisserait penser que c’est possible, les récentes démissions de personnalités juives de premier plan de l’administration obama, je pense aussi que les révolutions dans les pays arabes se sont pas du tout du gout d’israel, elles risquent de couper le peu de légitimité d’israel auprès de certains pays arabes collaborateurs.

Par exemple, la tunisie :

Israël : «On est désolé du départ de notre ami Ben Ali »

Le vice-Premier ministre israélien a affirmé que ce qui s’est passé en Tunisie aura des conséquences fâcheuses sur Israël (..), ajoutant dans son entretien, accordé à la Radio israélienne, que le danger est que le même scenario tunisien pourrait être réédité dans d’autres pays arabes, limitrophes avec Israël, ce qui pourrait nuire à ses intérêts de manière directe.

Le vice-Premier ministre israélien a exprimé son appréhension que le monde connaisse une situation très délicate et il dit : « Ce qui s’est passé en Tunisie pourrait mener à une forte recrudescence au pouvoir de manière démocratique dans d’autres pays arabes, ce qui constituerait une menace à la sécurité d’Israël. Cela, parce que dans ce cas là, « il se pourrait que des régîmes élus démocratiquement et qui détestent Israël, auront un impact important sur la menace de la sécurité d’Israël.»

Le même orateur a parlé des intérêts communs existant entre Israël et quelques pays arabes, affirmant que la présente coopération entre Israël et les États arabes, sur les plans sécuritaire et le renseignement, qu’elle soit directe ou indirecte, est précédée par « une pensée commune contre les courants islamistes extrémistes » Le responsable israélien a déclaré que « c’est avec une très grande inquiétude que j’ai suivi les affrontements en Tunisie, surveillant l’évolution des faits en Tunisie » Il a ajouté qu’il a même tenu des séances d’ordre sécuritaire et politique au sein du gouvernement israélien afin de suivre le cours des événements en Tunisie, avec des responsables israéliens présents en Tunisie et avec les grands chefs des ressortissants juifs en Tunisie. »

La dixième chaîne de télévision israélienne a rapporté que des responsables israéliens avaient émis « leur crainte pour le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali et pour l’avenir de son régime quelques jours avant sa fuite vers l’étranger. »

La même chaîne a indiqué : « Israël considérait Ben Ali comme l’un des plus importants présidents des pays arabes, soutenant secrètement sa politique dans la région. » Elle a ajouté : « la fuite du président tunisien, le vendredi dernier, à destination de Djeddah en Arabie Saoudite, à cause de la révolte populaire, a fait que les milieux politiques israéliens s’inquiètent de la venue d’un autre président qui changera la politique tunisienne, et verra Israël comme un ennemi et non pas comme un pays ami, comme le considérait Ben Ali auparavant.. »
http://www.echoroukonline.com

C’est pas beau de lire ça !! Les juifs extrémistes perdent les traitres qui laissent croire au monde que des régimes arabes peuvent avoir de bon rapport avec israel.

Regardez ce que disait un dirigeant israelien le 27 janvier :

israël mise sur le maintien du régime du président Hosni Moubarak en Egypte, ébranlé par une vague de manifestations, écartant à ce stade toute remise en cause des accords de paix entre les deux voisins. “Nous assistons à un tremblement de terre au Moyen-Orient. Mais nous croyons que le régime est assez fort et que l’Egypte va surmonter la vague actuelle de manifestations”, a affirmé jeudi à des journalistes étrangers un ministre du gouvernement Netanyahu qui a requis l’anonymat. “Moubarak n’est pas Zine El Abidine Ben Ali. Il y a une énorme différence. Le régime égyptien, y compris l’appareil de la Défense, dispose de racines solides”, a estimé ce membre du cabinet.
http://www.juif.org
Ils flippent, ils flippent les sionistes dégénérés

Pourtant, les USA osent le mot transition, ce qui signifie qu’ils lachent moubarak, le contraire de ce que souhaite les circoncis du 8 ieme jours :

Égypte: les USA veulent une transition

Hillary Clinton, la chef de la diplomatie américaine, a estimé aujourd’hui que le président égyptien Hosni Moubarak n’avait pas encore fait assez de pas vers la démocratisation de son pays, se prononçant pour « une transition en bon ordre ».

« Nous souhaitons voir une transition en bon ordre. Nous demandons instamment au gouvernement Moubarak, qui est toujours au pouvoir […], de faire ce qui est nécessaire pour faciliter ce genre de transition ordonnée », a-t-elle déclaré sur la chaîne CBS.

« Bien sûr que non », a-t-elle répondu plus tôt à une journaliste de la chaîne ABC qui lui demandait si les changements politiques annoncés ce week-end par Hosni Moubarak étaient suffisants.

« C’est le début », a-t-elle développé: « C’est à peine le début de ce qui doit se passer, un processus menant à des mesures concrètes pour aboutir aux réformes démocratiques et économiques que nous avons réclamées, et dont le président Moubarak lui-même a parlé dans son discours » vendredi.

Hillary Clinton, omniprésente dans les émissions politiques du matin aux États-Unis, a par ailleurs assuré sur CNN que l’administration Obama « ne fait pas campagne pour quelque issue politique que ce soit », soulignant que le destin de l’Egypte devait demeurer entre les mains du peuple égyptien.
le figaro

C’est pourtant clair !!! Les usa lachent moubarak, alors les juifs extrémistes qui occupent la palestine ont changé de disques et pris acte de la décision US de soutenir un changement de régime, alors voila que maintenant ils posent leurs conditions !!!, c’est vraiment des malades !!!, j’endandais un analyste à la télé dire que l’armée egyptienne devait discuter des modalités du changement avec les américains mais aussi israel !

Lisez cet article, c’est assez délirant comme les israeliens sont mentalement malade :

Israël a appelé mardi la communauté internationale à « exiger » de tout gouvernement égyptien le respect du traité de paix avec l’Etat hébreu, selon un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Israël a appelé mardi la communauté internationale à « exiger » de tout gouvernement égyptien le respect du traité de paix avec l’Etat hébreu, selon un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Israël considère que la communauté internationale doit exiger de tout gouvernement égyptien qu’il respecte le traité de paix avec Israël », a indiqué le communiqué, soulignant qu' »il est dans l’intérêt d’Israël de préserver la paix avec l’Egypte ».

L’Egypte a conclu en 1979 un accord de paix avec Israël en échange du retrait, réalisé en 1982, de tous les territoires égyptiens conquis par l’armée israélienne durant la guerre de juin 1967.

Si cette paix, contestée par une partie importante de l’opinion égyptienne, et qui a isolé Le Caire dans le monde arabe dans les années 1980, a toujours été « froide », se limitant à des relations diplomatiques, elle a résisté à deux guerres au Liban (1982 et 2006), deux intifadas palestiniennes (1987 et 2000) et aux échecs successifs du processus de paix israélo-palestinien.

« Israël est une démocratie et encourage le progrès de la démocratie au Moyen-Orient. Mais si cela permet à des forces extrémistes d’exploiter le processus démocratique pour prendre le pouvoir et faire avancer leurs buts antidémocratiques — et nous l’avons déjà vu en Iran et ailleurs–, les résultats seront dommageables pour la paix et la démocratie », a averti M. Netanyahu.

Les dirigeants israéliens agitent le spectre d’un régime à l’iranienne en Egypte depuis qu’une révolte populaire sans précédent menace le pouvoir du président Hosni Moubarak.

Le président israélien Shimon Peres a ainsi relativisé l’intérêt d’élections libres dans des pays où des pouvoirs autoritaires seraient renversés, mettant en garde contre l’avènement d’un régime islamiste extrémiste en Egypte.

« Si, au lendemain des élections, on a une dictature religieuse extrémiste, à quoi bon ces élections démocratiques? », s’est-il interrogé avant de rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel, en visite en Israël.

« La démocratie ne peut commencer et finir avec les élections. La véritable démocratie commence le lendemain des élections en garantissant les droits de l’Homme et en se préoccupant du bien-être des citoyens », a ajouté M. Peres.

« Il y a un grand consensus sur la question de savoir comment le processus politique peut évoluer en Egypte et on ne peut qu’espérer que tout se déroule pacifiquement », a estimé de son côté Mme Merkel.

« Nous avons tous eu de l’estime pendant des décennies pour l’engagement de Moubarak en faveur de la paix » mais « il y a manifestement en Egypte des problèmes qui sont apparus au grand jour et qui n’étaient pas connus jusqu’ici avec tant de netteté », a-t-elle reconnu.

Selon les médias israéliens, M. Netanyahu a rencontré mardi les chefs du renseignement et des services de sécurité ainsi que les membres du cabinet de sécurité, qui regroupe les ministères stratégiques. Cet échange annuel était prévu de longue date mais il a été largement dominé par la situation en Egypte, ont précisé les médias.

Un haut responsable du gouvernement a confirmé que le Premier ministre avait eu des « consultations concernant la sécurité » mais s’est refusé à en dire plus.
http://www.lepoint.fr

Selon peres (qui vient de perdre sa femme, je suis content qu’il soit triste ) plus de 200 millions d’arabes n’ont pas le droit à la démocratie parceque 5 millions de juifs extrémistes occupent la palestine, c’est magnifique !
En disant cela, peres avoue que c’est israel qui bloque toute paix dans la région puisqu’aucun regime démocratique n’est possible, il est normal que les arabes, les perses et autres musulmans du moyen orient votent pour ceux qui critiquent israel et qui revendiquent un mode vie islamique. Ce n’est pas parceque nous en occident, sous les coups de boutoirs de qui vous savez, nous n’avons plus aucune tradition au sens large du terme que nous ne devons pas accepter que des gens croient en des choses superieures à la materialité. Il nous montre aussi qu’israel est le seul  » pays  » à nous parler d’extrémisme musulman comme menace alors que quasiment tous les pays appellent au changement et s’en réjouissent et ne me parlez pas de realpolitk genre les israeliens sont aux prises avec les islamistes ils savent, ils ne savent rien, ils mentent, manipulent et tuent, c’est tout ce qu’ils savent faire.
L’islamisme n’est pas une menace, le judaisme si.

Donc, cette difference dans l’appréciation des révolutions tunisienne et égyptienne par les USA et israel montre que l’entité sioniste n’était pas au courant des intentions US, que le pays risque de perdre le peu de bon rapport avec des pays arabes et on peut se demander quel est le message qu’obama envoit aux tarés de tel aviv en les coupant d’alliés arabes comme cela.

Nourriture empoisonnée

février 1, 2011

Ho, elle est pas trop conne la  » chercheuse  » :  » une trace finalement de quelque chose, vous en avez dans tout, ça ne veut pas dire que ce soit dangeureux  » !!

J’aimerai bien voir ce qu’elle mange et ce qu’elle donne à manger à ses enfants …

Une trace, plus une trace plus des traces, à la fin on arrive à des concentrations démoniaques.
On vient d’apprendre qu’il y a du bisphenol A dans les tickets de caisses ….
Un mongolien ne m’a pas cru lorsque je lui ai dit que l’espérance de vie aux USA avait baissé cette année, j’ai du lui montrer l’article du nouvel obs

Souvenir, super documentaire de France 3 sur l’empoisonnement criminel de l’eau avec de l’aluminium ( pour que l’eau soit belle !!! )

 » Quantités infinitésimales déposées jours après jours  » et oui, la connasse de chercheuse qui ose dire que des traces ce n’est pas grave merite un bonne gifle, mieux qu’elle se retrouve avec alzheimer.

Dans 20 ans, on va se retrouver avec une épidémie de maladies liée à l’exposition quotidienne de tous ces produits chimiques, ceux qui sont nés après 1970 n’ont été nourris qu’avec des produits de supermarchés contaminés, déja bébé, ils ont tété du bisphénol A !
Bien entendu les lois autorisant l’euthanasie auront été votées, d’abord passive et volontaire mais j’ai peur qu’ à terme ce soit l’état ou des sociétés privées qui décident de tuer les malades pour diverses considérations économiques ou sociales.

Il y a tellement de preuve d’un empoisonnement structurel et massif qu’il est necessaire de tout faire pour produire sa propre nourriture, se renseigner sur la qualité de l’eau du robinet et faire globalement attention sur ces achats et normalement il faudrait mettre sur le devant de la scène médatique et de manière tragique ce problème essentiel de santé publique. Si un responsable d’une société qui nous empoisonne est assassiné, ou un responsable d’une agence de santé publique qui a autorisé moyennant corruption un médicament dangereux, que dirait les gens ?

Qui a t il de plus grave qu’empoisonner massivement sa population ?

Pour ceux qui ne l’ont pas vu :
Nous enfants nous accuseront :

http://www.dailymotion.com/video/xbz4y8_nos-enfants-nous-accuseront-01_news

http://www.dailymotion.com/video/xbzas4_nos-enfants-nous-accuseront-part-2_news

http://www.dailymotion.com/video/xbznal_nos-enfants-nous-accuseront-part-3_news

http://www.dailymotion.com/video/xbzqmi_nos-enfants-nous-accuseront-part-4_news

http://www.dailymotion.com/video/xbzuq7_nos-enfants-nous-accuseront-part-5_news

L’occidental est apathique, lache et depressif.
C’est très grave.

L’entité sioniste appelle Moubarak à mater la révolte égyptienne des Jeunes

janvier 31, 2011

1/01/2011
Des responsables politiques et militaires israéliens ont exprimé leur étonnement vis-à-vis de l’appel de l’administration américaine et des pays européens « de ne pas réprimer les manifestations en Egypte » .
Ils ont estimé que « le soulèvement populaire pourrait aider les Frères musulmans à parvenir au pouvoir, ce qui obligera l’armée israélienne à se réorganiser en cas du renversement du régime égyptien », rapporte le CPI.

Un ancien chef d’une filière de renseignements militaires, Aharon Zeevi Farkash a déclaré à la radio israélienne : « Je ne comprends pas la position des États-Unis et des pays européens ni leurs revendications pour la démocratie en Egypte », ajoutant que « les manifestants égyptiens doivent être matés pour qu’ils cessent leur révolte face au régime égyptien, l’allié numéro arabe de l’entité sioniste ».

«Je suis surpris de voir comment les pays occidentaux ne sont pas conscients des tensions entre les sunnites, qui veulent résoudre les problèmes par la négociation, comme le (président Hosni) Moubarak, et les chiites qui veulent résoudre les problèmes à travers la résistance armée », a-t-il déploré.

Farkash a estimé qu’il était encore prématuré de parler d’un coup d’Etat en Egypte.

Cela dit, le CP a rapporté que des manifestants égyptiens ont confirmé devant les caméras que les forces de sécurité égyptiennes ont tué plusieurs protestataires par des balles d’origine américaines et ont asphyxié des centaines d’autres avec du gaz lacrymogène made in Israël.
almanar

« Israël » presse Washington et l’Europe de soutenir Moubarak

31/01/2011 « Israël » a fait parvenir un message secret aux Etats-Unis et à des pays européens leur demandant de soutenir la stabilité du régime égyptien d’Hosni Moubarak en butte à une vague de contestation, c’est ce qu’a rapporté, lundi, le quotidien Haaretz.

Dans ce message, les responsables israéliens soulignent qu’il est de « l’intérêt de l’occident » et de « l’ensemble du Moyen Orient de maintenir la stabilité du régime en Egypte », a ajouté journal.

« Il faut en conséquence freiner les critiques publiques à l’encontre du président Hosni Moubarak », a souligné ce message envoyé à la fin de la semaine, selon le journal.

La radio militaire, qui a repris cette information, a estimé que cette initiative constitue une critique à l’encontre des Etats-Unis et des pays européens qui sont embarrassés, devant l’opinion public, de soutenir le régime du président Moubarak.

Haaretz, citant des responsables officiels israéliens, a également indiqué que le ministère des Affaires étrangères avait émis des directives destinées à une dizaine d’ambassades « clés » aux Etats-Unis, au Canada, en Chine en Russie et dans plusieurs pays européens.

Ces directives demandent aux ambassadeurs de souligner auprès de leurs interlocuteurs « l’importance de la stabilité de l’Egypte » et de faire passer ce message le plus rapidement possible.

Jusqu’à présent, les dirigeants israéliens ont adopté un profil bas à propos de la vague de manifestations en Egypte. Netanyahu a ordonné à ses ministres de s’abstenir de faire des déclarations.

Lui même s’est contenté d’affirmer dimanche qu’ « Israël » voulait préserver la dite paix avec l’Egypte ainsi que « la stabilité et la sécurité régionale ».

« La paix avec l’Egypte dure depuis plus de trois décennies. Notre objectif est que cela continue », a ajouté Netanyahu.

Le président de la commission de la guerre et des Affaires étrangères du parlement Shaoul Mofaz a pour sa part affirmé lundi à la radio publique que « notre intérêt suprême est de conserver l’accord de paix ce que le président Moubarak a fait pendant les trente dernières années ».

« Il faut également examiner attentivement la conduite de l’administration américaine. Les Etats-Unis ont fait comprendre que leur soutien inconditionnel à un de leurs alliés (Moubarak) se résume en fait à un soutien très partiel », a également souligné M. Mofaz.

L’Egypte a conclu en 1979 un accord dit de paix avec « Israël ».
almanar

Au moins c’est dit !! la vidéo est stupéfiante !! les egyptiens ne doivent pas voter, voila la position israélienne, le culot de ces gens me fera toujours rire !!!!
Donc, les pays arabes n’ont pas le droit à la démocratie parceque israel ne le veut pas, tranquille quoi !

Aux Etats-Unis, faire des dettes est entré dans les moeurs…

janvier 31, 2011

Il y a parfois des graphiques qui parlent d’eux-mêmes. A tel point que l’analyste n’a pas besoin de trouver des mots modérés, ni s’inquiéter s’il a commenté la situation avec la neutralité nécessaire, mais juste à laisser le lecteur se faire son jugement.
Selon la Fed, le total de la dette américaine (Total credit market debt outstanding) financée par les marchés de crédit à la fin du troisième trimestre 2010 était de 52 200 milliards de dollars. Le passif total de tous les secteurs (Total Liabilities) des Etats-Unis, publié par la Fed dans le Flow of Funds Matrix s’élevait à 139 500 milliards de dollars fin 2009. Début 2011, ce chiffre a dépassé les 140 000 milliards.

Pour mémoire, le PIB américain s’établit à environ 14,575 milliards de dollars.
Face au problème du surendettement des pays industrialisés, on a l’impression que seuls les pays du coeur de la zone euro sont vraiment disposés à trouver des solutions qui auront un véritable effet sur la racine du mal. Le contraste avec les Etats-Unis, où les dettes continuent de croître régulièrement, devient saisissant. Le déficit de la balance commerciale américaine a de nouveau augmenté en 2010 d’environ un tiers.
La situation financière est très précaire dans plusieurs Etats. Près de 43 millions d’Américains dépendent de l’aide alimentaire (Supplemental Nutrition Assistance) pour se nourrir, un plus haut absolu. La prolongation des allégements fiscaux pour les riches Américains est un manque à gagner, pour le budget fédéral, estimé à 800 milliards de dollars. Un prix du pétrole à près de 100 dollars le baril freine l’activité économique ce qui, là encore, réduit les rentrées fiscales.
Conclusion : un véritable optimisme quant au développement de l’économie américaine est difficilement justifiable aux regards des fondamentaux. Wall Street bénéficie uniquement de la liquidité abondante. Dans un tel contexte, la pression sur le dollar se renforce.

Dr. Eberhardt Unger est un économiste indépendant, fort de plus de 30 ans d’expérience des marchés et de l’économie. Vous pouvez retrouver ses analyses sur le site http://www.fairesearch.de
moneyweek

C’est tellement délirant que c’est à peine croyable, les USA n’ont qu’une seule solution, se mettre en faillite et ne pas payer les dettes. Ce jours la on risque de rigoler …
Il s’agit bien sûre d’un hasard malheureux que ce soit des gens comme greenspan ou bernanke qui sont aux commandes quand le pays fait faillite ou encore Robert Zoellik pour la banque mondiale et strauss khan pour le
fmi.

Le virus Stuxnet aurait pu créer un nouveau Tchernobyl en Iran. La Russie demande une enquète.

janvier 28, 2011

L’attaque du réacteur nucléaire de Bouchehr, en Iran, par le virus informatique Stuxnet aurait pu déclencher une catastrophe de l’ampleur de celle de Tchernobyl et l’Otan devrait enquêter sur cet incident, a déclaré mercredi la Russie.

Le virus qui a atteint l’an dernier le système informatique du réacteur de Bouchehr, construit par la Russie, a abouti à une perte totale de contrôle sur les centrifugeuses, a souligné Dmitri Rogozine, ambassadeur de Russie auprès de l’Otan.

« Ce virus, qui est très toxique, très dangereux, pourrait avoir de graves conséquences », a-t-il dit, en comparant ses effets à ceux de mines.

« Ces ‘mines’ pourraient aboutir à un nouveau Tchernobyl », a-t-il ajouté en allusion à l’explosion en 1986 d’une centrale nucléaire en Ukraine, alors partie intégrante de l’Union soviétique.

« L’Otan devrait ouvrir une enquête sur cette question (…) Il ne s’agit pas d’une affaire privée. »

Les Etats-Unis et leurs alliés soupçonnent l’Iran de chercher à se doter de l’arme atomique sous le couvert d’un programme nucléaire civil. Téhéran affirme que ses activités d’enrichissement d’uranium visent à produire de l’électricité.

D’après des spécialistes des questions de sécurité, le virus Stuxnet pourrait avoir été utilisé par des pays tels que les Etats-Unis ou Israël pour perturber le programme nucléaire iranien.
(Reuters)
http://hightech.nouvelobs.com

Putain comme c’est grave, ces tarés de sionistes et incultes d’américains ont été à deux doigts de créer volontairement une catastrophe nucléaire, j’en reviens pas. Tu m’étonnes que la Russie s’inquiète, sans parler des médias aux ordres qui diraient que c’est la technologie russe qui est defaillante, il y a de grande chance que le nuage radioactif contamine son territoire.
Potentiellement, toutes les centrales nucléaires du monde sont à la merci de ce virus ou d’un autre et un accident nucléaire peut être télécommandé à distance, on se croirait dans la série 24 H !!!
Nous vivons dans un monde ou les facteurs d’instabilités sont en constante augmentation, plus les interconnections deviennent la norme plus la possiblité d’un Krach de l’ensemble du réseau virtuel comme materiel devient possible.
Peut être y a t-il un lien entre cette information et l’experience américano-israelienne dans le neguev visant à simuler l’explosion d’une centrale nucléaire.
Une série israelienne a pour sujet un virus destructeur qui échappe à ses créateurs, un golem numérique…

Israel et la cia simulent une  » explosion d’un site nucléaire dans un pays ennemi  » ….

janvier 26, 2011

Expérience : Tsahal et les services secrets américains ont fait exploser, ce matin, 100 tonnes d’explosifs dans le Néguev
Tsahal et les services secrets américains ont procédé ce matin à une expérimentation dans le désert du Néguev. Il s’agissait de faire exploser 100 tonnes d’explosifs afin d’évaluer les capacités du matériel à la disposition des services de renseignements américains et israéliens « en cas d’explosion d’un site nucléaire dans un pays ennemi ». Toutes les voies de communication du secteur ont été coupées et le survol de l’espace aérien interdit.
guysen

À défaut d’attaque, peut être anticipent-ils un  » accident  » qu’ils vont provoquer ? ils font les tests pour optimiser les destructions. C’est assez bizarre comme experience.

Sinon, voila une vidéo d’une importance capitale pour comprendre le projet des extrémistes juifs pour l’europe, détruire l’homogénéité ethnique de l’occident et in fine mener à la guerre civile.

Hologramme géant au Japon, imaginez ce que l’armée US doit être capable…

janvier 25, 2011

C’est assez bluffant

à la télé :

Les vaisseaux spatiaux seront magnifiques le jour ou la fausse invasion extra terrestre aura lieu !!
Un ami m’a dit quelque chose d’interessant, je lui demandais quand est ce que le film  » 2012 the war of soul  » allait finalement sortir, il était prévu en 2009, il m’a répondu que le sujet était trop proche de la réalité et qu’il ne sortira probablement pas ! L’histoire se passe le 21 decembre 2012 avec une invasion belliqueuse des extra terrestres !!

Dieudonné les juifs et l’esclavage

janvier 25, 2011

Je vous conseille de lire  » les juifs le monde et l’argent  » de ce grand dégénéré d’attali, vous y apprendrez des tas de trucs interessants.

Les cas Hessel et Céline démontrent la mainmise des extrémistes juifs sur la France. Bruckner a même osé dire que l’islamophobie n’existe pas, qu’elle est une invention des mollahs !

janvier 24, 2011

Sous sarkosy l’ignare, les extrémistes juifs sont à la fête, ils dansent ces malades, ils dansent et nous commandent.
Voila donc qu’un juif qui a selon ses congégères la haine de soi, notre pauvre Hessel, est interdit de réunion à l’école normal parceque prasquier le rat l’a expressement demandé. C’est quand même délirant quand on y pense à tête reposée, une organisation de quelque milliers de personnes décide de qui peut s’exprimer à l’école normale et personne ne s’en offusque. Il y a six cent mille juifs en France, le crif dit en représenter 100 000, ce qui est beaucoup puisque que ce sont 100 000 juifs extrémistes qui sont loyaux avant tout à israel et qui sont suceptibles de travailler contre la France dans diverses opérations clandestines, 100 000 sayanim !
Ces juifs devraient être expulsés, mais aux USA, pas en israel sinon ces tarés iraient construire en territoire palestinien lieberman en a sorti une bonne hier d’ailleurs, créer un état palestinien sur la moitié de la Cisjordanie !

Le retrait de Céline des célébrations nationales par un ministre pédophile assumé qui dit :
 » « Après mûre réflexion, et non sous le coup de l’émotion, j’ai décidé de ne pas faire figurer Céline dans les célébrations nationales », avait annoncé M. Mitterrand vendredi soir. « Ce n’est en aucun cas un désaveu à l’égard du Haut comité (chargé d’établir la liste des personnalités célébrées) mais une inflexion que j’assume pleinement », avait-il dit  » le figaro
En fait, cette fois c’est une autre sommité d’ordure du judaisme qui est à l’origine de cette affaire, la vieille rangaine talmudique de la vengeance ad vitaem proférée par ce dégénéré de Klarsfeld
Lisez cet article, il est l’exemple même de la suffisance et de la volonté de controle de ces tarés d’extrémistes juifs :
 » Visite à Serge et Beate Klarsfeld dans leur appartement parisien. Nous avons rendez-vous pour le numéro de la collection Empreintes, qui leur sera consacré la semaine prochaine sur France 5. L’avocat des Fils et Filles des déportés juifs de France attaque bille en tête sur l’affaire Céline qu’il a soulevée hier. Il enfonce le clou : l’écrivain doit être retiré de la liste des Célébrations nationales. Pour lui, « un artiste est un tout : on ne peut pas découper Céline. Son antisémitisme le discrédite en tant qu’homme et en tant qu’écrivain ». Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir demandé plus tôt son retrait de La Pléiade ? « C’est une initiative privée, ça ne ne me dérange pas. Là, c’est la République qui prend l’initiative. Célébrer n’est pas un acte innocent ». Ira-t-il perturber demain la cérémonie au cours de laquelle Frédéric Mitterrand doit présenter le guide des Célébrations nationales ? « Non, mais je vais surveiller attentivement ses déclarations. Il a plutôt intérêt à plaider la maladresse de son cabinet qui a dû écrire à sa place l’avant-propos du livre. » On lui demande enfin s’il ne fait pas un amalgame douteux en comparant l’avant-propos de Mitterrand (Frédéric) aux dépôts de gerbe sur la tombe de Pétain décidés par Mitterrand (François) lorsqu’il était Président. Il sourit et confie : « Il faut bien grossir le trait pour se faire entendre ». C’est d’ailleurs le reproche qu’il fait à Alexandre Jardin lorsqu’il écrit sur son père Jean, l’ancien directeur de cabinet de Pierre Laval à Vichy : « Dans son livre Des gens très bien, il a chargé de façon trop agressive son grand-père. Il le grandit d’une certaine façon car Jean Jardin n’a eu aucune influence sur la question juive. » D’un excès à l’autre. »

Il y a un commentaire interessant, le voila :
 » On ne peut retirer à une oeuvre sa qualité du fait de défauts de son auteur. M. Klarsfeld se verrait bien en dictateur du « oui j’autorise, non je refuse » concernant les oeuvres de l’esprit.
M. Klarsfeld va-t-il nous pondre une « liste » des auteurs « déviants et malsains » dont il faudrait brûler les livres ?  »

C’est exactement cela, l’inquisition culturelle des juifs extrémistes, ils nous disent ce qui est bon pour nous et bien sûr pour eux…
J’ai de la peine pour nous autres français, les gens sont enjuivés jusqu’à la moelle, et le pire c’est qu’ils aiment ça, c’est pathétique et triste à la fois.

Mais la palme de la médiocrité, le comble de la propagande, c’est pascal bruckner et son  » invention de l\'islamophobie
 » Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 70 pour contrer les féministes américaines, le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent » lisez la suite.

Précisons que bruckner est membre du cercle de l’oratoire, des néo con français, pro sionistes, islamophobes à souhait et oeuvrant pour un clash de civilisation, c’est à dire la guerre civile.
Bruckner pense faire disparaitre les conséquences de l’islamophobie en disant que le concept n’existe pas, c’est risible tellement c’est inutile, encore du verbiage plein de sophisme.
Pour comprendre l’islamophobie dans les esprits, regardez  » hollywood et les arabes « .

Sinon, rien à voir mais le down jones est quasiment à 12 000 points, c’est hallucinant !

n’oubliez pas que :
 » Selon le rabbin Dov Lior, la loi juive interdit aux couples stériles de concevoir avec du sperme non juif, car il confère des traits négatifs. Quant aux mères célibataires, raconte-t-il, « l’enfant ne peut pas être 100% normal »
Et oui !!!

Abbas a encore battu des records de traitrises
Il a bradé la Cisjordanie et le plus dingue c’est que les israéliens n’en ont pas voulu !!
Il a même laché l’esplanade des mosqués, al aksa et le dôme du Rocher

 » Mahmoud Abbas accuse la chaîne qatari de « créer la confusion » en révélant l’ampleur des concessions proposées en 2008 à Israël pour faire la paix.

L’Autorité palestinienne en colère
L’autorité palestinienne nie en bloc les révélations d’Al Jazira. « Le but de cela est de créer la confusion, j’ai vu moi-même ce que la chaîne a diffusé en disant que ce sont des documents palestiniens, alors qu’ils sont israéliens », a réagi le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.
Certains documents présentent les négociateurs palestiniens comme étant prêts à renoncer « au quartier juif et à une partie du quartier arménien » de la Vieille ville de Jérusalem, ainsi qu’à accepter l’annexion par Israël de la plupart des quartiers de colonisation juive dans la ville. Ils s’y montrent également disposés à se contenter du retour de 100 000 réfugiés, sur un total d’environ 5 millions.

Interrogé peu après que le document sur Jérusalem eut été rendu public, Saeb Erekat, principal négociateur palestinien, a qualifié les documents de « tissu de mensonges ». « S’il est nécessaire de publier tous les documents du département des négociations, nous le ferons », a-t-il assuré, expliquant que « ce qui a été diffusé a été déformé et sorti de son contexte, et contient des mensonges ». Sur la question des réfugiés palestiniens, il certifie que l’Autorité palestinienne n’a pas renoncé à ses positions. « Si nous avions effectivement renoncé aux réfugiés et fait de telles concessions, pourquoi Israël n’a-t-il pas accepté de signer un accord de paix? », se dédouane-t-il.
« Ces documents portent un coup sévère à Mahmoud Abbas explique pourtant le site du quotidien israélien Yediot Aharonot, qui cite les propos de Yasser Abed Rabbo, secrétaire général de l’OLP. « Une campagne similaire a été déclenchée contre Abou Ammar (Yasser Arafat) avant les négociations de Camp David [en 2000]. Tous le monde sait que ce sont les Israéliens qui ont armé les meurtriers d’Arafat. Ce qu’ils ont fait à Arafat, Al Jazira est en train de la faire à Abou Mazen (Mahmoud Abbas). »
Yasser Abed Rabbo, a par ailleurs accusé l’émir du Qatar (l’émirat d’où émet Al Jazira), cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, d’avoir donné son « feu vert » à une « campagne » contre l’Autorité palestinienne. « Nous savons qui a sorti les documents, c’est un employé du département des négociations de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) », a-t-il affirmé, coupant court aux spéculations des médias israéliens attribuant les fuites à l’ex-homme fort de la bande de Gaza, Mohammad Dahlan, en conflit avec Mahmoud Abbas. « C’est une décision politique prise au plus haut niveau politique au Qatar, a-t-il accusé. Al-Jazira a coupé les citations et les a montées comme un film ».
Le Hamas condamne la « liquidation de la cause palestinienne »
« Ces documents secrets sont graves et montrent l’implication de l’Autorité du Fatah (parti de Mahmoud Abbas, composante principale de l’OLP, ndlr) dans les tentatives de liquidation de la cause palestinienne, en particulier sur le dossier de Jérusalem et des réfugiés », a commenté Sami Abou Zouhri, porte-parole du mouvement islamiste Hamas, à Gaza. Ils illustrent aussi « son implication dans la lutte contre la résistance en Cisjordanie et dans la bande de Gaza et sa coopération avec l’occupant dans le siège de Gaza et dans la guerre » de décembre 2008-janvier 2009, a-t-il estimé, y voyant la « face hideuse de l’Autorité ».
Israël ne dément pas
Les documents confirment que l’Autorité palestinienne est un « véritable partenaire » pour un accord de paix, a déclaré ce lundi l’ancien vice-Premier ministre israélien Haïm Ramon. Aujourd’hui député du parti Kadima (opposition centriste), il a ajouté qu’un accord avait été trouvé « pour que certains quartiers arabes de Jérusalem passent sous souveraineté palestinienne et des quartiers juifs restent sous souveraineté israélienne ». Haïm Ramon a toutefois souligné que cet accord de principe n’avait « jamais été finalisé ».
De son côté, le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Lieberman, a jugé que ces documents « montrent la nécessité de parvenir à un accord intérimaire avec les Palestiniens, au lieu d’un accord définitif ».
« Ces documents sont beaucoup plus importants que ceux révélés par Wikileaks en décembre », selon le journal israélienHaaretz. « Ils discréditent l’assertion selon laquelle il n’y aurait pas de ‘partenaire pour la paix’ faite par le gouvernement Netanyahu. »
Mais ils sont « reçus par les Palestiniens comme une preuve supplémentaire du ‘défaitisme’ de l’Autorité palestinienne. Mahmoud Abbas est constamment tiraillé entre son désir de d’attirer la sympathie d’Israël et de l’opinion internationale d’un côté, et son obligation de se protéger des attaques de ses rivaux palestiniens », écrit l’éditorialiste Akiva Eldar, toujours dans Haaretz.
http://www.lexpress.fr
Vivement que le Hamas gagne les prochaines élections !!

Quelques liens

http://www.fil-info-france.com/le_crif_censure_stephane_hessel.htm

http://www.uam93.com/news/le-crif-un-lobby-au-coeur-de-la-republique-4192.html