Posts Tagged ‘tunnel’

Le Pakistan construit des tunnels gigantesques.

janvier 25, 2010

Les services de renseignement indiens ont alerté leur gouvernement sur des activités suspectes pakisatanaises à proximité immédiate de la frontière, rapporte, lundi 25 janvier, le Times of India. Selon le quotidien, le Pakistan est en train de contruire des tunnels dans le Pendjab, des travaux qui seraient identifiables par un œil attentif sur les images satellitaires disponibles via Google Earth.

« Nous tentons de définir dans quel but ont été creusés de tels tunnels, qui sont vraiment gigantesques », selon un responsable chargé d’analyser les images, contacté par le quotidien indien. « Il est évident, d’après les images dont nous disposons, qu’il ne peut s’agir de transport. D’ailleurs, à l’inverse des tunnels classiques, ils ne sont pas reliés à des routes », précise l’analyste.

SARGODHA, SITE NUCLÉAIRE ET COMMANDEMENT CENTRAL DE L’ARMÉE DE L’AIR

Si les Indiens reconnaissent au Pakistan le droit de mener la construction d’ouvrages sur son territoire, ils s’inquiètent de la ressemblance avec des tunnels construits précédemment pour stocker des missiles, dans la même région des environs de Sargodha, site nucléaire pakistanais. Selon l’analyste, c’est dans cette même région qu’Islamabad a établi de facto le commandement de son armée de l’air, stocke des missile chinois M-11 non assemblés et stationne ses chasseurs F-16, des avions de combat à même de transporter des charges nucléaires.

Le Times of India rappelle qu’en novembre 2007, des terroristes avaient mené la première et seule attaque contre un site nucléaire au Pakistan, précisément à Sargodha, mais souligne que si le but du Pakistan était de protéger ses installations nucléaires contre les menaces talibanes, New Delhi aurait dû en être informé par les autorités pakistanaises ou les Etats-Unis, qui supervisent cette protection dans le pays.
le monde

Si les pakistanais le font, les autres le font aussi, c’est bizarre, j’aimerai bien savoir pourquoi ils construisent des tunnels gigantesques.À quoi s’attendent-ils ?

Je suis tombe sur ça il y a peu :
« La presse officielle chinoise vient de rendre compte d’une incroyable nouvelle, tant par l’ampleur de l’ouvrage que par sa divulgation elle-même. Selon le Journal de la Défense Nationale, l’Armée populaire de libération aurait terminé le creusement d’un gigantesque tunnel de 5000 kilomètres de long destiné à abriter ses missiles nucléaires. La longueur d’un tel ouvrage souterrain laisse pantois. D’autant qu’il est précisé que sa profondeur peut atteindre 1000 mètres. Il se situerait dans les zones montagneuses du nord du pays. Des dizaines de milliers de soldats auraient été mobilisés pour sa construction depuis 1995..
source

Et ça construit des tunnels comme des dingues, on verra bien qui pourra y entrer, quoique ça dépend pour faire quoi, si c’est pour finir en esclave à construire je ne sais quoi, je préfère rester dehors !

Un rabbin sioniste autorise les juifs à tuer les non juifs(gentils) qui menace la « nation » juive, enfants et bébés compris.

novembre 22, 2009

Le journal Haaretz rapporte ce lundi que le rabbin Yitzhak Shapiro responsable d’une Yechiva (un centre d’étude de la Torah et du Talmud) dans la colonie Yitzhar en Cisjordanie occupée vient de publier ce lundi 9 novembre un livre « La Torah du Roi » autorisant les juifs à tuer les non-juifs (les Gentils) qui menacent la « nation » juive, même s’ils sont des enfants ou des bébés.

Le rabbin se base sur des passages de la Bible pour émettre son avis et il écrit : « Il est autorisé de tuer les Justes parmi les nations même s’ils ne sont pas responsables de la situation menaçante », et il ajoute « si nous tuons un Gentil qui a pêché ou transgressé l’un des sept commandements, …, le tueur n’aurait fait aucune erreur » !
haaretz
ism

La fameuse haine du Gentil, lol, c’est pas un taré ce rabbin sioniste, franchement, oser dire que ce n’est pas grave de tuer des enfants !!!
Maintenant, j’imagine que certains pourraient me rétorquer qu’en Algérie, lors de la guerre civile, des censés imam faisaient des fatwa en disant qu’il était licite de tuer des bébés, le truc c’est que nous savons maintenant que ces groupes de tarés étaient totalement téléguidés et manipulés par les militaires, et que ces derniers s’étaient lancés dans un violence hallucinante pour discréditer les islamistes.
Cela n’a donc rien à voir; d’un coté, nous avons un rabbin sioniste totalement givré qui, de manière autonome décide de qu’il est possible de tuer des enfants pour sauver  » israél  » et de l’autre nous avions une opération psychlogique destinée à totalement discréditer le FIS.

Israél a de plus en plus de mal à gerer ces extrémistes religieux, déja en janvier 2009, hareetz mettait en avant le poids des religieux et leurs messages exterminateurs :

 » Le rabbinat militaire israélien, dans plusieurs de ses publications, a justifié le meurtre de civils palestiniens. Il a utilisé durant l’offensive sur Gaza un ton raciste et fait usage de propagande nationaliste, a révélé lundi 26 janvier le quotidien israélien «Haaretz».
«Haaretz» relève qu’un survol de certaines publications du rabbinat militaire israélien mis à disposition des soldats durant les combats utilise un ton raciste et peut être interprété comme un appel à remettre en cause la loi internationale quand il s’agit de traiter avec les civils ennemis.
Selon Amos Harel, du «Haaretz», les officiers et les soldats religieux ont joué un rôle substantiel en première ligne sur le front de Gaza. Ils étaient pour la première fois soutenus aussi par une importante présence de rabbins.
Encouragés par des rabbins
Le grand rabbin militaire, le brigadier général Avichai Rontzki, a rejoint les troupes au combat à plusieurs reprises comme l’ont fait les rabbins sous son commandement. Ils ont prodigué leurs encouragements aux soldats qui se rendaient au combat, selon le quotidien.
«Haaretz» s’est procuré certaines publications recueillies par un groupe d’anciens soldats, «Breaking the Silence», qui ont documenté le comportement inacceptable de l’armée vis-à-vis des Palestiniens.
On peut lire dans ces brochures distribuées par les religieux des phrases du genre: «Avoir pitié envers un ennemi cruel revient à se montrer cruel envers nos justes soldats… Nous sommes en guerre contre des assassins».
Cette propagande rappelle «l’interdiction biblique» de rendre «un seul millimètre du sol d’Israël aux gentils» (c’est-à-dire aux non juifs).
Ces extraits «religieux» se trouvent dans la publication «Etudes journalières de la Torah pour le soldat et le commandement dans l’Opération Plomb durci», édité par le rabbinat militaire.
Ce texte est issu des livres du rabbin Shlomo Aviner, qui dirige une école religieuse ultranationaliste, l’«Ateret Cohanim yeshiva», située en plein cœur du quartier musulman de la vieille ville de Jérusalem.
Il compare les Palestiniens d’aujourd’hui avec les Philistins du passé et affirme que les Palestiniens ne sont pas des natifs de la région, mais sont arrivés pour la plupart peu de temps avant la «guerre d’indépendance» d’Israël.
Une pitié jugée immorale
Cette brochure affirme encore que si le soldat israélien montre de la pitié envers un ennemi cruel, «il sera cruel envers les soldats purs et honnêtes… c’est terriblement immoral».
Figure de proue de la colonisation des territoires palestiniens, l’ultranationaliste Aviner écrit aux soldats que «la Torah nous interdit de remettre un seul millimètre» de la Terre d’Israël à des non-juifs, «que ce soit par des enclaves, des zones autonomes ou d’autres concessions manifestant notre faiblesse nationale».
D’autres textes ont été distribués par des groupes d’extrême-droite, justifiant la mise à mort de civils et l’extermination de l’ennemi.  »
source

C’est dingue de lire ça !!!!! Ils sont complètement fous,  » dieu m’a dit que j’ai le droit de tuer pour garder cette terre  » LOL, comme ils sont à la masse quand même !!!

Si théodore Herzl voyait que ce sont les réligieux le fer de lance du sionisme, il deviendrait fou !!!!

Certains en Israél vont même jusqu’à dire que l’armée est sous l’emprise des religieux sionistes :

 » La conférence annuelle tenue par des officiers supérieurs de l’armée israélienne et présidée par le chef d’état-major Gabi Ashkenazi, a récemment eu lieu dans une base militaire dans le centre d’Israël et a été suivie par tous les officiers de grade de lieutenant-colonel ou supérieur.
L’écrasante majorité des officiers ayant assisté à la conférence font partie du courant religieux sioniste ; un reportage diffusé par les chaînes de la télévision israélienne de cette réunion montrait une pléthore d’officiers supérieurs portant une kippa crochetée, ce qui a poussé le chef du renseignement militaire israélien, le général Shlomo Gazit, à déclarer : ces images prouvent que « l’armée israélienne est tombé sous l’emprise des religieux sionistes. »
L’éruption du courant sioniste religieux aux postes de direction dans l’armée et dans les unités d’élite militaire à conduit à une vive polémique en Israël concernant la répercussions de ce phénomène sur l’avenir de l’Etat sachant que les religieux sionistes ne représentent que 8% de la population juive en Israël, tandis que les adeptes du courant religieux ultra-orthodoxe ne constitue que 22% de la population, ces derniers ne sont pas mobilisables dans l’armée et sont exemptés du service militaire afin de leur permettre la poursuite des études à temps plein dans les écoles religieuses.
Le différend entre les religieux sionistes et les religieux orthodoxes réside dans la justification de la création de l’Etat d’Israël. Au début, le courant religieux orthodoxe, s’est opposé à la création d’Israël qui, selon lui, ne pourra intervenir que lors de la venue du Messie, alors que le courant religieux sioniste considère que la création d’Israël est une condition de la venue du messie et non le contraire.
C’est pour cette raison que les religieux sionistes se sont engagés dans les différentes institutions de l’État, en particulier l’armée, alors que les religieux orthodoxes ont accepté Israël comme un fait accompli.
Données significatives
Selon les chiffres publiés par le ministère de la défense en 2008 : 60% des officiers des unités de combat, 70% des brigades d’infanterie et 75% des unités spéciales sont des religieux sionistes.  »

Lire la suite sur alter info

Vous vous rendez compte des chiffres, n’allez pas me dire que cela ne reflète pas une volonté politique.
Les dirigeants israéliens ont bien compris que la guerre contre les palestiniens devenait de plus en plus immorale, mais la morale étant elle aussi subjective, ils ont du trouver des gens dont la structure mentale et psychologique leurs permettent de tuer des civils sans une once de pitié. Et rien de mieux que des gens qui croient réellement que ce n’est pas mal de tuer des innocents, parceque Dieu le veut.

Je ne pense donc pas que tsahal soit sous l’emprise des religieux, ou du moins que cette emprise est volontaire, c’est la seule solution que les dirigeants ont trouvé.Radicaliser une partie de la jeunesse et la mettre sous les drapeaux pour aller faire le sale boulot.

C’est une structure normale dans un état fasciste et raciste, comprenez que pour les élites, les concepts les idées, la religion, ne sont que des supports psychologiques qui permettent de socialiser dans un but précis.Que ce soit, le nazisme, le communisme, les extrémistes juifs, musulmans ou chrétiens, les dirigeants se servent de ces idées dans lesquelles les gens croient pour ensuite les manipuler et manoeuvrer pour la réussite de leur projet politique personel ou collégiale.

Il y a peut de temps j’ai vu un documentaire sur l’établissement du communisme en Allemagne de l’Est et j’ai été sidéré de voir dès la fin de la guerre des grandes manifestations, des parades pro communistes, alors que quelques années plus tot, les communistes étaient le super ennemi !!! Je veux bien que le régime n’était pas aimé de tous et que la stasi veilait mais quand même !!!
Quelque soit la musique, les gens dansent !!!!!

Enfin bref, ces rabbins sionistes sont une menace gravissime pour les palestiniens, une sorte de SS rabbinique prête à tout a été mis en place par les dirigeants israéliens, dans une dangereuse fuite en avant.La radicalisation de la population israélienne est la seule option possible, la surenchère dans la violence va nous mener au désastre, comme par exemple ashkenazi qui menace Gaza d’un autre « petit holocauste.  »

Les extrémistes juifs font tout ce qu’ils peuvent pour améliorer leur image grace à internet. Oui, oui, cela s’appelle de la propagande.

novembre 19, 2009

Israël déploie une équipe de cybernautes pour diffuser de la désinformation positive. Le ministère des Affaires étrangères israélien aurait mis sur pied une équipe clandestine spéciale de travailleurs rémunérés dont le travail consistera à surfer sur l’Internet 24 heures sur 24 pour propager des informations positives sur Israël.

Le soutien passionné à Israël qui s’exprime dans les sections interactives des sites Internet, forums, chats, blogs, Twitters et Facebook, n’est peut-être pas ce dont il a l’air à première vue.

Le ministère des Affaires étrangères israélien aurait mis sur pied une équipe clandestine spéciale de travailleurs rémunérés dont le travail consistera à surfer sur l’Internet 24 heures sur 24 pour propager des informations positives sur Israël.

De jeunes Israéliens férus de l’Internet, surtout des soldats fraîchement diplômés et démobilisés dotés de compétences linguistiques, sont recrutés pour jouer le rôle de surfeurs ordinaires, tout en propageant la ligne gouvernementale sur le conflit du Moyen-Orient.

« Pratiquement, l’Internet est un théâtre d’opérations dans le conflit israélo-palestinien, et nous devons être actifs dans ce théâtre, sans quoi nous allons perdre », dit Ilan Shturman, le responsable de ce projet.

L’existence d’une « équipe Internet de combat » est apparue au grand jour depuis qu’elle a été inscrite dans le budget du ministère des Affaires étrangères cette année. Près de 105 000 € (?) ont été réservés à une première phase de développement, et un financement supérieur est prévu pour l’an prochain.

[……..]

« Nos gens ne diront pas : « hello, je suis du département hasbara du ministère des Affaires étrangères israélien et je voudrais vous dire ceci ». Et ils ne s’identifieront pas non plus nécessairement comme Israéliens, dit-il ; ils parleront comme des surfeurs et des citoyens, et écriront des réponses qui auront l’air personnelles mais seront basées sur une liste préparée de messages développés par le ministère ».

Rona Kuperboim, chroniqueuse pour Ynet, le site d’information israélien le plus populaire, a dénoncé cette initiative, disant qu’elle indique qu’Israël est devenu « un Etat doté d’une police de la pensée ».

Elle a ajouté que « de bonnes RP ne peuvent pas rendre plus agréables la réalité dans les territoires occupés. Des enfants y sont tués, des maison bombardées, des familles meurent de faim ».

Elle a été contactée par de nombreux intervenants demandant comment postuler à un job dans l’équipe du ministère des Affaires étrangères.

Le projet formalise des pratiques de relations publiques que le ministère a développées spécifiquement pour l’attaque israélienne contre Gaza en décembre et janvier dernier.

« Pendant l’opération Plomb Durci, nous avons fait appel aux communautés juives à l’étranger et avec leur aide nous avons recruté quelques milliers de volontaires qui se sont joints aux volontaires israéliens » a dit M. Shturman.

« Nous leur avons fourni du matériel de contexte et de propagande et nous les avons envoyés pour représenter le point de vue israélien sur les sites web et les enquêtes d’opinion sur l’Internet ».

L’armée israélienne avait aussi un des sites les plus populaires sur le site de partage de vidéos YouTube, où elle chargeait régulièrement des clips, bien que cela fasse l’objet de critiques de la part de groupes pour les droits de l’homme en raison des fausses informations induites à propos de ce qui était montré dans ses films.

[……]

La nouvelle équipe est censée augmenter la coordination étroite du ministère avec un groupe de défense privé, giyus.org (Give Israel Your United Support). Quelque 50 000 activistes auraient téléchargé un programme intitulé Megaphone qui envoie une alerte à leurs ordinateurs chaque fois qu’un article critiquant Israël est publié. Ils sont alors censés bombarder le site de commentaires de soutien à Israël.

Nasser Rego de « I’lam », une ONG basée à Nazareth qui observe les médias israéliens, dit que des organisations arabes en Israël faisaient partie des cibles régulières des groupes hasbara pour des « assassinats de réputations ». Il s’inquiétait de savoir si la nouvelle équipe tenterait de présenter un travail plus professionnel et convaincant.

« Si ces gens donnent une fausse représentation de ce qu’ils sont, on peut se dire que cela ne les dérangera pas trop de donner une fausse représentation des groupes et des individus sur lesquels ils écrivent. Leur objectif, c’est clair, sera de discréditer ceux qui défendent les droits humains et la justice pour les Palestiniens ».

Quand le quotidien The National a appelé le ministère des Affaires étrangères, Yigal Palmor, un porte-parole, a nié l’existence de l’équipe Internet, tout en admettant que des responsables officiels étaient en train de durcir l’exploitation de nouveaux médias.

[……]

M. Shturman a dit que son équipe chercherait à utiliser des sites web pour améliorer « l’image d’Israël en tant qu’Etat développé qui apporte sa contribution à la qualité de l’environnement et à l’humanité ».

David Saranga, chef des relations publiques au Consulat général d’Israël à New York, et qui a dirigé la pression en faveur d’un accroissement des messages positifs sur Israël, arguait la semaine dernière qu’Israël était désavantagé par rapport à la défense des pro-palestiniens.

« Contrairement au monde musulman qui a des centaines de millions de partisans ayant adopté la version palestinienne afin de battre Israël, le monde juif ne compte que 13 millions de partisans » écrivait-il dans Ynet.

Israël se préoccupe particulièrement du fait que les soutiens lui font de plus en plus défaut parmi les jeunes générations d’Europe et des Etats-Unis.

En 2007 il est apparu que le ministère des Affaires étrangères était derrière une photo publiée dans Maxim, magazine étatsunien pour hommes très populaire, dans lequel des soldates israéliennes posaient en maillot de bain.

Jonathan Cook est écrivain et journaliste basé à Nazareth en Israël. Ses derniers livres sont : Israel and the Clash of Civilisations : Iraq, Iran and the Plan to Remake the Middle East (Pluto Press) et Disappearing Palestine : Israel’s Experiments in Human Despair (Zed Books).

Saïd, pour le mecanoblog
mecanopolis

J’oubliais chaque fois de vous en parler, c’est bien que je sois tombé sur cette article.
Effectivement et il n’y a aucun doute la dessus, des milliers d’abrutis travaillent pour les juifs extrémistes qui occupent la palestine.Ils sont très facile à remarquer dans les forums, on dirait des robots, toujours les mêmes arguments débiles, malsains et franchement hallucinant pour qui connait le sujet.
Certains possèdent un petit programme qui leur permet de savoir en temps réel quels sont les articles ou les forums ou l’on parle d’israél, de la palestine et du sionisme, et ensuite ils rappliquent déverser leur haine et leurs mensonges.
C’est totalement réel, et je les comprends presque ! ils sont peu nombreux et leur cause est profondément injuste, il ne leur reste que la propagande à grande échelle ! Souvenez vous, c’est exactement ce que Ahmadinejad a dit il y a quelques semaines : ” Sans guerre psychologique, il ne resterait rien de cette entité” a-t-il précisé los d’une rencontre à Téhéran intitulée:” la guerre psychologique et les médias”.
Selon le dirigeant iranien, le régime sioniste a depuis sa fondation “réprimé les innocents, tout en se présentant lui comme étant l’opprimé, et ce grâce aux médias et à la guerre psychologique « .

C’est la stricte vérité, ces tarés sionistes luttent chaques jours afin de se faire passer pour des victimes des méchants arabes, et tout le monde a gobé, c’est pathétique.

Il y a aussi les nationalistes ou traditionalistes qui soutiennent israél !!!! J’ai même entendu parlé d’une extrème droite pro sioniste !!! du grand délire !!!! Vous imaginez que tout ces sites sont tenus par des juifs extrémistes qui tentent de brouiller les cartes, faisant croire aux gens que l’islam est un péril.Et avec les populations d’origine magrébine vivant en France c’est très simple de jouer sur les stéréotypes.

Donc chaque fois que vous voyez un site qui se dit  » Français  » et ne critique que les musulmans, vous pouvez être sûre que c’est un site de propagande sioniste, le but est de diviser les populations locales et d’importer d’israél ce climat de peur et de racisme evers les musulmans.

De toute façon, moralement, soutenir israél n’est pas possible, on ne soutient pas ceux qui oppriment, colonisent, et massacrent depuis 60 ans. Aucun débat n’est possible la dessus, ce sont eux les agresseurs, les palestiniens vivaient là tranquillement et ne sont responsables en rien de la seconde guerre mondiale.

Compte tenu de la situation, la possibilité de deux états devient difficile, les colonies minent les discussions ainsi que jérusalem.Le mieux serait un seul état avec liberté de mouvement total pour tout le monde, comme en afrique du sud.Cela règlerait tout les problèmes.
J’ai peur que la solution à deux états ne laisse le mur en place à tout jamais et je crois que des tunnels sont construit spécialement pour les palestiens pour protéger les colonies.C’est vrai que j’ai vu en Cisjordanie des routes gardées par des militaires, c’étaient les routes qui menaient aux colonies, et laissez tomber les détours de dingue que nous devions faire, une heure pour faire 5 kilomètres à vol d’oiseau !!!

Enfin bref, nous avons encore eu la preuve que les juifs extrémistes font ce qu’ils veulent avec l’annonce de la construction de 900 logement à Jérusalem Est.
Et regardez bien ce que dit notre cher ministre vendu des affaires étrangères, mr kouchner :
 » Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a changé de ton par rapport à la construction à Guilo de nouveaux logements, après avoir regretté mercredi la décision israélienne.

« J’ai compris du premier ministre Benjamin Netenyahu qu’il ne s’agit pas d’une décision politique, mais de simples mesures de planification et de construction, et j’accepte cela, a-t-il affirmé lors d’une rencontre avec le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Liberman.

« La construction dans ce quartier de Jérusalem ne devrait pas être un obstacle à la reprise des négociations entre Israël et les Palestiniens », a ajouté le responsable français. » almanar
Totale lacheté et compromission absolue, kouchner se fait chier dessus et il en redemande…

Rebref, faites bien attention, je sais que vous n’êtes pas bêtes, mais nous avons en face de gens qui croient se battre pour leurs survies, du coup ils sont prêts à tout et ne reculeront devant rien.Regardez le doc missing link, vous comprendrez…