Posts Tagged ‘shoah planétaire’

La guerre contre les peuples s’intensifie, en Australie, le gvt veut pouvoir détenir pendant trois mois les personnes qui refusent les traitements !!!!!

décembre 1, 2009

HEALTH authorities want the power to detain people for up to three months if they refuse testing or treatment for infectious diseases.

Under draft legislation proposed by the State Government, someone with swine flu, measles or meningococcal disease could be forcibly held, examined and treated.

It is one of several wide-ranging powers sought to protect the public.

The Public Health Bill also would, for the first time, give authorities the power to override parents who refused treatment for their children with infectious conditions.

Other diseases that could be controlled include AIDS, polio, rabies, salmonella and cholera.

The tougher enforcement powers would come with a substantial increase in fines – up from $60,000 to $1 million and 10 years’ jail – and relate to any serious risk caused to public health. SA Health public health director Kevin Buckett said the new legislation would give authorities wider powers to act more quickly.
source

Traduction google :

Les autorités de santé veulent avoir le pouvoir de détenir des personnes pendant trois mois si elles refusent tests ou des traitements pour les maladies infectieuses.

En vertu de projet de loi proposé par le gouvernement de l’Etat, une personne ayant la grippe porcine, la rougeole ou la méningite à méningocoques peuvent être retenus de force, examinés et traités.

Il est l’un des nombreux pouvoirs étendus cherché à protéger le public.

La santé publique a également le projet de loi sera, pour la première fois, donner aux autorités le pouvoir d’outrepasser les parents qui ont refusé un traitement pour leurs enfants atteints de maladies infectieuses.

D’autres maladies qui pourraient être contrôlées incluent le sida, la polio, la rage, la salmonelle et le choléra.

L’application plus stricte des pouvoirs viendrait avec une augmentation substantielle des amendes – de 60.000 $ à 1 million de dollars et la prison 10 ans – et se rapportent à un risque grave causé à la santé publique. SA Directeur de la santé publique de Santé Kevin Buckett dit la nouvelle législation devrait donner aux autorités des pouvoirs plus étendus pour agir plus rapidement.
traduction google

Alors, vous aussi vous êtes sur le cul ?

J’en ai marre, franchement ça commence serieusement à me gaver de lire des choses commes ça :

 » En vertu de projet de loi proposé par le gouvernement de l’Etat, une personne ayant la grippe porcine, la rougeole ou la méningite à méningocoques peuvent être retenus de force, examinés et traités. »

L’autorité se sert de la santé pour opprimer la population, ce qui est la norme dans les règimes totalitaires.
ça pue, tout cela pue le fascisme à plein nez, je ne sais pas ce qu’il faut aux gens pour comprendre la réalité de la situation.

Quand je lis ça  » « L’idée serait de les faire sortir de la circulation, » je me dis que sous couvert de grippe, un opposant pourra être écarté, idem pour une localité précise, ou un groupe de gens déterminé.C’est vraiment flippant.

Les élites s’en prennent aux populations du monde entier, l’écologie et la santé seront les outils du nouveau fascisme.Aujourd’hui, il n’y a plus aucun doute la dessus.

La situation est extrèmement grave les amis, très bientôt vous devrez choisir, vivre libre ou mourir en esclave.

Science fiction absolue, the Sun, en 1989 parle d’un plan secret visant à implanter une puce grace à un vaccin contre la grippe porcine !!!!!

novembre 29, 2009

Le journal britannique The Sun avait rédigé un rapport prophétique intitulé « Big Brother’s Coming » le 1er août 1989. Cet article exposait brièvement les plans secrets du gouvernement qui consistaient à implanter, sous prétexte d’une pandémie de grippe porcine, des micro-puces à chaque individu afin d’avoir un contrôle absolu sur les populations.

Le rapport aurait pu être rédigé aujourd’hui où les gouvernements s’apprêtent à mettre en œuvre un programme de vaccination massive contre « la grippe porcine » avec des vaccins non testés et toxiques. De nombreuses sources avancent que les gouvernements fourniront des nano-puces qui seront introduites dans les seringues.

Les MICRO-PUCES CODÉES implantées dans chaque individu nous relieront tous à un ordinateur pilote qui pourra retrouver n’importe qui à tout moment. Que vous le voulez ou non, les plans pour un tel système sont déjà en cours.
 
Le projet secret est présenté comme un service de protection de la population par les hauts représentants du gouvernement. Néanmoins, certains initiés qui s’opposent à ce plan affirment qu’il s’agit simplement d’un autre moyen pour que les dictateurs contrôlent leurs sujets.
 
Émetteurs
 
« Les agents de haut rang de la sécurité nationale tentent de convaincre des sources de l’administration Bush de mettre en œuvre le projet qui permettra l’implant d’un petit émetteur dans chaque homme, femme et enfant », affirme Davis Milerand, un critique de l’intervention gouvernementale qui confie avoir reçu des fuites provenant d’un informateur dans la place.
 
« Ils essaient de dire que c’est un moyen qui permettra aux autorités de retrouver facilement des personnes et des enfants portés disparus, mais aussi des criminels et des espions ».
 
Injections
 
« Mais avec l’incroyable technologie avancée dont nous disposons aujourd’hui, toutes les informations vous concernant peuvent être contenues dans une toute petite puce qui sera connectée à l’ordinateur du gouvernement.
 
Chaque organisme gouvernemental sera au courant des activités passées et présentes de n’importe quel individu à n’importe quel moment ».
 
D’autres sources soutiennent que ces petits émetteurs peuvent être injectés aux humains sans trop de mal grâce à de petites armes et sans qu’ils ne s’en rendent compte au cours d’un programme de vaccination national.
 
« Les gouvernements n’auront qu’à inventer quelque chose comme le vaccin contre la grippe porcine », explique Milerand.
 
« Imaginez un peu qu’on nous dise qu’il existe un vaccin contre le sida.  Les gens se bousculeraient pour se faire vacciner.
 
Les médecins eux-mêmes ne sauraient peut-être pas ce qu’ils injectent.  On pourrait leur faire croire que les micro-puces sont des implants génétiques qui reprogramme le système immunitaire et lui permettent de combattre certaines maladies ».
 
Il ajoute : « Le programme exigera que tous les employés du gouvernement fédéral et local soient vaccinés. »
 
« Ce n’est qu’une question de temps. Tout le monde aura une micro-puce implantée sur lui et nous serons tous des esclaves du gouvernement ».
 
Reproduction Interdite

.Tous droits réservés SpreadTheTruth.fr

.Toute reproduction même partielle, entrainera des poursuites judiciaires conformément au code de la propriété intellectuelle
Source: forum prison planet
spreadthetruth

Honnêtement, j’espère que c’est un fake, c’est trop gros sinon !!!!
je me pose serieusement la question, même si ça ne m’etonnerais pas, regardez par exemple ArticleEconomist1988GetReadyforthePhoenix_001-1, dès 1988, the economist parle d’une monnaie mondiale pour juguler les problèmes économiques.

Les Anglais sont tellement dégénérés que même si on leurs dit la vérité, ils ne comprennent pas.

Ce qui est troublant c’est que ça sonne très vrai, c’est exactement ce que nous craignions, c’est ahurissant.

Regardez cette vidéo, on parle sur fox news d’une puce implantée qui peut tuer la personne !!!

Je ne sais pas quand est ce que les gens vont prendre la mesure du monde qui se met en place, je ne sais pas si ils vont se révolter, mais ils ont interêt parceque en face nous avons des malades mentaux qui fonctionnent comme des nazis ou des khmers rouges et qui vont nous exterminer comme des chiens.

Nous sommes des pions, nous sommes totalement manipulés, l’histoire suit un plan, et même si il y a le paramètre du hasard, la puissance de ceux qui tirent les ficelles est si forte qu’ils sont capables de réaliser leurs projets, même les plus fous.

Les gens ne croiront jamais à un tel projet, en plus du lavage de cerveau et du tittytainment, les verroux psychologiques bloqueront toutes réflexions rationnelles, il suffit de jeter un coup d’oeil à l’histoire pour s’en persuader.Que ce soit les Cambodgiens, les chinois, les russes les juifs, les tutsis, ils sont tous allés à la mort sans combattre, c’est humain de croire à la vie jusqu’au bout.

Je doute donc qui nous arrivions à faire prendre conscience à beaucoup de gens, mais la noblesse humaine doit nous pousser à le faire quand même, nous nous devons d’alerter le plus de gens possible.Je sais que beaucoup sont zombifiés, mais en réalité nous n’avons pas le choix.Le plus triste et le plus grave c’est que les gens n’ont aucune culture, ne connaissent rien à l’histoire et surtout ils n’ont aucune curiosité.C’est cela le plus grave.

Les temps sont grave, Vincent nous a dit que la ville de Paris n’avait pas authorisé la manifestation anti vaccination grippe A pour aujourd’hui à 14 heure deevant l’hotel de ville.
Ils ont peur de la vérité, sinon pourquoi interdire ce rassemblement ?

Petite mise au point.

septembre 7, 2009

8424772

Petite mise au point.

Certaines personnes sont en train de comprendre qu’il y a anguille sous roche(lol),suspectant une histoire d’argent.
Mais ils sont encore loin de la vérité.

Il suffit de lire ce blog pour avoir une idée.

Arret sur Image,un journal Allemand et même la télé ont repris cette info comme quoi l’OMS,pour faire plaisir aux labos a changé sa définition de pandémie,en effet l’expression  » grand nombre de mort a disparu.  »
C’est donc plus facile de passer au niveau 6 pour ensuite acheter des tonnes de vaccins,puisque la grippe fait peu de mort.

Voila donc que de plus en plus de gens comprennent qu’il y a un problème,ils pensent que c’est une affaire de gros sous.
C’est vrai,mais qu’en partie.

Prenons l’exemple de l’industrie pétrolière,si l’état accepte les magouilles c’est parqu’il a des intérets à exercer à travers cette industrie,que ce soit géopolitique,économique ou autre.

Pour la grippe et la vaccination c’est pareil,si l’état accepte de payer et d’enrichir les laboratoires c’est qu’il a un interêt,un interêt stratégique même.

Quel est l’intérêt pour l’état à vacciner tout le monde (gernez,quinton et compagnie ont clairement démontré que la médecine moderne n’en a rien à foutre de la santé) ,pourquoi paye t-il 1,4milliards pour cette fausse grippe ?

Ce sont les questions à se poser,et il faut aussi toujours avoir en tête que les explications sont toujours plurielles,ce sont toujours des faisceaux d’intérêts qui motivent ces actions.On peut dire,si l’on veut vraiment trouver une raison que c’est pour le Pouvoir,la quête de toujours plus de pouvoir et de contrôle sur l’humain.C’est pour cela qu’ils veulent vacciner tout le monde,pour nous controler.

Ne vous faites pas vacciner,et comprenez que ce n’est pas qu’une histoire d’argent,on veut nous empoisonner intentionnellement.

Dans 17 ans,tout l’or aura été exploité,et 13 ans pour l’argent . Quand je vous dis qu’ils vont tuer tout le monde .Sans minerais,pas possible de produire,donc les consommateurs ne sont plus nécessaires,puisqu’il n’y a rien à consommer .

août 31, 2009

Ma-Planete-votre-Planete

 » Comme les combustibles fossiles, les métaux sont des ressources non renouvelables du globe terrestre, extraits jusqu’à présent par des mines creusées dans l’écorce terrestre. Certains d’entre eux existent aussi à l’état de nodules polymétalliques dans le fond des océans, à grande profondeur, mais leur exploitation n’est pas encore économiquement rentable.

En juin 2008 (numéro spécial « Construire un monde durable », pages 44–47), la revue Sciences & Vie donnait l’abondance estimée de chaque élément dans la croûte terrestre et celle des réserves économiquement exploitables pour les douze métaux les plus utilisés, avec le nombre d’années d’exploitation envisageables au rythme actuel : c’est la première durée indiquée ci-dessous. La deuxième durée est tirée de la mise au point de Mme K. R. Ragnarsd–ttir, Nature Geoscience 1 (11), 720–721 (2008), Rare metals getting rarer, qui donne également le % de recyclage actuel (entre parenthèses), pour certains de ces métaux.

Argent : 13 ans – ?
Palladium : 15 ans – ?
Or : 17 ans – ?
Zinc : 17 ans – 45 ans (25 %)
Étain : 20 ans – 40 ans (25 %)
Plomb : 22 ans – 40 ans (70 %)
Cuivre : 31 ans – 60 ans
Nickel : 40 ans – ?
Platine : 56 ans – 360 (0 %) (Rhodium inclus)
Fer : 79 ans – ?
Cobalt : 112 ans – ?
Aluminium : 131 ans – 270 ans (50 %)
On pourrait aussi mentionner d’autres métaux et minerais (les estimations sont celles de Mme K. R. Ragnarsd–ttir) :

Indium (prix dopé par la production des écrans LCD ; cellules photovoltaïques de nouvelle génération) – 15 ans (0 %)
Coltan, minerai de niobium (ex-columbium) et tantale (ce dernier très utile en électronique, par exemple celle des portables) – 115 ans (20 %) pour le tantale
Antimoine (pharmacie) – 30 ans
Gallium (écrans, lasers, cellules photovoltaïques) – pas d’estimations, ni des réserves ni de la durabilité !
source

Nous avons appris le 19 aout 2009,que la Chine a interdit toutes ses exportations de terres rares lourdes et fortement limité les terres rares légères,et quand on sait que la chine représente 90% du marché mondial,on se demande ce qui va se passer,et surtout pourquoi la Chine a interdit ce commerce.Il est bon de savoir que ces minerais sont utilisés pour fabriquer des électroaimants(ex) et toutes autres aimants utilisés pour des systèmes electromagnétiques(peut être que la Chine se positionne pour la révolution à venir grace à l’anti-gravité),l’industrie de pointe,comme les fibres optiques,( ex ),et il est bon de savoir qu’en 2007, le National Research Council américain les a considérés comme stratégiques pour l’économie et la sécurité des Etats-Unis, au même titre que l’indium, les platinoïdes et le niobium.ici .

Ce que je veux vous dire c’est qu’il va y avoir de très fortes tensions pour les ressources naturelles,vous vous rendez compte,plus d’or ni d’argent à extraire dans 17 et 13 ans,c’est pas sidérant tout de même,vous imaginez ce que cela signifie.D’un point de vue métaphysique c’est très interessant,nous avons extrait tout l’or ,tout l ‘argent et quasiment tout les autres métaux,qu’allons nous faire ensuite,est-ce pour cela que c’est la fin d’un cycle.

Nous avons épuisés les ressources,c’est fait,c’est pour cela que je pense qu’il va y avoir un arret brutal de la machine,que ce soit une pandémie exterminatrice,une guerre mondiale,des famines à répétions,une fausse attaque extraterrestre libérant un gaz dans l’atmosphère qui tuent tout le monde,(nos élites ont de l’imagination,et il faut bien qu’il utilise les technologies d’hyper gravité.)

Nous avons tout cassé,tout extrait,c’est dingue,regarder cela c’est fou,ils détruisent la chaine de montagne des Appalaches pour du charbon,mais au lieu de creuser ou de faire un trou,et bien la il détruisent les montagnes,toutes les montagnes,et donc les arbres,les cours d’eau,les villages tout est détruit,c’est tellement dément que je refuse d’y croire,mais j’y suis obligé.

Enfin bref,si nous avons tout extrait et que l’alchimie n’existe pas,qu’allons nous faire ?
Que va t-il se passer ?
Qu’est-ce-que cela signifie,concrètement et philosophiquement ?

Le film dans lequel la nature via les arbres diffuse un neurotoxique qui pousse les humains à se suicider met en avant une idée très interessante,parceque de toute façon c’est ce que nous faisons tout les jours,nous nous suicidons,nous coupons la branche sur laquelle nous sommes assis,tranquillement en regardant les nuages.

Mais tout le monde va être rappeler à l’ordre, et la chute sera atroce .
perpective

Pourquoi la folle furieuse Margaret Chan (la boss de l’OMS),a rencontré toutes ces fondations qui parlent ouvertement d’eugénisme ?

août 29, 2009

eugenics_congress_logo

« I have met officials at the Bill and Melinda Gates Foundation, the UN Foundation, the African Union, and the Nippon/Sasakawa, Bloomberg, Doris Duke, and Rockefeller Foundations. Here in Geneva, I have held discussions with the ambassadors of many countries « .

Nous pouvons lire cela sur le site officel de l’oms,c’est tiré de son discours à l’équipe de l’OMS lors de sa prise de fonction en Janvier 2007,ici

Déja cela démontre l’importance de ces fondations,qu’elle place AVANT les ambassadeurs,ce qui est assez significatif et montre l’importance de ces fondations et le poids de leurs membres,qui sont impliqués dans les affaires du monde,alors qu’ils ne sont pas élus,et qu’ils ne sont soumis à aucun controle,rien que cela est très très très grave.

Je ne connaissais pas la Sasakawa fondation et franchement ca vaut le coup d’oeil,article bakchich info ,des aniciens criminels de guerre reconvertis dans la mafia et pronant l’eugénisme,youpi,en voila des amis des Rockefeller et bill Gates déja fortement préocupés par le controle des populations !

Attendez, vous vous rendez compte du délire,la chef de l’OMS fait des réunions avec toute une clique de dégénérée complet qui dit ouvertement qu’il faut réduire la population mondiale :

 » Sous le titre « Le Club des milliardaires tente de juguler la croissance démographique », le Sunday Times du 24 mai a révélé la tenue d’une réunion secrète qui en dit long sur la volonté politique de l’oligarchie financière.

La rencontre, qui s’est tenue à New York le 5 mai dernier, a été organisée à l’initiative de Bill Gates, fondateur du monopole Microsoft, grand promoteur des simulateurs de meurtres sur ordinateur et parrain de Facebook, de Warren Buffet, spéculateur milliardaire et financier de la Fondation Gates, et de David Rockefeller. Au-delà de ces trois là, la petite sauterie a réuni Michael Bloomberg, maire de New York et fondateur de l’agence d’information financière du même nom ; Peter Peterson, fondateur du groupe financier Blackstone et grand avocat de l’austérité budgétaire ; Julian Robertson, patron du fond Tiger Management ; John Morgridge, ancien pdg de Cisco Systems ; Eli Broad, spéculateur immobilier ; David Rockefeller Jr, fils du premier ; Ted Turner, fondateur de CNN ; et Oprah Winfrey, animatrice phare de la télé américaine.

La réunion a débuté par une présentation de chacun des participants sur la cause qu’il défend, mais très vite, nous apprend le Times, la discussion s’est transformée, sous l’impulsion de Bill Gates, en un consensus sur la « surpopulation », comme la cause supérieure qui englobe les autres. Un autre participant a confié qu’ils étaient aussi parvenus à un consensus pour mettre en place une stratégie « dans laquelle la croissance démographique serait attaquée comme menace écologique, sociale et industrielle ». Les participants ont souligné leur « besoin d’être indépendant des agences gouvernementales qui se révèlent incapables d’affronter le désastre que tous nous voyons venir ». De prochaines réunions sont d’ores et déjà prévues pour organiser la mise en œuvre de cette stratégie. (Source)

2• Ted Turner, l’un des participant et riche propriétaire d’un empire médiatique, est fermement imprégné d’eugénisme et de réduction de la population mondiale qu’il voudrait voir baisser de 95% pour être idéale, selon un interview qu’il a accordé à Audubon Magazine en 1996: «Une population totale de 250-300 millions de personnes, un déclin de 95% par rapport aux présents niveaux, serait idéal». Turner a donné un milliard de dollars à une organisation nommée Fondation des Nations Unies. Cette organisation créée par Turner et la Turner Fondation, sont dévouées au contrôle de la population par la distribution de condoms, la promotion de l’avortement et autres méthodes pour promouvoir l’agenda eugénique, tout comme d’autres tels que Bill et Melinda Gates qui ont aussi donné de larges sommes d’argents à des «organisations charitables» qui servent réellement à promouvoir le mouvement eugénique. Turner a même reçu un prix de l’ONU pour son travail en développement durable, qui n’est qu’un autre nom code pour la réduction de la population. (Source)

3• La Fondation Bill & Melinda Gates, le géant américain de l’agrobusiness DuPont/Pioneer Hi-Bred, l’un des plus grands propriétaires de fabriques de semences brevetés et génétiquement modifiés (OGM) et de produits agrochimiques apparentés; Syngenta, une compagnie de semences OGM et de produits agrochimiques basée en Suisse par l’intermédiaire de sa Fondation Syngenta; la Fondation Rockefeller, ce groupe privé qui a créé la «révolution génétique», avec plus de 100 millions de dollars d’argent des semences depuis les années 1970; le CGIAR, réseau mondial créé par la Fondation Rockefeller afin de promouvoir son idéal de pureté génétique à travers un changement de l’agriculture, travaillent ensemble à des projets communs, dont la Réserve mondiale de semence à Svalbard.

Le CGIAR a été façonné lors d’une série de conférences privées tenues au centre de conférence de la Fondation Rockefeller à Bellagio, en Italie. Les principaux participants aux débats de Bellagio étaient George Harrar, de la Fondation Rockefeller ; Forrest Hill, de la Fondation Ford ; Robert McNamara, de la Banque mondiale, et Maurice Strong, l’organisateur international de la famille Rockefeller au niveau de l’environnement et qui, en tant que fiduciaire de la Fondation Rockefeller, organisa Sommet de la Terre (Earth Summit) de l’ONU, à Stockholm, en 1972. Cela faisait partie de l’objectif de la fondation depuis des décennies afin de mettre la science au service de l’eugénisme, une hideuse version de la pureté raciale, et qui a été appelé Le Projet.

Pour assurer un impact maximum, le CGIAR a appelé l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies, le Programme de développement des Nations Unies et la Banque mondiale. Ainsi, par le biais d’une levée soigneusement planifiée de son premier appel de fonds, la Fondation Rockefeller, à partir du début des années 1970, était en mesure de façonner la politique agricole mondiale. Et elle l’a façonnée, en effet.

Financé par de généreuses bourses d’étude de Rockefeller et de la Fondation Ford, le Groupe consultatif sur la recherche agricole internationale (CGIAR) a veillé à ce que les scientifiques et agronomes principaux de l’agriculture du Tiers-Monde soient amenés aux États-Unis afin de «maitriser» les concepts de production de l’agro-industrie moderne, et afin de les ramener dans leur patrie. Durant ce processus, ils ont créé un réseau d’influence inestimable pour la promotion de l’agro-industrie américaine dans ces pays, et plus particulièrement la promotion de la «Révolution génétique» des OGM dans les pays en voie de développement, et tout cela au nom de la science et d’un marché agricole efficace et libre. (Voir l’article «L’arche de Noé végétale»).

Créer génétiquement une race de maitres ?

«Le Projet» est le projet de la Fondation Rockefeller et de puissants intérêts financiers depuis les années 1920 afin d’utiliser l’eugénisme, plus tard rebaptisé génétique, pour justifier la création d’une race de maitres créée par génie génétique. Hitler et les Nazis l’appelaient la race des maitres Aryens.

L’eugénisme d’Hitler fut financé dans une large mesure par la même Fondation Rockefeller qui construit aujourd’hui une «réserve de semences du jugement dernier» afin de préserver des échantillons de chaque semence présente sur notre planète. A présent, ceci devient vraiment intrigant. La même Fondation Rockefeller créa la pseudo-science de la discipline de la biologie moléculaire dans leur poursuite incessante visant à réduire la vie humaine à la «définition d’une séquence génique» qui, espéraient-ils, pourrait alors être modifiée dans le but de modifier les caractéristiques humaines à volonté. Les scientifiques de l’eugénisme d’Hitler, dont beaucoup ont été tranquillement amenés aux États-Unis après la guerre afin de poursuivre leurs recherches biologiques eugénistes, ont jeté une grande partie des bases du génie génétique des diverses formes de vie, soutenues ouvertement en grande partie jusqu’au sein du troisième Reich par les généreuses bourses de la Fondation Rockefeller.

La même Fondation Rockefeller créa ce que l’on appelle la révolution verte, durant un voyage au Mexique effectué en 1946 par Nelson Rockefeller et l’ancien Secrétaire à l’agriculture du New Deal et fondateur de la compagnie Pioneer Hi-Bred Seed, Henry Wallace.

La Révolution verte visait à résoudre le problème de la faim dans le monde à un haut degré, au Mexique, en Inde et dans d’autres pays choisis où Rockefeller travaillait. L’agronome de la Fondation Rockefeller, Norman Borlaug, remporta un prix Nobel de la paix pour son travail, une chose dont il n’y a pas de quoi se vanter lorsque des gens tel que Henry Kissinger ont partagé le même prix.

En réalité, comme cela est apparu des années plus tard, la révolution verte était une brillante idée de la famille Rockefeller pour développer une agro-industrie mondialisée dont ils pourraient ensuite prendre le monopole tout comme ils l’avaient fait dans le monde de l’industrie pétrolière et qui avait commencé un demi-siècle auparavant. Comme Henry Kissinger l’a déclaré dans les années 1970 : «Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays ; si vous contrôlez l’alimentation, vous contrôlez la population.» (Source)

4• L’idéologie d’eugénisme et de réduction de la population est bien intégrée dans le mouvement environnementaliste et celui de la théorie du réchauffement climatique causé par l’homme. Que ce soit correctement attribué à l’homme ou pas, les mêmes idées de réduire le nombre de population mondiale, de contrôler les naissances en adoptant des mesures eugéniques imitant la politique de l’enfant unique de la Chine et autres mesures dont l’avortement et la taxation d’enfants supplémentaires, sont présentes. L’humain et même les enfants sont le problème qu’il faut éliminer.

Alors que la planète subit une chute drastique de la production de biens indispensables au maintien de sa population, le Fonds mondial pour la nature (anciennement World Wildlife Fund) a publié le 29 octobre son Rapport Planète vivante (Living Planet Report 2008), affirmant que, puisque «les besoins des hommes en nourriture, eau, énergie et matériaux» représentent la plus grande menace pour la biodiversité, la consommation humaine devrait être réduite d’au moins 30% — pour commencer.

Selon ce rapport, plus des trois quarts de la population mondiale vivent dans des pays dont la consommation dépasse leur bio-capacité (exprimée sous forme d’«empreinte écologique»). Les auteurs en viennent à demander la «réduction de la population, de la consommation individuelle et des ressources utilisées ou des déchets émis pour produire des biens et des services». Pour la première fois, le WWF s’en prend même à la consommation d’eau.

Ce rapport, dont les recommandations, si elles étaient appliquées, conduiraient à la mort de centaines de milliers d’hommes, a été co-rédigé par des membres de la Société zoologique de Londres. A l’origine du WWF, on trouve le prince Bernard des Pays-Bas et son co-penseur, le Prince Philip d’Edimbourg, le prince consort de la Reine Elisabeth II d’Angleterre. Le prince Bernard était un nazi, membre des SS, qui, contraint de démissionner du parti en vue de sa fonction royale, signa sa lettre de démission par un «Heil Hitler !».

Le critère d’«empreinte écologique» dont se sert le WWF fut élaboré par une fondation britannique, l’Optimum Population Trust, qui fait ouvertement campagne pour réduire des deux tiers la population mondiale afin de la ramener à deux ou trois milliards d’individus. (Source)

5• Dans une des rares sortie publique par les médias, Jonathon Porritt, un des principaux conseillers environnemental de Gordon Brown, a averti que la Grande Bretagne doit réduire radicalement sa population si elle désire construire une société durable. L’annonce a été faite à la conférence annuelle du groupe Optimum Population Trust (OPT), duquel il est le patron. Selon leur recherche, la population britannique devrait être réduite à 30 millions, soit la moitié de ce qu’elle est présentement. (Source)

En Australie, un groupe de lobby environnemental, le Sustainable Population Australia, soutient que nous devons réduire drastiquement la population mondiale ainsi que d’adopter une politique d’un enfant unique pour sauver la planète. Selon ce groupe de 1300 activistes, c’est le seul moyen d’éviter un «suicide environnemental». La présidente du groupe, Sandra Kanck, suggère que la population australienne soit réduite de 22 à 7 millions de personnes pour s’attaquer aux changements climatiques. (Source)

De même, la BBC publiait un article de John Feeney, déclarant que la croissance non contrôlée de la population mine les efforts pour la sauver la planète. Il demande au mouvement environnemental de cesser de fuir ce sujet controversé. On y mentionne une autre organisation qui lutte en ce sens: Global Population Speak Out. (Source)

6• Des scientifiques qui se joignent en groupes tels que le Global Population Speak Out (GPSO) font pressions sur les médias pour briser le tabou de la surpopulation mondiale:

Je fais partie d’un groupe de scientifiques, répartis dans 24 Pays, qui s’est engagé à convaincre les médias de faire cesser le tabou qui s’oppose à toute discussion relative aux problèmes posés par la taille et la croissance de la population humaine en relation notamment avec la dégradation de l’environnement. Nous maintenons ce tabou à notre péril et à celui de millions d’autres espèces.

La surpopulation est étroitement liée à toutes les formes de dégradation de l’environnement dont nous prenons conscience maintenant : disparition d’espèces, modifications du climat, pollutions, désertifications, diminution des réserves aquatiques, déforestations, etc., or la croissance démographique mondiale est préoccupante.

Il est illusoire de penser qu’en réduisant notre consommation (même s’il est bon de le faire) nous arriverons à corriger les excès dus à la croissance ininterrompue de la population humaine; personne ne peut réduire ses besoins organiques à zéro, il faut pour cela ne pas exister. Il est temps de réfléchir à ces problèmes démographiques et de préparer l’opinion à une perception nouvelle de leur évolution.

Le problème de la limitation des naissances est difficile dans les pays en voie de développement où de grossières erreurs ont été commises dans le passé. Mais les erreurs doivent être utiles pour progresser.
Il faudra dans ces pays, par recours aux médias sans doute, mieux y éduquer les femmes en exposant de nouvelles options concernant la taille des familles ; il faudra mieux protéger l’enfance pour qu’une forte mortalité ne soit plus la justification des familles nombreuses; il faudra enfin rendre les moyens de contraception facilement accessibles à tous.

Le projet d’aboutir rapidement à un palier de croissance de la population humaine et, par la suite, à sa décroissance est une option dont dépend l’avenir de notre espèce et du reste du monde vivant. (Source)

D’autre, comme le Dr Eric R. Pianka, un biologiste américain basé à l’Université du Texas à Austin qui prononce des discours au niveau international, fait la promotion d’un génocide de masse de 90% de la race humaine pour sauver la planète et est applaudit chaudement par ses pairs. Durant un discours à l’Académie des sciences du Texas en 2006, Pianka proposait d’exterminer 90% de la population mondiale à l’aide du virus Ebola. (Source)

En 2002, le Melbourne Age rapportait que des documents nouvellement découverts détaillaient le plan de l’éminent immunologiste Sir Macfarlane Burnet pour aider le gouvernement australien à développer des armes biologiques qui pourraient être utilisées contre l’Indonésie et autres pays «surpeuplés» de l’Asie du Sud-Est. Sir Macfarlane recommandait dans ce rapport secret de 1947 que des armes chimiques et biologiques pouvaient être développées pour détruire les cultures de pays asiatiques surpeuplés et répandre des maladies infectieuses qui affecteraient que ces pays tropicaux et non pas l’Australie. Cet homme a notamment été le directeur du Walter and Eliza Hall Institute of Medical Research et il reçu un prix Nobel de médecine en 1960. Il est décédé en 1985, mais ses théories sur l’immunité et la «sélection de clonage» ont servi à établir la base de la biotechnologie moderne et de l’ingénierie génétique. (Source)

La controverse entourant les commentaires d’un autre favori du milieu scientifique, le généticien James Watson, qui a déclaré au journal le Sunday Times que les noirs sont moins intelligents que les blancs de façon inhérente, ne devrait pas surprendre personne qui sait que Watson a rempli un important rôle en promouvant la pseudo-science de l’eugénisme. Watson fut le directeur du Projet génome humain jusqu’en 1992 et reconnu pour avoir été le co-découvreur de la structure de la double-hélice d’ADN, une réussite qui lui méritera un prix Nobel en 1962. Mais ce que la plupart ignore, c’est que Watson a joué un rôle crucial dans l’avancement de la légitimité de l’eugénisme/réduction de la population depuis des décennies.

James Watson est un important promoteur du dépistage génétique, un test qui détermine si un couple est plus à risque d’avoir un bébé ayant un désordre génétique héréditaire. Puisque le dépistage a évidemment augmenté le nombre d’avortement d’enfants considérés «imparfaits», plusieurs ont dénoncé son introduction comme étant rien de moins qu’un camouflage pour l’eugénisme ou «eugénisme volontaire». (Source)

7• Dans un document que Henry Kissinger rédigea en avril 1974 alors qu’il était Conseiller à la Sécurité Nationale américaine, le National Security Study Memorandum 200, il conclut : «Le dépeuplement est l’axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde». Le document, qui visait treize pays en particulier pour une réduction massive de leur population, suggérait d’employer la famine, la stérilisation et la guerre pour y parvenir. Ce document gouvernemental fut rendu public en 1989 et identifiait ces pays comme étant d’un intérêt spécial pour les objectifs géopolitiques des États-Unis et expliquait ce pourquoi la croissance de la population, particulièrement celle des jeunes personnes, était vue comme une menace révolutionnaire contre les corporations américaines. Les pays nommés étaient l’Inde, le Bangladesh, le Pakistan, le Nigeria, le Mexique, l’Indonésie, le Brésil, les Philippines, la Thaïlande, l’Égypte, la Turquie, l’Éthiopie et la Colombie.

8• Lord Bertrand Russell écrivait dans son livre «The Impact of Science on Society»: «Présentement, la population du monde augmente… La guerre jusqu’à maintenant n’a pas eu de grands effets sur cette augmentation… Je ne prétends pas que le contrôle des naissances est le seul moyen par lequel une population peut être empêchée d’augmenter. Il y en a d’autres… La guerre a été plutôt décevante à cet égard, mais peut-être qu’une guerre bactériologique pourrait s’avérer efficace. Si une Mort Noire pouvait se répandre à travers le monde à chaque génération, les survivants pourraient procréer librement sans trop remplir le monde…» (Source)

9• «…des formes avancées de guerre biologique qui peuvent cibler des génotypes spécifiques peuvent transformer la guerre biologique d’un royaume de la terreur en un outil politiquement pratique.»

Qui a écrit ces mots dans leur propre document de stratégie? Les nazis? Le régime de Pol Pot?

Non, c’était Paul Wolfowitz, Dick Cheney, William Kristol, Donald Rumsfeld et le reste des collaborateurs néo-cons qui ont formé ce qui était nommé le Project For a New American Century – qui constituait le cadre idéologique de l’ancienne administration Bush. (Source)
superbe article de mondialisation.ca

Bon,vous comprenez ce que cela signifie,l’OMS est impliqué dans cette politique NAZI (il n’y a pas d’autres mots) de controle de la population ou plutot de DÉPEUPLEMENT VOLONTAIRE,c’est à dire D’EXTERMINATION PLANÉTAIRE,ce n’est pas moi qui le dit,ce sont eux !,moi je reprend juste ce qu’ils disent,je n’invente rien.

Comment voulez vous faire confiance à l’OMS quand on sait cela,imaginer que la boss de l’organisation qui s’occupe de la santé sur la planète discute avec des mafieux nazis qui planifient grace à leurs fondations(exemptées d’impots) un dépeuplement massif sur terre.

Vous savez,dans les années 30 il suffisait de lire Mein Kampf pour comprendre ce qui allait se passer,aujourd’hui c’est pareil,il suffit de lire  » The Impact of Science on Society  » de Bertrand Russel,ou les « conseils » de l’Optimum Population Trust,de Global Population Speak Out ou du National Security Study Memorandum 200, qui conclut : «Le dépeuplement est l’axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde».

TOUT EST LA,DEVANT NOUS,À QUI VEUT CHERCHER UN MINIMUM,IL FAUT JUSTE NE PAS SE VOILER LA FACE,NE PAS FAIRE L’AUTRUCHE.

QUESTION:

SI ON VEUT VOUS TUER,SI VOTRE VOISIN OU UNE QUELQCONQUE PERSONNE EN PLEINE POSSESSION DE SES MOYENS TENTE DE VOUS TUER,QUE FAITES VOUS?

PENSEZ À CELA MES AMIS,PENSEZ À CELA,C’EST LA SEULE QUESTION À SE POSER.
NOM-EUGENIME-trop-nx-copie-2

nb:je sais que nombre d’entre vous ne croient pas ce que je raconte,je précise encore une fois que ce n’est pas moi qui le dit,je cherche juste les informations,ce sont des faits réels,