Posts Tagged ‘néo nazis militaires’

En Italie, spectaculaire journée sans informations

juillet 9, 2010


Pour « La Repubblica », la loi Bavaglio signifie la négation du droit des citoyens à être informés.

Pas de quotidiens dans les kiosques, pas de nouvelles à la radio et à la télévision, pas de mise à jour des sites internet d’information. C’est la « journée du silence », aujourd’hui, contre la « loi-bâillon », le texte voulu par le gouvernement Berlusconi pour limiter les écoutes téléphoniques et leur publication.

Une grève indispensable, selon le Syndicat national des journalistes (FNSI) pour alerter l’opinion publique sur la gravité des dispositions de la loi en discussion qui mine la liberté même d’expression. Le texte met en effet un frein à l’usage des écoutes par la magistrature dans ses enquêtes, prévoit de lourdes amendes et même la prison pour journalistes et éditeurs en cas de publication de celles-ci, mais interdit surtout aux journalistes de publier, avant le procès, toute nouvelle au sujet d’affaires judiciaires.

Face à un tel danger, pour certaines associations qui se battent contre la « loi-bâillon » et plusieurs journaux, le silence forcé d’aujourd’hui apparaît presque comme une contradiction. Au lieu de se taire, beaucoup auraient préféré plutôt la publication d’éditoriaux sur la liberté de la presse ou encore des articles justement sur les affaires en cours.

Des quotidiens, comme La Stampa de Turin ou Il Fatto, adhèrent à la grève tout en se déclarant perplexes sur sa modalité. D’autres, comme Il Riformista sont présents dans les kiosques avec Libero, Il Giornale, Il Foglio et Il Tempo, proches de Silvio Berlusconi. La Repubblica, qui mène la bataille avec des Post-it jaunes – devenus le symbole de la lutte – signalant les articles qui seront impubliables, a choisi le silence. Dans un éditorial publié la veille et disponible sur son site, le quotidien explique que la grève est le seul moyen pour sensibiliser l’opinion publique.

PREMIERS RÉSULTATS

Dans un pays où la majorité des gens n’est informée qu’au travers des journaux télévisés, souvent proches du pouvoir, les journalistes s’efforcent de faire comprendre qu’il ne s’agit pas d’une grève corporatiste mais qu’ils se battent avant toute chose pour la liberté d’information des citoyens.

Si la « loi-bâillon » dénoncée par l’opposition et un large mouvement dans l’opinion publique, avait été en vigueur, les récentes affaires de corruption qui ont éclaté et poussé à la démission, notamment, d’un ministre, n’aurait jamais été connues par l’opinion publique.

La mobilisation de ces derniers jours et cette journée de grève commencent en tout cas à apporter des résultats. La majorité qui exigeait l’adoption définitive, au pas de charge, de la loi par les députés, avant les vacances d’été, semble avoir mis de côté son projet. La loi serait passée difficilement dans un tel climat. La majorité serait maintenant prête à des modifications et devra probablement attendre la rentrée parlementaire.
le monde

C’est stupéfiant, le pouvoir italien est devenu dingue. Vois vous rendez compte quand même de ce que berlusconi voulait faire.

Traitrise absolue : Un diplomate émirati plaide pour une solution militaire

juillet 7, 2010

L’ambassadeur des Emirats arabes unis aux Etats-Unis Youssef Al Otaiba a publiquement prôné l’usage de la force militaire pour le règlement du problème nucléaire iranien, rapporte le Washington Times.

Le diplomate a préconisé avec une franchise inédite l’usage de la force militaire en cas d’inefficacité des sanctions économiques contre Téhéran, tout en comprenant que l’emploi de la force contre un Etat islamique, d’autant plus le plus proche voisin et partenaire commercial des les Emirats arabes unis, aurait de lourdes conséquences économiques (le chiffre d’affaires du commerce entre les deux pays se montant à 12 mds USD) et provoquerait des protestations massives dans le monde musulman.

« Mais si vous me demandez si je veux vivre aux côtés d’un Iran nucléaire, je répondrai que nous ne pourrons pas coexister avec une telle puissance atomique. Nous sommes prêts à payer ce prix pour garantir la sécurité des Emirats », a expliqué M.Al Otaiba.

Dans un entretien accordé à Jeffrey Goldberg, correspondant de la revue américaine Atlantic, l’ambassadeur émirati a averti que si l’administration du président Barack Obama ne parvenait pas à arrêter l’Iran, de nombreux pays arabes dans la région se détourneraient de Washington pour se rapprocher avec Téhéran.

L’Iran est soupçonné de chercher à se doter de l’arme nucléaire sous couvert d’un programme civil, ce qu’il dément formellement. Le 9 juin dernier, le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté un nouveau train de sanctions à l’encontre de l’Iran à cause de son programme nucléaire, notamment pour la poursuite de l’enrichissement d’uranium.
novosti

Putain, mais quelle bande de traitre, cette homme merite de mourir, la traitrise des emiratis est démoniaque, j’espère que leur petit royaume sera anéanti par les missiles iraniens et que les habitants sunnites et chiites se rebelleront contre ce régime collaborateur.
La guerre est proche, la situation est vraiment grave, l’Iran n’a jamais attaqué personne et pourtant c’est une cible évidente. Je hais mes dirigeants qui déclarent la guerre à des pays qui ne leur ont rien fait, mais je hais encore plus les traitres musulmans qui vont y participer.
C’est pathétque, que pouvons nous faire ? Parceque nous ne pouvons pas rester sans rien faire, manifester ne sert à rien, souvenez vous des manif monstres précédent la guerre en Irak qui n’avaient servi à rien.
Nous devons agir et répondre aux agressions par des actions militantes fortes, rester les bras croisés revient à participer à l’agression.
Honte aux Émirats arabes unis, ces faux musulmans corrompus jusqu’à la moelle.

La violente charge du roi Abdallah contre l’Iran et Israël

juin 29, 2010

Le monarque saoudien, qui rencontre ce mardi Barack Obama à la Maison Blanche, n’a pas mâché ses mots lors de la récente visite à Djeddah d’Hervé Morin, le ministre de la Défense. « Il y a deux pays au monde qui ne méritent pas d’exister : l’Iran et Israël », lui a déclaré le roi Abdallah, le 5 juin dernier.

Cette violente diatribe contre les deux ennemis désignés de l’Arabie nous a été confirmée par deux sources, diplomatique et militaire, françaises à Paris. On ignore quelle a été la réaction du ministre de la Défense, qui était entouré d’une poignée de diplomates et de hauts-gradés lors de l’audience avec le roi, point d’orgue d’une visite de deux jours en Arabie, un mois avant celle du souverain à Paris.

La charge d’Abdallah est intervenue quelques jours après l’assaut israélien contre la flottille humanitaire au cours duquel neuf Turcs ont été tués par les forces de sécurité de l’Etat hébreu. La bavure a suscité une vague de critiques dans le monde arabe et placé Israël sur la défensive au plan international. L’impunité dont jouit, selon lui, Israël exaspère le roi Abdallah, déçu que l’Etat hébreu n’ait jamais accepté son plan de paix global, présenté au nom des 22 pays arabes lors d’un sommet à Beyrouth en 2002.

Toute aussi profonde, sa colère contre l’Iran est alimentée par les craintes que suscitent en Arabie les ambitions nucléaires de Téhéran. Il faut y ajouter l’antagonisme traditionnel entre les deux pôles principaux de l’islam : Riyadh pour le monde sunnite et Téhéran pour les chiites.
Le pouvoir saoudien ne supporte pas l’entrisme iranien dans les affaires intérieures libanaise, irakienne, yéménite et même au sein du royaume wahabite, où l’Iran est soupçonné de «travailler » certaines franges radicales de la minorité chiite.

Ironie du calendrier : il y a quinze jours, le Times rapportait que l’Arabie saoudite avait donné son feu vert au survol de son territoire par des avions israéliens pour aller bombarder des sites nucléaires iraniens. Riyadh a catégoriquement démenti ces allégations.

Le roi Abdallah est attendu le 12 juillet à Paris pour l’inauguration de l’exposition au Louvre consacrée aux « Routes d’Arabie, archéologie et histoire du royaume d’Arabie saoudite ». Le monarque saoudien aura à cette occasion des entretiens politiques avec Nicolas Sarkozy. Claude Guéant, le secrétaire-général de l’Elysée, s’est rendu en mai en Arabie pour « pousser » certains dossiers commerciaux, notamment celui lié à la construction d’un TGV entre les villes saintes de La Mecque et Médine pour laquelle Alsthom est en lice.
blog.lefigaro.fr/malbrunot

Bon bey comme ça nous sommes sûrs que les bruits comme quoi l’Arabie Saoudite permettrait à Israel de survoler son espace aérien afin d’aller bombarder sont vrais. Souvent on s’allie à un ennemi lointain pour détruire un ennemi proche et c’est le cas ici. Ces Saoud sont vraiment des merdes, mettre sur le même plan ces chiens de juifs extrémistes qui OCCUPENT la Palestine et l’Iran qui n’emmerde personne. J’espère que cette information est fausse, que c’est de la propagande, ça me rend malade sinon. Les Saoud sont vraiment trop cons, en aidant les extrémistes juifs à anéantir l’Iran, le royaume deviendra la dernière puissance à abattre dans la région et ils se feront démembrer, ce sera bien fait pour eux. libération
Pourtant cela fait des années que je sais que l’Arabie Saoudite collabore avec les juifs extrémistes qui occupent la Palestine, notamment avec le groupe Welch et les manigances au Liban mais la c’est autre chose, un bombardement massif en Iran et des conséquences incalculables, ils vont surement le payer très cher.

Honnêtement, les saoud doivent absolument disparaitre, il n’y a pas plus traitre que ces gens, rien n’est plus grave que de s’allier à israel et de cautionner ses agissements.

Marée noire: baignade interdite dans le nord-ouest de la Floride

juin 24, 2010

Face au pétrole qui souille le golfe du Mexique, les autorités de Floride ont décidé d’interdire les bains de mer dans le nord-ouest de cet Etat dont une bonne partie des revenus provient du tourisme estival, a indiqué jeudi un responsable local à l’AFP.

« Il y a du pétrole dans l’eau et dans le sable. Le double drapeau rouge a été hissé sur les plages, ce qui signifie qu’il est interdit de se baigner », a indiqué Warren Bielenberg, directeur du Parc national des îles du Golfe, une des régions affectées par la marée noire provoquée par l’explosion et le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon fin avril.

La région frappée d’interdiction de baignade va de Perdido Key à la limite de l’Alabama jusqu’à l’île de Santa Rosa, environ 70 km plus à l’est.

Bien qu’il soit interdit de se baigner, « les plages sont toujours ouvertes, et certains se rendent à la plage avec leur parasol pour profiter du soleil », a ajouté M. Bielenberg.

Mercredi après-midi, Charlie Crist, le gouverneur de Floride, s’est rendu dans la région, à Pensacola. Il a jugé « dégoûtante » la vision de pétrole sur les plages.

Avec 80 millions de visiteurs par an, la Floride est une des destinations favorites des Américains et des étrangers pour leurs vacances aux Etats-Unis.

Le tourisme génère environ 80 milliards de dollars par an dans cet Etat du sud-est des Etats-Unis.
romandie

Serait-ce le début de la fin , en effet certains disent que le but de la manoeuvre soit d’évacuer les populations du sud des états unis vers les camps de la fema, fema qui prendrait les commandes au niveau fédéral.
C’est un rude coup à l’économie de la floride, après celui déja donné à la louisiane, l’alabama et le mississippi, l’économie US n’avait pas besoin de ça. C’est vrai que ça rappelle un peu tchernobyl dans l’URSS en bout de souffle.
On verra bien, déja deux mois que ça dure, les forages de secours ne seront pas prêt avant aout, reste à savoir si ce sera au début ou à la fin du mois.
Cette histoire est terrible, les tonnes de pétrole, les dispersant, les pluies huileuses, la fin de la pèche, bref que du bon pour les élites folles.

Berlin furieux qu’Israël ait empêché un ministre allemand d’aller à Gaza

juin 22, 2010

Le gouvernement allemand a dénoncé dimanche le refus d’Israël de laisser le ministre allemand du Développement Dirk Niebel se rendre à Gaza le même jour.
L’intéressé a fustigé « une grande erreur de politique étrangère de la part du gouvernement israélien », dans une interview dimanche sur le site internet du journal Leipziger Volkszeitung.
Le chef de la diplomatie Guido Westerwelle a lui dit « déplorer la décision du gouvernement israélien » et souligné que Berlin comme toute l’Union européenne attendaient « la fin du blocus » de Gaza.
Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a souligné que « le gouvernement s’est engagé à plusieurs reprises, y compris M. Westerwelle auprès de son homologue israélien, pour que cette visite ait lieu ».
Pour Dirk Niebel, le blocus de Gaza « n’est pas un signe de force, c’est la preuve d’une peur inexprimée ». Il a dit son « plein soutien » à une résolution en préparation au Bundestag (chambre des députés allemands) pour « augmenter la pression politique sur Israël ».
L’Allemagne, en raison de son passé nazi, ménage généralement beaucoup les Israéliens mais ces dernières semaines, les prises de position sévères se sont multipliées, comme ailleurs, à l’égard de l’Etat hébreu, après l’assaut isrélien lancé le 31 mai contre une flottille internationale en route pour Gaza.
En Israël pour quatre jours jusqu’à mardi, M. Niebel, qui est par ailleurs vice-président de la Société germano-israélienne, devait rencontrer dimanche à Gaza des représentants de l’ONU. Israël a interdit ce voyage samedi.
Dirk Niebel s’est dit « navré qu’Israël ait tant de mal à comprendre en ce moment l’action de ses amis les plus fidèles ».
L’Allemagne est avec les Etats-Unis l’un des plus proches alliés d’Israël.
Selon M. Niebel, il reste peu de temps à Israël pour négocier avec les Palestiniens étant donné les protestations internationales face au blocus de Gaza et le statu quo des pourparlers: « il est minuit moins cinq pour Israël » et Israël doit utiliser toute occasion « de respecter l’heure », selon le ministre libéral.
Le ministère du Développement a souligné dimanche que le gouvernement allemand consacrerait en 2010 un total de 42,5 millions d’euros à la coopération germano-palestinienne, cet argent servant notamment à des travaux d’hydraulique.
Dirk Niebel a entamé samedi un voyage de quatre jours en Israël. Il a rencontré le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre palestinien Salam Fayyad. Il devait aussi inaugurer à Naplouse (Cisjordanie) le site de construction d’une station d’épuration de l’eau, financée par des fonds allemands, et avoir des entretiens à Jérusalem lundi et mardi
source

Voila comment les israéliens remercient les allemands de leur avoir donné les sous marins dolphin

Une fois de plus israél chie sur des diplomates, les chancelleries font semblant de se plaindre et votent des sanctions contre l’iran. Quoique fasse israél, c’est l’Iran qui trinque !!!
Le blocus ne sert à rien, tout passe par les tunnels, qui sont par définiton, hors de tout contrôle, israél fait donc souffrir gratuitement les palestiniens.

Affaire Bettencourt: extraits audio révèlent des chèques à Sarkozy, Woerth, Pécresse

juin 21, 2010

Des enregistrements pirates de conversations de Liliane Bettencourt révèlent que la milliardaire a été sollicitée en mars pour signer des chèques à Nicolas Sarkozy, Eric Woerth et Valérie Pécresse, d’après des extraits audio mis en ligne lundi par Mediapart.

Dans l’un de ces extraits, daté du 4 mars 2010, on entend le gestionnaire de la fortune de l’héritière de L’Oréal, Patrice de Maistre, lui parler de chèques à l’attention de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, alors candidate aux élections régionales, mais aussi du ministre du Travail Eric Woerth et du chef de l’Etat.

«Valérie Pécresse, c’est la ministre de la Recherche, et elle fait la campagne pour être présidente de Paris. Elle va perdre. Mais il faut que la souteniez. Et c’est des sommes très mineures, c’est des petites sommes», déclare M. de Maistre dans cet enregistrement, que l’on peut écouter sur le site internet Mediapart.

«Le deuxième, c’est le ministre du Budget (portefeuille de M. Woerth jusqu’en mars dernier, Ndlr) Oui, c’est le ministre du Budget, il faut aussi l’aider. Et le troisième c’est Nicolas Sarkozy», ajoute-t-il.

«C’est elle qui a demandé cette somme là ?», l’interroge alors Liliane Bettencourt, 87 ans. «Non, c’est le maximum légal. Vous voyez, c’est 7.500, ce n’est pas très cher», répond son gestionnaire. Avant de préciser: «Vous savez, en ce moment, il faut qu’on ait des amis».

Dans un entretien au Monde daté du 19 juin, Patrice de Maistre a confirmé l’existence des trois chèques, de «7.500 euros à Valérie Pécresse pour les élections régionales, 7.500 euros pour Nicolas Sarkozy, 10.000 euros pour la construction d’un auditorium», jugeant ce soutien «tout à fait légal».

Interrogée sur un soutien financier que, selon ces enregistrements, Mme Bettencourt lui aurait apporté en mars 2010 lorsqu’elle était chef de file de l’UMP pour les élections régionales en Ile-de-France, Mme Pécresse a refusé dimanche de répondre soulignant que «la loi protège l’identité du donateur».

«Madame Bettencourt donne à des partis politiques dans le cadre de la loi», sans dépasser ce plafond de 7.500 euros, a déclaré de son côté Eric Woerth, sans citer l’UMP dont il est le trésorier depuis 2003, ni évoquer la récente campagne de Mme Pécresse.
source

J’en reviens pas !!! On nage dans le sordide !!!
Je pense que sarko a dit à woerth  » envoie ta femme bosser chez bettancourt, elle est sénile, ce sera nos fonds spéciaux  » !!! et hop l bonne femme s’est exécutée et est devenu une espionne. LOL, je me demande si ce n’est pas vrai !!
C’est bien mr woerth qui a demandé à l’entourage de bettencourt que sa femme travaille pour elle !!! je viens de le lire dans un commentaire sur agoravox  » . J’avoue que quand je l’ai fait, son mari était ministre des finances (du budget, NDLR), il m’a demandé de le faire. » ici extrait des écoutes, lisez le commentaire, ça vaut le détour !!!!

Gratter la vieille bettencourt, c’est une honte de profiter d’une femme comme cela, les guignols ont été rapide, le sketche de ce soir était excellent , on y voyait sarko en malsain qui gratte du pognon à mamie zinzin !!!

Sarkozy doit l’avoir mauvaise envers edwy Plenel, entre karachi et ça, y’a de quoi de être énervé !!

Vous devez absolument écouter ça

Le gestionnaire force la main à la vieille bettencourt pour qu’elle fasse des chèque de 7500 euros à pecresse,worth et sarkozy, le gestionnaire dit également,  » c’est bien, c’est pas cher et ils apprécient  » et  » ce n’est pas cher,…., en ce moment il faut que l’on ait des amis !!!!!! Putain, si ça ce n’est pas de la corruption !!!!

On va de scandale en scandale c’est ahurissant, on ne fait rien, nos dirigeants nous chient dessus et il ne se passe rien.
Lisez cet article qui vient d’agoravox, il reprend tous les scandales de ces derniers mois :

Une effarante accumulation de scandales autour du pouvoir et de Sarkozy

Médiapart devient un poids lourd dans la révélation des scandales qui entourent le président. Il y a bien sûr l’affaire Karachi, dont on va un peu parler, avec leur livre en plus de leurs révélations, mais il y a tout récemment une autre bombe, ce matin-même à propos de la possible évasion fiscale de Liliane Bettencourt aidée en cela par la femme d’Eric Woerth, sa gestionnaire de fortune, et des liaisons, selon Médiapart, avec l’ex ministre du budget, – il faut rappeler qu’il est aussi trésorier de l’UMP, j’y reviendrai – ainsi qu’une possible intervention élyséenne dans le procès intenté par la fille à sa mère.

Pour bien nous rafraîchir la mémoire faisons une petite liste des quelques indélicatesses :
la nuit du Fouquet’s offerte par Desmarais
le Paloma (plusieurs centaines de milliers d’euros pour 4 jours) payé par Bolloré
Air Bolloré pour le voyage en Egypte
la villa à Wolfeboro offerte par des amis de Prada et Tiffany
le voyage mexicain dans une villa d’un banquier condamné aux USA pour blanchiment d’argent de la drogue
5 Nissan 4X4 mis à disposition gracieuse pour la famille Sarkozy Bruni à Megève quand on licenciait 20 000 personnes
cocktail à New Tork qui a coûté 200 000 €
concert payé à Jaunni pour le 14 juillet, l’évadé fiscal et ami du couple présidentiel (1 et quelques millions d’euros)
le repas de l’UPM à 1 million d’euros et une douche
le salaire de Boutin
les 12 000 euros de cigares de Christian Blanc en un an payé par l’Etat, puis contrôle fiscal avec suspicion de dissimulation
les repas bi-tri hebdomadaires du chef de l’Etat au Bristol (menu à 200 €) alors qu’il y a un chef payé à l’année à l’Elysée
les invitations permanentes des élus UMP à des cocktails, repas, déjeuners, petits déjeuners dîners à l’Elysée par centaines d’invités et par dizaines d’invitations
le budget voyage de l’Elysée explosé
l’aménagement de Air Sarkozy One plusieurs centaines de millions d’euros
le fils Bachelot et son poste dans un organisme dépendant du ministère de sa mère
la fameuse affaire de l’Epad
le fils Pierre emmené, comme le fils Louis, dans des voyages officiels d’agrément comme le Maroc, le Mexique, l’ONU ou les jeux Olympiques, quand ils n’ont aucune charge de responsabilité politique ni industriel
la réservation de la suite junior pour Rama Yade (plus de 600 € la nuit) pour son voyage en Afrique du sud
l’affaire des préfets saqués (pour des sifflets et pour crime de lèse pelouse)
le coût astronomique des voyages sécurisés du Président de la République, coûts directs et indirects par paralysie des villes
les sondages et les rémunérations illégales et énormes des conseillers en « sondagistique » Giacometti et Buisson (enquête refusée par le parlement UMP)
déclaration new yorkaise concernant la culpabilité avant procès, procès qui a relaxé Villepin
l’affaire Tapie avec 45 millions d’euros d’indemnités
conseil donnés au Président de la République par un conseiller du ministère de la justice dans l’affaire Clearstream
Président attaquant en justice alors qu’il est protégé par son immunité ce qui crée une distorsion devant la justice et une inégalité certaine et préjudiciable
le voyage d’Estrosi en jet privé depuis New York payé par l’Etat,
l’appartement de fonction de Fadela Amara illégalement mis à disposition de sa famille
Pérol nommé à la tête du regroupement des Caisses d’Epargne et des Banques populaires
Richard nommé à la tête d’Orange, Richard condamné pour fraude fiscale, qui a reversé au trésor public 660 000 € en septembre 2007, alors directeur de cabinet du ministère de l’économie (on croit rêver) dont 5 % pour mauvaise foi
Michèle Laroque, compagne d’un certain Baroin, ex Chiraquien reconverti, revient d’urgence se fiscaliser en France après une évasion de plusieurs années aux USA dans l’Etat du Nevada le moins fiscalisé,
rémunération illégale du Président de la République de septembre 2007 au 31 décembre 2007
les légions d’honneur distribuées comme des petits pains aux amis du pouvoir dont le Belge Frère et le Canadien Desmarais, les amis couturiers de Clara, les copains Clavier et Réno…
etc
suite article agoravox ici Lisez les commentaires, beaucoup sont interessants.

Il doit y avoir des demissions, à la place des ministres je me ferai du soucis, quand ça va casser et que les gens vont passer à l’acte il y en a beaucoup qui vont rester sur le carreau….

Notre président est un véritable cauchemar.
Voila article fort interessant sur l\'oréal

« L’armée américaine a envoyé des troupes néo-nazies ‘hardcore’ en Irak et en Afghanistan »

juin 18, 2010

Sous l’administration Bush, l’armée américaine aurait commencé à recruter des néo-nazis et des membres de gangs pour combattre en Afghanistan et en Irak.

Le journaliste d’investigation Matt Kennard parle à RT de ses recherches sur ces allégations ainsi que d’autres problèmes dans l’armée américaine.

extrait traduit:

« Un autre type de membre de gang a commencé à proliférer au sein de l’armée, à l’évidence grâce à la baisse des exigences dans le recrutement, et d’une tendance de plus en plus marquées chez les recruteurs à faire la sourde oreille. En Juillet, une étude réalisée par le Southern Poverty Law Center, qui surveille les milices racistes et d’extrême-droite, a constaté qu’en raison de la pénurie de « main d’oeuvre » au sein de l’armée, « un grand nombre de néo-nazis et de skinheads extrémistes » sont maintenant en service dans les forces armées. « Les recruteurs permettent sciemment aux néo-nazis et aux suprémacistes blancs de s’engager dans les forces armées, et les commandants d’unités ne les excluent pas de l’armée, même après que nous les ayons positivement identifié comme extrémistes ou membres de gangs », a déclaré Scott Barfield, un enquêteur du Département de la défense cité dans le rapport.

Le New York Times a noté que le magazine néo-nazi « Resistance » se livre en fait a du recrutement pour l’armée américaine, en exhortant les « skinheads à s’engager dans l’Armée de terre, et à demander à être affectés à des unités d’infanterie légère. » Comme l’explique le magazine, « la prochaine guerre raciale, et le nettoyage ethnique qui en résultera, sera avant tout une guerre de fantassin. …Il s’agira d’un combat de maison à maison …Jusqu’à ce que votre ville soit nettoyée et que les races étrangères soient chassées dans la campagne, où elles pourront être traquées et « nettoyées ». »

Apparemment, l’incitation à s’engager a fonctionné. Barfield a indiqué que lui et d’autres enquêteurs ont identifié un réseau de néo-nazis en service actif dans l’Armée de terre et la Marine réparti entre cinq installations militaires dans les cinq États. « Ils communiquent entre eux au sujet des armes, du recrutement, sur le fait de garder leur identité secrète, et sur leur organisation au sein de l’armée », a-t-il dit. »

Voir également ceci

L’armée américaine à aussi recruté des membres de de gangs criminels
infoguerilla.fr

C’est une logique de mercenariat, envoyer des néo nazis (des néo nazis sionistes plutot, les nazis étaient antisémites et aucun nazi n’ irait se battre pour des guerres ou les intétêts juifs sont importants), ce qui motive ces gens c’est une islamophobie teintée d’un messianisme louche à base de fondamentaliste chrétien, mouvement qui supporte israél en espérant que l’apocalypse arrive et que les juifs se convertissent au christianisme, bref que des bons !

Comment voulez vous qu’il n’y ait pas de massacre de civils avec des gens comme ça, une fois de plus ce sont des décisions qui devraient mener les instigateurs devant les tribunaux avant d’aller en prison .