Posts Tagged ‘incroyable situation’

Guerre économique,que se passe t-il avec les terres rares ?

septembre 28, 2009

9781594201851

Aujourd’hui, parlons d’un marché hautement stratégique, et sur le point d’imploser par « assèchement foudroyant ».

Le marché des terres rares — elles sont au nombre de 15 — est très confidentiel. Vous n’en avez peut-être même jamais entendu parler. Et pourtant, nous ne pouvons nous en passer. Elles sont omniprésentes dans notre vie quotidienne. Dans votre poche, dans votre attaché-case, dans votre salon, dans vos déplacements, dans votre bureau… Elles sont partout. Et sont un composant clé des technologies vertes et du futur.

La Chine, maître du jeu
Or aujourd’hui, nous sommes dans une situation alarmante. En effet, la demande de terres rares est explosive, notre dépendance totale et l’offre est sur le point de s’assécher violemment. Voici pourquoi.

La Chine, c’est 95% de la production mondiale : elle alimente à elle seule toute la planète en terres rares. En 10 ans, elle a éradiqué la quasi-totalité de ses concurrents occidentaux par une guerre de prix destructive ; très peu ont survécu. Elle est devenue totalement « maître du jeu ».

Plus qu’accro
Malheureusement pour nous, notre industrie technologique et stratégique est totalement « accro » et dépendante des approvisionnements chinois. La demande en terres augmente de 10% à 20% l’an et elle a doublé en sept ans. Et ce rythme de hausse est en train de devenir exponentiel. D’une valeur annuelle de 1,25 milliard de dollars actuellement, ce marché devrait peser trois milliards en 2015. Fois trois !

Tollé général !
Jusqu’ici, le robinet des terres rares coulait à flot, il n’y avait donc pas de soucis à se faire – mais la tendance est en train de s’inverser : la Chine veut nous couper les vivres — tollé général ! Elle a besoin de ses terres pour assurer son propre développement — implacable.

Pékin évoque donc l’idée de bannir carrément l’exportation de cinq des 15 terres rares. Quant aux autres, la Chine veut imposer des restrictions pour limiter ses exportations à 35 000 tonnes par an. Une baisse de 50% depuis 2004 ! Au moment même où la demande croît fortement.

Nous voilà dans de beaux draps
Pourquoi ? Sans terres rares, pas d’iPod ni de PDA, pas d’écrans plasma ni LCD. Impossible de produire une voiture hybride ou à pile à combustible ; pas d’ampoules écologiques basse consommation pour réduire votre facture énergétique non plus.

Sans terres rares, les rendements du diesel que vous mettez dans votre automobile plongeraient. Impossible de construire des voitures « légères », moins énergivores et plus économes. Quant à la révolution technologique laser, basée sur la fibre optique, elle ne serait plus qu’un lointain souvenir… et la liste est très loin d’être exhaustive ! En clair, les propriétés de ces terres sont aussi irremplaçables que vitales aux technologies vertes et du futur.

Que va-t-il se passer à votre avis si nous en arrivions là ?
Pas besoin d’être Einstein pour le deviner. D’abord, le prix des terres rares va s’envoler, le marché virant au déficit. Ensuite les très rares producteurs occidentaux qui ont survécu à l’effroyable guerre des prix chinoise vont voir soudainement les clients se ruer à leurs portillons ; prêts à tout pour arracher à prix d’or quelques centaines de kilos de terres rares.

Il va nous falloir réagir vivement
Américains et Australiens, qui ont des réserves de terres rares dans leurs sous-sols, lancent des projets tous azimuts. Les investisseurs flairent la bonne affaire. Sauf qu’entre le lancement du projet et le début de l’extraction, il peut se passer cinq à huit ans, voire jusqu’à 10 ans.

Pendant ce temps, un autre risque, tapi dans l’ombre, nous menace directement : la politique chinoise de rachat « systématique » de minières stratégiques à la sécurisation de ses approvisionnements. L’Australie, qui regorge de matières premières dans ses sous-sols, est son terrain de jeu de prédilection. Pas un mois sans qu’on entende parler d’une OPA ou d’une prise de participation chinoise dans une minière australienne. Et force est de constater que le regard chinois se tourne actuellement vers les sous-sols australiens riches en terres rares….

Alors si vous voulez mon avis : c’est vraiment le moment de s’intéresser aux quelques rares minières « terres rares » cotées en Bourse.
[NDLR : Et vous pouvez comptez sur Isabelle Mouilleseaux et son équipe de spécialistes pour vous aider à dénicher les meilleures opportunités dans ce domaine confidentiel des matières premières : restez à l’écoute !]
chronique agora

Ces minerais sont irremplaçables,la décision chinoise est lourde de sens.Je ne sais si cela à avoir avec l’Iran,ou avec les taxes US sur les pneus chinois,mais compte tenu de l’importance stratégique de ces terres rares et du monopole chinois,les occidentaux sont dans une position très difficile.

 » Sans terres rares, pas d’iPod ni de PDA, pas d’écrans plasma ni LCD. Impossible de produire une voiture hybride ou à pile à combustible ; pas d’ampoules écologiques basse consommation pour réduire votre facture énergétique non plus.
Sans terres rares, les rendements du diesel que vous mettez dans votre automobile plongeraient. Impossible de construire des voitures « légères », moins énergivores et plus économes. Quant à la révolution technologique laser, basée sur la fibre optique, elle ne serait plus qu’un lointain souvenir… et la liste est très loin d’être exhaustive ! En clair, les propriétés de ces terres sont aussi irremplaçables que vitales aux technologies vertes et du futur. »

Les chinois vont pouvoir exiger ce qu’ils veulent,sans eux notre développement technologique ne sera plus possible.Donc,soit on négocie soit on fait la guerre ! et faire la guerre à la Chine,ça risque d’être difficile,surtout qu’après il faut occuper le pays pour extraire les minerais.
Sérieusement,nous n’imaginons pas une seconde ce qui se trame en coulisse,l’ordre ancien,c’est à dire l’occident qui dirigent tout s’effondre,la Chine et les acteurs régionaux prennent les manettes.Regardez par exemple la photo du G20,c’est Hu Jintao et Lula qui se tenaient à droite et à gauche d’Obama,tout un symbole.

L’argent,la croissance,la jeunesse sont dans ces pays,nous nous n’avons que des dettes,des personnes agées,du chomage et surtout une sale ambiance.Les champions du monde des antidépresseurs c’est nous,ça veut tout dire.Nous ne croyons en rien,nous pataugeons dans nos problèmes,nous pensons avec les concepts du temps de notre grandeur.
L’occident se meurt,l’amérique du sud et l’afrique tente de s’allier,l’asie,dans son ensemble se developpe et se projette dans le monde entier.
Comme vous avez pu le remarquer,le G8 n’existe plus,c’est le G 20 désormais qui décidera.C’est l’embryon de la gouvernance mondiale que l’on nous vante depuis des mois dans les grands médias.

En fait,c’est comme cela qu’ils veulent avoir accès aux ressources,en disant,comme sarko à l’ONU,qu’elles sont à tout le monde ! et wé,il suffisait d’y penser !
Non,messieurs les chinois,VOS terres rares appartiennent au monde entier,idem pour le lithuim de Morales en Bolivie.
J’imagine déja le discours, »à chaque fois, les pays qui possèdent les ressources sont le théatre de guerres,faisons en sorte que personne ne soit propriétaire,faisons en sorte que tout le monde soit propriétaire de ces ressources » lol,je vous jure que ça va se terminer comme ça.Un communisme global qui s’applique non pas aux habitants mais aux états !
Je ne sais pas comment ils vont s’y prendre pour finaliser le passage à un tel gouvernement mondial,une guerre mondiale,une fausse attaque extraterrestre,une catastrophe cosmique ou naturelle hors de proportion,en tout cas le choc devra être violent.

Les terres rares chinoises sont une assurance de plus pour leur avenir,et ce n’est pas le seul atout,les reserves de dollars(2000 milliards),ses liens en Afrique,ses dizaines de millions d’ingénieurs,les transferts de technologies etc…
Je ne sais pas jusqu’à quel point les Chinois suivront le NWO,mais il ne faut pas croire qu’ils ignorent le projet final,je pense même qu’ils sont partie prenante.
1,3 milliards d’habitants,ça fait beaucoup et quand on connait les perspectives de la pyramide de âges chinoise,je ne pense pas qu’ils s’opposeraient à diviser leur population par 10.
Books_576308a