Posts Tagged ‘facebook’

Mort au Maroc du patron du plus grand fonds souverain au monde, plus de 600 milliards de dollars…

avril 1, 2010

Abou Dhabi – Cheikh Ahmed Ben Zayed Al-Nahyane, mort dans un accident au Maroc, était à la tête de l’ADIA (Abou Dhabi Investment Authority), le plus grand fonds souverain du monde, avec des avoirs estimés à plus de 600 milliards de dollars.

Cheikh Ahmed, né en 1969, était le frère de cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane, le souverain du riche émirat pétrolier d’Abou Dhabi et président des Emirats arabes unis.

Il était présenté par Forbes dans son classement de 2009 comme le 27e personnage le plus influent du monde.

Discret, cheikh Ahmed était depuis 1997 directeur général de l’ADIA, créé en 1976 et qui gérait les excédents financiers de l’émirat d’Abou Dhabi.

Cet émirat contrô le 95% de la richesse pétrolière des Emirats arabes unis, une fédération de sept membres. Il est membre de l’Opep avec des réserves prouvées de brut de 97,8 milliards de brut, les cinquièmes du monde.

Dans un rapport annuel publié le 15 mars, le premier du genre, l’ADIA a indiqué avoir investi entre 60 et 85% de ses avoirs en Amérique du nord et entre 25 et 45% en Asie et sur les marchés émergents.

Mais ADIA n’a jamais révélé le montant de ses avoirs, estimés à 627 milliards de dollars par l’Institut SWF.

Le Fonds a fait parler de lui lorsqu’il était venu au secours de groupes en difficultés aussi prestigieux que Citigroup, la première banque américaine, dans laquelle il avait investi 7,5 milliards de dollars fin 2007.

L’un des nombreux frères de cheikh Khalifa, président de l’ADIA, cheikh Ahmed était depuis 1996 président du Conseil d’administration de la Fondation caritative Zayed, du nom de son père, le fondateur de la fédération des Emirats, décédé en 2004.

Père d’un garçon de deux ans, cheikh Ahmed était connu pour sa passion de la chasse au faucon, une vieille tradition dans les monarchies arabes du Golfe.

Né à Al-Aïn, une ville-oasis dans l’émirat d’Abou Dhabi, cheikh Ahmed était depuis 2005 membre du Conseil supérieur du Pétrole de cet émirat. En 1997, il avait occupé les fonctions de sous-secrétaire d’Etat aux Finances et à l’Industrie.

Cheikh Ahmed a été victime d’un accident d’ULM (ultra-léger motorisé) le 26 mars au-dessus d’un lac de barrage près de Rabat. Son corps a été retrouvé mardi et il sera inhumé mercredi après-midi à Abou Dhabi

Un deuil national de trois jours a été décrété aux Emirats arabes unis où les drapeaux seront mis en berne à partir de mercredi, a indiqué le ministère émirati des Affaires de la Présidence dans un communiqué.
source

C’est toujours suspect la mort d’une telle personne, surtout par ces temps de faillite généralisée.
Un fond souverain avec 600 milliards sous gestion, c’est une arme de guerre, et le général est mort !

Le FBI veut être votre ami Facebook

mars 20, 2010

L’agence américaine du renseignement s’est mise à la mode du web collaboratif et l’utilise pour obtenir de précieuses informations, selon le document d’une présentation rendu public.

L’Electronic Frontier Foundation a obtenu un document du FBI (PDF) qui indique que les agents du service de renseignement américain sont déjà présents sur les sites Facebook, Twitter, MySpace et LinkedIn.

Ils y échangent des messages avec des suspects, identifient les amis de ceux-ci ou recueillent des renseignements. Le tout sous de fausses identités.

Ces révélations pourraient mettre le FBI dans l’embarras. L’an dernier, une Américaine du Missouri a été accusée de fraude parce qu’elle avait créé une fausse identité MySpace pour communiquer avec une adolescente. À la suite de son canular, une jeune fille de 13 ans s’était suicidée.

Les conditions d’utilisation de Facebook et MySpace indique qu’il est interdit de fournir de fausses informations.

Les agents du FBI semblent bien au fait de ces règles, mais ne sont pas certains que les enfreindre soit illégal.

«Si un agent viole les conditions d’utilisation, s’agit-il « d’activité illégale »», demande-t-on dans le document.

Le document présente également des techniques pour vérifier les alibis de suspects, notamment en allant vérifier leurs allées et venues sur les sites de réseautage social. Il avertit en outre les agents d’être prudents dans leurs amitiés virtuelles avec des juges.

L’Electronic Frontier Foundation, un groupe de défense des libertés individuelles, a également mis la main sur un plan de cours (PDF) pour les employés du ministère du revenu américain (Internal Revenue Service) qui porte sur les sites de réseautage social.

Il indique que les employés ne peuvent utiliser de fausses identités pour enquêter sur les payeurs de taxes.

«Les employés ne peuvent mentir sur leur identité, même sur internet. Vous ne pouvez utiliser de l’information sur des sites internet en vous enregistrant sous de fausses identité», lit-on dans le document.
cyberpresse

Bon, deux choses, le FBI crée de faux profil et infiltre les réseaux sociaux, soit, c’est grave mais c’était évident, en revanche je reste sur le cul quand je lis qu’il est interdit de fournir des fausses informations sur facebook, c’est vraiment la meilleure celle la !!!!
J’espère mal comprendre tellement c’est dingue !
Je croyais que la nana qui est accusée d’être responsable du suicide d’une ado était accusée d’avoir manipulé la gamine et non parqu’elle avait créé une fausse identité.

Bref, c’est vraiment louche cette histoire, en tout cas, si vous utilisez facebook ou my space, il est évident que vous ne devez pas donner votre véritable identité et des informations véridiques sur vous même, idem pour les photos, les vdéos de votre vie ou de votre famille, utiliser seulement ces plateformes pour diffuser des informations, votre vie privée, elle est justement privée, iriez vous collez vos photos au tabac ou dans un train ?
Dans le même genre j’ai vu une pub à la télé ou une assurance propose que vous lui donniez tous vos papiers importants via une base de données virtuelle afin de les sauvegarder d’un sinistre ou je ne sais quoi, incroyable débilité, les gens se font déposséder leur vie.
Les services de renseignement n’auraient jamais imaginé que le travail de collecte d’information devienne si simple…
Mon Dieu comme les gens sont tarés.

Un Britannique arrêté à cause d’un message menaçant sur Twitter !!!

janvier 18, 2010

Un Britannique de 26 ans a été arrêté par la police antiterroriste pour avoir déposé sur le site de micro-blogues Twitter un message dans lequel il menaçait de faire exploser un aéroport anglais, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Confronté aux abondantes chutes de neige de début janvier qui mettaient son voyage en Irlande quelques jours plus tard en péril, Paul Chambers, 26 ans, avait fait part de sa frustration sur Twitter, a-t-il raconté lundi au quotidien The Independent.

«L’aéroport Robin Hood est fermé», écrivait-il le 6 janvier, en référence à l’aéroport de Doncaster-Sheffield (nord). «Vous avez un peu plus d’une semaine pour remettre de l’ordre dans votre merdier, autrement je fais exploser cet aéroport jusqu’aux cieux», avait-il ajouté.

Une semaine plus tard, il se faisait arrêter après une dénonciation en vertu de la législation antiterroriste britannique par des policiers estimant que son texte représentait une menace.

«J’étais à mille lieues de penser que tout ça était dû à un message sur Twitter», a déclaré le jeune homme, habitant à Doncaster, au quotidien.

La police du Yorkshire-sud a précisé qu’«un homme a été arrêté le 13 janvier pour des commentaires déposés sur un site de socialisation. Il a été libéré sous conditions dans l’attente d’un complément d’enquête», sans autre précision.

Les enquêteurs lui ont confisqué son téléphone portable et ses ordinateurs personnels.

Le journal précise que M. Chambers devrait savoir le 11 février s’il est inculpé ou non de complot en vue de faire une fausse alerte à la bombe, mais il aurait d’ores et déjà été interdit à vie de fréquenter l’aéroport Robin Hood. Il aurait également été suspendu par son employeur, qui n’est pas identifié, dans l’attente d’une enquête interne.

Les mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports du monde entier depuis l’attentat manqué à l’explosif d’un jeune Nigérian dans un avion reliant Amsterdam à Detroit le 25 décembre.
cyberpresse

Incroyable information, les régimes totalitaires nient l’humour et le second degrès.Une blague sur twitter et hop la police vient vous chercher, vous ne croyez pas qu’il y a un problème ?

 » Une semaine plus tard, il se faisait arrêter après une dénonciation en vertu de la législation antiterroriste britannique  »

La délation est institutionnalisée grace aux lois antiterroristes, c’est super !

Le royaume uni est en pleine déconfiture, 1984 devient une réalité, big brother n’est pas une personne, c’est le système, et tout le monde regarde les deux minutes de la haine, qui dure toute la journée…

États-Unis: l’agence de gestion des crises veut utiliser les sites de socialisation. La FEMA sur facebook !!!!!

novembre 25, 2009

L’agence américaine de gestion des crises (Fema), très critiquée il y a quatre ans après le cyclone Katrina, veut mettre à profit les sites de socialisation sur internet comme Twitter et Facebook pour communiquer en cas d’urgence, a annoncé son chef.

Selon Craig Fugate, ces outils peuvent aussi bien faire remonter les informations sur des catastrophes aux autorités qu’informer les habitants des zones à risque ou sinistrées.

«Lors d’une catastrophe, le public nous donne des renseignements sans prix», a affirmé M. Fugate, qui dispose déjà d’un compte sur le site de micro-blogues Twitter, tandis que la Fema entretient une page sur le site de socialisation Facebook.

Ces services pourraient prendre le relais au cas où les réseaux classiques de communication seraient inopérants, selon l’administrateur.

En 2005, alors que la Louisiane et le Mississippi avaient été ravagés par le cyclone Katrina, l’inefficacité des opérations de secours avait été mise en partie sur le compte des difficultés de communication entre les différents services, faute d’appareils de transmission compatibles.
cyberpresse

En plus de pouvoir toucher beaucoup de gens, une armée de petit délateur pourra aider le gouvernement dans des temps de crise.Ce sera bien plus fun de balancer ses voisins sur facebook que d’appeler la police.J’imagine bien des gens dire  » mon voisin ne c’est pas fait vacciner  » par exemple.

 » Ces services pourraient prendre le relais au cas où les réseaux classiques de communication seraient inopérants  » Que veulent ils dire par là ?
La gestion de crise possible grace à une société privée, je pense que c’est surtout pour drainer des informateurs, en se servant de la population comme agent de sécurité ou de surveillance.
Nous allons tout droit vers une société de délation, de haine et de division.