Posts Tagged ‘état d’urgence sanitaire’

Une mère de famille américaine dit que son fils a été vacciné alors qu’elle s’y était opposée

octobre 30, 2009

vaccine

A furious Ohio mother says her 7-year-old son, who has had problems with medications, was vaccinated for swine flu at school against her wishes.

Kim Lutheran works as a nurse and says her son, Matthew, has had bad reactions to medicine. So, she says she signed for « no consent » on a vaccination form and then circled her intentions with a black marker to make things clear to the boy’s public school in the Toledo suburb of Oregon.

Lutheran says she learned Matthew still received a shot on Monday. She says the local health department must be held accountable.

Deputy Health Commissioner Larry Vasko says his agency has responded by changing the consent forms, telling parents not to sign or return them if they do not want their children vaccinated.

Lutheran told the Toledo Blade that her son was sent back to his classroom after handing in his no consent form, only to sent back to the nurse’s office a short time later where he was given the H1N1 Vaccine.

« He got sent back again by himself into strange room with these strange people, » she told the newspaper. « Supposedly three people looked at this piece of paper before he went to the R.N. who gave him the immunization. … He’s 7. He didn’t know. »

Matthew did not have a reaction to the vaccine.
foxnews

Si cette histoire est vrai, laissez tombez le foutage de gueule. Je crois que je réagirais hyper mal si on vaccinait mon gosse alors que je m’y étais expressement opposé.
Après qu’ils me sortent une histoire d’administration défaillante ou je ne sais quoi, rien à foutre, c’est bowling for colombine !

Franchement ça craint énormément cette histoire.C’est le cauchemar, j’aime trop la fin de l’article, le gamin n’a pas fait de réaction, ils osent dire cela au bout de quelques jours, on en reparlera dans quelques mois.

Dans le Maryland il y a de cela deux ans, des enfants avaient étaient vaccinés de force alors que les parents s’y étaient pourtant refusés.lien

Si vous avez des enfants, faites vraiment très attention, à la limite menacez les instituteurs de poursuites ou je ne sais quoi, faites leurs signer un papier qui les engagent à ne pas vacciner les gosses, ou qui les engagent à vous appeler quand les équipes de vaccination mobile arriveront.

Rien, absolument rien n’est plus important que la santé de nos enfants.

Une quelconque attaque contre nos enfants ne nous laisserait aucune autre alternative que la violence.
Nos enfants sont sacrés.
texas-vaccine-house_600

Le Pr. Luc Montagnier déclare qu’il ne se fera pas vacciner contre le virus de la grippe A H1N1

octobre 26, 2009

3474160256_e34a75a988

Dans une interview accordée au quotidien romain « La Repubblica » du samedi 17 octobre 2009, Le Pr. Luc Montagnier, co-inventeur du virus HIV en 1982 et prix Nobel de Médecine 2008 pour cette découverte, déclare qu’il ne se fera pas vacciner contre le virus de la grippe A H1N1.

Dans son édition du samedi 17 octobre 2009, le quotidien romain La Repubblica a consacré plusieurs colonnes à l’interview du PR. Luc Montagnier par le journaliste italien Pietro del Re qui l’interrogeait sur la nouvelle grippe 1 H1N1.

Le Pr. Montagnier compare l’épidémie à un « cyclone dont on ne parvient pas à connaître la trajectoire et savoir où il frappera »

Interrogé sur la dangerosité du virus H1N1, le PR. Montagnier a déclaré que le virus H1N1 n’était pas encore aussi mortel que celui de la grippe espagnole ou que celui de la grippe aviaire (Combien de victimes humaines recensées à ce jour ????), mais que ce nouveau virus était très contagieux bien qu’il ne provoque que des grippes bénignes qui toutefois se révélaient graves dans certains pays en particulier tels que les USA, le Canada ou la Grande-Bretagne.

A la question sur l’origine de cette disparité géographique, le Pr. Montagnier explique cette originalité soit à cause de la pollution chimique rencontrée dans ces pays, soit à cause d’une alimentation pauvre en anti-oxydants des populations de ces pays.

Puis le journaliste demande au Pr. Montagnier s’il à l’intention de se faire vacciner, le lauréat du Prix Nobel répond : « Je n’ai aucune raison de le faire, je suis vieux, d’ailleurs, je n’appartiens à aucun des groupes considérés comme population à risque. Et puis les anciens ont un sorte de mémoire immunitaire qui les protège contre ces types de virus »

Puis s’ensuit un certain nombre de questions sue le virus HIV et la situation actuelle du sida.

A la question « où en est la recherche du le vaccin contre le sida ? » le Pr Montagnier répond que les essais n’ont pas apporté de grands résultats et qu’il préconisait de rechercher plutôt une molécule en mesure d’éliminer totalement l’infection et capable de stimuler la réponse immunitaire des patients que de tenter d’identifier les formes de virus qui résistent aux thérapies.

En conclusion, le journaliste demande :
Récemment, certains ont déclaré que l’humanité du troisième millénaire devra se battre contre des virus toujours plus féroces. Partagez vous ces sombres prévisions ?

« Je crois que nous ne débarrasserons jamais des virus, parce que l’être humain continue à créer les conditions nécessaires à l’apparition de nouvelles épidémies. Regardez ce qui se passe au sud de la planète où la démographie échappe quasiment à tout contrôle et où des mégalopoles se développent en englobant d’immenses poches de pauvreté. Regardons l’Afrique : comment sera-t-il possible d’améliorer l’économie globale de ce continent, donc des conditions sanitaires, s’il est vrai qu’en 2050 on comptera 2 milliard d’habitants ? Voyez les perspectives d’un virus dont l’objectif est de se multiplier le plus rapidement possible. Si nous lui offrons les conditions pour le faire, il continuera à en profiter. »

Cette interview est riche de sous-entendus que chacun interprètera selon ses sensibilités sur la question. Toutefois, il est certain que la guerre contre les virus est loin d’être gagnée.

Vacciner devient aussi dérisoire que de vouloir réaliser un rempart comparable à la muraille de Chine.

Vacciner toujours transforme l’être humain en champs de bataille dévasté et meurtris par le conflit inégal entre la science actuelle et les germes. Dans ce combat les germes auront toujours un tour d’avance sur la science.

Vacciner encore et la victime assurée de ce combat sera celui qui aura accepté de s’offrir en sacrifice sur le champ de bataille.
agoravox

C’est quand même bizarre cette histoire que les américains et les anglais sont plus touchés que les autres, l’hypotèse du manque d’anti oxydant est séduisante mais j’en doute.Je pense que ces pays sont empoisonnés, ils ont été aussi les premiers à être touchés par cette grippe, et peut être que les souches initiales étaient plus virulentes.Je n’en sais rien mais c’est vraiment bizarre.

Je vous conseille vivement de lire les commentaires sous l’article sur agoravox, certains sont intéressants.