Posts Tagged ‘chomage’

Les faillites en hausse de 29% en septembre au Canada, et de 43% par rapport à 2008, rien que ça !!!

novembre 21, 2009

Le nombre total de dossiers d’insolvabilité, soit les dossiers de faillites et les propositions de règlement présentées à des créanciers, déposés en septembre dernier au Canada a progressé de 28,4% par rapport au mois précédent, selon les chiffres publiés vendredi par le Bureau du surintendant des faillites.

Le nombre de faillites a augmenté de 29,1% et le nombre de propositions a affiché une hausse de 26,6%.

D’une année à l’autre, soit par rapport à septembre 2008, le nombre total de dossiers d’insolvabilité déposés en septembre dernier a augmenté de 43,3%. Le nombre de dossiers d’insolvabilité de consommateurs a progressé de 45,5% et le nombre de dossiers d’insolvabilité commerciale, de 1,6%.

Au troisième trimestre terminé à la fin septembre, 42 160 dossiers d’insolvabilité ont été enregistrés au Canada, soit 0,2% de plus qu’au trimestre précédent et 37,4% plus qu’au troisième trimestre de 2008.

De la même façon, les consommateurs ont fait grimper les chiffres du troisième trimestre, ayant été à l’origine de 40 589 dossiers d’insolvabilité.
la presse affaire

Whaou, ça c’est du chiffre, heureusement que la crise est finie, sauf au mois de septembe au Canada !!!!
Non sérieusement, ce n’est pas une petite augmentation, c’est spectaculaire, 30 % d’un mois sur l’autre et 43% d’une année sur l’autre.C’est la berezina dans l’économie réelle.

Vous remarquerez que chaque fois que les nouvelles sont mauvaises, c’est le service minimum journalistique !!
C’est expédié en quelques lignes, genre  » ha oui, les faillites ont augmenté de près de 50% en un an  » et rien de plus, aucune analyse, aucune explication ni prospective.C’est dingue.

C’est vraiment pas bon, les gens et les entreprises tombent les uns après les autres, happés par la crise.Et c’est loin d’être fini.Bientôt les états et les banques tomberont aussi, emportant l’épargne des populations

Même avec des taux bas, des aides de l’état et des prix bas, les américains n’achètent pas de maisons !!!

novembre 20, 2009

▪ Nous anticipions depuis plusieurs semaines le développement de formations orageuses dans le secteur des prêts immobiliers aux Etats-Unis. La structure dépressionnaire qui se dessine sur l’écran radar des banques spécialistes des crédits hypothécaires est bien pire que ce que nous redoutions. En effet, le taux de défaillances (retards de paiements + saisies/ventes) atteint le score jamais observé depuis les années 1930 de 14,4% au troisième trimestre. Et cela empire de semaine en semaine depuis le quatrième trimestre.

Le taux de défaut de remboursement durant plus de 90 jours s’élève à 9,6% — contre 7% au plus fort de la crise financière de l’automne dernier. Le nombre de foreclosure (expulsion des propriétaires pour cause de créances irrécouvrables) a progressé de 4,5% de juin à fin septembre, contre 4,3% au deuxième trimestre — qui était déjà un des pires de l’histoire en la matière.

C’est typiquement le genre de statistiques dont Wall Street affecte de se moquer éperdument tandis que les médias économiques n’y consacrent même pas une ligne, sauf les jours de publication des enquêtes trimestrielles — sans trop s’appesantir sur la question. Mais il y a une excellente raison pour expliquer cette omerta !

Ce qui se prépare pour l’été 2010 est du même acabit que ce qui pendait au nez des banques depuis l’été 1997.
chronique agora

14 % de retard et d’impayé, c’est vraiment abérrant, je comprends aisément qu’il faille aller à la grande dépression pour trouver des chiffres aussi catastrophiques. Vous vous rendez compte des sommes d’argent perdues ou en passe d’être perdues, des millions de crédits de plusieurs centaines milliers de dollars chacun qui ne seront pas payés.Il ne fait aucun doute que bon nombre de banque vont faire faillite.

Voila la carte des saisies aux USA :

Il y a une autre chronique j’aime bien :

▪ Qu’est ce que c’est que cette étrange reprise ?

Une enquête a montré que seulement 1 travailleur sur 10 a vu son revenu augmenter. C’est le taux le plus bas depuis 1946.

Nous avons appris il y a trois jours que la construction a plongé en octobre. Il se construit 11% de maisons en moins par rapport au mois dernier. Sur les habitations collectives, les chiffres sont pires — moins 35%.

Pourquoi la construction serait-elle en baisse au moment même où l’économie reprend soi-disant des forces ? Eh bien, les constructeurs se sont demandés ce qui arriverait aux maisons une fois qu’ils auraient fini de les construire. Le nouveau crédit d’impôt sur les maisons devait expirer ; ils n’étaient pas sûrs que les politiciens seraient assez idiots pour le renouveler.

Ils n’auraient pas dû s’inquiéter. Les politiciens ne ratent jamais une occasion de faire quelque chose d’idiot. Depuis la fin du mois d’octobre, le Congrès et le président Obama ont signé une extension du crédit d’impôt sur l’immobilier. Jusqu’en avril prochain, au moins, les primo acquéreurs vont avoir droit à un crédit d’impôt de 8 000 $.

On pourrait penser que cela réveillerait les esprits dans le secteur de la construction résidentielle. Mais les nouvelles d’hier nous disent que les demandes d’hypothèques s’effondrent — même avec des taux d’intérêt plus bas.
chronique agora

Il est possible qu’une chute sévère des marchès et l’établissement de la loi martiale pour la grippe tombent par miracle au même moment !
Même avec des taux très bas et même si les prix ont fortement baissé les gens n’achètent plus de maisons,
LOL !!! C’est mort, les gens sont lessivés, même avec des aides, ils ne peuvent plus rien acheter, sans taf, pas de thune, sans thune pas d’achat !

Souvenons nous que les subprimes n’étaient qu’une première vague, ce graphique l’explique très bien :

Vous voyez, il va y avoir du sport !!! à partir de l’été 2010 jusqu’à fin 2012 !!!!

Les extrémistes juifs font tout ce qu’ils peuvent pour améliorer leur image grace à internet. Oui, oui, cela s’appelle de la propagande.

novembre 19, 2009

Israël déploie une équipe de cybernautes pour diffuser de la désinformation positive. Le ministère des Affaires étrangères israélien aurait mis sur pied une équipe clandestine spéciale de travailleurs rémunérés dont le travail consistera à surfer sur l’Internet 24 heures sur 24 pour propager des informations positives sur Israël.

Le soutien passionné à Israël qui s’exprime dans les sections interactives des sites Internet, forums, chats, blogs, Twitters et Facebook, n’est peut-être pas ce dont il a l’air à première vue.

Le ministère des Affaires étrangères israélien aurait mis sur pied une équipe clandestine spéciale de travailleurs rémunérés dont le travail consistera à surfer sur l’Internet 24 heures sur 24 pour propager des informations positives sur Israël.

De jeunes Israéliens férus de l’Internet, surtout des soldats fraîchement diplômés et démobilisés dotés de compétences linguistiques, sont recrutés pour jouer le rôle de surfeurs ordinaires, tout en propageant la ligne gouvernementale sur le conflit du Moyen-Orient.

« Pratiquement, l’Internet est un théâtre d’opérations dans le conflit israélo-palestinien, et nous devons être actifs dans ce théâtre, sans quoi nous allons perdre », dit Ilan Shturman, le responsable de ce projet.

L’existence d’une « équipe Internet de combat » est apparue au grand jour depuis qu’elle a été inscrite dans le budget du ministère des Affaires étrangères cette année. Près de 105 000 € (?) ont été réservés à une première phase de développement, et un financement supérieur est prévu pour l’an prochain.

[……..]

« Nos gens ne diront pas : « hello, je suis du département hasbara du ministère des Affaires étrangères israélien et je voudrais vous dire ceci ». Et ils ne s’identifieront pas non plus nécessairement comme Israéliens, dit-il ; ils parleront comme des surfeurs et des citoyens, et écriront des réponses qui auront l’air personnelles mais seront basées sur une liste préparée de messages développés par le ministère ».

Rona Kuperboim, chroniqueuse pour Ynet, le site d’information israélien le plus populaire, a dénoncé cette initiative, disant qu’elle indique qu’Israël est devenu « un Etat doté d’une police de la pensée ».

Elle a ajouté que « de bonnes RP ne peuvent pas rendre plus agréables la réalité dans les territoires occupés. Des enfants y sont tués, des maison bombardées, des familles meurent de faim ».

Elle a été contactée par de nombreux intervenants demandant comment postuler à un job dans l’équipe du ministère des Affaires étrangères.

Le projet formalise des pratiques de relations publiques que le ministère a développées spécifiquement pour l’attaque israélienne contre Gaza en décembre et janvier dernier.

« Pendant l’opération Plomb Durci, nous avons fait appel aux communautés juives à l’étranger et avec leur aide nous avons recruté quelques milliers de volontaires qui se sont joints aux volontaires israéliens » a dit M. Shturman.

« Nous leur avons fourni du matériel de contexte et de propagande et nous les avons envoyés pour représenter le point de vue israélien sur les sites web et les enquêtes d’opinion sur l’Internet ».

L’armée israélienne avait aussi un des sites les plus populaires sur le site de partage de vidéos YouTube, où elle chargeait régulièrement des clips, bien que cela fasse l’objet de critiques de la part de groupes pour les droits de l’homme en raison des fausses informations induites à propos de ce qui était montré dans ses films.

[……]

La nouvelle équipe est censée augmenter la coordination étroite du ministère avec un groupe de défense privé, giyus.org (Give Israel Your United Support). Quelque 50 000 activistes auraient téléchargé un programme intitulé Megaphone qui envoie une alerte à leurs ordinateurs chaque fois qu’un article critiquant Israël est publié. Ils sont alors censés bombarder le site de commentaires de soutien à Israël.

Nasser Rego de « I’lam », une ONG basée à Nazareth qui observe les médias israéliens, dit que des organisations arabes en Israël faisaient partie des cibles régulières des groupes hasbara pour des « assassinats de réputations ». Il s’inquiétait de savoir si la nouvelle équipe tenterait de présenter un travail plus professionnel et convaincant.

« Si ces gens donnent une fausse représentation de ce qu’ils sont, on peut se dire que cela ne les dérangera pas trop de donner une fausse représentation des groupes et des individus sur lesquels ils écrivent. Leur objectif, c’est clair, sera de discréditer ceux qui défendent les droits humains et la justice pour les Palestiniens ».

Quand le quotidien The National a appelé le ministère des Affaires étrangères, Yigal Palmor, un porte-parole, a nié l’existence de l’équipe Internet, tout en admettant que des responsables officiels étaient en train de durcir l’exploitation de nouveaux médias.

[……]

M. Shturman a dit que son équipe chercherait à utiliser des sites web pour améliorer « l’image d’Israël en tant qu’Etat développé qui apporte sa contribution à la qualité de l’environnement et à l’humanité ».

David Saranga, chef des relations publiques au Consulat général d’Israël à New York, et qui a dirigé la pression en faveur d’un accroissement des messages positifs sur Israël, arguait la semaine dernière qu’Israël était désavantagé par rapport à la défense des pro-palestiniens.

« Contrairement au monde musulman qui a des centaines de millions de partisans ayant adopté la version palestinienne afin de battre Israël, le monde juif ne compte que 13 millions de partisans » écrivait-il dans Ynet.

Israël se préoccupe particulièrement du fait que les soutiens lui font de plus en plus défaut parmi les jeunes générations d’Europe et des Etats-Unis.

En 2007 il est apparu que le ministère des Affaires étrangères était derrière une photo publiée dans Maxim, magazine étatsunien pour hommes très populaire, dans lequel des soldates israéliennes posaient en maillot de bain.

Jonathan Cook est écrivain et journaliste basé à Nazareth en Israël. Ses derniers livres sont : Israel and the Clash of Civilisations : Iraq, Iran and the Plan to Remake the Middle East (Pluto Press) et Disappearing Palestine : Israel’s Experiments in Human Despair (Zed Books).

Saïd, pour le mecanoblog
mecanopolis

J’oubliais chaque fois de vous en parler, c’est bien que je sois tombé sur cette article.
Effectivement et il n’y a aucun doute la dessus, des milliers d’abrutis travaillent pour les juifs extrémistes qui occupent la palestine.Ils sont très facile à remarquer dans les forums, on dirait des robots, toujours les mêmes arguments débiles, malsains et franchement hallucinant pour qui connait le sujet.
Certains possèdent un petit programme qui leur permet de savoir en temps réel quels sont les articles ou les forums ou l’on parle d’israél, de la palestine et du sionisme, et ensuite ils rappliquent déverser leur haine et leurs mensonges.
C’est totalement réel, et je les comprends presque ! ils sont peu nombreux et leur cause est profondément injuste, il ne leur reste que la propagande à grande échelle ! Souvenez vous, c’est exactement ce que Ahmadinejad a dit il y a quelques semaines : ” Sans guerre psychologique, il ne resterait rien de cette entité” a-t-il précisé los d’une rencontre à Téhéran intitulée:” la guerre psychologique et les médias”.
Selon le dirigeant iranien, le régime sioniste a depuis sa fondation “réprimé les innocents, tout en se présentant lui comme étant l’opprimé, et ce grâce aux médias et à la guerre psychologique « .

C’est la stricte vérité, ces tarés sionistes luttent chaques jours afin de se faire passer pour des victimes des méchants arabes, et tout le monde a gobé, c’est pathétique.

Il y a aussi les nationalistes ou traditionalistes qui soutiennent israél !!!! J’ai même entendu parlé d’une extrème droite pro sioniste !!! du grand délire !!!! Vous imaginez que tout ces sites sont tenus par des juifs extrémistes qui tentent de brouiller les cartes, faisant croire aux gens que l’islam est un péril.Et avec les populations d’origine magrébine vivant en France c’est très simple de jouer sur les stéréotypes.

Donc chaque fois que vous voyez un site qui se dit  » Français  » et ne critique que les musulmans, vous pouvez être sûre que c’est un site de propagande sioniste, le but est de diviser les populations locales et d’importer d’israél ce climat de peur et de racisme evers les musulmans.

De toute façon, moralement, soutenir israél n’est pas possible, on ne soutient pas ceux qui oppriment, colonisent, et massacrent depuis 60 ans. Aucun débat n’est possible la dessus, ce sont eux les agresseurs, les palestiniens vivaient là tranquillement et ne sont responsables en rien de la seconde guerre mondiale.

Compte tenu de la situation, la possibilité de deux états devient difficile, les colonies minent les discussions ainsi que jérusalem.Le mieux serait un seul état avec liberté de mouvement total pour tout le monde, comme en afrique du sud.Cela règlerait tout les problèmes.
J’ai peur que la solution à deux états ne laisse le mur en place à tout jamais et je crois que des tunnels sont construit spécialement pour les palestiens pour protéger les colonies.C’est vrai que j’ai vu en Cisjordanie des routes gardées par des militaires, c’étaient les routes qui menaient aux colonies, et laissez tomber les détours de dingue que nous devions faire, une heure pour faire 5 kilomètres à vol d’oiseau !!!

Enfin bref, nous avons encore eu la preuve que les juifs extrémistes font ce qu’ils veulent avec l’annonce de la construction de 900 logement à Jérusalem Est.
Et regardez bien ce que dit notre cher ministre vendu des affaires étrangères, mr kouchner :
 » Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a changé de ton par rapport à la construction à Guilo de nouveaux logements, après avoir regretté mercredi la décision israélienne.

« J’ai compris du premier ministre Benjamin Netenyahu qu’il ne s’agit pas d’une décision politique, mais de simples mesures de planification et de construction, et j’accepte cela, a-t-il affirmé lors d’une rencontre avec le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Liberman.

« La construction dans ce quartier de Jérusalem ne devrait pas être un obstacle à la reprise des négociations entre Israël et les Palestiniens », a ajouté le responsable français. » almanar
Totale lacheté et compromission absolue, kouchner se fait chier dessus et il en redemande…

Rebref, faites bien attention, je sais que vous n’êtes pas bêtes, mais nous avons en face de gens qui croient se battre pour leurs survies, du coup ils sont prêts à tout et ne reculeront devant rien.Regardez le doc missing link, vous comprendrez…

Un peu de reprise économique…

novembre 10, 2009

l-ineluctable-faillite-de-l-economie-americaine-b_278909vb

Comme le rappellent de nombreux humoristes, faire des prévisions, c’est difficile, surtout lorsque cela concerne le futur, alors le marché s’efforce plus raisonnablement de prédire le présent… et même avec cet objectif moins ambitieux, il n’y parvient pas toujours.

Mais les choses sont en train de changer. Les banques centrales ont doté les marchés d’un « grand convertisseur » qui élimine — en temps réel — toute équivoque sur la tendance.

Le principe est simple : « nous — en l’occurrence le G20 réuni ce week-end — vous promettons de l’argent gratuit jusqu’à ce que les lettres ornant la touche achat sur votre terminal de saisie d’ordres de Bourse soient effacées par l’usure. A charge pour vous de vendre le dollar à découvert jusqu’à ce qu’il en faille l’équivalent d’un fourgon blindé pour acheter une seule pièce d’or ».

Apprécions cette simplification du métier de trader. Il n’est plus besoin d’avoir effectué de ruineuses études de troisième cycle avec une spécialisation dans des domaines mathématiques expérimentaux, il suffit de suivre la courbe du dollar et d’acheter tout ce qui se vend sur un marché réglementé dès qu’il commence à se replier sous ses planchers de la veille. Quel repos pour les neurones ! Le dollar résume à lui seul toute l’information qui compte aux yeux d’un spéculateur : est-ce que le contexte économique est suffisamment moisi pour que les taux soient maintenus à zéro jusqu’aux prochaines vendanges ?

▪ Nous ne pouvons nous empêcher de nous esclaffer lorsque nous lisons presque chaque jour que les marchés sont « portés par des espoirs de retour de la croissance ». Si une telle éventualité survenait — et que Ben Bernanke nous en préserve –, c’en serait terminé du carry trade et de l’argent tellement facile qu’une telle opération est strictement interdite aux simples épargnants qui tentent de se constituer une retraite par des moyens légaux.

Avons-nous déjà vu une bulle de « n’importe-quoi-sauf-du-dollar » gonfler aussi vite qu’au cours des sept deniers mois ? A l’évidence non !

Avons-nous déjà vu autant d’argent pris aux plus modestes contribuables enrichir aussi vite les plus fortunés ? C’est sans précédent !
chronique agora
Et wé, la triche est la norme et c’est normal que les banques et investisseurs jouissent !!!!
Ils gagnent du pognon automatiquement !!!!

 » Il a fallu près de 100 ans à la Fed pour voir son déficit — qui est la base de l’émission de monnaie des Etats-Unis — atteindre les 800 milliards de dollars. Puis, après la faillite de Lehman Brothers, elle a doublé son bilan… pour dépasser les 1,8 millier de milliards de dollars. »
Ce que les gens trouvaient autrefois absurde leur semble désormais normal. Comme des déficits de plusieurs milliers de milliards de dollars. Puisque même avec un trou dans les finances publiques équivalent à 13% du PIB, la Chambre des représentants a fait passer une loi de remaniement du système de santé, pour plus de 1 000 milliards de dollars.

A quoi pensaient-ils ?

Eh bien, ils pensaient sûrement que « le déficit n’est pas un problème ». Et ils justifiaient sûrement cette dépense par le fait qu’il s’agissait d’une « dépense contre-cyclique » qui aiderait les Etats-Unis à sortir de leur marasme.

Quoi qu’ils aient pensé, ils ne se sont pas souvenus de ce qui s’est passé il y a 20 ans. Il y a 20 ans et un jour, le Mur de Berlin est tombé, mettant fin à un projet expérimental qui a duré 40 ans. Les Allemands de l’Est et les Soviétiques voulaient montrer au monde comment les économistes au service du gouvernement pouvaient diriger une économie.

Eh bien nous avons vu ce que cela pouvait donner !
chronique agora
Vous vous rendez compte, faire autant de deficit en une année qu’en 1 siècle !! c’est de la démence pure, comment voulez vous que ça ne se termine pas mal ? Il ne faut pas être génie pour comprendre que tout est fait pour faire littéralement exploser le système financier mondial.

 » En Estonie, le PIB va diminuer de 14% cette année. Une dévaluation de cette nature est « douloureusement lente et préjudiciable à la solidarité démocratique », explique Ambrose Edward-Pritchard dans le Daily Telegraph.

En Lettonie, le Premier ministre a du mal à mettre en oeuvre les mesures d’austérité recommandées par le FMI, selon The Economist. La Lettonie vient de bénéficier d’une aide de 195 millions d’euros de la part du FMI, l’Union européenne apportant de son côté 1,2 milliard d’euros. Le but : éviter une dévaluation du lats. En effet, sa parité fixe avec la monnaie unique était un préalable théorique à l’entrée dans l’eurozone. L’endettement de la Lettonie atteint plus de 185%, un triste record que cet Etat balte partage avec la Grande-Bretagne. »
chronique agora
Il faut se souvenir que les pays Baltes en ont déja bien chié il y a des années, ils ont un très mauvais souvenir des thérapies de choc du FMI. Le FMI se livre à de véritable expérience sociale sur les populations.D’ici deux ou trois ans nous le verrons chez nous.

faillite-banque

 » Un conseiller technique de l’Elysée aurait proposé de faire travailler des ressortissants d’Europe de l’Est dans l’agriculture française, au même tarif que dans leur pays. C’est ce qu’affirme jeudi le syndicat Légumes de France, qui se serait vu proposer cette idée par Christophe Malvezin, le conseiller de Nicolas Sarkozy pour l’agriculture. « Ils souhaitent nous aider à créer des structures d’intérim à l’étranger pour faire venir des salariés. Ce n’est pas du tout ce que veut la profession. On l’a toujours dénoncé », a souligné Denis Digel, producteur de légumes en Alsace. L’Elysée n’a pas commenté cette information. » contre info
Elle est pas bonne celle là !!!! Faire venir des travailleurs de l’est, voila le monde de demain, les vieilles migrations destructrices venues de l’est sont de retour !!! Parcequ’il faut que vous sachiez que les migrants des pays de l’est posent de réels problèmes de mains d’oeuvres dans ces pays, et savez vous comment les autorités y pallient, en faisant venir des travailleurs chinois et asiatiques !!!!
La boucle est bouclée. Ce conseiller de sarkozy est totalement à la masse.Mais je crois me souvenir qu’il y a une directive européenne qui permet(ait) de payer les gens et d’appliquer la legislation du travail selon leurs pays d’origine et non là ou ils bossent.

Le marché chinois de l’automobile a poursuivi sa croissance vigoureuse en octobre, avec des ventes de véhicules personnels qui ont connu une croissance de 79,6% annuels. Cela donne suffisamment de preuves que le pays est sur la bonne voie pour occuper l’une des premières places sur le marché automobile mondial.

Les ventes de voitures personnelles, des véhicules de sport, des camionnettes et des véhicules à usage multiple ont atteint 923.154 unités le mois dernier, a indiqué Rao Da, le secrétaire général de la China Passenger Car Association vendredi à Shanghai.

Au cours des 10 premiers mois de cette année, les ventes de véhicules de tourisme ont bondi de près de 52,4% comparé à la même période de l’an dernier à 8,08 millions d’unités.
L’industrie automobile chinoise a connu une forte croissance depuis la fin de l’année dernière et représente maintenant le marché le plus dynamique et le plus prometteur du monde.
quotidien du peuple
Si c’est vrai, la Chine nous démontre que le découplage va devenir possible, alors que l’occident va s’appauvrir l’Asie va se développer, et nous donner des miettes, allons nous accepter, bien sûre que non, c’est pour cela qu’il va y avoir une nouvelle guerre mondiale.

index-economie-magazine-34196

Un petit tour chez jovanovic
INFORMATIQUE: 1.500 AUX US, 500 AU CANADA ET 5.259 AVOCATS
du 10 au 12 novembre 2009 : On voit la reprise: notre lectrice Béatrice m’a signalé ce papier de Sylvain Larocque de La Presse Canadienne parlant des 500 personnes virées (« mises à pied » en canadien français) par le groupe informatique CGI. Le même groupe a embauché 400 personnes en.. Inde ! J’irai cracher sur vos tombes, comme on dit. Quant à Electronics Arts, lui, il a viré 1500 personnes. Lire CNBC. Quant aux avocats qui rédigent les contrats de travail, rien qu’à New York, ils ont été 5.259 à perdre leur emploi dans les grands cabinets américains… Lire le BI. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Pauvres gens, et les indiens seront sous payés…

LE CASINO RIVIERA DE LAS VEGAS PROCHE DU CHAPITRE 11
du 10 au 12 novembre 2009 : L’argent reste à Wall Street. Mais à Las Vegas, le célèbre Riviera, lui, risque de passer en faillite s’il ne trouve pas une solution avec ses créditeurs et leurs 281 millions de dollars. Le Riviera !!! Le casino a perdu 8 millions de CA trimestriel par rapport à 2009, sachant que 2008 déjà n’était pas brillant selon le Las Vegas Sun. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Perdre de l’argent au casino devient le dernier des soucis des américains, les banques les plument assez comme ça !

GOLDMAN SACHS TRAVAILLE POUR DIEU
du 10 au 12 novembre 2009 : « I’m doing God’s work » a déclaré Lloyd Blankfein, le banquier qui gagne sa vie en vendant des dettes au 85 Broad Street, New York, NY 10004. Dans un grand papier de 8 pages signé John Arlidge dans le Times de Londres, le Vampire en chef s’est livré à une opération de séduction des journalistes pour corriger l’opinion des gens sur Goldman Sachs. Il faut dire que depuis quelques temps, les gens de Goldman puent à 500 mètres, aussi riches soient-ils. Aux US, les employés n’osent même plus dire qu’ils y travaillent… Et là, le Dracula a sorti une phrase géniale, « Je travaille pour Dieu », et aussi « on ne s’est pas mis en l’air comme les autres mecs. On a toujours un livre de comptes. Et maintenant on a un pot encore plus riche et encore plus grand dans lequel on va pisser. Ou encore « si nous on se plante, le reste se plante et vous avec ». Bon, il ne travaille pas pour le Christ en tout cas, lui qui a explosé les banquiers (les changeurs) installés devant « le Temple de son Père ». Il doit y avoir une divergence d’interprétation, comme on dit. Blankfein travaille pour un seul dieu, le Dieu-Argent… Lire l’enquête du Times. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Mon dieu, mais c’st hallucinant ce que dit ce connard, mais comment ça se fait que personne ne la tabasse ce dégénéré.C’est affolant de le voir chier sur le monde entier de cette manière,  » je travaille pour Dieu « , il va voir ce que Dieu va lui faire à ce chien galeux. Les Démons sont au pouvoir et le crient sur tout les toits, nous vivons en Enfer…

SURREALISTE: L’ANGLETERRE IMPRIME 25 MILLIARDS DE BILLETS MONOPOLY DE PLUS !
du 9 au 12 novembre 2009 : Ca doit être grave, si grave que même la presse anglaise n’a pas fait de commentaires, simplement un constat. Là on arrive à 200 milliards de livres sterling Monopoly injectés depuis août 2009 !!! Lire CNBC justement, et pas la presse anglaise. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Et ça imprime, et ça imprime, encore un peu et ce sera l’équivalant d’un budget entier qui aura été imprimé !!!!
Quand je vous dis que tout est fait pour anéantir le système.

LES AGENCES DE VOYAGE N’ONT PAS LE MORAL
du 9 au 12 novembre 2009 : « Le nombre de billets d’avion émis par les agences de voyages en France » écrit L’Echo Touristique « a diminué de 4,5% en octobre par rapport au même mois 2008, et de 6,8% sur les dix premiers mois de l’année, … et de 18,6% en chiffre d’affaires ». Et Jean-Pierre Mas, président du syndicat des agents de voyage a déclaré « qu’il n’y a aucun signe de reprise », puisqu’il s’attend à une baisse supplémentaire. Merci à Eric. Allez, un petit week-end en Finlande… Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Voila des chiffres qui ont beaucoup de signification, c’est du concret.

NOS AMIS BELGES ONT DU MAL
du 9 au 12 novembre 2009 : Cela devient alarmant, mais il paraît que la Fortis fait des bénéfices… « plus de 354.000 surendettés en Belgique », et le chiffre augmente au fur et à mesure des licenciements… « Par rapport à janvier 2007, ce sont 16.000 personnes de plus qui ont au moins un crédit défaillant. Il y a aujourd’hui 4,9 millions de Belges qui ont souscrit à au moins un crédit. Sur cette population, 7,3%, soit 354.605 ne peuvent plus nouer les deux bouts… le nombre total de crédits défaillants en cours se chiffrant à 509.308 défaillances, soit 6,3% ». Merci à Eric. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Encore des chiffres ancrés dans le réel, ça ce n’est pas de la spéculation, ce sont des gens qui galèrent, j’espère que bientôt ils s’énerveront, j’ai la liste des coupables si ils veulent, il y en a des milliers !!!!!

Fillon_2_m

SAUVEZ LES BANQUIERS: 4.350 LIVRES PAR FAMILLE ANGLAISE
du 9 au 12 novembre 2009 : Le Telegraph a calculé que chaque famille a payé 4.350 livres pour sauver les banquiers et leur système… Ce qui veut dire que chaque famille sera taxé du même montant sous des prétextes divers et variés, dont on a vu les premiers effets ici. C’est simple comme calcul. Il suffit de répartir l’ensemble sur chaque entité payante… Mais cette somme va augmenter, évidemment. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Espérons que les anglais se souviennent qu’ils peuvent se révolter, mais non , à la place, tout va être fait pour diviser la population et monter les anglais blancs contre les anglais basannés et les immigrès.Le BNP a le vent en poupe….

DERNIERE VENTE DES BONS DU TRESOR US: ILS S’ACHETENT EUX-MEMES !
du 9 au 12 novembre 2009 : Comme je l’avais préssenti, les Américains ont bien acheté leur propre dette via des Iles Moustiques. C’est incompréhensible mais les spécialistes vont suivre: « You will note that the yield was 2.39% and that was expected. Although the bid/cover ratio was high at 2.63, the indirect was a monstrous 54.8%. It looks like the Fed bought the 55% and the remainder they will repurchase from our primary dealers in a week. The Fed bought the whole auction!!!! ». Lire le Harvey’s Gold Notes. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
ça fait des mois qu’ils le font, c’est irrémédiablement cassé, et ils font tout ce qu’ils peuvent pour le cacher.

RECORDS D’INSOLVABILITES EN ANGLETERRE
du 9 au 12 novembre 2009 : Le chômage massacre tout le monde, témoin cet article anglais: hausse de 28,2% par rapport à 2088 selon l’Insolvency Service: 35.242 personnes insolvables rien qu’au dernier trimestre. Lire le Guardian. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Encore du réel, encore de la souffrance réelle, pauvres gens.Mais quand vont ils faire payer les responsables, vu que l’état est complice, et qu’il ne fera rien.

TOUT VA BIEN: LA BANQUE LLOYDS VIRE 5.000 PERSONNES
du 10 au 12 novembre 2009 : Alors qu’ils continuent à faire comme si de rien n’était, la Banque Lloyds a averti ce matin qu’elle sera obligée de virer 5.000 personnes de plus ! Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Les anglais vivent un cauchemar, j’ai même entendu gordon brown se prononcer POUR UNE TAXATION DES FLUX FINANCIERS, ils sont réellement en faillite, les anglais veulent une taxe Tobin !!!!!!

FRANCAISES, FRANCAIS VOUS ALLEZ TRAVAILLER ENTRE 1 ET 2 ANS DE PLUS
du 10 au 12 novembre 2009 : Nicolas Sarkozy va nous annoncer en 2010 que nous serons obligés de travailler entre 1 et 2 de plus pour toucher la retraite. Vous ne le saviez pas? Je l’ai vu dans le Financial Times, signé par Ben Hall et Peggy Hollinger: « President Nicolas Sarkozy will next year press ahead with measures to make people work longer for their pensions to reform France’s cash-strapped retirement system, according to a senior official ». Les fonds de retraites ont été cramés, et pas seulement par la crise, et il faudra travailler entre 1 et 2 ans de plus pour toucher la retraite. Lire ici le FT et se préparer car si vous avez fait vos calculs, eh bien ils risquent d’être faux. Ce qu’il y a de bien c’est d’apprendre ça dans la presse anglaise. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Arretez de travailler, aller à la campagne et faites pousser votre nourriture, de toute façon, il n’y aura pas de retraite, c’est mathématiquement impossible(dans notre système capitaliste).
Ne travaillez pas pour rien, passez du temps avec ceux que vous aimez, c’est bien plus important.Et entraidez vous, au final votre vie sera bien mieux.
1370111-1810468

Chômage américain : Monsieur le Marché est masochiste

novembre 9, 2009

Fed_5_EXCRESNS

Et si nous avions tort ? C’est la question que je me suis posée en lisant l’article de Philippe Béchade dans La Chronique Agora de vendredi dernier.

Après tout, nul n’est devin, et surtout pas infaillible. Le doute devient donc de plus en plus pressant. Les Bourses continuent de grimper.

Il faut donc croire que nous nous sommes trompés. Nous avons naïvement crû que Bourse et économie réelle étaient corrélées. Ce n’est manifestement pas le cas. Nous pensions aussi que les mauvais chiffres économiques annoncés depuis le printemps dernier allaient finir par provoquer un électrochoc parmi les investisseurs. Pas du tout. Plus les nouvelles étaient mauvaises, plus les marchés grimpaient.

C’est en lisant l’article de Philippe que j’ai eu la révélation : les marchés sont masochistes. Ils aiment les mauvaises nouvelles en rafale, ils veulent souffrir. Ils adorent les taux de chômage à 10%, le recul de la consommation, du transport, des prix de l’immobilier. Plus la situation économique se détériore, plus ils planent. A chaque coup de fouet, ils rebondissent…

Les marchés ont peut-être un objectif bien différent de celui du commun des investisseurs. Ils tiennent la poule aux oeufs d’or, et n’ont strictement aucune envie qu’elle leur échappe. Tous ces milliards prêtés par les gouvernements, tout cet argent gratuit ou presque grâce aux taux zéro des principales Banques centrales… pourquoi s’en priver ? La manne gouvernementale tombe du ciel, et absolument personne n’a envie de la voir s’évaporer.

Avec un dollar à taux zéro, les investisseurs peuvent pratiquer le carry trade à qui mieux mieux : acheter du dollar pas cher pour immédiatement investir dans des actifs qui rapportent plus.

Les grandes banques ont tout à gagner de cette situation : elles ont les poches remplies d’argent prêté. Le graphique (issu du numéro d’octobre de Gold Newsletter) ci-dessous représente l’argent injecté par le gouvernement américain dans les banques, et qu’elles n’ont pas reprêté aux ménages ou aux entreprises. Que font les banques de tous ces milliards ? Elles s’amusent : elles tradent et elles spéculent pour gagner encore plus d’argent. Elles peuvent ainsi afficher des profits record grâce aux activités d’investissement.

Depuis quelques jours, les bonnes nouvelles se sont faites plus nombreuses. Le PIB américain au troisième trimestre a grimpé de 3,5%, Les marchés ont donc hésités. Si les bonnes nouvelles s’accumulaient, adieu veaux, vaches, cochons (cash for clunkers, cash for bankers, cash for houses…)

Heureusement, pour nos masochistes investisseurs, les chiffres du chômage américain en octobre sont tombés. Comble de bonheur, ils sont mauvais. Le taux de chômage passe allégrement la barre des 10%, à 10,2%. 190 000 emplois supplémentaires ont été détruits en octobre, alors que les spécialistes n’en attendaient « que » 175 000.

Pour faire bonne figure, les marchés ont plongé à l’annonce de ces chiffres. Mais ils ont très rapidement repris du poil de la bête. Le CAC 40 a ainsi terminé la séance sur un tout petit -0,4%, le Dow Jones et le Nasdaq dans le vert, à respectivement +0,17% et +0,34%. Avec un tel taux de chômage, c’est l’assurance de mois de taux zéro et d’aides gouvernementales supplémentaires. Les marchés peuvent dormir sur les deux oreilles, l’argent coule à flots… dans leurs poches.

Alors, avons-nous raison de continuer à être baissiers ou pas. Nous ne le savons pas, mais nous continuons à penser que la réalité économique finira par rattraper les marchés. Et que la chute sera d’autant plus dure…
moneyweek

Délirant, tu m’étonnes que les banques et les investisseurs sont heureux de la crise, avec tout le pognon gratuit qu’ils ont eu, avec le transfert massif de richesse de la population vers les banques, avec les taux à 0%, c’est du petit lait !
L’économie réelle souffre à mort, mais la bourse continue à s’envoler, bien entendu, cela ne peut durer encore longtemps.Je ne pense pas qu’ils puissent cacher les pertes indéfiniment, quoique, ils sont tellement fort !!!

Le grand Krach est une nécessité pour imposer la monnaie électronique.
La bourse est totalement déconnectée du réel, mais combien de temps les gens le supporteront ?

Une dépression chronique

novembre 7, 2009

crise

La Banque centrale australienne a été la première à crier victoire. Elle a augmenté son taux directeur de 0,25%, signalant la fin de la crise. La Banque centrale européenne s’est agitée sur son siège et a vaguement menacé d’augmenter son taux elle aussi. Mais les Américains sont restés dans leurs tranchées. Bill Dudley, gouverneur de la Fed de New York, a annoncé que même si l’économie se remet, il faudra lui passer pour le corps pour toucher aux taux américains.

Alan Greenspan lui-même pense qu’une reprise est en cours.

« C’est à cela que ressemble une reprise », a déclaré le Maestro. Inutile d’en dire plus, selon nous. Il a fallu que la plus grande bulle financière de l’histoire lui explose à la figure pour qu’Alan Greenspan s’aperçoive de son existence. Aujourd’hui, nous tentons de démontrer que Greenspan est toujours aussi myope.

« Beau temps pour les consommateurs américains, les Etats-Unis sont en solde », déclare une dépêche sur Yahoo!Finance. « Les remises sont incroyables », ajoute un blogueur connu sous le nom de Frugal Rhode Island Momma. Dans tout le pays, les commerçants ne vantent plus les mérites de leurs produits ; ils en vantent le prix. McDonald’s fait la promotion de ses « repas à un dollar ». Les hôtels ont réduit leurs tarifs de 20% au cours de l’année passée. Les maisons ont baissé de 30% environ depuis 2006. Les vendeurs cassent les prix et veulent que les acheteurs le sachent. « Vendu 365 000 $ en 2006 — désormais à 195 000 $ », peut-on lire couramment dans les annonces immobilières.

Le monde — ou du moins la zone comprise entre le Rio Grande et le 49ème parallèle — est déflationniste. L’indice des prix à la consommation aux Etats-Unis est négatif ; voilà 59 ans qu’il n’avait pas chuté aussi rapidement. Les ménages ne consomment que si l’on baisse les prix. Le programme « Cash for Clunkers » a réduit les prix des nouvelles voitures de 20% environ. Dès qu’il a pris fin, il en a été de même pour les ventes automobiles. La plupart des nouvelles ventes de maisons peuvent être attribuées à des crédits d’impôts — qui réduisent l’apport initial de 20% au moins. Ce programme devrait prendre fin en novembre.

Et voilà que la Maison Blanche s’inquiète de l’emploi. Le chômage est censé être un indicateur retardé, mais cette fois-ci, il semble avoir purement et simplement abandonné la course. Or les élections du Congrès américain sont proches. L’administration Obama envisage de soudoyer les entreprises avec un crédit d’impôts de 3 000 $ pour les pousser à embaucher. Si le travailleur moyen coûte à son entreprise 40 000 $ environ, cette mesure réduirait le coût de l’emploi de 7,5%.

La situation ressemble de plus en plus à l’ère Roosevelt. A la fin de cette année, tous les emplois américains créés durant la période de bulle — 2002-2007 — auront été éliminés, ce qui représenterait la première décennie sans croissance de l’emploi depuis les années 30.

En général, durant une récession, les grandes entreprises réduisent leur personnel. Ensuite, lorsque l’économie se reprend, les petites entreprises ne tardent pas à réembaucher. Mais nous ne vivons pas une récession d’après-guerre ordinaire. Cette fois-ci, privées de capitaux comme de clients, les petites entreprises n’ont pas une chance de survie. Et dans ces conditions, une authentique reprise n’a guère plus de probabilités de durer.

La demande réelle s’est évanouie, les ménages essayant de rembourser leurs dettes. Cela ne changera pas de sitôt — en tout cas pas tant que le gouvernement sabote la vraie reprise. Fournir du cash-pour-ci et du cash-pour-ça est une solution coûteuse, surtout lorsque les recettes fiscales chutent. L’argent doit venir de quelque part. Il s’avère que les autorités l’empruntent aux personnes mêmes qui tentent de reconstruire leurs finances personnelles. Sur les 1 600 milliards de dollars que le gouvernement américain empruntera cette année, le plus grand contributeur est le secteur privé, qui verse à hauteur de 700 milliards de dollars. Au lieu d’être utilisé pour stimuler une réelle reprise — en fournissant du crédit aux petites entreprises et aux consommateurs — cet argent est absorbé par le gouvernement américain et gaspillé.

Les banques sont elles aussi ravies de jouer le jeu du gouvernement. Elles peuvent emprunter à vue auprès de la Fed à seulement un quart de pour-cent annualisé. Sauf que prêter aux petites entreprises est un travail difficile. C’est risqué. Pourquoi se donner tant de peine ? Le Trésor américain leur donnera 4% si elles prêtent au gouvernement à long terme. Pour les banques, c’est quasiment de l’argent gratuit. Tant les banquiers que les politiciens y trouvent leur compte — avec une plus grande partie de l’économie sous leur contrôle.

Pendant ce temps, l’économie réelle vacille. « L’assèchement du crédit entrave la reprise », résume le Wall Street Journal. Les Etats-Unis doivent créer un million et demi de nouveaux emplois chaque année simplement pour suivre la croissance démographique. Actuellement, on trouve 15 millions de personnes sans emploi… plus quelques centaines de milliers de nouveaux chômeurs chaque mois. Si cette reprise dure assez longtemps, il ne restera plus une seule personne au travail dans tous les Etats-Unis.

Même si l’économie se stabilisait, elle laissera des millions de personnes au chômage de manière plus ou moins permanente. Ajoutez à cela les personnes travaillant à temps partiel, et celles qui cherchent un emploi depuis si longtemps qu’on ne les compte même plus, ainsi que leurs familles — et on a un quart de la population sans argent à dépenser. Voilà pourquoi ce ralentissement n’est pas près de prendre fin. Tout comme le Japon dans les années 90, nous devrons peut-être vivre avec cette dépression pour le reste de nos jours.

Meilleures salutations,

Bill Bonner
La Chronique Agora
CriseSubprime-1

Rien à dire de plus,  » vivre avec cette dépression pour le reste de nos jours  » !!!!!
Comme le dit le rapport de patrick Artus, l’occident va profondément s’appauvrir dans les années qui viennent.

Nous sommes tombés à une mauvaise époque, ce va être exaltant mais horrible…
la-crise---qui-va-tomber

Informations délirantes chez Jovanovic

octobre 26, 2009

economic-collapse

FONTE SYSTEMIQUE IMMINENTE SELON DILLINGER
du 25 au 28 octobre 2009 : Ouaaaa. Je crois que c’est le papier le plus grave qui m’ait été donné de lire cette année, une véritable alerte rouge. L’analyse de Karl Dillinger sur Market Ticker recoupe tout ce que nous avons vu sur cette page car il dit que les « mécanismes de transmission monétaire » sont à nouveau plein de cailloux et qu’on doit s’attendre à arrêt des flux financiers, et cela basé sur les dernières informations et de ce qu’il en a déduit (résumé):

– La trésorerie de JP Morgan s’est détériorée de plus de 50% par rapport à l’an passé selon un insider qui a publié un article sur Scribid, et cela continue en ce moment même.
– Les banques ne vendent pas les maisons saisies aux plus offrant avec un crédit à la clé, mais à celui qui paye en cash. Les banques baissent même les prix pour que tout soit payé en liquide. Elles cherchent l’argent liquide à tout prix. « This implies that these financing contingencies are regarded as not only potentially no good but factually no good, as if the banks know for a fact that the credit pipeline will (not might), within weeks or months (in the time required to close), disappear. There is no other rational explanation for this behavior ».
– La Citibank préfère forcer les gens à payer 30% de taux d’intérêt de manière à ce que, révoltés, ils payent tout en liquide pour femer leur compte… Les autres finiront pas ne pas payer… « This too implies foreknowledge of a near-complete impending freeze in the credit markets ».
– D’autres banques font la même chose.
– Selon l’une de mes sources, la Fed est au courant et en aurait parlé à des membres du Congrès.
… !!! … ???? De plus, Karl Dillinger met en garde contre une imminente mauvaise surprise, compte-tenu de ce que font les banques en ce moment, desespérées de trouver du liquide. Ah j’oubliais, Mme Sheila Blair s’est sentie obligée d’adresser un message vidéo aux Américains par youtube, tant la FDIC croule sous les appels des gens inquiets après la fermeture de 7 banques (voir plus bas). A part ça, j’espère que vous allez bien. ENVOYEZ CET ARTICLE A TOUS VOS AMIS, ON NE SAIT JAMAIS. DILLINGER POURRAIT BIEN AVOIR RAISON. CE COMPORTEMENT DES BANQUES EST PLUS QUE SUSPECT: ELLES DONNENT PRESQUE LES MAISONS, DU MOMENT QUE VOUS PAYEZ EN CASH. CEUX QUI PAYENT AVEC UN CREDIT SONT IGNORES… Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009

C’est dingue, le cash ou la mort !!!

DANGER GRAVISSIME: 30% D’INTERET ANNUEL SUR 330 MILLIONS DE CARTES
du 25 au 28 octobre 2009 : Eh oui, elles se sont donnée le mot: Bank of America, Wells Fargo/Wachovia, Citibank et la JP Morgan/Chase sont passées à 29,99% de taux annuel sur les cartes VISA, et ont mis le revolver sur la tempe de 330 millions de porteurs (privés et entreprises) : soit ils signent le nouveau taux, sinon ils doivent payer l’encours tout de suite et le compte sera fermé. Du coup, Karl Dillinger a lancé l’appel au boycot, car « marre d’être volés par ces fraudeurs ». « You can stop it. Yes, you. All 330,000,000 of you. Here’s how: Go withdraw all your money and business from the four institutions… and tell them to piss off ». Rien que ça! La révolte est partie. C’est sûr que 330 millions de porteurs avec le revolver sur la tempe, ça fait beaucoup, d’autant que chaque Américain a au moins 4 cartes de crédit… Vous voyez les dégâts. Lire son appel à la révolte ici. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009

Hihihihihi, comprenons que si les banques font cela, c’est qu’elles n’ont pas le choix, elles jongent avec l’argent qu’elles trouvent. C’est tout de même affolant comme information.

LE COMPTE A REBOURS A COMMENCE…
du 25 au 28 octobre 2009 : Wolfgang Münchau (j’aime bien ce genre de noms: avant même d’avoir écrit quoi que ce soit, ça donne tout de suite un côté très officiel), donc, Wolfgang a écrit dans le Financial Times un grand papier très technique expliquant que le compte à rebours de la prochaine explosion à Wall Street a commencé car « This bubble will burst sooner … in other words, there is danger no matter how the central banks react. Successful monetary policy could be like walking along a perilous ridge, on either side of which lies a precipice of instability. There may not be a safe way down… Merci à Olivier. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Tic, tac, tic, tac, tous aux abris, à la campagne, avec la seule chose de valeur qu’il reste : la terre.La terre qui nourrit.À propose de cela, je vous conseille vivement de regarder le documentaire  » l’homme qui parlait avec les plantes, cet homme fait pousser des choux de 35 kilos !!! http://www.zshare.net/video/6435827385121070/ Je reviendrai dessus un peu plus tard, mais c’est absolument stupéfiant.

LE CHOMAGE EN CALIFORNIE S’AGGRAVE
du 25 au 28 octobre 2009 : Les entreprises californiennes ont viré 5 fois plus de gens en septembre 2009 qu’en août 2009, soit presque 40.000 personnes. Lire ce papier écrit par un journaliste démoralisé du Los Angeles Times qui a lui-même peur de perdre son emploi. On comprend. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Tout va bien, c’est la reprise !!!

MORTS: 7.000 PERSONNES PERDENT LEURS IDEMNITES CHOMAGE CHAQUE JOUR
du 25 au 28 octobre 2009 : Là c’est grave: 7000 chômeurs perdent chaque jour leur dernière bouée de dollars, les faisant virtuellement des cadavres sociaux. 7000 par jour 210.000 par mois, 2,5 millions par an qui s’ajouteront aux autres. Combien de temps l’Amérique va tenir avec autant de SDFs ? 200.000 personnes n’auront rien au 1er décembre… Lire CNN Money et prendre un Prozac en même temps. Cela devient grave ! Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Tout va bien, c’est la reprise !!!

ATTAQUE SUR LE DOLLAR: LA BANQUE LAZARD
du 25 au 28 octobre 2009 : ZeroHedge a révélé vendredi une bombe: la banque Lazard a décidé de bannir l’usage du dollar!!!! Il sera remplacé par la… livre sterling. No comprendo sauf s’il y a une relation de cause à effet entre cette décision et la mort soudaine de son président (voir plus bas) Lire ZeroHedge ici. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Celle la est bonne, c’est extrèmement bizarre cette histoire, la banque Lazard est une institution, championne du monde des fusion-acquisition, c’est très troublant comme information et n’augure rien de bon.

DINGUE: 1 PAUVRE SUR 6 AUX US
du 25 au 28 octobre 2009 : La journaliste Hope Yen de l’Associated Press a jeté un article dans la mare, pardon, l’océnas, qui fait encore des vagues, tel un tsunami… sans doute grâce auquel même le plus primaire des dictateurs africains a compris qu’il avait intérêt à vendre ses dollars. Hope Yen a écrit que la situation est pire que ce que l’on pensait: « The level of poverty in America is even worse than first believed », et cela grâce à une « nouvelle formule » pour calculer la pauvreté. Et c’est bête, il n’y a pas de lessive pour enlever la pauvreté. « A revised formula for calculating medical costs and geographic variations show that approximately 47.4 million Americans last year lived in poverty, 7 million more than the government’s official figure. Oui, 7 millions de gens que Washington a oublié, ils n’existent pas, car ils feraient peur. « That’s higher than the 13.2% figure made available recently under the original government formula ». L’AMERIQUE COMME LE GUATEMALA… ET ILS VOUS EXPLIQUENT QUE LES GENS A CUBA NE PEUVENT PAS S’ACHETER DES CHOSES… Tu parles. Ils sont au final bien plus heureux ces gens, sans crédits, sans Visa, Cetelem et tuti quanti, que tous les Américains et les Européens, qui n’en dorment plus la nuit, au moins pour la moitié d’entre eux. Lisez ce papier sur le Boston Globe, franchement, c’est à se faire peur.
Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
ça ne va pas tenir encore longtemps…..

LA PLUS GRANDE ARNAQUE DE WALL STREET POUR ROULER LES PETITS PORTEURS
du 25 au 28 octobre 2009 : Matt Tiabi a sorti un nouveau papier dans Rolling Stone, et il vient de dynamiter une fois de plus Wall Street en montrant leurs magouilles au grand jour. Son dernier scoop dépasse même ceux d’Ambrose Evans Pritchard ou de Fisk, c’est pas peu dire. Bref le scoop est que ces enfoirés de vampires, non contents d’avoir vendu 20 lingots d’or pour un seul dans le coffre, non contents d’avoir prêté 35 dollars pour 1 seul dans la caisse, ils ont cette fois vendu 500 fois plus d’actions qu’il y en a en circulation… Oui, vous avez bien lu, Taibi expose sur 8 pages la plus grande arnaque de tous les temps, les fausses actions, celles qui ont proliféré par exemple au moment de la chute de Bear Sterns et surtout de Lehman Brothers. C’est l’arnaque des « short-selling » vs « naked short-selling ». Par exemple, « quelqu’un, personne ne sait qui, a fait le pari le plus fou que Wall Street ait jamais vu, le 11 mars 2008. Ce mystérieux inconnu a parié 1,7 million de dollars que les actions de la vénérable banque Bear Stearns perdront la moitié de leur valeur en 9 jours ou moins. C’était de la folie pure, cela revenait à acheter 1,7 million de tickets de loterie nationale selon un analyste. Le plus dingue c’est que cela a payé! A ce moment l’action BS était à $62.97. Le jour suivant la Bear a commencé à tomber (…) Celui qui a fait ce pari s’est réveillé le 17 mars avec 1,7 million de dollars, multipliés par 159, soit $270 millions. This trader was either the luckiest guy in the world, the smartest son of a bitch ever, or… Or what? ». Jackpot. Bref, si vous voulez tout savoir sur les méthodes pourries de ces ordures de vampires-financiers de Wall Street, lisez les 8 pages de Rolling Stone, vous comprendrez que nous sommes bien peu de choses, et que le monde entier leur appartient avec la bénédiction de tous les gouvernements, y compris celui de la France. De Gaulle doit se retourner vingt fois dans sa tombe. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
JE NE TROUVE PAS DE MOT POUR DIRE CE QUE JE PENSE….
EN FAIT TOUT LE SYSTÈME REPOSE SUR DES FRAUDES, MADOFF C’EST LA NORME !

UNE AUTRE BANQUE PUBLIQUE VA COULER…
du 25 au 28 octobre 2009 : Il y a les mastodontes Freddie Mac et Fannie Mae, nationalisées de toute urgence, mais il y aussi la FHA, Federal Housing Administration, un organisme public né en 1934 qui garantit les prêts immobiliers des plus défavorisés et qui est parti pour… exploser. La FHA, le contribuable donc, « garantit 25% de tous les nouveaux prêts donnés en 2009 (…) avec un total de 1.000 milliards ». Et les gens qui ne peuvent pas payer sont aussi très nombreux… Lire cet article du Wall Street Journal, merci à Jean-François. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Hihihihi, un nouveau fannie mae-freddie mac en perspective, vu le pognon qu’ils ont déja mis dedans, je doute qu’ils recommence avec la FHA….Pauvres gens.

Celle la est délirante :
LA NOUVELLE ARNAQUE DES ASSURANCES POUR ARNAQUER 7 MILLIONS D’ANGLAIS
du 25 au 28 octobre 2009 : Vous n’avez pas payé vos pv ? Vous avez été condamné à payer 150 euros dans un procès ? Eh bien, votre assurance ne vous assure pas car vous ne lui avez pas dit !!! Le journaliste Aidan Radnedge rapporte que même s’ils payent leur assurance maison, ils ne sont pas assurés. C’est ainsi qu’une compagnie a demandé le remboursement de 241.000 livres (sa maison avait brûlé) à une dame qui avait été condamnée à payer dieu seul sait quoi, et qu’elle n’avait pas déclaré à l’assureur!!! Cela fait 7,3 millions d’Anglais qui payent pour rien ! « Millions of people could be paying for worthless home insurance because of a loophole over past convictions, it was claimed. Anyone with a minor offence or a police caution against their name could invalidate their cover if they do not tell their insurers about them. The condition can apply to anyone else in the family or friends staying in the property. It can also affect landlords who may find their policies are worthless if their tenants have convictions they have not disclosed ». Le porte parole de l’assureur Aviva Chris Bath a ajouté « vous devez déclarer ce que vous avez fait dans le passé et celui de tous ceux qui vivent sous le même toit que vous »… Merci à Michel qui m’a signalé cet article incroyable que vous pouvez lire ici. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
SCANDALEUX, IL N’Y A PAS D’AUTRE MOT, vous vous rendez compte, payer pendant des années une assurance pour rien !!!! Il va y avoir des morts, je pense à la pub MAAF ou l’assuré dit  » je l’aurai, un jour je l’aurai » LOL, je pense qu’ils vont les avoir les assureurs !!!! dans la tête !!!!

LES CHIFFRES DE LA FRANCE
du 25 au 28 octobre 2009 : Alexandre nous signale ce papier du Point à propos de la COFACE qui a donné le chiffre record de 65.000 faillites, avec un record pour « septembre, le deuxième mois le plus noir en France avec 6.598 défaillances d’entreprises, un chiffre en hausse de 12% par rapport au même mois de 2008. Le record historique avait été atteint en mars 2009 avec 6.773 faillites. Sur les 12 derniers mois, ce sont 65.833 défaillances qui ont été recensées contre 53.197 à fin septembre 2008, soit une augmentation de 24%, précise la Coface dans un communiqué ». Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Tout va bien, tout va très bien.La crise est finie.

500 PERSONNES POUR UN POSTE A 9 EUROS L’HEURE ET 5.000 QUI ATTENDENT 3 HEURES SOUS LA PLUIE
du 25 au 28 octobre 2009 : C’est 1929 ! Avec une simple petite annonce, 500 personnes se sont présentées pour un travail de secrétariat dans une PME de transports américaine, payé à 12 dollars, soit 9 euro de l’heure, selon cet article de Michael Luo dans le New York Times. Dingue: 500 personnes, vous réalisez ??? La PME a eu 300 mails avec des CV en une seule journée (!), et le fax a consommé tout le papier avec 200 autres cvs. Plus les appels et les visites non réclamées. Le patron n’avait jamais vu ça de sa vie… C’est Gerald Celente qui a raison. A titre indicatif, une société parisienne a reçu 25 CV pour un poste d’assistante. La crise n’est pas encore arrivée en France, cela se voit…

Néanmoins, là où la crise a montré sa force destructrice, c’est la semaine passée à Londres: 5.000 personnes ont attendu pendant 3 heures en file indienne sur plus d’un km pour entrer dans un salon de l’emploi. 5.000 !!! Vous vous rendez-compte ? 88.000 postes ont été perdus en Angleterre en quelques mois. Regardez la photo aérienne du Sun de Londres ici. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
C’est dingue d’en arriver la, pauvres gens, pauvres familles, broyés par les élites dégénérées.

LA CHEVRE DE MONSIEUR BEN BERNANKE
du 25 au 28 octobre 2009 : Les budgets à sec ont forcé la ville d’Andover, Massachusets, a trouver une solution pour remplacer les gens qui entretenaient le gazon du parc municipal. Selon l’agence UPI, les 3 personnes dont elle avait besoin auparavant ont été remplacées par 6 chèvres qui passent leurs journées à manger l’herbe, exactement comme les moutons du château de Versailles. Avec cette crise, les Américains vont bientôt redécouvrir le taille crayon manuel. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
Des chèvres qui remplacent les hommes, en mêmes temps, ces hommes ne valaient pas mieux….

RON PAUL AVERTIT LE MONDE D’UNE REVOLUTION AMERICAINE IMMINENTE
du 25 au 28 octobre 2009 : Très inquiétant discours du sénateur Ron Paul qui met en garde les Américains d’une révolution à venir en raison de la folie qui s’est emparée du gouvernement d’Obama. Un discours grave et annonciateur qui parle même de folie qui va mener au chaos et de « l’esclavage vendu comme liberté » et du « socialisme vendu comme capitalisme ». Un politicien visionnaire comme on n’en voit plus en France. Cliquez ici, c’est sous-titré en français, et regardez bien jusqu’au bout.Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
vidéo
Écoutons Ron Paul, il est assez indépendant, les USA sont une cocotte minute, on va rire d’ici quelques semaines, enfin façon de parler, beaucoup vont pleurer de désespoir.

Bon je vais finir avec ça :
LA CEE FUSIONNE AVEC LES USA EN 2015…
du 25 au 28 octobre 2009 : L’un de nos lecteurs, Mr Homez, m’a écrit ceci: « je voulais vous faire connaître (si vous ne les connaissez déjà) quelques documents concernant le Grand Marché Transatlantique dont vous avez parlé mercredi passé. Tout d’abord cet article de votre journaliste favori (Ambrose Evans Pritchard) daté de 2000, dans lequel il explique, preuve a l’appui, que l’Union Européenne est bien une création américaine. Cette dépèche de l’UE montre, elle, que ce marché transatlantique est une volonté d’un organisme extrêmement puissant qui est le TPN (Transatlantic Policy Network). Ce TPN rassemble un nombre impressionnant de multinationales en tous genres: http://www.tpnonline.org. En fait, c’est un bloc euro-atlantique unifié qui doit naître de la fusion de l’UE et de l’Union nord-américaine qui, elle, doit bientôt voir le jour, ici un spécial de CNN (Lou Dobbs souligne que cela a été fait en catimini en violation de toutes les lois, et sans même informer les gens…). Dans tout ça, la crise économique va jouer le rôle de catalyseur. De nouvelles monnaies uniques seront alors créées, renforçant la domination des banquiers internationaux ». Un autre de nos lecteurs, Mr Croenne, ajoute des précisions sur la loi votée en toute discrétion à Bruxelles: « Cette union ne sera pas seulement économique mais également politique, un « bloc transatlantique »! (…) « les députés insistent sur l’importance d’une participation plus large du Parlement européen et du Congrès à tous les niveaux du partenariat et souhaitent que les échanges interparlementaires existants se muent en une véritable « assemblée transatlantique ». Ils demandent également à la Commission de débattre de son mandat avec les commissions parlementaires concernées avant d’engager des négociations avec ses partenaires américains lorsque des dossiers législatifs sont concernés. Il est aussi demandé à la commission parlementaire des Budgets de financer un représentant permanent du PE à Washington qui puisse s’assurer de la bonne institutionnalisation des activités propres au Parlement et qui contribuera à améliorer les relations entre le PE et le Congrès ». C’est depuis longtemps sur le site de l’EU ici ». Aux armes citoyens, formez vos bataillons… Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009
La vidéo de Lou Dobbs

Bon, je vais m’arreter là, allez sur son site, il y en encore beaucoup de nouvelle comme celle la

La situation réelle est catastrophique, le système va sombrer dans son intégralité, c’est dingue.

Quelques brèves économiques.

octobre 13, 2009

001--The-Whip

A MoneyWeek, nous avons plusieurs fois tiré la sonnette d’alarme sur les dangers que représente une augmentation des défaillances des crédits dans le secteur de l’immobilier commercial. Voici ce qu’en disait en juin dernier Eric Fry dans La Chronique Agora : « Stock s’inquiète particulièrement des prêts immobiliers commerciaux, qui représentent environ un tiers de tous les prêts dans le secteur bancaire. ‘Beaucoup de ces prêts ont été accordés par des [banques] qui accordaient à tout le monde et à n’importe qui des prêts se montant à 90%, à 95% ou à 100% de leur valeur patrimoniale’, explique Stock, ‘et elles offraient aux emprunteurs des prêts immobiliers pour lesquels ils ne remboursaient que les intérêts pendant cinq ans, une pratique qui ne se faisait pas dans les périodes normales du secteur bancaire. Donc quand ces prêts arrivent à échéance, et qu’il n’y a pas le financement nécessaire à leur remboursement, c’est un gros problèm

La banque issue de la fusion Caisse d’Epargne et la Banque populaire a annoncé lundi lancer une levée de fonds pour rembourser une partie de l’aide reçue par l’Etat.le figaro

tranquille, en fait ce sont toutes les banques aidées qui doivent se refinancer ailleurs pour rembourser.

La direction de Rio Tinto – propriétaire d’Aluminium Pechiney – veut supprimer dans l’Hexagone 330 postes sur 2.200 emplois «sur la base de départs volontaires».le figaro pauvres gens,je ne savais pas que rio tinto était le propriétaire de pechiney.

Lors d’un discours devant des économistes à Londres, le premier ministre britannique Gordon Brown a annoncé le lancement d’un programme de cession d’actifs pour une valeur globale de 16 milliards de livres sur deux ans (17 milliards d’euros).

Ce programme de privatisations concerne toute une série d’actifs non-financiers, dont des infrastructures de transport. La cession touche notamment «High Speed One», la ligne ferroviaire à grande vitesse qui relie le Tunnel sous la Manche à Londres. Les autres cessions de participations de l’Etat anglais concernent le consortium nucléaire européen URENCO, la maison de paris Tote, et une société spécialisée dans les prêts aux étudiants, a précisé Gordon Brown.

La vente de biens immobiliers et d’autres actifs détenus par des collectivités locales viendront compléter le programme de cession.le figaro les anglais finissent de vendre le peu qu’ils leur reste ! Avec un déficit de 175 miliards de livres !!!! ont ils le choix ?

Le constructeur automobile russe Avtovaz a fait état de près d’un demi milliard d’euros de perte au premier semestre 2009. Un chiffre d’affaires enregistré en chute libre, à 1,21 milliards d’euros contre 2,25 milliards sur la même période de l’année précédente avec des ventes qui se sont effondrées durant la crise.le figaro voila ce qui arrive quand il n’y a pas de prime à la casse !

enfin bref, l’économie réelle est dans les choux, si les états ne se portent pas garants et ne subventionnent pas de larges secteurs, tout s’effondrerait.

Et sans compter les pures arnaques comme jovanovic

Notre lecteur Alexandre Gesp m’a signalé cet article du Gata signé Adrian Douglas et intitulé « The explosive dynamics of the gold and silver markets » dans lequel il explique l’escroquerie de la vente du papier-or, vendu 20 fois pour un seul lingot d’or dans le coffre… « L’argument contre la détention d’or à domicile a toujours été le risque de cambriolage. Mais le risque de détenir de l’or papier est qu’il a déjà été volé ou qu’il n’existe pas ». Ben oui, ces gens vous disent qu’ils mettent ça dans un coffre pour vous 🙂 ha ha ha « I don’t think the commercial net short position of 800 tonnes is that important. What is important is that the world’s stockpile of 140,000 tonnes of gold may have been sold several times over. In all likelihood half of the supposed 30,000 tonnes of central bank stockpiles have been sold at least 20 times over. The gold short position could well be 300,000 tonnes (15,000 times 20) against a total world inventory of only 140,000 tonnes, much of which is not available to the market ». Quand je vous dis qu’il faut le garder chez vous, vous avez 1 million de fois moins de chance de vous le faire voler qu’à la banque !! Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2009

Lol, la blague !!!!!!
pauvres riches !!!!!!
bizsale

«Le soleil se couche sur l’empire dollar», a ainsi assuré mercredi David Bloom, gourou des devises chez HSBC à Londres, à un parterre de banquiers genevois, en évoquant la perspective d’un «nouvel ordre mondial»

septembre 26, 2009

2009-03-20-end_of_dollar

Le billet vert a touché hier un plus bas depuis un an face à l’euro, avant de remonter un peu. La monnaie américaine est pratiquement revenue à la parité avec le franc suisse. Cette faiblesse pousse les spécialistes de HSBC à annoncer l’inexorable déclin du dollar face à des devises émergentes «brisant leurs liens de dépendance»

Le nouvel accès de faiblesse connu ces derniers jours par le dollar fait de nouveau fleurir les thèses de l’inexorable déclin de son rôle de devise internationale.

Mercredi, alors que les autorités monétaires de Washington s’apprêtaient à maintenir leurs taux d’intérêt à un niveau pratiquement nul, le billet vert a décliné face à douze des seize principales devises. Le dollar a ainsi touché son plus bas depuis un an face à la monnaie unique (1,48 dollar pour 1 euro) avant de remonter un peu. Face au franc, la parité est de nouveau en vue, 1,04 franc suffisant à acheter 1 dollar, ce qui n’était pas arrivé depuis l’été 2008.

Découplage monétaire

A genoux, l’oncle Sam? L’idée n’est plus simplement brandie par les «gold bugs», ces inconditionnels de l’or annonçant des dysfonctionnements du système monétaire international face auxquels les lingots seraient le seul refuge.

«Le soleil se couche sur l’empire dollar», a ainsi assuré mercredi David Bloom, gourou des devises chez HSBC à Londres, à un parterre de banquiers genevois, en évoquant la perspective d’un «nouvel ordre mondial». A l’en croire, l’avalanche d’argent débloqué par les Etats-Unis pour sauver leur système financier va déborder sur tous les autres marchés et y faire décoller les prix, en particulier ceux des matières premières. «Cette inflation pourrait pousser nombre de pays émergents à envisager de découpler leur politique monétaire de celle des Etats-Unis», prévient le stratège londonien. Surtout si le monde entre dans une période durant laquelle la croissance de l’activité mondiale n’est plus tirée par les Etats-Unis. Et que ces derniers maintiennent leurs taux d’intérêt à des niveaux extrêmement bas en 2010 et 2011, «ce qui est possible étant donné le défi que représente l’envolée des déficits».

Priorité, l’inflation

Par le passé, le réflexe «mercantiliste» de pays émergents souhaitant préserver leurs industries exportatrices les a cependant poussés à soutenir le dollar lors de ses accès de faiblesse. «Difficiles à changer», ces comportements pourraient cependant être remis en cause «par les pays dont la priorité deviendrait la protection de leurs citoyens contre l’inflation», prévient l’expert de HSBC. Et ce dernier de noter que le récent affaiblissement du dollar n’a pas été accompagné du même gonflement de réserves de change que celui observé par le passé.
Y a-t-il une alternative au dollar? Pas encore. Mais le renminbi pourrait remplir une partie de ce vide, la Chine étant «en train d’internationaliser sa devise». D’autres grands pays émergents, «sentant qu’ils sont pris au piège du dollar, pourraient suivre», prévient-il.

Loin de toucher la seule monnaie américaine, ces doutes s’insinuent autour des principales devises dites fortes. Selon David Bloom, la principale question sur le marché des changes n’est ainsi «plus de savoir où va le taux de change euro/dollar» qui, selon lui, évoluera autour de 1,50 l’année prochaine. Mais de mesurer la montée en puissance des devises émergentes.
le temps

Voila comment on apprend que pour l’avènement du NWO,le dollar va être sacrifié.Pourtant,nul conspirationniste,ou complotiste de bas étage,non,non,c’est le sujet de discussion des banquiers et analystes financiers.

Toute personne qui s’interresse un peu à la question ne peut arriver à une autre analyse.Les milliards de milliards imprimés pour sauver le système(pourtant mort) vont faire exploser la devise US et faire sombrer l’économie mondiale si des solutions de rechanges se sont pas très vite adopter.D’ou ce discours d’un analyste de HSBC,les pays vont se découpler du dollar et le dollar va couler.

Le leap et la chronque agora se demandent d’ailleurs comment ça se fait que le dollar ne se soit pas effondré,nous savons pourquoi grace à Jovanovic,la triche à ultra grande échelle,la FED se sert de banques offshore pour acheter des bons aux trésors,et 5 banques US représentent 40% du volume d’échange au NYSE !

Nous avons aussi entendu que les dirigeants de banques vendaient leurs stocks options,ils savent que la hausse factice de la bourse est bientôt terminé.

Enfin bref,le dollar se meurt,petit à petit,mais le mouvement est inéluctable .
405037348

les Etats-Unis comptent 223 000 emplois de moins qu’il y a dix ans, pour 33,5 millions d’habitants supplémentaires. Que certains puissent appeler cela autrement qu’une grande dépression me dépasse.

septembre 22, 2009

chomage_US_2009_alternate_m

Grâce à ces manipulations statistiques, on a décrété que les Etats-Unis avaient créé 116 000 emplois au mois d’août, c’est-à-dire 26 000 de plus qu’en juillet. Je tiens à souligner que ces emplois n’existent pas et qu’il ne s’agit que d’une projection théorique.

Il y a ensuite les « ajustements saisonniers ». Ici, il faut examiner le nombre de personnes sorties des statistiques (…) Or, si vous examinez les chiffres réels, hors ajustement saisonniers, vous constatez que le nombre de ceux qui ne sont plus considérés comme membres de la population active (donc sortis des statistiques) a augmenté de 1 578 000 : c’est un chiffre énorme !

Quant aux suppressions de postes, notre étude montre une perte de 392 000 le mois dernier, suivant les statistiques officielles. En même temps, on a assisté à une forte hausse du nombre de personnes travaillant à leur compte. Pourtant, on peut se demander si ces personnes, qui s’intronisent parfois du jour au lendemain « consultant » ou « décorateur d’intérieur », gagnent réellement leur vie… Le nombre de chômeurs de longue durée s’est accru de 220 000 en août, atteignant de nouveaux records. En fait, cette catégorie représente 8,1 millions d’individus, soit environ 54% de tous les chômeurs. Il s’agit là, pratiquement, de chômeurs permanents.

Maintenant, on est obligé de faire un autre constat. Aujourd’hui, les Etats-Unis comptent 223 000 emplois de moins qu’il y a dix ans, pour 33,5 millions d’habitants supplémentaires. Que certains puissent appeler cela autrement qu’une grande dépression me dépasse. Le taux de chômage pour les hommes en âge de travailler dépasse de loin les 10%, y compris dans les chiffres officiels. Pour les moins de 25 ans, il atteint le chiffre record de 27%. La durée du chômage n’a jamais été aussi longue depuis qu’on a commencé à établir des statistiques sur le sujet. (…)

A ces chiffres déprimants s’en ajoutent deux autres. Le premier est : 1,3 million, et c’est le nombre de personnes dont l’allocation chômage s’arrêtera d’ici la fin de l’année. Pour 500 000 d’entre eux, cela se produira avant la fin septembre. Ces gens perdront le dernier fil de leur filet, déjà mince, de sécurité sociale.

(…) Les Etats se trouvent dans la même situation. 18 d’entre eux n’ont tout simplement plus d’argent pour honorer ces allocations et sont obligés d’emprunter à Washington. Ils ont déjà emprunté plus de 8 milliards de dollars ces deux derniers mois et ce chiffre va exploser au fur et à mesure que d’autres Etats toucheront le fond ; à l’heure actuelle, les mieux lotis sont dans l’incapacité de rembourser cet argent avant 2011. La plupart des autres ne le pourront pas et encourront donc des centaines de millions de dollars d’intérêts sur ces sommes. Depuis des années, bien avant l’arrivée de cette crise, la plupart des Etats ont vu leurs réserves de liquidités approcher de zéro.

Le deuxième chiffre déprimant est 40%, et c’est la proportion d’Américains qui ont un emploi mais doivent recourir à des food stamps (aide alimentaire). Cette proportion n’était que de 25 % il y a deux ans. Ce sont des gens dont le nombre d’heures de travail se réduit à tel point qu’ils ne peuvent plus joindre les deux bouts. Les conditions pour bénéficier de ces aides étant très sévères, cela révèle une grande précarité. Pourtant, ils apparaissent dans les statistiques de l’emploi comme occupant de vrais emplois. Ajoutez à cela que 35 % des travailleurs disposent d’une épargne dépassant à peine une semaine de salaire…
article intégral

Une fois encore,les chiffres donnent le tournis,il y a moins d’emplois qu’il y a dix ans alors que vivent 33 millions d’habitants de plus,c’est tellement délirant d’entendre ça,c’est comme si il y avait la guerre.
Toutes les données sur l’économie US sont flippantes,le jours ou Goldman Sachs arrêtera de spéculer ce sera la chute libre.
Et il vaudra mieux pas se trouver aux États-Unis à ce moment la !

En Grèce,le salaire de base est passé de 776,20 à 662,10 euros ! Et attendez vous à ce que nous vivions cela aussi.

septembre 18, 2009

ismael-freddy-raphael-grece-009.1228947254

À près de trois semaines des élections législatives anticipées en Grèce, l’économie nationale est plus que jamais au cœur des débats. L’ensemble de la classe politique dénonce la mauvaise gestion des fonds publics, le manque de réserves de liquidités et la situation économique catastrophique.

Selon les dernières prévisions de Bruxelles pour 2010, le déficit public devrait atteindre 5,7% du PIB et la dette plus de 100% du PIB. L’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) n’ont de cesse de faire pression sur le gouvernement pour adopter des réformes structurelles.

Les chiffres, publiés par l’Institut du travail, viennent appuyer ce constat inquiétant. Le taux réel du chômage est de 15,5% et devrait dépasser les 17,3% en 2010, soit plus de 800 000 nouveaux demandeurs d’emploi dans un pays qui compte 11 millions d’habitants.

De plus, le revenu moyen des Grecs ne cesse de baisser. Plus de 20% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté avec une moyenne de 414 euros par mois. En outre, le salaire de base est passé de 776,20 à 662,10 euros.

Pour faire face, de plus en plus de Grecs sont obligés de cumuler deux à trois emplois, mais n’en déclarent qu’un seul. « C’est inévitable actuellement », témoigne un fonctionnaire. « Après le travail, je ne rentre pas voir mes enfants à la maison, mais je suis chauffeur de taxi. C’est la seule solution pour arriver à gagner près de 1 800 euros par mois », affirme-t-il.

Perte de confiance
« En déclenchant des élections, le gouvernement conservateur reconnaît son échec. Pendant cinq ans, il a déréglé tout le fonctionnement du pays. Gel des salaires et des retraites, augmentation de l’économie parallèle, baisse du revenu des ménages…, souligne Louka Katseli, députée de l’opposition socialiste (Pasok) en charge de l’économie. Les Grecs, pourtant passionnés de politique, ont perdu confiance en leurs dirigeants, de quelque bord qu’ils soient. »

Quel que soit le résultat du scrutin du 4 octobre prochain, tout porte à croire que la Grèce ne fera pas l’économie d’une nouvelle crise sociale à l’instar des émeutes de décembre 2008.
le figaro

ça c’est du chiffre  » Les chiffres, publiés par l’Institut du travail, viennent appuyer ce constat inquiétant. Le taux réel du chômage est de 15,5% et devrait dépasser les 17,3% en 2010, soit plus de 800 000 nouveaux demandeurs d’emploi dans un pays qui compte 11 millions d’habitants.

De plus, le revenu moyen des Grecs ne cesse de baisser. Plus de 20% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté avec une moyenne de 414 euros par mois. En outre, le salaire de base est passé de 776,20 à 662,10 euros. »
Quasiment 100 euros en mois,mon dieu c’est terrible,c’est une destruction de richesse ahurissante.

Vous vous rendez compte des proportions de la chute des indices économiques et l’impact sur les populations,en voila de la doctrine du choc,il faut bien surveiller la grèce,il y a déja des petit attentats de groupe d’extrème gauche,comme ici à la bourse d’athènes.

Psyops,manpulation,je n’en sais rien,mais comme l’argentine il y a quelques années,la grèce est dans une très mauvaise passe,il faut aussi se rappeler que la Grèce est le premier pays à avoir dit que toute la population sera vaccinée .

Belgique : Si on examine la situation comme on le fait dans une entreprise, la Belgique est en faillite virtuelle, à ceci près que les pouvoirs publics ne peuvent être mis dans cette situation. Il n’est pas midi moins cinq mais midi cinq. Plus on attend, plus la situation s’aggrave », a commenté le ministre.

septembre 7, 2009

h-20-1091192-1201692097

Tout le monde doit faire des efforts. Autant les banques que les soins de santé », a affirmé le ministre du Budget, Guy Vanhengel, samedi, dans les colonnes des quotidiens flamands De Standaard et Het Nieuwsblad. Pour lui, un politicien qui exclut actuellement des hausses d’impôts « n’est pas réaliste ».

« Les efforts que nous devrions réaliser sont gigantesques. Si on examine la situation comme on le fait dans une entreprise, la Belgique est en faillite virtuelle, à ceci près que les pouvoirs publics ne peuvent être mis dans cette situation. Il n’est pas midi moins cinq mais midi cinq. Plus on attend, plus la situation s’aggrave », a commenté le ministre.

Pour le ministre libéral flamand, il faut travailler de manière plus efficace avec moins de moyens, ce qui ne signifie « certainement pas plus de fonctionnaires ». M. Vanhengel (Open VLD) se dit convaincu de la possibilité d’une cure d’amaigrissement dans la fonction publique, mais pas au prix de licenciements secs. A ses yeux, il est totalement exclu de taxer davantage le travail. L’objectif doit être au contraire de mettre plus de gens au boulot.

M. Vanhengel a enfin souligné que la tentation du gouvernement flamand de ne pas venir à l’aide du gouvernement fédéral faisait preuve d’une attitude à « très courte vue »: « Le ministre-président Kris Peeters (CD&V) et tout le gouvernement flamand sont suspendus à la même corde pour escalader la montagne. Si le gouvernement fédéral dirigé par Herman Van Rompuy tombe, ils sombreront également. Apparemment, ils ne comprennent pas bien cela en Flandre », a-t-il dit. (belga)
article

Et bien que dire de plus,si ce n’est que cette franchise est pour beaucoup dû au contexte qui est un peut spécial,la dualité Wallons Flamands fait que l’on a pas peur de dire la vérité,surtout si cela est un atout et permet la critique.
En tout cas,ça craint,l’image  » Il n’est pas midi moins cinq mais midi cinq. Plus on attend, plus la situation s’aggrave  » est assez parlante,genre c’est trop tard,one ne fait que s’enfoncer,lol .

le taux de chômage réel atteint 16% selon un responsable de la Fed ! C’est beau de voir que nous avons raison !

août 27, 2009

Notes_vs_offres_d_emplois

« Un responsable de la banque centrale américaine (Fed) a indiqué mercredi que les dégâts de la crise sur l’emploi aux Etats-Unis étaient bien plus forts que ne le suggéraient les chiffres officiels, reconnaissant que le taux de chômage réel du pays atteignait 16%.
S’il ne fait qu’exhumer des chiffres publiés chaque mois mais passés sous silence par le département du Travail, ce dirigeant, Dennis Lockhart, est le premier membre de la Fed à parler ouvertement du chômage réel au moins depuis l’automne 2008, qui avait vu les destructions d’emplois s’accélérer à un rythme effréné.
« Si l’on prend en compte les gens qui voudraient un emploi mais ont cessé d’en chercher un (les « travailleurs découragés », comme on les appelle, ndlr) et ceux qui travaillent un nombre d’heures inférieur à ce qu’ils souhaiteraient, le taux de chômage passerait des 9,4% officiels à 16% », a déclaré M. Lockhart lors d’un discours à Chattanooga, dans le Tennessee (Sud des Etats-Unis).
Ces deux catégories de personnes sont recensées chaque mois par le département du Travail, chargé de publier les chiffres officiels du chômage.
Mais les « travailleurs découragés » sont exclus de la population active et les personnes contraintes de travailler à temps partiel du fait de la conjoncture économique sont comptabilisées comme des personnes employées, ce qui fait que ni les uns ni les autres n’apparaissent dans le taux de chômage officiel.
Selon les derniers chiffres du ministère, celui-ci était de 9,4% fin juillet. Les Etats-Unis comptaient alors près de 15,5 millions de chômeurs « officiels », auxquels s’ajoutent environ 9 millions de personnes à temps partiel malgré elles, et près de 800.000 chômeurs « découragés ».
On pourrait allonger encore la liste avec quelque 1,5 million de personnes non comptées dans la population active bien que disant vouloir un emploi mais n’ayant pas pu en chercher un « activement au cours des quatre dernière semaines ».
La reconnaissance de l’ampleur réelle du chômage vient rappeler à quel point l’amélioration du marché de l’emploi sera capitale pour l’avenir de l’économie américaine alors que la Fed a identifié la persistance d’un taux de chômage élevé comme l’un des facteurs risquant de freiner le plus fortement, voire d’enrayer, la reprise fragile attendue désormais d’ici à la fin du mois de septembre.
Dans son discours de Chattanooga, M. Lockhart, qui dirige l’antenne de la Réserve fédérale à Atlanta, en Géorgie, Etat du Sud du pays durement frappé par la crise, reconnaît que le niveau du chômage est un « défi » mais va jusqu’à parler de « la possibilité d’une reprise sans emplois ». AFP

Elle pas bonne celle la : « la possibilité d’une reprise sans emplois » ,quand je vous dis que la force de travail humaine est devenu inutile.

Cela veut dire qu’il n’y aura pas de reprise,les classes moyennes sont détruites de manière irréversible,les emplois ne reviendront JAMAIS.
D’après vous,que signifie une reprise sans emplois?
Qu’est ce que cela signifie pour les travailleurs?

Vous comprennez maintenant ce qui est en train de se passer,VOUS NE SERVEZ PLUS À RIEN,C’EST ÉCRIT NOIR SUR BLANC !!!!

SI ILS PEUVENT GAGNER DE L’ARGENT SANS LES TRAVAILLEURS,
QUE PENSEZ VOUS QU’ILS VONT FAIRE DES TRAVAILLEURS?

Les payer à rien faire?
LOL,ce n’est absolument pas leurs états d’esprit !

La Japan Airlines envisage de supprimer 5.000 emplois d’ici 2012.

août 25, 2009

hsc3340l

La première compagnie aérienne japonaise Japan Airlines (JAL), en difficultés financières, envisage de supprimer 5.000 emplois, soit 10% de sa masse salariale, d’ici mars 2012, a indiqué lundi l’agence Kyodo News en citant des sources industrielles.
article le matin

J’espère que vous comprenez ce que cela signifie,pas de reprise économique en vue avant des années……

le Canard Enchainé nous apprend d’ailleurs qu’Air France ,dans des notes internes, estime que d’ici 2011,4500 seront de trop(sur 45 000 employés).

Et souvenez vous que pour l’OIT(organisation internationale du tavail): « la crise de l’emploi et la protection sociale provoquée par la crise économique mondiale actuelle pourrait durer six à huit ans, a mis en garde mercredi le directeur-général de l’Organisation internationale du travail (OIT), Juan Somavia. »
article press affaire

Et oui,on nous ment éhontément,la crise est loin d’être terminée,elle a à peine commencée,vous allez surement vous retrouver au chomage et d’ici deux ans la France sera en faillite,fini le chomage,retraite amputée de moitié,augmentation des impôts,le litre d’esssence à 2,50 €,enfin bref que des réjouissances !!!!!!!

ALLEZ À LA CAMPAGNE,CULTIVER VOTRE JARDINS,ÉLEVEZ DES POULES ET DES LAPINS,CREUSEZ UN PUIT,INSTALLER DES PANNEAUX SOLAIRES ET SURTOUT ARMEZ VOUS !

Un petit tour à Las Vegas.

août 22, 2009

luxor-las-vegas-snow-12-17-08-by-ethan-miller

Fréquentation en baisse de 6% entre juin 2008 et juin 2009.

le prix des chambres a baissé de 25,5%

les revenus des jeux ont chuté de 15%

le nombre des conventions professionnelles ont baissé de 16%

Les mégas casinos MGM et Las Vegas Sands ont annoncé des pertes pour le deuxième trimestre,les Station Casino ont demandé leurmise en liquidation,et Harrah’s a par deux fois déja restructuré sa dette pour ne pas faire faillite.

Le taux de saisies des maisons est 7,5 fois superieur à la moyenne nationale,c’est à dire que 1 logement sur 47 a été saisi par les créanciers.

Le prix des appartements en copropriété sont inférieurs de plus 50% à leurs niveaux de l’année dernière.

Le monde du 21/08.page 12.

Cela s’appelle un carnage,et la baisse de fréquentation n’est que de 6%,imaginez un peu quand ce sera 20 ou 30% de baisse,ce qui arrivera vu l’état global de l’économie US.

Mais la crise est finie !!!!!!D’ailleurs ce qui est marrant c’est de voir des économistes dirent que la crise est finie mais que l’économie ne créera pas d’emploi,lol,alors la crise n’est pas finie !!!!

C’est vraiment des grands malades ces économistes,souvenons nous tous de Christine Lagarde qui au lieu de dire : nous sommes en récession a osé dire « c’est une croissance négative »,c’est cette même personne qui l’an passé pendant l’effondrement des marchés expliquait qu’il n’y avait aucun lien entre la finance et l’économie réelle.

Je me suis toujours demandé si lorsqu’elles sont entre elles nos élites se disent : « putain t’as vu les conneries que je sors et personne ne bronche » et : « bey normal,les propriétaires des grands médias sont à table avec nous »hahahahah(rire malsain).

ça se passe comme ça chez sarko and co.

On dirait l’ossétie du sud,mais c’est une banlieue de Détroit,10 mn de vidéo embarquée.

août 9, 2009

Les ventes d’ordinateurs aux entreprises s’écroulent,mais la crise est finie

août 9, 2009

crise-economique

« Dell a dû connaître de meilleurs moments. Bien positionné sur la vente d’ordinateurs aux entreprises, le constructeur subit de plein fouet le gel des investissements. Et les entreprises ne comptent pas remettre la main à la poche de sitôt. Au contraire, elles ont donné un coup de vis supplémentaire au dernier trimestre, comme le montre le cabinet Gartner. En France, la baisse des ventes d’ordinateurs professionnels est passée de -9% au premier trimestre 2009 à -20 % au deuxième trimestre (en nombre d’unités). Pour Dell, cela se traduit même par une baisse de -27 % sur cette période, la plus mauvaise performance trimestrielle parmi les grands constructeurs. « On commence à toucher le fond, explique Isabelle Durand, analyste à Gartner. A ma connaissance, il n’y a pas de grands projets d’équipement. Il n’y aura sans doute pas de reprise sur ce segment avant le deuxième semestre 2010. »

article yahoo

ça promet coté emploi ! pas d’investissement =moins de production=pas d’emploi=chômage=pas de consommation.

Et contrairement à ce que l’on entend à la télé,la situation empire chaque jour.

Robots cuisinier au Japon,et dire que les gens sont content,ils ne comprennent pas le péril!Entre un robot et un humain,le Patron aura vite choisi,nous ne servons plus à rien!!!!!

août 4, 2009

C’est sur BFM TV que je suis tombé sur ce robot cuisinier,  » je ne sens aucune difference entre cette soupe et celle d’un vrai chef cuisinier » voila ce qu’un client un peu débile en dit.

Le pauvre il ne comprend pas ce que cela signifie,il le « sentira » mieux quand il sera mis au chomage.

Voila le robot cuisinier dans le restaurant japonais.

Dites moi,à quoi serviront les humains quand les robots seront assez évolués pour travailler de manière autonome,pensez aux premieres caisses automatisées des grandes surfaces,pensez aux RFID,comprenez que l’humain n’est plus nécessaire,sa force de travail est en passe d’être remplacé par encore plus soumis que nous.

Ne vous méprenez pas,ce n’est pas dans la continuité des Canuts,parceque cette fois,il n’y aura aucun travail dans les fabriques ou usines,il n’y aura rien.

C’est pour cela que j’insiste bien,NOUS ALLONS NOUS FAIRE EXTERMINER.

NOUS NE SERVONS À PLUS RIEN,ALORS NOUS ALLONS ÊTRE SACRIFIÉS VITE FAIT BIEN FAIT.

Je sais que c’est incroyable,mais pensez aux juifs de la seconde guerre mondiale,jusqu’au moment fatidique,ils se sont laisser mener,comme des animaux allant à l’abattage.

C’est humain d’espérer,c’est plus fort que nous,mais je vous en conjure:

SOYEZ INTELLIGENT,N’AYEZ PAS PEUR DE PENSER AU PIRE,parceque le pire est déja à l’oeuvre.

La lutte des classes est fini,c’est les patrons qui ont gagné !

août 1, 2009

Il suffit de voir les pauvres ouvriers de Newfabris,qui ont DÉCIDÉ de stopper la lutte en acceptant 12 000 euros de leur direction.

Lachés par Renault et Peugeot,qui eux ont pourtant reçu 6 milliards de l’État,ils n’ont pas le gout de se battre,ils battent en retraite,ils devraient aller voir en chine comment ça se passe ,là bas,ILS N’ONT PAS PEUR au moins,en effet en apprenant la privatisation de leur acierie,synonyme de licenciement,ils ont roué de coup le patron,jusqu’à la mort.

C’est cela la justice.

Ca ne sert peut être à rien,mais au moins le patron ne pourra plus se foutre de la gueule de ses ouvriers,parceque entre nous,imaginez un peu de quoi discute nos (chers) patrons quand ils voient les ouvriers de newfabriz partir la queue entre les jambes : »hahah,c’est vraiment des cons,on les a exploité pendant des années,on les vire comme des malpropres et ils ne disent rien, et mieux ils acceptent l’aumone,12 000 euros,ils n’ont vraiment pas la notion de l’argent… »

Je vous garantis qu’ils se disent cela.

Dans le Canard Enchainé(c’est le cas de le dire,bravo le canard pour vos papiers sur le 1109),on lit que le bras droit de Bernard Thibault,Maurad Rabhi(no comment) dit très simplement:

« Il n’y aura pas de grève Général,le Grand Soir c’est dans les livres »

Comment cet abruti fini peut il dire cela aujourd’hui,alors que jamais,je dis bien jamais nous n’avons été si proche de l’effondrement complet du système capitaliste.

Ya des coups qui se perdent,moi je vous le dis!

Le Canard Enchainé du 29/07/2009

http://www.rfi.fr/actufr/articles/115/article_83067.asp