Posts Tagged ‘bankrout’

Selon le néo-keynésien Blanchard, « la reprise a commencé. Pour la soutenir, des actes délicats de rééquilibrage seront nécessaires, aussi bien à l’intérieur des pays qu’au niveau international ». Traduction : Après avoir perdu votre emploi,vous n’aurez droit à rien.Merci qui? Merci le FMI !

septembre 3, 2009

fmi-dettes

Directeur des études et économiste en chef du Fonds monétaire internationale (FMI), Olivier Blanchard qui s’affirme « proche du Parti socialiste » est un économiste « comportementaliste » dans l’orbite de Larry Summers, le conseiller économique principal de Barack Obama.

Selon le néo-keynésien Blanchard, « la reprise a commencé. Pour la soutenir, des actes délicats de rééquilibrage seront nécessaires, aussi bien à l’intérieur des pays qu’au niveau international ».

A l’instar du grand « sorcier de l’économie » des années 1930, le néo-keynésien Hjalmar Schacht (ultérieurement ministre des finances du IIIe Reich), Blanchard estime que parmi ses « actes délicats » figure, non pas l’arrêt des plans de renflouement des banques, mais la réduction de la croissance des dépenses des régimes sociaux (santé, retraites, etc.) !

Ainsi, sur le site du FMI, dans la publication Finance and Development, Blanchard écrit que « la stimulation [de l’économie] peut être prolongée si, au même moment, des mesures sont prises pour limiter la croissance des régimes sociaux [entitlements] des Etats – qu’il s’agisse de l’accroissement des dépenses de santé ou de l’effet du vieillissement des populations sur les dépenses pour les retraites. Le marchandage est plutôt attractif. Les évaluations du FMI indiquent que le coût fiscal de l’augmentation des régimes sociaux est dix fois supérieur au coût de la crise. Ainsi, même des réductions modestes du taux de croissance des régimes sociaux pourraient libérer la marge fiscale nécessaire pour continuer la stimulation [de l’économie] ».
solidarité et progrès

Tranquille quoi,le RMI,la CAF,bref tout les minima sociaux vont disparaitre.Je vous invite à vous renseigner sur les méfaits du FMI en Russie,en Argentine,dans les pays Baltes,en Yougoslavie,ou en Asie du Sud Est et je ne parle même pas de l’Afrique,vous verrez qu’à chaque fois ces pays déja en mauvaises postures ont été totalement détruit par les exigences du FMI .

Ce que Blanchard veut dire c’est qu’étant donné l’endettement absolument faramineux des états occidentaux,il n’y a plus d’argent dans les caisses,le paiement des intérets nous revient à plus de 55 milliards d’euros par an et cela sans rembourser un centime du Principal,qui sélève tout de même à près de 1500 milliards d’euros et sans compter les retraites,qui de toute façon seront anéanties par la crise.wikipédia

Voila par exemple ce que le FMI a fait en Lettonie : » Pour parvenir à réduire de 12% du PNB à 5% puis en 2012 à 3% le déficit public, les bailleurs de fond imposent de tailler à la manchette dans les budgets sociaux. Les retraites sont baissées de 10%, les salaires dans l’administration de 20%. Les enseignants eux voient leur chèque de fin de mois diminuer de moitié. Des écoles, des hôpitaux… sont fermés. »
article

Voila ce qui nous attend,c’est mathématique,c’est logique même,à moins d’une méga inflation qui ruinerait également les épargnants,comment voulez vous que nous remboursions une telle somme,surtout en pleine crise ,avec une économie atone et qui plus est avec une population vieillissante qui consomme peu.

Nous n’aurions jamais dû accepter que la dette arrive à de tels niveaux,mainteant c’est trop tard.

Voila un petit documentaire qui explique un peu comment fonctionne le système de dette des états.

La municipalité de Grigny,en faillite,est dorénavant géré par le préfet,est-ce-que cela va arriver à la France ?

août 27, 2009

EmeuteBanlieue

Ville symbole des banlieues françaises, parmi les plus pauvres et les plus sensibles d’Ile-de-France, la commune de Grigny, dans l’Essonne (26 000 habitants), connaît une crise budgétaire sans précédent, signe de la fragilité des quartiers les plus difficiles. Endettée, croulant sous les dépenses dues à la pauvreté et à la jeunesse de ses habitants, disposant de ressources très limitées, elle n’arrive plus à faire face à ses obligations financières. De 1,9 million d’euros en 2006, le déficit est passé à 9,8 millions en 2008 et 15,5 millions en 2009, soit un tiers du budget communal.

Cette situation, qualifiée d' »inextricable » par des experts, a conduit la préfecture de l’Essonne à prendre une mesure spectaculaire : selon nos informations, le préfet, Jacques Reiller, s’est substitué à la municipalité communiste pour régler le budget et vient de décider d’augmenter de 50 % les taxes foncières et de 44,26 % la taxe d’habitation dans la ville, suivant les recommandations de la chambre régionale des comptes (CRC) d’Ile-de-France. Cette mesure, qui prolonge des hausses de 3 % en 2007 et 10 % en 2008, également décidées par le préfet, s’accompagne de la réduction autoritaire des dépenses de personnel et des subventions aux associations.
le monde

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que Grigny est l’arbre qui cache la fôret,la France est dans une situation pire que cette municipalité.

Ce ne sera pas la Chambre Régional des Comptes qui décidera quoi faire,mais le FMI ,comme dans les pays pauvres,france 5 a même diffusé un documentaire sur ce scénario en novembre 2008,intitulé sobrement « la France en faillite »,à l’époque,nous avons été témoin de quelque chose de spectaculaire,de totalement extraordinaire,des séries de krach boursiers pendant plusieurs semaines d’affillées,l’économie n’existant pas sans social,je voyais déja les émeutes des gens qui avaient perdu tout leurs argents !

Heureusement ce n’est pas arrivé, à ce moment là, parceque malheureusement d’après de nombreux experts,si les choses ne changent pas rapidement,les déséquilibres financiers grandissant à tout les niveaux vont anéantir notre système financier,il semblerait que ce soit une des crises majeures nécessaire à l’établissement d’un pouvoir central au niveau mondial,un excécutif fort et imparable grâce à la technologie,n’oubliez pas par exemple que le Japon a déja fait des experiences dans le sens d’une monnaie uniquement électronique timesonline

Regardez les déficits des USA,d’UK,de france,d’italie,du japon,pour ne parlez que des plus endettés,et les plus déficitaires,comprennez que les banques centrales IMPRIMENT SANS AUCUNE CONTRE PARTIE ,tout le monde monétise sa propre dette,c’est Madoff au niveau planétaire,ce n’est pas une blague,c’est réel et cela signifie donc quelque chose.
Jamais,il n’a été imprimé autant d’argent,créant une nouvelle bulle,en fait notre capitalisme ne peut survivre que par des bulles,les fondations n’étant pas saines,des bulles de plus en plus grosse sont nécessaires pour que le système ne sombre pas,et plus dure sera la chute.Les incohérences sont devenues trop nombreuses,le gaspillage et la destruction trop important pour la stabilité même du système.

Enfin bref,si vous ne croyez pas ce que je dis,allez vous renseigner vous même,posez vous des questions et de toute façon vous le verrez vous mêmes.

Etats-Unis : la plus forte chute des rentrées fiscales depuis 1932

août 7, 2009

7 août 2009 (LPAC) – Une nouvelle analyse des recettes fiscales américaines indique qu’on s’oriente vers une baisse historique de 18% pour l’année fiscale qui se clôture le 30 septembre.

« La plus forte chute des rentrées fiscales depuis 1932 », titre une dépêche d’Associated Press écrit par Stephen Ohlemacher depuis Washington et fondée sur les données disponibles des trois premiers trimestres de l’année fiscale allant du 1er octobre au 1er juin.

Trois éléments sont précisés dans cette dépêche :

  • L’impôt sur le revenu sera en baisse de 22%.
  • Les recettes de l’impôt sur les sociétés seront en baisse de 57%.
  • Les cotisations aux régimes sociaux seront moins élevées que l’année précédente, un phénomène constaté une seule fois depuis 1940. Les rentrées fiscales pour Medicare sont également à revoir à la baisse, situation tout aussi hors normes.

L’historique des données d’AP remonte à 1913, année où fut créée la Réserve fédérale et avec elle, l’impôt fédéral sur le revenu. La chute spectaculaire actuelle est la plus forte depuis 1932.

article solidarité et progrès

Mais tout va bien,les banques font un pognon monstre,en trichant totalement qui plus est,je me demande comment ce pays tient encore debout,je vois encore ce taré de Scharzenegger annonçant avec un méga couteau dans les mains qu’il va encore y avoir des « coupes » dans les budgets sociaux.

Et quand on y réflléchie un peu,le déficit de l’État de Californie est de 24 milliards de dollars,une paille face à la richesse personnelle globale des 50 personnes les plus riche sur Terre.

50 personnes peuvent sauver les millions d’autres,mais ne le font pas,c’est cela la marque du diable,pas besoin de chercher plus.