Archive for the ‘11/09’ Category

Délirant : des avocats américains veulent que l’Iran soit déclaré coupable des attentats du 11/09 !!! Ils ne savent vraiment plus quoi inventer…

mai 21, 2011

Des avocats qui représentent des familles de victimes des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis veulent qu’un juge déclare l’Iran coupable des attaques, affirmant que de nouvelles preuves montrent que des responsables iraniens étaient au courant du complot et ont participé à l’entraînement des terroristes.
Les documents déposés jeudi devant un tribunal de Manhattan affirment qu’il y a des preuves «claires et convaincantes» pour conclure que des dommages-intérêts devraient être versés aux plaignants dans le cadre d’un jugement par défaut.
Pour appuyer leurs arguments, les avocats citent les témoignages de trois anciens agents du renseignement iranien, qui ont affirmé qu’ils travaillaient à des postes leur donnant accès à des informations sensibles sur le parrainage d’activités terroristes par l’Iran. Les avocats affirment que leurs témoignages soutiennent l’allégation voulant que des responsables iraniens connaissaient les projets d’attentat et que l’Iran a participé à l’entraînement de ceux qui les ont commis.
L’Iran n’a pas réagi à la poursuite, qui a d’abord été déposée à Washington avant d’être transférée à New York.
Le régime chiite au pouvoir en Iran et Al-Qaïda, un groupe sunnite, sont des ennemis naturels, même s’ils ont parfois eu une relation de connivence basée sur leur haine commune des États-Unis.
Les avocats affirment que l’Iran et «son organisation terroriste par procuration», le Hezbollah libanais, sont entrés dans une alliance terroriste avec Al-Qaïda au début des années 1990, alliance qui s’est poursuivie tout au long de la préparation des attentats de 2001. Ils affirment que l’Iran et le Hezbollah ont fourni un soutien matériel à Al-Qaïda après les attentats en aidant certains leaders du groupe terroriste et leur famille à échapper à l’invasion américaine en Afghanistan.
Dans le cadre de leur preuve, les avocats se sont dits prêts à déposer un témoignage vidéo dans lequel trois anciens agents du renseignement iranien impliquent «directement et de façon circonstancielle» l’Iran et le Hezbollah dans les attentats de septembre 2001
source

Malgrès les PREUVES FLAGRANTES ( il suffit de voir le WTC 7 s’effondrer ou les dégats du pentagone, l’absence de vidéo et la « vaporisation » du boeing) impliquant des membres du gouvernement US, voila que des abrutis déclarent que c ‘est l’Iran qui est coupable, si on regarde les noms de ces avocats, il n’y a pas de doute, c’est encore un coup des circoncis du 8ième jour.

Il faut avoir un sacré culot pour accuser l’Iran alors que les mêmes dégénérés ont accusé l’Irak voila 7 ou 8 ans avec le résultat que l’ont connait, en même temps rien de plus logique, ils doivent absolument accuser quelqu’un et faire diversion à ce que la logique nous crie depuis 10 ans.

L’Iran est dans une posture difficile, entre la crise au sein du régime, l’attaque contre la Syrie grace au fausse révolution et israél qui est sous pression US, nous pouvons nous attendre à du changement dans les prochains mois.

Bref, personnellement je soutiens le régime des mollah, malgrès leurs défauts, ce sont quand même les victimes et les plus faibles du jeu….

Les iraniens responsables du 11/09, elle est vraiment bonne celle la….

Exclusivité de Fox News: Un leader d’Al-Qaïda a dîné au Pentagone quelques mois seulement après les attaques du 9/11

octobre 22, 2010

EXCLUSIF: Un leader d’Al-Qaïda a dîné au Pentagone quelques mois seulement après les attaques du 9/11
je pense de plus en plus que ces djihadistes sont des juifs déguisés… puisque seul israel profite réellement de l’islam radical.

Par Catherine Herridge
Publié le 20 octobre, 2010 | FoxNews.com

Anwar Al-Awlaki est peut être le premier Américain sur la liste d’assassinat ou de capture de la CIA, mais il a aussi été invité à un déjeuner des gradés de l’armée au Pentagone dans les mois qui ont suivi les attaques terroristes du 11 septembre 2001, a appris Fox News.

Des documents obtenus en exclusivité par Fox News, incluant une entrevue que le FBI a mené après la fusillade de Fort Hood en Novembre 2009, stipulent que Awlaki a été amené au Pentagone dans le cadre de la sensibilisation des militaires à la communauté musulmane au lendemain des attentats.

Cliquez ici pour lire une partie des documents. (en anglais)

L’incident a été signalé par une employée actuelle du département de la Défense, qui s’est manifestée et a dit aux enquêteurs qu’elle avait aidé à organiser la réunion après avoir vu Awlaki parler à Alexandrie, en Virginie

L’employée a « participé à cette conversation, et bien qu’elle soit arrivée en retard, elle se rappelle avoir été impressionnée par cet imam. Il a condamné Al-Qaïda et les attentats terroristes. Au cours de son exposé, il a été « harcelé » par les membres de l’auditoire et a bien tenu le choc », dit un document.

Selon les documents, obtenus dans le cadre d’une enquête en cours de l’unité spéciale « Fox Nouvelles Reporting », il y avait une pression à l’intérieur du département de la Défense pour tendre la main à la communauté musulmane.

« A cette époque, le secrétaire de l’Armée de terre (édité) était impatient d’avoir une présentation par un musulman modéré. »

En outre, Awlaki « était considéré comme un membre « prometteur » de la communauté islamique. Après sa sélection, Aulaqi (Awlaki) a été invité et a participé à un déjeuner au Pentagone au secrétariat du bureau de l’armée du conseil du gouvernement. »

Awlaki, un Yéménite-américain qui est né à Las Cruces, N.M., a été interviewé au moins quatre fois par le FBI durant la première semaine suivant les attentats en raison de ses liens avec les trois pirates de l’air Nawaf al-Hazmi, Khalid al-Mihdhar et Hani Hanjour. Les trois pirates de l’air étaient tous à bord du Vol 77 qui a percuté le Pentagone.

Awlaki est maintenant censé se cacher au Yémen après qu’un lien ait été établi entre le tireur présumé de Ft. Hood le Major Nidal Malik Hasan, qui a envoyé un e-mail à Awlaki avant l’attaque.

Des sources ont indiqué à Fox News qu’Awlaki, qui est un ancien aumônier musulman à l’Université George Washington, a rencontré le jour de Noël le poseur de bombe Umar Farouk Abdulmutallab au Yémen, et a été l’intermédiaire entre le jeune Nigérian et l’artificier. Il a également dit qu’Awlaki avait inspiré le présumé poseur de bombe de Times Square Faisal Shahzad.

Apparemment, aucune des informations du FBI sur Awlaki n’a été partagé avec le Pentagone. L’ancien Secrétaire de l’Armée Tommy White, qui a dirigé l’armée en 2001, a dit qu’il n’avait pas le moindre souvenir du déjeuner ou d’un quelconque contact avec Awlaki.

« S’il s’agissait d’un déjeuner à l’office du conseil du gouvernment, je n’aurais pas forcément été présent », dit-il.

Le Pentagone n’a fourni aucune explication sur la raison pour laquelle un homme, maintenant sur la liste d’assassinat ou de capture de la CIA, s’est retrouvé à un dîner spécial pour la sensibisation des musulmans.

Après des demandes répétées de commentaires sur le processus d’examen qui a débuté le 13 Octobre, un porte-parole de l’Armée a insisté mercredi que le déjeuner n’avait pas été organisé par l’Armée. « L’armée n’a trouvé aucune preuve qu’elle avait parrainé ou participé à l’événement décrit dans ce rapport, » a dit le porte-parole Thomas Collins.

Collins a également noté que le document du FBI faisait référence à « l’office du conseil du gouvernment », mais devait se lire « bureau du conseil général. »

Collins a déclaré qu’il croyait que l’événement était parrainé par le bureau du secrétaire à la Défense. Une porte-parole là-bas a dit qu’elle allait examiner la question et recontacterait Fox News.

Un ancien agent du FBI de haut rang a déclaré à Fox News qu’au moment où Awlaki est allé déjeuner au Pentagone, il y avait une grande « arrogance » concernant le processus de contrôle du Pentagone.

« Ils ont sélectionné les personnes sur des critères politiques et ont fait preuve d’indifférence à l’égard des conseils de sécurité et d’intelligence des autres », a déclaré l’ancien agent.

Source: http://www.foxnews.com/
http://infoguerilla.fr

dans le même genre de lien louche, vloila un vieux documentaire US de propagande expliquant qu’al quaida a infiltré l’armée US !!!
http://www.dailymotion.com/playlist/xxocx_fonzibrain_l-espion-du-1109#videoId=x7avqd

Des extrémistes juifs déguisés en djihadistes manipulent le monde entier, les américains suivent parceque al quaida sert ses intérêts stratégiques.
Ils ont créé un ennemi imaginaire afin que chrétiens et musulmans s’entretuent.

C’est quand même délirant qu’un futur dirigeant d’al quaida ait été invité à un lunch au pentagone, tout en ayant été interrogé 4 fois sur ses liens avec les censés pirates de l’air du 11/09 !!!!
 » Awlaki was apparently interviewed at least four times by the FBI in the week after the September 11 attacks because of his links to the three hijackers. » http://www.dailymail.co.uk

mais quelle fable ces histoires d’al quaida

Some people said : they saw, they saw a missile…

octobre 12, 2010

 » A possibility that it was a missile attack  » , dixit les témoins

Cette scène est excellent, le journaliste dit que des gens disent avoir vu un missile percuter le batiment mais le gars dans sont studio sait mieux que les témoins parcequ’il a vu à la TV.
Une parfaite photographie de notre époque de fou,
Le faux règne partout.

Pourquoi plusieurs personnes disent elles avoir un missile exploser dans le WTC
Pourquoi d’autres personnes disent elles avoir vu un avion
et d’autre un petit avion ou un jet.

Pourquoi les auteurs des vidéos du second impact rechignent ils à parler au téléphone :

LOL, le gars qui a vu l’avion arriver, allez savoir dans quelle loge il officie celui la pour mentir comme cela.

No plane theory

octobre 12, 2010

September clues :

et aussi

911 amateur


et aussi http://www.911taboo.net

Je ne sais trop quoi en penser, d’un coté il semble y avoir de serieux problèmes sur ces images avec bcp de témoignage de gens qui ont vu un missile et de l’autre ce serait tellement dément que ça me parait impossible.

Mysterious Deaths of 9/11 Witnesses

octobre 2, 2010

9/11: Israel’s Grand Deception

septembre 29, 2010

When an event occurs that changes the dynamics of the geopolitical spectrum, there is only one question that needs to be asked, no matter what kind of information is being force-fed to the public by the Zionist media: Who does this event benefit? The answer to this question is always: The Zionist elite. The official story presented to the masses in the laughable (and criminally false) 9/11 Commission Report, overseen by Zionist Philip Zelikow, is so dubious and so nonsensical in its arrogance, it is truly amazing that the story was swallowed by the world’s population as truth to begin with. It doesn’t take a scientist, an architect, or an engineer to determine that something else other than planes brought down the Twin Towers and Building 7 at free fall speed on that infamous day. Al Qaeda, Arabic for “The Base” because it was the CIA’s base of operations in Afghanistan, was not behind the September Eleventh attacks, the Mossad and its Zionist criminal network were. Wake up.

Shocking Prediction or Evidence of Planning?

On September 23, 1979, a very disturbing interview took place between Zionist Michael D. Evans and founder of the Mossad, Isser Harel. Evans asked the former director of the Mossad if (Islamic) terrorism will eventually come to America. Harel proceeds to tell the American Zionist that terrorism will indeed come to the United States, the attack will take place in New York City and it will be on its tallest building (1). Isser Harel was asked to step down from his post as Mossad chief by the architect of Al Nakbah and notorious racist David Ben Gurion because his terrorist tactics were drawing too much attention to the Zionist State. Harel was behind the failed Lavon Affair of 1954, in which Egyptian-Israeli agents placed bombs inside British, American and Egyptian targets hoping Muslim groups would be blamed, and Western relations with Egypt would be irrevocably damaged. He was also responsible for ‘Operation Damocles’ which left scores of German scientists, writers, and public officials dead under the guise of Nazi-hunting (2). After his resignation and subsequent ‘retirement,’ Harel remained involved with Mossad, serving as a consultant and advisor to the terrorist agency before it released any information to the public (3).

Harel’s Hand Surfaces Again

Avraham Bendor, former head of Shin Bet, and Peter Zvi Malkin, agents that worked with Harel since he founded Mossad, gained control of the World Trade Center’s security through an agreement with the Port Authority of New York and New Jersey in 1987. The name of the company was Atwell Security of Tel Aviv, a subsidiary of Eisenberg Group, owned by Israeli tycoon and Mossad-connected arms dealer, Shaul Eisenberg. The agreement was terminated shortly thereafter for what Edward J. O’Sullivan, the Port Authority’s Director of Special Plans, called “a lack of satisfaction.” The executive director of the Port Authority at the time, who exerted the pressure on O’Sullivan, was Stephen Berger, who has deep connections with other criminals in the Zionist network behind the 9/11 attacks, including Larry Silverstein, the current leaseholder of the World Trade Center (4). It is illogical to believe that the executive director of the Port Authority, a Zionist himself, would hire an Israeli company directly connected to Mossad for World Trade Center security, then terminate the agreement for something as vague as ‘lack of satisfaction.’ It is logical however, when considering the facts that will be uniformly laid out later in this article, this agreement was initiated and kept in place just long enough, for blueprints and intelligence to be gathered for what was being planned by Mossad for the future.

The False Flag of 1993

Ramzi Yousef wasn’t the mastermind of the failed attack of February 26, 1993 just like Osama Bin Laden wasn’t the mastermind of the 9/11 operation. Yousef and his co-conspirators were trained in the art of bomb-making by high-ranking officials in the FBI. Not only was the FBI aware of the bomb that killed 6 people and injured 1,042, it supervised the process and had dealings with members of Yousef’s group as early as 1991 (5). Ahmad Ajaj, a Palestinian who was imprisoned in connection with the ‘93 bombing, was exposed by investigative reporter Robert Friedman as a Mossad agent who was trained in an Israeli prison. It was Ajaj who was portrayed by the Zionist media as the ‘author’ of Al-Qaeda terrorist manuals based on information received by the FBI. This was a Mossad PSYOP to establish Ajaj as a ‘legitimate’ activist amongst Palestinians (6). Tridata Corporation, a subsidiary of Systems Planning Corporation, owned by PNAC member and dual Israeli-American citizen Rabbi Dov Zakheim, was granted the contract to oversee the investigation which commenced after the botched bombing, and gained valuable intelligence with its unlimited access to the World Trade Center (7). Dov Zakheim would play a major role in the 9/11 attack and its cover-up.

Project For A New American Century (PNAC)

In 1997, two neoconservative Zionist commentators, William Kristol and Robert Kagan founded an ultra-aggressive, militaristic think tank which developed and studied ideas that would expand America’s hegemonic dominion over the globe, in association with emphasizing the necessity of strong relations with the Zionist regime. Named “Project for the New American Century,” it was the single most influential entity in the policy-making decisions of the murderous Bush administration, with many of its members actually serving in the administration. In September of 2000, PNAC released a document entitled “Rebuilding America’s Defenses: Strategies, Forces, and Resources For a New Century” which discussed the removal of Saddam Hussein and the total destruction of Iraq as a nation due to its threat to Israel, and suggested America would need to “fight and decisively win multiple, simultaneous major theater wars” to further establish its dominance in the Middle East (8). The most disturbing part of the document however, came with its call for a New Pearl Harbor, “the process of transformation is likely to be a long one, absent some catastrophic catalyzing event — like a New Pearl Harbor.” Nobody can deny 9/11 served that exact purpose, galvanizing the American masses behind illegal wars and genocides against Afghanistan and Iraq, all in the name of American patriotism.

Members Of PNAC

The authors of Rebuilding America’s Defenses (RAD) were credited as Zionists Donald Kagan (Robert Kagan’s father) and Gary Schmitt, but contributions were provided by many of its elite Zionist members including: Gary Bauer, Robert Bernstein, US Ambassador to the UN John Bolton, Rudy Boschwitz, former CIA agent William F. Buckley Jr., Frank Carlucci (CIA murderer of Prime Minister of the Congo Patrice Lemumba), war criminal Vice President Dick Cheney, Eliot Cohen, David Epstein, Frank Gaffney, Aaron Friedberg, Charles Krauthammer, aid to the Vice President Lewis “Scooter” Libby, Lewish Lehrman, Martin Peretz, Richard Perle (who was pegged by the FBI for spying for Israel in the 1970s, but never prosecuted), Norman Podhoretz, AIPAC official Stephen Rosen, war criminal Secretary of Defense Donald Rumsfeld, Randy Scheunemann, Pentagon official Abram Shulsky, architect of the first genocide against Iraq Stephen Solarz, Caspar Weinberger, architect of the second genocide against Iraq Paul Wolfowitz, Heritage Foundation Director Larry Wortzel, and Rabbi Dov Zakheim (9). All of these men played their role in the orchestration of the tragic events on 9/11, whether it was the planning, the propagation of the mythologically false Zionist media-enforced official story, or the aftermath with the illegal military occupations overseas. RAD can easily be found by placing the title into any Internet search engine.

Lies, Myths and Propaganda Of The Official Story

Any independent investigation into the events leading up to, occurring during, and following 9/11 will automatically lead to being labeled with the inflammatory and degrading title of “conspiracy theorist.” However, a closer look at the evidence proves it is the ludicrous official story that is the only real conspiracy theory. What the Zionist media has led the masses to believe is that 19 Muslim men, under orders of mastermind Osama Bin Laden, with funding from various Muslim charities that were fronts for terrorist operations, hijacked 4 planes with box cutters, bypassed the $400 billion air defense system of the United States, flew the planes into the Twin Towers and The Pentagon with another plane going down in Shanksville, Pennsylvania; the Twin Towers then collapsed followed by Building 7 (which wasn’t struck by a plane, but collapsed anyway) several hours later; despite the US government knowing absolutely nothing about the attacks, it knew who the hijackers were, who plotted the operation, where they were hiding, and how they carried out the terror in a matter of hours though no formal investigation was conducted. That is the actual, literal, widely-accepted mainstream theory. And it is pathetic.

There were no Arabic/Islamic names on the passenger lists released by United Airlines and American Airlines (10), so where did the Muslim men come from? At least 8 of the men which are said to be the suicidal hijackers by the FBI, are actually alive and well in various countries (11). Osama Bin Laden, whose name has been used to justify a genocidal occupation in Afghanistan that has claimed hundreds of thousands of innocent lives, is dead. It’s been a known fact worldwide that he’s dead for 9 years and it’s even been reported (perhaps out of intentional arrogance) by Mossad (12). Osama Bin Laden worked for the CIA under the name of Tim Osman and had numerous personal and financial ventures with the Bush crime family and the corrupt Saudi regime, extracting funds from both of them and taking orders from US intelligence until his death at the very end of 2001. If the CIA ever had any intention of arresting Bin Laden to begin with, they would’ve done so when Bin Laden met with CIA officials in Dubai just two months before 9/11 (13). All of the reports for Muslim charities funding terror, the Al Qaeda videos, and the Bin Laden recordings have all been the work of two Mossad-connected contractors. The Intel Center is run by Mossad agent Ben Venzke, and is notorious for releasing videos of an ‘Al-Qaeda’ operative named Adam Yahiye Gadahn, whose real name has been revealed as Adam Pearlman; he is the grandson of a former director of Israel’s propaganda arm, the ADL of B’nai B’rith (14). SITE Intelligence Group, founded by former IOF soldier Rita Katz, is the major provider of intelligence on ‘Islamic terror groups,’ not just for the Zionist media, but the government’s agencies as well (15).

The multi-layered, extremely advanced air defense system of the US along with the F-16 responses to any foreign activity in restricted airspace were rendered ineffective due to three main factors. The first factor, was Vice President Cheney issuing stand-down orders from the Presidential Emergency Operations Center (16). The second factor was the multiple war game exercises being conducted by the American military to deter the attention of the response from the actual attack (17). And the final factor, perhaps the most important and most damning piece of evidence, is the subversion of US government computer networks by a company called P-Tech, controlled by yet another Mossad agent named Michael Goff. Goff’s father and grandfather were deeply involved in Zionist activities as their initiation into the B’nai B’rith Commonwealth Lodge in Worcester, Massachusetts confirms (18). Flight 93, which was the subject of the romanticized Hollywood film “United 93, » entirely written and produced by Zionists (Kate Solomon, Lloyd Levin, Paul Greengrass, Eric Fellner, Liza Chasin, Michael Bronner, Tim Bevan and Mairi Bett), did not crash into a field in Pennsylvania. It landed at Cleveland Hopkins Airport as was reported by local media on 9/11 (19). The only plane that hit the Pentagon was an unmanned global hawk, and there is eyewitness testimony to substantiate this revelation (20).

A 32-story Spanish skyscraper, the Windsor building, burned for 24 hours but remained standing. The idea of buildings collapsing from fire is absolutely asinine. It has never happened in the history of modern architecture. 1,277 verified architectural and engineering professionals have already signed a petition demanding a reopening of the 9/11 investigation due to the illegitimacy of the mechanics in the official story. Professor Steven Jones of BYU discovered thermate and thermite (extremely destructive chemicals used in explosives) in samples he collected from Ground Zero, exposing the truth of a controlled demolition (21). Ultra-Zionist Larry Silverstein, leaseholder of the Twin Towers and chief asset in the Mossad operation on 9/11, raised the eyebrows of many during an interview with PBS in September of 2002, “I remember getting a call from the, er, fire department commander, telling me that they were not sure they were going to be able to contain the fire, and I said, ‘We’ve had such terrible loss of life, maybe the smartest thing to do is pull it.’ And they made that decision to pull and we watched the building collapse (22).” ‘Pull it’ is common terminology used before the demolition of a building. Silverstein had much to gain from the destruction of the Twin Towers, and even more to gain with the destruction of Building 7, which went down at 5:20 p.m. though it wasn’t struck by a plane. If there wasn’t anything questionable about the collapse, why wasn’t it mentioned in Zionist Zelikow’s distorted 9/11 Commission Report?

Privatization, Insider Trading and Profiteering

On July 23, 2001, Zionist Lewis Eisenberg, a prominent member of the pro-Israel Lobby, and the head of the Port Authority at the time, finalized the deal that would privatize the World Trade Center for the first time in its history (23). Ronald Lauder, of the notorious Zionist company Estee Lauder Cosmetics, is a major player in the pro-Israel Lobby, boasting active membership in the Conference of Presidents of Major American Jewish Organizations, World Jewish Congress, Jewish National Fund, American Jewish Joint Distribution Committee, Abraham Fund, Jewish Theological Seminary, and the ADL of B’nai B’rith. He also donated a school named after him, The Lauder School of Government, Diplomacy and Strategy to the Interdisciplinary Center of Herzliya, a Mossad training ground. Lauder was the chairman of two organizations, the New York State Commission of Privatization and the New York State Research Council on Privatization, that introduced the concept of privatization to the Port Authority, and aggressively lobbied for it after the introduction (24).

The new leaseholders were United Jewish Appeal board member, ultra-Zionist Larry Silverstein, and former Haganah terrorist and Golani Brigade Commando, billionaire Frank Lowy, whose mall conglomerate Westfield America was guaranteed 427,000 square feet of retail floor space. Eisenberg, Lauder, Lowy and Silverstein all had close, friendly ties with Benjamin Netanyahu, Ehud Barak, and Ariel Sharon; Silverstein even had phone conversations with the current Zionist entity prime minister every Sunday (25). An anti-terrorism insurance contract was established with Swiss Re Insurance which would pay out $3.5 billion for a single terrorist attack, and an additional payment of the same amount for two terrorist attacks, hence why the Solomon Brothers Building, better known as Building 7 was destroyed. Silverstein adopted this policy six weeks before 9/11 (26). Silverstein’s battle with the insurance company was eventually decided in his favor by Zionist Judge Michael Mukasey, who determined the planes crashing into the Twin Towers constituted multiple terror attacks, and the fate of Building 7 wasn’t necessary for the ruling (27). Mukasey would play a crucial role in discharging the Mossad agents captured on 9/11, and would later go on to become Attorney General for war criminal George W. Bush’s administration (28).

Between August 26th and September 11th 2001, a group of financial speculators identified as Israeli citizens by the SEC, short sold 38 stocks and purchased put options in mass on Merrill Lynch, Morgan Stanley, AIG, Swiss Re and Munich Re Insurance, United Airlines and American Airlines. All of these companies were directly involved with the 9/11 attacks. The Israeli speculators were never investigated any further, and they were most certainly not arrested (29). 70,000 tons of World Trade Center steel were shipped to China and India for $120 a ton. The purchaser of the scrap was Metals Management, owned by Zionist Alan D. Ratner (30). It is no coincidence that Zionist Michael Bloomberg (31), became mayor of New York right after the 9/11 assault. One of his first acts as mayor was to cover up AIG CEO and Zionist criminal Maurice Greenberg’s put option scam through Bear Stearns and Swiss Re Insurance (32). It was Bloomberg that awarded the clean-up contract to Ratner’s company so the steel would be disposed of and prevent its examination by NIST, which was controlled by yet another Zionist, Stephen Cauffman (33), the ‘Leader of the Structures Group of the Materials and Construction Research Division’ according to the official NIST website.

John O’Neil: Sabotaged And Murdered

His name is one not known by the majority of the American people, but John P. O’Neil knew more about Tim Osman (Bin Laden) than any other person in the world. He became the FBI’s counter-terrorism chief in 1995 and quickly rose through the ranks. Because of his unorthodox investigative methods, and a tendency to go against protocol, it didn’t take long for John O’Neil to come into direct conflict with his superiors. The FBI higher-ups continuously blocked O’Neil from digging deeper into the ‘Al Qaeda’ network, starting with the bombing of Khobar Towers in Saudi Arabia (34). It is of extreme significance to note, that the Zionist entity typically and erroneously blamed the attack on Khobar Towers on Hezbollah, the Lebanese Resistance movement. The same type of military grade explosives used in the truck bomb at Khobar Towers, was used in the 1983 marine barracks bombing in Lebanon and the assassination of former Lebanese Prime Minister Rafik Hariri. These two incidents were also blamed on Hezbollah by the usurping Zionist regime. The marine barracks bombing has now been linked to Israel by former Mossad agent Victor Ostrovsky (35), and the assassination of Hariri has been extensively exposed as an Israeli operation by Hezbollah Secretary General, his eminence, Sayyed Hassan Nasrallah (36).

After the bombings of the US embassies in Nairobi and Tanzania, which are now also linked to CIA and Mossad (37), John O’Neil was eager to be involved in the investigation due to the so-called Al Qaeda fingerprints on the attack. The ‘superiors’ in Washington had a severe dislike for O’Neil however, and the NY FBI office where O’Neil worked was left out of the loop. This jaded O’Neil even further, and in October of 2000, the beginning of the end came for O’Neil when he came into conflict with Zionist Ambassador Barbara Bodine over the USS Cole bombing. O’Neil suspected the truth of the matter was larger than he ever imagined, and that Al Qaeda may not be the main culprit (38). Bodine received her orders to undermine O’Neil’s team by Zionist Secretary of State Madeline Albright, the fervent defender of the genocidal sanctions against Iraq. A former CIA agent echoed O’Neil’s suspicions when he said O’Neil and his team were kicked out of Yemen because they were getting close to uncovering that the US Navy ship wasn’t bombed by Al Qaeda, but an Israeli cruise missile launched from a Zionist Dolphin-class submarine (39).
O’Neil would return home to the United States frustrated, 20 pounds lighter and in doubt of his future in the intelligence community. He continued investigating the USS Cole bombing, but was ordered to cease and desist when the FBI pulled out of Yemen.

Less than a month before the September 11th attacks, John O’Neil was forced to step down from his position as counter-terrorism chief of the FBI due to pressure from the Bush administration and a smear campaign from his FBI bosses (40). He was approached by Zionist Jerome Hauer of Kroll Inc. founded by Zionist Jules B. Kroll immediately after he reluctantly resigned from the FBI. Kroll had gained control of the World Trade Center’s security after the 1993 false flag attack, and it became a wholly owned subsidiary of Marsh-McLennan Companies and AIG, owned by aforementioned Zionist 9/11 accomplice Maurice Greenberg, and later his son, Jeffrey Greenberg. The family of Jerome Hauer had deep Zionist fund-raising roots in New York’s Jewish community, and Hauer himself was very close with Larry Silverstein. Hauer was responsible for placing the Office of Emergency Management inside Building 7, much to the dismay of the NYPD. Classified information linking the CIA and the Zionist companies that profited from insider trading were located in this office (41).

The younger brother of George W. Bush, Marvin Bush, was a director of the other firm with a security contract for the Twin Towers called Securacom, later known as Stratasec from 1993 until 2000. A year before Bush stepped down, his cousin, Wirt D. Walker III became Stratasec CEO (42). Kroll and Securacom were behind the mysterious power-down the weekend prior to 9/11 where masked men entered the Towers with excessively large amounts of wire that they claimed would be used for rerouting internet cables (43). Though Larry Silverstein had breakfast in the ‘Windows on the World’ restaurant on the 107th Floor of the North Tower every morning (44), he was conveniently absent that fateful morning. Jerome Hauer, Maurice Greenberg and his son, Marvin Bush and Wirt Walker, Jules Kroll, Frank Lowy, Ronald Lauder and several other key Zionist assets in the Mossad operation were not present in the World Trade Center on 9/11. John O’Neil however, went to work like it was a regular day. The former FBI counter-terrorism chief died in the World Trade Center. Due to the affiliations of the Zionist personalities involved in smearing him and hiring him as a consultant with Kroll, it would appear O’Neil was murdered.

Re-Enter Zakheim And Lauder

Israel is the pioneer of drone technology like remote-controlled planes and armored assault vehicles, and has made billions off of video game style murder in occupied Palestine, occupied Kashmir, occupied Iraq, and Lebanon (45). Remote-controlled vehicles are not something out of a sci-fi film, they are an everyday reality, being used by oppressive regimes worldwide to terrorize civilian populations. Rabbi Dov Zakheim, the owner of a company that produced such technology, was also Pentagon comptroller from 2001-2004. Zakehim was in charge of the Department of Defense’s flow of money and on the day before 9/11/01, war criminal Donald Rumsfeld announced that $2.3 trillion had vanished. By the time Zakheim stepped down, another trillion dollars had gone missing, totaling $3.3 trillion that seemingly couldn’t be accounted for. But when the Zionist entity received a weapons package in the form of a military surplus from Bush’s neo-conservative Zionist administration, including a fleet of F-16 and F-15 fight jets, it was none other than Zakheim who negotiated the deal. These new planes would be used in brutal Israeli genocides inflicted against Lebanon in 2006 and Gaza in 2008-09 (46).

The name of Zakheim’s aforesaid company is Systems Planning Corporation (SPC), a defense contractor that specialized in new age warfare, and specifically, the implementation of remote control software into military aircraft. SPC manufactures a Flight Termination System (FTS) equipped with long range transmitters, which allows a flight to be hijacked and controlled at any time. Shortly before 9/11, Zakheim’s SPC contracted with an air force base in Florida to test the FTS on at least 32 Boeing 767 aircraft, as part of a tanker deal between Boeing and the Pentagon. Boeing, according to an overview on its website, has had a working relationship with the Zionist entity for over 60 years. Zakheim’s company reformatted the planes with several key parts, and it is explicitly crucial to note, Flight 175 which struck the South Tower and Flight 11 which struck the North Tower, were both 767s. In photos of the remains of Flight 175, there is an object under the fuselage that sharply resembles SPC’s FTS. Comparing the pictures of the demolished ‘hijacked’ airplanes and the tankers on SPC’s website, it is impossible to ignore the likelihood that the airliners were actually Zakheim’s refitted, reformatted Pentagon-Boeing tankers (47).

Ronald Lauder, the chairman of the New York State Commission of Privatization and the New York State Research Council on Privatization, wrote a book in 1992 called “Privatization for New York: Competing for a Better Future.” In 1994, Zionist Lauder suggested to New York Governor George Pataki, whom he had given excessive donations to (48), that privatizing airports would bring in huge revenue for New York. Pataki, intrigued by the idea, commissioned Lauder to bring his ambitious proposal to life. Lauder had his sights set on Stewart Airport in Newburgh, New York. On March 31st, 2000, Lauder vaunted that New York became the first state in the nation to privatize a commercial airport, awarding the contract to UK-based National Express Group, which at the time, was owned by Zionist William Rollason (49). Stewart Airport, is where the paths of Flight 175 and Flight 11 oddly and chillingly converged on 9/11 (50).

No Arab names on the passenger lists. The suicide hijackers turning up alive. The erratic flight paths of the airliners that became frighteningly precise before impact. The so-called hijackers who were exceptionally poor pilots, though described as excellent by the Zionist media (51). Rabbi Zakheim’s corporation that produces Flight Termination Systems, along with the strange events surrounding him immediately before and after 9/11. Flight 11 flying directly into the secure computer room in the North Tower of Marsh-McLennan Company/Kroll, the company of Zionist partners Jules Kroll and Maurice Greenberg (52). Mass murderer Netanyahu, who was in New York City on 9/11, stating the attacks benefitted Israel and swung American opinion in the favor of the Zionist entity (53). Dulles, Newark, and Logan airport security being controlled by a single Israeli company, ICTS/Huntleigh, owned by former Shin Bet agents Menachem Atzmon and Ezra Harel. ICTS never being questioned by the 9/11 Commission (54). Ronald Lauder’s privatization exploits. When a coincidence turns into a string of coincidences, it ceases to be a string of coincidences, and it becomes a pattern. In the case of 9/11, there is an undeniable pattern of criminal Zionist involvement.

Michael Chertoff: Savior Of The Israeli Spy Ring

One of the more telling anomalies on September 11th were the seismic spikes recorded by Columbia University’s Lamont-Doherty Earth Observatory just prior to the collapse of the Twin Towers (55). Combine this with the hundreds of eyewitness accounts (many of them New York firefighters) that state they heard explosions resembling bombs detonating before the collapse of the Towers (56), in addition to the piles of molten metal found in the footprint of where the Towers once stood, burning at temperatures that jet fuel at its hottest cannot produce (57), and there is convincing, corroborated evidence that a controlled demolition is the cause of the World Trade Center collapse. In an investigative report by Carl Cameron of Fox News, 60 Israeli spies, in the fields of military intelligence and explosive ordinance were detained on 9/11, and more than 140 Israeli spies were detained shortly before the events (58).

The spies detained on that day, tested positive for explosives, including the ill-famed five dancing Israelis who claimed to be in New York to ‘document the event.’ They were pulled over on the George Washington Bridge by the FBI, and their van tested positive for explosives as well (59). Their names were Yaron Shmuel, Omer Marmari, Sivan and Paul Kurzberg, and Oded Ellner. They worked for a counterfeit moving company named Urban Moving Systems, owned by Israeli Dominick Otto Suter. Once federal agents apprehended the dancing Israelis, they returned to the offices of Urban Moving Systems to interrogate Suter, but he had already departed. These men were discovered to be Mossad agents, and the moving company was a Mossad front to gather intelligence on various Arab organizations in the Tri-State Area (60).

The large majority of the Israeli spies were posing as art students, an ancient Israeli spying technique started by early asset to the false flag on 9/11, Mossad spy master, Peter Zvi Malkin (61). Many of them were also employees of Amdocs, an Israeli company founded by Zionist criminal Morris Kahn, which collects processing data for 90% of the phone calls, emails, and text messages in America, including several agencies of the federal government, as well as Comverse Technology headed by Zionist Kobi Alexander, which provides wire-tapping technology for many law enforcement agencies across the US (62). On September 4, 2001, Zim Integrated Shipping Services, partially owned by the Israeli government, paid $50,000 to break its lease and move its headquarters to Norfolk, Virginia. Zim’s officials were never questioned regarding what prompted them to move a week before the most devastating ‘terror attack’ on American soil in history (63).

Four thousand Israelis were warned via text message of impending attacks in the New York area by Zionist company Odigo, founded by Israeli brothers, Avner and Maskit Ronen. Only three months after 9/11, the Ronen brothers negotiated a deal with Kobi Alexander’s Comverse, which already had a minute stake in Odigo, to be fully bought out (64). Alexander, a former Israeli intelligence officer, along with fellow Comverse executives, William Sorin and David Kreinberg, both of whom served in Israeli intelligence with Alexander, were on the run from US prosecutors after they were brought up on charges of securities, wire and mail fraud. In 2006, they were strangely allowed to leave the US despite several warrants for their arrests. They hid all over the world, including Sri Lanka and Namibia before being apprehended (65).

The reason for the poor investigation of these anomalistic occurrences, (or the lack thereof for that matter), despite all of these personalities and corporations being deeply connected to the Zionist entity, is one man: Zionist Michael Chertoff. Chertoff, a dual-citizen of the illegal Zionist state like most of the criminals connected to the plot on 9/11, is the son of impassioned Zionists. His father, Rabbi Gershon Baruch Chertoff, was the last in a long line of a family of Talmudic rabbis from Russia, and his mother, Livia Eisen, was the first hostess of El Al, and one of the earliest Mossad operatives, working under the aforementioned Isser Harel. Chertoff’s mother was instrumental in Operation Magic Carpet, which brought Jewish families from Yemen into Israel for cheap labor. Due to the malicious anti-Arab sentiment of Zionism, the Zionist leadership felt the need to de-Arabize the Yemeni Jews, and authorized the kidnaping of Yemeni babies to then be delivered to European parents to strip them of their culture and their ethnic roots (66). Michael Chertoff’s wife, Meryl, is a chairwoman of an ADL of B’nai B’rith regional organization in New Jersey.

Prior to becoming the second Secretary of Homeland Security, Michael Chertoff was chief of the criminal division of the Justice Department from 2001-2003. It was Chertoff who blocked the efforts of several agents across the FBI’s ranks to investigate the hundreds of Mossad spies detained in connection to the attacks on 9/11. He also supervised the destruction and confiscation of evidence that would have linked Israel and the US to the attacks like videotapes, eyewitness accounts, written testimonies and debris from Ground Zero. Within months, all of the Israelis in custody, were released, with no coverage from the Zionist media, and no objection from Bush’s government. Though Chertoff had no problem using torture while interrogating foreign nationals (67), these Israeli spies were subjected to no such action, and upon their release, were quietly sent back to the terror state of Israel (68). To finalize the cover up and take the public’s attention off of the Israeli spy ring, Zionist Chertoff orchestrated the capture of 1,100 Muslim citizens, tourists and immigrants, falsely labeling them as suspects connected to the September 11th attacks. These innocent people were physically abused in secret facilities, denied the right to legal counsel, psychologically abused in secret military tribunals before they were deported, or released back into society after these criminal acts were committed against them. Chertoff was also the primary author of the Patriot Act, an Orwellian piece of legislation written months before 9/11, and signed into law on October 26, 2001 (69).

A New Analysis

An operation 20 years in the making, the attacks of September 11th in New York City and Washington D.C. were a false flag carried out by the Mossad, its close-knit network of wealthy sayanim (70) and criminal elements within the Bush administration, the FBI and the CIA with dual loyalty to the genocidal state of Israel. Through espionage, privatization, and infiltration, this Zionist criminal network gained control of the World Trade Center, its security, as well as several government communications outlets which were subverted once the terror operation commenced. Using flight termination system technology in remote controlled tanker jets and nano-thermate/thermite charges strategically placed in the Twin Towers and Building 7 by its experts in military intelligence and explosive ordinance, the criminal network brought down the World Trade Center by controlled demolition.

Using the Zionist media to incite fear and hysteria amongst the public through disinformation, the criminal network successfully covered up the Zionist regime’s mass murder in Occupied Palestine during the height of the Second Intifada. With the mission accomplished, and the public totally programmed and petrified of the unknown, the criminal network advanced with the next phase of its PNAC agenda: expanding executive power in America through totalitarian legislation and securing Israel through multiple regional wars. To complete the cover up of the attacks, the criminal network used its sayanim in NIST and the 9/11 Commission, as well as top sayan (singular form of sayanim) Michael Chertoff to obliterate proofs of Israeli-US involvement and to perpetuate the lies already enforced by the media. For the families of the 2,973 innocents that died in the attacks, the criminal network employed its agent, the Zionist Kenneth Feinberg, to set up the 9/11 Victims Compensation Fund. Under Feinberg’s sinister direction, each family received an average of $1.25 million, but they waved their right to sue the government for criminal negligence (71).

The criminal network used the Zionist media to dub its war, the “War on Terror,” taking a page right out of Benjamin Netanyahu’s book, ‘Terrorism: How The West Can Win,’ published in 1986 (72). This would allow the criminal network to extend its occupations abroad indefinitely, since the enemy had never been clearly identified. With American troops conducting genocidal operations in Afghanistan, the Patriot Act being passed along with the creation of Homeland Security, granting immeasurable governing power to the Zionist administration, the involvement of Israel and America in the attacks silenced, and the next destruction of a nation being planned for Iraq, the criminal network slowly disbanded, eventually finding their way back to the Zionist entity, or fading into obscurity elsewhere like Michael Chertoff’s cousin, Benjamin Chertoff, who aided the criminal network by smearing the campaign for 9/11 truth (73). On a secondary, but still vitally important level, the Zionist criminal network, specifically the Mossad and the CIA, strengthened its hegemonic domination of the world even further by profiting enormously from reorganizing and taking full control of the amerceable heroin trade in Afghanistan and setting up business operations to take control of the neighboring oil fields in Uzbekistan, Kazakhstan, and Turkmenistan (74).

Conclusion

Scholars like Noam Chomsky and the late Howard Zinn have suggested that the 9/11 events are ‘in the past’ and seeking the truth as to who perpetrated the attacks ‘do not have any significance’ (75). If your family was murdered, would you think their deaths were in the past and identifying the murderer or murderers wouldn’t have any significance? Their position is ridiculous at best and collusive at worst. 9/11 is the reason hundreds of thousands have been murdered in the last 9 years in Occupied Afghanistan. 9/11 is the reason 1.5 million innocents in Occupied Iraq have been slaughtered. It is the reason for increased billion dollar aid packages to Israel and increases in brutality by the Zionist entity in Occupied Palestine. It is the reason behind full US support and encouragement of the Zionist aggression used against Lebanon in 2006, which resulted in the genocide of over 1,200 Lebanese civilians. It is the reason for drone attacks in Pakistan which murder civilians daily. It is the reason for covert wars which are slowly becoming genocides in Yemen and Somalia. It is the reason for every future act of aggression, all to be waged on the basis of ‘the war on terror.’ Investigating the criminals behind 9/11 isn’t just significant, it is ESSENTIAL to the worldwide pursuit for truth, peace, justice, and freedom.

9/11 was not blowback. 9/11 was not done by Al Qaeda, an organization which doesn’t even exist (76). 9/11 was a Mossad-CIA intelligence operation, and the evidence exposed here is only the tip of the iceberg. Journalists and activists like Christopher Bollyn, Wayne Madsen, Jerry Mazza, academic Joel Kovel, and Freedom Flotilla activist Kenneth O’Keefe have all exposed Israeli involvement in the 9/11 attacks, but there needs to be more efforts like those put forth by these brave men. Former Italian President Francesco Cossiga, former head of Pakistan’s ISI Hamid Gul, and former Director of Studies at the Army War College Alan Sabrosky have also gone on record stating Mossad was behind 9/11 (77). War criminal Barack Obama’s new Regulation Czar, Zionist Cass Sunstein, has said that 9/11 truth groups need to be infiltrated because they pose a threat to the government’s ‘anti-terrorism’ policies (78). That means seeking 9/11 truth is hurting the occupiers, oppressors, murderers, thieves, and financial gangsters that have turned the poor and downtrodden masses into their slaves. It means that the truth is winning.

It is the duty of every activist, journalist and scholar fighting to end tyranny in the occupied nations of the Middle East to investigate, discuss and expose 9/11 due to it being the pretext for which the fight to end tyranny stems from. Once the people of the world know the pretext was a lie, they will know everything that followed it was a lie too. They will know that Muslims, Arabs and Islam itself aren’t the enemy, but the US-Zionist alliance that has sat at the top of the world’s power structure through a reign of terror for what seems like the duration. With this newfound knowledge, the people will then unite in truth and revolution, and the Zionist criminal network that orchestrated 9/11, will be eliminated once and for all.

~ The End ~
by Jonathan Azaziah
Sources

(1) Is America In Bible Prophecy? By Michael D. Evans, interviewed by Deborah Caldwell

(2) Targeted Killings – A Retro Fashion Very Much in Vogue by Yossi Melman; Israel’s Secret Wars by Benny Morris and Ian Black

(3) Isser Harel: Obituary by Eric Silver

(4) The Architecture of Terror: Mapping The Network Behind 9/11 by Christopher Bollyn

(5) Who Bombed The World Trade Center? FBI Bomb Builders Exposed by Paul DiRienzo, Frank Morales and Chris Flash

(6) Mossad Link Found To One Of Key 9/11 Hijackers by Michael Collins Piper

(7) Dov Zakheim retires from Booz Allen Hamilton by Jerry Mazza

(8) The High Priests of War by Michael Collins Piper

(9) The “New World Order” by B.W. Holmes

(10) Fifty questions on 9/11 by Pepe Escobar

(11) Hijack Suspects Alive And Well by BBC News; Stranger than Fiction by Dr. Albert D. Pastore Phd.

(12) Report: Bin Laden Already Dead by FOX News; Israeli Intelligence: Bin Laden is Dead, Heir Has Been Chosen by World Tribune

(13) When Osama Bin Laden was Tim Osman by J. Orlin Grabbe; The New Pearl Harbor: Disturbing Questions about the Bush Administratin and 9/11 by David Ray Griffin; Report: Bin Laden Treated At US Hospital by Elizabeth Bryant

(14) Mossad Agent Pearlman Releases Phony “Al-Qaeda Tape” by Paul Joseph Watson

(15) Is Israel Controlling Phony Terror News? By Gordon Duff and Brian Jobert

(16) Norman Mineta Confirms That Dick Cheney Ordered Stand Down on 9/11 by Aaron Dykes

(17) Crossing The Rubicon by Michael C. Ruppert

(18) How Mossad Deceived The US Military on 9/11 by Christopher Bollyn

(19) UAL Flight 93 Landed Safely At Cleveland Hopkins Airport by Channel 9 News Staff of Cleveland

(20) Pentagon Eyewitness: Official 9/11 Legend Exposed by Christopher Bollyn

(21) BYU Physics Prof Finds Thermate in WTC Physical Samples, Building Collapses an Inside Job by Jacob Hamblin

(22) The 9/11 Commission Report: Omissions And Distortions by David Ray Griffin

(23) The Republican Jewish Coalition and the pro-Israel Lobby by Bob Feldman; The World Trade Center Deal Remains In Doubt by Charles V. Bagli; Silverstein Recovers: Dark Horse May Win World Trade Center by Andrew Rice

(24) Green Acres: George Pataki, Ronald Lauder And The Politics Of New Beginnings by The New York Press

(25) Silverstein Incriminates 9-11 WTC Lies by Dick Eastman; Up In Smoke by Sara Leibovich-Dar

(26) Insurers Debate: One Accident or Two by Bloomberg News

(27) As Judge Leaves for Law Firm, His Legacy Is Remembered by Joseph Goldstein

(28) Bush Nominates Zionist Judge Involved in Key 9-11 Judgements to Serve as U.S. Attorney General by Christopher Bollyn

(29) Israeli Investors Made Huge Profits From 9/11 Event by Walter Storch; Suspicious Trading Points to Advance Knowledge by Big Investors of September 11th Attacks by Barry Grey

(30) World Trade Center Scrap Sails for India, China by Reuters; WTC Steel To Rise Again In Indian Buildings by Reuters

(31) In Israel, Bloomberg Shows His Support by Dina Kraft

(32) Loot The US Treasury by Tom Heneghan

(33) NIST’s Fraudulent “Final Report on the Collapse of WTC 7:” A Criminal Fraud at Taxpayer Expense by Christopher Bollyn

(34) Investigating Khobar Towers: How a Saudi Deception Protected Bin Laden by Gareth Porter

(35) By Way of Deception: The Making and Unmaking of a Mossad Officer by Victor Ostrovsky and Clair Hoy

(36) Sayyed Nasrallah: Israel Behind Hariri’s Assassination by Hussein Assi, Al Manar

(37) Questions Mount in Kenya, Tanzania Bombings by Martin McLaughlin

(38) Who Killed 9/11 Hero John O’Neil? by The Daily Brew

(39) Clearing the Baffles for 9/11 by Wayne Madsen

(40) Who Killed John O’Neil? (Documentary) by Ryan Thurston (writer) and Ty Rauber (producer and director)

(41) Who is Jerome Hauer? by Christopher Bollyn; Suppressed Details of Criminal Insider Trading Lead Directly into the CIA’s Highest Ranks by Michael C. Ruppert

(42) Secrecy Surrounds 9/11 Investigation by Craig Cox

(43) ‘Power Down’ Condition at the WTC on the Weekend Preceding 9/11 by Scott Forbes; 9/11 Security Courtesy of Marvin Bush by What Really Happened?

(44) The Weekend Interview with Larry Silverstein: Rebuilding Ground Zero by Steven Malanga

(45) Drones and Death: The Israeli Connection by Ed Kinane; Israel Paves The Way For Remote Control Killing by Jonathan Cook

(46) Following Zakheim And Pentagon Trillions to Israel by Jerry Mazza

(47) The Mastermind Behind 9/11? By Stephen St. John

(48) Pataki’s Favorite Conservatives by Wayne Barrett

(49) Governor Pataki Hands Stewart Airport Keys to National Express by New York State Department of Transportation Office of Media Relations

(50) 9-11: Animation Showing Military Precision of Flight Paths by Looking Glass News

(51) Operation 9/11: No Suicide Pilots by Carol A. Valentine

(52) The Fleecing of America: 9/11 and The Crisis On Wall Street by Christopher Bollyn

(53) Report: Netanyahu Says 9/11 Terror Attacks Good For Israel by Haaretz and Reuters

(54) More Questions on 9/11 by Pepe Escobar; All 9/11 Airports Serviced Owned By One Israeli Owned Company by What Really Happened?

(55) 9/11 Seismic Data Refutes Official Explanation by Christopher Bollyn

(56) The September 11th Records by The New York Times

(57) Me, Art Bell, and 9/11 by Lisa Guliani

(58) Carl Cameron Investigates Part 1-4: Israel Is Spying In And On The U.S. by Fox News

(59) Mossad – The Israeli Connection To 9/11 by Christopher Bollyn

(60) Five Israelis Were Seen Filming As Jet Liners Ploughed Into The Twin Towers by Neil Mackay

(61) Peter Zvi Malkin, Israeli Agent Who Captured Adolf Eichmann, Dies by Margalit Fox

(62) An Enigma: Vast Israeli Spy Network Dismantled in the US by Sylvain Cypel, translated by Malcolm Garris

(63) Profile: Zim-American Israeli Shipping Co. by History Commons

(64) Why Was Kobi Alexander Allowed to Flee: The Israeli Fugitive, Odigo, and the Forewarning of 9/11 by Christopher Bollyn; Myth-Debunking Snopes Obscures Israel’s Role In 9/11 by Maidhc Ó Cathail

(65) Former Comverse Chief Alexander Arrested in Namibia by Allan Dodds Frank and Bob Van Voris

(66) The Missing Yemenite Children by Doron A. Tal

(67) Chertoff OKs Torture: Bizarre Choice for Homeland Czar Deep in Scandal by James P. Tucker

(68) Controlled Press Conceals Chertoff’s Israeli Roots by Christopher Bollyn

(69) Failing Upwards: The Rise of Michael Chertoff by Mike Whitney

(70) Sayanim – Israeli Operatives in the U.S. by Jeff Gates

(71) From Agent Orange, to 9/11, to BP: Kenneth Feinberg is Master of Disaster by Sander Hicks

(72) How (Not) To Win by Christopher Dickey

(73) 9/11 and Chertoff: Cousin Wrote 9/11 Propaganda For Popular Mechanics by Christopher Bollyn

(74) Military Escalation: From Afghanistan To the Caspian Sea and Central Asia by Rick Rozoff; Intel Expert Says 9-11 Looks Like A Hollywood Show by Christopher Bollyn

(75) An Open Letter to Noam Chomsky and Howard Zinn by Atheo

(76) Al-Qaeda Is Fiction: The Organization Doesn’t Exist by Mark Perkel

(77) Ex-Italy Pres – 9-11 Was CIA/Mossad Operation by the Staff of American Free Press; Ex-ISI Chief Gul Exposes 9/11 Inside Job by Paul Joseph Watson; Sabrosky Interview Ties Israel to 9/11 by Gordon Duff

(78) Obama Staffer Wants ‘Cognitive Infiltration’ of 9/11 Truth Groups by Daniel Tencer
http://www.maskofzion.com Merci alcide

C’est, je pense, le meilleur article sur l’implication des sionistes dans le 11/09, les références sont incroyablement signifiantes et surtout accablantes. Vous vous rendez compte, en 79, le gars dis exactement ce qui va se passer 20 ans plus tard, on pourrait dire qu’à partir de moment ou il répond oui , donner une cible symbolique dans la ville la plus symbolique des États-unis est sommes toute assez logique, mais quand même !
Peut être que les juifs extrémistes qui ont organisé cela (avec la complicité d’une partie de l’appareil militaire US totalement sionisé) ont choisi les tours jumelles en hommage à Isser Harel, c’est tout à fait leur humour cynico-malsain…

Bref, copier cet article, il est extrèmement important.

Voila Bibi qui se gargarise de manipuler les USA

« Al-Qaïda Magazine » : la manipulation dévoilée

juillet 14, 2010

Envie d’un petit gâteau au Mojito ? Grâce à Al-Qaïda, c’est possible. Le document présenté par les officiels américains et la presse internationale comme étant la brochure du groupe terroriste est en réalité un PDF corrompu dressant une liste de boulangeries américaines spécialisées. Après « Qui veut s’abonner à Al-Qaida Magazine ? », Oumma continue de dévoiler, en exclusivité, la recette d’une incroyable mystification.

Lee Gillentine n’est pas un de ces experts patentés du terrorisme ou de l’islamisme. Mieux que cela : il est web designer et s’occupe plus généralement de développement sur Internet. Un jeune geek assumé, vivant à New-York et branché sur l’actualité internationale.

Ainsi, lorsqu’il découvre le commentaire d’un internaute féru d’informatique -à la suite d’un article consacré au magazine imputé à Al-Qaïda- et selon lequel le document est suspicieux, Lee décide de vérifier et de faire partager, via Twitter, ses découvertes sur son blog.

Surprise, surprise : hormis les 3 premières pages lisibles, les 64 autres pages saturées du PDF comportent, après décryptage, le nom du dossier originel tel qu’il fut enregistré dans l’ordinateur de l‘auteur – « C :\Users\m050\Desktop\ellenbca.pdf 29 June 2010 16:45 ».

Une rapide recherche sur Internet permet de remonter la trace du document originel, un texte intitulé « Les meilleurs petits gâteaux en Amérique » et mis en ligne sur le site web de Main Street Cupcakes, entreprise basée dans la ville de Hudson, en Ohio.

Le papier recommandant les meilleures productions de sucreries avait été initialement publié en 2007 sur le site d’AOL. Seule particularité de la fabrique de l‘Ohio : ses gâteaux ont été promus dans une célèbre émission de télévision aux Etats-Unis, The Ellen DeGeneres Show. La liste de ces boutiques culinaires spécialisées, parmi lesquelles figure Main Street Cupcakes, est celle établie, avant altération, dans le PDF utilisé pour les pages défectueuses du magazine d‘Al-Qaïda.

Initié au langage informatique, notamment aux codages hex et ASCII, Lee Gillentine parvient rapidement à valider sa première intuition, en comparant la trame du texte du PDF avec celle du texte altéré figurant à la suite des 3 pages lisibles de la brochure pseudo-islamiste.

Sa conclusion, sans appel, est aisément vérifiable par tous les experts informatiques : non seulement le magazine imputé à la mouvance terroriste basée au Yémen était délibérément incomplet à l’origine mais, surtout, il s’appuie sur la récupération d’un document américain prodiguant des conseils alimentaires.

Si le webmagazine avait réellement été corrompu par des hackers anti-islamistes, comme certains l’ont supposé, rien n’empêchait Al-Qaïda de remettre en ligne une nouvelle version. A l’inverse, s’il s’agissait d’une opération psychologique frauduleuse élaborée par des services secrets, un camouflage plus efficace aurait été réalisé.

Quoiqu’il en soit, l’auteur de l’intox ne manque pas d’humour : choisir d’utiliser un texte rédigé par un certain Dulcy Israel pour en faire le support occulte d’un tract terroriste ne manque pas de sel.

Comment mener Le Monde en bateau

A l’annonce de l’apparition du magazine sur Internet, la presse internationale, dans sa vaste majorité, a repris sans sourciller la position officielle du gouvernement américain selon laquelle le document est authentique. Forcément authentique. Et inquiétant, cela va de soi.

En France, après avoir dupé Le Figaro et son auteur alarmiste, Georges Malbrunot, c’est au tour du Monde, mercredi, d’avoir été abusé.

Comble du ridicule, un expert est convoqué à la barre : Mathieu Guidère, professeur français basé à Genève, anciennement à Saint-Cyr, et ex-collaborateur au ministère de la Défense. Une caution intellectuelle parfaitement appropriée pour cette mystification à la mode depuis le 11 septembre 2001, consistant à amplifier la sempiternelle menace de radicalisation qui planerait au-dessus des musulmans occidentaux.

Curieusement, le chercheur est présenté, sans doute par confusion, comme étant l’un des rares à avoir eu accès à l’ensemble des 67 pages lisibles, alors qu’aucun autre analyste sur la planète n’a déclaré, nommément, avoir pu consulter de telles données. Seuls des officiels américains, sous couvert d’anonymat, et le groupe controversé SITE auront prétendu avoir analysé l’ensemble du PDF avant sa pseudo-corruption par un virus informatique. Le journaliste du Monde, Soren Seelow, précisa même que le spécialiste français interrogé aurait eu accès au document « en version intégrale sur des forums islamistes sécurisés » alors que la plupart de ces forums ont pourtant recommandé, par méfiance, de ne pas télécharger le PDF ou de ne lui accorder aucune publicité.

A défaut de pouvoir, visiblement, nous décrypter ce magazine dans ses moindres détails, l’universitaire Mathieu Guidère, qui sort à la rentrée un énième livre sur la menace terroriste, se contente donc d’alimenter le fantasme ambiant, alignant généralités et autres clichés culturels. Ainsi, pour tenter de démontrer l’authenticité de l’article, indiqué uniquement dans la table des matières et intitulé « Faire une bombe dans la cuisine de sa maman », l’analyste élabore une explication particulièrement fumeuse : « La cuisine est indissociable de la figure de la mère dans la culture islamique. C’est un message positif : le candidat aura ainsi l’impression d’avoir tous les outils sous la main pour fabriquer sa bombe avec la bénédiction maternelle ».

Qui veut encore, après cela, s’abonner au Monde ?
oumma.com lisez l’article sur leur site, il y a pas mal de lien.

Rien d’étonnant mais important à savoir.

La CIA est sans nouvelles de Ben Laden depuis presque 9 ans , ha bon…

juin 29, 2010

Lors de l’entretien qu’il a accordé à Jake Tapper (ABC, This Week, 27 juin 2010), le directeur de la CIA Leon Panetta a indiqué que l’Agence ne disposait d’aucune information sur Oussama Ben Laden depuis qu’il a quitté l’Afghanistan pour le Pakistan (fin 2001).

Engagé par la CIA en 1979, l’homme d’affaire yemeno-saoudien Oussama Ben Laden a dirigé le financement des Moujahidins afghans contre les communistes. Il se serait retourné contre les Etats-Unis lors de l’opération Tempête du désert (1991), et serait traqué depuis par la CIA. Cependant, contredisant cette version officielle, il a été hospitalisé en août 2001 à l’hôpital américain de Dubaï, sous la protection de la CIA, et y a reçu diverses personnalités politiques.

L’Agence et le pouvoir politique le considèrent comme le commanditaire des attentats du 11 septembre 2001. Cependant, contredisant cette version officielle, le FBI n’a pas émis d’avis de recherche à son nom sous ce motif.

Divers enregistrements audio et vidéo ont été attribués par la CIA à Oussama Ben Laden au cours de la décennie. Cependant, contredisant cette version officielle, les experts suisses de l’Institut Dalle Molle d’intelligence artificielle perceptive, qui font référence dans le monde en matière d’authentification sonore et visuelle, ont établi que ces enregistrements étaient tous des faux.

C’est pour venger les victimes du 11-Septembre et arrêter Oussama Ben Laden que le président Bush a ordonné l’attaque de l’Afghanistan. Dans les cas où celui-ci ne serait pas responsable des attentats, ou dans celui où il ne serait plus dans la région, ou encore dans celui où il serait mort, il n’y aurait plus de justification rhétorique à la présence militaire US en Afghanistan.
voltairenet.org

9 ans sans nouvelles, elle est bonne celle la, ils ne doutent de rien ces américains, ils reconnaissent donc que Ben Laden est mort.
Le plus marrant, c’est de voir que le blog Drzz, des néo conservateurs ultra sionistes et ultra islamophobes dire que les vidéos de Ben Laden sont fausses :

Chaque année, le 11 septembre, les réseaux islamistes diffusent la même rengaine : un « enregistrement vidéo » avec image fixe où on entend, assure-t-on, la voix d’Oussama Ben Laden, le promoteur des attentats du 11 septembre.

Les analystes de « drzz.info » ignorent, et depuis longtemps, cette désinformation flagrante. En effet, outre le fait que le chef islamiste n’apparaît plus à l’image, signe évident d’un malaise du côté d’Al-Qaeda, plusieurs indices montrent que le dirigeant symbolique d’Al-Qaeda a été tué depuis longtemps. Certains disent qu’il est mort depuis novembre 2001.

Notre consultant Ishmael Jones, ancien de la branche clandestine de la CIA qui a servi contre Al-Qaeda en Irak et au Moyen Orient jusqu’en 2006, nous a fait part de ses doutes croissants au sujet de ces « enregistrements de Ben Laden ». Même son de cloche chez notre consultante Laurie Mylroie, spécialiste du terrorisme islamiste, ancienne conseillère du Pentagone entre 2000 et 2002, et proche amie de James Woolsey, le directeur de la CIA sous l’ère Clinton. Mme Mylroie nous avait fait suivre, à l’été, un article de son ami Angelo Codevilla.

Codevilla a servi comme officier de la marine puis professeur de relations internationales à Boston. Spécialiste du renseignement civil et militaire, c’est lui qui était chargé des questions de sécurité au sein de l’équipe de transition de Ronald Reagan, au début des années 80. Codevilla écrit : « il y a plus de raisons de croire à la survie d’Elvis Presley qu’à celle d’Oussama Ben Laden ».

Dans la revue The Spectator, Codevilla apporte des preuves solides pour étayer ses dires. Il cite l’Institut Dalle Molle de renseignement vocal, installé en Suisse, qui a analysé les enregistrements du Saoudien en octobre 2001, date de son dernier interview avéré avec la chaîne Al-Jazeera, et les a comparés à la voix des messages audios diffusés depuis cette date. Les échantillons ne correspondent pas. La voix de Ben Laden entendue depuis octobre 2001 n’est pas la sienne, mais plus vraisemblablement un imposteur recruté par le service de relations de presse d’Al-Qaeda. Un avis partagé par le professeur Bruce Lawrence, des études religieuses de l’Université de Duke, qui juge que les messages très politiques de Ben Laden diffusés depuis 2001 n’ont plus de références au wahabbisme contrairement aux messages authentiques du Saoudien enregistrés à la fin des années 90. Une preuve, selon lui, de désinformation.

Dès 2006, un spécialiste en défense australien le pensait. « Mais s’il est mort, il est impossible pour les gouvernements occidentaux de le prouver ». Robert Baer, le célèbre ex-chef d’antenne de la CIA, abonde dans le même sens, écrivant dans Time Magazine à l’automne 2008 : « Quand Obama va-t-il mettre fin à la chasse du fantôme Ben Laden ? »

Al-Qaeda aurait besoin de montrer Ben Laden vivant pour faire taire les rumeurs de mort de son chef. Si l’organisation terroriste ne le fait pas, c’est parce qu’elle ne le peut pas. De l’autre côté, dans l’impossibilité de montrer le cadavre du Saoudien, autant la CIA que ses homologues occidentaux laissent la propagande d’Al-Qaeda occuper la scène médiatique.

Sur le terrain, la mort de Ben Laden semble faire l’unanimité chez les anciens des services de renseignement. Le colonel Jacques Baud, vétéran du SRS, les services secrets extérieurs suisses, a récemment expliqué que la CIA a depuis longtemps ré-orienté ses recherches vers d’autres chefs islamistes. La cellule de la CIA chargée de traquer Ben Laden a, dit-il, été dissoute en 2006.
drzz.info

Je vous avez déja donné mon point de vue sur le fake Ben Laden, il semblerait que le millieu du renseignement partage l’idée que le chef d’al quaida soit mort depuis des années. Il n’y a que les gogos et les sionistes primaires en quete de guerre contre les musulmans qui relayent encore la menace Ben Laden.

Un jour, nous devrons juger et condamner ceux qui ont créé l’épouvantail Ben Laden et manipulés les populations.

Ou l’on apprend que les USA ont créé une vidéo avec un sosie de Ben Laden buvant de l’alcool et se disant homosexuel….. Et après on nous dit que les  » conspirationnistes  » ont trop d’imagination….

mai 27, 2010

Selon un de ses anciens agents, l’agence de renseignement américaine a voulu dépeindre dans une vidéo le dictateur irakien comme un homosexuel, juste avant l’offensive de 2003. Un projet parmi beaucoup d’autres qui n’ont jamais vu le jour.

On connaissait déjà les idées insensées imaginées par la CIA dans les années 60 pour assassiner Fidel Castro : faire fumer au Lider Maximo un cigare bourré d’explosifs, ou faire exploser des mollusques lors d’une séance de plongée sous-marine, le sport favori du dirigeant cubain. Quarante ans après, l’agence de renseignement américaine n’a pas perdu son inventivité. Peu avant l’offensive en Irak de 2003, la CIA a mis au point plusieurs scénarios destinés à déstabiliser Saddam Hussein.

L’un d’entre eux consistait à faire passer le dictateur irakien pour un homosexuel. C’est en tout cas ce que prétend un ancien agent, qui s’est confié au Washington Post. Selon lui, l’Iraq Operations Group, la cellule de la CIA chargée spécifiquement de l’invasion américaine, comptait tourner une vidéo montrant Saddam Hussein en plein acte sexuel avec un jeune homme. La CIA comptait ensuite diffuser la séquence au peuple irakien. «Le film aurait eu l’air d’être tourné par une caméra cachée. Avec beaucoup de grain, comme s’il s’agissait d’une bande vidéo secrète d’une relation sexuelle», précise l’ex-employé de la CIA, qui s’exprime sous couvert d’anonymat.

Une autre idée lancée par l’agence de renseignement prévoyait d’interrompre les programmes de la télévision irakienne avec un faux bulletin d’information. Un sosie de Saddam Hussein aurait alors annoncé qu’il abandonnait le pouvoir au profit de son fils Uday, accusé à plusieurs reprises de viol et de torture et craint par la population irakienne. La vidéo aurait été accompagnée de faux messages d’information au bas de l’écran de télévision. Mais l’idée n’a finalement pas été retenue.

Ben Laden qui boit de l’alcool
Ce genre d’expérience avait failli aboutir avec Oussama Ben Laden. Une vidéo aurait bel et bien été tournée, dans laquelle le chef d’al-Qaida, là encore joué par un sosie, boit de l’alcool et se vante de ses conquêtes masculines auprès de ses compagnons, autour d’un feu de camp. Des agents de la CIA, «ceux dont la peau était la plus noire», se seraient prêtés au jeu, détaille la source du Washington Post. Mais la séquence n’a jamais été diffusée.

Si aucun de ces projets n’a vu le jour, c’est, selon un autre employé de la CIA, qu’ils étaient soumis à de très fortes critiques au sein même de l’agence. Le directeur des opérations, James Pavitt, s’est lui-même opposé à la concrétisation de ces plans. «Voir Saddam jouer avec des jeunes garçons n’aurait eu aucune résonnance au Moyen-Orient. Personne n’y aurait prêté attention», assure un autre ex-agent, spécialiste de la région. «Le simple fait d’imaginer de tels stratagèmes démontre une totale incompréhension de la population ciblée. On croit toujours que nos propres tabous sont universels. Ce n’est pas le cas». Selon les anciens employés, la CIA aurait aussi renoncé faute d’argent, l’action militaire en Irak ayant été privilégiée au détriment des opérations secrètes.

Interrogés, les responsables actuels de l’agence n’ont ni confirmé, ni infirmé ces affirmations. «Si ces idées ont pu être évoquées par quelqu’un à un moment, elles n’ont clairement jamais abouti», affirme un cadre de la CIA.
le figaro

C’est pas dingue de lire ça :
 » Ce genre d’expérience avait failli aboutir avec Oussama Ben Laden. Une vidéo aurait bel et bien été tournée, dans laquelle le chef d’al-Qaida, là encore joué par un sosie, boit de l’alcool et se vante de ses conquêtes masculines auprès de ses compagnons, autour d’un feu de camp. Des agents de la CIA, «ceux dont la peau était la plus noire», se seraient prêtés au jeu, détaille la source du Washington Post. Mais la séquence n’a jamais été diffusée. »

Nous, nous le savons, nous savons que les services secrets sont plein de conneries, mais là, il serait marrant de montrer cet article aux mongoliens qui ne comprennent rien, ne lisent pas et se permettent de nous prendre de haut quand on parle de ce genre de méthodes.
La vidéo a été réalisée, et ils ont fait ça à l’arrache, avec les moyens du bord,(ça, c’est qu’ils disent, mais quand on voit les faux ben laden revendiquant des attentats, c’est évident qu’ils ne sont pas bon). Nous vivons dans le faux, un peu comme au théatre, sauf que les spectateurs croient que c’est la réalité….

Regardez absolument ce site, avec  » La Liste de toutes les Vidéos Remarquables  » trouvées sur Internet

mai 11, 2010

Voila la liste de plusieurs centaines de documentaires et vidéos
Voila l’adresse Internet : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables_Liste.php, je cous conseille de garder ce site dans vos favoris et de regarder le plus de documentaires possible.

Agroglyphes (cercles céréaliers ou crop circles)

Must Les Crop Circles ou cercles céréaliers (#152)

Archéologie, Anthropologie, et Histoire

2 preuves de l’existence d’une civilisation il y a 40.000 ans (#120)
Must Babylone secrète (#1238)
Des découvertes archéologiques étonnantes confirment le mythe des géants (#32)
Évaluée Dossier Hitler 462 A : Le rapport secret commandé par Staline (#1133)
Est-ce l’Atlantide de Platon sur Google Earth ? (#947)
Évaluée Il était une fois la mésopotamie (#764)
Japon : une pyramide engloutie, datant de plus de 12.000 ans, à Yonaguni (#25)
Évaluée L’empire romain : Légionnaires de Rome (#996)
L’étrange fiche des Renseignements Généraux sur Hitler (#610)
Évaluée L’histoire secrète de l’Archipel du Goulag (#1199)
Évaluée L’homme qui a fait tomber Nixon : Daniel Ellsberg et le complot d’État (#1125)
L’impossible carte de Piri Reis (#29)
Must La chronologie erronée de l’anthropologie officielle (#351)
La cité perdue d’Akhénaton (#312)
La grande pyramide ou les preuves d’une civilisation remontant à plus de 12.000 ans (#159)
Évaluée La Grèce antique : Le berceau du monde moderne (#653)
La légende du crâne de cristal (#157)
Évaluée La mémoire perdue de l’île de Pâques (#310)
La Minute de la connaissance : La guerre bactériologique dans l’histoire (#1016)
La pierre de Dashka, un vestige vieux de 120 millions d’années ! (#161)
La plus grande pyramide du monde découverte dans l’ancienne cité perdue maya de Mirador au Guatemala (#892)
Évaluée La secte des assassins (#673)
Évaluée La tombe 33 : Un mystère égyptien (#675)
Évaluée Le crépuscule des Celtes (#429)
Évaluée Le fantôme d’Uruk – À la recherche du Roi Gilgamesh : L’Épopée de Gilgamesh (#772)
Évaluée Le katana, sabre du Samouraï (#1001)
Le mystère de l’homme de Flores (#313)
Évaluée Le mystère de l’île de Pâques (#831)
Évaluée Le Mythe du Déluge (#1034)
Évaluée Le premier siècle de l’Empire Romain (#560)
Évaluée Le secret englouti de Hitler (#616)
Évaluée Le seigneur de Sipan (#636)
Évaluée Le Sphinx démasqué (#674)
Les Mayas par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1251)
Les peuples du Soleil – les Mayas : le monde perdu (#158)
Évaluée Les premiers Celtes (#428)
Évaluée Les pyramides d’Amérique du nord (#278)
Les reines noires de l’Égypte antique (#311)
Évaluée Lettres à mon Führer (#1139)
Évaluée Megastructures de légende : Angkor (#830)
Évaluée Megastructures de légende : Le Machu Picchu (#829)
Évaluée Secrets & Mystères du Monde – Pyramides d’Égypte : qui y-a-t’il derrière la porte ? (#953)
Évaluée Sommes nous des ‘Aliens’ ? (#394)
Évaluée Stonehenge, les mystères révélés du néolithique (#910)
Évaluée Superscience : Le mystère de Stonehenge (#906)
Must Technologies anciennes (#1024)
Must Une histoire incroyable : l’histoire de France ! (#368)

Argent, Banques, États, et Organisations mondiales

1932 ou combattre le véritable ennemi : l’Empire britannique (#183)
9.000 milliards de dollars ont été égarés par la FED… (#1086)
Must Alain Soral : Pompidou et Giscard d’Estaing ont vendu le peuple Français aux banquiers le 3 janvier 1973 (#980)
Évaluée Banques : notre argent les intéresse (#1187)
Comment les banques contournent la législation du travail (#827)
Comment les banques nous ruinent et l’Article 104 du Traité de Maastricht (#5)
Comment les financiers nous bourrent le crâne pour nous vider les poches (#348)
Comment les hedge funds font monter les prix des matières premières (#826)
Entretien avec Etienne Chouard sur la création monétaire (#70)
Ernst & Young falsifient les bilans des banques pour tromper les investisseurs (#903)
Évaluée États-Unis : la richesse à crédit (#1188)
Évaluée Faut-il supprimer la bourse ? (#699)
Godfrey Bloom dénonce le racket fiscal des peuples et les exemptions des bureaucrates de la CEE (#869)
Historique : Le remboursement de la dette de l’Islande est soumise à un référendum (#540)
L’Apocalypse financière : Gerald Celente répond à Pierre Jovanovich (#438)
L’argent (#267)
Top L’argent dette II : Promesses chimériques – Version 2010 intégrale (#457)
L’argent, et toujours plus d’argent ! (#364)
Top L’argent-dette – La Révision Version 2010 de Paul Grignon ou Comment est créé l’argent ? (#14)
L’evasion fiscale bancaire : une fraude généralisée et mondiale (#297)
L’histoire de la famille Rothschild (#138)
Évaluée L’inflation et les banksters expliqués par Picsou et le Sénateur Ron Paul (#891)
Must L’internationale du pognon dans Mort d’un pourri (#72)
L’or : une ruée incontrôlable (#302)
La chute des nations et la dévaluation monétaire par Bob Chapman et Alex Jones (#792)
Must La conspiration des banquiers internationaux par Louis Farrakhan (#864)
La dette publique une affaire rentable (#40)
La dictature mondiale des organisations mondiales et des cartels économiques (#206)
La face cachée des banques par Eric Laurent (#265)
La gestion désastreuse du patrimoine immobilier de l’État Français (#499)
La nouvelle stratégie des banques françaises : Les cartes bancaires personnalisées (#511)
Must La triple courbe et Rosa Luxemburg (#182)
La vente à découvert : mieux qu’un délit d’initié ! (#769)
Le banquier des pauvres ou le micro-crédit (#295)
Le danger des crédits lombards (#762)
Le High Frequency Trading (#761)
Must Le jeu de l’argent : L’écho lointain d’un gouvernement secret (#321)
Le prêt de l’État français aux banques françaises s’avère ultra lucratif pour ces dernières (#825)
Lehman Brothers : une fraude GIGANTESQUE pour masquer leurs pertes (#753)
Les banquiers et la FED n’ont que faire d’Obama et du G20 (#1170)
Les bonus fous du monde de la finance (#775)
Les dark pools, des bourses à 100% opaques (#231)
Évaluée Les États-Unis : une mort à crédit (#652)
Les hackers traders (#773)
Les hedge funds jouent l’endettement des pays européens (#774)
Les inégalités se creusent entre les riches et les plus démunis en France (#962)
Les petites cachoteries financières des pays de l’Union Européenne (#768)
Lettre ouverte aux bandits de la finance par Jean Montaldo (#1167)
Mediapart mis en examen pour avoir publié la vérité sur les Caisses d’Épargne, les banques, et le gouvernement français (#453)
Évaluée Mémoire d’un saccage : Un monstrueux hold-up du peuple Argentin (#639)
Move your money ! (#459)
Évaluée Pactes avec le Diable (#582)
Évaluée Pactes avec le Diable ou les banques ayant financé le nazisme (#395)
Paradis fiscaux : la grande évasion (#298)
Must Paris et la France en guerre économique (#436)
Must Pourquoi la France a une dette publique de 1150 milliards d’Euros (#9)
Pourquoi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, n’est plus crédible (#320)
Quelques explications sur la dette et la création monétaire (#1173)
Must Rap tout par Les Inconnus (#939)
Must The Dollar Bubble (#384)
Évaluée The money fix (#369)
Une belle publicité trompeuse du Crédit Agricole (#670)
Évaluée What is money ? par David Icke (#879)

Attentats du 11 Septembre 2001

Top 11 Septembre 2001 : 5 objets du scandale, par l’association Reopen911 (#219)
11 Septembre 2001 : Éric Laurent révèle des faits étranges (#266)
11 Septembre 2001 : Fraudes massives à la carte bancaire au WTC (#254)
11 Septembre 2001 : la chaîne CNN parle de bureaux secrets de la CIA. (#721)
Évaluée 11 septembre 2001 : Un débat sur la chaîne canadienne TVO (#269)
11 Septembre 2001 : une chaîne française, France 5, évoque ENFIN des traces d’explosifs dans les poussières du WTC ! (#367)
11 Septembre : le droit au doute (#199)
Évaluée 9/11 : Press for Truth (#967)
9/11 : The Myth and the Reality (#93)
Évaluée 9/11 Mysteries – Demolitions (#876)
Conférence de Pierre Hillard du 10 Octobre 2009 sur le Nouvel Ordre Mondial (#268)
Must Des citoyens de New-York exigent la vérité sur l’effondrement injustifié du WTC7 (#776)
Deux professeurs de l’Université de Zürich ont découvert des opérations boursières anormales ayant eu lieu juste avant le 11 Septembre 2001 (#197)
Dur dur d’être un néo-nazi… (#988)
Fake planes or real planes ? (#100)
Frank DeMartini affirme que les tours jumelles ont été conçues pour résister à de multiples impacts de Boeing 707 en pleine charge (#97)
Interview de Webster Tarpley sur les manoeuvres aériennes militaires en cours le 9/11 (#98)
Évaluée Jean-François Ranger interviewé sur le 11 Septembre 2001 par Denis Lévesque de la chaine LCN (#1189)
Kurt Sonnenfeld : un témoin gênant du 11 Septembre 2001 (#897)
L’Architecte Richard Gage expose les preuves de démolition controlée du WTC à la télévision américaine (#27)
Must La Grande Conspiration : l’émission spéciale sur le 9/11 que vous n’avez jamais vue (#94)
Must La preuve est faite : c’est bien un missile qui a touché le Pentagone le 11 Septembre 2001 (#1162)
La Tour Sud du WTC a été mise hors-tension juste avant le 11 Septembre 2001 (#730)
Must Le 11 Septembre 2001 : Attentat ou Aubaine ? (#789)
Must Le film Loose change 2 sur le World trade center (#16)
Le mystérieux avion blanc (#96)
Évaluée Lee Hamilton : La Commission été mise en place pour échouer (#1049)
Les délits d’initiés reliés aux attentats du 11 Septembre 2001 (#90)
Must Missing Links (#198)
Morgan Reynolds sur Fox News : Les vidéos des médias montrant des avions percutant le WTC sont des fakes (#883)
Must National Security Alert : The Pentagon attack (#101)
Évaluée Painful Deceptions (#994)
Évaluée SEPTEMBER CLUES Version 2008 (#875)
Évaluée The 911 chronicles – Truth rising (#692)
Évaluée The unofficial story ou Chacun sa vérité (#685)
Must This is an orange (#86)
Must Un lapsus révélateur et des preuves visuelles indiscutables de la démolition contrôlée des tours du WTC (#866)
Évaluée William Rodriguez : un survivant du WTC témoigne (#664)

Changements climatiques & Réchauffement planétaire

Top Dans l’ombre du ciel (#393)
Évaluée Environnement : la CIA sur le front climatique (#655)
Évaluée La théorie de Vénus (#585)
LE DÉCODEUR : Émission #2 : La propagande climatique (#622)
Le scandale de la théorie du réchaument climatique ou Climat-Gate (#349)
The Big Ask : Changement Climatique ACT NOW! (#60)
Must The story of Cap & Trade Pourquoi vous ne pouvez pas résoudre un problème avec la pensée qui l’a engendré (#706)

Chemtrails & Ciels étranges

1969 : Des chemtrails et des épandages sur le festival de Woodstock ! (#1121)
3 avions en formation produisant des chemtrails (#57)
Chemtrails : Avions tueurs par TV KA SOS (#744)
Chemtrails : Les faits sont là, les analyses des sols aussi… (#1027)
Chemtrails : une preuve énorme : le démarrage et l’arrêt de chemtrails (#104)
Chine : ils contrôlent le climat (#654)
Des nuages en forme de mains en Bulgarie (#259)
Enquêtes impossibles : Pluie toxique à Oakville : des chemtrails empoisonnent la population (#678)
L’Allemagne devient le premier pays à admettre des opérations à l’origine des chemtrails (#66)
Évaluée La géoingénierie, une conférence de Ken Caldeira (#957)
La RAI diffuse une émission sur les chemtrails ! (#112)
Le journal télévisé de France 2 : Les trainées d’avions influencent le climat (#1056)
Évaluée Le secret des nuages (#932)
Les curieuses susbtances pathogènes diffusées par les chemtrails (#58)
OVNIS contre chemtrails : Interférences et guerre secrète (#255)
Toxic Sky ? (#1074)
Un nuage circulaire lumineux apparaît dans le ciel de la Roumanie (#229)
Un nuage circulaire lumineux apparaît dans le ciel de la Russie à Moscou (#226)
Un phénomène circulaire étrange dans le ciel de Mexico (#668)
Un présentateur météo californien dénonce les épandages chimiques des militaires (#1026)

Comportement, Psychologie, Propagande, et Manipulation

Évaluée La perception (#1164)
Manipulation par le divertissement (#970)
Évaluée Albert Jacquard : Réflexions sur le comportement humain (#656)
Alex Jones et Mark Dice testent une fausse pétition abrogeant la liberté d’expression (#573)
Must Ceci est l’histoire de votre esclavage (#1244)
Évaluée Clotaire Rapaille : La manipulation des êtres au service du profit (#666)
Must Georges W. Bush et le Pentagone pris à la télévision en flagrant délit de manipulation (#992)
Évaluée Histoire de la psychanalyse (#1031)
Must L’expérience de Milgram reconstituée dans le film I comme Icare (#11)
Must L’expérience de Stanford de Philip Zimbardo (#898)
L’illusion contemporaine de la beauté (#784)
Must La folie humaine en action : l’ouverture d’un magasin H&M à Toulouse (#747)
Must La manufacture du consentement : Noam Chomsky et les médias (#1023)
La neurasthénie du téléspectateur submergé d’informations scandaleuses (#301)
Must La pression du groupe et l’expérience de Asch (#12)
La propagande des médias expliquée par le Professeur Noam Chomsky (#123)
La propagande des néo-conservateurs destinée à discréditer ceux qui affirment l’existence d’un complot gouvernemental (#81)
Must La Troisième Vague : une étude expérimentale du fascisme (#725)
Top La Zone Xtrême : Le Jeu de la Mort : jusqu’où peuvent aller la télévision et l’inconscience folle de chacun ? (#726)
Évaluée Le mensonge des médias dénoncé par Coluche (#1054)
Le projet MK-ULTRA ou le contrôle des citoyens (#23)
Évaluée Le Storytelling (#1160)
Évaluée Le temps de cerveau disponible (#800)
Évaluée Le Tube (#709)
Les arrivées – Extraits (#162)
Évaluée Les expériences secrètes de la CIA (#477)
Les militaires financent des recherches pour contrôler le cerveau (#680)
Les neurones miroir (#281)
Must Manipulation mentale : La stratégie du choc (#26)
Must Manipulations psychologiques : le pouvoir de la conformité (#10)
Évaluée Nous sommes manipulés : Une conférence du Professeur Robert-Vincent Joule (#566)
Must Outfoxed : Rupert Murdoch’s War on Journalism (#964)
Propaganda d’Edward Bernays, ou comment manipuler l’opinion en démocratie (#150)
Évaluée Propagande de guerre, propagande de paix (#95)
Psychologie de masse et Nouvel Ordre Mondial (#427)
Must Qui est le monstre ? (#1029)
Raymond (#334)
Évaluée Techniques de déstabilisation et de manipulation de l’opinion : Un ex-membre du KGB se confie (#588)
Un exemple de la dictature de la pensée unique et du déni de la liberté d’expression (#580)

Consommation, Vente, & Publicité

Évaluée L’achat groupé : un phénomène en expansion (#505)
La consommation (#116)
La puissance des images subliminales (#370)
Le battage marketting ou le bluff des étiquettes (#140)
Le neuromarketing et le futur de la publicité (#333)
Les arnaques des voyous de la grande distribution (#330)
Évaluée Les enfants de la surconsommation (#482)
The good consumer (#325)

Crises

Du jamais vu à la télévision : un commentateur de Fox News explique la crise et ses conséquences démentes (#399)
Évaluée Kenya : les enfants de la crise (#567)
L’indispensable Commission Pecora (#78)
L’Islande en ébullition (#164)
Top La crise du crédit visualisée (#56)
La France, combien ça vaut ? (#108)
Must La reprise, mythe ou réalité ? (#1202)
Must Le krack programmé – Comment préserver votre patrimoine par Olivier de Ducla (#1050)
Le malheur est dans le prêt (#147)
Les files de victimes de la crise s’allongent aux États-Unis (#1186)
Les guignols de l’info : on fait élire un président noir (#238)

Cryptozoologie

À la découverte du Sasquatch, le Big Foot canadien (#119)
Le mystère des Rods (#228)
Mystère des profondeurs (#365)

Curiosités, Art, Humour, et Divertissement

8-bit trip (#403)
Must Anne Roumanoff : la grippe mexicaine (#1222)
Belgique : des communes interdisent de parler le français (#816)
Calamité cariste… (#1143)
Ce que peut parvenir à faire un hélicoptère radio-commandé (#75)
Ce qui fait triper les femmes et ce qui fait triper et les hommes… (#850)
Certains clandestins sont vraiment prêts à tout ! (#1144)
Coluche : Les discours en disent long (#742)
Comment contracter la grippe AH1N1 ? (#279)
Comment créer une étonnante balle magique ? (#1236)
Comment gagner aux machines d’arcade de jeux de pioche à pinces suspendues ? (#1159)
Comment rendre une bouteille invisible ? (#431)
Contre la montre (#1209)
Cortex Academy (#376)
Crash d’un avion militaire près d’une plage avec éjection du pilote (#42)
Creme that egg ! : une machine de Rube Goldberg pour Pâques (#1118)
CubeStormer (#1005)
Dany Mauro chante Le Tamiflou de Mexico (#270)
DEADLINE, des Post-It animés image par image (#80)
Des chasseurs interceptent un OVNI en Galicie (#113)
Des illusions d’optiques animées étonnantes (#451)
Des jets de peinture arrosant des personnes en slowmotion (#1126)
Des machines de Rube Goldberg japonaises (#233)
Des prisonnier philippins rendent hommage à Michael Jackson (#109)
Des tours de magie incroyables… (#1119)
Must Dix (#1129)
Must Donald Rumsfeld nous amuse, et nous quitte… Youpi ! (#783)
Must Ex-ET (#1208)
Exit (#1213)
Extreme shepherding (#203)
Éteindre une bougie avec rien ou presque… (#1060)
Évaluée Étendre son appartement… (#1198)
Fard (#1179)
French Roast (#1128)
Fumer tue (#920)
How to dial a rotary telephone (#867)
Invasions (#887)
Jean Sarkozy, un fils à papa à l’honneur… (#385)
Jean-Marie Bigard : La blague qui tue… (#1028)
JO RÉ TA PO, un jeu Fernand Satan (#414)
Joburg to Maputo (#702)
L’expérience du chewing-gum à l’hélium (#347)
L’étonnant miroir de bois de Danny Rozin (#1150)
L’étonnante illusion de la fenêtre et du bâton (#464)
L’évolution d’un corps soumis à 365 jours d’exercices (#1040)
L’évolution de la danse depuis les années 50 (#1196)
L’illusion d’optique des couleurs qui n’existent pas (#508)
L’illusion d’optique des losanges grisés (#506)
L’illusion d’optique des rectangles grisés et du crayon (#509)
L’illusion d’optique du rectangle penché (#507)
L’illusion de l’incroyable moniteur (#452)
L’illusion des écrous fous (#450)
L’illusion du cube fou (#493)
L’illusion du poster de Rubiks cubes (#716)
L’illusion du X au travers une pièce (#494)
L’illusion étonnante des bougies posées sur le sol (#1078)
La bourse par Les Inconnus (#701)
La grande illusion du chirurgien découpé, balladé, et recollé (#828)
La météo du 21 décembre 2012 (#460)
La multiplication Maya (#922)
La plage la plus dangereuse du monde dans l’île de Saint-Martin, aux Caraïbes (#1149)
Must Le clip qui déchire version longue + Le clip qui déchire 2 (#1004)
Le Grand Maître absolu du jeu Tétris (#1122)
Le Lucky Luke des gobelets (#824)
Le saviez-vous ? (#300)
Le saviez-vous ? Version 4.0 – Automne 2009 (#304)
Must Le tour des incroyables Magic Burgers (#1110)
Must Le tour des mains incroyable de James Galea (#823)
Le traffic aérien mondial sur 24 heures (#415)
Le trou noir (#52)
LEGO ARCADE (#1101)
Must Les hommes-canons d’Intel (#1044)
Must Les langages hermétiques – Les Inconnus (#1171)
Les records du monde des plus hauts plongeons (#13)
Les Rois des Fous par Roland Magdane (#264)
Les sectes par Les Inconnus (#1156)
Les veinards ou Scketch du gros lot (#363)
LOGORAMA : Oscar 2010 du meilleur court-métrage d’animation (#842)
Must Look me in the eyes (#912)
Marcher sur l’eau, ou presque… (#1192)
Mind over Matter – In a Mogul´s Garden (#235)
New-York : une voiture familiale est percutée par l’énorme boule d’une grue démolisseuse (#1158)
On a enfin trouvé le frère caché espagnol de Georges W. Bush ! (#1145)
Oracle (#1212)
Philips Carousel (#67)
Picturesque (#822)
Pigeon : impossible (#821)
Must PIXELS (#998)
Quand un mur se venge d’un vandale… (#1114)
Retouche d’image extrême avec Photoshop : la vieille femme d’Angela Talbot (#1195)
Roselyne et la grippe AH1N1 par Stéphane Guillon (#371)
Sauna (#377)
Si j’avais un marteau… (#814)
SI VIS BELLUM (#1214)
Signs (#146)
Starlight en à cappella multi-pistes (#1105)
The Cage (#378)
The Fastest and Funniest LEGO Star Wars story ever told (#1249)
The ultimate machine (#434)
Must Thriller à capella, en 64 pistes… (#1104)
Time of my Life : pendant 17 ans, un homme filme chaque jour sa propre évolution (#1147)
Un arc de 500.000 volts… (#49)
Un bateau qui flotte dans le vide… ou presque… (#1109)
Un beau plongeon ! (#179)
Un chasseur tiré comme un missile, à partir d’un sous-marin en plongée… (#43)
Un escalier-piano géant à la station Odenplan à Stockholm, en Suède (#1201)
Un inspecteur des voies très très chanceux ! (#1142)
Un photographe amateur ingénieux intéresse la Nasa (#840)
Un robot étonnant… (#154)
Un simulateur informatique de conduite automobile de folie… (#738)
Un spectacle son et lumière avec des fenêtres de chambres en Pologne (#1148)
Un surf incroyable sur une vague géante (#337)
Un train, plus que bondé, en Inde (#1010)
Une belle illusion auditive ! (#1108)
Une bobine de Tesla qui chante ! (#47)
Must Une chance qu’on s’a de Jean Pierre Ferland par le collectif de Rythme FM Montréal (#1175)
Une femme parvient à exorbiter ses yeux (#1077)
Une histoire louche (#375)
Une petite bobine de Tesla pilotée par un synthétiseur (#48)
Vive le vent d’hiver ! avec des fours à micro-ondes… (#1103)
Welcome to Corporate Corp (#1207)
Weltraffer ou l’évolution du monde en Lego – Version Full HD (#1120)
Must What’s in the box ? de Tim Smit (#1180)

Drogue, Alcool, et Jeu compulsif

Drogues, alcool et dépendances (#211)
Kristen ou la dépendance maudite (#210)
Évaluée L’addiction vue de l’intérieur du cerveau par Jean-Pol Tassin (#907)
Les chiffres de la drogue en France par Etienne Apaire (#1169)
Mes voisins sont des dealers (#955)
Tabac et cigarettes : fumeurs et dépendance (#215)

Droit, Police, et Justice

Amnesty International : La peine de mort dans le monde (#328)
Évaluée Braves gens n’ayez plus peur ! (#346)
Eric Zemmour : Les passeurs peuvent dire merci à la justice française (#554)
États-Unis : Des drones policiers pour surveiller et espionner la population (#534)
L’attitude des forces de l’ordre au G20 de Pittsburgh : un cauchemar totalitaire (#1157)
La police de Folsom tase un homme assis tranquillement sous son porche, et absolument inoffensif (#1137)
Le pistolet électrique, ou taser, mis à l’épreuve (#122)
Rapport alarmant sur les violences policieres (#99)
Un bracelet-taser pour embarquer à l’aéroport et voyager en avion (#416)
Un policier allemand donne à une femme inoffensive, étendue à terre, un violent coup de pied à la tête (#1221)
Un policier américain tase une femme entravée et inoffensive (#1123)
Un policier texan tase une automobiliste quinquagénaire totalement inoffensive (#1138)
Un tondeur de pelouse, un peu saoul, tasé abusivement par un policier fasciste (#1079)
Viols d’enfants : la fin du silence ? (#374)
Must Wanted : recherchés morts ou vifs (#832)

Droits des animaux

Must Habitants de la Terre (#503)
L’abattoir Charal démasqué par l’association L214 (#207)
Must Vivisection : et si c’était vous ? ou les pratiques nazies infligées aux animaux (#366)

Environnement, Écologie, et Développement durable

Évaluée Addicted to plastic (#523)
Aqua-Petrolæum ou l’eau frelatée de la bouteille plastique (#324)
Évaluée Disparition des abeilles : la fin d’un mystère (#390)
Évaluée Intolerable Beauty : Portraits of American Mass Consumption (#1124)
L’or bleu (#314)
La guerre de l’eau : incertitudes (#129)
La guerre de l’eau : les maîtres de l’eau (#128)
La soi-disante bonne eau française du robinet démasquée (#924)
Le Syndrome du Titanic (#854)
Le traitement de l’eau (#1037)
Les conséquences de l’éruption du volcan Islandais sur l’espace aérien européen (#1146)
Les moteurs de la déforestation, par GreenPeace (#208)
Les substances pharmaceutiques : de nouveaux contaminants (#132)
Must Océans de plastique (#720)
Planète de merde (#561)
Must Pour l’amour de l’eau (#723)
Préparer une terre pour 10 milliards d’êtres humains (#134)
The Corporation ou l’Entreprise, une personne morale hautement criminelle et asociale (#326)
Must The story of stuff (#704)
Évaluée Un Titanic apicole : le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles (#658)
Must Une fille de 12 ans prononce un discours-gifle sur l’environnement à l’ONU (#187)

Économie, Commerce, Entreprises et Travailleurs

Évaluée Capitalism : a love story (#809)
Évaluée Coca – Pepsi : une guerre de 100 ans (#934)
Comment l’Europe tue l’Afrique sournoisement (#635)
Daniel Bensaïd : Le capitalisme conduit l’humanité à sa perte (#484)
Drapeau rouge sur continent noir (#293)
ENA ou ANE ? (#1003)
Et maintenant ils vous font travailler travailler sans vous payer… (#1046)
Hervé Kempf : Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (#473)
Évaluée L’histoire secrète du pétrole (#1059)
Must La mort du travailleur (#291)
La sacralisation du travail (#329)
Évaluée Le bien commun : l’assaut final (#496)
Évaluée Le fabuleux voyage d’un baril de pétrole (#1140)
Les assassins économiques et financiers (#609)
Must Let’s make money (#209)
Paul Ariès : La croissance n’est pas la solution (#1058)
Philippe Diaz est interrogé sur son film La fin de la pauvreté ? (#466)
Qu’est-ce que la mondialisation ? (#587)
Must Sadou et Creg jouent au poker mondial ou les rapports Nord-Sud selon les États-Unis (#135)
Top The Corporation (#627)
The Impossible Hamster (#1011)
Travail au noir : les patrons fraudeurs (#331)
Évaluée Trimer pour une poignée d’euros (#1227)

Énergies Libres

Japon : un petit poisson-robot alimenté par une pile à combustible (#817)
La Bloom Box : une mini-centrale électrique révolutionnaire et personnelle (#712)
Must Le générateur toroïdal de Steven Marks (#54)
Les chercheurs de l’énergie libre (#815)
Un générateur électrique de 900 W qui s’auto-alimente ! (#55)
Un moteur magnétique qui tourne à 6000 tours par minute ! (#715)
Un retraité invente un moteur magnétique qui rend 20 fois ce qu’il consomme (#606)
Un Turc invente un moteur magnétique à energie libre (#810)
Must Une énergie libre produite par une pyramide !!! (#53)
Une voiture japonaise qui marche… à l’eau ! (#79)

Franc-Maçonnerie & Francs-Maçons

Certaines obédiences maçonniques pratiquent le trafic d’influence (#261)
Comment devient-on Franc-Maçon ? par Guy Arcizet (#563)
Évaluée Dans le secret des villes : Boston & Phildadelphie : sous l’emprise des Francs-Maçons (#411)
Évaluée Enquête sur la discrétion légendaire de la Franc-Maçonnerie (#672)
Francs-Maçons : Le culte du secret (#447)
Évaluée François Stifani, Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française, s’exprime sur FR3 (#946)
Grand Orient : Les frères invisibles de la République (#526)
Jean Solis dénonce les déviances de la Franc-Maçonnerie française (#683)
Évaluée La Franc-Maçonnerie : un documentaire et un débat (#859)
La Franc-Maçonnerie au coeur de la République (#419)
Évaluée Les Francs-Maçons et le Pouvoir (#694)
Les origines de la Franc-Maçonnerie par Yves-Fred Boisset (#781)
Licio Gelli : le grand marionnettiste ou les malversations de la loge P2 (#88)
Napoléon et la Franc-Maçonnerie par Yves-Fred Boisset (#780)
Obédiences et rituels maçonniques par Yves-Fred Boisset (#782)
Qu’est-ce que la franc-maçonnerie ? (#562)
Évaluée The Scottish Key : Les origines de la Franc-Maçonnerie (#469)
Évaluée Voyage au pays des Francs-Maçons (#679)
Évaluée Yvette Nicolas, Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France, s’exprime sur BFMTV (#945)

Futur & Prospective

Évaluée 2057 : Le monde de demain (#623)
En 1969 Jean d’Arcy imaginait l’Internet avec une incroyable précision (#1092)
J’ai vomi dans mes cornflakes (#336)
L’avenir cybertronique ténébreux que nous préparent les multinationales (#748)
Must L’Internet de 2030 : allié ou Big Brother ? (#801)
La banque du futur : bienvenue chez les crétins technovores et fanatiques du tout sécuritaire (#1225)
Évaluée La Fin du Monde : Les 4 Scénarios (#600)
La préparation du colloque de l’ARCEP du 13 Avril 2010 sur la neutralité des réseaux : une série d’interviews majeurs (#969)
Évaluée Le monde de demain : Les surhommes du futur (#756)
Un entretien avec Albert Jacquard sur les thèmes de la démographie et de la surpopulation (#217)
Évaluée Une brève histoire de l’avenir (#1066)
Évaluée Une réalité hyper augmentée domestique complètement folle… (#1243)

Génocides, Crimes contre l’Humanité, et Colonisation

Afrique 50 ou les bienfaits de la colonisation (#327)
Évaluée Birmanie : Silence on tue (#1233)
Bloody Harvest : le nouveau livre qui révèle un trafic d’organes en Chine (#481)
Must CIA : mauvais traitements et tortures au mépris de l’Humanité et des conventions de Genève (#732)
Must Collateral murder (#958)
Des crimes de guerres en Afghanistan par l’administration Bush (#424)
Évaluée Des crimes de guerres sont perpétrés par l’armée américaine (#975)
Évaluée Des exécutions de civils au Nigeria (#669)
Des soldats israéliens dénoncent les crimes de guerres et les mensonges du gouvernement Israélien (#908)
Must Escadrons de la mort : l’école française (#344)
Gidéon Lévy : Israël n’est rien sans le soutien des États-Unis sur les plans politique, économique et militaire (#577)
L’effroyable imposture du CRIF (#787)
Évaluée L’holocauste : pourquoi l’Église catholique n’a t’elle rien dit ? (#956)
La belle démocratie américaine… (#1032)
Évaluée La France des camps – 1938-1946 (#974)
La torture de Maurice Audin par des soldats de l’armée française : une affaire censurée (#618)
Le cauchemar d’Omar Khadr à Guantanamo (#117)
Must Le Roi blanc, le caoutchouc rouge, et la mort noire (#343)
Évaluée Le Secret Maçonnique (#977)
Michèle Sibony dénonce les mensonges et les amalgames du CRIF (#904)
Mission secrète : enlèvement ou les prisons secrètes de la CIA (#465)
Must Standard Operating Procedure (#1246)
The silent scream ou l’abomination de l’avortement (#629)
Top Torture made in USA (#413)
Un nouveau Guantanamo érigé sur le sol même des États-Unis (#614)

Guerre & Terrorisme

Évaluée Al Jazeera reçoit Robert Grenier de la CIA (#719)
Al Qaida est morte en 2002 par Alain Chouet, ex-chef de la DGSE (#790)
Must Alex Jones dénonce le faux attentat du vol Amsterdam-Détroit, et révèle des informations … explosives ! (#612)
Must Blackwater : l’ascension de l’armée privée la plus puissante du monde par Jeremy Scahill (#1076)
Évaluée État de guerre (#358)
Évaluée Guerriers à louer (#1141)
Évaluée Hidden Wars of Desert Storm ou Les dessous de la Guerre du Golfe (#886)
Hitler s’est il vraiment suicidé ? (#305)
Must Irak : De la dictature au chaos (#417)
Irak : Saddam Hussein explique la vraie raison de l’invasion américaine (#870)
Évaluée La guerre nucléaire par Helen Caldicott (#942)
La vérité sur Afghanistan (#1174)
Le dessous des cartes : l’état de la guerre (#896)
Évaluée Le dessous des cartes : Le commerce des armes (#1062)
Évaluée Le dessous des cartes : Néo-mercenaires : la guerre privatisée (#1075)
Le quotidien des Irakiens soumis à la barbarie américaine… (#1035)
Les horreurs et la barbarie de la guerre menée par la Russie de Poutine en Tchétchènie (#598)
Must Paul O’Neill : L’invasion de l’Irak fut planifiée avant le 11 Septembre (#1085)
Évaluée Pierre Hillard et l’Afghanistan sur France 24 (#1184)
Évaluée Pouvoir et Terreur (#713)
Must Tchéchénie : l’interview d’Anna Politkovskaïa, une journaliste russe assassinée par son gouvernement (#1009)
Évaluée Terrorstorm – A History of Government Sponsored Terrorism (#631)
Must The Power of Nightmares : The Rise of the Politics of the Fear – Version INTÉGRALE (#788)
Un interview éloquente de Benazir Bhutto avant son assassinat (#1070)
Un jeune vétéran de la guerre en Iraq partage sa prise de conscience (#435)
Évaluée Uncovered : The War on Iraq (#965)
Vol Amsterdam-Détroit : des témoins rapportent sur CNN des faits plus que troublants (#611)
Évaluée WAR MADE EASY – How presidents and pundits keep spinning us to death (#458)
Webster Tarpley analyse l’attentat du vol 253 (#445)

Implants, Puces RFID, Transhumanisme, et Cyborgs

Des mexicains se font implanter une puce RFID afin d’être retrouvés s’ils sont kidnappés (#686)
Must Jacques Attali vente les mérites de la puce RFID (#676)
Évaluée La cybernétique de demain (#728)
Évaluée La puce électronique : un Big Brother en miniature ? (#397)
Must La puce RFID se fait les dents… (#661)
Évaluée Le cyborg ou l’avènement de l’homme-machine (#1130)
Le premier cyborg est anglais ! (#220)
Puce RFID : Vers un monde sans liberté (#352)
Puces RFID : Big brother est-il déjà parmi nous ? (#741)
Évaluée Robot Sapiens : Les hommes du futur (#961)
Un robot se déplace grâce au cerveau d’un singe (#177)
Verichip : La puce RFID bientôt partout (#778)

Mafias, Corruption, et Business

Évaluée ‘Ndrangheta : Une mafia d’affaires et de sang (#569)
Du coté des anges : les whistleblowers (#87)
Évaluée La ‘Ndrangheta en Europe (#605)
La corruption dans les contrats internationaux (#83)
La face cachée de l’Afghanistan : le trafic d’Opium et de cocaïne par l’OTAN et les États-Unis (#547)
Pain, pétrole, et corruption (#299)
Pots-de-vin, corruption : quand les élites dérapent (#201)

Mystères inclassables

Évaluée Aux frontières du surnaturel : Le triangle des Bermudes (#757)
Évaluée Bermuda triangle – Secrets revealed (#909)
Découverte d’un mystérieux trou dans un champ à Langatte en Moselle (#1087)
Évaluée Le mystère du triangle des Bermudes (#525)
Évaluée Qu’est-ce que la réalité ? : Les perceptions, le cerveau, et la conscience (#637)
Un phénomène aérien étonnant (#820)

Nouvel Ordre Mondial (New World Order)

1998 : Alex Jones est arrêté en plein meeting pour avoir posé une question au gouverneur du Texas Georges W. Bush (#1247)
Humainement c’est cuit ! par Pierre Hillard interrogé au téléphone sur le Nouvel Ordre Mondial par Richard Pellegrin le 2 Mai 2010 (#1181)
Aaron Russo sur le 911, le CFR et Rockefeller (#3)
Alex Jones : La censure électronique a commencé ! + Les sites d’Alex Jones sont bannis dans certains pays (#625)
Must Alex Jones : la loi sur les ennemis combattants (#878)
Alex Jones et le mouvement Oath Keepers (#648)
Alex Jones et Paul Joseph Watson : Cass R. Sunstein est le Tzar de l’information d’Obama (#516)
Alex Jones interroge Max Keiser sur le modèle du casino goulag (#497)
Must America : From freedom to fascism (#74)
Évaluée Anges et Démons : illuminatis et sociétés secrètes (#568)
Appel à la résistance par Les Insoumis (#642)
Benjamin Bayart : Loppsi est quelque chose de dangereux (#632)
Benjamin Bayart à propos du projet de loi Loppsi : Le filtrage d’Internet est liberticide et inefficace (#620)
Évaluée Benjamin Fulford vs David Rockefeller (#667)
Bilderberg ? Connais pas. ou le triomphe des hypocrites (#92)
Bill Gates démasqué : c’est un eugéniste, et il prône et une dépopulation mondiale par la vaccination ! (#1161)
Must Camp Fema : Part 1 : American lockdown (#360)
Cinquième Soleil par Keny Arkana (#997)
Conscience parallèle par Tosma (#1239)
Conscience universelle Vs Nouvel Ordre Mondial par Bloodin Noze (#1191)
Conspiracy theory : Des infrastructures souterraines sont construites aux États-Unis en prévision du pire (#527)
Conspiracy theory : Les plan diaboliques du Groupe Bilderberg (#746)
Crise politico-économique : arme pour le nouvel ordre mondial par Pierre Hillard (#84)
Dailymotion est censuré en Tunisie depuis le 1er Avril 2007 (#951)
De la servitude moderne (#258)
Des caméras dissimulées dans des boitiers destinés à la télévision numérique (#950)
Must DÉMENTIEL ! : Google est un instrument d’espionnage visuel au profit du Nouvel Ordre Mondial ! (#880)
Discours de Dwight David Enseinhower sur le complexe militaro industriel (#8)
Top Discours du Président John F. Kennedy sur les complots (#7)
Dites NON au NOM ! (#613)
ENDGAME : eugénisme et contrôle de la population (#59)
Must Facebook is watching you (#1051)
Top Fall of the republic d’Alex Jones (#222)
Godfrey Bloom ridiculise et démasque la taxe carbone (#863)
Incident diplomatique : le JT va tuer ce soir, présenté par AK33 (#353)
Invention et conséquences du Pétrodollar (#791)
Évaluée Invisible Empire (#1080)
iWatch, un programme orwellien du LAPD (#230)
Évaluée JFK, autopsie d’un complot (#960)
L’Amero : future monnaie de la North American Union (#1082)
Must L’arme silencieuse de la téléphonie mobile : un projet du Nouvel ordre Mondial (#813)
L’Australie, une démocratie qui censure aussi le web sans demander l’avis de ses citoyens ou des représentants du peuple (#619)
Évaluée L’eugénisme (#944)
L’Europe livrée aux banquiers apatrides et au Nouvel Ordre Mondial (#1252)
L’Icelandic Modern Media Initiative (#949)
L’IRS en Big Brother : Nous savons qui vous êtes ! (#1211)
L’objectif du Nouvel Ordre Mondial : la mort pour tous ! (#41)
L’opacité anti-démocratique d’ACTA révolte des parlementaires européens (#812)
Évaluée L’Union Européenne mondialiste par Pierre Hillard le 24 Janvier 2009 à Avon (#1055)
Must La cabale, surnom du groupe d’idéologues qui onf fomenté la guerre en Irak (#37)
La censure et les projets fascistes du Nouvel Ordre Mondial (#628)
La chaîne française France24 évoque ACTA (#630)
La conspiration existe-t’elle ? – Parties 1 et 2 (#818)
Must La fabrique du surhomme soviétique (#1217)
Must La face cachée du tout sécuritaire : Big Brother (#641)
La Fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale expliquées par Pierre Hillard (#36)
La méthode du nouvel ordre mondial pour dominer les peuples (#1172)
La SAIC : un état dans l’État (#18)
La société secrète Skull and Bones (#193)
La Terre est une poussière dans l’Univers et l’arrogance destructrice du Nouvel Ordre Mondial (#599)
La Trilatérale, le groupe Bilderberg, la Société Fabienne, etc. (#62)
Le baphomet sur la pièce du Nouvel Ordre Mondial (#626)
LE DÉCODEUR : Émission #1 : La gouvernance mondiale (#621)
Le député européen Nigel Farage blessé dans un accident d’avion suspect le 6 Mai 2010 (#1228)
Le Gouvernement Mondial (Le grand complot) (#603)
Le groupe Bilderberg ou les Bilderbergers (#160)
Le groupe SAMM dénonce le Nouvel ordre Mondial (#804)
Le journal du site http://www.web-journal.fr du 9 Février 2010 : Le pouvoir menace le web mondial par la censure et le filtrage (#617)
Le NWO : sociétés secrètes, quelques petits détails… (#85)
Le plan diabolique Ordo ab chao des Illuminatis, présenté par le Dr Pierre Gilbert (#262)
Le traité ACTA : un terrible danger pour la liberté sur Internet et la démocratie (#552)
Les buts du Nouvel Ordre Mondial sont résumés dans les 10 commandements des Georgia Guidestones (#542)
Les Illuminati et le NWO (#186)
Évaluée Les maîtres du Monde : Le nouvel esclavagisme – Version 2 (#579)
Les think tanks : influence ou ingérence ? (#512)
Évaluée Londres : Big Brother City (#799)
Mgr Fellay : Le nouvel ordre mondial a détruit l’Église Catholique, et des Franc-Maçons l’ont infiltrée (#480)
Évaluée Michel Collon s’exprime sur son livre Israël, parlons-en ! (#954)
Évaluée MySpace, Facebook, et Twitter : la plus grande opération mondiale de profilage (#982)
Must Nouvel Ordre Mondial : 3 étapes pour le comprendre (#691)
Évaluée NOUVEL ORDRE MONDIAL : Les Illuminati décryptés : anges ou démons ? (#1163)
Obama remercie Lucifer en audio subliminal (#73)
Évaluée Oil, Smoke, and Mirrors (#589)
Must Orwell se retourne dans sa tombe (#65)
Évaluée Pierre Hillard répond aux questions de We Are Change Paris (#1048)
Must Pierre Hillard sur Radio Ici & Maintenant – 11 Janvier 2010 (#478)
Must Pour la paix, la fraternité, la joie et l’harmonie avec la Nature et le Ciel, et CONTRE le Nouvel Ordre Mondial diabolique (#289)
Must Qui cherche à contrôler Internet ? (#391)
Évaluée Resitants.com : des citoyens en lutte contre Big Brother (#640)
Révélations sur l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy (#439)
Must Slavery by consent (#1071)
Must Stop the Clash of Civilizations ! (#1020)
The Obama deception – The truth strikes back (#556)
Théories du complot : Big Brother (#322)
Théories du complot : Le nouvel ordre du monde (#323)
Total contrôle (#398)
Un entretien avec Pierre Hillard, réalisé par l’association Le cercle de Kir (#467)
Un nouveau logo européen hallucinant… (#1253)
Un nouvel hélicoptère de surveillance très performant pour la Gendarmerie Nationale Française (#963)
Évaluée Vers un gouvernement mondial ? par Pierre Hillard, invité d’E&R (#882)
Vous êtes tous des terroristes (#659)
Must War Corporatism : The New Fascism (#1002)

Nucléaire civil et militaire

Déchets, le cauchemar du nucléaire (#127)
France : Des déchets radioactifs dans la fabrication d’objets de la vie de tous les jours (#535)
Évaluée R.A.S. : Nucléaire, rien à signaler (#885)
Uranium : Le scandale de la France contaminée (#340)

OGM, Produits Chimiques, Agriculture, et Alimentation

100.000 personnes meurent de faim tous les jours par Jean Ziegler (#232)
Alex Jones : L’oligarchie mondialiste pratique un eugisme lent par une détérioration volontaire de l’alimentation (#918)
Alex Jones nous parle du Codex alimentarius (#145)
Alimentation : main basse sur la terre (#148)
Évaluée À qui profite la faim ? (#651)
En France, sur les OGM, l’opacité est la règle (#638)
Et vive la gélatine… de porc ! (#288)
Famine mondiale : à qui la faute ? (#845)
Food Inc. (#277)
Must Grocery Store Wars (#711)
Must Jean Ziegler : La faim, une arme de destruction massive (#793)
Must L’Abbé Pierre dénonce les grands responsables des famines et des guerres (#846)
L’aspartame : faux sucre mais vrai danger (#214)
La bio aux deux visages (#234)
La chaîne de restauration rapide McDonalds pris en flagrant délit de non respect de ses normes alimentaires (#968)
Must La Faim dans le Monde : Quel Paradoxe ! par l’association SOS Faim (#578)
La faim dans le monde en 2009 (#296)
La faim et la sécurité alimentaire dans le monde (#808)
La fin du bio par Lilian Le Goff (#1219)
Le codex alimentarius (#153)
Le Codex Alimentarius sert-il la santé des citoyens ou les industriels ? (#91)
Évaluée Le début de la faim (#737)
Le désherbant Roundup de la firme Monstano définitivement ultra-toxique (#317)
Le Malawi : un état qui est parvenu à l’autosuffisance alimentaire (#852)
Must Le monde selon Monsanto (#115)
Le projet de loi HR 875 ou les jardins potagers interdits (#149)
Les dangers de l’aspartame et des additifs alimentaires (#285)
Les industriels de l’alimentation animale nous empoisonnent avec bonheur en commercialisant des produits 100% OGM (#286)
Évaluée Les lobbies et la pollution par Gilles-Eric Seralini du CRIIGEN (#921)
Évaluée Les lourds dossiers du light (#1052)
Top Les OGM c’est quoi ?, une conférence de Christian Vélot (#500)
Évaluée Les OGM par Christian Velot sur Radio Ici & Maintenant le Vendredi 19 Mars 2010 (#981)
Les ravages des pesticides en Inde (#857)
Les tomates voient rouge (#136)
Mangez canadien, mangez local ! (#893)
Menace dans nos assiettes (#387)
Nos enfants nous accuseront (#141)
Must OGM : L’étude Russe qui pourrait déraciner une industrie (#1248)
Must The Meatrix (#707)
Un horticulteur Bio condamné par la justice française pour avoir conseillé des solutions naturelles (#260)
Un monde a vendre (#144)
Évaluée Un monde à vendre – Les monstrueux animaux de la génétique (#531)
Must Une allégorie informatique illustrant le fonctionnement de l’industrie agroalimentaire (#468)
Une conférence de Rima E Laibow sur le Codex Alimentarius (#205)
Une variété de pommes de terre OGM est autorisée par la Commission Européenne… (#671)
Évaluée We feed the world – Le marché de la faim (#665)

OVNIS, PAN, et Extraterrestres

Évaluée EXTRATERRESTRE (#591)
André Lécossois affirme que Jimmy Guieu a été assassiné (#1151)
Évaluée Aux frontières de la science : Rencontre du 3ème type (#1045)
Chasseurs d »OVNIS : Contact extra-terrestre (#250)
Chasseurs d »OVNIS : Des combats tournoyants entre des OVNIS et des avions de chasse (#252)
Chasseurs d »OVNIS : Invasion au Texas (#251)
Chasseurs d »OVNIS : Les dossiers de la Nasa (#253)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Code rouge (#247)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : De l’ingénierie inverse à partir d’OVNIS récupérés (#248)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Des militaires contre des OVNIS (#245)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Écrasements et récupérations (#244)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les enlèvements (#243)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les OVNIS avant Roswell (#241)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les OVNIS qui s’immergent (#242)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les policiers et les OVNIS (#246)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les vortex, les portails, et les OVNIS (#249)
Clifford Stone et Robert Dean exposent la vérité sur les extra-terrestres et les OVNIS (#63)
Évaluée Des cas Ovnis remarquables (#952)
Des lumières fugitives inexpliquées au dessus de Santa Fe (#1220)
Des OVNIS ont été aperçus par les astronautes (#1215)
Des OVNIS ont été observés par les soviétiques (#1216)
Enquête : ces français qui ont vu des extra-terrestres (#381)
Gary McKinnon : le hacker qui voulait connaître les secrets gouvernementaux sur les OVNIS (#21)
Gilbert Attard rapporte que des extraterrestres vivent parmi nous (#218)
Interstellar : de gigantesques vaisseaux inconnus filmés dans l’espace (#1069)
Évaluée Joël Mesnard explique la vague d’OVNIS sur Radio Ici & Maintenant (#717)
L’astronaute américain Edgar Mitchell affirme que la vie extra-terrestre existe (#24)
Le dossier des soucoupes volantes. (#834)
Le Japon se prépare à l’invasion de soucoupes volantes (#1033)
Le projet du Dr. Steven M.Greer destiné à faire pression sur le gouvernement US pour qu’il lève le secret sur les OVNIS (#35)
Must Les hommes en noir, un témoignage d’un magistrat français (#689)
Must Les images incroyables mais vraies de la Nasa, prises lors de la mission STS 88 (#890)
Les Men in Black (#379)
Évaluée Les soucoupes volantes (#833)
Évaluée L’armée et le dossier OVNI (#839)
Mexique : la grande vague d’OVNIS (#223)
Objets Volants Non Identifiés : Quand l’armée enquête (#240)
Évaluée OVNIS : de l’antiquité à nos jours (#976)
OVNIS : Enfin la vérité (#1235)
OVNIS : et si c’était réel ? (#919)
Évaluée OVNIS : Les meilleurs preuves (#1131)
OVNIS : mutilations animales aux États-Unis (#20)
Évaluée OVNIS : Mystères sur la planète (#937)
Évaluée OVNIS : Sommes nous seuls dans l’univers ? (#874)
OVNIS : une preuve flagrante des mensonges et de la désinformation des organismes gouvernementaux français (#853)
OVNIS Attention danger ! par Bernard Bidault sur FR3 Aquitaine (#690)
Must OVNIS et ufologie : un entretien avec Joël Ménard (#700)
Phobos : un monolithe étrange et un objet inconnu en orbite (#1203)
Must Présence des extraterrestres d’après l’œuvre d’Erich Von Däniken (#1030)
Évaluée Quelque-chose nous observe (#984)
Évaluée Rencontre avec un OVNI (#835)
Évaluée Secret Space (#847)
Évaluée Secret Space – Volume II : Alien invasion (#851)
Trailer de La Nasa et les OVNIS – Les tours lunaires (#64)
UFO – The greatest story ever denied (#227)
Un amateur réussi à filmer un OVNI des plus étrange (#69)
Un étrange cercle noir découvert dans le Libournais (#1090)
Un OVNI triangulaire étrange a été aperçu et filmé à La Vega en République Dominicaine (#1088)
Une flotte d’OVNIS au dessus de Lima (#350)
Une spirale norvégienne observée en Russie (#386)
Une technologie holographique incroyable (#739)

Politique, Géopolitique, Démocratie et Altermondialisme

Affaires d’états : Polygamie Vs Crise systémique par LLP (#1190)
Évaluée Après l’hégémonie (#359)
À l’intérieur (#335)
Évaluée Brevet pour le porc ou la tentative de domination mondiale de Monsanto (#392)
Bruxelles-Caracas : Chavez et le Venezuela (#131)
Must C’est quoi la politique ? (#1155)
Évaluée Charles Gave : Ligne Maginot et Euro, même logique, mêmes résultats (#925)
Chavez et l’éducation : un outil d’aliénation au service de la haute bourgeoisie, ou de libération et d’émancipation pour les peuples (#276)
Comment des intérêts privés ont fait voté précipitamment une loi en France autorisant les jeux en ligne (#973)
Top Coup d’état contre Hugo Chavez (#574)
Dailymotion : Des fragrants délits de censure intolérable et d’atteintes à la liberté d’expression (#559)
Must Discours du Président Hugo Chavez à Copenhague (#388)
Francis Lalanne dénonce avec colère la pensée unique et la bêtise ambiante (#645)
Évaluée François Asselineau s’exprime début 2010 sur la situation dans le monde, en Europe et en France (#917)
Géopolitique de l’Empire par Thierry Meyssan (#357)
Évaluée Guerre à la drogue, Guerre à la City, Sortons d’Afghanistan ! par Jacques Cheminade (#983)
Top Hacking Democracy (#410)
Hugo Chavez, et d’autres, accusent les Américains d’envahir Haïti (#530)
Jean Gabin et la construction de l’Europe : 50 ans plus tard, la situation est la même, mais en pire… (#280)
L’affaire Nigel Farage contre Herman Van Rompuy (#644)
L’influence du lobby pro-israélien aux États-Unis (#663)
La face cachée du système politique français (#437)
La fin de l’état de droit par J.C. Paye (#77)
La Liberté d’expression à la télévision française (#2)
Must La menace d’un bon exemple par Noam Chomsky (#767)
La nouvelle loi liberticide de Silvio Berlusconi : La mise en ligne de vidéos sera soumise à autorisation en Italie (#524)
La solidarité : une conférence de Riccardo Petrella (#273)
Le choix de la défaite (#71)
Évaluée Le Codex Alimentarius par Alexandre Rougier (#758)
Évaluée Le dessous des cartes : L’Internet est-il géopolitique (#1096)
Le Parti Pirate français (#993)
Le Président Chavez prône l’éthique et la morale sociale, ainsi que l’amour pour l’humanité selon les principes du Christ (#275)
Le Président Chavez se prépare à se défendre contre les forces armées États-Unis qui viennent de s’implanter sur 7 bases en Colombie (#274)
Évaluée Le rôle des médias et de l’union européenne par Michel Collon (#695)
Le Sénat : enquête sur les super-privilégiés de la République (#130)
Le sénateur américain Ron Paul : Il y a eu un coup d’état de la CIA (#575)
Le Sénateur Ron Paul : Maintenant ce sont les assassinats (#750)
Le syndrome du politique (#1230)
Le télé-évangéliste Pat Robertson appelle au meurtre d’Hugo Chavez (#564)
Évaluée Les 12 impasses de l’Union Européenne, une conférence de François Asselineau (#597)
Must Les oligarques et leurs lois iniques contre les peuples épris de liberté et de justice (#733)
Évaluée Lettre ouverte aux élus et à la population (#1229)
Évaluée L’envers de la dette : une conférence sur la Françafrique de François-Xavier Verschave (#546)
Marine Le Pen accuse Frederic Mitterrand de pedophilie (#1)
Michel Collon : Israel bafoue les résolutions de l’ONU depuis toujours (#740)
Michel Collon : La désinformation des médias et la propagande de guerre (#433)
Évaluée Michel Collon : Que nous apprend l’affaire Kouchner ? (#923)
Nicolas Sarkozy contre Nigel Farage (#646)
Nigel Farage dénonce le caractère anti-démocratique de l’Union Européenne, qui est dirigée par des bureaucrates non élus (#332)
Nigel Farage dénonce le gouvernement de type communiste de L’Union Européenne (#643)
Norman Gary Finklestein : le Sionisme fait une utilisation systématique de l’holocauste pour justifier ses crimes (#868)
Must Patrick Balkany (UMP) : Il n’y a pas de misère en France (#604)
Pierre Stambul, de l’Union Juive Française pour la Paix, dénonce le sionisme (#1025)
Top Qui gouverne réellement la France ? (#354)
Qui veut gagner du pétrole ? (#308)
The Grand Chessboard de Zbigniew Brzezinski, analysé par Mike Ruppert (#184)
Évaluée Un autre monde est possible (#991)
Un disfonctionnement majeur de la démocratie au Parlement Européen… (#15)
Must Un nouveau paradigme pour une nouvelle civilisation (#743)
Must Un révolutionnaire américain : Noam Chomsky discute avec Francine Stock (#990)
Visualizing empires decline (#889)
Webster G. Tarpley : La Chine et le dilemme iranien (#649)

Projets et armes secrètes, et recherches militaires

Big Dog: Les robots-chien arrivent ! (#61)
Club-K : un nouveau système inventé par les Russes de missiles de croisière cachés dans des containers (#1241)
Des tests de l’Active Denial System sur des soldats américains (#475)
Irak : certains soldats américains sont équipés de tenues de camouflage optique (#843)
Jean-Pierre Petit révèle les armes et les technologies secrètes des États-Unis (#355)
L’arme invisible ou la guerre électromagnétique et les armes à énergie dirigée (#315)
Évaluée L’expérience de Philadelphie (#602)
La menace bioterroriste ou les armes biologiques de destruction massive (#356)
La NASA bombarde la Lune ! (#163)
La nouvelle arme de l’infanterie américaine (#916)
Le laser tactique de haute énergie (#802)
Le projet HAARP (#155)
Le projet MAS (Morphing Aircraft Structures) (#111)
Le prototype PetMan (#202)
Le XXIe siècle, le siécle des guerres électromagnétiques (#677)
Évaluée Les archives oubliées : La bombe perdue de Savannah (#423)
Évaluée Les archives oubliées : Le projet HAARP (#590)
Les recherches de la Navy sur les railguns (#51)
Les robots armés de RoboteX Inc. (#174)
Prompt Global Strike : un missile hypersonique capable d’atteindre n’importe quel endroit du monde en une heure… (#1210)
Star Wars in Irak ou des armes à énergie dirigée de haute puissance employées en Irak ! (#180)
The Pentagon’s ray gun ou le contrôle des foules par un canon à micro-ondes (#316)
Évaluée The russian woodpecker sound and the HAARP sound (#915)
Tir de test d’un railgun de la Navy (#50)
Un exosquelette de combat (#176)
Un rat robotisé : une expérience malsaine immonde typique de la science matérialiste (#1018)
Un reportage sur HAARP de la chaîne ITV : un projet de manipulation climatique au service des militaires (#34)
Un robot-chien drôlement efficace ! (#1152)
Une tourelle tueuse auto-détectrice produite en Corée du Sud (#175)

Prophéties, Voyance, et Fin du monde

2012 : La conspiration de l’apocalypse (#257)
Must 2012 : Un descendant des Mayas annonce une nouvelle Ère (#1022)
Évaluée Apocalypse 2012 (#570)
Évaluée Complément d’enquête : 2012 (#1000)
Doomsday Prophecy (#1135)
Georges de Bellerive, un voyant contemporain (#169)
Hercolubus, la planète géante rouge, par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#213)
La troisième guerre mondiale par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#194)
Max Keiser prévoit la guerre et la mort du dollar américain (#489)
Évaluée Nostradamus : 2012 : Le livre perdu de Nostradamus et les Mayas (#533)
Nostradamus, Prophète de la fin du monde (#166)
Évaluée Nostradamus, prophète de malheur (#1197)
Project Camelot : The Coming of Nibiru par Bob Dean (#1136)
Prophètes et prophéties de l’antiquité à nos jours (#168)
Évaluée The road to Armageddon : Vers la 3e guerre mondiale (#593)
Une étude sugère que la Némésis du Soleil bombarde la Terre avec des comètes (#1134)

Renseignement, Espionnage, et Guerre électronique

Évaluée CIA : Guerres secrètes (#520)
Cyber guérilla : hakers, pirates et guerres secrètes (#236)
Espionnage sur le net (#755)
Échelon : le pouvoir secret (#114)
Évaluée Facebook : une porte ouverte à l’espionnage des utilisateurs avec des virus (#688)
Facebook est contrôlé par la CIA (#1132)
Guy-Philippe Goldstein : La guerre cybernétique menace la paix dans le monde (#596)
Must L’affaire Farewell (#1073)
La France a été espionnée par les USA : des documents le prouvent (#1168)
Évaluée La subversion : l’activité majeure du KGB (#858)
Le cyber-espionnage fait rage au mépris de toute équité (#754)
Le procédé d’écoute à distance par LASER de la CIA (#495)
Évaluée Les secrets de John Edgar Hoover (#708)
Évaluée NSA : L’Agence de l’ombre (#521)
Pont-Saint-Esprit : Le pain du scandale ou l’expérience immonde de la CIA sur des Français (#971)

Santé & Médecine

25 Janvier 2010 : Le résultat du référé du TGI de Paris pour l’affaire Roselyne Bachelot vs Dr Marc Vercoutère (#553)
4 Janvier 2010 : Affaire Roselyne Bachelot – Vaccination AH1N1 : Christian Cotten donne ses impressions à la sortie du tribunal (#448)
60 minutes : la grippe porcine de 1976 (#106)
AH1N1 : La conférence de Jean-Jacques Crèvecoeur du 29 octobre 2009 (#256)
Must Au nom du profit : La mafia du médicament (#303)
À la recherche du virus bienfaiteur (#292)
Cancers : l’OMS n’est plus crédible ! par Next-up organisation (#1099)
Évaluée Chroniques d’un scandale : Pollution électromagnétique et sclérose en plaques (#693)
Comment protéger son lit du smog électromagnétique – par le Dr Klinghardt (#1218)
Conférence sur le sérum de Quinton par Maxence Layet (#171)
Des sources d’ondes radioélectriques nocives dans notre habitat (#841)
Évaluée Dévorés de l’intérieur (#848)
Docteur André Gernez : Le scandale du siècle (#89)
Du poulet à l’eau de javel… (#82)
Du Quinton contre la hernie discale ! (#173)
Éric Zemmour : Les experts de l’OMS sont des personnes employées par des laboratoires pharmaceutiques impliquées dans les vaccinations mondiales (#456)
Top Grippe porcine AH1N1 : Operation Pandémie (Operacion Pandemia) (#237)
Immonde ! : 66 bébés ont survécu à un avortement avant de mourir… (#110)
Jane Burgermeister interviewée par le Projet Camelot (#6)
L’affaire des vaccins Baxter ou le courage de quelques citoyens (#103)
L’effroyable imposture de la grippe A, dévoilée sur la chaîne La Locale (#200)
L’OMS accuse Internet de l’échec de la vaccination mondiale contre la grippe AH1N1 (#1047)
Must La face cachée des vaccins ou tout ce qu’il faut savoir à leur sujet (#39)
Must La fraude scientifique et les mensonges des laboratoires pharmaceutiques par Gwen Olsen (#1165)
Évaluée La mondialisation des virus (#539)
La narcolepsie et le gène du sommeil (#383)
La nocivité des ondes de la téléphonie mobile (#803)
Évaluée La pandémie de la peur (#911)
Top La psychiatrie : La vérité sur ses abus ou les crimes immondes et les mensonges d’une pseudo-science (#766)
Évaluée La vérité sur la matière grasse (#528)
Must Le danger des ampoules basse consommation (#819)
Évaluée Le danger des ondes électromagnétiques : une conférence de Daniel Oberhausen (#544)
Le discours sensé de la Ministre de la santé polonaise sur le vaccin AH1N1 (#263)
Le Docteur Marc Girard s’exprime sur les liens et les conflits d’intérêts dans l’industrie pharmaceutique (#446)
Le fluor est un poison insidieux au quotidien (#745)
Le patient qui valait 3 milliards (#139)
Le plasma Quinton (#170)
Évaluée Le raz de marée silencieux des substances chimiques (#855)
Le Serment d’Hyppocrate (#608)
Évaluée Le stress, portrait d’un tueur (#501)
Le vaccin anti-HPV Gardasil dans tous ses états : dangereux, inutile, et coûteux (#966)
Le vaccin business… (#309)
Les 10 plus gros mensonges sur le Sida par le Docteur Étienne de Harven (#765)
Must Les dangers des ampoules LFC versus les ampoules LEDS (#805)
Évaluée Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques (#682)
Loïc Le Ribault – Mandat d’arrêt contre un chercheur (#471)
Évaluée Micro-ondes pulsées sur cerveaux endoctrinés (#687)
Nos besoins en eau par Béatrice de Raynal (#795)
Parce que vous ne valez rien ! ou le danger des cosmétiques pour la santé (#133)
Portables, WIFI : ondes dangereuses ? (#1100)
Must Primum Non Nocere – Grippe AH1N1 et Démocratie (#941)
Quand l’anesthésie échoue (#382)
Quinton le sérum de la vie par Maxence Layet (#172)
Roselyne Bachelot tu mens (#4)
Évaluée Savants maudits – Chercheurs exclus (#1081)
Silence, on vaccine (#239)
Sous le feu des ondes (#137)
Sylvie Simon dénonce la mafia médicale (#463)
Évaluée Tabac : retenez votre soufle (#785)
Tamiflu : le coup de gueule du pharmacologue Marc Girard (#107)
Évaluée Téléphoner peut nuire à votre santé (#849)
Téléphones mobiles : risques pour la santé (#204)
Toxic Corp (#786)
Évaluée Une enquête sur les ondes électromagnétiques (#877)
Must Une solution idéale pour se débarraser des produits toxiques (#899)
Vaccin H1N1 : des pressions sont exercées à l’encontre de la Ministre Polonaise de la Santé (#361)
Vaccins : Michel Georget dénonce la désinformation (#105)
Évaluée WIFI : Un danger pour la santé (#517)

Science & Technologie

20 Years, Happy Birthday Hubble ! (#1094)
24 Janvier 1984 : Steve Jobs révèle au monde Macintosh (#1019)
650 millions d’années, en 1 minute et 14 secondes… (#938)
Aircruise : un dirigeable futuriste de luxe (#902)
Évaluée Animal Armageddon : la menace invisible (#541)
Évaluée ATOME : La Clé du Cosmos (#532)
Évaluée Au delà des trous noirs (#895)
Must Au delà du Big Bang ou la théorie du Big Bang expliquée (#118)
Évaluée Aux frontières de la science – Le magnétisme terrestre (#736)
Aux frontières de la science : Voyage dans le temps (#409)
Évaluée Aux frontières du temps (#513)
Évaluée À la conquête de l’indéfiniment petit (#504)
Évaluée À la conquête de la Lune : L’ordinateur de navigation (#545)
Évaluée À la conquête de la Lune : La combinaison spatiale (#537)
Évaluée À la conquête de la Lune : Le lanceur spatial (#538)
Évaluée À la conquête de la Lune : Le module de commande (#543)
Évaluée À la conquête de la Lune : Le tout-terrain lunaire (#548)
Évaluée À la recherche des secrets du Big Bang (#865)
Bactériland (#142)
Évaluée Bienvenue dans le Nanomonde (#760)
C’est quoi la nanotechnologie ? (#102)
Carver One : l’étonnante voiture-moto (#1106)
Évaluée Cassini : Rendez-vous avec Saturne (#770)
Must Ce qu’Einstein ne savait pas encore (#470)
Chaos planétaire : La menace solaire (#806)
Évaluée Chronos # 1 : La course du temps (#926)
Évaluée Chronos # 3 : L’histoire du temps (#914)
Évaluée Chronos # 4 (et fin) : La machine du temps (#927)
Évaluée Chronos #2 : Le rêve d’éternité (#943)
Comme la Terre est petite… (#555)
Comment est fabriqué un Compact Disc (CD) et comment fonctionne un lecteur pour le lire (#1041)
Comment fonctionne un disque dur (#1064)
Must Comment Internet change nos organisations par Serge Soudoplatoff (#796)
Comment peut-on influencer la croissance d’une plante grâce à la musique ? (#1038)
Comment synchroniser 5 métronomes ? (#1063)
D’étranges dunes martiennes (#999)
Évaluée Das Netz (#341)
Demain, l’ordinateur quantique (#794)
Must Des impacts de balles filmés à la cadence d’un million d’images par seconde par Werner Mehl (#1117)
Des mains robotiques ultra-rapides ! (#894)
Évaluée Des robots parmi nous (#1098)
Évaluée Déchiffrer les Mystères de la Vie (#581)
Découverte d’une planète similaire à la terre (#17)
Ecosia, le moteur de recherche écologique (#697)
Évaluée Einstein n’est pas (#727)
Évaluée Extra-terrestres : l’enquète spatiale (#884)
Évaluée Google, la machine à penser (#1166)
Évaluée Hubble : l’oeil de la galaxie (#594)
Hubble Panorama (#1093)
Internet en quelques chiffres (#1043)
L’arbre de l’évolution (#583)
Évaluée L’avenir du cosmos (#576)
L’eau : ondes sonores, vibrations, et formes (#650)
L’Effet Hutchinson ou les recherches d’un Canadien, disciple de Tesla (#19)
L’holographie touchable (#1127)
L’illusion d’optique de la distorsion de mesure visuelle (#510)
Évaluée L’instinct de survie (#1021)
L’intangibilité de l’Univers selon le point de vue de la physique quantique (#290)
Évaluée L’invasion des méduses de la préhistoire (#529)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Des comètes à l’origine de la vie ? (#514)
Évaluée L’odyssée de l’espace : La guerre dans l’espace (#485)
Évaluée L’odyssée de l’espace : La vie des étoiles (#486)
Évaluée L’odyssée de l’espace : La vie sur Mars (#519)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Le fabuleux système solaire (#491)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Le mystère de Vénus (#492)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Les grandes énigmes du Cosmos (#490)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Télescopes dans l’espace (#487)
Évaluée L’Univers : À la recherche de la vie extra-terrestre (#406)
Évaluée L’Univers : Exoplanètes (#404)
Évaluée L’Univers : Expédition Lune (#402)
Évaluée L’Univers : L’astrobiologie (#472)
Évaluée L’Univers : La Voie lactée (#421)
Évaluée L’Univers : Les endroits les plus dangereux de l’Univers (#400)
Évaluée L’Univers : Les enigmes inexpliquées (#1091)
Évaluée L’Univers : Les énigmes de la Lune (#422)
Évaluée L’Univers : Les lunes du système Solaire (#420)
Évaluée L’Univers : Les supernovae (#476)
Évaluée L’Univers : Les trous cosmiques (#405)
Évaluée L’Univers : Matière noire et énergie sombre (#426)
Évaluée L’Univers : Mercure et Venus, les planètes intérieures (#425)
Évaluée L’Univers : Neptune, Uranus, Pluton (#401)
Évaluée L’Univers : Vie et mort d’une étoile (#483)
Évaluée L’Univers : Voyage dans l’espace (#474)
L’Univers connu (#479)
L’univers de Stephen Hawking : Au delà des trous noirs (#444)
Évaluée L’univers invisible (#862)
Évaluée La dernière frontière de Hubble (#1204)
La décomposition de fruits en accéléré (#1116)
Must La démonstration d’un JetPack disponible à la vente (#986)
Évaluée La fin de l’Univers (#518)
La formation de l’atmosphère (#121)
La fusion froide : principes, découvertes et recherches (#282)
Évaluée La fusion froide par Patrick Burensteinas à Radio Ici & Maintenant (#718)
La ligne droite n’est pas le plus court chemin entre deux points… (#1039)
La Minute de la connaissance : E = MC² (#1017)
Must La notion de dimension supérieure expliquée par Dr Quantum (#45)
Évaluée La révolution de la Terre : Et pourtant elle tourne ! (#550)
La révolution de la télé-présence (#940)
La Rinspeed sQuba : une voiture sous-marine (#1107)
La science des miracles : nos émotions modifient l’Univers (#287)
Évaluée La Terre, une planète en pleine croissance (#928)
Évaluée La Z-machine par Jean-Pierre Petit (#771)
Évaluée Le cerveau ou les mystères de notre boîte noire (#836)
Le champs magnétique terrestre (#156)
Le CNES et le GEIPAN s’intéressent aux OVNIS (#872)
Le film HD de la caméra E8 du lancement de la fusée Saturn V d’Apollo 11 (#1153)
Le futur des voyages dans l’espace : Ares I-X (#221)
Le grand zoom de tout l’Univers : de l’infiniment grand à l’infiniment petit en 44 images à la puissance de 10 (#705)
Must Le mystère de l’horloge – La théorie de la relativité (#307)
Le potentiel de SixthSense par Pranav Mistry (#1194)
Le robot Einstein (#1111)
Évaluée Le rôle crucial du cerveau (#657)
Évaluée Le secret des planètes : À la recherche de la vie (#536)
Évaluée Le secret des planètes : L’atmosphère des planètes (#551)
Évaluée Le secret des planètes : La destinée de l’Univers (#430)
Évaluée Le secret des planètes : La Lune (#565)
Évaluée Le secret des planètes : Le Soleil (#571)
Évaluée Le secret des planètes : Les planètes géantes (#592)
Le silence des nanos (#283)
Évaluée Le temps, vite ! : La flèche du temps (#759)
Évaluée Le temps, vite ! : La mesure du temps (#549)
Les archives oubliées : La guerre de la fusion froide (#502)
Les archives oubliées : Nikola Tesla (#192)
Les brouilleurs de téléphones portables (#1067)
Évaluée Les cinglés de l’informatique (#1042)
Les comètes : prophètes de malheur (#165)
Évaluée Les explorateurs du temps (#462)
Évaluée Les énigmes de l’histoire : les premiers pas sur la Lune (#838)
Les grandes questions existentielles par Stephen Hawking (#779)
Les mystères du cerveau (#178)
Les plus gros trous noirs de l’Univers (#432)
Les protéodies de Joel Sternheimer ou le pouvoir de la musique (#151)
Évaluée Les secrets de l’horloge biologique (#913)
Les supports numériques ne sont pas éternels… (#871)
Must Les surprenantes réalisations biomécaniques de la société Festo (#1242)
Les tremblements de terre (#1065)
Must Les vraies ruptures d’Internet par Serge Soudoplatoff (#797)
Let’s talk about size (#1083)
Must LHC : une expérience de collision protonique à très haute énergie (#900)
Must Monstres de la galaxie (#557)
Must Nikola Tesla : les neutrinos et l’onde magique (#856)
Évaluée Nom de code : Linux (#1061)
On n’a pas marche sur la Lune : la preuve par le drapeau (#191)
On n’a pas marché sur la Lune en 1969 (#188)
On n’a pas marché sur la Lune en 1969 : la faible gravité lunaire simulée (#190)
Must On n’a pas marché sur la Lune en 1969 : le tournage (#189)
Oxygene (#935)
Phi : le nombre d’Or (#1036)
Physique quantique : ce que l’on perçoit, et la réalité (#860)
Physique quantique : l’expérience des fentes de Young expliquée par Dr Quantum (#44)
Évaluée Planète Facebook (#1053)
Must Qu’est-ce que la lumière infrarouge ? (#1089)
Évaluée Quand les scientifiques croient aux extraterrestres ! (#633)
Top Que s’est-il passé sur la Lune ? Une investigation sur Apollo (#396)
Évaluée Résonance et création – Figures acoustiques de Chladni – Images sonores de l’eau (#1097)
Robonaut 2 : le nouvel androïde de la Nasa et de General Motors (#901)
Samsung invente un écran LCD ultra-plat et quasiment incassable (#1012)
Must Superscience – Diamants hi-tech (#1068)
Évaluée Superscience : Le bouclier invisible de la Terre (#873)
Évaluée Superscience : Mystère sur Pluton (#936)
Évaluée Superscience : Tempêtes solaires (#959)
TAMPER, une interface gestuelle pour le design cinématique (#1015)
Évaluée Tank sur la Lune (#1072)
Évaluée Technologie et dépendance (#624)
The Making of Florida One (#1112)
The Visible Human Project (#1007)
Un bus amphibie (#929)
Un lézard dévoré par des fourmis en accéléré (#1115)
Un parking à vélos automatisé (#1006)
Un regard sur l’Univers – Un entretien avec Trinh Xuan Thuan (#888)
Évaluée Un signal radio en provenance de Saturne, intercepté par la Nasa (#1200)
Une fusée passe le mur du son en créant dans le ciel un phénomène rarement visible (#1013)
Une seconde (#734)
Évaluée Viktor Schauberger : Le maître de l’eau (#1095)
Voir avec la langue… (#1008)
What the bleep do we know ? ou Que savons-nous de la réalité ? (#76)

Sciences alternatives

La conférence sur l’eau (#181)

Société : Conditions et Problèmes

Évaluée Banlieues sous le feu des médias (#488)
Évaluée Defamation (diffamation) (#558)
Du mobilier urbain pour chasser les SDF ! (#522)
Eugène Valentinovitch Kaspersky répond aux questions de SVM (#987)
Église catholique : des scandales pédophiles à répétition (#722)
Faut-il contrôler Internet ? (#372)
Évaluée Huit journalistes en colère (#684)
In girum imus nocte et consumimur igni (#339)
Évaluée James Traficant déballe tout chez Alex Jones (#1226)
Évaluée Jean-Pierre Mocky dénonce les réseaux de pédophilie organisée (#710)
Must L’histoire interdite du piratage informatique (#735)
La folie des filatures en ligne (#1234)
La robotisation à outrance engendre une déshumanisation de la société (#1084)
La Scientologie en France (#380)
Évaluée Le cap : au coeur des gangs (#1057)
Le dernier des prophètes ou la secte super-ténébreuse des raéliens (#1014)
Le fléau du téléchargement illégal, la loi HADOPI, et les serveurs offshore (#284)
Évaluée Le retour de Satan (#515)
Évaluée Les cambrioleurs des pauvres (#1231)
Les grands ensembles (#338)
Évaluée Les hackers (#662)
Main basse sur la ville : Le vol à l’étalage, une infraction de masse (#345)
Musique, CD, Internet : un marché en guerre (#373)
Évaluée Pédophilie : Les prédateurs (#979)
Quelques exemples des conséquences de l’industrie du divertissement et de l’inculture aux États-Unis (#572)
Stop the bullets. Kill the gun. (#1102)
Un bébé Brésilien de deux ans avec 42 aiguilles dans le corps (#389)
Une brève histoire des États-Unis (#989)
Une publicité anti-tabac honteuse (#681)
When Copyright Goes Bad (#1113)

Spiritualité, Ésotérisme, et Paranormal

Évaluée Amma, une femme indienne étonnante (#698)
Évaluée Aux frontières de la science : La télépathie (#660)
Évaluée Combustion humaine spontanée (#443)
Évaluée Des apparitions sont aperçues par des mourants et des malades (#595)
Des fils métalliques qui se développent dans le corps d’une femme (#46)
Deux témoignages d’expérience de mort imminente (#752)
Évaluée Esoteric Agenda (#1206)
Évaluée États-Unis : La santé à la loterie (#1232)
Évaluée Fantômes (#972)
Évaluée Fascinant chiffre 7 (#634)
Évaluée Histoire & Sciences occultes – Un secret d’Initiés : La ville de Paris (#1240)
Must Homme, connais-toi toi-même, et tu connaîtras l’Univers et les Dieux (#124)
Évaluée Ils ont visité les Enfers (#811)
Must Jiddu Krishnamurti au siège de l’ONU en 1984 (#407)
Krishnamurti : se libérer du conditionnement (#143)
Krishnamurti est interrogé par André Voisin (#294)
Must L’auto-observation psychologique par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#225)
Must L’esprit et la matière : l’expérience du poussin (#749)
L’expérience de l’unité de l’Être : être le Tout, tout en en étant soi-même ou Là où Il réside, il n’y a pas de différence, la diversité est l’Unité (#272)
Must L’ésotérisme et l’art taurin par le Vénérable Maître Samaël Weor (#1224)
Évaluée L’étoile de Béthlèem (#408)
L’homme qui rêvait le futur (#837)
L’huile mystérieuse (#933)
L’incroyable Madame R., celle qui n’a ni mangé, ni bu, pendant plus de 20 ans (#31)
L’oeil d’Horus (#455)
L’Opus Dei dévoilé (#724)
Évaluée La combustion humaine spontanée (#441)
La désintégration des défauts et la naissance de l’Être par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#195)
La grande soirée du paranormal : les guérisseurs (#125)
La grande soirée du paranormal : maisons hantées et voyance (#126)
Évaluée La nouvelle croisade des évangélistes américains (#948)
La paralysie du sommeil – La Chose (#318)
La rationalité du Christianisme (#454)
Must La réaction mécanique de l’Ego par Eckart Tolle (#696)
La Sagesse universelle par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1223)
Must La théorie du 100e singe (#731)
Évaluée La véritable histoire de l’exorciste (#647)
Évaluée La vie extraordinaire et Magique de Mme Blavatsky par Catherine Guillerme (#1185)
Le cas de Lobsang Rampa par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1183)
Évaluée Le cerveau mystique (#1245)
Le complot de la Réserve Fédérale d’Antony Cyril Sutton (#798)
Le Conte de Saint-Germain par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#224)
Évaluée Le don des Juifs (#449)
Évaluée Le fantôme de Meenu (#601)
Le Forex = 3660 milliards de dollars échangés quotidiennement (#763)
Le mystère du corps intact de Bernadette Soubirous et d’autres mystiques (#584)
Le mystère Edgar Cayce (#362)
Must Le piège de la pensée conceptuelle par Eckhart Tolle (#703)
Évaluée Le Roi David et son royaume (#418)
Le sacrifice par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#212)
Évaluée Le sixième sens, science et paranormal (#995)
Top Le Surhomme par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1250)
Le symbolisme du serpent par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#196)
Le temps qualifié, une conférence de Laurent James (#930)
Le voyage astral (#28)
Le voyage astral ou désincarnation consciente (#185)
Le voyage astral par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1182)
Les 3 tamis de Socrate (#729)
Évaluée Les Cathares : une menace pour l’Église catholique (#931)
Évaluée Les créatures fantastiques : Le royaume des morts (#1176)
Évaluée Les créatures fantastiques : Les Maîtres de la Magie (#1177)
Évaluée Les créatures fantastiques : Mi-homme mi-bête (#1178)
Les dossiers cachés du KGB sur le Paranormal (#306)
Les fabuleux pouvoirs de l’énergie du Chi (#985)
Les mystères de la Bible : les Prophètes, pêcheurs d’âmes (#167)
Les Mystères des corps intacts (#461)
Les mystérieux pouvoirs des pyramides (#342)
Les nations disparues ou la vision coranique des causes de la disparition des anciennes nations (#38)
Les NDE ou expériences de mort imminente par le Docteur Jean-Jacques Charbonier (#216)
Les preuves scientifiques d’une vie après la vie (#586)
Évaluée Les réfugés de la technocratie : Victimes des ondes (#1237)
Évaluée Les secrets révélés de la Bible (#412)
Les stigmates d’Yvonne-Aimée de Malestroit (#30)
LLP : L’expérience des 2 pots de riz soumis à l’influence de la pensée (#615)
Mickey Robinson : une EMI exceptionnelle (#1205)
Évaluée Mystères : La combustion humaine spontanée (#442)
Évaluée Opus Dei : une croisade silencieuse (#844)
Évaluée Paranormal : Dans le secret des scientifiques (#319)
Paroles de Eckart Tolle (#881)
Pierre Jovanovic : Le Vatican est infiltré par des satanistes (#714)
Must Rencontre avec des hommes remarquables : La confrérie secrète Sarmoung (#777)
Évaluée Réincarnation (#607)
Réincarnation : l’histoire incroyable mais vraie de James Leininger (#33)
Saints Mystères (Bande annonce) : Le nombre d’or ou divine proportion (#1193)
Spiritualité islamique : le précieux apport de René Guénon (#807)
This is the Truth (#271)
Must Un ancien gardien de Guantanamo s’est converti à l’islam (#861)
Un Bodhisattva dans le métro (#68)
Un Cheikh explique les dangers des sites pornographiques (#978)
Un code dans la Bible : recherches informatiques sur le livre le plus vendu de tous les temps (#22)
Must Un Indien de 82 ans, qui affirme ne pas manger ni boire depuis 70 ans, rend perpelexe les docteurs (#1154)
Évaluée Une compilation de vidéos sur la combustion humaine spontanée (#498)
Une expérience de mort imminente racontée par Alain Borgognon (#751)
Évaluée Une flamme qui vacille ou la spiritualité dans la Judée gouvernée par les Romains (#440)
Must Une magnifique leçon de courage et de volonté ! (#905)

PLUS DE 1000 DOCUMENTAIRES, C’EST MAGNIFIQUE !!!!!

Je remercie la personne qui tient ce blog, http://www.blueman.name/ pour son travail fantastique, je n’ai jamais vu un site avec autant de documentaires répertoriés, c’est vraiment génial.

Merci encore à Blueman pour son travail, et merci à ceux qui vont regarder ces documentaires et les partager avec le plus de gens possible.
Accésoirement, je vous invite également à copier ces docs avec realplayer, parceque  » le savoir est une arme et je sors toujours armé  » (lol, ça nous rajeunit pas)

Ahmadinejad pense que Ben Laden est à Washington

mai 6, 2010

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a estimé que le chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden, se trouvait à Washington, lors d’un entretien diffusé mercredi par la chaîne de télévision américaine ABC.

Interrogé pour savoir si Ben Laden n’était pas caché en Iran, M. Ahmadinejad a qualifié cette supposition de « risible ».

« J’ai entendu dire qu’il se trouvait à Washington », a rétorqué le président iranien.

« C’est vrai. Il y est. Car c’est un ancien partenaire de M. Bush. Ils étaient collègues en fait autrefois. Ils étaient ensemble dans le pétrole, ils ont travaillé ensemble. M. ben Laden n’a jamais coopéré avec l’Iran, mais il a coopéré avec M. Bush », a affirmé M. Ahmadinejad, sans préciser s’il évoquait l’ancien président américain George Bush (1989-93) ou son fils George W. Bush (2001-2009).

« Vous pouvez être sûr qu’il se trouve à Washington. Je pense qu’il y a de fortes chances qu’il y soit », a-t-il ajouté, sans se départir de son sérieux.

Le président iranien est actuellement aux Etats-Unis, où il a prononcé lundi à New York un discours à la tribune des Nations unies à l’ouverture de la conférence de suivi du traité de non-prolifération nucléaire.

M. Ahmadinejad a demandé à cette occasion la suspension des Etats-Unis de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l’organe onusien chargé de superviser et de réglementer les activités nucléaires dans le monde.

Les pays occidentaux soupçonnent l’Iran de chercher en secret à se procurer l’arme atomique sous couvert d’un programme nucléaire civil.

Lors de l’entretien à ABC, M. Ahmadinejad s’en est pris à ce propos à la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, estimant qu’elle « recherche à amener rapidement les relations avec l’Iran à un point de confrontation ».

La chef de la diplomatie américaine « prend constamment des mesures » contre le gouvernement iranien, a accusé M. Ahmadinejad.

« Les prises de position comme les actes de Mme Clinton violent les droits de l’Iran en ce qui concerne la question nucléaire. C’est tout à fait clair », a martelé le président iranien, qui a paru plus modéré à l’égard du président américain Barack Obama.

Si Mme Clinton cherche la confrontation avec l’Iran, ce n’est pas l’attitude du président, a fait valoir M. Ahmadinejad.

« Sur la base des informations que nous avons, telle n’est pas l’opinion de M. Obama, mais il y a beaucoup de pression autour de lui », a-t-il observé.
romandie

Bien sur qu’il est a washington, c’est manière de dire que c’est une création américaine, il est vraiment génial ce président iranien, un nouveau De Gaulle qui sait ce que c’est que l’exercice de la souverainté, contrairement à nous autres français, qui nous sommes sabordé tout seul.

Vous savez que 80 % des lois viennent de bruxelles. L’europe doit détruire les états nations pour s’imposer, 1000 ans d’histoire française qui passe à la trappe…

L’histoire de Karachi est importante également, parceque ce qu’aucun journaliste ne relève que ben laden avait revendiqué cet attentat, et comme nous savons aujourd’hui que c’était un reglement de compte entre service secret, il y a une breche dans l’explication islamiste dans les attentats dans le monde, parceque si c’est les services secret pakistanais qui ont réalisé cet attentat, alors pourquoi ben laden l’a revendiqué ? ou dit autrement, qui a fabriqué la fausse voie de ben laden ?

Bref, Ahmadinejad assure, comme d’habitude il dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, c’est une évidence que l’essence même d’al quaida réside à Washington, le journaliste donne le baton pour se faire battre, comme si Ben Laden(qui est mort en 2001) , un sunnite qui considère les chiite comme des apostats résiderait chez ces mêmes chiites….

Parler des liens entre la famille Bush et la famille Ben Laden est une très bonne chose, puisque rien n’est plus réel, souvenez vous que les seuls avions autorisés à quitter le territoire US ce 11/09 étaient remplis de la famille Ben Laden et d’autres saoudiens et n’oubliez pas que ce matin du 11/09 les Ben Laden étaient à New York et particpaient à une réunion de Carlyle. documentaire farenheit 911

Invisible Empire

mai 1, 2010

Bonjour tout le monde, désolé pour cette longue interruption, j’ai eu un soucis de portable, et comme je n’étais pas chez moi, je n’ai pas pu alimenter le blog, mais grace à l’i phone j’ai tout de même gardé des dizaines de liens que je mettrai ce soir.
Entre temps, hussardelamort a terminé la traduction du dernier docuementaire d’Alex Jones, je tiens d’ailleurs à remercier cette personne pour son formidable travail effectué gratuitement.
Voila donc le documentaire :


LOL, l’homme qui a voulu assassiner Reagan était un ami à Bush fils !!!!!!!

C’est un des meilleurs documentaires sur le sujet, ce qui est est très interessant c’est l’origine des sources, c’est à dire des journaux télé US des années 80 et 90, on remarque d’ailleurs une certaine liberté de ton, liberté qui a aujourd’hui disparu. Alex Jones est un peu dingue quand il coupe l’interview pour vendre son travail, il fait ça à l’américaine, et pour nous c’est un peu ridicule, mais bon, ce n’est pas grave, cela n’enlève en rien la pertinence des informations présentées.

L’Iran saisit l’ONU à propos du 11-Septembre , c’est pas beau la vie !!!!

avril 18, 2010

Des agences de presse ont fait mention d’une lettre adressée par le président de la République islamique d’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, le 13 avril 2010.

Les premières dépêches indiquaient que l’Iran souhaitait l’ouverture d’investigations sur les attentats du 11 septembre 2001 et une condamnation des attentats commis dans le pays par le Jundallah, une organisation terroriste encadrée par l’OTAN.

Cependant, la revue Foreign Policy, éditée par la Brookings Institution, a diffusé sur son site internet ce qu’elle a présenté comme le texte intégral de la lettre iranienne, et qui ne contient pas de demande à propos du 11-Septembre. La presse a alors fait machine arrière.

Il s’agit d’une manipulation qui en dit long sur l’inquiétude des tenants de la version gouvernementale US des événements de 2001.

La lettre authentique, dont nous publions la version anglaise intégrale telle qu’elle nous a été transmise par la présidence iranienne, indique :

« Excellence, on attend au moins que vous désignez un groupe de recherche indépendant en qui les peuples de la région auraient confiance, pour lancer une enquête exhaustive sur les principaux criminels commanditaires des attentats du 11-Septembre en tant qu’excuse principale pour attaquer le Proche-Orient, sur les objectifs de la présence militaire de l’OTAN en Afghanistan et en Irak, sur les méthodes utilisées, et sur les conséquences de leur présence et de leur engagement, dont les résultats seraient présentés à l’Assemblée générale. »

Après consultation avec d’autres Etats membres des Nations Unies, l’Iran a souhaité saisir le secrétaire général, et entend saisir directement l’Assemblée générale si cette première démarche s’avère infructueuse, comme on peut le craindre.

En 2002, Thierry Meyssan avait convaincu la Ligue arabe et le Conseil de coopération du Golfe d’entreprendre une démarche à l’ONU pour faire toute la lumière sur le 11-Septembre, mais ceux-ci avaient finalement renoncé sous la pression des Etats-Unis.

==

« Mahmoud Ahmadinejad’s letter to Ban Ki-moon », Voltaire Network.
voltairenet.org

J’aime de plus en plus Ahmadinejad, il est vraiment excellent….
Le régime sait que la situation est très tendue, ils sont en train de jouer toutes les cartes possible, et il y en a beaucoup….

Les américains et tous les hypocrites menteurs qui couvrent ce méga mensonge doivent se chier dessus, l’Iran n’est pas isolé, de nombreux pays possèdent de très bonnes relations avec la nation iranienne, et ça ne m’étonnerai pas que d’autres pays soutiennent cette iniative….

Les semaines et les mois à venir vont être extrèmement exaltants.

Souvenir : pourquoi les  » terroristes  » du 11/09 avaient les codes secrets de communication présidentiel ?

avril 12, 2010

At 9:03 a.m. Tuesday, as Vice President Dick Cheney was staring at the TV screen, the second hijacked airliner exploded against the Twin Towers. At that moment his Secret Service detail grabbed him and hurried him down to  »PEOC. »

The President’s Emergency Operations Center is an underground facility hardened to withstand blast overpressure from a nuclear detonation. On the way to the tubular structure, Cheney was told that another plane, or a helicopter loaded with explosives, was headed for the White House.

Cheney promptly called the president in Florida, who had just boarded Air Force One, and urged him not to come back to Washington immediately.

In the PEOC, the vice president was joined by Condoleezza Rice, the national security adviser, and Transportation Secretary Norman Mineta, among others. They were told that six commercial aircraft were unaccounted for, all of which were potential missiles. One had supposedly crashed in Kentucky (not true), and another in Pennsylvania (that report of a crash was valid; its passengers or crew, apparently struggling with the hijackers, may have saved the White House).

According to a high White House official speaking to me on background, the airliner that had taken off at Dulles — AA Flight 77 —  »did a 360 » (meaning it changed direction from the White House) and at 9:45 slammed into the Pentagon.

About that time, accounts began coming into PEOC that four international flights were headed toward Washington over the Atlantic and another from Korea. It could not be immediately determined that they were not hostile and part of the terrorist scheme. U.S. fighter aircraft and an Awacs control aircraft were scrambled aloft.

A threatening message received by the Secret Service was relayed to the agents with the president that  »Air Force One is next. » According to the high official, American code words were used showing a knowledge of procedures that made the threat credible.

(I have a second, on-the-record source about that: Karl Rove, the president’s senior adviser, tells me:  »When the president said ‘I don’t want some tinhorn terrorists keeping me out of Washington,’ the Secret Service informed him that the threat contained language that was evidence that the terrorists had knowledge of his procedures and whereabouts. In light of the specific and credible threat, it was decided to get airborne with a fighter escort. »)

After the president put down at an Air Force base in Louisiana and made a tape for broadcast (presumably no satellite was available for a live feed), he was, in Rove’s term,  »pretty antsy » about not being at the center of command.

Bush made clear to Cheney, says my source who was in the bunker, his intense desire to return to Washington immediately. The Secret Service objected strongly. The vice president, a former secretary of defense, suggested Air Force One go to Offutt Air Force Base in Nebraska, headquarters of the Strategic Air Command, with a communications facility where the president could convene the National Security Council.

 »It would have been irresponsible of him to come back, pounding his chest, » says my source,  »when hostile aircraft may have been headed our way. Any suggestion that he should have done so is ludicrous. »

Confession: I made just that suggestion in yesterday’s column, which stimulated two set-it-straight calls. Why didn’t the V.P. make an appearance during that long afternoon in Bush’s stead? The official reason is that Cheney was busy in the basement; the real reason, I think, is that he was unduly concerned it would appear presumptuous.

The most worrisome aspect of these revelations has to do with the credibility of the  »Air Force One is next » message. It is described clearly as a threat, not a friendly warning — but if so, why would the terrorists send the message? More to the point, how did they get the code-word information and transponder know-how that established their mala fides?

That knowledge of code words and presidential whereabouts and possession of secret procedures indicates that the terrorists may have a mole in the White House — that, or informants in the Secret Service, F.B.I., F.A.A. or C.I.A. If so, the first thing our war on terror needs is an Angleton-type counterspy.
Published: September 13, 2001

http://www.nytimes.com

Qui a appelé la maison blanche pour dire que l’avion presidentiel sera la prochaine cible ? qu’est ce qui a été dit de plus que nous ne savons pas ?

 » A threatening message received by the Secret Service was relayed to the agents with the president that  »Air Force One is next. » According to the high official, American code words were used showing a knowledge of procedures that made the threat credible.  »

Et c’est hilarant de lire cela aujourd’hui :  » That knowledge of code words and presidential whereabouts and possession of secret procedures indicates that the terrorists may have a mole in the White House — that, or informants in the Secret Service, F.B.I., F.A.A. or C.I.A. If so, the first thing our war on terror needs is an Angleton-type counterspy.  » quand on sait comment on est qualifié de conspirationniste voire de négationniste quand on pose exactement la même question aujourd’hui !

Le feu dans une annexe de la maison banche est également une information capitale, que j’ai d’ailleurs bcp de mal à retrouver, mais je suis tombé sur ça :
http://www.archive.org/details/abc200109110912-0954, écoutez à 31′ et 40 secondes :  » we have a mysterious black smoke at south west corner of the White House …. »

Il faudrait faire une gigantesque étude psychologico-journalistique pour tenter de comprendre pourquoi autant de personnes resistent à ce que leurs propres yeux voient pourtant clairement.

Bref, 911 was an inside job, avec l’aide de ces malsains du mossad.
L’État n’existe plus en tant que primauté dans l’exercice du pouvoir, ce sont des réseaux qui gravitent de près ou de loin du pouvoir et qui se servent des structures de l’ Autorité pour arriver à leur fin, une sorte de privatisation mafieuse des prérogatives de l’État.

quelques liens

mars 30, 2010

War Games: Israel gets ready to Strike at Iran\'s Nuclear Sites

Washington ratchets up war threats against Iran

USA : la moitié des prêts immobiliers renégociés sont en défaut de paiement au bout de 9 mois (Bloomberg)

The world\'s oil reserves have been exaggerated by up to a third, according to Sir David King, the Government\'s former chief scientist, who has warned of shortages and price spikes within years.

Hôtellerie US : revenus en baisse de 20% – 16% des emprunts immobiliers en retard de paiement (Fitch) via contre info

Netanyahu\'s brother-in-law calls Obama \'anti-Semitic\'

Libermann: \"La demande américaine de cesser la colonisation est impossible\"

Senate votes to extend Patriot Act Democrats retreat from adding new privacy protections to the law

Grande Bretagne – USA : Les relations spéciales anglo-américaines contestées

L\'OMS sous influence de l\'industrie pharmaceutique

Merkel veut le soutien de la Turquie sur la question iranienne
JUAN COLE: « DIX FAUSSES CROYANCES SUR L’IRAN »

Bernanke réconforte, la dette des Etats inquiète

Affaire Kerviel: plainte aux Etats-Unis

Afghanistan : comment la CIA veut faire pression sur la France
Pour la BBC, Al Quaïda n’existe pas » \"The Power of Nighmares\" en VOSTFR

Flore Vasseur vient de publié son dernier livre \"Comment j’ai liquidé le siècle\". Après avoir enquêté, elle nous emmène à la découverte des élites mondiales et des conflits entre les empires – l’Empire américain d’une part et de l’autre la montée de la Chine – comme elle le souligne : il y a aujourd’hui \"un basculement de la puissance mondiale vers la Chine et il y a un certain nombre de partisans de l’empire américain qui refusent ce basculement.\" Flore Vasseur est diplomé HEC en 1997, et IEP de Grenoble en 1994

Treason, Betrayal and Deceit: 9/11 and Beyond

mars 29, 2010

Treason, Betrayal and Deceit: 9/11 and Beyond

By Alan Sabrosky.

September 10, 2009. « Information Clearing House’ — The attacks on September 11, 2001 have been a defining moment for America. The political and psychological impact on Americans of a concerted and visible attack in America was enormous — indeed, it is an interesting « coincidence » that the attacks occurred on the one day of the year whose mention reinforces a public sense here of danger and emergency: 9-1-1.

A significant development in the 1990s was the formation of the neo-conservative think tank known as PNAC (Project for a New American Century), whose members prepared position papers for the Israeli government and for a future US Administration sharing their views. That happened in 2000 with the election of George W. Bush, and a contemporary writer summarized the tip of the neo-conservative iceberg in his first Administration this way:

The « outsiders » from PNAC were now powerful « insiders, » placed in important positions from which they could exert maximum pressure on US policy…PNAC had a lock on military policy-creation in the Bush Administration.

Especially significant in terms of subsequent events was the acknowledgement in one of PNAC’s own documents that their program for America (and Israel) would not readily be accepted by the American people. What this meant, PNAC opined in 2000, was that « the process of transformation, even if it brings revolutionary change, is likely to be a long one, absent some catastrophic and catalyzing event — like a new Pearl Harbor. »

9/11 Reconsidered

On September 11, 2001, the PNAC people in and out of government — and by extension AIPAC and Israel — « coincidentally » got the event they needed, barely eight months after coming into office. Most people are familiar with the basic details of that day — two commercial aircraft crashing into the two tallest buildings in New York City’s World Trade Center (WTC), a third striking the Pentagon, and a fourth ending up in a Pennsylvania field. Few people will forget the images of the burning buildings, their collapse, the casualties, and the sense of shock and tragedy that ensued.

The official 9/11 Commission’s work and report were at best an incomplete exercise. Many people dismiss the findings of the Commission, and that includes its co-chairs. Many others who utterly distrust the 9/11 Commission report, dismiss the US Government’s explanation of it, and point to both an official cover-up and an “inside job,” include veteran fighter pilots, EMTs (Emergency Medical Technicians), air defense experts, experienced commercial pilots, demolition experts, architects and civil engineers – none of them professions that inherently attract and retain the gullible and credulous.

Several things are very clear to me from a careful assessment of both official and critical evaluations of the 9/11 attacks. First, the striking aircraft alone simply could not have brought down either of the two buildings in the manner in which they fell, much less a third building which was not hit by a plane (I expect the one intended to do that as a « cover » had ended up in that Pennsylvania field), given the available physical evidence and a wealth of expert testimony. This means the attackers had assistance on the ground, and it had to have been active before the attacks occurred: preparing buildings for controlled demolition is not something done haphazardly in the midst of chaos.

Second, only two intelligence agencies had the expertise, assets, access and political protection to execute 9/11 in the air and on the ground: our CIA and Israel’s Mossad. Only one had the incentive, using the “who benefits” principle: Mossad. And that incentive dovetailed perfectly with the neo-con’s agenda and explicitly expressed need for a catalytic event to mobilize the American public for their wars, using American military power to destroy Israel’s enemies. Only the unexpected strength of the Iraqi resistance kept Syria and Iran from being attacked in the second Bush Administration. Thus, the evidential trail for 9/11 and the wars in Afghanistan & Iraq run from PNAC, AIPAC and their cohorts; through the mostly Jewish neo-cons in the Bush Administration; and back to the Israeli government. None of the denials and political machinations can alter that essential reality. Terms such as treason, betrayal and deceit do not overstate the case against them.

Finally, we need to take a hard look at why the mainstream media (MSM) have paid more attention to Sarah Palin’s wardrobe than they have to dissecting blatant falsehoods, discrepancies and inconsistencies in the US Government’s treatment of 9/11 and its aftermath. And the reason is that on this issue, all are on the same side, and the official line is the one they all prefer – “all” meaning the PNAC alumni who took over the Bush Administration’s national security apparatus and their counterparts in the Obama administration, AIPAC and the rest of the numerous Jewish PACs, the MSM owners and Israel. The depiction of the media management in America in 2002 is especially informative, and has not changed significantly since then:

CEOs and Directors of companies change as often as Boards of Directors vote. But if we could “freeze frame” the CEOs of the largest US Media companies in mid 2002, we would find that ten Jewish American men ran the vast majority of US television networks and other media companies including movies, radio, and publishing at that time. Not much has changed today.

Looking Ahead

Today we are getting the same line on Iran, from the same type of people — Obama himself tries to be more independent, but most of the key staff and national security people in his Administration do not differ greatly on Israel and the Middle East from those of his predecessor. And the Congress has shown itself to be even more of AIPAC’s lap-dog than the preceding Congress, an exercise in self-serving cowardice that admittedly has taken some doing.

But AIPAC and company are riding a tiger in America, and if they ever slip, the resulting convulsion will be catastrophic for them and for Israel. The open unfolding of the 9/11 tragedy and its ensuing wars that is now occurring can be that slip. The human cost to America to date is some 60,000 people, military and civilian, killed or wounded on 9/11 and in Iraq and Afghanistan together, with more to come once we go to war with Iran (or get dragged into it following an Israeli attack on Iran). Much of the deliberately misdirected rage that followed 9/11 has given way to endurance and grief.

But grief is a close cousin to rage, and an enraged America is not pretty, as anyone familiar with our history can appreciate. Americans are often deceptive without meaning to be. To much of the world, they often come across as naive, bumbling innocents in the world of global politics. And on a day-to-day basis, there is much truth to that.

But an enraged America is a very different character. You have only to look at what happened in WWII to German and Japanese cities, towns and villages, where America slaughtered literally millions of German and Japanese civilians — most of them women and children — knew it was doing it, and cared nothing at all. The goal was to crush, and restraint was not a word used much at all.

If these Americans and those like them ever fully understand just how much of their suffering — and the suffering we have inflicted on others — is properly laid on the doorsteps of Israel and its advocates in America, they will sweep aside those in politics, the press and the pulpits alike whose lies and disloyalty brought this about and concealed it from them. They may well leave Israel looking like Carthage after the Romans finished with it. It will be Israel’s own great fault.

Alan Sabrosky (Ph.D, University of Michigan) is a ten-year US Marine Corps veteran and a graduate of the US Army War College. He can be contacted at docbrosk@comcast.net
http://www.informationclearinghouse.info/
traduction google
PNAC: \"Reconstruire les défenses de l\'Amérique\" traduit par ReOpen911.
vidéo du 11/09
vidéo du 11/09
Je vois une similitude entre les bolcheviks et ces tarés du PNAC, encore les mêmes extrémistes en mal de destruction et de sang.
Ce Dr. Alan Sabrosky a jeté un pavé dans la mare, mais je pense que le complot du 11/09 n’a été possible qu’avec un très large assentiment d’une grande partie de élites US. Qu’ils approuvent totalement ou qu’ils soient obligés d’accepter suite à des pressions quelconques, chaque cas a du être different. Il faut vous souvenir que Madoff, sans voir l’attentat, explique à ses convives ce qui se passe et ce qui va se passer ensuite…

Souvenez vous également qu’il a eu le feu dans une annexe de la maison blanche et que les  » terroristes  » ont appelé l’Autorité US en donnant les codes secrets présidentiel.source

Bref, il faut vraiment être stupide pour continuer à soutenir la version officielle, la manipulation crève les yeux.

Quelques liens

mars 29, 2010

Londres doit savoir dire «non» à Washington, recommandent des députés britanniques

Saab redémarre avec des fonds chinois et arabes

Le constructeur chinois Geely s\'offre Volvo

L’armée israélienne a pris un enfant palestinien pour désamorcer des enveloppes piégées

The estimate is that by the year 2105, the population in Japan will have plunged from its current 127 million to around 45 million. A 65% drop for those keeping score

Mossad Link Found to One of Key 9-11 Hijackers

Le psychopathe Karl Rove est « fier » des méthodes de torture comme le waterboarding

mars 16, 2010

Karl Rove, stratège de l’ancien président américain George Bush, s’est dit « fier » des méthodes d’interrogatoire des terroristes présumés, assurant qu’elles avaient permis de déjouer plusieurs attaques, selon une interview diffusée jeudi soir par la BBC.

« Je suis fier que nous ayons utilisé des techniques qui ont brisé la volonté de ces terroristes et nous ont donné des informations précieuses qui nous ont permis de déjouer des complots », a déclaré M. Rove, qui fut l’éminence grise de l’ex-président.

« Je suis fier que nous ayons rendu le monde plus sûr, grâce à l’usage de ces techniques. Elles sont appropriées, elles sont conformes à nos exigences internationales et à la loi américaine », a-t-il ajouté.

Interrogé sur la simulation de noyade, méthode d’interrogatoire dure et très contestée, l’ancien conseiller a estimé qu’il ne s’agissait pas de torture : « Non, ce n’en est pas. Il faut lire les mémos qui stipulent ce qui était permis ou pas avant d’établir un jugement à ce sujet », a-t-il répondu.

« Tous ceux qui ont été soumis à des simulations de noyade avaient un médecin qui devait évaluer s’il y avait eu des séquelles mentales ou physiques à long terme », a-t-il poursuivi.

« Lancer des avions sur (l’aéroport londonien) de Heathrow ou sur Londres…, faire exploser des appareils au-dessus du Pacifique, précipiter un avion sur le plus haut édifice de Los Angeles », a cité Karl Rove parmi les complots déjoués, selon lui, grâce à ces méthodes d’interrogatoire.

Le président Barack Obama, successeur de George Bush, a fait interdire les méthodes d’interrogatoire les plus dures, assimilant notamment la simulation de noyade à de la « torture ».

George W. Bush a été président de 2001 à 2009, avant de céder le pouvoir à Barack Obama.

Vidéo de l’interview (sans sous-titres) :

newsoftomorrow

Oui, cet homme est un démocrate et nous vivons tous en démocratie, oui, oui…

Ahmadinejad : “ Le 11 septembre a été un gros mensonge qui a ouvert la voie à l’invasion de l’Afghanistan, sous le prétexte du combat contre le terrorisme ”

mars 7, 2010

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a qualifié aujourd’hui les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis de “gros mensonge” ayant servi de prétexte à l’invasion de l’Afghanistan, selon les médias d’Etat iraniens. “Le 11 septembre a été un gros mensonge qui a ouvert la voie à l’invasion de l’Afghanistan, sous le prétexte du combat contre le terrorisme”, a déclaré le président, selon ces médias.

Bête noire des Etats-Unis, M. Ahmadinejad a à juste titre souvent remis en cause le fait que des membres d’al-Qaida aient perpétré les attaques du 11 septembre 2001, qui avaient fait près de 3.000 morts.

Le président de la République islamique a également affirmé que les attaques aériennes contre les tours jumelles du World Trade Center étaient un “scénario et une action complexe des renseignements”.

Ces propos interviennent alors que les Etats-Unis exigent de leurs laquais au Conseil de sécurité de l’ONU l’adoption de nouvelles sanctions contre le programme nucléaire iranien. Washington accuse sans preuve Téhéran de chercher à acquérir l’arme atomique sous couvert d’activités nucléaires civiles, ce que l’Iran a toujours démenti.
source

De mieux en mieux, cette fois il le dit vraiment, c’est vraiment dingue. D’un coté c’est génial qu’un président en exercice ose dire que le 11/09 est un mensonge, mais d’un autre coté avec tous les débiles au cerveau lavé, le simple fait que ce soit Ahmadinejad qui le dise peut décridibiliser le mouvement, mon dieu comme les gens sont stupides.

La tension monte, en l’espace de quelques jours l’Iran dit la vérité sur la fausse monnaie US et ose parler du mensonge du 11/09, bref on verra bien, mais c’est quand même dingue ce qui se passe en ce moment et dire que les occidentaux débilisés ne comprennent rien.

Haaretz avoue que c’est bien une société Israélienne de sécurité (ICTS) qui est responsable de la tentative d’attentat de Noël.

janvier 24, 2010

The Israeli firm ICTS International (not to be confused with ICTS Europe, which is a different company), and two of its subsidiaries are at the crux of an international investigation in recent days, as experts try to pinpoint the reasons for the security failure that enabled Umar Farouk Abdulmutallab to board Northwest flight 253 and attempt to set alight explosives hidden in his underwear.

A Haaretz investigation has learned that the security officers and their supervisor should have suspected the passenger, even without having early intelligence available to them.

At this time, ICTS and the Dutch security firm G4S are hurling recriminations at each other, as are the authorities at Schiphol Airport in Amsterdam, the Federal Aviation Authority and U.S. intelligence officials.

The failure was a twin flop: An intelligence failure, which U.S. President Barack Obama has already stated, in the poor handling of information that arrived at the State Department and probably also the CIA from both the father of the would-be bomber and the British security service; and a failure within the security system, including that of the Israeli firm ICTS.

The ICTS daughter company, I-SEC, has another daughter company – called PI (Pro-Check International). The firms provide security services to airports: consultation, instruction, training, inspection and supervision.

Two decades ago, ICTS adopted the system used in Israel, namely of profiling and assessing the degree to which a passenger is a potential threat on the basis of a number indicators (including age, name, origin and behavior during questioning). At the same time, a decade ago, the company developed a technological system called APS (Advanced Passenger Screening).

This system is based on a computerized algorithm, and is fed passenger information from the airline company. The system was offered to the Israel Airports Authority and the Shin Bet in the past, but rejected. According to the company’s Web site, most of the large airlines in the United States use the system.

However – in real time – the system of ICTS failed. Even if U.S. intelligence failed and the name of the Nigerian passenger was not pinpointed as a suspect for the airline, he should have stirred the suspicion of the security officers. His age, name, illogical travel route, high-priced ticket purchased at the last minute, his boarding without luggage (only a carry on) and many other signs should have been sufficient to alert the security officers and warrant further examination of the suspect.

However, the security supervisor representing I-SEC and PI allowed him to get on the flight.

ICTS was established in 1982 by former members of the Shin Bet and El Al security. Menachem Atzmon, who has been chairman of the board of directors since 2004, holds the controlling shares in the firm.

The ICTS headquarters are in the Netherlands and the company is traded in the New York Stock Exchange. Some senior managers are Israeli, including the joint managing director Ran Langer.

Another important figure is Doron Zicher, general manager of I-SEC. Zicher has been in charge of operations in the Netherlands for more than two decades and has served as adviser to the Dutch Justice Ministry, which is responsible for setting guidelines for airport security.

The company prides itself on employing 1,300 persons and providing security services to airports in 11 countries including France, Britain, Spain, Hungary, Romania and Russia.

haaretz
traduction google

C’est bien la presse israélienne, si en France on disait cela, on se ferait taxer de conspirationnisme et d’antisémitisme.
Comment une société de sécurité, créée par des anciens du shin bet ont ils peu faire une erreur pareil ?
C’est strictement impossible, il faut arreter de nous prendre pour des cons.

je suis tombé sur ça :

 » D’abord, quelques faits pertinents : l’ICTS assurait la sécurité à l’aéroport Paris Charles de Gaulle lorsque l’« homme au soulier » (« Shoe Bomber ») Richard Reid [qui avait dissimulé un explosif dans sa chaussure] était monté à bord d’un avion à destination des Etats-Unis le 22 décembre 2001. La société assurait également la sécurité du système de bus londoniens au moment des attaques suicide du 7 juillet 2005. Et l’ICTS partageait la responsabilité de la sécurité le 11 septembre 2001 à l’aéroport de Boston Logan d’où étaient partis deux des quatre détournements d’avions suicide à l’origine des attentats.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a d’étranges coïncidences, compte tenu notamment de la prétendue expertise des services israéliens de sécurité à identifier et à prévoir des attaques terroristes. Le personnel de l’ICTS était présent sur place à l’occasion de quatre des attaques terroristes les plus tristement célèbres de ces dix dernières années et, à chaque fois, ils n’avaient pas réussi à faire quelque chose pour stopper les terroristes.  » source

Qu’en penser ?
Lol, moi je sais mais pourtant, il suffit de poser ce genre de question pour se faire taxer d’antisémistisme et de conspirationnisme.
C’est tout même stupéfiant que le simple fait de faire des liens, de se poser des questions nous décridibilise, c’est la base d’un régime totalitaire qui a érigé le mensonge et le déni comme méthode de controle.

Ne posez pas de question, regardez la télé débilisante, ne pensez qu’à vous et votre jouissance, c’est le leitmotiv de notre société, et si vous sortez de cette ligne, vous etes un antisémite, un conspirationniste, un sectaire ou un malade au sens psychiatrique.Le système est bien fait.Mais il ne pourra que s’effondrer, ou se radicaliser…

Internet est la pierre angulaire de la résistance mondiale au fascisme, regardez comme la Chine lutte quotidiennement pour controler son réseau, pas de you tube, ni de twitter, ni facebook, ils en sont à installer des logiciels espions et bloqueurs de sites dans tous les ordinateurs vendus.
Et en occident, on suit la même pente, comme en Italie qui tente de controler toutes les vidéos postées sur internet, et avec le projet ACTA, le net libre ne sera plus.

Bref, quand une société de sécurité est impliquée dans plusieurs attentats, il n’y a pas photo, la société doit perdre ses contrats et doit faire l’objet d’une enquète, c’est la procédure logique.
On empèche les gens de réfléchir, pire le rationalisme et la logique sont associés à une menace, c’est la négation même de la pensée.

Les modérateurs du Figaro font du zèle, ils m’ont refusé un commentaire ou je donnais le lien de l’article de CNN du 16/09/2001 ou Ben Laden nie être responsable des attentats….

décembre 7, 2009

Voila l\'article du Figaro,  » les Usa ne savent pas ou est ben laden  »

Voila le mail qu’il m’ont envoyé

Bonjour l’etat tue,

Votre message et/ou contenus/contenu a été modéré. Votre contenu ne respecte pas la charte de modération lefigaro.fr.

(Lire la charte de modération lefigaro.fr) : http://www.lefigaro.fr/charte_moderation/charte_moderation.html

Message posté le:
06/12/2009 15:08:41

Votre message :
Et j’ai une question, pourquoi d’après vous, pourquoi Ben Laden, une semaine après les attentats, a t-il nié être responsable du 11/09 ?

DOHA, Qatar (CNN) — Islamic militant leader Osama bin Laden, the man the United States considers the prime suspect in last week’s terrorist attacks on New York and Washington, denied any role Sunday in the actions believed to have killed thousands.
In a statement issued to the Arabic satellite channel Al Jazeera, based in Qatar, bin Laden said, “The U.S. government has consistently blamed me for being behind every occasion its enemies attack it.
“I would like to assure the world that I did not plan the recent attacks, which seems to have been planned by people for personal reasons,” bin Laden’s statement said.
“I have been living in the Islamic emirate of Afghanistan and following its leaders’ rules. The current leader does not allow me to exercise such operations,” bin Laden said.
Asked Sunday if he believed bin Laden’s denial, President Bush said, “No question he is the prime suspect. No question about that.”

http://archives.cnn.com/2001/US/09/16/inv.binladen.denial/index.html

Je n’ai jamais entendu un journaliste en parler, c’est pourtant une information importante.

Dans le même genre, nous avons le « problème  » de l’attentat de karachi, en effet il semblerait que ce soit une gueguerre entre service secret français et pakistanais, le  » problème  » c’est que ben laden a revendiqué cet attentat !!!!

Voici les principaux extraits du dernier enregistrement sonore attribué au leader d’Al-Qaeda: «Au nom de Dieu le clément, le miséricordieux, de la part du serviteur de Dieu Oussama ben Laden, aux peuples des Etats alliés du gouvernement américain inique […]. Ce qui s’est passé depuis les conquêtes de New York et Washington jusqu’à ce jour – comme les opérations contre les Allemands en Tunisie, contre les Français à Karachi, l’explosion du pétrolier français au Yémen, les opérations contre les marines à Faïlaka [Koweït], contre les Britanniques et les Australiens dans les explosions à Bali [Indonésie], ainsi que la dernière prise d’otages à Moscou, et quelques autres opérations ici et là – ne sont qu’une riposte de musulmans soucieux de défendre leur religion et de répondre à l’ordre de leur Dieu et de leur Prophète.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ben-laden-vivant_497524.html?p=2

Ben laden, l’homme responsable de tout les crimes, même ceux des autres….

Sur l’article :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/06/01011-20091206FILWWW00016-les-usa-ne-savent-pas-o-est-ben-laden.php

Cordialement,
L’équipe d’animation de la communauté Mon Figaro
(Merci de ne pas répondre à ce mail. En cas de besoin, reportez-vous à la charte de participation du Figaro.fr http://www.lefigaro.fr/charte_moderation/charte_moderation.html )

J’ai respecté la charte, c’est hallucinant. La rétention d’information est réelle, franchement je ne pensais pas qu’ils iraient jusqu’à cacher les informations importantes.Refuser ce commentaire est extrèmement grave, comme si les lecteurs du Figaro ne pouvaient pas avoir accès à ce genre d’information.Les modérateurs ont du se dire que cela embrouillerait les gens !!!!!

C’est pathétique, nous vivons dans un drole de pays, et dire qu’après on va faire la leçon de démocratie aux autres pays dans le monde…

Honte au Figaro, collaborateur zélé de ce gouvernement illégitime et dangereux.

ONU l’ouvre enfin sur les assassinats ciblés :  » ces drones sont utilisés selon un mode opératoire qui pourrait bien constituer une violation du droit international humanitaire et des droits de l’homme »

octobre 30, 2009

reaper_drone_art

Un expert de l’ONU a estimé mardi que les tirs de missiles par des drones, technique utilisée par les Etats-Unis contre les terroristes présumés au Pakistan et en Afghanistan, s’apparentaient à des exécutions arbitraires que la communauté internationale réprouve.
« Le problème avec les Etats-Unis est qu’ils ont de plus en plus recours aux drones prédateurs, dans les conflits dans lesquels ils sont impliqués. C’est particulièrement le cas actuellement avec le Pakistan et l’Afghanistan », a dit à la presse Philip Alston, rapporteur spécial des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires.
« Ma préoccupation est que ces drones sont utilisés selon un mode opératoire qui pourrait bien constituer une violation du droit international humanitaire et des droits de l’homme », a poursuivi M. Alston, dont les observations sont contenues dans un rapport qu’il a remis à l’Assemblée générale de l’ONU.
« Il incombe au gouvernement américain d’en révéler davantage sur la façon dont il s’assure que l’utilisation de telles armes ne revient pas en fait à commettre des exécutions arbitraires extrajudiciaires », a-t-il affirmé.
L’expert onusien a invité Washington à être plus transparent sur cette question, sur laquelle tant la CIA que le département de la Défense sont d’ordinaire très discrets.
« Il faut que les Etats-Unis soient plus francs et disent +d’accord, nous sommes prêts à discuter certains aspects de ce programme+, sinon on arrivera à la conclusion vraiment problématique que la CIA mène un programme consistant à tuer un bon nombre de gens absolument sans le moindre mécanisme de responsabilité au regard du droit international », a-t-il averti.
M. Alston a précisé qu’il souhaitait notamment savoir « sur quelle base légale les Etats-Unis opèrent, c’est-à-dire qui dirige le programme, quels sont les mécanismes de responsabilité et quelles précautions sont prises pour assurer que ces armes sont utilisées dans des buts compatibles avec le droit international ».
Les attaques des drones de la CIA ou de l’armée américaine basée en Afghanistan sont devenues très fréquentes ces derniers mois dans les zones tribales pakistanaises frontalières de l’Afghanistan.
Depuis 2008, quelque 70 attaques de drones américains ont fait près de 600 morts dans le nord-ouest du Pakistan.
afp

L’onu atterrie, les massacres à coup de missiles hellfire tiré de prédator sont illégaux.Elle est bonne celle la.

« Il incombe au gouvernement américain d’en révéler davantage sur la façon dont il s’assure que l’utilisation de telles armes ne revient pas en fait à commettre des exécutions arbitraires extrajudiciaires  »

C’est vraiment des comiques à l’onu, ça fait des années que les américains et les israéliens tuent des gens et souvent leurs familles et ils ne l’ouvrent qu’aujourd’hui, en même temps, mieux vaut tard que jamais, mais ici en l’occurence, ce ne seront que des paroles et ça ne servira à rien.

L’onu ne sert à rien, le simple paravant du NWO, ne faisant qu’absoudre les malsainités des extrémistes juifs et américains sous la coupe de l’aipac et de la révolution néo conservatrice.
Je vous conseille de lire  » Fitna » de Gilles Kepel, même si c’est un abruti qui relaye le conflit de civilisation, le chapitre sur  » la révolution néoconservatrice « . Vous risquez d’apprendre des trucs délirants sur ceux qui sont à l’origine de cette révolution néo conservatrice.
Cela rejoint d’ailleurs la thèse de missing link, ce qui est assez marrant !
Voila missing link


Missing Links (Chainons Manquants) Sous titré FR, partie 1
envoyé par forumsoral_com. – L’info video en direct.

Voila une super site, il y a quantité de documentaire important. Voila également un site sur le 11/09, qui risque de vous troubler.

octobre 28, 2009

Je ne sais pas si vous connaissez xiberia, en tout cas, ce site possède tout un tas de documentaire qui devrait vous plaire.
Merci à cette personne pour ce travail de compilation.

http://xiberia.info/blog/index.php/archive

Et voila quelques photos du 11/09.
je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur ce site, cette nana va loin, mais je pense qu’elle est dans le vrai, une arme qui rend le béton et l’acier en poussière a été utilisée.

http://www.drjudywood.com/

surtout ces chapitres
http://www.drjudywood.com/articles/DEW/StarWarsBeam1.html

http://www.drjudywood.com/articles/DEW/StarWarsBeam2.html

http://www.drjudywood.com/articles/DEW/StarWarsBeam3.html

http://www.drjudywood.com/articles/DEW/StarWarsBeam4.html

http://www.drjudywood.com/articles/DEW/StarWarsBeam5.html

http://www.drjudywood.com/articles/DEW/StarWarsBeam6.html

http://www.drjudywood.com/articles/DEW/StarWarsBeam7.html

Voila quelques photos :

immeuble qui tombe

immeuble qui tombe 1

imeuble qui tombe et explose 2

Celles la sont pas mal du tout, on a l’impression que l’acier se transforme en poussière.

acier poussiere

acier poussiere 1

acier poussiere 2

acier poussiere 3

acier poussiere 4

acier poussiere 5

acier poussiere 6

Les lasers sont utilisés en irak(voiture de gauche)
ToastedCarpair

Les photos sont impressionnantes, c’est évident qu’il a fallu une énergie phénoménale pour  » dissoudre  » ces deux tours, la majorité des débris sont de l’ordre du micromètre.C’est quand même bizarre.

La théorie d’Al Quaïda responsable des attentats prend l’eau .

octobre 23, 2009

Pour les gens qui ne comprennent rien au monde dans lequel nous vivons, Ben Laden est responsable du 11/09 et le chef de file des djihadistes éparpillés tout autour du monde.

En fait, cette histoire est bonne pour les sionsites, les racistes, les services secrets (qui ont intérêt dans l’affaire), et la populace qui n’a pas le temps de se renseigner et acceptent les mensonges sans réfléchir.

Pourquoi dire cela.

C’est très simple, Ben Laden, une semaine après le 11/09 a nié catégoriquement être responsable de ces attentats.

Voila le papier de CNN du 17 septembre 2001 :

 » Islamic militant leader Osama bin Laden, the man the United States considers the prime suspect in last week’s terrorist attacks on New York and Washington, denied any role Sunday in the actions believed to have killed thousands.

In a statement issued to the Arabic satellite channel Al Jazeera, based in Qatar, bin Laden said, « The U.S. government has consistently blamed me for being behind every occasion its enemies attack it.

« I would like to assure the world that I did not plan the recent attacks, which seems to have been planned by people for personal reasons, » bin Laden’s statement said.  »

http://archives.cnn.com/2001/US/09/16/inv.binladen.denial/

Elle est bonne celle la quand même !!!!

POURQUOI BEN LADEN A NIÉ ÊTRE RESPONSABLE DES ATTENTATS ?
CELA NE COLLE ABSOLUMENT PAS AVEC LE PERSONNAGE QUE L’ON CONNAIT À TRAVERS LES MÉDIAS.
En effet, c’est le 23 février 1998 que Ben Laden et Al Zawahiri ont censément crée le Front Islamique international contre les juifs et les croisés.

Vous voyez ce que je veux dire, alors que Ben laden est dans une dynamique de confrontation avec les juifs et les occidentaux, il se prive de revendiquer l’attentat le plus spectaculaire et le plus meurtrier qu’il n’y ait jamais eu. Pourquoi ? C’est absolument incompréhensible, c’est vraiment très troublant.

Pourquoi Ben Laden nie être responsable des attentats le 17 septembre 2001 mais les revendique en décembre 2001 ?

C’est totalement illogique comme réaction,  » Non ce n’est pas moi  » dit il, et deux mois plus tard ,  » oui c’est moi qui ai fait ces attentats  » !!!!!!!

Vous ne pensez pas qu’il y a un problème ? Personnellement, il ne m’en faut pas plus pour douter très fortement de la version officielle.

Mais ce n’est pas tout, il y a une autre incohérence majeure dans la doxa occidentale expliquant que les attentats dans le monde sont le fait de l’organisation Al-Quaïda et de son chef Oussama Ben Laden.

Voila ce que nous avons appris sur les véritables causes de l’attentat de Karachi

 » Libération s’est procuré les conclusions écrites par les magistrats chargés d’examiner cette affaire en appel, le 5 mai 2009.
Celles-ci affirment qu’ »aucune preuve n’a été produite par l’accusation pour montrer que les deux justiciables sont à l’origine de l’explosion » qui a tué 11 salariés français de la Direction des constructions navales (DCN) à Karachi le 8 mai 2002.
Les deux militants, Mohammad Rizwan et Asif Zaheer, soupçonnés d’appartenir à l’internationale islamiste, tenus pour coupable et condamnés à mort, doivent être relâchés. Selon ce rapport, le seul témoignage est « le résultat d’une construction » des policiers pakistanais : l’unique témoin est un vendeur de pain ambulant, présenté tardivement par la police pakistanaise et qui affirme avoir vu les deux hommes ensembles quelques mois avant l’attentat.
D’autre part, les aveux d’Asif Zaheer lui auraient été arrachés, au bout de 23 jours de détentions dans des conditions qui ne sauraient les rendre crédibles.
Le quotidien pointe également une autre incohérence : l’explosif mentionné dans le rapport de police ne correspondrait pas à celui identifié par un laboratoire d’experts parisiens chargé d’analyser les débris recueillis le jour de l’attentat. Selon ce laboratoire, c’est un explosif militaire à base de RDX qui aurait été utilisé, alors que les rapports pakistanais parlaient de nitrate d’ammonium. » http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20091017.OBS4905/?xtmc=lesdeuxmilitantsmohammadrizwanetasifzaheersoupconnesdap&xtcr=1

Le soucis avec ces révélations fracassante, c’est que Ben Laden a revendiqué l’attentat de Karachi !

Nous sommes face à un très gros problème parceque non seulement il revendique l’attentat de karachi mais aussi toute une série d’autre actes violents. Regardez :

Voici les principaux extraits du dernier enregistrement sonore attribué au leader d’Al-Qaeda : « Au nom de Dieu le clément, le miséricordieux, de la part du serviteur de Dieu Oussama ben Laden, aux peuples des Etats alliés du gouvernement américain inique […]. Ce qui s’est passé depuis les conquêtes de New York et Washington jusqu’à ce jour – comme les opérations contre les Allemands en Tunisie, contre les Français à Karachi, l’explosion du pétrolier français au Yémen, les opérations contre les marines à Faïlaka [Koweït], contre les Britanniques et les Australiens dans les explosions à Bali [Indonésie], ainsi que la dernière prise d’otages à Moscou, et quelques autres opérations ici et là – ne sont qu’une riposte de musulmans soucieux de défendre leur religion et de répondre à l’ordre de leur Dieu et de leur Prophète. Pourquoi vos gouvernements se sont-ils alliés à l’Amérique pour nous attaquer en Afghanistan, et je cite en particulier la Grande-Bretagne, la France, l’Italie, le Canada, l’Allemagne et l’Australie ? […] Comme vous [nous] assassinez, vous le serez aussi, et comme vous [nous] bombardez, vous le serez également […]. Nous prions Dieu de nous assister pour faire triompher Sa religion et poursuivre le jihad jusqu’à la mort, afin de mériter Sa miséricorde. » http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ben-laden-vivant_497524.html?p=2

Il n’y a pas 36 solutions soit Ben Laden ment soit Libération possède de faux documents.

Honnêtement, je ne pense pas que les conclusions des juges produit par Libération soient des faux .

Si l’attentat de Karachi est vraiment le résultat d’un guéguerre entre services secrets pour une histoire de commission non versée, bref un réglement de compte entre mafieux, et que Ben Laden et Al Quaïda revendiquent cette attaque, alors nous pouvons légitimement nous dire que Ben Laden et son organisation ne sont que les faire valoir des services secret dans le monde.Une sorte d’alibi, de passe partout à utiliser pour travestir la réalité et en tant que PSYOPS pour manipuler la perception mentale selon les zones géographiques données.

En toute logique, nous pouvons dire que Ben Laden est mort entre le 17 septembre et le 13 décembre 2001 ,date à laquelle il revendique l’attentat dans une vidéo.Une vidéo que beaucoup disent que c’est un fake. http://www.youtube.com/watch?v=x0FV…
Cette vidéo, qui a été trouvé dans une maison à Jalalabad est assez étrange, c’est la seule vidéo ou Ben Laden ne s’adresse pas directement à la caméra.
La ficelle est très grosse quand même, on entend que Mohamed Atta est responsable, on entend même qu’il s’attendaient à ce que les étages supérieurs s’effondreraient parceque la struture métallique fondrait, sans oublier le pentagone, les cours de pilotages, et la peur d’un coup d’état ! http://www.aidh.org/attacks/c03.htm
Toute la théorie de Bush est confirmé, c’est magnifique, et dire que cette cassette vidéo a été trouvée par hasard !!!!!

À l’époque, beaucoup ont été septiques quant à la véracité de ce message, on les comprend…

Avec les technologies d’aujourd’hui, que ce soit le mind control ou les programmes de création vidéo, il est possible de faire dire n’importe quoi à n’importe qui.

Ben Laden est mort, il n’y a aucun doute, nous avons assez de recul pour comprende ce qui c’est passé, l’épouvantail Ben Laden alibi à tout les crimes de l’administration Bush.Nous avons été les témoins et pour certains les victimes d’une gigantesque opération psychologique.

Karachi est une brèche dans la vision communément admise du terrorisme d’Al Quaida, Ben Laden revendique un attentat alors qu’il n’y est pour rien.
Soit il associe toute action contre les occidentaux à son combat, soit le message est une pure création.Dans les deux cas il y a un sérieux problème.Cela rejoint sa premiere intervention sur le 11/09, il n ’y est pour rien.
Pour ceux qui veulent absolument croire ben laden vivant, vous devrez vous résoudre à ce que ben laden s’approprie les actions des autres.Vous pourriez dire que même si il a nié être responsable des attentats dans un premier temps, il s’est résolu à endosser la paternité de cet acte dans un soucis stratégique.Ce qui en fait un menteur mais surtout qu’il n’est pas responsable du 11/09 et de l’attentat de Karachi. Et ça vaut son pesant d’or !!!!

Le dailymail du 11 septembre 2009 ne fait pas dans la demi mesure  » Has Osama Bin Laden been dead for seven years – and are the U.S. and Britain covering it up to continue war on terror ?
http://www.dailymail.co.uk/news/article-1212851/Has-Osama-Bin-Laden-dead-seven-years–U-S-Britain-covering-continue-war-terror.html
Selon plusieurs spécialistes les vidéos sont fausses, et selon le journal  » And what of the telling, small news item that broke on December 26, 2001 in the Egyptian newspaper Al-Wafd ? It said a prominent official of the Afghan Taliban had announced that Osama Bin Laden had been buried on or about December 13. »
Cette date correspond exactement à la date de diffusion de la première vidéo confession.
Les américains ont attendu d’être sûre que Ben Laden soit mort pour diffuser ce message.

Enfin bref, Ben Laden est mort, et même si il a travaillé avec la cia, il n’est pas responsable du 11/09, il l’a clairement dit le 17 septembre 2001.Ensuite que ce soit naturel ou à cause de la traque US, Ben Laden est mort et l’opération de manipulation des foules pouvait vraiment commencer.

FR National Security Alert Le Pentagone VOST 9-11

octobre 15, 2009

Lorsque Thierry Meyssan publia L’Effroyable imposture en mars 2002, les médias se contentèrent de quelques témoignages sur la présence d’un avion à basse altitude dans le ciel d’Arlington, pour valider la version officielle de l’attentat, sans creuser les déclarations des témoins oculaires de l’événement.
2 citoyens américains ont accompli le travail que les journalistes professionnels et dits « d’investigation » ont refusé de faire.

Les résultats de l’enquête du Citizen Investigation Team sont synthétisés dans cette présentation de 81 minutes :


FR National Security Alert Le Pentagone VOST 9-11 11 09 2001
envoyé par kropotkine427. – L’info video en direct.

Les témoignages de 13 témoins oculaires directs (policiers du Pentagone, employés de l’annexe de la Navy ou du cimetière d’Arlington) prouvent que l’avion – bien réel – n’a pas frappé le bâtiment et que les dégâts matériels étaient une mise en scène.

Le placement unanime de l’appareil au Nord de Colombia Pike et au Nord de la station service CITGO contredit définitivement l’approche officielle par le sud exigée par les dégâts matériels (lampadaires « arrachés » et orientation des dégâts à l’intérieur du bâtiment).

Mais outre les témoignages sur la phase d’approche de l’appareil, le CIT présente également des témoins du survol du bâtiment.

Visionnez et jugez par vous même. Cette enquête fournit sans doute la première explication plausible aux événements de Washington, le 11 septembre 2001.
Un travail que nos journalistes encartés pourront difficilement balayer du revers de la main.

Pour plus d’information et consulter l’intégralité des éléments rassemblés par le CIT, rendez-vous sur :

http://www.citizeninvestigationteam.com/index.html

et

http://thepentacon.com/index.htm
agoravox

Regardez ce doc, ça vaut le coup d’oeil.
C’est du très bon boulot.
C’est claire.
Super mensoge que le 11/09 quand même.

Sibel Edmonds n’ a pas juste dit que la CIA était en contact avec Ben Laden jusqu’au 11/09,mais dénonce tout un vaste système de corruption impliquant la turquie,israel,UK,les USA et plus particulièrement Chicago !Lisez cette interview,c’est littéralement incroyable.

octobre 2, 2009

SE

C’est assez long,mais c’est une vrai mine d’information :

HILIP GIRALDI : Nous avons été fortement intéressés d’apprendre, par le biais de vos allégations, lors de vos quatre heures de dépositions, le cas de Jean Schmidt, membre du Congrès, qui aurait accepté de l’argent du gouvernement turc en échange de faveurs politiques. Pour la première fois, vous avez fourni beaucoup de noms et de détails sur ce dossier et vous avez prêté serment, confirmant par là que la déposition était vraie.

Vous dessinez essentiellement un schéma de corruption impliquant des employés du gouvernement, des membres du Congrès, et des agents de gouvernements étrangers. Ces agents ont été en mesure d’obtenir des informations directement utilisées par ces gouvernements étrangers, ou encore, vendues à des tiers, la recette étant souvent utilisée comme pot-de-vin pour engendrer de nouvelles corruptions.

Commençons donc avec le premier membre officiel du gouvernement que vous avez identifié, Marc Grossman, alors le troisième membre plus haut classé au Département d’État [NDT. Ministère des Affaires étrangères].

SIBEL EDMONDS : Lors de mon travail avec le FBI, l’un des dossiers opérationnels majeurs que je transcrivais et traduisais avait débuté en 1996, et avait été poursuivi jusqu’en 2002, lorsque j’ai quitté le Service. Ces dossiers, considérés comme relevant de très importantes opérations, avaient été archivés, car le FBI n’avait pas de traducteurs de langue turque. Cela faisant partie de la mise en contexte, on m’informa des raisons pour lesquelles ces opérations avaient été initiées et qui en étaient les cibles.

Alors qu’il était ambassadeur des États-Unis en Turquie (1994-97), Grossman devint rapidement un personnage intéressant dans le dossier d’enquête. Il s’était personnellement impliqué avec des employés à la fois du gouvernement turc et de groupes suspectés de criminalité. Il avait également des contacts suspects avec un certain nombre d’Israéliens, officiels et non officiels. Grossman fut révoqué de Turquie sans préavis à l’occasion d’un scandale que les médias nommèrent « Susurluk ». Y étaient impliqués de nombreux criminels de haut niveau ainsi que des officiers de l’armée et du renseignement avec lesquels il avait été en contact.

Une autre personne qui travaillait pour Grossman, le Major de l’USAF, Douglas Dickerson, fut également rappelée de Turquie et envoyée en Allemagne. De retour aux États-Unis avec sa femme turque, il travailla pour Douglas Feith, tandis que sa femme fut engagée comme traductrice de turc au FBI. Mes plaintes concernant l’affiliation de celle-ci à des groupes de pression turcs menèrent finalement à mon licenciement.

Grossman et Dickerson durent quitter le pays, car une grande enquête avait débuté en Turquie. Des procureurs spéciaux furent nommés et le cas fit la Une des journaux en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie, et dans quelques pays des Balkans, car des groupes criminels actifs avaient été découverts dans tous ces pays. Une personnalité majeure de ce scandale, Meymet Eymür, dirigeait un groupe paramilitaire indispensable aux services de renseignement turc. Pour l’empêcher de témoigner, Eymür fut envoyé par le gouvernement turc aux États-Unis, où il travailla pendant 8 mois comme chef du renseignement à l’ambassade de Turquie à Washington. Il devint plus tard citoyen américain ; il vit maintenant à Mc Lean, en Virginie. La figure centrale de ce scandale fut Abdullah Catli. En 1989, alors qu’il était « le plus recherché » par Interpol, il arriva aux USA. On lui accorda le droit d’asile, et il s’installa à Chicago, d’où il continua à mener ses opérations jusqu’en 1996.

GIRALDI : Donc, à ce stade, Grossman revient aux États-Unis. Il est récompensé en recevant le troisième poste le plus élevé du Département d’État ; il semble utiliser cette position pour accorder des faveurs aux « intérêts turques » – à la fois pour le gouvernement turc et pour des intérêts probablement criminels. Parfois, les deux convergent. Le FBI est conscient de ses activités, on le met sur écoutes téléphoniques. Quand un turc appelle Grossman, le FBI dépiste les appels de cette personne, et quand ce turc appelle un ami pakistanais, égyptien, ou saoudien, ils dépistent tous ces contacts, élargissant le réseau ainsi.

EDMONDS : Exact.

GIRALDI : Grossman a donc reçu de l’argent. À propos d’un cas, vous avez dit qu’un collègue du Département d’État était passé prendre un sac de billets…

EDMONDS : 14 000 USD

GIRALDI : Quelles sortes d’informations Grossman donnait-il aux pays étrangers ? Aidait-il des personnes étrangères à pénétrer des laboratoires et des installations de défense du gouvernement américain comme cela était rapporté ? On a également dit qu’il était le fil menant vers un groupe des membres du Congrès devenus en quelque sorte des « cibles » à recruter en temps qu’« agents d’influence ».

EDMONDS : Oui, c’est exact. Grossman aidait directement ses contacts turcs et israéliens ; il facilitait aussi l’accès aux membres du Congrès susceptibles de les aider pour des raisons personnelles ou qui pouvaient être corrompus lors de coopérations. La plus haute personne obtenant des informations classées secrètes était le membre du Congrès Tom Lantos. Un associé de Lantos, Alan Makovsky travaillait en étroite collaboration avec le Dr. Sabri Sayari, de l’Université de Georgetown, que l’on suspectait grandement d’être un espion turc. Lantos donnait des documents liés à la politique et classés très secrets qu’il obtenait durant les réunions de la défense, pour les faire passer à Israël, car Makovsky travaillait également pour le Comité public des Affaires israélo-américaines (AIPAC).

GIRALDI : Makovsky travaille à présent pour l’Institut Politique Proche-Oriental de Washington, un groupe de réflexion pro-israélien.

EDMONDS : Oui, Lantos, à l’époque était probablement le plus fervent supporter d’Israël au Congrès. L’AIPAC prenait de Lantos les informations jugées pertinentes pour Israël, et donnait le reste à ses associés turcs. Les Turcs fouillaient ces rogatons, y prenaient ce qu’ils voulaient, puis tentaient de revendre le reste. S’il y avait quelque chose de pertinent pour le Pakistan, ils contactaient l’officier de l’ISI à l’Ambassade pour lui dire : « On a ça et ça ; asseyons-nous et discutons ». Puis ils vendaient (l’information) aux Pakistanais.

GIRALDI : L’ISI [NDT. Inter Services Intelligence] – les services secrets pakistanais – a été lié au programme de prolifération nucléaire pakistanais ainsi qu’à Al-Qaïda et aux taliban.

Donc, le FBI dépistait ces connexions, passant d’un membre du Congrès à un assistant parlementaire puis à un étranger en lien avec des services de renseignement eux-mêmes en relation avec d’autres services de renseignement situés dans différentes ambassades à Washington. Toutes ces informations figurent-elles quelque part dans un dossier du FBI ?

EDMONDS : Il y a deux groupes de dossiers, mais ceux ayant un lien avec l’AIPAC et ceux de la Turquie ont fini par être regroupés en un seul. Les agents du FBI crurent alors qu’ils recherchaient la même opération. À l’origine, cela n’avait pas débuté par l’AIPAC. Cela a commencé par l’Ambassade d’Israël. Les cibles de départ étaient des officiers du renseignement sous couverture diplomatique de l’Ambassade de Turquie et d’Israël. Ce sont ces contacts qui ont mené au Conseil turco-américain, et à l’Assemblée des Associations Américano-turques, et ensuite à l’AIPAC servant de façade aux Israéliens. À partir de là, c’est allé plus loin.

GIRALDI : Ainsi, le FBI pistait des personnalités de l’Ambassade israélienne et de l’Ambassade turque, et même, on peut le présumer, de l’Ambassade pakistanaise ?

EDMONDS : C’était une cible secondaire. Ils recevaient les reliquats des Turcs et des Israéliens. Le FBI tentait d’intercepter les communications pour essayer d’identifier le chef des renseignements qui ciblait les diplomates, mais ensuite, et en plus de cela, il y avait des individus, peut-être des attachés militaires, avec leurs propres contacts qui travaillaient indépendamment des autres à l’Ambassade.

GIRALDI : Donc, le réseau commence avec une personne telle Grossman au Département d’État fournissant des informations qui permettent à des officiers de renseignement turcs et israéliens d’avoir accès à des parlementaires du Congrès, qui eux-mêmes procurent des informations classées secret qui remontent aux ambassades étrangères ?

EDMONDS : Absolument. Et nous avions aussi des officiels du Pentagone qui faisaient la même chose. On a examiné Richard Perle et Douglas Feith. Ils avaient une liste de personnalités au Pentagone classée par accès à certains types d’informations. Certaines concernaient la politique, d’autres les technologies de l’armement, d’autres encore concernaient le nucléaire. Perle et Feith fournissaient à Grossman les noms de ces Américains officiels du Pentagone, accompagnées d’informations personnelles extra sensibles : cette personne est homosexuelle, cette personne est dépendante au jeu, cette personne est alcoolique. Les dossiers contre les cibles américaines contenaient des informations comme le montant de leurs crédits, ou une éventuelle procédure de divorce. Je me rappelle d’un Major de l’AIR FORCE qui se battait pour la garde de son enfant lors d’un divorce très pénible. Ils détaillaient ainsi toutes sortes de points faibles.

GIRALDI : Ils avaient donc accès à leurs dossiers personnels ainsi qu’à leurs dossiers de sécurité et accédaient illégalement à ce genre d’informations en vue de les transmettre à des agents étrangers qui exploitaient les points faibles de ces personnes pour les recruter en tant que sources d’information ?

EDMONDS : Oui. Certains de ces individus sur la liste travaillaient aussi pour la RAND Corporation. La RAND a fini par devenir l’une des cibles principales pour ces agents étrangers.

GIRALDI : La RAND effectue des recherches ultra-secrètes pour le compte du gouvernement américain. Mettaient-ils en place ces procédures de recrutement pour en faire des agents, ou des agents d’influence ?

EDMONDS : Oui. Les sources de la RAND étaient payées une misère comparée à leur valeur si les informations vendues n’étaient pas immédiatement utiles à la Turquie et à Israël. Ils avaient aussi des sources qui travaillaient dans des bases de l’AIR FORCE au Moyen-Orient. Les sources procuraient les informations sur CD ou DVD. Par exemple , il y a eu le cas d’un attaché militaire turc : il avait un CD. Découvrant qu’il s’agissait de quelque chose de très important, il le proposa à la personne de l’ISI à l’Ambassade, mais le prix était trop élevé. Un contact turc à Chicago dit qu’il savait que deux hommes d’affaires à Détroit seraient très intéressés par ces informations et qu’ils paieraient le prix demandé. Alors, l’attaché militaire turc prit l’avion pour Détroit avec son assistant pour conclure la vente.

GIRALDI : nous savons que Grossman recevait de l’argent pour ces services.

EDMONDS : Oui. Parfois il donnait de l’argent à des personnes qui travaillaient avec lui, identifiées par leurs appels téléphoniques sur la base de leur prénom, que ce soit Pierre, Paul ou Jacques. Il s’occupait aussi d’autres personnes, dont son contact au New York Times. Grossman s’est vanté, disant « on faxe à nos hommes du New York Times. Ils publient sous leur propre nom. »

GIRALDI : À votre connaissance, Feith et Perle ont-ils reçu de l’argent ?

EDMONDS : Non.

GIRALDI : Donc, ils accordaient des faveurs pour d’autres raisons. Tous deux étaient des lobbyistes pour la Turquie, tout aussi impliqués avec Israël dans des contrats de défense, y compris pour le compte de Northrop Grumman, que Feith représentait en Israël.

EDMONDS : Ils avaient des accords avec diverses sociétés, dont certaines sont membres du Conseil turco-américain. Ils avaient des accords avec le groupe de Kissinger [NDT. Un très grand cabinet d’avocat et de conseil qui compte parmi ses clients la famille Ben Laden], avec Northrop Grumman, avec le groupe de l’ancien secrétaire d’État [NDT premier ministre, poste occupé aujourd’hui par Hillary Clinton] James Baker [NdT. aujourd’hui secrétaire de la Défense d’Obama], et aussi avec l’ancien conseiller à la Sécurité nationale Brent Scowcroft.

Le pistage des Turcs mena à des contacts avec Feith, Wolfowitz et Perle au cours de l’été 2001, quatre mois avant le 11 Septembre. Ils discutaient avec l’ambassadeur de Turquie à Washington d’un arrangement par lequel les États-Unis envahiraient l’Iraq et diviseraient le pays. La Grande-Bretagne prendrait le Sud, le reste reviendrait aux USA. Ils négociaient ce que la Turquie voulait en échange de son autorisation de lancer une attaque depuis le sol turc. Les Turcs étaient très partants, mais voulaient la division de l’Irak en trois, pour y intégrer leur propre occupation de la région kurde. Les trois représentants du département de la Défense répondirent que c’était plus qu’ils ne pouvaient négocier, mais ils restèrent en contact avec l’ambassadeur et son attaché à la défense dans l’espoir de les convaincre de les aider.

Pendant ce temps, Scowcroft, qui était aussi Président du Conseil turco-américain, Baker, Richard Armitage, et Grossman commencèrent à négocier séparément l’établissement d’un éventuel protectorat turc. Rien ne fut décidé, puis il y eut le 11 Septembre.

Scowcroft était entièrement acquis à l’invasion de l’Irak en 2001. Il écrivit même un mémorandum destiné au Pentagone expliquant pourquoi un front turc au Nord serait essentiel. Je sais que Scowcroft, pour avoir dit qu’il était contre la guerre, est devenu un héro aux yeux de certains ; mais il était à fond pour (ce projet) jusqu’à ce que les conditions de ses « clients » soient refusées par l’administration Bush.

GIRALDI : Armitage était secrétaire adjoint du Département d’État [NDT. Adjoint du ministre des Affaires étrangères, Colin Powell en 2001], au moment où Scowcroft et Baker avaient leur propre cabinet de consultants en affaires avec la Turquie. Grossman venait d’être nommé sous-secrétaire, « le troisième » dans la hiérarchie, derrière Armitage.

Vous avez précédemment fait allusion aux efforts de Grossman, aussi bien que de hauts fonctionnaires du Pentagone, pour placer des étudiants doctorants. [NDT. Physical Degree, doctorat]. Pouvez-vous décrire cela plus en détail ?

EDMONDS : La mise en place de l’opération commença avant que Marc Grossman n’arrive au Département d’État. Les agents turcs avaient un réseau de professeurs turcs dans différentes universités avec accès aux informations du gouvernement. Leur source principale était un professeur de physique nucléaire au Massachusetts Institute of Technology [NDT. Banlieue de Boston] né en Turquie. Il était utile, car le MIT pouvait placer un groupe de Ph. D., ou d’étudiants diplômés dans diverses installations nucléaires comme celles de Sandia ou Los Alamos, et certains d’entre eux pouvaient travailler pour l’Air Force. Il fournissait la liste des étudiants titulaires d’un Ph. D. qui devraient occuper ces postes. Dans certains cas, l’attaché militaire turcdemandait a ce que certains étudiants soient placés à des postes importants. Ils n’étaient pas nécessairement turcs, mais ceux qu’ils sélectionnaient avaient passé des accords avec les agents turcs pour fournir des informations contre de l’argent. Si, pour une quelconque raison, ils avaient des difficultés à obtenir une autorisation de la sécurité, Grossman s’assurait que le Département d’État s’arrangerait pour leur obtenir l’autorisation.

En échange d’informations, les étudiants étaient payés 4000 ou 5000 USD. L’information vendue aux deux Saoudiens de Détroit l’a été pour environ 350 000 ou 400 000 USD.

GIRALDI : Cette corruption n’était pas du seul fait du Département d’État et du Pentagone –elle également a touché le Congrès. Vous avez nommé des personnes comme l’ancien porte-parole de la Maison Blanche, Dennis Hastert, aujourd’hui agent titulaire du gouvernement turc. Dans votre déposition, vous décrivez le procédé qui consiste à fractionner les contributions d’origine externe en petites unités, 200 USD chaque, voire moins, afin de dissimuler la source. Était-ce là le moyen de base pour influencer les membres du Congrès, ou les agents étrangers ont-ils exploité des points faibles pour obtenir ce qu’ils voulaient, en utilisant un moyen, comme le chantage ?

EDMONDS : Début 1997, en raison des informations que le FBI recevait sur la communauté diplomatique turque, le Département de la Justice avait déjà commencé à enquêter sur plusieurs membres du Congrès républicains [NDT. Ce sont les années Clinton] . Le parlementaire numéro 1 impliqué dans la communauté turque, à la fois pour procurer des informations et ménager des faveurs, était Bob Livingston. Le numéro 2 après lui était Dan Burton, qui devint ensuite numéro 1 jusqu’à ce que Hastert devienne Porte-parole de la Maison blanche. Le ministre de la Justice sous Clinton, Janet Reno, fut informée de ces enquêtes, et puisqu’il s’agissait de Républicains, elle en autorisa la poursuite.

Bien ; alors que le FBI développait ses informations davantage, Tom Lantos fut ajouté à cette liste. Ce qui permit d’en apprendre beaucoup sur Douglas Feith, Richard Perle et Marc Grossman. À ce moment-là, le Département de la Justice voulait que le FBI soit uniquement concentré sur le Congrès, laissant de côté la branche de l’exécutif. Mais les agents du FBI concernés voulaient poursuivre Perle et Feith car l’Ambassade d’Israël était également impliquée. Puis survint le scandale de Monica Lewinsky, et tout fut mis en veilleuse.

Cependant, certains agents continuèrent à enquêter sur la connexion avec le Congrès. En 1999, ils mirent les parlementaires sur écoute. (Avant cela, leurs informations provenaient de seconde main, via la FISA [ NDT. Loi sur la surveillance des renseignements étrangers, qui décrit les procédures et services de contre-espionnage autorisés], leurs cibles principales étant étrangères). La légalité des mises sur écoutes prêtant à cautions, l’excuse parfaite du Département de la Justice fut toute trouvée. Une fois découverte, ils refusèrent la permission de mettre sur écoute les parlementaires et Grossman en temps que cibles prioritaires. Mais l’enquête put être maintenue à Chicago, car le bureau du FBI y poursuivait sa propre enquête. L’épicentre de la plupart des activités d’espionnage à l’étranger se situait à Chicago.

GIRALDI : Donc, l’enquête s’arrêta à Washington, mais continua à Chicago ?

EDMONDS : Oui, en 2000, un autre représentant [NDT député] fut ajouté à la liste : Jan Schakowsky, parlementaire démocrate de l’Illinois. Les agents turcs commencèrent à rassembler des informations à son propos, et découvrirent qu’elle était bisexuelle. Alors, un agent turc entreprit une relation avec elle. Quand la mère de Jan Schakowsky mourut, la femme turque assista aux obsèques, espérant exploiter son point faible. Plus tard, elles devinrent intimes, dans la maison de ville de Schakovsky, que l’on avait équipé de dispositifs d’enregistrement et de caméras cachées. Ils avaient besoin de Jan Schakowsky et de son mari Robert Creamer pour leur faciliter les choses dans l’Illinois lorsqu’ils réalisaient certaines opérations illégales. Ils avaient déjà Hastert, le maire, et plusieurs sénateurs de l’Illinois impliqués. Je ne sais si la membre du Congrès Schakowsky fut victime d’un chantage ou si elle fit quelque chose pour cette femme turque.

GIRALDI : On a donc là un schéma de corruption qui débute avec des membres officiels du gouvernement procurant des informations à des étrangers et les aidant à entrer en contact avec d’autres Américains en possession d’informations de valeur. Certains de ces officiels, comme Marc Grossman, recevaient directement de l’argent. D’autres recevaient des faveurs professionnelles : les membres du Pentagone comme Douglas Feith et Richard Perle avaient des intérêts en Israël et en Turquie. Les informations volées avaient été vendues, et l’argent dégagé avait été utilisé pour corrompre certains membres du Congrès pour influencer la politique et procurer davantage d’informations – dans de nombreux cas, des informations en lien avec la technologie nucléaire.

EDMONDS : Tout comme des informations en lien avec la technologie des armements, celle des armements conventionnels et la politique du Pentagone.

GIRALDI : Vous avez aussi des informations sur al-Qaïda, plus particulièrement sur al-Qaïda en Asie Centrale et en Bosnie. Vous étiez au courant de conversations suggérant que la CIA soutenait al-Qaïda en Asie Centrale et dans les Balkans, entrainant les gens à obtenir de l’argent, des armes, et que ce contact continua jusqu’au 11 Septembre 2001…

EDMONDS : Je ne sais pas si c’était la CIA. Il y avait certaines forces au sein du gouvernement américain qui travaillaient avec les groupes paramilitaires turcs, dont le groupe d’Abdullah Catli, le Fethullah Gülen.

GIRALDI : Eh bien, cela pourrait tout aussi bien être le Commandement des Opérations Spéciales Conjointes, ou la CIA.

EDMONDS : Peut-être que fréquemment, lorsqu’ils parlaient Département d’État, ils voulaient probablement dire la CIA ?

GIRALDI : Dans beaucoup de cas, lorsqu’ils parlaient du Département d’État, ils voulaient dire la CIA.

EDMONDS : OK. Alors, ces conversations, entre 1997 et 2001, concernaient une opération en Asie centrale qui impliquait ben Laden. Pas une fois le terme « Al-Qaïda » ne fut utilisé. C’était toujours « moudjahidin », toujours « ben Laden », et, en fait, pas « ben Laden », mais « ben Laden » au pluriel. Il y avait plusieurs ben Laden qui se rendaient en Azerbaïdjan et au Tadjikistan en jets privés. L’Ambassadeur turc en Azerbaïdjan travaillait avec eux.

Sous notre commandement, aidé des Pakistanais ou des Saoudiens, il y avait des « ben Laden ». Marc Grossman le dirigeait à 100%, transférant des gens de l’Est du Turkestan vers le Kirghizstan, du Kirghizstan vers l’Azerbaïdjan, et d’Azerbaïdjan, certains étaient acheminés vers la Tchétchénie, certains vers la Bosnie. Depuis la Turquie, ils embarquaient tous ces « ben Laden » à bord d’avions de l’OTAN. Personnes et armes partaient d’un côté, la drogue revenait de l’autre.

GIRALDI : Le gouvernement était-il conscient de ce marché circulaire ?

EDMONDS : À 100%. Beaucoup de drogue allait en Belgique via les avions de l’OTAN. Après cela, ils allèrent en Grande-Bretagne, et une bonne partie est allée aux USA via des avions militaires vers des centres de distribution à Chicago et Patterson, dans le New Jersey. Les diplomates turcs, qui n’ont jamais été fouillés, venaient avec des mallettes d’héroïne.

GIRALDI : Bien sûr, il n’y a eu aucune enquête sur tout cela. Selon vous, quelles sont les chances pour que l’administration Obama fasse une tentative pour mettre un terme à ces activités criminelles ?

EDMONDS : Bon, même durant la campagne présidentielle d’Obama, je n’ai pas cru à son slogan « change » promu par les médias et, malheureusement, par la naïve blogosphère. Tout d’abord, le parcours d’Obama en temps que sénateur, aussi bref fût-il, parle clairement de lui-même. De tous ces changements qu’il promettait, il n’a rien fait. En fait, il avait même pris les positions opposées, que ce soit à propos des écoutes téléphoniques de la NSA, ou sur ce qui adviendrait des « lanceurs d’alertes » sur la sécurité nationale. Nous, les lanceurs d’alertes, avons écrit à son bureau au Sénat. Il n’a jamais répondu, bien qu’inscrit dans les comités concernés.

Dès qu’il fut Président, Obama nous montra que le « Privilège accordé au Secret d’État » allait continuer d’être un outil de choix. C’est un privilège de l’exécutif obscur, destiné à couvrir des méfaits – souvent, des activités criminelles. Et l’administration Obama a non seulement défendu l’utilisation du « Privilège accordé au secret d’État », mais elle a tenté de le porter plus loin que [ne l’a fait] la terrible administration précédente, en maintenant que le gouvernement américain bénéficie de l’immunité de sa souveraineté. Voici le changement sous Obama : son administration semble croire qu’il n’a pas même à invoquer le secret d’État tant nos leaders sont des empereurs possédant cette immunité souveraine. Ce n’est pas le genre de langage qu’on utiliserait dans une démocratie.

L’autre point que j’ai remarqué, c’est comment Chicago, avec sa culture de corruption politique, est centrale dans la nouvelle administration. Lorsque j’ai vu qu’Obama avait choisi Emmanuel Rahm comme chef de cabinet, connaissant sa relation avec le maire Richard Daley, et avec la bande d’Hastert, j’ai su que nous ne verrions pas de changements positifs. Des changements, certainement, mais des changements pour le pire. Cela n’a pas été par hasard si les opérations d’entités criminelles turques se sont centrées sur Chicago.
.
Sibel Edmonds
ex-agent traductrice du FBI ,
fondatrice de la « coalition des lanceurs d’alerte de la sécurité nationale »
.
Philip Giraldi
ex agent de la CIA,
chroniqueur de la page « Arrières plans cachés » du magazine the American Conservative
article de 11 septembre2001.blogspot.

C’est pas délirant ce qu’elle raconte,c’est une bombe atomique.À coté ça le water gate c’est un jeu d’enfant !

Les avions de l’Otan qui amène la drogue en Belgique,tu m’étonnes qu’ils sont tous dans la came et que ça ne coute rien sur l’axe Lille,Bruxelles,et Rotterdam;Amsterdam.Et après Canal + fait un doc sur les supermarchés de la drogue en Belgique,trop facile,et trop nul,bien sûre c’est simple de taper sur les petits dealeurs et les jeunes drogués,mais mettre le doigt sur l’implication des grandes puissances dans TOUT les trafics de drogue c’est une autre histoire…

Il faut se souvenir qu’en 2001,les talibans avait quasiment éradiqué la culture du pavot,et même si ils jouaient sur les stocks en vendant à des prix élevés,on pouvait être sûre que le pavot ,sous les Talibans, c’était terminé !

C’est évidemment un des éléments qui poussèrent les USA à attaquer la’Afghanistan,le dernier ou l’avant dernier pays le plus pauvre au monde…

Normalement de telles révélations devraient faire tomber toute la démocratie américaine,au lieu de cela c’est quelqu’un qui vient de cet épicentre mafieu qui est président,Obama de Chicago

Il faut saluer le courage de cette Sibel Edmonds,c’est extraordinaire ce qu’elle raconte,elle a mise à jour un véritable systéme de corruption international et pourtant rien ne se passe.L’impunité totale est l’apanage des systéme totalitaire.

C’est toujours bon à savoir que la Turquie voulait vraiment annexer le kurdistan Irakien,quand courrier international en avait parlé,j’avais pris ça pour de la désinformation…

« Les Américains ne recherchent même plus Ben Laden »

septembre 21, 2009

Print - copie

Ancien membre des services secrets suisses, Jacques Baud s’est fait connaître en 1997 par son « Encyclopédie du Renseignement et des Services Secrets ». Son dernier ouvrage, « Djihad. L’asymétrie entre fanatisme et incompréhension » (*), risque de faire grincer des dents. Jacques Baud n’a pas que des amis dans les services secrets suisses habitués à l’ombre. Ce Genevois prône la transparence, car, dit-il, 95 % de l’information utilisée par les services de renseignement stratégiques est ouverte. Les espions pourraient donc faire moins de mystères. Son « Encyclopédie du Renseignement et des Services Secrets », devenue un livre de référence dans de nombreux pays, a été réédité à deux reprises.

Dans son nouvel essai, intitulé « Djihad. L’asymétrie entre fanatisme et incompréhension », Jacques Baud enfourche un autre cheval de bataille : la lutte contre le terrorisme s’effectue avec de nouvelles armes, « mais selon les mêmes principes que dans les années 60 », assure-t-il. On en voit chaque jour les conséquences catastrophiques en Irak et en Afghanistan.

Selon vous, les accusations portées contre Oussama Ben Laden ne seraient que des spéculations ?

Après le 11 septembre 2001, les Américains demandent au régime des Taliban de leur livrer Ben Laden. La justice afghane réclame alors aux Etats-Unis de lui fournir des preuves prouvant son implication dans les attentats. Elle n’a pas eu de réponse. Aujourd’hui encore on est incapable de démontrer que Ben Laden est bien à l’origine du 11 septembre. Aujourd’hui, les Américains ne classent toujours pas les Taliban parmi les organisations terroristes et ont officiellement abandonné la chasse à Ben Laden.

Malgré tout, Oussama Ben Laden approuvent les attentats du 11 septembre…

Soutenir une action ne veut pas dire que vous y avez participé. Ben Laden ne s’en est jamais attribué la paternité. Or, dans la culture moyen-orientale, on a souvent tendance à en rajouter. Dans l’islam, l’intention prime l’action, raison pour laquelle les terroristes arrêtés tendent souvent à exagérer leur action. Ben Laden ne manifeste même pas cette vantardise. Quant aux personnes qui ont été arrêtées, que valent des aveux obtenus sous la torture ?

Vous vous en prenez à la pléthore d’“experts“, brusquement apparus après le 11 septembre, et qui seraient, selon vous, « incapables de saisir la logique du terrorisme et de la pensée islamique » ?

Les médias ont accordé beaucoup de crédits à des gens dont on était incapable de vérifier le passé. Soit ces « experts » prétendaient venir d’un service de renseignement, et ce n’était tout simplement pas vrai. Soit ils n’y occupaient que des postes très subalternes. Même les experts musulmans modérés, plus attachés à se distancer des extrémistes qu’à identifier les causes de l’islamisme n’ont pas réussi à apporter les clés nécessaires au désamorçage de la situation. En revanche, on a effectivement peu entendu de vrais experts spécialistes des questions militaires, des conflits, des méthodes de la guerre clandestine. Résultat, la lutte contre le terrorisme islamiste s’effectue selon des schémas dépassés, qui créent plus d’insécurité.

Votre livre risque de provoquer des protestations en Israël. Notamment quand vous écrivez que « le discours du Hamas est parfaitement cohérent ».

Cohérent ne signifie pas « juste » ou « légal », mais qu’il y a une logique ! Si le Hamas n’était pas cohérent, il ne bénéficierait pas d’autant de crédit dans la population. Ce que j’ai voulu dire c’est que les Israéliens cherchent à noircir au maximum le Hamas, à le faire plus haïssable qu’il ne l’est. Ils ont prétendu, par exemple, que le Hamas était en relation avec Al-Qaida, rien n’est plus faux. Pour preuve, le Hamas fait actuellement à la chasse aux salafistes. On est toujours perdant quand on surestime, comme quand on sous-estime, l’ennemi.

N’est-ce pas une constance de noircir l’ennemi ?

Apparemment oui. En 1986, j’ai rédigé un rapport sur le Pacte de Varsovie, affirmant que l’Est, loin de pouvoir nous envahir, allait être contraint de réduire ses effectifs, faute de moyens. Trois ans plus tard, Gorbatchev a annoncé des chiffres pratiquement identiques aux miens. Mais sur le moment, mon rapport a été rejeté. La Suisse, comme les autres pays occidentaux, voulaient un ennemi fort, agressif…

Face aux islamistes, l’Occident, selon vous, utiliserait des méthodes vieilles d’un demi siècle ?

A la fin de la Seconde guerre mondiale, les alliés bombardaient massivement les villes allemandes, tuant des milliers de civils. Leur stratégie était de pousser la population à la révolte contre le régime nazi. Aujourd’hui, les Israéliens utilisent la même logique quand ils noient sous les bombes le Liban. Ils pensent que les habitants, pris en otages, vont se rebeller contre le Hezbollah. Or, c’est tout le contraire qui se passe. Les Libanais se sont mobilisés encore davantage contre les Israéliens.

Apparemment, vous ne mettez pas tous les torts sur le dos des Iraniens ?

Il ne s’agit pas de soutenir ce régime. Mais il faut aussi savoir que les Etats-Unis, depuis des années, aident et financent des mouvements séparatistes en Iran, notamment au Baloutchistan. On sait que les Etats-Unis mènent des opérations clandestines avec du personnel au Sud et au Nord de l’Iran depuis 2004. Comment voulez-vous, dans ces conditions que Téhéran ne soit pas sur la défensive ?

Dans votre ouvrage, vous soulignez que la notion de victoire n’est pas la même dans le monde musulman et en Occident.

On prend souvent les musulmans pour des « fanfarons », notamment quand les Egyptiens fêtent leur victoire en 1973 sur les Israéliens, et Saddam Hussein sur la coalition en 1991 ! Il faut savoir que la victoire dans l’islam n’a pas de caractère absolu : il suffit de marquer sa volonté de combattre pour être victorieux. Il s’agit plus d’une victoire sur soi que sur l’adversaire. En Occident, on gagne quand on a détruit l’adversaire, au Moyen-Orient, quand on ne baisse pas les bras. Résultat, la victoire de l’un apporte la victoire de l’autre. Ce qui explique que les Palestiniens continuent depuis la bande de Gaza à lancer des roquettes sur Sderot, même si elles ne feront pas plier Israël. Tant que l’Occident ne refusera à comprendre les modes de pensée des islamistes, il ne parviendra pas à vaincre le terrorisme.

Propos recueillis par Ian Hamel

(*) Jacques Baud, « Djihad. L’asymétrie entre fanatisme et incompréhension », Editions Lavauzelle, 175 pages.

Entretien réalisé par Ian Hamel pour Le Matin Dimanche (Suisse)

(*) Jacques Baud, «Djihad. L’asymétrie entre fanatisme et incompréhension», Editions Lavauzelle, 175 pages.
http://www.mecanopolis.org/?p=9698&type=1

Ce papier est très bon,je ne connaissais pas ce Jacques Baud,et je vais acheter son livre.Voila une pensée mesurée de quelqu’un qui connait le sujet,c’est vraiment rare,il faut donc en profiter !

L’article de CNN du 17 septembre 2001 dans le quel Ben Laden dément être responsable des attentats.(ça aide toujours)

septembre 18, 2009

bush_oussama_ben_laden_mask_lobo_lobofakes1

Bin Laden says he wasn’t behind attacks

DOHA, Qatar (CNN) — Islamic militant leader Osama bin Laden, the man the United States considers the prime suspect in last week’s terrorist attacks on New York and Washington, denied any role Sunday in the actions believed to have killed thousands.

In a statement issued to the Arabic satellite channel Al Jazeera, based in Qatar, bin Laden said, « The U.S. government has consistently blamed me for being behind every occasion its enemies attack it.

« I would like to assure the world that I did not plan the recent attacks, which seems to have been planned by people for personal reasons, » bin Laden’s statement said.

« I have been living in the Islamic emirate of Afghanistan and following its leaders’ rules. The current leader does not allow me to exercise such operations, » bin Laden said.
Asked Sunday if he believed bin Laden’s denial, President Bush said, « No question he is the prime suspect. No question about that. »

Since Tuesday’s terrorist attacks against the United States, Bush has repeatedly threatened to strike out against terrorism and any nation that supports or harbors its disciples.

Bin Laden, a wealthy Saudi-born exile, has lived in Afghanistan for several years. U.S. officials blame him for earlier strikes on U.S. targets, including last year’s attack on the USS Cole in Yemen and the bombings of the U.S. embassies in Tanzania and Kenya in 1998.

Bin Laden’s campaign stems from the 1990 decision by Saudi Arabia to allow U.S. troops into the kingdom after the Iraqi invasion of Kuwait — a military presence that has become permanent.

In a 1997 CNN interview, bin Laden called the U.S. military presence an « occupation of the land of the holy places. »

Immediately after the attacks that demolished the World Trade Center’s landmark twin towers and seriously damaged the Pentagon, officials of Afghanistan’s ruling Taliban said they doubted bin Laden could have been involved in carrying out the actions.

The Taliban — the fundamentalist Islamic militia that seized power in Afghanistan in 1996 — denied his ties to terrorism and said they have taken away all his means of communication with the outside world.

The repressive Taliban regime has received almost universal condemnation, particularly for their harsh treatment of women. Only three countries, including Pakistan, recognize them as the country’s rightful government.

A high-level Pakistani delegation was set to travel to Afghanistan on Monday to urge Taliban supreme leader Mullah Mohammed Omar to hand over bin Laden, CNN learned Sunday.

The Taliban, which controls more than 90 percent of the country, has threatened any neighboring country that allows its soil to be used to help the United States stage an attack on Afghanistan.

CNN
traduction google

Comme ça,si on vous emmerde avec ben laden qui serait responsable des attentats,il suffit de leurs montrer l’article,et ils se la fermeront !

Honnêtement il y a tellement de preuves et d’éléments qui impliquent les services secrets de divers pays dans les attentats du 11/09 que dire  » c’est Ben Laden,seul,qui a fait les attentats  » relève de la mythomanie.

Badillo, membre des familles de victimes du 11/9 septembre dit la vérité sur France 24 (en anglais),comme si christine Ockrent avait pu laisser passer un truc comme ça,c’est la même chaine,et pourtant chez nous c’est le blackout.

septembre 17, 2009


Badillo, membre des familles de victimes du 11/9 sur Fr24
envoyé par Rudy-D. – L’actualité du moment en vidéo.

C’est quand même incroyable que ce soit sur France 24 en anglais qu’il faille voir ça !
Notre pouvoir est schizophrénique,en France, c’est le lynchage assuré,le directeur de rédaction de france 24 a même été viré pour avoir laissé organiser un débat sur le 11/09,et là,aujourd’hui,un membre des familles des victimes des attentats dit des choses hallucinantes,que ce n’est pas Ben Laden qui a fait les attentats,mais certains éléments du gouvernement et des personnes privées !
La journaliste a tout de même dit que ces propos n’étaient pas ceux de France 24 ! tu m’etonnes !

Manipulation incroyable,quand Ben Laden dit la vérité,et bien c’est grillé,et pourtant ce qu’il dit est tellement vrai.

septembre 16, 2009

280206bushbinladen

les faux amis.

L’humanité est le seul journal qui a relevé cette nouvelle et pris la peine de parler du discours et non de Ben laden :

la proposition inattendue de Ben Laden

Dans une « déclaration au peuple américain »

le chef d’al-Qaida se dit disposé à réagir favorablement
Washington arrêtait les guerres d’Irak et d’Afghanistan.
Dans un message vidéo, adressé au « peuple américain », Oussama Ben Laden a usé d’un ton inhabituel, dans un registre plus politique (et donc moins religieux), qui n’est pas le sien. « Il est temps de vous libérer de la peur et du terrorisme idéologique des néoconservateurs et du lobby juif, et de vous demander ce qui vous importe le plus : votre propre sécurité ou celle des Israéliens (…) si vous optez pour votre sécurité et choisissez d’arrêter les guerres, nous serons disposés à réagir favorablement à cette option. » Le chef d’al-Qaida, qui a choisi de mettre ses habituelles diatribes politico-religieuses au placard, fait observer aux Américains qu’en élisant Obama, ils n’ont fait que « changer les visages à la Maison-Blanche (…) l’amère vérité, poursuit-il, est que les néoconservateurs continuent à projeter leur ombre pesante sur vous ». Et dans le cas où Washington ne mettrait pas fin à sa guerre en Irak et en Afghanistan, Ben Laden avertit qu’il n’aura « d’autre choix que de poursuivre la guerre d’usure » contre les États-Unis, « sur tous les fronts possibles, de la même manière » que contre l’Union soviétique « pendant dix ans, jusqu’à son démantèlement » !

Visiblement, bien qu’il ne s’agisse pas d’une vraie vidéo – la dernière remonte à septembre 2007 – mais d’un message audio où l’on ne voit qu’une image fixe de Ben Laden pendant la diffusion de sa « déclaration au peuple américain », le chef d’al-Qaida a voulu se rappeler aux bons souvenirs de ses détracteurs. Un, pour démentir les rumeurs circulant sur la toile sur son décès des suites d’une longue maladie. Deux – et c’est le plus important – Ben Laden veut faire savoir qu’il reste un acteur de la crise pakistano-afghane, et c’est à ce titre qu’il fait cette proposition inattendue de cessez le combat si Washington renonçait à la guerre. Partant de là, la question est de savoir s’il s’agit d’un repositionnement stratégique d’al-Qaida et, dans ce cas, s’il ne vise pas à faire barrage aux tentatives de Washington de trouver des interlocuteurs parmi les talibans afin de sortir de l’enlisement qui se profile à l’horizon. Quoi qu’il en soit, cette dernière sortie de Ben Laden prouve au moins une chose : qu’au sein d’al-Qaida, ça discute sec !

Hassane Zerrouky
L\'humanité

C’est pas délirant de voir ben laden en analyste de politique internationale et surtout proposant la paix !

 » Il est temps de vous libérer de la peur et du terrorisme idéologique des néoconservateurs et du lobby juif, et de vous demander ce qui vous importe le plus : votre propre sécurité ou celle des Israéliens (…) si vous optez pour votre sécurité et choisissez d’arrêter les guerres, nous serons disposés à réagir favorablement à cette option. »

c’est vrai que ça change des censés discours habituels plein de haine,il y doit y avoir plusieurs ben laden,un faux de la cia (la fausse vidéo) et le vrai qui parfois dis des choses comme le faux,c’est pour ça que c’est un peu dure à compprendre ou alors il est bi polaire,lol !

mais peut être aussi que ce message est une psyops pour affaiblir les djihadistes ou les diviser.

enfin bref,en tout cas ,c’est vraiment marrant que des millions d’occidentaux partagent la même analyse que Ben Laden.