La Russie continuera à livrer des missiles à la Syrie et à l’Iran.

La Russie entend remplir son contrat de livraison de missiles de croisière à la Syrie, malgré les condamnations d’Israël, a déclaré samedi le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov cité par les agences russes.

« Le contrat est dans sa phase de réalisation », a déclaré M. Serdioukov.

La signature de ce contrat en vue de fournir des missiles Yakhont à la Syrie remonte à 2007. Rien n’a été livré pour l’instant.

Le montant du contrat qui prévoit la livraison de 72 missiles de croisière s’élève à 300 millions de dollars, selon les médias.

Ces ventes d’armes russes à la Syrie, dont les liens avec l’Iran sont étroits, inquiètent les Etats-Unis et Israël qui redoutent que celles-ci ne se retrouvent aux mains du Hezbollah libanais.

En septembre, Israël les avait fermement dénoncées. Les médias israéliens soulignaient alors que cela pourrait mettre en danger les navires de la marine israélienne au large des côtes libanaises au cas où ces missiles seraient transférés par la Syrie au Hezbollah.

L’armée syrienne dispose essentiellement de matériel soviétique vieillissant.

Les médias russes reviennent régulièrement sur un contrat présumé de livraison de chasseurs intercepteurs MiG-31 avec la Syrie – en dépit de plusieurs démentis côté russe-, suscitant l’inquiétude d’Israël qui reste officiellement en guerre avec Damas.

Le MiG-31, considéré comme l’un des meilleurs avions de combat, peut voler par tous les temps, et est armé de missiles d’une portée de plus de 200 km capables d’atteindre simultanément 24 cibles différentes.

La Russie tente de préserver les livraisons de ses équipements militaires au Moyen-Orient malgré les révolutions et les soulèvements sociaux qui secouent la région.

Une source russe chargée des exportations d’armes a indiqué cette semaine que la chute de certains régimes pourrait causer des pertes de 10 milliards de dollars à la Russie au titre de contrats non-honorés.

M. Serdioukov a pour sa part reconnu que les soulèvements pourraient pousser la Russie à abandonner plusieurs de ses clients dans la région.

« Il est probable que nous perdions » des contrats, a souligné le ministre.

« Mais, j’espère que les principaux contrats de livraison (d’équipements) militaires seront honorés », a-t-il ajouté.

La Russie a aussi « une très longue liste » d’armes qu’elle compte vendre à l’Iran en dépit de l’annulation du contrat de livraison à Téhéran de missiles S-300, a déclaré cette semaine le directeur de l’agence russe chargée de la coopération militaro-technique, Mikhaïl Dmitriev.

Cette coopération peut notamment inclure les systèmes de missiles sol-air TOR-M1 auparavant fournis à Téhéran et « d’autres systèmes de défense antiaérienne qui ne sont pas interdits par les sanctions internationales, selon M. Dmitriev.
romandie

et

La Russie veut vendre des armes à l’Iran

La Russie a « une très longue liste » d’armes qu’elle compte vendre à l’Iran malgré les sanctions et en dépit de l’annulation du contrat de livraison à Téhéran de missiles S-300, a déclaré le directeur de l’agence russe chargée de la coopération militaro-technique dans une interview jeudi. Mikhaïl Dmitriev a souligné dans un entretien au quotidien Kommersant que la coopération militaire entre les deux pays n’avait pas cessé et que la Russie cherchait à vendre à l’Iran des armes qui ne violeraient pas les sanctions internationales.

« La coopération militaro-technique n’a jamais cessé. La résolution de l’ONU est lourde, elle interdit beaucoup de choses. Mais il y a des directions où on peut avancer », a estimé Mikhaïl Dmitriev. Cette coopération peut notamment inclure le service des missiles sol-air TOR-M1 auparavant fournis à Téhéran ou « d’autres systèmes de défense antiaérienne qui ne sont pas interdits par la résolution », a-t-il poursuivi. « Nous avons préparé une liste (…), elle est très longue », a-t-il souligné. Les Etats-Unis et Israël ont régulièrement affirmé, ces dernières années, ne pas exclure une frappe militaire contre l’Iran, accusé par les Occidentaux, malgré ses dénégations, de chercher à se doter de l’arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil.
http://www.europe1.fr

Il me font rire les malades qui occupent la Palestine quand ils se plaignent :  » nos ennemis achetent des armes  » lol.
J’espère que la totalité des yakhont iront aux Hezbollah et que la flotte israélienne sera coulée, ces missiles ont l’air d’être extrèmement rapide et efficace

Cette déclaration n’est pas anodine, les russes ont du être vexés par les américains alors ils se vengent.
C’est normal en même temps que la syrie, l’iran , le hezbollah ou le hamas aient droit à des armes sophistiqués, c’est ça la guerre.
Après les révolutions , les guerres…

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “La Russie continuera à livrer des missiles à la Syrie et à l’Iran.”

  1. apostat du rock Says:

    http://goyitude.over-blog.com/article-un-general-russe-vous-avez-deja-vu-un-juif-pauvre-66958784.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :