Deux rapports accablent l’usine du monde Foxconn


Le sous-traitant d’Apple et autres Dell est accusé de transformer ses sites de production en «camps de concentration de travailleurs»

Fournisseur des plus grandes multinationales de l’électronique (Apple, Dell, Nokia, Sony…), le géant taïwanais Foxconn a-t-il transformé ses usines chinoises en «camps de concentration de travailleurs du XXIe siècle»? C’est l’une des conclusions d’une étude menée par des universitaires et des étudiants chinois, hongkongais et taïwanais qui fait grand bruit ces jours-ci dans la presse régionale. Mardi, un second rapport, mené par le Student and Scholars against Corporate Misbehavior (Sacom), une ONG hong kongaise, dénonçait les conditions de travail «illégales et contraires à l’éthique» dans un rapport intitulé «Les travailleurs machines: la gestion militaire de Foxconn».

Foxconn, ce seront bientôt 1,3 million d’employés chinois dans divers sites de production dont plus d’un demi-million dans la base industrielle de Shenzhen, au cœur de l’«usine du monde». C’est surtout une organisation très particulière du travail mise en place par son patron, Terry Gou, qui a permis de réduire au maximum les coûts de production. Inconnu du grand public jusqu’en juin dernier, le groupe taïwanais s’est soudain rendu célèbre par une multiplication de suicides (17 depuis le début de l’année).

Pression psychologique

La direction du groupe a réagi, tardivement, en promettant des hausses de salaire (jusqu’à 70%) et un soutien psychologique à ses travailleurs qui accumulent les heures supplémentaires, tout en laissant entendre que ces suicides seraient dus à des échecs sentimentaux. Les deux études menées dans plusieurs usines et se basant sur des centaines d’interviews avec des ouvriers décrivent une tout autre réalité: si les jeunes employés mettent fin à leur jour c’est essentiellement dû à des surdoses de travail, une discipline de fer et une culture du travail qui crée de très fortes pressions psychologiques. Evaluations permanentes, bonus et déductions salariales, atomisation des travailleurs, humiliations publiques, culte du patron et mise en compétition permanente de l’ensemble des employés mènent au désespoir des plus fragiles.

L’enquête de Sacom, soutenue par Pain pour le prochain en Suisse, indique par ailleurs que les promesses de hausses salariales n’ont toujours pas été tenues et que les heures supplémentaires (plus de 80 heures par mois par employé en moyenne) dépassent largement les quotas autorisés, contrairement à ce qu’affirme le groupe. Celui-ci est par ailleurs accusé de recruter des étudiants stagiaires (représentant jusqu’à 40% des employés) qui seraient sous-payés et ne bénéficiant pas des mêmes avantages sociaux que les travailleurs réguliers.

Foxconn a répliqué lundi par un communiqué de presse expliquant qu’il respectait en tout point la réglementation chinoise sur les conditions de travail. Le groupe précise que les augmentations de salaires entrent en vigueur en ce début octobre et dément les chiffres sur les heures de travail supplémentaires et l’emploi de stagiaires. En juin dernier, Steve Jobs, le patron d’Apple, avait pris la défense de Terry Gou en qualifiant l’usine de Shenzhen d’endroit «plutôt chouette». Depuis lors, les clients de Foxconn s’inquiètent des répercussions d’image et rappellent qu’il existe un code de conduite pour l’industrie électronique. Apple a admis que l’emploi excessif de stagiaires était une violation des principes régissant le secteur. «Les limites et les trous dans les lois et règlements chinois offrent clairement un avantage aux entreprises», explique Lin Xinqi, professeur à l’Université du peuple de Pékin cité dans le Global Times. Reste ce constat: les candidats se pressent toujours pour trouver un emploi chez Foxconn.
le temps.ch

En achetant nos habits et nos téléphones, nous collaboront pleinement à l’esclavagisation de millions de personnes, nous somme donc tout aussi responsables que ceux qui les esclavagisent.
Que faire ?
Acheter le moins possible de chose assemblées dans ce genre de pays, même si c’est compliqué.
On vit dans un de ces monde quand même, quelle connerie cette mondialisation libérale.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 Réponses to “Deux rapports accablent l’usine du monde Foxconn”

  1. hufschmid Says:

    Je suis entièrement d’accord avec toi. On conditionne les gens en leur disant: « Si tu n’as pas cette nouvelle technologie, tu seras perdu! »
    Et c’est le contraire, ils ne savent plus penser, planifier, ils vont au super marché, et ils téléphonent: « Quelles boîtes tu veux, et combien? »
    Une étude a été faîte, et a révélé que le gens utilisent leur portable pour téléphoner à 6 personnes en moyenne.
    Une pointe d’humour: « Comme quoi il vaut mieux avoir un ami sans internet que 697 amis sur Facebook » avec http://www.wikio.fr/video/groland-facebook-1962587
    Le jour ou tout va s’arrêter, on pourra rigoler de tous ces zombis déconnectés: « Je comprends pas, ma télé 3D, elle marche plus monsieur! » Vous n’avez qu’à prendre des lunettes à triple foyers, et secouer la tête dans tous les sens, connard!

  2. Razzara Says:

    Salut Fonzibrain,

    Tu dis :  »En achetant nos habits et nos téléphones, nous collaborons pleinement à l’esclavagisation de millions de personnes, nous sommes donc tout aussi responsables que ceux qui les esclavagisent. », et bien je souscris pleinement !!! L’aboutissement final de ce système libéral économique débridé c’est le totalitarisme le plus terrifiant qui soit.

    Quand j’essaye d’expliquer autour de moi que tout ce confort illusoire, cette vie remplie de gadgets inutiles en tout genre, s’est bâtie et se perpétue sur l’asservissement et l’exploitation de millions d’êtres humains de part le monde, on me prend pour un dingue … Mais très souvent ceux là baissent aussi les yeux, ressentant de la honte au fond d’eux mêmes …. Cachez cette honte que l’on ne veut pas assumer ! D’autant que nous sommes nous mêmes asservis par ce système destructeur et avilissant.

    Parfois je me plais à rêver d’une bonne petite éruption solaire qui cramerait tout ce qui fonctionne à l’électricité : télévision, téléphone, ordinateur, radio, satellites, et tout le reste. Un beau chaos en perspective ! Mais nous en reviendrions très vite aux choses essentielles : nous regarder, nous parler, s’occuper de la nature qui se meure chaque jour un peu plus tout autour de nous … En un mot, devenir enfin des êtres humains ! Enfin on peut toujours rêver hein …

    Bon j’arrête là, parce que je sens que je vais vomir. Moi aussi la honte me fait mal à l’âme.

    Razzara

  3. dvzoo Says:

    hallalalalalala !! On peut simplement écrire aux entreprises qui travaillent en partenariat avec eux et leur dire qu’on va porter plainte : par exemple, j’ai acheté un iphone mais je ne savais pas que je contribuais a cela, alors je porte plainte contre apple. ne plus acheter apple et leur envoyer un mail pour prevenir.
    Tout le monde fait cela .

    A terme les entreprises seront bien plus regardante sur ces sujets.
    question d’argent c’est tou.

  4. HE Says:

    Sans vouloir t’offenser Dvzoo je pense que tu es en plein rêve. Ta plainte n’aboutira à rien, et même si tu obtiens gain de cause personne ne te suivra, ton cas ne paraitra pas dans la presse et rien ne changera. hallalalalaaaa

  5. Snake Says:

    Toute cette technologie, c’est du vent. Je n’appelle pas cela de la véritable production. L’économie tourne sur du vide; tous ces imbéciles qui passent leur temps les yeux rivés sur leur téléphone, à fixer des objets inertes, mais ô combien fascinants ( fascisant ) car dotés d’un écran… C’est pitoyable. Quand je vois les lueurs bleutés des écrans plats illuminer les intérieurs des chaumières, je me dis qu’on voit le niveau du pays.
    J’ai un téléphone à carte prépayé et je reçois régulièrement des SMS de mon opérateur m’invitant à décaisser pour un abonnement.
    J’en ai ras le cul de toute cette propagande, de tout ce marketing, de tout ces connards qui nous demandent d’acheter leur produits minables, parce que l’économie est tellement mal que tout ce qui reste à vendre, c’est la merde inutile, la merde qui ne sert à rien, et dont on nous abreuve à coup de pub et de marketing. Derniers mobiles aussi gros que des parpaings avec des écrans tactiles, pouvant prendre des vidéos et des photos 12 MP, qu’est-ce que j’en ai à foutre franchement ? A quoi cela va me servir ? C’est pas ça ma vie… Celle des autres, peut-être, mais pas la mienne… Merci d’être passé, mais vous n’aurez pas mon fric bande de suceurs de sang.
    Vous pouvez vous torcher avec vos contrats d’abonnement 24 mois avec réengagement forcé, on connaît la musique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :