Pékin s’engage à soutenir la Grèce sur ses futurs emprunts à long terme… Dans 10 ans, l’europe vaudra des clous, c’est stupéfiant ce qui se passe.

Pékin s’est engagé à soutenir la Grèce lors de ses futures émissions d’obligations à long terme, a annoncé le Premier ministre chinois Wen Jiabao samedi à l’issue d’une rencontre avec son homologue grec Georges Papandreou à Athènes.

« La Chine va faire un grand effort pour soutenir l’économie de la zone euro et la Grèce (…) La Chine participera à l’achat de nouvelles obligations grecques » a déclaré le Premier ministre chinois lors d’une conférence de presse aux côtés de M. Papandreou.

L’annonce de ce soutien avait été divulguée quelques minutes aupravant par une source gouvernementale grecque.

La Grèce, étranglée par le poids de sa dette souveraine et la hausse des taux, a dû avoir recours à l’aide financière du FMI et de la zone euro en mai, en échange d’un plan d’austérité drastique comportant baisse de salaires des fonctionnaires et amputation des pensions de retraite.

Depuis le lancement du plan, le Grèce n’émet plus que des emprunts à court terme (trois et six mois) pour se refinancer et a lancé récemment une campagne de communication auprès des marchés financiers pour tenter de convaincre du sérieux de sa politique, dans l’espoir de faire baisser les taux et d’avoir accès de nouveau au marché à plus long terme.

La Grèce a l’intention de retourner sur les marchés d’obligations long terme en 2011.

Il y a quelques semaines encore, les acteurs du marché étaient très divisés sur la capacité du pays très affaibli, à faire face à ses obligations, et nombre d’entre eux estimaient qu’elle serait dans l’obligation de faire défaut sur sa dette, c’est à dire d’arrêter complètement les repaiements, ce à quoi le gouvernement s’oppose dès le début.

Accompagné d’une dizaine de ministres et plusieurs hommes d’affaires, dont le président du géant transporteur chinois Cosco (China Ocean Shipping Company) Wei Jiafu et le gouverneur de la banque centrale de Chine Zhou Xiaochuan, M. Wen doit rester en Grèce jusqu’à lundi matin, avant de se rendre à Bruxelles, puis en Italie et Turquie.
romandie

Voila l’article RFI, nettement à charge :

La Grèce surendettée reçoit le soutien intéressé de la Chine

Pékin s’est engagé samedi 2 octobre à soutenir Athènes dans ses emprunts futurs. Un geste intéressé : la Chine veut faire de la Grèce sa porte d’entrée vers le marché européen et dans les Balkans. Au premier jour de sa tournée européenne, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a signé deux accords-cadres, un contrat de construction de navires et un autre destiné à doper les investissements chinois en Grèce. En pleine cure d’austérité, Athènes est avide de capitaux étrangers pour renflouer ses caisses.

La Chine fait confiance à la Grèce et elle veut la soutenir. C’est du moins ce qu’avait fait entendre son Premier ministre dans son allocution devant la presse à Athènes. Wen Jiabao a promis que la Chine achètera les emprunts grecs à long terme pour aider le pays à revenir sur les marchés.

Donc pas de doute côté chinois, quant à la sortie du surendettement de la Grèce, alors qu’on entendait beaucoup, ces derniers mois, qu’une restructuration de la dette grecque pouvait arriver. Le Premier ministre chinois a par ailleurs annoncé la création d’un fonds cinq milliards de dollars pour que la Grèce puisse acheter des bateaux chinois. Evidemment Pékin est bien intéressé dans l’histoire. Six bateaux vont être construits par les chantiers navals chinois pour les armateurs grecs.

Et puis cette rencontre au sommet a été l’occasion de signer deux accords-cadres sur les investissements chinois en Grèce et sur les échanges culturels entre les deux pays.

On n’a pas beaucoup plus de détails sur ces accords, aucun chiffre n’a été donné, mais l’idée c’est, bien sûr d’accélérer les investissements chinois en Grèce. Sachant que les entreprises chinoises ont déjà commencé à s’implanter.

Depuis l’an dernier, plus de la moitié du port du Pirée, le principal port du pays, est géré par le géant maritime chinois Cosco (China Ocean Shipping Company).
rfi

Bon, c’est un truc de dingue, la Chine a des centaines de faux milliards de dollars dont elle ne sait quoi faire, ils sont en train de tout acheter, vlad nous disait qu’en Californie les chinois achetent énormément d’immobilier, d’un point de vue géostratégique, ce qui se passe est tout bonnement magnifique, rarement le monde n’a connu de telles periodes si riches, avec des boulerversements si important, c’est presque beau. C’est une analyse possible de la situation avec beaucoup de détachement, mais dans la réalité c’est extrémement grave.
Vous vous rendez compte du délire, la Chine est en train d’annexer économique la Grèce, la Chine va acheter les obligations grecques à long terme, elle va lui préter 5 milliards de dollars pour qu’en suite la Grèce achète des bateaux chinois et possède plus de la motié du port du Pirée.
C’est comme si la Chine subventionnait le développement d’une région chinoise….
Nos dirigeants nous ont vendu, des nations entières vendues au plus offrant.

Mais quand agirons nous, les grèves ne servent à rien, un ami me disait que les gens se créent l’illusion de résister en faisant grève, je pense qu’il a raison, aujourd’hui il n’y a plus d’autre solution que l’exercice réfléchi de la violence pour arriver à faire bouger les choses, nous vivons dans un système totalitaire et nous avons donc le droit de nous défendre par tous les moyens possible. Notre perception de la liberté est totalement faussée, le lavage de cerveau a fait des ravages, les gens croient être libre parcequ’il organisent des flash mob sur des sujets débiles, alors que la nation et plus largement le monde est à deux doigts d’une terrible catastrophe.
Je l’ai déja dit plusieurs fois, mais dans 2 ou 3 siècles quand des historiens travailleront sur notre époque ils seront stupéfait du degrès de malsainité, de corruption et d’aberration dans le fonctionnement de notre système.

Sinon, je vous conseille d’aller voir le spectacle de Dieudonné, c’est extra, ce type est totalement fou, c’est vraiment excellent !!!

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Réponses to “Pékin s’engage à soutenir la Grèce sur ses futurs emprunts à long terme… Dans 10 ans, l’europe vaudra des clous, c’est stupéfiant ce qui se passe.”

  1. tien Says:

    La Chine semble bien gentil avec l’Europe. Mais ce n’est pas ce qui la sauvera.

    Les mondialistes veulent remodeler le monde à leur manière. L’Europe n’est devenu qu’un outil pour ces gens.

    Partisans de l’Europe de la puissance ou partisans de l’Europe des Nations, il ne nous est plus possible d’accepter ce qu’est devenue aujourd’hui l’Europe.

    Les récents propos d’une arrogance inouïe de la commissaire politique luxembourgeoise quant à l’affaire des Roms sont la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

    ■ Sur le plan économique, l’Europe n’est rien d’autre qu’une zone de libre-échange sur le modèle anglo-saxon, incapable de défen­dre les intérêts de ses peuples face à la mondialisation, incapable d’ériger les nécessaires frontières commerciales qui permettraient de protéger les industries et les emplois européens.

    ■ Sur le plan financier et bancaire, l’Europe a abandonné toute indépendance face aux intérêts de la finance internationale et s’est placée sous le contrôle d’une Banque centrale qui ne tire sa légitimité que d’elle-même.

    ■ Sur le plan militaire, l’Europe, dont la plupart des membres appartiennent à l’OTAN, est une vassale des Etats-Unis.

    ■ Sur le plan identitaire, l’Europe se révèle incapable de protéger la substance de ses peuples et accepte, voire encourage l’invasion de notre terre.

    ■ Sur le plan culturel, l’Europe subit la pire des déculturations au profit d’une sous-culture cosmopolite et américanisée.

    ■ Sur le plan diplomatique, l’Europe, à la remorque des Etats-Unis, ne pèse rien.

    ■ Sur le plan institutionnel, des nains bruxellois hautains prétendent dicter leurs décisions aux peuples, relayés par des politiciens complices qui méprisent souverainement la volonté populaire, comme nous l’avons constaté en France avec le traité de Lisbonne.

    Dans le même registre anti-démocratique, Bruxelles prétend dresser les peuples européens en imposant une « charte des droits de l’homme européen » parfaitement liberticide.

    Cette situation ne peut perdurer. L’Europe de Bruxelles trahit les peuples et les Nations qui la composent. Pour paraphraser Caton l’Ancien, Europa Brusselis delenda est, l’Europe de Bruxelles doit être détruite. La raison, l’honneur et la survie de nos peuples exi­gent que nous entrions en sécession.

    Nous voulons que la France fasse sécession et se retire de l’Union européenne telle qu’elle existe aujourd’hui et souhaitons qu’elle entreprenne aux côtés des forces saines des nations européennes la reconstruction d’une nouvelle Europe respectueuse de ses identités et des intérêts de ses peuples.

    Pour signer la pétition avant qu’il ne soit trop tard :

    http://synthesenationale.hautetfort.com/media/01/02/2228746739.pdf

  2. Faucheuse Says:

    Que de soutiens d’extrême droite dans cette pétition…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :