USA: démission d’un haut responsable du Trésor

Herbert Allison, haut responsable au département du Trésor américain, a annoncé mercredi dans un courriel sa démission, qui marque le quatrième départ au sein de l’équipe économique gouvernementale depuis le début de l’été.
« J’ai jugé que l’heure était propice à ce que je démissionne de mon poste de sous-secrétaire adjoint à la stabilité financière », écrit M. Allison dans ce message adressé aux fonctionnaires de son département dont une copie a été transmmise à la presse.
L’annonce de cette démission intervient au lendemain de celle de Larry Summers, principal conseiller économique du président américain Barack Obama, qui a fait part de son intention d’abandonner ses fonctions d’ici à la fin de l’année.
Avant eux, Christina Romer, une autre conseillère de M. Obama, et Peter Orszag, président du Bureau du budget de la Maison Blanche, avaient démissionné.
le parisien

Les rats quittent le navire,que pensez quand un haut responsable démissionne de son poste de
 » stabilité financière  » ? LOL

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 Réponses to “USA: démission d’un haut responsable du Trésor”

  1. François Says:

    Allison et sa bande de zozos quittent le navire car ils sentent l’octobre rouge ?
    d’après le site de Jovanovic :
    une vraie alerte rouge semble-t-il pour le 16 octobre 2010, puisque les gros poissons de Wall Street, nous dit la video de StockMarketFunding, exéctutent des paris massifs à la baisse pour le mois d’octobre… Les spécialistes, les financiers et les parisiens apprécieront l’accent de ventes aux enchères au lasso texan! Rendez-vous le 16 octobre pour voir s’ils vont gagner ou être lessivés…
    http://www.jovanovic.com/blog.htm
    Bizarre bizarre !

  2. Rigel Says:

    Le mega Krach est proche ! Il n’y qu’à voir l’or qui bat des records, et le dollar qui s’effondre par rapport à toutes les monnaies…

  3. corsair31 Says:

    En novembre, on doit renouveler l’ensemble de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat, soit 36 sièges sur 100. Pour Obama et les démocrates, ce test semble arriver au plus mauvais moment.

    Mid-term, effondrement et insurrection, un article Dedefensa.org

    http://www.dedefensa.org/article-mid-term_effondrement_et_insurrection_13_09_2010.html

    Entre deux intermèdes tragico-comiques sur 9/11 et le “choc des civilisations”, version radiotrottoir, ressurgit désormais comme une occurrence régulière l’alarmisme et le pessimisme noir comme de l’encre des commentateurs US sur l’économie de leur pays. Un texte d’AFP (RAW Story) du 12 septembre 2010 nous donne notre livraison quotidienne du domaine, de cette matière dite défaitiste et violemment dénoncée par Evans-Pritchard.

    «Economists peddling dire warnings that the world’s number one economy is on the brink of collapse, amid high rates of unemployment and a spiraling public deficit, are flourishing here.
    […]
    D’ores et déjà, on peut envisager, – et on ne s’en privera pas, – l’hypothèse de remous politiques graves, avec une possible aggravation vers l’effondrement de la situation économique. La question de l’ordre public et du moyen de l’action par le désordre insurrectionnel est désormais évoquée, aussi bien du côté démocrate que du côté républicain, comme alternative à des situations de conquête du pouvoir, ou pour débloquer des situation d’affrontement sans issue à l’intérieur du pouvoir. On peut noter par exemple des déclarations de Danny Tarkanian, un candidat à la désignation républicaine pour le poste de sénateur du Nevada, qui a été battu par l’extrémiste républicaine Sharron Angle, soutenue par Tea Party ; Tarkanian rapporte des suggestions de membres du parti républicain d’initiatives insurrectionnelles (civil uprising) si le Congrès ne tombait pas dans les mains des républicains en novembre prochain, suggestions soutenues, voire même suscitées par Angle (voir Huffington.post du 12 septembre 2010) :
    «What’s perhaps more interesting is [Tarkanian’s] admission that many people in the Republican Party were encouraging him to advocate a civil insurrection if Congress doesn’t change hands. “I had people that were upset at me in the campaign that I wouldn’t go as far to agree that there should be a civil uprising,” he said, adding that there were “people in the Republican Party that, when I was campaigning, wanted me to go that far to say that.” He was sure to add that he wasn’t necessarily saying that Angle was calling for these extreme measures.»

    Ma conclusion : si les candidats Tea-Party ne permettent pas aux Républicains de reprendre la majorité au Congrès US, les Républicains se serviraient des soulèvements instillés des tea-parties à leur profit pour reprendre le pouvoir, par la force d’il le faut.

    Comme on le voit : instabilité économique, monétaire, et maintenant politique avec un Obama affaibli sur tous les fronts intérieurs et internationaux : tout est prêt pour un clash de grande ampleur et l’américain moyen, vu le bordel ambiant en arriverait même à souhaiter le chaos si on lui promet du changement, n’importe lequel, mais du changement. On devine de quel genre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :