Des Américains possiblement impliqués pour détournement dans le crash aérien du Pakistan

Le Crash de l’airbus 320 près d’Islamabad maintenant perçu comme détourné, visant un site nucléaire

Des sources informées dans le gouvernement du Pakistan ont dit à Veterans Today qu’ils étudient “des preuves sérieuses” indiquant que l’Airbus 320 de la compagnie Air Blue qui s’est crashé le 28 juillet près d’Islamabad a été attaqué par des pirates de l’air liés à des forces de sécurité Américaines “voyous” opérant à l’intérieur de ce pays.

Les sources indiquent que le crash de l’avion fut une tentative qui a tourné à l’échec de pirates de l’air visant à attaquer le centre d’armement nucléaire de Kahuta, près d’Islamabad. Une telle attaque aurait pu être reprochée à l’Inde et aurait alors mené à des représailles qui auraient pu, par processus d’escalade, mener à un échange nucléaire entre ces deux nations qui ont passé des décennies à la gorge l’une de l’autre.

Les soupçons se sont développés au sein de l’armée et des organisattions de renseignement du Pakistan quand les fournisseurs de l’armée Américaine employés par Blackwater/Xe sont apparus sur la scène immédiatement après le crash, s’emparant des boîtes noires et “d’autres équipements”. Il n’y a pas de confirmation que des parachutes ou un équipement électronique aient été restitués quand Blackwater/Xe sécurité a abandonné le contrôle de la scène du crash aux enquêteurs Pakistanais.

La Télévision Royale à Islamabad, qui appartient au frère de la tête du puissant JI (Jamate Islami) du Pakistan, le parti politique Islamique, a rapporté que des investigations sont en cours liant les fournisseurs établis en Amérique à la planification de l’attaque.

Les ISRP du Pakistan (Relations Publiques entre Services) n’ont pas confirmé mais des sources privées indiquent qu’un examen approfondi de ces allégations est, non seulement en cours, mais a conduit à établir des liens entre un groupe Américain et les pirates de l’air.

L’armée et les officiels du renseignement au Pakistan, de concert avec l’ambassade Américaine, réunissent tous les détails officiels de l’enquête et vont continuer à le faire.

La même installation avait déjà connu une pénétration armée par des entrepreneurs Américains, pris pour des employés du Département d’Etat en 2009. Quatre employés de Blackwater, armés et en possession d’explosifs furent arrêtés à l’extérieur du site de Kahuta en 2009. Les quatre, dans un 4×4 et équipés de matériel sophistiqué de surveillance et de brouillage de manufacture Israélienne, ont été interceptés à 1,5 mile du centre nucléaire de Kahuta.

Les quatre parlaient couramment le pashto et étaient habillés de façon à ressembler à des combattants Taliban. L’ordre de les relâcher, donné par le Ministre de l’Intérieur Rehman Malik, fait l’objet d’une controverse importante entre le gouvernement civil du Pakistan et la puissante armée.

L’avion de ligne avec 152 passagers à bord a heurté une colline et ce fut ce que l’on considère comme le plus sérieux crash aérien du Pakistan. Au moins 2 Américains étaient supposés avoir été à bord, mais un mois plus tard, l’ambassade Américaine à Islamabad n’a pas confirmé. Des rapports reçus aujourd’hui confirment néanmoins qu’au moins 5 Américains, fournisseurs de l’armée présentés comme employés par Xe, pourraient bien avoir été aussi à bord, mais n’ont pas pu être identifiés car ils voyageaient habillés à la mode locale et ont embarqué sous de fausses identités.

Xe est une société Américaine sous contrat avec l’armée et le renseignement, précédemment connue comme Blackwater et a fait l’objet d’importantes controverses pour ses activités à l’intérieur du Pakistan.

Les sources indiquent que les attaquants ont envahi la cabine de pilotage dans un but de détournement.

Le pilote, dit-on, a brouillé les contrôles de vol, dirigeant l’Airbus 320 et tous ses passagers sur une colline plutôt que de laisser utiliser l’avion dans une attaque de type “9/11″ à l’intérieur du Pakistan ou dans un survol de l’espace aérien Indien pour une répétition de l’attaque de Mumbai en 2008.

Le Pakistan s’est référé, par erreur à ce moment, à des entrepreneurs Américains employés par le Département de la Défense, l’Etat ou la CIA en tant que Blackwater. Quoi qu’il en soit, l’opinion actuelle est que la majorité de ces employés sont, en fait, membres de cette organisation ou de sa dérivée, Xe.

Blackwater/Xe a fait l’objet de controverse importante au Pakistan en 2009 pour son implication dans un incident dans lequel plusieurs employés armés de Blackwater ont été arrêtés dans ce qui fut considéré comme un “test de pénétration” non autorisé du site Nucléaire de Kahuta, le même site pris pour cible dans l’attaque.

Le même groupe, souvent critiqué pour ses irrégularités en Irak a été sous contrat avec la CIA pour utiliser des drones Predator au Pakistan, opérations qui ont eu pour conséquences un nombre élevé de morts civiles et il est considéré par des dirigeants politiques de plusieurs factions comme recrutant des terroristes.
http://www.veteranstoday.com
futurquantique.org

Et comme ça a foiré, ils ont décidé des les noyer avec des innondations dilluviennes.
Les élites sont folles à lier, ce sont des destructeurs d’humanité.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :