Le chinois Geely finalise l’acquisition de Volvo.

Le constructeur automobile chinois Geely a annoncé lundi avoir finalisé le rachat du fleuron suédois du secteur Volvo Automobile à l’américain Ford et nommé une nouvelle direction avec pour principal objectif de développer la marque en Chine.

Le montant de l’acquisition de 100% du suédois s’élève finalement à 1,5 milliard de dollars US, contre 1,8 milliard US prévu fin mars lors de l’annonce d’un accord de vente, «en raison d’ajustements» liés à des obligations sociales de Volvo, a indiqué Geely dans un communiqué.

Le président de Geely, Li Shufu, qui sera également président du conseil d’administration de Volvo, a qualifié la nouvelle de «jour historique» et promis que Volvo resterait fidèle à son standing, après la plus grande acquisition d’un constructeur chinois à l’étranger.

«La célèbre marque suédoise restera fidèle à ses valeurs essentuelles de sécurité, de qualité, de souci environnemental et de design scandinave tout en renforçant ses marchés européen et nord-américain existants et en étendant sa présence sur les marché chinois et d’autres pays émergents», a-t-il dit dans un communiqué.

La marque suédoise gardera son siège et ses usines en Suède et en Belgique, et sa direction gardera son autonomie sous l’autorité du conseil d’admistration présidé par Li Shufu, a souligné Geely.

Geely a annoncé également la nomination comme nouveau directeur général de Volvo de Stefan Jacoby, ancien patron de Volkswagen aux Etats-Unis. Il remplace Stephen Odell, un Britannique venu de chez Ford, nommé directeur du constructeur américain pour l’Europe.

«Volvo et Ford garderont des relations étroites (…), assurant la continuité des domaines où ils se fournissent l’un l’autre», selon Geely.

La semaine dernière, le ministère chinois du Commerce avait donné son feu vert au rachat, autorisé début juillet par la Commission européenne.

Fondé en 1986, Geely, qui s’est lancé dans l’automobile en 1997, est devenu le plus grand constructeur automobile privé en Chine. Il a vendu l’an passé 326 710 véhicules, mais ses ventes à l’étranger n’ont jamais dépassé les 200 000 unités.

Né lui en 1927, Volvo Automobile est distinct depuis 1999 et sa vente à Ford pour 6,45 milliards US de son ancienne maison mère Volvo Group, numéro 2 mondial des poids lourds.

Spécialisée dans le haut de gamme, la marque a vu ses ventes baisser à 334.800 voitures l’an passé mais ses ventes rebondissent cette année.

«Volvo devrait être dans une bien meilleure position sur le marché mondial au vu sa qualité, de sa technologie, de ses capacités de recherche et développement et de la valeur de sa marque», a déclaré Li Shufu à l’agence Chine Nouvelle depuis Londres où avait lieu une cérémonie entre Ford et Geely.

Le marché automobile chinois est devenu le premier marché du monde, devant les Etats-Unis.

Mais «Geely reste Geely et Volvo est toujours Volvo. Les deux sociétés entretiennent une relation fraternelle, pas une relation de parent à enfant», a souligné M. Li.

Le groupe a annoncé précédemment qu’il pensait investir 900 millions de dollars dans Volvo en plus de l’acquisition.

Le vice-président de l’Association chinoise des constructeurs automobiles, Dong Yang, a de son côté déclaré à Chine nouvelle que maintenir l’image de marque et la qualité des produits de Volvo ne serait pas chose facile.

Il a ajouté qu’il ne serait pas aisé non plus d’augmenter la part de marché de Volvo en Chine en adaptant la marque européenne au marché local.

«Tout ceci devra être réalisé pas à pas en travaillant dur», selon M. Dong.

A la Bourse de Hong Kong, l’action de Geely Automobile a terminé en forte hausse de 5,86% lundi.
cyberpresse

Voila, maintenant c’est fait, Volvo est chinois, combien de fleurons européens seront encore achetés par des chinois ou des indiens (arcelor) sans que nous ne fassions rien. Se faire voler ses ressources naturelles est dramatique mais se faire déposséder de la somme du travail de milliers d’hommes et de femmes durant parfois 1 siècle est doublement dramatique, l’investissement humain est perdu, tout le travail est capté par l’acheteur. Je pense que certaines entreprises ne devraient pas être vendues, les sociétés qui ont une histoire, qui sont liées à la nation, ou des milliers de personnes se sont construit et ont vécu. J’en reviens toujours pas que edf ,gdf, france télécom aient été privatisés, alors imaginez si renault se faisait racheter par tata motor, je sais que les anglais l’ont fait avec la mini et ça me désole.

En plus ça perturbe les gens, c’est comme si leur vie, leur passé se dissolvait dans un monde froid et inamicale, ou personne ne les connait.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :