L’Allemagne refuse à Israël un sous-marin et deux autres navires

La chancelière allemande a repoussé un demande israélienne d’acquisition d’un sixième sous-marin, de deux autres bâtiments de guerre et de torpilles à tarifs privilégiés, rapporte mardi la publication américaine Defence News.

Ce refus d’Angela Merkel a été signifié le 7 juillet à une délégation de l’armement israélien en visite à Berlin, mettant un point final à un an de négociations dont Israël espérait obtenir un rabais d’un tiers du coût total de ce marché estimé à 1,6 milliard de dollars.

« L’Allemagne est actuellement aux prises avec un mauvais contexte économique. Nous comprenons qu’ils ne peuvent nous aider, ce qui implique pour nous de procéder à une nouvelle évaluation », a confié à Defence News Udi Sharni, directeur général du ministère israélien de la Défense.

Ulrich Wilhelm, porte-parole du gouvernement allemand, a confirmé la suspension des négociations avec Israël sur le sous-marin, dont l’Etat juif possède trois exemplaires à propulsion diesel de la classe Dauphin, que l’on croit porteurs de missiles nucléaires.

Deux autres submersibles sont en cours de construction aux chantiers Howaldtswerke-Deutsche Werft (HDW) de Kiel et livrables dans le courant de 2012.

Les sous-marins de classe Dolphin coûtent 700 millions de dollars, mais l’Allemagne, en raison de son passé et de ses engagements en faveur de la sécurité d’Israël, en avait livré à l’Etat juif à des conditions avantageuses.

Israël espérait aussi des rabais pour la fourniture de deux corvettes de la classe Meko construites dans les chantiers ThyssenKrupp’s (TKAG.DE: Cotation) Blohm+Voss de Hambourg, un filiale de ThyssenKrupp.

Mais, sans vouloir commenter les informations de Defence News, un responsable de la défense israélien a reconnu que la visite de Shari à Berlin avait été décevante.

Il a toutefois déclaré que le dossier n’était pas clos et qu’une « voie moyenne » respectant les soucis économiques de l’Allemagne et les besoins israéliens n’était pas exclue, même si l’Etat juif, lui-même en proie à des difficultés budgétaires, a décidé la semaine dernière de réduire son budget de défense de 5,0% en 2011 et en 2012.
reuters

Cela fait des années que les juifs extrémistes rackettent l’Allemagne et exigent des sous marins et des corvettes pour des cacahuetes, ici et ici

Je suis bien content que l’Allemagne disent non, même si c’est avant tout pour des considérations économiques et non morales…

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “L’Allemagne refuse à Israël un sous-marin et deux autres navires”

  1. dootjeblauw Says:

    Voilà bien 70 ans qu’Israel encaisse des milliards de l’Allemagne en compensation du génocide des Juifs. Par contre, rien pour les Tsiganes, les civils allemands victimes des bombardements et de représailles horribles, les Japonais de Nagasaki et d’Hiroshima, les musulmans du Kosovo, les Arméniens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :