Le nombre de coupures de gaz multiplié par 30 en deux ans , oui, oui, par 30 !!!

Le nombre de procédures de coupures pour impayés devrait passer de 10.000 en 2008 à 300.000 en 2010, selon le gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel (GrDF).

Quelque 300.000 consommateurs pourraient subir en 2010 une coupure de leur fourniture de gaz naturel, pour cause d’incapacité à régler leurs factures, soit 30 fois plus qu’en 2008, a indiqué lundi 21 juin la société GrDF, gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel.

Le nombre de procédures de coupures pour impayés devrait passer de 10.000 en 2008 à 300.000 en 2010 selon les prévisions », a expliqué une porte-parole de GrDF, confirmant des informations du Parisien.

GrDF réalise ces « interventions pour impayés » (coupures) sur demande de GDF Suez (ex Gaz de France) ou des autres fournisseurs de gaz naturel tels qu’EDF ou Altergaz, Poweo.

Le nombre de coupures était déjà passé de 10.000 en 2008 à 100.000 en 2009. Pour les seuls 5 premiers mois de 2010, il y a eu 110.000 coupures. « Sur la base de ces chiffres, les fournisseurs de gaz naturel annoncent 300.000 demandes de coupures cette année », a indiqué la porte-parole de GrDF.

Le groupe GDF Suez fournit 94% des 10,8 millions de clients résidentiels français.

Précarité énergétique

Le prix du gaz a augmenté de près de 10% le 1er avril dernier, soit une hausse des factures annuelles allant de 12 à 85 euros pour les ménages, la première depuis août 2008 et la plus forte depuis novembre 2005. Il pourrait de nouveau augmenter de 4 à 5% au 1er juillet, selon Le Figaro.

Fin mai, le médiateur national de l’énergie, Denis Merville, avait indiqué recevoir de plus en plus d' »appels de détresse » émanant de consommateurs incapables de régler leur facture d’électricité ou de gaz. Environ 3,4 millions de ménages sont dans une situation de précarité énergétique, c’est-à-dire qu’ils dépensent plus de 10% de leurs revenus à régler leurs factures d’énergie, selon un récent rapport.

Pour réaliser des coupures de gaz naturel, GrDF envoie un agent chez le consommateur et facture ensuite cette opération au fournisseur de gaz, qui peut alors décider de le répercuter en tout ou partie sur le consommateur. « Pour les personnes en difficulté, 80% de la facture est prise en charge », a précisé la porte-parole de GrDF.

Pour tenir compte de la forte augmentation du nombre de demandes de coupures, GrDF a décidé d’augmenter le tarif des coupures à partir du 1er juillet, en le faisant passer de 51 euros à 88 euros. « Il s’agit de redonner un caractère exceptionnel et ultime à cette procédure, en le facturant à son coût réel au fournisseur de gaz naturel », a expliqué la porte-parole de GrDF.
nouvel obs

Pauvres gens, passer de 10 000 coupures à 300 000 , c’est franchement incroyable, j’en reviens pas. J’espère que des gens désepérés vont aller se venger des politiques, nous ne pouvons pas accepter sans sourciller de nous appauvrir de la sorte.
300 000 familles qui vont se retrouver sans pouvoir cuisiner, que de tensions et de frustrations en perspective, sans parler de la hausse de la criminalité.
Le pays se délite, lentement mais surement, la tension monte et nous allons droit vers un clash, clash qui sera meurtrier, on ne peut tolérer cette offensive destiné à briser la population.
Claude Bartolone annonce même qu’une dizaine de département ne pourront payer les prestations comme le RSA

Le coup de semonce des départements

Une dizaine d’entre eux pourraient ne plus verser le RSA à la rentrée. L’annonce retentirait comme un coup de tonnerre: plusieurs départements pourraient révéler la semaine prochaine qu’ils ne seront plus en mesure de verser à leurs allocataires le RSA (revenu de solidarité active, qui remplace le RMI) ou l’APA (allocation personnalisée d’autonomie, pour les personnes âgées) d’ici à la fin de l’année.
suite JDD

Voila la dernière ligne, nous y sommes, le jours ou RSA et CAF ne seront plus payés, la révolution aura commencé, c’est pour bientot, très bientot.
Et le moment venu, soyez humain, soyez révoltés, n’ayez pas peur de faire passer le message à nos politiques, politiques , qui, d’une manière ou d’une autre devront payer le mal qu’ils ont fait au peuple….

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 Réponses to “Le nombre de coupures de gaz multiplié par 30 en deux ans , oui, oui, par 30 !!!”

  1. Alcide Says:

    Ne vous y trompez pas !
    Il n’y a pas d’argent en caisse parce que 60 milliards d’euros , soit le montant de l’impôt sur le revenu , disparaissent dans les poches des banquiers pour payer les intérêts de la dette publique.
    Dette que des politiciens de gauche comme de droite, payés comme des putes , ont créé de toute pièce et ont fait prospérer depuis 1973.
    Par les lois du 25 Janvier 1973 , Lois du tandem Pompidou -Giscard , qui précisent :
    … »que « Le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France ». Ce qui signifie que notre pays s’est interdit de permettre à la Banque de France de financer le Trésor Public, c’est-à-dire de créer la monnaie dont il a besoin pour son développement (écoles, routes, ponts, aéroports, ports, hôpitaux, bibliothèques, etc.).
    Et le traité de Maastricht a entériné pour l’Europe cet état de fait par l’article 104 (repris par l’art. 123 du traité de Lisbonne) qui précise  » Il est interdit à la BCE et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées « banques centrales nationales », d’accorder des découverts ou tout autre type de crédits aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite. »
    En clair, les États sont obligés de financer nos besoins collectifs sur les marchés financiers, en augmentant perpétuellement notre dette à cause d’intérêts iniques et non nécessaires car ils ne sont que la conséquence d’une décision politique dont les effets furent désastreux.
    De ce fait, alors qu’avant elle avait le choix, la France s’est obligée d’emprunter sur les marchés monétaires en émettant des « obligations » auprès des plus riches, des rentiers, et des investisseurs institutionnels (assurances, banques, etc). »…
    Extrait de « L’arnaque de la dette publique »
    http://wiki.societal.org/tiki-index.php?page=Arnaque+dette+2
    Par la création monétaire privée , autorisé par la trahison de ces ordures politiques , nous , le peuple, payons un seigneuriage aux BANQUES PRIVéES !!!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Seigneuriage
    Nous leur payons tribu !
    C’est une régression insensé . Leur petit secret est merdique ,un jour prochain , les banques et les banquiers brûlerons , quand la population aura compris que nous sommes comme des esclaves à leur service , pendant que leurs putains politique passent vacances sur des yachts.

  2. e.t. Says:

    Alcide, ça me fait plaisir de voir que la cause première de notre asservissement, la création monétaire, commence à être comprise par mes concitoyens, de droite comme de gauche d’ailleurs. Ne reste plus qu’a comprendre qu’il n’y a aucune nécessité technique à médiaitiser les produits et services au travers d’une monnaie ou d’une valeur d’échange (seulement comme moyen d’ imposer une société verticale), encore 50 ans peut être avant l’éveil ? Ce qui est interressant c’est que ce dernier point est défendu par Ataly qui estime cependant que les gens ne sont pas encore prêts, le capitalisme total devant d’abord s’imposer globalement, étrange comme démarche intellectuelle, non ?

  3. Sunofthesleepless Says:

    Cela va être dur mais finalement j’espère que ce sera salvateur.
    Après les jeux du cirque qui n’ont pas fait long feu (merci les pieds nickelés en Afrique du Sud), on arrive au pain qui ne sera bientôt plus présent dans les frigos et les assiettes et donc les estomacs vides. Le panem et circenses de la Rome décadente arrivent à leur fin. Révolution !

  4. Rigel Says:

    Je penses que nous qui fréquentons ce genre de Sites comme ce blog ou Agoravox etc … connaissons tous celà c’est surtout à nos amis et à la fmaille qu’il faut en parler,et mêm à ceux qui n’en ont rien à foutre

  5. chris Says:

    excellent article !
    juste une question , comment faire pour remettre le gaz soi meme ?
    y a t-il un moyen de connaitre l’endroit où se trouve le compteur ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :