Marée noire: une fuite dont l’estimation ne cesse d’augmenter

L’estimation de la quantité de pétrole qui s’échappe au large des côtes américaines ne cesse d’enfler depuis l’accident de la plateforme de BP, passant de 1.000 à 60.000 barils par jour (un baril correspond à 160 litres) en l’espace de deux mois.

29 AVRIL: « Je dirais que la fourchette se situe entre 1.000 et 5.000 barils par jour », déclare le directeur d’exploitation de BP, Doug Suttles, une semaine après le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon à 80 km des côtes.

18 MAI: BP estime pomper 2.000 barils par jour après la pose d’un tuyau sous-marin dans le conduit brisé qui gît au fond de la mer et reliait le puits de pétrole à la plateforme. Le tuyau permet d’acheminer le brut vers un navire qui mouille à la verticale.

20 MAI: « Maintenant que nous récupérons 5.000 barils par jour, il se pourrait que ce soit un peu plus que cela », reconnaît un porte-parole de BP, Mark Proegler. « Nous le disons depuis le début, nos experts assurent qu’il n’existe vraiment aucune manière fiable d’estimer (le volume de) la fuite ».

6 JUIN: « Au moment où nous parlons, l’entonnoir produit environ 10.000 barils de pétrole par jour », assure le directeur général de BP, Tony Hayward, après la coupe du conduit brisé et la pose d’un entonnoir sur la tête du puits, qui n’est cependant pas étanche. Pour M. Hayward, il s’agit toutefois « probablement de la grande majorité » du pétrole qui est récupérée.

10 JUIN: « L’estimation basse des scientifiques tourne autour de 20.000 barils, tandis que l’estimation haute est un peu supérieure à 40.000 », déclare Marcia NcNutt, présidente d’un groupe d’experts mandaté par l’administration américaine pour évaluer l’écoulement de pétrole. BP affirme récupérer 15.000 barils par jour.

15 JUIN: Après la pose d’une jauge sur la fuite, le secrétaire à l’Intérieur Ken Salazar situe la déperdition de pétrole dans une fourchette comprise entre 35.000 et 60.000 barils par jour. Selon cette nouvelle estimation, ce sont 300 à 500 millions de litres de pétrole qui se seraient déversés en mer depuis le début de la catastrophe.
romandie

C’est un article vraiment très curieux, l’AFP fait un papier très simple mais dévastateur sur ce que fait BP. La compagnie ment effrontement, établir un récapitulatif comme cela est surement la meilleure chose à faire pour se rendre compte du foutage de gueule monumental de BP.
Vous vous rendez compte , dire 1 000 barils alors que c’est 70 000 barils, certains parlent de 100 000 !!! comme dans cet article, ce serait un document interne de BP qui parle de 100 000 barils. article ici
BP savait très bien, dès le début, la vérité sur la catastrophe et même si c’est dure de dire que plus d’un milliard de litres de pétrole va déverser dans la mer ces prochains mois, il faut le dire.
Certains prétendent que la marée noire est un prétexte pour déclencher la loi martiale et organiser le transfert des populations du golfe du mexique dans les camps de la FEMA, avec ces gens tout est possible et ces camps seront forcément utilisés un jour, ils ne les ont pas contruit pour rien.

Bientot deux mois que ça dure, c’est vraiment dingue, si l’histoire du canal de pétrole abiotique percé est vrai, je vois vraiment pas comment ils vont pouvoir endiguer ce flot venu de 10 000 mètres sous la surface.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 Réponses to “Marée noire: une fuite dont l’estimation ne cesse d’augmenter”

  1. Burpelson Says:

    En fait on ne sait plus trop ce qui se passe, deux puits sont creusés, forés pour boucher et sceller le conduit principal, on se demande d’ailleurs comment ils vont faire avec la pression qui s’en dégage, en plus cela prend du temps au regard de la profondeur,.. l’option nucléaire.. ? et bien là ça craint aussi, puisque si des bulles de méthane se trouvent dans les environs, le résultat sera contraire aux effets escomptés, avec une transposition et une amplification de la déflagration initiale, non, cette histoire sent le cake et l’on va s’apercevoir que tout ceci est hors contrôle, je l’ai dit au tout début, on est en présence d’irresponsables pour qui le monde est une gigantesque marchandise, quand on voit le patron de Bp prendre du « bon temps » à la régate à laquelle il a assisté, ce week-end, on se dit que la roche tarpéienne n’est pas loin…

  2. LG Says:

    qu’ils crèvent !

  3. Insurrection Says:

    Peut-être que BP ne ment pas ou pas trop, voir par omission, ce qui serait plus grâve. Je m’explique : il est possible qu’au début la fuite ai été de 3000-5000 barils jours mais que BP savait que celà allait s’amplifier pour être maintenant vers 70K-100k barils/j. Ceci signifierait que le « puit » ou plus exactement le plancher de la zone de collecte est train d’exploser et de fuire de toute part à cause de la pression exercée en sous-sol.
    Peut-être allons bientôt avoir droit à une « Éruption » explosive (comme un volcan) de pétrole, libérant des millions de barils/jour. Et là on rigolera moins….

  4. Burpelson Says:

    2% du pétrole sur l’estimation qui en a été faite a été libéré, Bp et la maison blanche disent qu’il y a au moins 2 milliards de gallons 7,6 milliards de litres environ) en réserve soit les 98% restants !!

    Eh bien là, je crois que s’il n’arrive pas à boucher le « tuyau à chiotte » les océans vont passer du bleu au marron poisseux….

  5. Alcide Says:

    Le directeur de la FEMA declare :
     » Obama a voulu cette marée noire  »

    à vérifier et peut-être à traduire….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :