L’OCDE confirme l’avènement d’un nouvel ordre économique

En 2030, les pays en développement pèseront plus lourd que les pays riches dans le PIB mondial, selon une étude publiée mercredi. La nouvelle prospérité ne profite pas à tous

La trentaine des pays développés et riches pesait 60% dans l’économie mondiale en 2000. En 2010, leur poids est descendu à 51%. Et dans vingt ans, il ne sera que de 43%.

La redistribution de la richesse mondiale est un thème récurrent depuis quelques années, mais c’est la première fois qu’une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le club des pays riches, décortique, chiffres à l’appui, ce tournant historique. La transformation a commencé il y a une trentaine d’années, notamment avec le passage de la Chine d’un système d’économie centralisée à une économie de marché. Elle s’est accélérée au tournant de siècle et est passée à la vitesse supérieure dans le sillage de la crise financière et économique de 2008-2009.

Un monde à quatre vitesses

Outre le poids grandissant des pays en développement dans l’économie mondiale, cette transformation se manifeste de multiples façons. En début d’année, la Chine est devenue le premier exportateur mondial, dépassant l’Allemagne. L’an dernier, elle est devenue le premier partenaire commercial du Brésil, de l’Inde, de l’Afrique du Sud, détrônant les Etats-Unis et l’Europe. La multinationale indienne Tata, présente dans de multiples filières, allant de la lessive à la haute technologie civile et militaire, est le deuxième investisseur en Afrique subsaharienne. En 2008, quelques pays émergents détenaient 4200 milliards de dollars de réserves de changes, soit plus d’une fois et demie le montant aux mains des pays riches. Plus de 40% des chercheurs du monde viennent d’Asie…

L’étude de l’OCDE note que les échanges Sud-Sud ont explosé ces vingt dernières années. Entre 1990 et 2008, le commerce mondial a été multiplié par quatre, mais entre les pays du Sud, il a augmenté de dix fois. A l’avenir, les flux Sud-Sud pourraient être l’un des principaux moteurs de l’économie mondiale. Après la chute du communisme, le système d’économie de marché s’est imposé partout dans le monde, rappelle l’OCDE. La Chine, l’Inde et l’ex-Union soviétique, autrefois de grandes économies fermées, ont libéré 1,5 milliard de travailleurs, ce qui a permis de produire des marchandises et des services à bas prix pour la planète entière et à leurs pays de décoller. Ces mêmes travailleurs sont devenus des consommateurs avec un pouvoir d’achat en croissance constante. Ce phénomène a stimulé la demande mondiale des matières premières, des produits industriels et agricoles ainsi que des services. Il n’en fallait pas plus pour dynamiser la croissance. L’OCDE signale que les revenus croissants ont permis aux nombreux pays de passer du statut de débiteur à celui de créancier.

Le rééquilibrage n’est toutefois pas uniforme. Le monde roule désormais à quatre vitesses: les pays riches, les pays convergents, les pays en difficulté et les pays pauvres. Cette nouvelle géographie met en évidence le fait qu’un grand nombre de personnes sont sorties de la misère (moins de 1 dollar par jour), notamment en Inde et en Chine, mais que le fossé entre riches et pauvres peut encore saper la nouvelle prospérité.
le temps

Comme ça c’est dit, notamment  » Entre 1990 et 2008, le commerce mondial a été multiplié par quatre, mais entre les pays du Sud, il a augmenté de dix fois. A l’avenir, les flux Sud-Sud pourraient être l’un des principaux moteurs de l’économie mondiale.  »

Nous autres occidentaux allons devenir inutiles dans le commerce mondiale, nous nous sommes fait bouffer à notre propre jeu, faire de l’argent !!!!

Mais je ne crois pas à l’incompétance de nos élites, si l’occident se saborde, ce n’est pas pour rien, il fallait faire tomber les occidentaux de leur piedestale, pour nous fondre ensuite dans ce gouvernement mondial.
N’oublions pas cette phrase attribué à rockefeller qui disait qu’un jour les américains seraient content de voir des casques blues déployés aux usa lors d’émeutes.
Il fallait être stupide pour ne pas comprendre que nos élites, après s’en être pris aux sud américains, aux africains, aux arabes ou aux asiatiques ne s’en prendraient pas ensuite à nous.
Et comme nous n’avons rien fait pour aider ces gens, nos élites ont pris tellement d’importance que maintenant il est très difficile de renverser le cours des évènements.
Nos élites n’aiment pas les êtres humains, qu’ils soient blancs, jaunes ou noirs, il suffit d’ailleurs de regarder ce qui s’est passé en europe dans le siècle passé, les deux guerres ont tué des dizaines de millions d’européens.

Bref, l’autodestruction de l’occident est volontaire, détruire les états nations et anéantir psychologiquement les gens pour qu’ils acceptent le NWO, voila le projet….

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Réponses to “L’OCDE confirme l’avènement d’un nouvel ordre économique”

  1. Sunofthesleepless Says:

    Ah ce fameux NWO, j’ai toujours beaucoup de mal à y croire, pas théoriquement, mais pratiquement car le Monde est un éternel bordel, je ne vois pas comment cela pourrait être mis en place… Il y aura toujours des résistances et heureusement ! Mais je dois être trop optimiste 😉

  2. BlueMan Says:

    Le film « Lest’s make money » est visible ici :

    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=209

    Bon visionnage !

    BlueMan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :