Erdogan et Poutine éclipsent Israël d’un projet énergétique commun.

« Israël n’a pas besoin de notre gaz » a déclaré le Premier ministre russe Vladimir Poutine.

Lors d’un échange mardi avec son homologue turc Erdogan, dans le cadre de la CICA, la question du futur gazoduc Blue Stream II devant relier la Russie au Moyen-Orient, via la Turquie a été abordée. Les deux dirigeants ont alors annoncé qu’Israël ne serait pas approvisionné en gaz via ce canal, comme prévu à l’origine.

Une telle décision ne serait due qu’à des raisons économiques selon Poutine. Cependant, elle survient quelques jours après qu’Erdogan ait dit vouloir « faire payer Israël » et « réduire ses liens économiques et militaires avec Israël s’il ne présentait pas ses excuses ».

Le gazoduc Blue Stream II pourrait donc ne pas aller jusqu’en Israël.
« Un tel projet n’est pas au programme » a déclaré Erdogan, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier Ministre Poutine, à Istanbul.

Le gazoduc sous-marin Blue Stream II est une nouvelle branche du gazoduc Blue Stream destinée à exporter des hydrocarbures russes vers Israël, le Liban, la Syrie et Chypre via la Turquie.

Ce projet de gazoduc prévoit la pose d’un deuxième tuyau parallèle au pipeline Blue Stream, ainsi que la création d’une infrastructure gazière en Turquie et d’un gazoduc maritime reliant la Turquie à Israël.

Le gazoduc Blue Stream ouvert en 2005 transporte déjà chaque année 16 milliards de m3 de gaz russe en Turquie par le fond de la mer Noire. Il complète le gazoduc reliant la Russie à la Turquie via l’Ukraine, la Moldavie, la Roumanie et la Bulgarie.

Israël devait à l’origine bénéficier de ce projet d’envergure.

Cependant, Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine en ont décidé autrement.
Les raisons d’une telle rétractation ?

« Selon certaines informations, Israël aurait découvert des réserves de gaz naturel, ainsi, pour des raisons économiques, le gazoduc Blue Stream ne reliera pas le territoire israélien. Il est d’ailleurs fort probable qu’Israël n’en aura pas besoin » a fait savoir le Premier Ministre turc.

Vladimir Poutine a lui aussi évoqué des soucis économiques depuis qu’Israël a découvert du gaz dans ses propres eaux. Il a souligné que « la question initiale est qu’Israël pourrait ne pas avoir tant besoin de ce gaz », assurant que cela n’avait rien à voir avec « le tragique incident ».

Pourtant, il est difficile de ne pas lier cet épisode aux évènements récents.

La Turquie a mis sur la table des discussions l’extension du Blue Stream II juste après l’arraisonnement du Mavi Marmara.

Suite au raid israélien, la Turquie avait d’ailleurs annoncé qu’elle réduirait ses liens militaires et économiques avec Israël et qu’elle abandonnerait leurs projets quant à l’énergie (gaz et eau minérale).
Elle avait ainsi menacé de rompre tous liens avec l’Etat hébreu s’il ne présentait pas ses excuses par rapport au raid du 1er juin.

Alors que les liens économiques entre la Turquie et la Russie s’intensifient, qu’Ankara collabore davantage avec l’Iran ou la Syrie… Israël est toujours un peu plus évincé.
guysen

Si israél devait être connecté et qu’ils ne le seront plus, c’est déja une très bonne nouvelle et cela appuie l’idée que la Turquie et la Russie sont en train de créer un partenariat stratégique, les russes vont construire des centrale nucléaire, ils leur vendent des armes et il n’y a pas de visas nécessaire pour aller en Russie, alors que les russes et turcs doivent en avoir un pour venir en europe.

En parlant de suppresion de visa et d’espace commun, voila une mini marché commun au moyen orient :

 » Les ministres des Affaires étrangères de la Turquie, la Syrie, le Liban et la Jordanie ont signé jeudi à Istanbul un accord supprimant les visas et constituant une zone de libre échange entre leurs pays.

Leurs ministres « ont décidé d’établir un Conseil de coopération quadripartite de haut niveau et de créer un zone de libre mouvement des biens et des personnes entre nos pays », affirme l’accord.

Le document précise que ce nouveau mécanisme « sera ouvert à la participation de tous les pays frères et amis de la région ».

« Il s’agit de pas très importants, historiques, vers la constitution de notre région en une zone de paix, de stabilité et de prospérité », a commenté le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu lors de la présentation de l’accord à la presse, en marge d’un sommet Turquie-pays arabes.

Dans la pratique, l’accord regroupe et étend à toutes les parties différents protocoles bilatéraux déjà existants. La Turquie a déjà passé des accords bilatéraux supprimant les visas avec les trois pays arabes concernés, et des accords de libre échange avec la Syrie et la Jordanie.

Les relations entre la Turquie et ses voisins arabes se sont développées de manière importante au cours des dernières années, sous l’impulsion du gouvernement islamo-conservateur du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan.

Interrogé sur le rôle que pourrait jouer ce nouvel accord quadripartite comme une alternative à une adhésion de la Turquie à l’Union européenne (UE), avec laquelle Ankara a entamé des négociations d’adhésion en 2005, M. Davutoglu a réfuté cette possibilité.

« Le système à quatre n’est pas une alternative à l’UE (…) La Turquie est déterminée à devenir membre de plein droit de l’UE », a-t-il affirmé. »
rtlinfo.be

Et oui, le monde change.
Et voila un autre autre article sur la turquie et sa place dans le monde

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Erdogan et Poutine éclipsent Israël d’un projet énergétique commun.”

  1. Alcide Says:

    Israël menace la Turquie d’une guerre…
    Simplement une pré-déclaration de guerre !
    C’est stupéfiant !
    http://news.antiwar.com/2010/06/09/israel-threatens-war-if-turkish-pm-tries-to-deliver-gaza-aid/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :