Quelques chose vient de se passer….

 
 
 
 
 
 
Tout le monde sur cette terre est fauché, sauf peut être Lloyd Blankfein, le PDG de Goldman Sachs, quoiqu’il finira peut être plus brisé que fauché par la machine à broyer politique qui est en train de prendre les maux de la planète et de les transformer en une sorte de triste charcuterie destinée à être distribuée aux masses en colère comme un substitut synthétique de pain et de jeux.  Appelez cela une obligation d’arbitrage politique synthétique et sans couverture.
 
 
Il s’est passé quelque chose la semaine dernière dans le monde et beaucoup de gens l’on ressenti, particulièrement dans les organes de distribution des nouvelles et de fabrication d’opinion, mais ce “ quelque chose” n’a pas été clairement identifié.  La macro-escroquerie des orgies mondiales de pyramides financières à la Ponzi est en train d’être découverte par le public qui commence seulement à ce rendre compte que le trou noir qui en est la conséquence va engloutir tout ce qui nous est familier, niveaux de vie, espoirs, rêves sans compter de nombreuses vies.  L’action politique va se résumer désormais à une frénésie pour déterminer qui et quoi sera englouti ou survivra dans ce trou noir d’anéantissement.  Et tout ceci est en train d’apparaître comme un moment clef de l’histoire humaine.
 
 
Et pendant ce temps une énorme tache de pétrole s’étend lentement au fond des eaux du golfe du Mexique,  telle une affreuse Moby Dick amorphe mais malicieuse attendant son heure pour couler le Pequod Amérique, ou au moins l’économie de 5 Etats. Dans quelques mois la société BP se demandera pourquoi elle ne s’est pas lancée dans un business facile comme la fabrication de couches culottes plutôt que l’exploration pétrolière, Elle se posera certainement la question de la viabilité de faire quelque business que ce soit  lié de près ou de loin avec les Etats Unis, et les Etats µUnis entreront dans une quête sans fin à propos de l’intérêt des forages pétroliers offshore, dont l’avenir avait été assuré par le président Obama lui-même voici seulement quelques semaines.
 
Dur de voir  vos espoirs d’approvisionnement énergétiques futurs s’évaporer au moment même où vos rêves de prospérité future sont aspirés dans un trou noir.
 
J’ai toujours pensé que les gens du sud des Etats Unis sont les plus dangereux du pays et la catastrophe du Deepwater Horizon ne va pas améliorer ce point de vue lorsque le pétrole va toucher leurs cotes.  Cela dit, ils ne sont que marginalement plus dingues que le reste des habitants du pays, et ils se préparent à une extermination massive des sortant dans cette fin d’année électorale.  Le spectacle va être grandiose, et vous pouvez être certains que les 10 derniers litres de pétrole des Etats Unis serviront dans quelques années à traîner les capitaines de Wall Street  attachés derrière le dernier pickup Sierra GMC dans les plaines de Collier County, en Floride.
 
Concernant l’Europe, ce qui s’est passé durant les dernières semaines n’est rien de plus compliqué que de se réveiller en se rendant compte qu’on est fauché.  Ils ont envoyé leur dernier missile de vœux pieux au monstre envahissant de la dette et le monstre leur a ri au nez. Ils sont maintenant aux fenêtres de leurs bureaux dans le palais bureaucratique de l’euro et se regardent les uns les autres pour savoir qui va être le premier à sauter.
 
Les Etats Unis, quant à eux, n’ont toujours pas compris.  Ce qui a ressemblé pendant longtemps à un jeu de chaises musicales est en train de se transformer à quelque chose qui ressemble à un exercice d’alerte d’incendie chinois, avec l’idée que courir sans but dans tous les sens est un substitut adéquat pour une action réfléchie.
 
Quoi qu’il en soit, l’Europe et les Etats Unis n’ont plus de munitions ni de missiles. Personne n’a plus les moyens de renflouer ne serait ce qu’un stand de limonade. A partir de maintenant les gouvernements vont commencer à s’effondrer
 
Tout pari sur l’avenir politique est impossible à chaque fois que la tempête se lève.  Il y a des insinuations dans la presse, par exemple, que les communistes vont se révolter et prendre le pouvoir en Grèce. Super idée, la  crédibilité de l’espère humaine concernant le communisme ayant disparu dans les toilettes de l’histoire il y a 20 ans.  L’opposition en Grèce peut bien vouloir s’appeler communiste, mais qu’entend elle par là ?  Il n’y a plus aucun “ moyen de production ” dans un pays dont l’économie n’est constituée que de conducteurs de taxis, de garçons d’étage et de serveurs.  Il n’y a aucune richesse à “ redistribuer ”, juste la douleur de la perte économie collective lorsque les touristes cesseront d’atterrir.
 
Partout ailleurs en Europe, chaque pays est en train de préparer les lits de l’austérité. Les différents publics ne vont pas apprécier de devoir s’y coucher.  L’histoire étant le démon transformeur de concepts que l’on sait, je peux imaginer que ce soient les anglais qui éliront des nazis cette fois ci (ou quelque chose qui y ressemble), pendant que les Allemands se retrouveront dans la position bizarre d’être le gardien moral de l’Europe, le seul modèle de “ bon parent ” tentant désespérément de garder un fond de commerce collectif dans une Europe en déliquescence. Les grands personnages historiques viennent toujours d’endroits inattendus, la Corse, le Kentucky.  Le prochain grand leader européen est peut être en train de faire ses études au fond d’une école de droit norvégienne inconnue.
 
Dieu seul sait comment les Européens tireront parti du désordre qui se profile aux Etats Unis. Peut être un certain regret du à l’arrêt du flux de touristes américains. Ma prévision est qu’il se pourrait bien qu’il n’y ait plus de président aux Etats Unis après M. Obama.  Les évènements vont s’enchaîner dans un désordre de plus en plus rapide qui fera qu’un général comme Patraeus devra prendre les commandes pour un moment pour empêcher toute réincarnation du Ku Klux Klan de se métastaser de l’Atlantique au Pacifique.
 
Bien entendu, une fois que les militaires ont pris le pouvoir, il n’y a pas de retour en arrière.  Ce ne sera pas la fin de l’empire romain version 2.0, parce que même la gigantesque machine de guerre militaire américaine n’aura plus les moyens de continuer à fonctionner.   Au contraire, je m’attends à un éclatement des Etats Unis dans des Etat ou des régions fonctionnellement autonomes, et il est tout à fait possible que même ce niveau de gouvernance soit hors de portée de la dureté économique des années à venir.
 
Il reste, bien entendu, la vraie bonne question de ce que feront les peuples du reste du monde, – le monde non occidental s’entend -, lorsque l’Ouest dévissera dans l’insolvabilité et la déliquescence. 
 
Les islamistes feront tout ce qu’il est en leur pouvoir pour aggraver les choses, et ils peuvent faire beaucoup de choses, de réduire leur production de pétrole (voire l’arrêter totalement) à provoquer les populations émigrées en Europe à une violence politique ou faire craquer quelques bombes, atomiques ou non.
 
Les Chinois vont probablement tenter de s’imposer comme les arbitres de l’effondrement de l’Ouest, mais ils seront engloutis dans leur propre gouffre de l’implosion de leur population et de leur manque de matières premières.  
 
Vous pouvez déjà oublier l’Inde : zéro pétrole.
 
La Russie retrouvera son glorieux isolement et profitera des fumées de méthane de sa toundra.
 
L’Amérique du Sud appliquera comme d’habitude les mots sages d’un vice-roi du Mexique du XVIII° siècle, qui expliquait ainsi sa méthode d’administration : “ Faire très peu, et le faire lentement ”.
 
 
La Grande Crise vient juste d’enclencher la deuxième vitesse.
24Hgold.com

J’aime bien cet article, surtout son ton …
Et oui, nous vivons la fin de l’occident, mais je ne pense pas que les USA vont exploser, je pense plus qu’ils vont se transformer en régime policier et militariste, on verra bien, mais ce qui est sûre c’est que l’occident que nous connaissons va disparaitre.
L’Histoire se déroule sous nos yeux, c’est beau….

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 Réponses to “Quelques chose vient de se passer….”

  1. Razzara Says:

    Oui, nous vivons l’histoire … Espérons qu’elle ne nous emporte pas tous au passage ! Ah, ah, ah, pour moi perso, je m’en fous un peu … Mais quand je pense à mes mômes, c’est plus douloureux.

    Puissions nous rester digne quand le moment sera venu de tourner nos yeux à l’intérieur de nous même et nous voir tel que nous sommes.

    Bien à toi l’ami

    Razzara

  2. Razzara Says:

    What we are been is what we are …

    http://www.paroles2chansons.com/paroles-dream-theater/paroles-the-spirit-carries-on.html

    Razzara

  3. PATRICK-2004 Says:

    Le mal est partout.IL n’a pas de nationalité !
    L’art de la guerre est de détruire des Homme , comme la politique est l’art de tromper !
    Homme , où te mènera ta folie !?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :