Ces malsains d’Israéliens ont voulu vendre des armes nucléaires à l’Afrique du Sud de l’apartheid, et après on emmerde l’Iran…

Selon des documents d’origine sud-africaine que le quotidien britannique The Guardian s’est procurés, Israël aurait offert en 1975 de vendre des têtes nucléaires à l’Afrique du Sud, encore sous le régime de l’apartheid.

La publication de ces documents, dénichés par Sasha Polakow-Suransky, un universitaire américain auteur d’un livre sur les liens entre Israël et l’Afrique du Sud, confirme des révélations faites peu après la fin du régime de ségrégation raciale par un ancien officier de la marine sud-africaine, Dieter Gerhardt, emprisonné en 1983 pour espionnage au profit de l’URSS. Il avait évoqué à sa libération un accord intitulé « Chalet », passé entre Shimon Pérès et Pieter Willem Botha, respectivement ministres de la défense israélien et sud-africain. Classé top secret, l’accord, qui n’a finalement pas abouti, prévoyait la fourniture de huit missiles à têtes nucléaires à l’Afrique du Sud, ainsi qu’une coopération militaire renforcée entre les deux pays. Mais jusqu’à présent, aucun document écrit n’était venu prouver son existence.

DÉMENTI D’ISRAËL

Ces révélations embarrassent considérablement Israël, qui a d’ores et déjà démenti le contenu de l’article du Guardian, alors que s’ouvrent cette semaine à New York des négociations sur la non-prolifération nucléaire au Moyen-Orient. « Il n’y a pas une once de vérité dans l’article du ‘Guardian’, a déclaré Ayelet Frisch, porte-parole de Shimon Pérès. Nous déplorons que ce journal n’ait pas sollicité la présidence pour obtenir un commentaire. S’il l’avait fait, il aurait découvert que son article est erroné et sans fondement », a-t-elle ajouté. Elle a par ailleurs refusé de se prononcer sur l’authenticité des documents évoqués par Sasha Polakow-Suransky et publiés par The Guardian.

Un peu plus tard dans la matinée, la présidence israélienne a diffusé un communiqué précisant qu' »il n’existait aucun document israélien ou aucune signature israélienne sur un document indiquant que de telles négociations ont eu lieu », poursuit la présidence qui affirme que les conclusions du quotidien sont « fondées sur une interprétation sélective de documents sud-africains et non pas sur des faits concrets ».

L’article met également à mal la position ambiguë d’Israël qui consiste, depuis des décennies, à ne pas nier la présence d’armes nucléaires dans son arsenal, sans toutefois en admettre ouvertement l’existence. Le quotidien britannique souligne en outre que ses informations discréditent le discours, tenu par les dirigeants israéliens, qui consiste à refuser tout accès au nucléaire aux pays jugés peu fiables, comme l’Iran.

L’existence d’armes nucléaires en Israël est avérée depuis 1986 : le britannique Sunday Times avait alors publié des photographies montrant l’intérieur du site nucléaire de Dimona, un site qui aurait produit plus de deux cents ogives nucléaires, et donné des descriptions détaillées des procédés utilisés pour la fabrication d’éléments nucléaires. Mais là encore, aucun document écrit n’était venu corroborer ces informations.
le monde

Vous avez vu comment l’article se termine :  » Mais là encore, aucun document écrit n’était venu corroborer ces informations. » ça me fait délirer, Vanunu est allé en prison pour rien peut être, et pourquoi vouloir une preuve écrite israélienne quand on lit cet accord sur les ogives nucléaires pour l’Afrique du Sud ?
La journaliste est assez louche, pourquoi finir l’article de cette manière, bref.

Voila donc ces malades mentaux de juifs extrémistes voulant vendre des ogives nucléaires à un régime ultra raciste qui opprime violement des millions de personnes, c’est vrai que les deux états ont une certaine convergence de vue, mais quand même, la prolifération nucléaire c’est pas rien. Ils sont vraiment super hypocrites ces sionistes, ils sont gavés d’armes nucléaires, ont tenté d’en vendre et ils font tout un foin sur l’Iran et son programme nucléaire.

Je regarde pas mal les chaines d’infos et honnêtement, je n’ai pas vu cette info à la télé, LOL

Vivement que les sionistes quittent la Palestine, le peu qui restera devra s’entendre avec la majorité arabe et ils se soumettront et vivront en tant que dhimmi, comme ils l’ont fait depuis la conquète de Jérusalem par les musulmans.

Sinon deux ou trois liens sur ces dégénérés sionistes :

\"Israël\" incarcère plus de 3000 détenus palestiniens près du réacteur de Dimona

Israël veut durcir les conditions de détention des Palestiniens

des extraits de bouquins sympa

ça c’est dingue :
Un clown célèbre espagnol refoulé à son arrivée à l’aéroport Ben Gourion

Dans un article publié par le quotidien israélien Haaretz, le journaliste Gideon Levy s’indigne de l’expulsion du Clown Prado, venu pour un festival international de clown en Palestine, comme de celle de nombreux autres étrangers. Il souligne que personne n’est plus dupe des fameuses « mesures de sécurité », systématiquement invoquées, en dehors de tous ceux qui ont choisi de fermer les yeux sur la « fascisation progressive d’Israël ».

Interdire un clown, c’est tragi-comique….

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Ces malsains d’Israéliens ont voulu vendre des armes nucléaires à l’Afrique du Sud de l’apartheid, et après on emmerde l’Iran…”

  1. Yeshouroun Says:

    Comme le disait goebbels, moins il y a de preuve du complot juif, plus c’est la preuve qu’il est proche…

    Rien de nouveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :