Un sarközyste du CRIF pris au piège par Les Infiltrés

Parmi les 22 individus arrêtés suite à l’investigation menée par les journalistes de l’émission Les Infiltrés sur les réseaux pédophiles, figure un gros poisson.

L’une des « victimes » de ces journalistes, dont l’émission est présentée par David Pujadas sur France 2, est en effet un fer de lance du sionisme et du sarközysme.
Il s’appelle Maurice Gutman, est conseiller municipal UMP du Mesnil-Saint-Denis, chargé d’Internet, président du comité local de la Croix Rouge, membre éminent du consistoire (institution hébraïque) (source : le parisien), et en outre membre à part entière du CRIF (source : CRIF) et webmestre du « Comité Français pour Yad Vashem » (source)

Rappelons aussi au passage que le journaliste responsable de cette enquête de longue haleine, Laurent Richard, également rédacteur en chef de l’agence Capa, a éprouvé le besoin moral de dénoncer les actes de pédophilie dont il a été témoin – chose que l’on peut évidemment saluer – face à la décadence et au désordre moral que représente de plus en plus visiblement le sarközysme.
source

Un pleurnicheur shoahesque est en fait un dangereux pédophile, ces intégristes du CRIF sont vraiment des moins que rien, ça donner de leçons de morale et ça viole des gosses.
Je suis triplement content que ce taré se soit fait arreter, un hypocrite de moins dans le grand cirque médiatico-politique.
En revanche, je suis consterné par les méthodes journalistiques relative à cette affaire et celle Tremblay en France , c’est quoi ces conneries de journalistes qui travaillent avec la police, c’est la seule règle véritablement intangible du journalisme.
Le concept de cette emission est définitivement déviant, faire du journalisme en caméra cachée est structurellement malsain, puisque si le journaliste se cache c’est que la personne interrogée à quelque chose à cacher et que la loi est transgressée. Et nécessairement la police demandera des comptes aux journalistes, cela avait déja été le cas avec les maisons de retraites.
Bref, un homme politique français sioniste de surcroit et pédophile sur les bords vient de tout perdre, c’est bien fait pour lui, mais la méthode pour y parvenir est plus que discutable, quant à l’histoire de Tremblez en France (le nom n’a évidement pas été choisi au hasard), déja que les journalistes étaient mal venus dans les cités, maintenant ils ne rentreront plus.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Un sarközyste du CRIF pris au piège par Les Infiltrés”

  1. Gilles Says:

    « Rappelons aussi au passage que le journaliste responsable de cette enquête de longue haleine, Laurent Richard, également rédacteur en chef de l’agence Capa, a éprouvé le besoin moral de dénoncer les actes de pédophilie dont il a été témoin – chose que l’on peut évidemment saluer – face à la décadence et au désordre moral que représente de plus en plus visiblement le sarközysme. »
    Puis, plus loin :
    « Le concept de cette emission est définitivement déviant, faire du journalisme en caméra cachée est structurellement malsain, puisque si le journaliste se cache c’est que la personne interrogée à quelque chose à cacher et que la loi est transgressée. Et nécessairement la police demandera des comptes aux journalistes, cela avait déja été le cas avec les maisons de retraites. »
    Comprend qui peut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :