Israël autorise une rare entrée de vêtements et de chaussures à Gaza

Israël a autorisé dimanche le passage de camions transportant des vêtements et des chaussures destinés aux habitants de la bande de Gaza, le premier chargement commercial de ce genre depuis près de deux ans, a-t-on appris de source officielle palestinienne.

« Israël a permis à cinq camions de chaussures et à cinq autres camions de vêtements d’entrer dimanche dans la bande de Gaza », a précisé à l’AFP Raid Fatuh, un fonctionnaire des douanes palestinien chargé de coordonner ce genre d’opération avec les Israéliens.

« C’est la première fois qu’ils (les Israéliens) autorisent le secteur privé à apporter des vêtements et des chaussures à Gaza depuis août 2008 », a ajouté M. Fatuh.

Après la dernière offensive israélienne contre la bande de Gaza, pendant l’hiver 2008-2009, l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) et des ONG avaient introduit des vêtements et des chaussures, dans le cadre de l’aide internationale, mais en petites quantités.

La bande de Gaza, une étroite bande sablonneuse surpeuplée (1,5 million d’habitants, dont 85% dépendent de l’aide internationale), est soumise à un strict blocus israélien depuis la prise de contrôle du territoire en juin 2007 par le mouvement islamiste palestinien Hamas. La plupart des marchandises transitent par des tunnels de contrebande creusés sous la frontière avec l’Egypte.

Un officier israélien a confirmé le passage des camions, en rappelant qu’Israël laissait régulièrement passer des produits de première nécessité à Gaza. Il a précisé que ce convoi avait été approuvé par Israël dans le cadre de programmes humanitaires gérés par l’ONU.

« Tout est coordonné avec l’ONU de telle sorte que nous sachions avec certitude à qui ces vêtements seront distribués », a précisé ce cadre militaire qui a requis l’anonymat.

Ce dernier avait auparavant indiqué qu’Israël allait permettre l’entrée dans les prochains jours de quantités limitées de ciment dans l’enclave palestinienne.

« Nous allons autoriser dans les prochains jours quelques camions transportant du ciment à passer, pour un projet spécifique de réhabilitation d’une unité de traitement des eaux usées gérée par l’ONU dans la bande de Gaza », a-t-il expliqué à l’AFP.

Il a toutefois souligné que cette décision, prise par le ministre de la Défense Ehud Barak, « ne marque pas de changement de politique » vis-à-vis du Hamas.

« Israël ne permettra pas la reconstruction de la bande de Gaza, que nous considérons comme une entité terroriste tant qu’elle sera contrôlée par le Hamas et tant que le soldat Gilad Shalit restera prisonnier », a ajouté l’officier, en référence au sergent israélien détenu par le Hamas depuis 2006.

Il n’a pas été en mesure de préciser les quantités de ciment autorisées, ni la date du transfert. Il a toutefois indiqué que l’armée israélienne avait obtenu des assurances de la part de l’ONU que « le Hamas ne mettra pas la main sur ce ciment pour construire des bunkers ».

Le militaire a également souligné qu’Israël avait déjà autorisé le transfert limité de ciment vers la bande de Gaza depuis la fin de la dernière offensive israélienne contre ce territoire (27 décembre 2008-18 janvier 2009).

Lors d’une visite à Gaza, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon avait condamné le mois dernier le blocus « inacceptable » imposé par Israël. « J’ai dit clairement et de manière répétée aux dirigeants israéliens que leur politique de bouclage n’est pas tenable et qu’elle est mauvaise », avait-il plaidé.
romandie

C’est pas délirant de lire cela : « C’est la première fois qu’ils (les Israéliens) autorisent le secteur privé à apporter des vêtements et des chaussures à Gaza depuis août 2008 »

Ces sionistes sont vraiment des chiens, ils ont pertinemment compris que la résistance est invinsible, la justice et la liberté étant des idéaux qu’auncun blocus et aucun missile ne peut détruire, pourtant ils prennent un malin plaisir à faire souffrir les palestiniens. Les sionistes sont de véritables sadiques, vivement que ce régime tombe et que les leaders soient jugés et condamnés, à la nuremberg, pendus haut et court.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Israël autorise une rare entrée de vêtements et de chaussures à Gaza”

  1. Aestilli Ellie Says:

    Vous êtes vraiment de fieffés salauds doublés de menteurs pathologiques. Vous ne connaissez rien aux Israéliens, rien à leurs aspirations, rien à leur rapports aux Palestiniens, rien à la situation. Vous vous faites des films tous seuls pour justifier votre antisémitisme pathétique. Les produits Jaffa et Carmel ne proviennent pas de territoires sous occupation à moins de considérer Israël tout entier comme une colonie, ce qui serait contraire aux décisions de l’ONU. Les sociétés Jaffa et Carmel sont bel et bien situées à l’intérieur du territoire israélien.

    D’autre part, le boycott des produits israéliens en France constitue un délit prévu et réprimé par le Code Pénal, notamment par l’article 24 alinéa 8 de la loi du 29 juillet 1881, qui dispose :
    « Ceux qui (…) auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 45 000 € ou de l’une de ces deux peines seulement (…) ».

    La Cour de Cassation a défini la discrimination en application des articles 225-2, 2° et 225-1 du Code Pénal comme «le fait d’entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque en opérant une distinction entre les personnes notamment en raison de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une nation déterminée ».

    C’est ce qu’a rappelé le 10 février 2010 le Tribunal Correctionnel de Bordeaux, en condamnant à une amende une personne qui avait apposé dans un supermarché des étiquettes autocollantes sur des produits en provenance d’Israël, portant entre autres, les mentions « Boycott Apartheid Israël ».

    Cette décision est parfaitement conforme à la jurisprudence de la Cour de Cassation, qui avait déjà affirmé que ledit boycott constituait une provocation à la discrimination raciale, en confirmant la décision d’une Cour d’Appel qui avait condamné le maire de Seclin. En 2002, il avait imposé son choix idéologique de boycott aux cantines de sa ville, décision relayé sur le site internet de la Commune, suivant lesquels les produits en provenance d’Israël devaient être boycottés pour protester de la politique de son gouvernement à l’égard du peuple palestinien.

    Par un Arrêt en date du 16 juillet 2009, la 5ème Section de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, a confirmé que cette condamnation prononcée par les juges français était conforme à la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. (source Wikipédia)

    Enfin, vous méconnaissez totalement la situation véritable à Gaza. Vous devriez plutôt vous renseigner en vous basant sur les organisations internationales comme La Croix Rouge Internationale, entre autres, qui attesteront du flot hebdomadaire d’entrées à Gaza de camions contenant de l’aide humanitaire (dont plusieurs milliers de tonnes sont fourni chaque semaine par Israël) et les sites palestiniens montrant des images de Gaza qui vous feront passer pour des cons et des manipulateurs http://www.paltoday.ps/arabic/News-64161.html
    http://www.paltoday.ps/arabic/News-49213.html?http://www.paltoday.ps/arabic/News-55720.html?http://www.paltoday.ps/arabic/News-64161.html
    http://www.paltoday.ps/arabic/News-55720.html?

    Vous pouvez vous rendre à Gaza par vous-même et constater de vos yeux et rédiger votre mea-culpa depuis la terrasse du restaurant gazaoui le Roots Club http://www.rootsclub.ps

    Certes, vous pourrez me dire « Oui, mais certains sont peut-être mieux lottis que d’autres à Gaza », peut-être, en effet, mais Israël s’est totalement retiré de Gaza depuis 2005 et n’est pas responsable de la répartition des richesses à Gaza. Le ‘Hamas, si !
    Alors si vous voulez attaquer quelqu’un dans cette histoire, visez plutôt le ‘Hamas.

    Alors arrêtez de baver sur les Israéliens et de raconter des conneries suggérant que les Juifs se servent du génocide de la Shoah pour s’autoriser des atrocités. C’est totalement faux et absolument dégueulasse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :