Iran/nucléaire: Israël ne croit guère à des sanctions dures à l’ONU

L’ambassadrice d’Israël à l’ONU a qualifié mardi de « minces » les chances que le Conseil de sécurité inflige des sanctions dures à l’Iran pour son programme nucléaire controversé, la Chine et la Russie insistant pour la poursuite du dialogue avec Téhéran.

« Les chances paraissent maintenant minces pour des sanctions qui seraient paralysantes », a déclaré la diplomate israélienne, Gabriela Shalev, à des journalistes.

Elle a expliqué que la Chine et la Russie, qui disposent du droit de veto au Conseil de sécurité, « privilégiaient toujours la voie diplomatique » pour amener Téhéran à limiter ses ambitions nucléaires et rechignaient donc à approuver un quatrième train de sanctions proposé par les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux.

« Les Chinois et les Russes espèrent toujours que la diplomatie marchera. Ils ne veulent pas porter préjudice au peuple iranien », a-t-elle ajouté.

Le Brésil et la Turquie, deux membres non permanents du Conseil de sécurité, ont également exprimé des réserves au sujet de nouvelles sanctions contre l’Iran.

Le Conseil a déjà adopté cinq résolutions, dont trois assorties de sanctions, pour exiger de l’Iran qu’il suspende ses activités nucléaires sensibles, notamment l’enrichissement de l’uranium. Téhéran les a toutes ignorées.

La communauté internationale soupçonne l’Iran de vouloir se doter de l’arme atomique, ce que Téhéran dément, affirmant que son programme nucléaire est destiné à un usage purement civil.

Mme Shalev a indiqué que si le Conseil n’adoptait pas de sanctions « paralysantes », Israël, qui considère l’Iran comme son pire ennemi, « compterait sur les pays eux-mêmes », comme les Etats-Unis et l’Union européenne, pour imposer des sanctions bilatérales à Téhéran.

Lundi, le vice-Premier ministre israélien, Silvan Shalom, avait estimé le moment venu pour le Conseil de sécurité d’imposer « des sanctions paralysantes » à l’Iran.

« Le moment est venu d’imposer des sanctions paralysantes aux Iraniens et j’ai demandé que l’on place les 300 dirigeants des Gardiens de la révolution qui contrôlent l’Iran actuellement sur la liste noire » des sanctions, avait-il dit à l’issue d’un entretien avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont proposé une nouvelle série de sanctions financières, visant principalement les Gardiens de la révolution mais la Chine a mis en doute l’utilité de sanctions à ce stade.

La Russie a indiqué qu’elle pourrait soutenir des sanctions à condition qu’elles visent seulement les activités nucléaires proliférantes de l’Iran.

Mme Shalev a affirmé que le monde avançait vers « une mauvaise alternative »: ou bien l’Iran continue sa course vers la fabrication d’armes nucléaires, ce qui « fera planer la menace d’une guerre nucléaire sur la planète entière », ou bien l’Iran sera stoppé dans cet effort « par la force ».

Elle a indiqué que cette seconde option était actuellement discutée par des dirigeants politiques et militaires américains et israéliens de haut rang.

« Je ne peux pas en dire plus », a-t-elle dit.
romandie

D’un coté c’est une bonne nouvelle, mais tant que l’entité sioniste existera, le danger qu’une guerre soit déclarée est très important.
Bien trop de pays s’opposeront aux sanctions dures si il y a un vote à l’ONU.
Et avec l’article en dessous, nous avons du soucis à nous faire, jamais nous n’aurions du leur donner la bombe, c’est la plus grave erreur que les occidentaux n’aient jamais faite, et Dieu seul sait que nous en avons fait des conneries…

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Iran/nucléaire: Israël ne croit guère à des sanctions dures à l’ONU”

  1. mebarak Says:

    La phrase la plus extraordinaire de cette article reprenant les propos de cette propagandiste est: « Les Chinois et les Russes espèrent toujours que la diplomatie marchera. Ils ne veulent pas porter préjudice au peuple iranien ».
    Ce qui signifie tout simplement que son but et celui de ses alliés occidentaux est tout simplement d’anéantir toute la nation iranienne et de punir collectivement tout son peuple. Cela est totalement en contradiction avec ceux qui disent que seuls les dirigeants avec leur programme d’enrichissement nucléaire les dérangent.
    Il y a beaucoup de mensonge et de non dits dans cette affaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :