Un peu d’histoire : Comment s’appelaient les bourreaux de Staline ?

Ce que vous allez lire est réel, ce ne sont pas des supputations ou des délires d’antisémites, ça s’appele de l’Histoire.

Un article du journaliste politique Sever Plocker, paru fin décembre 2006 sur le site http://www.ynetnews.com/ a fait couler beaucoup d’encre. Il figure ci-après, en traduction. Sever Plocker, qui travaille pour le journal hébreu Yediot Ahronot, a déchaîné à la suite de son article un torrent de commentaires qui valent le détour. A 95%, environ, il se fait couvrir, bien que juif lui-même, d’un tombereau d’insultes diverses et variées, qui s’étendent également au site, menacé de représailles, allant jusqu’au retrait de toute publicité! Pour les 5 % restants, environ, il est félicité d’avoir courageusement brisé le silence. En tout cas, il n’a pas laissé indifférent…

« Les Juifs de Staline Nous ne devons pas oublier que quelques uns des pires meurtriers des temps modernes étaient Juifs

Il s’agit d’un événement historique particulièrement souvent passé sous silence : il y a environ 90 ans, entre le 19 et le 20 décembre 1917, au cœur de la révolution bolchevique et de la guerre civile, Lénine signa un décret créant la Commission Panrusse pour la Répression de la Contre-révolution et du Sabotage, plus connue sous le nom de Tchéka.
En peu de temps, la Tchéka devint l’organisation de sécurité d’Etat la plus importante et la plus répressive. Son organisation et sa structure évoluèrent régulièrement, tout comme son nom : de Tchéka à GPU, puis à NKVD, et plus tard à KGB.
Il est impossible de connaître avec certitude le nombre de morts dont la Tchéka fut responsable d’une manière ou d’une autre, mais il s’évalue probablement autour de 20 millions, incluant les victimes de la collectivisation forcée, des famines, des purges, des expulsions, des déportations, des exécutions et des tueries de masses dans les goulags.
Des pans entiers de la population furent éliminés: fermiers indépendants, minorités ethniques, membres de la bourgeoisie, officiers supérieurs, intellectuels, artistes, militants syndicalistes, « membres de l’opposition » à la définition très aléatoire, et un nombre incalculable de membres du parti communiste lui-même.
Dans son dernier livre, qui recueille beaucoup de suffrages, The War of the World, l’historien Niall Ferguson écrit qu’aucune autre révolution dans l’histoire de l’humanité n’a dévoré ses enfants avec le même appétit insatiable que la révolution soviétique. De même, le Dr. Igal Halfin, de l’université de Tel Aviv, indique dans son livre sur les purges staliniennes que la violence y fut unique en ce qu’elle fut dirigée vers l’intérieur.
Mais Lénine, Staline, et leurs successeurs n’auraient pas pu mener à bien leurs objectifs sans une large coopération de la part d’”officiers de la terreur” disciplinés : enquêteurs cruels, mouchards, bourreaux, gardiens, juges, pervers, et de beaucoup d’idéalistes membres de l’aile gauche progressiste, abusés par le régime soviétique de terreur au point de lui décerner un certificat casher.
Tous ces faits sont bien connus, à des degrés différents, même si les archives de l’ancienne Union soviétique n’ont pas été entièrement ouvertes au public. Mais qui est au courant de ce qui suit ? En Russie même, très peu de personnes ont été déférées devant la justice pour leurs crimes commis sous les ordres du NKVD ou du KGB. Aujourd’hui, le discours public russe ignore totalement la question du « Comment cela a-t-il pu nous arriver, à nous ? ». Contrairement aux nations d’Europe de l’Est, les Russes n’ont pas réglé leurs comptes avec leur passé stalinien.
Et nous, les Juifs?

Un étudiant israélien termine le lycée sans avoir jamais entendu prononcer le nom de Genrikh Yagoda, le plus grand meurtrier juif du XXe siècle, chef adjoint de la GPU et fondateur-dirigeant du NKVD. Yagoda a consciencieusement exécuté les ordres de Staline pendant la collectivisation, et est responsable de la mort d’environ 10 millions de personnes. Ses employés juifs ont mis en place et géré le système des goulags. Après être tombé en disgrâce auprès de Staline, Yagoda fut dégradé et exécuté, puis remplacé en tant que chef des bourreaux, en 1936, par Yezhov, le « nain sanguinaire ».
Yezhov n’était pas juif, mais était marié à une femme juive très active. Dans son livre Staline : la cour de l’étoile rouge, l’historien juif Sebag Montefiore écrit que pendant les périodes les plus noires de la terreur, quand la machine communiste à tuer fonctionnait à plein régime, Staline était entouré de belles et jeunes femmes juives.
Parmi les fidèles et proches associés de Staline, on compte Lazar Kaganovich, membre du Comité Central et du Politburo. Montefiore le décrit comme le premier stalinien, et ajoute que les victimes de la famine en Ukraine, une tragédie humaine sans équivalent dans l’histoire de l’humanité exception faite des horreurs nazies ou de la terreur maoïste en Chine, ne le touchaient nullement.

Beaucoup de juifs ont vendu leur âme au diable de la révolution communiste et ont du sang sur les mains pour l’éternité. Nous n’en mentionnerons qu’un de plus : Leonid Reichman, dirigeant du département spécial du NKVD et interrogateur en chef de l’organisation, qui était un sadique particulièrement cruel.
En 1934, selon des statistiques publiées, 38,5% des officiels détenant les postes les plus élevés dans l’appareil de sécurité soviétique étaient d’origine juive. Eux aussi, naturellement, furent graduellement éliminés dans les purges successives. Lors d’un cours fascinant à une convention de l’université de Tel Aviv cette semaine, le Dr Halfin décrivait les étapes de la terreur soviétique comme un carnaval de meurtres de masse, un feu d’artifice de purges et l’adoration du mal. Il apparaît que les juifs aussi, quand ils sont fascinés par une idéologie messianique, peuvent devenir de grands meurtriers, parmi les plus grands de notre histoire moderne.
Les juifs actifs dans l’appareil officiel de la terreur communiste (en Union soviétique et ailleurs), et qui l’ont parfois dirigé, ne l’ont évidemment pas fait en tant que juifs, mais plutôt en tant que staliniens, communistes, et « camarades soviétiques ». En conséquence, il nous est facile d’ignorer leur origine et de jouer les innocents: qu’avons-nous à voir avec eux ? Si ce n’est de les oublier. Mon opinion est différente. Je pense qu’il est inacceptable qu’une personne puisse être considérée comme un membre de la communauté juive quand elle réalise de grandes choses, mais en être exclue quand elle commet des actes particulièrement méprisables.
Même si nous le nions, nous ne pouvons pas échapper au judaïsme de « nos bourreaux » qui ont servi la Terreur rouge avec application et loyauté envers ses dirigeants. De toutes façons, d’autres nous rappelleront toujours leur origine. »
http://france-licratisee.

C’est quand dingue que même des juifs ne puissent pas faire une analyse circonstanciée des méfaits des juifs extrémistes dans le monde.
En tout cas, je ne peux que féliciter ce Sever Plocker d’avoir mis les pieds dans le plat, ses collégionaires ne l’ont pas loupé, preuve qu’il a fortement dérangé la propagande en vigueur.

Pourquoi est il si difficile de parler des méfaits des juifs extrémistes sur terre ?
Chaque jour on nous bassine avec les musulmans qui seraient tous des terroristes, on nous vend l’idée que les musulmans sont les derniers de connards avec les femmes, on nous dit que l’Islam n’est pas soluble dans la démocratie (on se demande bien qui vit en Turquie et quel est le régime en vigueur ! ), je vous invite à regarder ce documentaire sur les divorces en Israél, c’est hallucinant :


La femme selon le judaisme partie 1/3
envoyé par SAMYKAZE-59RBX. – L’info video en direct.

Ce documentaire est affligeant, faite le tourner, montrez aux gens qu’israél est une théocratie et en aucun cas une démocratie.
Le Talmud est structurellement malsain, en tant que peuple élu, ils se croient tout permis, le problème fondamental est ici.
Israél Shahak l’a clairement démontré dans Histoire juive – Le poids de trois millénaires que je vous conseille vivement.
Il y a un autre bouquin que je vous conseille, c’est assez trash pour un cerveau pollué par la pensée unique axé sur l’antisémitisme, Roger Dommergue utilise un vocabulaire du début du siècle, ne vous braquez pas lorsqu’il écrit nègre pour dire un noir, ce n’est qu’un vieux reflexe de language. Son travail de collecte de citation de personne juive sur les méfaits des juifs est impressionnant, vous allez être sur le cul ! Vérité et Synthèse, la fin des impostures
Je ne comprends pas pourquoi cela pose problème de dire que : Marx était juif, une grande partie des bolchéviks étaient juifs, et que les juifs sont grandement responsables dans la mort de dizaines de millions de personnes, ce sont des faits historiques, vérifiés et vérifiables, il n’y a donc rien à contester.

Bref, la loi gayssot empèche une véritable pensée libre sur le sujet, c’est très grave, il n’y a que les états totalitaires qui légifèrent sur l’Histoire.
Pour le sionsme c’est pareil, cette idéologie est raciste et colonialiste, il n’y a rien à transiger la dessus, il suffit de regarder la periode 1947-2010 pour comprendre. Pourtant des désaxés mentaux vont nous soutenir le contraire, que ce n’est pas noir ou blanc, que ce n’est pas si simple.
L’apartheid était une abomination, tout le monde était contre, le sionisme est tout aussi abominable et pourtant des tarés ne veulent pas condamner cette idéologie raciste. Sont ils raciste, ont ils subi un lavage de cerveau, je ne sais pas trop, mais ils me gave profondément.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

12 Réponses to “Un peu d’histoire : Comment s’appelaient les bourreaux de Staline ?”

  1. pierrot123 Says:

    Ils s’appelaient: les bourReaux de Staline…

  2. fonzibrain Says:

    moi mongolien !!!
    désolé et merci

  3. richzen Says:

    heu…il y aquand même une question à se poser concernant le livre cité : vérité et synthèse , la fin des imposture !

    Les prémisse de l’ouvrage font état d’une « blessure » originelle ( la circoncision) comme étant cause de l’etat d’esprit « juif »…
    Or les musulman aussi pratiquent la circoncision rituelle !

    Commencer un livre sur une observation « bancale » de ce type ne laisse rien augurer de bon et de très objectif pour la suite , non ?

  4. Anonyme Says:

    Hello , tu devrais lire lelivre , c’est la circoncision au 8 ieme jours qui poserait problème. C’est tresbien explique. Gernez parle aussi de cette première poussé hormonal.

  5. Alcide Says:

    La révolution bolchévique finançée par le banquier Morgan, l’un des membres emminents fondateurs de la FED…
    http://reformed-theology.org/html/books/bolshevik_revolution/chapter_05.htm

    La boucle est bouclée.

  6. richzen Says:

    ben…oui j’ai lu !
    ça commence par une justification du nazisme , ces grosses brutes dégénérées d’une barbarie inouïe , brulant les livres et interdisant la musique de Chopin après les passage répétés de sa « polonaise » sur les ondes à cette époque ! ( sans compter les autres créateurs et artistes interdits et conspués par l’idéologie hitlérienne)
    C’est bien ce que je disais , le livre commence mal et l’on peut craindre toutes les dérives à force d’assimiler les salopards juifs aux juif en général !!!
    Quelle est la culpabilité d’un enfant de 3 ans ou d’un bébé juif gazés et brulés par la machine génocidaire nazie ? j’ai beau me creuser la tête , je n’arrive pas à leur en vouloir, ces petits !

  7. fonzibrain Says:

    Hello, je suis d’accoord avec toi, le bouquin est à prendre avec des pincettes, mais il y a tout de même des informations importante, mais la teneur général est vraiment spécial….

  8. richzen Says:

    Sans compter que nous avions failli oublié( heureusement que certains esprits éclairés sont là pour nous réveiller !) que Jésus et son père putatif, Joseph
    , eux aussi circoncis au 8eme jour,ont été « profondément perturbés dans leur développement psychique d’enfant juif et qu’ils ont développé des possibilités spéculatives hors pair, mais privées de sens moral et d’esprit de synthèse  » !!! LOL !

    Il faut arrêter de croire les première conneries venue de ce genre !

  9. richzen Says:

    et Mao tse toung , il était lui aussi circoncis au 8eme jour?
    Staline, je sais pas… il était juif , lui ?

    Hitler, quant à lui , il parait que ce serait un enfant batard de la lignée des Rotschild… lui , certainement, il a été circoncis au 8eme jour ; ça expliquerait beaucoup de choses !

  10. richzen Says:

    pour finir, on pourrait aussi voir les choses comme ça :

    http://cible666.chez.com/complotjuif.html

    pourquoi pas ?

  11. fonzibrain Says:

    LOL, pour etre honnete avec toi, quand j’ai lu le bouquin j’ai grave rigolé, ça me fait délirer comme il parle.

    pour la circoncicion au 8ieme jour, j’ai été septique, ce qui m’a fait vraiment me poser des question, c’est quand le docteur gernez parle de cette même poussé hormonal qui débute après la première semaine et qui dure plusieurs semaine, gernez dit que c’est une gigantesque poussé de testostérone, la toute première, et il n’y en aura pas de si puissante avant l’adolescence, selon lui, c’est en annulant cette poussé hormal qu’il dit empécher qu’une certaine forme de myopathie se déclare, il dit que la médecine ne sait pas véritablement à quoi servent et comment joué sur toutes ces hormones sécrété par notre corps.

    bref, je te comprends, c’est vraiment cheloud, mais je ne pense pas que tout soit faux dedans

  12. richzen Says:

    Je connais Guernez et c’est quelqu’un d’honnête et très sérieux !

    cependant je ne vois pas le rapport avec la circoncision qui , elle, ne touche qu’à un morceau de peau ( prépuce) et n’affecte en rien la sphère biologique ( testostérone)…

    Trêve de plaisanterie : la question que je me pose en lisant ce texte accablant pour la « race » juive est la suivante : pourquoi Dieu a t’il choisi de s’incarner en Jésus, par Marie (juive) dans un peuple si « diabolique » ?!!!

    Je paie le champagne à celui qui répondra à cette question !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :