Nucléaire Iranien : Le Mouvement Des Non Alignés Critique Le Nouveau Directeur De l’AIEA

Récemment, le nouveau directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano – dont la nomination à ce poste a été vivement soutenue et saluée par les pays occidentaux dont les USA, La France, L’Allemagne, La Grande Bretagne, et Israël – a publié un rapport dans lequel il formulait des critiques et des accusations sans précédent contre l’Iran sur ce qu’il appelle « la non coopération du pays avec l’agence ».

Selon le site d’information iranien PressTV qui a obtenu la déclaration faite par les pays membres du Mouvement des Non Alignés (MNA) ces pays y expriment leur inquiétude sur les mots utilisés dans ce rapport disant que cela aurait des conséquences « plausibles » qui pourraient malencontreusement endommager la crédibilité de l’agence nucléaire de l’ONU.

En conséquence ils ont demandé à Amano de s’expliquer sur la raison pour laquelle il a eu recours à un tel vocabulaire contre l’Iran alors même que les inspecteurs de l’agence ont jusqu’à ce jour constamment vérifié sur place le non détournement de combustible nucléaire et l’ont rapporté dans chaque compte rendu de mission fait.

« NAM (MNA en français) note avec inquiétude les implications plausibles de la non utilisation du langage de vérification habituel dans le résumé du rapport du directeur général, quand il déclare que « l’Iran n’avait pas fourni la coopération nécessaire pour permettre à l’agence de confirmer que tout le combustible nucléaire en Iran était pour des activités pacifiques », et aimerait une clarification de l’agence sur ceci » est-il noté dans la déclaration lue aujourd’hui lors de la rencontre entre les états membres du NAM.

Le Mouvement comprenant 118 nations a dit que le rapport avait au lieu de cela inclus des questions soulevées il y a longtemps et auxquelles l’Iran avait répondu.

Le NAM explique que le rapport de l’AIEA, le premier rédigé par Amano depuis sa nomination en Juillet 2009 à la tête de l’AIEA, avait de toute évidence ignoré les efforts de coopération faits par l’Iran pour répondre aux inquiétudes et aux ambiguïtés sur son programme nucléaire.

« Le NAM prend note que le dernier rapport du directeur général inclue de nombreuses références à des évènements qui ont transpiré avant la publication du précédent rapport dans le document GOV/2009/74 en date du 16 novembre 2009, et contrairement aux attentes du NAM, ne mentionne pas les réponses fournies par l’Iran à l’Agence sur plusieurs questions » était-il ajouté dans cette déclaration faite aujourd’hui.

Les états membres du NAM sont même allés jusqu’à suggérer que le rapport d’Amano était quelque peu influencé par « des pressions politiques malvenues » de la part d’un certain nombre de pays ce qui va à l’encontre du rôle de l’agence nucléaire de l’ONU seule autorité compétente pour juger les états membres sur leurs obligations de sauvegarde.

C’est la première fois que le NAM critique directement le directeur de l’Agence de l’ONU sur le nucléaire.

Le NAM a également pressé -référence à peine voilée à l’arsenal nucléaire israélien – pour la création d’une zone sans arme nucléaire au Moyen Orient (Nuclear Weapons Free Zone NWFZ) comme premier pas positif dans l’objectif de désarmement nucléaire mondial.

Le NAM a également mis en garde contre une attaque des infrastructures nucléaires iraniennes, comme a menacé de le faire à plusieurs reprises Israël ces derniers mois. Le NAM a précisé que tout acte d’agression contre les sites nucléaires iraniens opérationnels ou en construction poserait un danger sérieux aux êtres humains et constituerait par conséquent une grave violation du droit international.

En conséquence, le NAM a appelé à des mesures raisonnables et négociées pour interdire de telles attaques ou menaces d’attaques sur des installations d’enrichissement ayant pour but l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.

Hier, lors d’une interview sur CNN, le ministre de la défense israélien, Ehud Barak, a réitéré de telles menaces disant que si ses alliés n’arrivaient pas à faire cesser le programme d’enrichissement de l’Iran, Israël s’occuperait directement de cette affaire. Israël n’a pas renoncé à attaquer les sites nucléaires iraniens malgré les sérieuses mises en garde des plus hauts responsables de l’armée US dont celles du Général Mullen chef d’état major de toutes les forces armées US qui a prévenu des conséquences imprévisibles d’une telle attaque.
http://www.planetenonviolence.org

Une fois de plus ce n’est pas rien, que le mouvement des non alignés remette en cause la partialité du nouveau directeur de l’AIEA est inédit et démontre la volonté guerrière des occidentaux et la corruptibilité de
Yukiya Amano.
Même si El Baradei n’a pas pu empécher le massacre de la guerre d’Irak, on peut dire qu’il n’ a pas aidé les américains, en revanche le nouveau a l’air bien soumis, ça n’augure rien de très bon.
118 nations qui dsent que le rapport est pourri, c’est excellent quand même.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :