La dette japonaise, pire qu’en Grèce

Les créances s’élèvent à 229% du PIB. Le premier ministre a promis un plan de redressement pour juin

Le Japon sera-t-il la prochaine Grèce? Les investisseurs vont-ils continuer à lui faire confiance? Un programme d’austérité ne s’impose-t-il pas pour redresser ses finances publiques?

Ces questions ne sont pas fortuites. La dette publique japonaise se rapproche de 230% du produit national brut (PIB). A titre de comparaison, celle des Etats-Unis est de 92%, de la Grande-Bretagne 70% et de la Grèce 120%. L’agence Standard & Poor’s vient de dégrader la note des obligations japonaises. Moody’s menace d’en faire autant. Le message a été entendu. Pour preuve, le premier ministre Yukio Hatoyama vient de promettre un plan pour contenir l’explosion de la dette en juin.

De passage mardi à Genève dans le cadre d’une table ronde sur le thème «Incertitudes macroéconomiques ou comment répondre à travers la gestion alternative» organisée par la banque Syz, Kyle Bass, gérant de fonds, porte un regard presque désespéré sur les finances publiques japonaises. Il fait ressortir que le budget 2009 prévoyait des recettes de 41 800 milliards de dollars, contre des dépenses de 95 900 milliards, dont 20 000 milliards affectés au service de la dette. «C’est une situation malsaine; aucune économie ne peut pas se permettre de dépenser le double de ses revenus», déplore-t-il. Cette situation intenable n’est pas étrangère au fait que le Japon ait changé de ministre des Finances sept fois durant les trois dernières années.

Augmentation de la TVA

Selon Kyle Bass, les perspectives japonaises s’assombrissent davantage si l’on tient compte de la population vieillissante du pays. «Le nombre de salariés diminue au fil des années et il n’y aura bientôt plus d’épargnants pour acheter les obligations d’Etat», dit-il. A présent, 95% des obligations sont détenues par les investisseurs locaux. Tokyo devra bientôt compter sur les marchés financiers internationaux, mais ces derniers seront peu enclins pour acheter des titres douteux.

Le Japon pourra sans doute refinancer sa dette sur le marché international, mais à condition de débourser un rendement supérieur à celui du marché. A terme, selon Kyle Bass, le Japon ne pourra pas honorer ses créances. En janvier, un ancien ministre des Finances mettait en garde contre «une hausse incontrôlable» de rendements des titres japonais.

Dans le pays même, les experts ne contestent pas la gravité de la situation. Dès lors, les spéculations vont bon train sur les mesures qui seront annoncées par le premier ministre en juin. Une hausse de la TVA, 5% actuellement, paraît inévitable. En Europe, le taux est de 20%. Le débat se porte plutôt sur l’application d’une telle mesure et sur son impact sur les retraités. Une forte et brusque augmentation pourrait freiner la consommation et provoquer un ralentissement économique. Ce fut le cas en 1997.

D’ici là, le gouvernement, en place depuis octobre, tente quelques ajustements. Il ne veut plus respecter certaines de ses promesses électorales qui impliquent des réductions de recettes publiques, notamment l’abolition des péages sur les autoroutes et les redevances scolaires.
le temps

Hihihihihi, les pauvres japonais, heureusement qu’ils ont des tonnes d’épargne et que les titres sont détenus par les habitants, mais bon, c’est foutu quand même.

Est ce que vous vous rendez comtpte que le remboursement de la dette représente la moitié des recettes !!!!!!!

C’est hallucinant quand même, c’est clair que c’est malsain comme situation, je me demande vraiment comment le système tient encore debout, et dire que l’article laisse entendre que la dette japonaise sera vendu sur les marchés, c’est vraiment sans fin leurs histoires de dettes et de rachats de dettes.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Réponses to “La dette japonaise, pire qu’en Grèce”

  1. JBB Says:

    Rq: C’est des Yen et pas des dollars !!

  2. robert Says:

    Salut Fonzibrain,
    Félicitations pour ton site. Si on veut t’envoyer des liens intéressants, possèdes-tu une adresse mail (pourrie) sur laquelle on peut te joindre.
    En tout cas: « Bonne continuation à toi ».

  3. Alcide Says:

    Bonsoir tout le monde,
    Il semblerait qu’il y ait un appel à une grève mondiale du 15 au 18 avril avec retrait de tous les comptes bancaires c’est-à-dire que tout le monde vide son compte en banque retire toute Ses économies.
    Si seulement 3 % de la population retirent tous leurs avoirs bancaires, toutes les banques seront immédiatement en faillite. Fin de la partie pour eux et pour le cartel bancaire mondial .
    En quelque sorte une façon de faire pacifiquement sauter la banque !

    http://www.taxfree15.com/
    http://europebusines.blogspot.com/

  4. Valjean Says:

    L’idée est excellent Alcide, mais très imprudente et irréalisable.

    Enfin, ca me fait rever quand meme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :