le FMI dépêche un émissaire en Grèce, et Der Spiegel annonce que l’europe aidera la grèce à hauteur de 25 milliards d’euros. Et combien pour l’Espagne, l’Italie, ou l’Irlande ?

Le Fonds monétaire international (FMI) a déclaré lundi avoir envoyé, à la demande de la commission de l’Union européenne (UE), un émissaire à Athènes pour aider la Grèce à gérer la crise budgétaire.

« A la demande de la commission de l’UE et à l’invitation des autorités grecques, un membre du personne du Fonds est à Athènes cette semaine pour fournir de l’assistance à une équipe de la commission de l’UE », a indiqué le FMI dans un communiqué, sans donner plus de précisions.

Plus tôt dans la journée, la commission de l’UE a démenti tout plan prévoyant une aide financière de 20 milliards d’euros (27,3 milliards de dollars) à la Grèce.

Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, l’Allemagne cherche à rallier d’autres membres de la zone euro pour fournir à la Grèce, lourdemment endettée, une aide financière de l’ordre de 20 à 25 milliards d’euros.
source

et

Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, les aides de la zone euro en faveur de la Grèce pourraient atteindre « entre 20 et 25 milliards d’euros » d’après les « premières réflexions du ministère allemand des Finances ». Berlin dément. Athènes va bientôt envoyer une lettre à la Commission européenne, pour se justifier sur les montages financiers qui lui ont permis de « maquiller » l’état de ses comptes publics aux yeux de l’Union européenne.

Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, les aides de la zone euro en faveur de la Grèce pourraient atteindre « entre 20 et 25 milliards d’euros » d’après les « premières réflexions du ministère allemand des Finances ». La part de financement de chaque pays se calculerait en fonction de la part qu’il détient dans le capital de la banque centrale européenne (BCE).

L’Allemagne devrait ainsi contribuer à hauteur de presque 20% de ces aides composées en partie de crédits et de garanties, soit l’équivalent « de quatre à cinq milliards d’euros » souligne Der Spiegel. Berlin a démenti ces informations.
la tribune

N’importe quoi, on continu à empiler des dettes sur des dettes, les contribuables allemands vont mal le prendre, l’Allemagne ne pourra pas venir en aide à toute l’Europe, à moins que le but ultime soit la faillite de l’Allemagne, faillite qui signerait la fin définitive de l’Europe.
Le FMI n’est pas une solution non plus, on sait tous ce qui arrive à ceux qui appellent le FMI à la rescousse, la situation est inextriquable.

Les Grecs devraient sortir de l’Europe, récuperer les bénéfices de leur marine marchande (spolié par l’europe), quitter l’euro et et négocier la transformation de la dette en monnaie nationale.
C’est possible, quand un état souverain veut quelque chose, il le fait.
L’Union Européenne est la pire des chose qui soit arrivée à l’Europe, des nations qui ont mis des siècles à se constituer, qui se sont battues jusqu’à la mort pour cette souveraineté ont abandonné leur indépendance contre rien de concret, juste du vent et des méga problèmes….

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 Réponses to “le FMI dépêche un émissaire en Grèce, et Der Spiegel annonce que l’europe aidera la grèce à hauteur de 25 milliards d’euros. Et combien pour l’Espagne, l’Italie, ou l’Irlande ?”

  1. Alcide Says:

    «Acheter des terres agricoles et de l’or», conseille le Dr Doom !

    http://business.timesonline.co.uk/tol/business/industry_sectors/banking_and_finance/article7035913.ece

    Sur cet article, il y a un commentaire amusant et certainement de bon sens :
    « Investir dans les deux métaux précieux et de la nourriture, l’or et le plomb.
    Ce dernier pour protéger les deux premiers. »

  2. fonzibrain Says:

    je suis tobé dessus ce matin, trop bon le commentaire du plomb pour se protéger

    tu te rends compte quand même ce qu’il dit, c’est dingue.
    sinon, en ardèche, 3000 euros pour 4500 mètres carés, j’en rève !!!
    et avec le travail de vladi, je suis hyper optimiste (pour moi,pas pour le monde)
    c’est vraiment extraordinaire la permaculture

    • Alcide Says:

      Salut Fonzi,
      L’Ardèche s’est très bien mais souvent il n’y a pas d’eau car le sol est majoritairement calcaire. Tu peux trouver le même prix dans le sud-ouest c’est-à-dire dans le Gers ou les Hautes-Pyrénées ou la Haute-Garonne pour du terrain non constructible. Ces régions sont argileuses l’eau y est abondante.
      Si tu choisis bien ton endroit tu pourras avoir l’eau de consommation , par tes propres moyens ,hors du système de distribution .
      Un bon plan : contacter la SAFER pour acheter un morceau de terrain en terres agricoles non constructible ou un bois. Tu auras aussi des prix très bas. Et ensuite rien ne t’empêche ,généralement les maires des bourgades sont sympas, de bâtir un bungalow, une cabane en bois (bien sûr démontable…) dans un premier temps…
      Amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :