Chez Jovanovic

22 au 24 février 2010 : Seeking Alpha, Business Insider et MarketTicker ont rapporté une information folle vue par Future of Capitalism, celle de la décision, notifiée par la poste, de la Citi Bank de prendre 7 jours, si elle le veut, pour rendre à ses clients l’argent qui est sur leur compte… « Effective April 1, 2010, we reserve the right to require (7) days advance notice before permitting a withdrawal from all checking accounts. While we do not currently exercise this right and have not exercised it in the past, we are required by law to notify you of this change ». Soit 7 jours de Réflexion! Vous me direz, la Banque Postale et autres Caisse d’Epargne et BNP vous demandent d’avertir le directeur 48 heures à l’avance si vous dépassez 1400 euros. Attention, ce n’est pas la même chose: ici le contrat client-banque est modifié en douce. La CITI a même envoyé une lettre à ses dizaines de millions de clients. Se voyant assiégée (c’est le cas de le dire), la CITI s’est fendue d’un communiqué très technique expliquant que « c’était une erreur car cela aurait dû être envoyé qu’aux seuls clients du Texas ». Là dessus, fin limier, Karl Denninger donne l’ordre à tous ceux qui ont un compte à la Citi de quitter la banque au plus vite, car il a retrouvé la circulaire interne, elle date de janvier 2010 , et elle concerne bien tous les comptes chèque! Ces 7 jours sont donc une sorte de semaine sainte pendant laquelle les clients ne pourront pas retirer leur argent si la Citi le décide. En attendant, ils pourront revoir Marylin Monroe dans 7 ans de Réflexion… Point non soulevé par les autres sites à propos de la soi disante erreur de la Citi: c’est en effet une sacrée « erreur » que d’envoyer cette lettre de modification à tous les clients !!! Imaginez que la CITI a 200 millions de comptes d’américains et/ou d’entreprises dans 140 pays! Acheter des timbres pour expédier à vos seuls clients en Corrèze n’est pas la même chose que d’envoyer dans tous les pays européenns par exemple. C’est une question de budget prévisionnel évident. Suivez-moi: envoyer un mailing à 100 millions de personnes requièrt de s’y prendre largement avant, ne serait-ce que pour votre imprimeur puisse imprimer ces 100 millions de lettres!!! Voilà… Ajoutez la société de routage qui la plie et la met dans l’enveloppe, l’achemine à la poste, etc., le chèque à sortir, cachet de la poste faisant foi, est colossal. Mais l’attaché de presse de la CITI dit que c’était « une petite erreur », une erreur de 100 millions de dollars minimum! Ben voyons! CELA VEUT DIRE QU’AUX US, COMME ICI, LES BANQUES SE PREPARENT JURIDIQUEMENT A UNE EVENTUELLE FERMETURE PENDANT UNE SEMAINE. Lire ici Market-Ticker. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©
http://www.jovanovic.com 2008-2010

Cette décision c’est pour ne pas rendre l’argent aux gens de manière  » légale  » lorsque le système financier sombrera.
Le bank holiday est pour bientot, l’attaque contre l’Iran ou une grosse faillite seront les deux déclencheurs principaux, tout le monde le sait mais personne ne s’en fait, c’est comique.

Dites à votre famille et à vos proches de réellement sortir l’argent des banques, elles sont en faillites, c’est une certitude.

ZORRO ET LA BNP
du 22 au 24 février 2010 : Dans un titre très fort, l’économiste JP Chevalier, un cavalier dans la nuit qui vend ses analyses entre 5.000 et 10.000 euros, a titré : BNP: Pas de panique, on coule! et il explique qu’au « 31 décembre 2009, le total des dettes se montait à 1977 milliards d’euros, soit 24,6 fois le montant des capitaux propres qui s’élevaient à 80 milliards d’euros ce qui représentait 4,1% du total des dettes. Les ratios de la BNP étaient donc totalement hors normes car µ doit être inférieur à 12,5, ou, autre formulation, le ratio Tier doit être supérieur à 8% ». Notre lecteur Mr Arfeuille nous fait le résumé sur la Société Générale et la BNP, « deux gigantesques bombes à retardement ». Et on comprend pourquoi les banques veulent garder votre argent à tout prix:

– Total des dettes réelles SG : 1000 milliards d’euros.
– Capitaux propres réels SG: 23,3 milliards d’euros.
– Ratio d’endettement µ SG: 42,9. Le total des dettes représente 42,9 fois le montant des capitaux propres.
– Pourcentage SG des capitaux propres par rapport aux dettes : 2,3 %.

– Total des dettes réelles BNP: 1987,6 milliards d’euros.
– Capitaux propres réels : 70,1 milliards d’euros.
– Ratio d’endettement µ : 28,4. Le total des dettes représente 28,4 fois le montant des capitaux propres.
– Pourcentage des capitaux propres par rapport aux dettes : 3,5 %.
Et il ajoute: « les banques communiquent sur leurs soi-disant « actifs », les banques roulent des mécaniques en montrant qu’elles possèdent des milliards d’euros d’ »actifs » … mais la moitié de ces soi-disant « actifs » ont une valeur réelle égale à zéro ». En effet, c’est ça qui a coulé Lehman Brothers, obligé de vendre de toute urgence ses 2 tours Coeur Défense à 100 milliards de moins que le prix d’achat! Et voici la conclusion de Mr Chevalier: Oui, mais la réalité est pire encore … BNP comptabilise les actions de préférence et les titres super subordonnés dans les capitaux propres, alors que ce sont des dettes de la banque vis-à-vis de l’Etat qui ne se considère pas comme actionnaire mais comme créancier … Ces informations se trouvent page 57 dans les Etats financiers consolidés non audités. Sur cette base, les chiffres réels sont différents de ceux qui sont publiés officiellement … Quand une banque publie une fois des informations qui ne donnent pas une image fidèle de la réalité, il y a de fortes chances pour qu’il y ait d’autres irrégularités quelque part (il y a certainement d’autres cadavres dans les placards selon l’expression consacrée). Enfin, j’ai le grand plaisir de constater que ce que j’ai écrit à ce sujet, mon µ (mu) est parfaitement juste puisque derrière la communication financière trompeuse de BNP, on voit très bien que les dirigeants ont bien compris l’importance de ce problème caché au bon peuple mais bien réel. A ma connaissance, je suis encore le seul à traiter de ce problème en France et en français ». Voir ses tableaux ici, merci à Mr Arfeuille. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2010

Vous voyez !!!! elles sont en faillites, elles ont changé les règles comptable pour repousser l’échéance

UN HOMME DETRUIT AU BULLDOZER SA MAISON SAISIE
du 22 au 24 février 2010 : Des réactions de plus en plus radicales aux US, comme cet homme qui a décidé d’exploser sa jolie maison afin que les banques et les impôts n’aient plus rien à saisir. Triste spectacle que voilà dans une tragédie qui se déroule aux US sans que les politiques ne lèvent un seul doigt. Obama a bien trahi les Américains. A ce sujet, cette semaine 4 banques rasées par la crise, la La Jolla Bank, la George Washington Savings Bank, Orland Park, IL, la The La Coste National Bank, La Coste, TX et la Marco Community Bank à Marco Island, FL.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :