Automobile : 54 000 emplois supprimés en France en 2009

En 2010, 10 000 à 15 000 nouveaux départs pourraient survenir chez les seuls constructeurs et grands fournisseurs.

Malgré la prime à la casse, 2009 a été une annus horribilis pour l’industrie automobile française. PSA Peugeot Citroën et Renault ont enregistré des pertes historiques de respectivement 1,1 et 3,1 milliards d’euros. L’année a également été sinistrée pour l’emploi : près de 10 000 postes ont été supprimés en France chez les constructeurs, environ 35 000 chez les fournisseurs et les sous-traitants (selon le rapport sur la filière commandé par Christian Estrosi, le ministre de l’Industrie), et 9 000 autres dans les réseaux de concessionnaires et les garages. Au total, près de 54 000 emplois ont disparu en un an.

Ces réductions d’effectifs s’expliquent par des plans de départs, essentiellement volontaires, décidés fin 2008 – au plus fort de la crise – et concrétisés en grande partie l’an passé. Ils concernent 6 000 personnes chez PSA, 4 400 chez Renault, 1 600 chez Valeo et 1 215 chez Faurecia.

La prime à la casse a certes permis aux immatriculations de bondir de 10,7 % l’an passé. Mais cette embellie a surtout profité à de petites voitures fabriquées en Europe de l’Est. Résultat, la production des constructeurs français dans l’Hexagone a baissé de 15,3 % l’an passé. Seules 1,5 million de voitures y ont été fabriquées, soit deux fois moins qu’en 1999.

En raison de l’arrêt des primes à la casse, les professionnels prévoient une baisse des marchés européens d’environ 10 % cette année. Selon Yann Lacroix, responsable des études chez Euler Hermes, les usines automobiles, «qui ne tournaient qu’à 65 % de leurs capacités en janvier dans l’Hexagone, devraient réduire leur activité à partir du printemps», lorsque les derniers véhicules commandés fin 2009, avant la baisse de prime à la casse, auront été assemblés.

Compétitivité menacée
Les départs continueront donc cette année chez les constructeurs et les fournisseurs. Euler Hermes prévoit de 10 000 à 15 000 emplois en moins en 2010. Mais c’est à présent chez les petits sous-traitants, qui, souvent faute de moyens financiers, avaient différé les réductions d’effectifs, que la casse devrait être la plus importante. 40 000 à 50 000 emplois sont menacés dans le secteur des équipementiers en 2010 et 2011, principalement chez les sous-traitants, selon le rapport sur la filière remis à Christian Estrosi.

Ces mauvaises nouvelles interviennent après la polémique sur l’éventuelle délocalisation totale de la Clio 4 en Turquie. Sous la pression de l’État, Carlos Ghosn, le PDG de Renault, s’est engagé à ce que son groupe «produise en France au moins le nombre de Clio qu’il vend en France». «Nous comprenons parfaitement les préoccupations sur la nécessité d’encourager l’emploi local et de décourager les délocalisations. Nous y sommes favorables à condition que cela se marie avec la compétitivité», explique-t-il, en soulignant que le coût horaire de la main-d’œuvre dans l’industrie en France a quasiment rattrapé celui de l’Allemagne.

Outre-Rhin, justement, Volkswagen a promis mardi de garantir l’emploi de 100 000 salariés allemands jusqu’en 2014, en échange de l’engagement de l’entreprise et des salariés d’«augmenter la productivité» et d’«indexer davantage les salaires sur les performances
le figaro

Tous ces gens ne retrouveront pas d’emploi, ou alors ce sera un mi temps en supermarché, pauvre gens broyés par les banquiers…

C’est énorme comme chiffre, et c’est encore 50 à 60 000 personnes, plus leur famille, qui vont se retrouver au chomage en 2010 et 2011.
L’industrie automobile européenne est morte et elle ne se relèvera pas.
Dans 18 à 24 mois ces gens n’auront plus rien de l’état et ils seront toujours au chomage, souvenez vous que Rocard a dit  » « Nous mettrons deux ou trois décennies pour sortir de cette crise  » .source

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :