Goldman Sachs a utilisé des instruments financiers complexes comme ceux qui ont été à l’origine de la crise financière américaine, pour aider la Grèce à dissimuler l’ampleur de sa dette.

Des banques de Wall Street comme Goldman Sachs ont utilisé des instruments financiers complexes comme ceux qui ont été à l’origine de la crise financière américaine, pour aider la Grèce à dissimuler l’ampleur de sa dette, écrit aujourd’hui le new york times.

Un montage élaboré par Goldman Sachs a notamment permis en 2001, juste après l’adhésion d’Athènes à l’Union monétaire européenne, d’aider le gouvernement grec à emprunter des milliards, selon le journal qui cite « des personnes au courant de la transaction ».

Ce schéma est resté caché du public car il prenait la forme d’une transaction sur devises, plutôt qu’un prêt. Il a aidé Athènes à respecter les règles édictées par Bruxelles en matière de déficit tout en continuant de vivre au-dessus de ses moyens, selon le Times.

Goldman Sachs a reçu quelque 300 millions de dollars de commission pour ce montage, selon le NYT citant « plusieurs banquiers au courant de la transaction ». En échange d’argent frais, le gouvernement grec a renoncé à des revenus futurs, comme des taxes d’aéroports ou des recettes du loto, pendant les années à venir.

Selon leurs détracteurs, ces accords n’étant pas été enregistrés comme des dettes trompent les régulateurs et les investisseurs sur la réalité de l’endettement du pays, selon le journal.

Le journal précise encore que début novembre 2009, trois mois avant qu’Athènes devienne l’épicentre de la crise de l’euro actuelle, une équipe de Goldman Sachs, dirigée par son président Gary Cohn, est arrivée à Athènes avec un instrument financier qui aurait permis à la Grèce de repousser à un avenir lointain le poids de la dette sociale. Ce mécanisme n’a toutefois pas été retenu.
le figaro

Cela fait plusieurs jours que nous le savons, mais le Figaro a attendu que le NYT en parle pour relayer l’info, et encore, ces abrutis rajoute un point d’interrogation alors que c’est un fait avéré.

Vous vous rendez compte que ces créateurs de fraudes étaient encore venus il y a 3 mois pour recommencer leurs magouilles de malsains.
Goldamn Sachs est complice de manipulation, elle doit être puni et perdre ses accrédiations en Europe, nous n’avons pas le choix, c’est une intrusion gravissime dans la souveraineté économique de l’europe.
En effet, puisque Goldman sachs SAIT (puisque c’est elle qui l’ a fait) que la grèce a menti, rien de plus simple pour cette banque de spéculer sur la faillite du pays, Goldman profite d’une faiblesse qu’elle a elle même créé, c’est trop facile, ce n’est pas du commerce, c’est du banditisme.
Les dirigeants de l’europe sont vraiment des cons, ils se foutent des spéculateurs, ça ne les interessent pas, pire ça les arrangent, les spéculateurs affaiblissent les états et l’UE les vassalise. La boucle est bouclée.

Que faire quand l’impunité règne ?

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :