La Russie voulait couler Fannie et Freddie

L’ancien secrétaire au Trésor américain Henry Paulson accuse la Russie d’avoir voulu couler les organismes immobiliers Fannie Mae et Freddie Mac, dans des mémoires à paraître dont des extraits ont été publiés dans le Financial Times.
(afp)- Dans ce récit intitulé « On the Brink » (« Sur le bord »), M. Paulson raconte qu’alors qu’il était à Pékin aux jeux Olympiques, en août 2008, il s’était fait raconter que Moscou avait voulu mettre en difficulté ces deux entreprises vitales pour le marché immobilier des Etats-Unis.

« Des responsables russes avaient fait une approche au plus haut niveau des Chinois, en suggérant qu’ensemble ils pourraient vendre d’énormes morceaux de ce qu’ils détenaient de ces entreprises afin de forcer les Etats-Unis à utiliser leurs pouvoirs d’exception pour les renflouer », écrit l’ancien secrétaire au Trésor.

« Les Chinois avaient refusé de s’associer à cette entreprise de déstabilisation, mais l’histoire était profondément troublante », s’émeut-il.

Les relations avec Moscou étaient tendues à l’époque, Washington soutenant la Géorgie dans la guerre éclair l’opposant à la Russie pour le contrôle du territoire séparatiste géorgien de l’Ossétie du Sud. Quant à Fannie Mae et Freddie Mac, ils étaient très mal en point, et allaient passer sous tutelle de l’Etat fédéral américain dès le mois suivant.

La Russie détenait alors plus de 65 milliards de dollars de dette de ces organismes, selon des données du Trésor américain.
source

Si c’est vrai, c’est assez marrant comme histoire, peut être que les chinois n’ont pas voulu plomber l’atmosphère de leur JO ou plutôt qu’ils savaient qu’en donnant un coup de fil menaçant, les américains garantiraient les deux sociétés, c’est d’ailleurs ce qui c’est passé.
Si c’est vrai, cela veut dire que les russes sont à l’affut de la moindre faiblesse US, ça promet, les usa
étant en rupture économique…
Et après l’expo universelle de Shangaï, les choses vont s’accelerer, à moins que les USA ne veuillent pas attendre…

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Réponses to “La Russie voulait couler Fannie et Freddie”

  1. Alcide Says:

    Bonjour Fonzi,
    De la guerre économique à la guerre tout court il n’y a qu’un petit pas, que peut-être les États-Unis ont franchi dans leur occupation toute militaire D’Haïti. Personne ne me fera croire que le gouvernement étasunien se préoccupe de ces malheureux , nous penserions tous plutôt qu’ils s’intéressent aux réserves de pétrole très importante que recèlent Haïti. En effet , en cas de déclenchement d’une guerre au Moyen-Orient la route traditionnelle du pétrole en sera coupé.
    Cette prise de contole augmente la probabilité d’un déclanchement rapide des hostilités.
    Je pense qu’il est bon que tes nombreux lecteurs prennent connaissance de ces reflexions :
    http://europebusines.blogspot.com/

  2. Vladivostok1919 Says:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :