Le plafond de la dette américaine haussé à 14 294 milliards, c’est tellement simple…

Le Sénat américain a approuvé jeudi le relèvement du plafond de la dette américaine de 12 374 à 14 294 milliards de dollars, soit une hausse d’environ 1900 milliards.

Les sénateurs ont approuvé la mesure par 60 voix contre 39. La Chambre des représentants doit encore se prononcer sur le sujet, avant que le texte ne soit envoyé au président Barack Obama pour promulgation.

En décembre, le Sénat et la Chambre avaient déjà adopté un relèvement du plafond de la dette du pays de 290 milliards de dollars.

Cette manoeuvre est employée afin d’éviter que le fonctionnement du gouvernement américain ne soit entravé par son incapacité à emprunter davantage.

«Il est malheureux que le vote d’aujourd’hui pour augmenter la dette fédérale se soit avéré nécessaire. Mais le fait est que ces dettes représentent des obligations sur lesquelles notre gouvernement s’est déjà engagé», a écrit le sénateur Kent Conrad président de la commission du Budget dans un communiqué diffusé après le vote.

Ce vote intervient au lendemain du discours sur l’état de l’Union lors duquel le président Barack Obama a promis davantage de responsabilité budgétaire pour réduire le déficit américain qui atteint des records.

Le Bureau du budget du Congrès des États-Unis (CBO) a indiqué mardi qu’il tablait sur une baisse du déficit budgétaire américain dès l’exercice 2010, après le record atteint en 2009.

Le CBO a toutefois mis en garde contre l’accumulation des déficits et leur coût.

Pour l’exercice 2009-2010 (entamé le 1er octobre) le déficit budgétaire devrait atteindre 1.349 milliards de dollars, soit 9,2% du PIB, a indiqué le CBO, à quelques jours de la publication du projet de budget de la Maison Blanche pour l’exercice 2011, attendu pour le début du mois de février.

Le déficit budgétaire américain a atteint 1.416 milliards de dollars en 2008-2009 (exercice clos fin septembre), soit environ 10% du PIB, selon les chiffres du Trésor.
la presse affaire

C’est si simple d’endetter un pays tout entier.Un peu de corruption, de compromission, et bcp de renoncement.
Nos élites travaillent contre nous, dans des proportions tout juste pensable.
À qui profite le crime, qui sont ces banquiers internationaux qui profitent de l’intérêt, de quelles banques viennent ceux qui ont détruit les souverainetés économiques des pays occcidentaux ?
Même une grand mère israélienne le sait…

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :