La France a obligé Haiti en 1825 de rembourser 150 millions de Francs pour dédommagement, le dernier paiement date de 1972…

Difficile de lire dans les journaux français les articles relatifs à la restitution, par la France, de la dette de l’indépendance haïtienne sans en être sinon choqué, du moins ressentir un certain malaise. Confusion plus ou moins pilotée en sous-main par le Quai d’Orsay, ignorance, voire indifférence ?

Rappelons les faits : le 1er janvier 1804, après treize ans d’une guerre sans merci, Saint-Domingue, le fleuron des colonies françaises de l’époque, devient indépendant sous le nom d’Haïti. La réaction de la métropole ne se fait pas attendre : elle impose un embargo à la jeune nation. C’est que l’ancienne colonie faisait vivre un Français sur huit. Après des années de tractations, en 1825, Haïti se voit obligé de verser à la France de Charles X la somme de 150 millions de francs lourds «destinés à dédommager les anciens colons». En échange, en fait, de la reconnaissance de son indépendance durement acquise. Le versement de cette somme est en outre assorti d’un accord d’exclusivité en faveur des produits français qui entrent désormais en Haïti sans droits de douane. La somme est empruntée à une filiale de banque française, la première et la seule du pays jusqu’au début du XXe siècle.

Pour rembourser l’emprunt ainsi contracté, l’état haïtien a eu recours pendant plus d’un siècle à la levée de lourds impôts sur la paysannerie. En 1942, le gouvernement d’Elie Lescot a même lancé un appel à souscription national pour réunir ce qui devait être la dernière tranche du remboursement jusqu’auprès des élèves du primaire. La dette ne sera définitivement soldée, remboursée au dernier sou, qu’en 1972. Voilà les faits.
suite article libération

Une fois de plus la stupéfaction est totale, et après on ose dire que Haiti est maudite, je crois surtout que l’occident a fait payer le prix fort l’établissement de la première République noire au monde, 12 ans après la première République française…

Je ne connaissais pas du tout cette histoire, c’est véritablement honteux, les Haitiens ont payé pendant 147 ans une dette totalement illégitime.Dans le même esprit, j’ai cru comprendre que les négociation d’Évian en 1962 ont beaucoup tourné autour du gaz et de la poursuite des travaux nucléaire dans le désert.
C’était cela la France, une puissance coloniale qui se croyait tout permis.

Voila quelques articles du site de Michel Collon sur Haïti :
Je souffre pour Haïti

le dette exterieur d\'Haïti, une hypocritie française

le ventre des pauvres sous controle des ploutocrates

Haïti, la malédiction n\'existe pas

Fidel Castro, les origines de la pauvreté de nos voisins
Michel Collon, \" sans les esclaves nous serions perdus \"

Tous ces articles sont très importants, ils mettent les points sur les i.
Le site de Michel Collon est excellent.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

14 Réponses to “La France a obligé Haiti en 1825 de rembourser 150 millions de Francs pour dédommagement, le dernier paiement date de 1972…”

  1. Gutknecht Says:

    Et si les catastrophes naturelles avaient une toute autre origine ? La machine à séisme existe . Elle avait été conçu, à partir de techniques déjà connues, par les soviétiques pour créer de micro séisme afin de controler d’éventuels vrais tremblements de terre . A l’issue de la guerre froide, les américains auraient achetés cette machine, qu’en ont ils faits et quels développements ont ils apportés à cette technologie ? (video à voir en lien)
    Etrange coincidence, un des rares batiments à etre resté debout à Port au prince, c’est l’ambassade américaine, véritable « bunker comme celle de Bagdad, construite aux normes antisismiques pour résister à tous les tremblements de terre .
    Pourquoi ces américains profitent ils de cette catastrophe, pour envoyer des parachutistes et des marines, si ce n’est pour occuper le pays, alors que des unités du génie ou des unités sanitaires auraient été plus utiles .
    Dans le meme temps, une véritable armada, avec porte avions, croise
    dans les eaux haitiennes .
    Selon d’autres informations, Haiti, posséderait dans son sous sol des réserves d’hydrocarbure, qui pourraient etre supérieures à celles du Vénézuéla, Haiti posséderait également des gisements d’irridium, indispensable aujourd’hui, pour la confection des armes de nouvelle génération . Les américains toujours à la recherche de nouvelles ressources énergétiques et de minerais spéciaux pour maintenir leur hégémonie, savent tout cela, profitent il de l’occasion pour s’en accaparer.
    (lire également ce que dit Jean Pierre Petit, sur les armes sismiques et leur possible utilisation, en lien)

    http://www.dailymotion.com/video/xbw0pn_la-machine-a-seisme_tech

    http://www.jp-petit.org/Divers/Armes_sismiques/Armes_sismiques1.htm

  2. Anonyme Says:

    C’est fou cettedette quand même, 140 années à payer pour rien

  3. MB Says:

    Rien qu’en lisant ça, j’ai les larmes aux yeux, non pas de tristesse mais de colère. Toutes ses tragédies vécu par Haïti après l’indépendance, la France est entièrement responsable, pourquoi tant d’injustice envers ce peuple! La FRANCE! Tu ne dois pas avoir honte mais reconnais tout simplement tes erreurs

    • lilwayne509 Says:

      Faut pas rêver quand même. Ca n’arrivera jamais, la France est un pays arrogant…il suffit de voir comment vous traiter vos immigrés ici. Dépouiller mais surtout pas payer ni reconnaître… . Pauvre d’eux tout de même.

  4. nono Says:

    Après l’Afrique la France va être tenu responsable de ce qui se passe en Haiti!!!!

    Mais qu’on fait les français pour être responsable de toutes les misères du monde.

    Même si tout ces tissus d’ânerie se révélaient exact est ce que les Francais de 2010 doivent payer pour ceux de 1805???

    Plus il y a de miséreux dans le monde plus on trouve de pays piller par la france il y a 200 ou 300 ans!!!

    • lilwayne509 Says:

      «  »Mais qu’on fait les français pour être responsable de toutes les misères du monde. » »

      C’est simple, sortez un truc carré qui s’appelle un livre d’Histoire, et voyez en plein action le pays des droits de l’homme. lol qu’elle arnaque quand même.

  5. MB Says:

    1825 à 1972 y a une très grande différence , il faut arrêté d’insulter l’intelligence des autres, surtout nous les Haïtiens. Certain diront qu’il faut laisser le passé derrière soit mais dans ce cas de figure, le passé nous rattrapra toujours

  6. Youyou Says:

    LA DETTE HAÏTIENNE = UNE HYPOCRISIE DE MAUVAIS PAYEUR

    NON, ce n’était pas pour RIEN.
    La dette était le remboursement des dommages aux colons blancs et aux mulâtres (expulsés, expropriés ou éliminés).

    Ca s’appelle du droit international.
    On ne peut pas faire ce qu’on veut, où on veut, quand on veut.
    Sinon on termine seul et pauvre.
    La Belgique a payé sa scission à la Hollande.
    La France a payé les dommages de guerre de 1970 aux allemands.
    Le mieux est de le faire très vite.

    Les haïtiens n’ont jamais voulu payer.
    Sauf que quand ils étaient dans la merde (c’est à dire cycliquement, car ils se sont empressés de retrouver leurs PURES traditions esclavagistes AFRICAINES), ils faisaient appel aux crédits internationaux pour que certains puissent s’enrichir.

    Et la méchante France a toujours paternalistement cédé aux demandes des Haïtiens. Et reprêté de l’argent. Devait-elle les laisser crever de faim dans les guerres civiles ???

    Annuler la DETTE AURAIT COÛTE BIEN MOINS CHER A LA FRANCE.
    200 ans de PORTAGE D’HAÏTI A BOUT DE BRAS, POUR PAS QUE CETTE REPUBLIQUE-FILLE, VISAGE DE LA DEMOCRATIE NOIRE NE S’EFFONDRE, POUR QUE LE MONDE ENTIER NE RICANE PAS DE L’HERITAGE REPUBLICAIN ET SE GAUSSE DES NOIRS EN LES TRAITANT D’INCAPABLES !!! (merci la franc-maçonnerie d’avoir autorisé cette charité pendant 2 siècles !!!)

    La gentille république haïtienne a interdit le droit d’existence AUX BLANCS ET AUX MULATRES (ceux qui n’ont pas fui ont été assassinés).
    Première république raciste au monde, elle a spolié tous les NON NOIRS.
    BRAVI-BRAVO !!!
    D’ailleurs c’est ce qui est en train de se passer en Afrique (les méchants blancs racistes, sont en train d’être chassés de partout, ce sont des méchants blancs racistes, je caricature à peine).

    La moitié des colons blancs avaient affranchis leurs esclaves dès le 18e s. C’était une île en plein développement, et il suffit de regarder l’état de Saint-Domingue (c’est la même île), où la diversité culturelle et raciale a survécu, pour comprendre comment l’enferment et le racisme des Haïtiens les a perdus !!!

    Le drame, a surtout été que les haïtiens avec leurs nouveaux maîtres noirs, ne voulaient pas retourner dans les champs de canne à sucre et travailler dur pour l’exportation, (ils voulaient juste leurs petites cultures vivrières, ce qui n’est pas illégitime, mais que les maîtres noirs REFUSAIENT, on ne s’enrichit pas sur la culture vivrière des paysans).

    L’île a régulièrement réemprunté, faisant occasionnellement mine de vouloir acquitter la dette, pour obtenir de nouveaux crédits.
    Par moment, en effet, Haïti (île au potentiel immense et dévasté par la connerie humaine), avait besoin de crédit (pour se développer, en ce qui la concerne, plutôt pour survivre).

    La richesse coloniale s’est vite dilapidée. La richesse ne se crée pas de nulle part. On ne fabrique pas l’argent par convention mais par créativité (savoir-faire, techniques, travail…)

    Les haïtiens n’ont jamais compris qu’une chose, leurs élites pouvaient dilapider, la France prêtera toujours en faisant amende honorable en plus, car il faut beaucoup d’humilité pour que les pauvres pardonnent la charité qui leur est faite !

    • lilwayne509 Says:

      A vous aussi, je vous conseille de prendre le truc carré qui s’appelle un livre d’Histoire, parce que la vôtre comme l’ a dit « Shaïa » ci-dessous, vous l’avez trouvé dans une boîte de kinder surprise on dirait… .

      Vous dîtes :

      La gentille république haïtienne a interdit le droit d’existence AUX BLANCS ET AUX MULATRES (ceux qui n’ont pas fui ont été assassinés).

      Ma femme est une « mulâtre » d’origine haïtienne, ce qui suppose que ces ascendants n’étaient pas tous d’origine africaine. Ce qui suppose encore qu’ils ont dû avoir survécut pour qu’elle soit là aujourd’hui.
      C’est étrange comme nous, au Canada, nous en savons bien plus sur les haïtiens que vous les français, alors qu’il s’agissait quand même d’un de vos colonies les plus riches.

      « D’ailleurs c’est ce qui est en train de se passer en Afrique (les méchants blancs racistes, sont en train d’être chassés de partout, ce sont des méchants blancs racistes, je caricature à peine). »

      En même temps, à moins d’être sado-maso, vu ce que l’ Afrique a subit de la part de nous autres peuple civilisé, le contraire m’aurait étonné.

  7. Youyou Says:

    guerre de 1870
    oups

  8. Shaia Says:

    @Youyou

    1/ trouve-moi les documents qui relatent l’esclavagisme au sens de la Traite en Afrique noire…bon courage.

    2/ Il s’agissait d’une guerre d’indépendance, cette guerre il l’avait légitimement gagné. Est-ce qu’on a demandé à Napoléon de payer une dette pour tout les pays qu’il a conquis ?
    Cette dette reste bel et bien illégitime à ce jour.

    3/ Le dédouanement c’est facile mais faire face à ses responsabilités c’est autre chose.

    4/ Non seulement tu dis des choses fausses : république raciste ???mais là c’est l’hôpital qui se fou de la charité mon pauvre !!!
    C’est la France qui a institutionnalisé le racisme ( Code Noire ) et tu oses sous-entendre que les esclaves d’haiti sont à pointer du doigt pour avoir voulu se débarrasser de leurs oppresseurs qui les traitait pire que du bétail ??? Et tu veux maintenant qu’on s’apitoie sur ces pauvres colons ????

    Je vais t’apprendre un truc, Toussaint, comme Dessallines, le plus féroce des deux pourtant, ont attribué des terres en haiti à des polonais, des allemands et souhaitait que règne l’égalité entre noir blanc et mulâtre, certes c’était pas gagné, on évince pas 400 ans d’habitude comme ça, surtout que toute l’économie de l’île reposait sur ce système, tout le monde ne connaissait que ça…Dessallines avait épargné les allemand et les polonais pour avoir refuser de suivre l’ordre de la France : massacrer tout les noirs adultes de Saint-Domingue. Leur descendants sont encore présent en Haiti. Les colons ont été assassinés pendant la guerre d’indépendance mais cela a cessé une fois la bataille gagnée.

    Alors tu sais quoi, ta merveilleuse érudition va la tartiner ailleurs.

    La France a été et reste encore d’une bassesse monumentale.

  9. Shaia Says:

    @ youyou

    Là où on voit votre débit d’âneries et votre mauvaise foi, pire, vos mensonges…

    « La moitié des colons blancs avaient affranchis leurs esclaves dès le 18e s. C’était une île en plein développement, et il suffit de regarder l’état de Saint-Domingue (c’est la même île), où la diversité culturelle et raciale a survécu, pour comprendre comment l’enferment et le racisme des Haïtiens les a perdus !!! » »

    1/ Affranchis parce que le gouverneur de l’île l’avait imposé, et le gouverneur ce fut Toussaint Louverture. Tout les historiens s’accordent à dire que son génie diplomatique, militaire et ses talents de négociateurs menés l’île à bien jusqu’à l’arrivée de Leclerc et Rochambeau, qui voulait quoi : rétablir l’esclavage abolit par Toussaint sous l’ordre de Napoléon.

    Vous faîtes en plus un amalgame colossal avec la république dominicaine ( Saint-Domingue sa capitale ) et haiti ( ex Saint-Domingue de nom ). La république dominicaine a eut une histoire différente de celle d’haiti car celle-ci n’était pas soumise à la france mais à l’espagne. Le soi-disant métissage qui a survécut dans cette partie de l’île n’a rien eut avoir avec ce que vous déclarez. Dans la partie française de l’île, les africains était simplement majoritaire : de mémoire 500000 esclaves noirs pour 30000 blancs et autant de mulâtres. Du côté de la république dominicaine moins prospère à l’époque, les esclaves noirs étaient de 40000, qui se mélangèrent aux quelques indiens survivant du massacre espagnole et aux colons de manières forcés. Du côté français, la quasi-totalité des indiens avait été massacré. Plus tard, le dictateur Trujillo mènera une campagne d’assassinat envers les noirs de l’île ( haitien ou pas) afin de rendre sa nation plus « blanche », en privilégiant l’immigration européenne. Là par contre, si vous voulez parler de racisme… Eux non jamais eut à payer de dette, non jamais souffert d’un embargo d’un siècle.

    Et vous vous permettez d’ironiser sur le faîtes qu’haiti pour honorer cette dette à dû en plus s’endetter auprès des banques françaises…

    Si la bêtise était une personne alors je l’ai devant moi.

    Donc ce racisme que vous dénoncez était du côté des colons, la réponse des esclaves d’haiti fut seulement sans appelle. D’ailleurs, c’est dessus que reposer tout le système non ?

    Quelle honte…Madame ou monsieur vous êtes une abbération…En plus de cela la connaissance de l’Histoire que vous parsemez est pire que du révisionnisme. Ayez au moins l’amabilité de citez vos sources ?

    L’enfermement les as perdu ? Oui…parce qu’on les as isolé de force.

    L’embargo internationale imposé par la france pendant un siècle c’est la faute d’haiti aussi pendant qu’on y est non ?

  10. Shaia Says:

    “La moitié des colons blancs avaient affranchis leurs esclaves dès le 18e s. C’était une île en plein développement, et il suffit de regarder l’état de Saint-Domingue (c’est la même île), où la diversité culturelle et raciale a survécu, pour comprendre comment l’enferment et le racisme des Haïtiens les a perdus !!!” »

    Mais pour en revenir sur vos déclarations…je pense avoir fait un contre sens vous parlez bien d’haiti mais je réitère mon propos dans ce cas : ce qui annule dans la même phrase votre théorie de génie. C’est Toussaint Louverture qui faisait prospérait l’île, c’est encore lui qui abolit l’esclavage sur Haiti et ce ne fut pas une initiative des colons. Peu d’entre eux, avant cela, n’affranchissait les esclaves. Il somma à la nouvelle nation haitienne ( noire, blanche, mulâtre ) de vivre ensemble, d’ailleurs je vous invite à lire la constitution qu’il avait mit en place et qui prouve ce que je dis.
    Belle leçon d’humanité non ? Les ex exclave pardonner à leur maîtres les sévices inhumaines auxquelles ils avaient été accoutumés. Donc les haitiens ne pouvaient être raciste et accepter de vivre ensemble en même temps… .

    Quand à la dette, ils payèrent jusqu’au dernier denier ( possible de payer ).

    Je réitère, votre connaissance de cette Histoire là est NUUUUUUUUUUUULLLLLLLLLLLLLLLEEEEEEEEE.

    Mais bravo. Bravo. Je me suis bien marrer en vous lisant. Laissez moi deviner vous êtes aussi un partisan des bienfaits de la colonisation:  » n’est aveugle que celui qui ne veux pas voir… ».

    Je m’arrête là.

  11. Shaia Says:

    Ah oui et autre chose…En Afrique il y avait l’esclavage avant les européens sauf que…cette esclavage était le fait de l’ Afrique du nord particulièrement, elle a duré 14 siècles. Je sais que c’est un bon moyen pour la France de se dédouaner mais là où ça ne peut pas marcher quand elle parle de l’Afrique, c’est que se sont des Noirs africains qui ont été vendus et mit en esclavage, pas les arabes esclavagistes. C’est bien deux domaines différents…donc les soi-disante pratiques de l’esclavage en Afrique noire reste encore à prouver lol mais j’ai confiance, tôt ou tard le jeu ne prendra plus. Les gens cultivés cherchent la vérité.

    Honneur et respect à Haiti.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :