Que pensez du cas de la centrale nucléaire de Lemoniz au pays Basque, jamais terminée grace à la très forte pression d’ETA. C’est sans équivalent comme situation…

La centrale nucléaire de Lémoniz est une centrale nucléaire en Biscaye qui n’a jamais fonctionné. La construction de cette centrale nucléaire a été arrêtée à la suite des attentats répétés de l’ETA.

En effet en 1972, le gouvernement Franquiste veut construire une centrale nucléaire sur la cote Basque, rien que ça, alors que deja au sud d’euskadi, une autre centrale est terminée depuis un an, celle de Garonna dans la province de Burgos, tout près de l’Alava une des trois provinces du pays Basque espagnol avec la Biscaye et Guipuzcoa.

L’Espagne est un pays assez grand, pourtant, sur les trois premières centrales nucléaires une est en plein milieu du pays basque et l’autre sur son immédiate frontière sud, faut il y voir une quelconque volonté politique, une sorte de cadeau empoisonné. Et dans le même registre, jusqu’en 1989 sur les 9 réacteurs espagnols 4 étaient en Catalogne, c’est dure d’avoir des velléités indépendantistes…

Bon, que s’est il passé pour que la centrale nucléaire de Lémoniz soit abandonnée, une fois contruite ?

C’est assez simple, une très forte opposition public à ce projet, fin aout 1976, une marche d’opposants entre Plencia et Górliz en Biscaye rassemble 50 000 personnes et le 14 juillet 1977 ce sont 150.000 personnes qui manifestent à Bilbao.
L’opposition viscérale au projet de Lemoniz 1 et 2 s’appuie sur 3 points :
un : le danger inhérent à toute installation nucléaire.
deux : le site choisi pour la construction de l’usine, en pleine réserve naturel et avec une faune marine fragile (plusieurs études ont souligné la pollution marine irait jusqu’à 170 km dans le cas d’une fuite radioactive), et à seulement 20 kilomètres d’une ville d’un million d’habitants, comme le Gran Bilbao.
trois : les irrégularités flagrantes dans le reclassement de la terre, celle des  » régions rurales et
Parc  » soudainement devenu  » un usage industriel « .

L’ETA a opté pour d’autres méthodes, selon eux les pétitions et les manifestations ne servent à rien.

Ils se sont alors engagés dans une confrontation armée avec le gouvernement et dans des actes de sabotages.

Le 18 Décembre 1977, L’ETA attaque la caserne de la Guardia Civil qui surveille la centrale nucléaire, un ettara, David Alvarez est mort dans la fusillade.

Le 17 Mars 1978, une bombe de forte puissance est placée dans le réacteur en construction, les dégat sont très importants et Alberto Guerra et Andrew Black, deux ouvriers trouvent la mort.

Le 3 Juin 1979 meurt un militant anti-nucléaire, Gladys del Huet, abattu à bout portant par la guardia civil lors d’un rassemblement à Tudela (Navarre) , accentuant ainsi le climat délétère et violent.

Le 13 Juin 1979, une autre bombe explose dans la salle des turbines, un autre travailleur, Angel Banos meurt.

Le 29 Janvier 1981, c’est l’ingénieur en chef de la centrale qui est enlevé, un certain Jose Maria Ryan.L’ETA donne une semaine au gouvernement pour démolir l’usine, sinon l’otage sera exécuté.Le gouvernement refusa et en dépit d’une très forte mobilisation pour la libération de l’otage, Jose Maria Ryan est retrouvé assassiné.
Et même si politiquement, cet assassinat fut une lourde défaite pour ETA, l’objectif principal fut pleinement atteint, sans l’ingénieur en chef, la centrale pris encore un retard important.

En 1981, le gouvernement central a transféré les pouvoirs de l’énergie au gouvernement basque et à la fin de l’année le projet de l’usine est relancé avec l’appui des partis politiques basques et la création d’une joint-venture avec des capitaux publics et privés pour terminer la construction et gérer l’usine.

MAIS

Le 5 Mai 1982 le directeur de cette entreprise Angel Pascual Mugica, qui doit relancer les travaux est assassiné également.Ce qui déstabilisa une fois de plus la centrale, et il semblerait que certains ouvriers aient commis des actes de sabotages pour enrayer tout progrès dans la construction.

En septembre 1982, surement en en ayant super marre, le gouvernement centrale signe un décret qui implique l’état dans l’achèvement des travaux. Mais un mois plus tard, le PSOE a remporté les élections générales et ordonne le gel du nucléaire en 1984.

Lemoniz est quasiment terminée mais n’a jamais fonctionné.

Qu’en pensez ? L’ ETA est responsable de la mort d’un des siens,de trois ouvriers, d’un ingénieur et d’un chef d’entreprise.
Stratégiquement, c’est une victoire, ETA ne voulait pas de centrale nucléaire au Pays Basque et il n’y en a pas, ils ont pris leurs responsabilités, ils sont pris des risques, ils ont été courageux.Les morts sont bien évidement de trop, je ne connais pas les circonstances des décès des ouvriers, je veux dire par la que je ne pense pas qu’ ETA ait décidé de tuer délibérement ces trois ouvriers, j’imagine que c’est du sabotage qui a mal tourné.N’oublions pas que la plupart du temps ETA previent la police avant les attentats, et évite le plus possible les civils.
Ce qui n’est pas le cas pour l’ingénieur et le patron qui ont été assassinés de sang froid.C’est leur stratégie, des assassinats ciblés exactement comme les américains avec leurs drones…
Tuer est mal, mais en l’occurence ici, nous sommes en face d’un groupe armé qui revendique le droit de se défendre et défendre son espace géographique et sa culture.Non pas que tuer soit normal, mais que tuer soit une possibilité.C’est une logique dont l’Autorité a très peur, puisque seul l’état a le monopole de la violence et il a peur de perdre ce privilège, peur de se retrouver à égalité avec le peuple.

Bref, vous avez vu, quand des gens suffisament motivés se donnent un objectif louable et qu’ils n’ont pas peur, les résultats sont la.
C’est une question de prendre la mesure d’un péril, plus le péril est important,plus la possibilité d’avoir recours à des moyens non conventionnels se justifie.
Je parle de situation qui sont extrèmement rare, comme une invasion, le basculment vers un système fasciste, un effondrement économique, une vaccination obligatoire….

Commencez à changer de logiciel dans votre tête, soyez réactif, continuez à être stupéfait, ne vous habituez pas aux dysfonctionnements malsains de notre société.
La puissance de votre esprit est sans limite, et sachez que l’imagination est le premier pas vers l’action.
C’est parceque l’imagination a disparu que la projection de soi dans l’action n’est plus possible.
C’est comme si nous avions tous été maraboutés……
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_centrales_nucléaires_espagnoles
1140797449.html
traduction google

http://es.wikipedia.org/wiki/Central_nuclear_de_Lemóniz

http://fr.wikipedia.org/wiki/Communauté_autonome_du_Pays_basque

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

13 Réponses to “Que pensez du cas de la centrale nucléaire de Lemoniz au pays Basque, jamais terminée grace à la très forte pression d’ETA. C’est sans équivalent comme situation…”

  1. Vladivostok1919 Says:

    Confirmation du dernier article sur Marketskeptis http://www.marketskeptics.com/

    Voir ces articles

    http://theemergencyfoodsupply.com/archives/the-coming-world-famine-will-2010-be-the-year-the-world-runs-out-of-food
    http://www.india-server.com/news/global-food-shortage-may-cause-riots-242.html
    http://www.telegraph.co.uk/science/science-news/3340417/Food-shortages-how-will-we-feed-the-world.html
    http://effetsdeterre.fr/2009/12/08/2010-annee-de-famine-pour-quelques-grains-de-riz/

    Etc…

  2. fonzibrain Says:

    hihihiihhi, thank vladi, truc de dingue, on sera bien nous chez nous avez notre jardin quand les gens vont crever la dalle, ils vont faire mourrir de faim les gens c’est dingue
    la famine est une arme de destruction massive, comme les anglais en inde ou les bolcheviks en ukraine.
    2010, 2011, 2012, ces trois années vont être folles

  3. Vladivostok1919 Says:

    Oui, façon de parler…
    Je serais aux USA à ce moment là.

    Les articles Markskeptics et Emergencyfoodsupply sont assez accablants…
    Tout les confirmes.
    Les vieux articles comme les nouveaux.
    Une confirmation du docu de Arte, sur le crash alimentaire, aussi.

    http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=20601103&sid=aubdC_KeCOvM
    http://www.brazzaville-adiac.com/index.php?action=depeche&dep_id=34896&cat_id=2&oldaction=home&regpay_id=0
    http://www.euractiv.com/fr/pac/monde-menace-nouvelle-crise-alimentaire-2010/article-187709

  4. fonzibrain Says:

    tu vas faire quoi la bas, surtout en ces temps de menace ?

  5. or1618 Says:

    La centrale nucléaire à quand même été construite !
    Il y a mieux et simplement par la mobilisation de toute une population :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_Plogoff
    Il est donc faux de dire : « C’est sans équivalent comme situation… »

  6. fonzibrain Says:

    HELLO OR118
    c’est ça qui est dinge, la centrale est quasiment terminée et pourtant elle ne fonctionne pas, il n’y a jamais eu de combustible.

    Ce que je veux dire c’est que même si la volonté politique pour faire la centrale était forte, l’opposition était encore plus forte.

    et une fois les travaux commencé, d’habbitude les gens lache l’affaire, le fait accompli ne fonctionne pas avec eta.

    mais tu as parfaitement raison de donner cet exemple que je ne connaissais pas et il est évident que cette méthode est bien mieux que celle de l’ETA

    quand je dis  » C’est sans équivalent comme situation,  » c’est quand une centrale a été construite mais qu’elle n’est pas utilisée parceque des gens font tout ce qu’ils peuvent pour qu’elle ne fonctionne pas.

    mais comme tu peux le voir, c’est tout le pays basque qui était contre cette centrale, de gigantesque manifestation ont eu lieu, et le gouvernement encore un peu fasciste même après la mort de franco (1975) ne voulait rien savoir

    et en plus un manifestant non violent a été abattu d’une balle dans la nuque à bout portant.

    La méthode de l’ETA est celle du désespoir , lorsque toutes les autres méthode non violente ont été utilisé sans résultat.

  7. Vladivostok 0909 Says:

    Par rapport à ce sujet, voir aussi l’historique du http://www.terrorisme.net/p/article_201.shtml – ou du http://fr.wikipedia.org/wiki/Weathermen

    Mais je suis beaucoup plus cool de mon coté, et je vais à SF pour rejoindre ma nana, étudier la permaculture et bosser dans une ferme avec des babas, alors on reste concenttré

  8. fonzibrain Says:

    Lol tu assures trop de faire ca, tu reviens en france ensuite ou tu reste la bas longtemps ?
    j’adorerais rester cool, mais plus le temps passe, plus j’ai les boules et c’est pas très bon pour mon karma….

  9. Vladivostok 1919 Says:

    On verra bien, je pense que ce sera interessant.. C’est pour au moins 2 ans, SI tout se passe bien, vu que je serai en Californie.

    Pour le reste, je reste d’accord avec ce que dis Mike Ruppert.. Essayer de « sauver le monde » c’est risquer d’être gravement déçu. Le plus réaliste étant de s’attacher à prendre en charge ses proches.
    De retour dans mon village natal depuis 2 mois, après 6 ans à l’étranger, j’ai dèjà été voir les petits papis, les retraité jardiniers, qui passent leur temps dans leur potager. J
    e les ai sensibilisé au problèmes des graines bio ou non (« réutilisables »). Commandé à kokopelli, parlé permaculture..
    Ca les fait marrer pour le moment et c’est assez cool comme contact, et sans e^tre catastrophistes avec eux, ils voient l’intêret tout de suite..

  10. Deux ans de prison pour l’ancien porte parole de Batasuna(interdit). Honteux, il ne faisait pas parti de l’appareil militaire. « SHOAH PLANETAIRE Says:

    […] anglais ont discuté avec le Sinn fein et Gerry Adams et il y a eu la paix. L’épisode de la centrale nucléaire inachevée est important, les basques ne lachent […]

  11. sette-Nave Says:

    EVVIVA ETA!!
    Les terroristes ne sont pas là où on le dit!

  12. Anonyme Says:

    pov taré

  13. En suivant le littoral du pays Basque espagnol | le petit karouge illustré Says:

    […] https://fonzibrain.wordpress.com/2009/12/18/que-pensez-du-cas-de-la-centrale-nucleaire-de-lemoniz-au-… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :