Tous les soldats qui ont le syndrome du Golfe ont des anticorps anti squalène, ha bon…

Gulf War Syndrome (GWS) is a multisystemic illness afflicting many Gulf War-era veterans. The molecular pathological basis for GWS has not been established. We sought to determine whether the presence of antibodies to squalene correlates with the presence of signs and symptoms of GWS. Participants in this blinded cohort study were individuals immunized for service in Desert Shield/Desert Storm during 1990-1991. They included 144 Gulf War-era veterans or military employees (58 in the blinded study), 48 blood donors, 40 systemic lupus erythematosus patients, 34 silicone breast implant recipients, and 30 chronic fatigue syndrome patients. Serum antibodies to squalene were measured. In our small cohort, the substantial majority (95%) of overtly ill deployed GWS patients had antibodies to squalene. All (100%) GWS patients immunized for service in Desert Shield/Desert Storm who did not deploy, but had the same signs and symptoms as those who did deploy, had antibodies to squalene. In contrast, none (0%) of the deployed Persian Gulf veterans not showing signs and symptoms of GWS have antibodies to squalene. Neither patients with idiopathic autoimmune disease nor healthy controls had detectable serum antibodies to squalene. The majority of symptomatic GWS patients had serum antibodies to squalene.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/

Gulf War Syndrome (GWS) est une maladie multisystémique qui affligent la guerre du Golfe de nombreux anciens combattants du temps. La base moléculaire pour GWS pathologique n’a pas été établie. Nous avons cherché à déterminer si la présence d’anticorps anti-squalène est en corrélation avec la présence de signes et symptômes de GWS. Les participants à cette étude de cohorte ont été aveuglés individus immunisés pour le service en Bouclier du désert / Desert Storm en 1990-1991. Ils ont inclus 144 vétérans de la guerre du Golfe époque ou employés militaires (58 en l’étude en aveugle), 48 donneurs de sang, 40 patients atteints de lupus érythémateux systémique, 34 récipiendaires d’implants mammaires en silicone, et 30 patients atteints du syndrome de fatigue chronique. Des anticorps sériques au squalène ont été mesurés. Dans notre petite cohorte, la majorité substantielle (95%) des patients malades ouvertement déployées GWS avaient des anticorps au squalène. Tous (100%) des patients vaccinés GWS pour un service en Bouclier du désert / Desert Storm qui ne s’est pas déployé, mais il avait les mêmes signes et les symptômes que ceux qui n’ont déployer, présentaient des anticorps contre le squalène. En revanche, aucun (0%) des anciens combattants déployés golfe Persique qui ne présentent pas les signes et les symptômes de GWS ont des anticorps aux squalène. Ni les patients présentant une maladie auto-immune idiopathique, ni les témoins sains présentaient des anticorps sériques détectables à squalène. La majorité des patients symptomatiques GWS avaient des anticorps sériques au squalène.
traduction google

Ce site du gouvernement est vraiment génial, c’est sur le même site que nous apprenions que du baryum est bel et bien épandu dans l’atmosphère, et nous avons la un article qui date de fevrier 2000, nous disant que tous les soldats malades du syndrome de la guerre du golfe ont des anticorps anti squalène, même ceux qui n’ont pas été déployés…
Donc même si l’UA ou autres résidus de destructions de stock d’arme chimique ont empoisonné les soldats, il semblerait que le squalène soit l’élément commun à ce syndrome de la guerre du golfe.
Que voulez vous de plus comme preuve, les symptomes de ces syndromes de la guerre du golfe se sont déclarés au bout de deux ou trois ans, et les enfants conçus par ces militaires malades ont également été malades.C’est un véritable cauchemar et c’est scandaleux que l’on utilise encore cet adjuvant.Le pire étant que le squalène n’est qu’un bonus, puisque certains vaccins n’en possèdent pas.La vaccination doit servir à inoculer une maladie, ou des nanopuces ou que sais je encore MAIS EN AUCUN CAS POUR NOUS SOIGNER.

Une preuve que notre santé n’est en aucun cas le soucis des politiques et des industries pharmaceutiques :

Merci Vladi

Et oui, soigner n’est pas rentable, ce qu’ils veulent c’est controler la maladie dans des traitements chroniques, bientot les cancéreux payeront une sorte d’abonnement pour avoir des médicaments qui les maintiennent en vie sans réellement les guérir, je ne plaisante pas, j’ai vu un documenaire il y a quelques mois qui expliquait cela, les cancers seront contenus, un peu comme un diabete. Alors que de nombreuses techniques, méthodes, médicaments peuvent prévenir et soigner beaucoup de cancers.Comme dit un ami, ce sont les malades qui rapportent le plus et non les personnes en bonnes santé. Quand est ce que les gens comprendront que les industries pharmaceutiques DOIVENT RENDRE MALADE les gens pour gagner de l’argent.Regardez aux USA ou des maladies mentales ont été inventées à des gosses pour pouvoir vendre des cachets.

Aujourd’hui, compte tenu d’une corruption généralisée et d’une morale héritée des nazis d’IG farben, il faut faire très attention au système de santé et aux hopitaux, les maladies nosocomiales étant le comble de l’hopital.
Renseignez vous sur l’argent colloidal, l’extrait de pépin de pamplemouse, l’eau de quinton, le silicium organique,( pas le G5, il semblerait qu’il soit stabilisé au parabene ), ou le chlorure de magnésium.Et surtout, je sais que c’est con de dire ça, mais ne soyez pas stressé, rigolez et riez le plus souvent possible, et soyez curieux, la curiosité empèche de tourner en rond…

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Tous les soldats qui ont le syndrome du Golfe ont des anticorps anti squalène, ha bon…”

  1. yvon Says:

    je suis atteint du syndrome de la guerre du golf après vaccination en hiver 2009 contre la « terrible » grippe H1N1 avec le vaccin pour le peuple ! le PANDEMRIX contenant du squalène AS03 , la même mollécule que celle des GI US marines (MF59) dans les 6 doses qu ils ont reçus contre l anthrax avec squalene , cette maladie est terrible une lente agonie inexorable , pas de traitement , pas de recherches , juste la conspiration pour cacher le génocide réalisé sur les civils du monde entier , morse27

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :