Ou l’on apprend au détour d’une phrase que du Baryum est bel et bien pulvérisé dans l’atmosphère. Et même le CFR parle de géo-ingéniérie, c’est dire….

High level contamination by natural and industrial sources of the alkali earth metal, barium (Ba) has been identified in the ecosystems/workplaces that are associated with high incidence clustering of multiple sclerosis (MS) and other neurodegenerative diseases such as the transmissible spongiform encephalopathies (TSEs) and amyotrophic lateral sclerosis (ALS). Analyses of ecosystems supporting the most renowned MS clusters in Saskatchewan, Sardinia, Massachusetts, Colorado, Guam, NE Scotland demonstrated consistently elevated levels of Ba in soils (mean: 1428 ppm) and vegetation (mean: 74 ppm) in relation to mean levels of 345 and 19 ppm recorded in MS-free regions adjoining. The high levels of Ba stemmed from local quarrying for Ba ores and/or use of Ba in paper/foundry/welding/textile/oil and gas well related industries,

as well as from the use of Ba as an atmospheric aerosol spray for enhancing/refracting the signalling of radio/radar waves along military jet flight paths, missile test ranges, etc.

It is proposed that chronic contamination of the biosystem with the reactive types of Ba salts can initiate the pathogenesis of MS; due to the conjugation of Ba with free sulphate, which subsequently deprives the endogenous sulphated proteoglycan molecules (heparan sulfates) of their sulphate co partner, thereby disrupting synthesis of S-proteoglycans and their crucial role in the fibroblast growth factor (FGF) signalling which induces oligodendrocyte progenitors to maintain the growth and structural integrity of the myelin sheath. Loss of S-proteoglycan activity explains other key facets of MS pathogenesis; such as the aggregation of platelets and the proliferation of superoxide generated oxidative stress. Ba intoxications disturb the sodium-potassium ion pump–another key feature of the MS profile. The co-clustering of various neurodegenerative diseases in these Ba-contaminated ecosystems suggests that the pathogenesis of all of these diseases could pivot upon a common disruption of the sulphated proteoglycan-growth factor mediated signalling systems. Individual genetics dictates which specific disease emerges at the end of the day.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov
traduction google

Bey voila c’est écrit.Et laissez tomber l’article : l’intoxication chronique au Baryum perturbe la synthèse des protéoglycanes sulfatés: une hypothèse pour l’origine de la sclérose en plaques !!!! Bref, nous apprenons sur un site du gouvernemnt US que du baryum est pulvérisé dans l’atmosphère pour fludifier les communications radar.

 » Les niveaux élevés de Ba provient de sources locales d’extraction de minerais Ba et / ou l’utilisation de Ba en papier / fonderie / soudage / textile / pétrole et de gaz des industries connexes, ainsi que de l’utilisation de Ba comme un aérosol atmosphérique pour améliorer / réfraction de la signalisation de passages radio / les ondes radar le long des couloirs aériens pour avions militaires, les zones d’essai de missiles, etc  »

Trop bon !!!!!

Regardez cette vidéo, c’est édifiant :

Hé oui, ils le font vraiment, et cela depuis longtemps, les anglais l’ont même avoué :  » Millions were in germ war tests. Much of Britain was exposed to bacteria sprayed in secret trials « , l\'article du Guardian est délirant.Vous devez absolument le lire, voila la traduction google

Et puis le meilleure pour la fin, nous avons appris cet été que le CFR organisait une rencontre sur la géo-ingénierie.

 » Le CFR (Council on Foreign Relations – think tank américain) a organisé le 5 mai 2008 à Washington DC des rencontres sur la géo-ingénierie intitulées : « Géo-ingénierie unilatérale à l’échelle planétaire ».  »

Si ces tarés en parlent ouvertement, précisant même  » unilatérale  » c’est que cela fait des années qu’ils modifient le climat et nous empoisonnent en pulvérisant des produits chimiques et des bactéries.

Rien n’est plus réel que les chemtrails, il suffit de voir les ciels quadrillés pour comprendre !!!

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

6 Réponses to “Ou l’on apprend au détour d’une phrase que du Baryum est bel et bien pulvérisé dans l’atmosphère. Et même le CFR parle de géo-ingéniérie, c’est dire….”

  1. 666 Says:

    Bienvenue au Club.
    Le Figaro, 20 minutes et d’autres utilisent la censure 2.0… à croire que c’est directement relié au RG. Une fois « repéré » (pseudo ou adresse IP), tu ne passeras plus rien sur les commentaires, mêmes les plus anodins. Un robot te censure par défaut, point barre…y’à encore sur le Figaro Madame ou ca peut passer, mais seulement si tu postes une recette LOL…

  2. clash Says:

    Aucun danger, les « élites » vont pas s’empoisonner eux-même.

  3. Hans Says:

    Toi pas lire article !!!! C’est écrit noir sur blanc , maintenant si tu veux nier l’évidence , libre à toi

  4. clash Says:

    Si, j’ai bien lu l’article, mis des substance dangereuse pour la santé, y’ en a des milliers qui sont émise par les industries, seulement elle sont diluer dans l’atmosphère.

  5. fonzibrain Says:

    clash, le titre de l’article sur le site du gouvernement US est

     » ’intoxication chronique au Baryum perturbe la synthèse des protéoglycanes sulfatés: une hypothèse pour l’origine de la sclérose en plaques  »

    selon eux, le baryum a un effet direct sur la santé, même si il est dilué
    la sclérose en plaque c’est pas rien quand même !!!

  6. clash Says:

    Histoire de faire croire que c’est pas la faute au vaccin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :