La guerre contre les peuples s’intensifie, en Australie, le gvt veut pouvoir détenir pendant trois mois les personnes qui refusent les traitements !!!!!

HEALTH authorities want the power to detain people for up to three months if they refuse testing or treatment for infectious diseases.

Under draft legislation proposed by the State Government, someone with swine flu, measles or meningococcal disease could be forcibly held, examined and treated.

It is one of several wide-ranging powers sought to protect the public.

The Public Health Bill also would, for the first time, give authorities the power to override parents who refused treatment for their children with infectious conditions.

Other diseases that could be controlled include AIDS, polio, rabies, salmonella and cholera.

The tougher enforcement powers would come with a substantial increase in fines – up from $60,000 to $1 million and 10 years’ jail – and relate to any serious risk caused to public health. SA Health public health director Kevin Buckett said the new legislation would give authorities wider powers to act more quickly.
source

Traduction google :

Les autorités de santé veulent avoir le pouvoir de détenir des personnes pendant trois mois si elles refusent tests ou des traitements pour les maladies infectieuses.

En vertu de projet de loi proposé par le gouvernement de l’Etat, une personne ayant la grippe porcine, la rougeole ou la méningite à méningocoques peuvent être retenus de force, examinés et traités.

Il est l’un des nombreux pouvoirs étendus cherché à protéger le public.

La santé publique a également le projet de loi sera, pour la première fois, donner aux autorités le pouvoir d’outrepasser les parents qui ont refusé un traitement pour leurs enfants atteints de maladies infectieuses.

D’autres maladies qui pourraient être contrôlées incluent le sida, la polio, la rage, la salmonelle et le choléra.

L’application plus stricte des pouvoirs viendrait avec une augmentation substantielle des amendes – de 60.000 $ à 1 million de dollars et la prison 10 ans – et se rapportent à un risque grave causé à la santé publique. SA Directeur de la santé publique de Santé Kevin Buckett dit la nouvelle législation devrait donner aux autorités des pouvoirs plus étendus pour agir plus rapidement.
traduction google

Alors, vous aussi vous êtes sur le cul ?

J’en ai marre, franchement ça commence serieusement à me gaver de lire des choses commes ça :

 » En vertu de projet de loi proposé par le gouvernement de l’Etat, une personne ayant la grippe porcine, la rougeole ou la méningite à méningocoques peuvent être retenus de force, examinés et traités. »

L’autorité se sert de la santé pour opprimer la population, ce qui est la norme dans les règimes totalitaires.
ça pue, tout cela pue le fascisme à plein nez, je ne sais pas ce qu’il faut aux gens pour comprendre la réalité de la situation.

Quand je lis ça  » « L’idée serait de les faire sortir de la circulation, » je me dis que sous couvert de grippe, un opposant pourra être écarté, idem pour une localité précise, ou un groupe de gens déterminé.C’est vraiment flippant.

Les élites s’en prennent aux populations du monde entier, l’écologie et la santé seront les outils du nouveau fascisme.Aujourd’hui, il n’y a plus aucun doute la dessus.

La situation est extrèmement grave les amis, très bientôt vous devrez choisir, vivre libre ou mourir en esclave.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 Réponses to “La guerre contre les peuples s’intensifie, en Australie, le gvt veut pouvoir détenir pendant trois mois les personnes qui refusent les traitements !!!!!”

  1. E.T. Says:

    Le cachalot a livré le fond de sa pensée hier soir sur France 5 dans l’emission consacrée à la grippe. Elle a expliqué qu’il faudrait rester désormais vigilant car le risque sytémique ne ferait que croître. Horreur ! Elle voulait bien entendu parler de risque PANDEMIQUE ! Donc le maillage sanitaire, bientôt relayé par des moyens quasi militaires n’a pour objectif que de contrôler la démolition de la société et l’émergence d’une nouvelle. Tiens ça me rappel le 11 septembre…

  2. Alcide Says:

    Voyons, prenons un peu de recul, accepter leur « traitement » injectable est susceptible de dégrader notre santé sérieusement voire définitivement .
    Alors, nous n’avons pas le choix: ce sera la résistance. Il suffit d’une poignée d’entre nous même sans aucune concertation ,agissant chacun de notre côté pour les faire plier définitivement. Parce que pour l’instant nous nous sommes montrés bien coopératifs, subjugués que nous sommes par autant de culot.
    Chacun d’entre nous peut choisir sa cible. Je leur souhaite beaucoup de plaisir.
    la concertation peut venir après.
    Vivre à genoux est inconcevable surtout quand on a une raideur à la colonne vertébrale qui empêche de se courber et beaucoup de souplesse dans l’articulation de l’avant-bras.
    Bien cordialement à tous

  3. FIPN Says:

    Malheureusement, je crois bien que nous serons contraint en France comme ailleurs, la création du FIPN (force d’intervention de la police nationale), et l’appel a la rescousse des militaire pour les vaccinations, nous montre bien a quoi s’attendre…

    Pourrons nous avoir le choix d’éviter la vaccination et/ou la prison/quarantaine ? Si oui comment ?

  4. Alcide Says:

    Je suis curieux de voir la réaction des militaires et des forces de police qui ont de la famille et qui vont se poser la question: pourquoi cette vaccination ? quel danger pour ma famille ? vais-je travailler pour un gouvernement fasciste ? doit-on obéir à des ordres contre nature ?
    Sur des blogs de gendarmes, il se pose bien des questions et beaucoup parmi eux auront exactement les mêmes réactions que nous qui sommes républicains dans l’âme.
    D’après ce que j’ai compris ils ont renoncé à imposer la vaccination dans les gendarmeries. Pour les militaires cela ne semble pas gagné…
    Ces ordures élitistes veulent nous nous effrayer je crois que pour l’instant ils sement surtout le désordre et il n’y aura bientôt plus personne pour respecter l’État et ses dirigeants. À quand la grève des impôts, et la désobéissance civile ? Peut-être après avoir planté les banques…

  5. Eveil Says:

    Il est évident que si il n’y avait plus ni police, ni militaire, ni gendarmes, ni juges,ni matons aux ordres,personne ne respecterais plus la loi, les banques, les industries et commerces,et les politiques,si on se servais grassement sur ces derniers sans leur demander leur avis , qui nous enfermerais ?

    Malheureusement , il y aura toujours des attardés de la dernière heure, pour croire les mensonges venu d’en haut, pour travailler même gratuitement a pourrir la vie des citoyens, si on leur promet des lendemains meilleur,des primes et l’honneur du devoir accompli..que de foutaises.

    Par exemple, je connais certains militaires, prêt a tout pour ne pas se faire vacciner ,eux et leur familles, mais ils se confrontent aux zombies, qui gobent toute la propagande de nos ministres et big pharma, et se font agresser verbalement pour le moment , par leur collègues,en leur ressortant mot pour mot les arguments de la bache.Tout est fait pour que l’éveil des consciences soit auto-fliqué et auto-censurés par les citoyens eux même.

    Alors faut il mieux prévenir, quitte a ce qu’on nous mette des bâtons dans les roues et des poings dans la face ? Ou s’occuper uniquement de sa personne et ses proches(les proches n’étant pas forcement réveillés non plus), selon son propre avis consciencieux , silencieusement ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :