Nigel Farage fait des siennes au parlement européen.

Un échange stupéfiant a eu lieu au Parlement de l’Union Européenne plus tôt cette semaine où le Député Européen, Nigel Farage, a été réprimandé pour avoir osé exposer le fait que l’UE est une dictature autoritaire dirigée par des bureaucrates non élus, au détriment de la souveraineté nationale. Farage a effectivement violé une loi tyrannique de 1999 qui stipule que critiquer l’UE est illégal.
Des gens comme le Président de la Commission Européenne, Manuel Barroso, ont laché leur fiel étant donné que Farage s’en est ouvertement pris aux élitistes de l’UE pour leurs mensonges et leur copinage.

Farage n’a pas perdu de temps pour s’en prendre à l’UE concernant ses politiques autoritaires, affirmant, « Cela vous a pris 8 ans et demi d’intimidation, de mensonge, de non respect des référendums démocratiques pour faire passer ce Traité (se référant au Traité de Lisbonne) ».
Farage a alors attaqué la nomination de Van Rompuy en tant que premier Président de l’UE, mettant en avant qu’il n’était qu’un simple chef de file malléable pour Barroso.

« Mais au moins c’est un homme politique élu contrairement à la Baronne Ashton, » a dit Farage, se référant à la femme qui a été débarqué au poste de Haut Représentant pour les Affaires Etrangères.

« En quelque sorte elle est [la personne] idéale, n’est-ce-pas , » a dit Farage, chef du partie de l’Indépendance Britannique. « Elle n’a jamais eu un vrai travail, et n’a jamais été élue au moindre poste durant sa vie, du coup je devine qu’elle est parfaite pour cette Union européenne. »

Aussitôt que Farage a frappé son coup, révélant la nature autoritaire de l’UE, il a été immédiatement réprimandé par le Président du Parlement Européen, Jerzy Buzek, qui a dit qu’il voudrait « déposé (ou limoger) » Farage et l’a remis à l’ordre plus tard sur le « ton » qu’il a utilisé pour critiquer « des personnalités importantes de l’UE ».

Comme nous l’avons vu par le passé, l’UE est très sensible à toute personne discutant le fait qu’elle représente un corps dictatorial.

Les Nazis tuaient les gens qui parlaient contre le Troisième Reich, tandis que l’UE a mis en place une solution carrément plus efficace – au lieu de cela, simplement tuer leur liberté de parole.

Plus tôt cette année, une Député Hollandais s’est vu refusé l’entrée en Grande-Bretagne parce que ses opinions politiques étaient considérés comme blessantes en vertu des lois de l’UE. Les parlementaires Européens ont d’une même voix essayé d’interdire « le dangereux et non réglementé blogosphère » afin d’essayer de mettre un terme à la liberté de parole sur Internet. Sous l’acte de 1999 de la Cour de Justice Européenne (affaire 274/99), il est illégal de critiquer l’UE et l’UE s’est donnée pour mission de proscrire tous les partis politiques nationaux qui ne se conforment pas à l’agenda du super-Etat fédéral Européen.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/politics/7885918.stm

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/3059617/Euro-MPs-to-vote-on-anonymous-blog-ban.html

http://findarticles.com/p/articles/mi_qa3724/is_200011/ai_n8923307/

Farage a poursuivi en mettant l’accent sur le fait qu’Ashton représentait l’agenda de l’UE dans « un âge post-démocratique, » où les gens sont choisis par l’élite pour occuper les positions les plus puissantes plutôt qu’être élus par le peuple.

« Elle s’est bien mariée, elle a épousé un conseiller et un ami et un défenseur de Tony Blair et a obtenu son entrée dans la Chambre des Lords, quand elle a intégré la Chambre des Lords, on l’a assigné à une lourde tâche, sa mission était de faire accepter le Traité de Lisbonne à la Chambre des Lords, et de le faire en prétendant qu’il était entièrement différent de la constitution de l’UE… et elle a vigoureusement écrasé toute tentative de la Chambre des Lords d’organiser un référendum pour les Anglais, » a déclaré Farage en même temps que les dirigeants-bureaucrates de l’UE, vexés que leur tyrannie soit ouvertement discuté au Parlement de l’UE, ont commencé à essayer de vouloir le faire taire en criant et en gesticulant, vue que Barroso semblait visiblement secoué.

Farage a repondu à un élément perturbateur en affirmant, « bon, au moins j’ai été élu Monsieur, contrairement à elle, elle n’a pas été élue et le peuple n’a pas la pouvoir de lui demander de partir. »

Vue que les bureaucrates de l’UE continuaient à interpeler Farage, il a expliqué comment Ashton avait accepté d’énormes donations d’un membre proéminent du Parti Communiste en Grande-Bretagne, alors qu’elle occupait le poste de Trésorier pour le CND, exigeant des réponses sur ce qui l’a poussé à prendre de l’argent de quelqu’un qui représente une organisation viscéralement opposée à la démocratie occidentale.

« A-t-elle pris de l’argent des ennemis de l’ouest, cette question doit obtenir une réponse, » a affirmé Farage.

Farage a alors accusé les Députés Européens de « trahir leurs démocraties nationales » en permettant au Traité de Lisbonne de passer et a averti qu’une avalanche de nouvelles lois suivrait, avant d’appeler à un référendum national au Royaume-Uni pour décider si la Grande-Bretagne devrait quitter l’UE. La caméra s’est alors de nouveau posée sur Barroso qui semblait fumer de rage du fait que quelqu’un ait osé se lever contre la toute-puissante de l’Union Européenne et d’exposer leur nature autoritariste et dictatoriale.

Après que Buzek l’ait à nouveau averti concernant « certaines des expressions » qu’il a employé, Farage a essayé de savoir ce qu’il avait dit de si blessant, avant qu’un Député Européen Socialiste babille une rhétorique à peine compréhensible de globaliste, dans une tentative boiteuse de stopper le discours incisif de Farage.

<<Avec tout le respect que je vous dois, je pense que vous avez complètement manqué le point, » a répondu Farage, « parce que par deux fois vous avez dit : ‘les personnes qui ont été élues la semaine dernière' – alors qu’elles n'ont pas été élues, voila la remarque que j’ai fait à propos du cas de la Baronne Ashton : de sa vie entière, elle n'a été jamais élue à aucun poste de l'administration publique, elle prend un poste extrêmement puissant et les peuples de l'Europe n'ont aucun pouvoir pour lui demander des comptes et pour lui demander de partir et c’est ce qui est fondamentalement mauvais avec l’ensemble de cette Union Européenne, tout la question tourne autour de l’opposition entre la bureaucratie et la démocratie. »

Les fondements pour l'UE et dernièrement la monnaie unique de l’Euro ont été jetés par le groupe secret des Bilderberg durant les années 50. Les documents des Bilderberg ayant été l’objet de fuite montrent que l'agenda pour créer un marché commun Européen et une monnaie unique ont été formulés par les Bilderberg en 1955. Un des principaux fondateurs du groupe était le Prince H. Bernhard des Pays Bas, un ancien officier SS Nazi.

http://www.prisonplanet.com/leaked-1955-bilderberg-docs-outline-plan-for-single-european-currency.html

http://www.bilderberg.org/bernhard.htm#Nazis

Mais le contexte idéologique de l’Union Européenne remonte encore plus loin, aux années 40 quand les principaux économistes et universitaires Nazis ont tracé le plan pour une unique communauté économique Européenne, un agenda qui a été dûment suivi après la fin de la deuxième Guerre Mondiale.

Comme nous l’avons souligné dans le passé, le nazisme et l’UE ont quelques parallèles très inquiétants. En effet, les deux sont fondamentalement entrelacés et les origines de l’UE peuvent être directement être retracées jusqu’aux Nazis.
http://www.prisonplanet.com/top-nazis-planned-eu-style-fourth-reich.html

Le fait que l’UE soit une invention des principaux économistes et industriels Nazis, élaboré comme un moyen de préserver un pouvoir dictatorial et alors mis en place par un ancien nazi travaillant sous les auspices du groupe des Bilderberg en 1955, montre que l’ensemble du système de l’Union Européenne est empoisonné par un legs et sa raison d’être est le totalitarisme.

Cela devient de plus en plus voyant au 21ème siècle, alors que des mouvements sociaux populaires s’élèvent à travers l’Europe pour s’opposer à la flagrante prise de pouvoir de l’UE par l’intermédiaire du Traité de Lisbonne, qui est passé par la force en Irlande plus tôt cette année en dépit du fait que la population l’ait déjà rejeté dans un précédent référendum national.

Tout comme, dans les années 30, Hitler a obligé, à plusieurs reprises, les Allemands à revoter jusqu’à ce qu’il ait pu les intimider pour voter ce qu’il voulait, l’Union Européenne a suivi la même méthode. La ratification du Traité de Lisbonne a permis en premier lieu à l’UE de créer le poste de Président de l’Europe, et il n’y a aucun doute que Van Rompuy et Ashton feront tout ce qu’ils ont en leur pouvoir pour accélérer le mouvement vers l’objectif ultime des Bilderberg – un super-Etat fédéral dictatorial Européen qui a complètement englouti les lambeaux déchiquetés de ce qu’il reste de souveraineté des Etats membres.

Voila la vidéo


Nigel Farage réprimandé pour ses critiques
envoyé par kevinz1985. – L’actualité du moment en vidéo.

Whaou, ce Nigel Farage assure !!!!
Comme il parle de Haston, c’est excellent  » Elle s’est bien mariée, elle a épousé un conseiller et un ami et un défenseur de Tony Blair et a obtenu son entrée dans la Chambre des Lords  » !!!!

Que rajouter, même si je me méfie un peu d’Alex Jones, on ne peut pas nier que lui et son équipe font du bon boulot, ils synthétisent et résument assez bien la situation, ils se fondent souvent sur des infos des grands médias, et font des liens qui ont du sens.

L’Union européenne est un monstre bureaucratique, antidémocratique et dangereuse.

Encore un petit exemple, Anne-Marie Le Pourhiet qui dit ce qu’elle pense de l’europe d’aujourd’hui :


Démocratie et Europe (Anne Marie Le Pourhiet)
envoyé par noop. – L’info internationale vidéo.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

16 Réponses to “Nigel Farage fait des siennes au parlement européen.”

  1. Agnès Says:

    Bravo Farage! Même pas peur! Et une maîtrise du verbe devant laquelle on ne peut être qu’admirative…
    que Dieu le protège…

  2. daniele Says:

    On attend avec impatience des petits Farage dans tous les pays européens, la Hollande a son Geert wilder, à quand un homme ou une femme qui aura le courage de se lever en France contre la dictature de l’UE et l’islamisation de notre pays.

  3. Agnès Says:

    Ooooohlllaaaaa, on se calme…. Je n’adhère pas du tout à ce mot  » islamisation », il ne veut pas dire grand chose. Restons modérés…

  4. fonzibrain Says:

    idem, l’islamisation est un myhte, il y a des musulmans en europe, on ne peut les expulser, il faut vivre ensemble, avec ses differences, c’est ça qui est enrichissant.

  5. Agnès Says:

    Merci pour ce commentaire fonzibrain… Il ne faut pas tout mélanger, et surtout perdre de vue nos priorités.

  6. André Says:

    « daniele dit :
    novembre 30, 2009 à 11:49 | Répondre

    On attend avec impatience des petits Farage dans tous les pays européens, la Hollande a son Geert wilder, à quand un homme ou une femme qui aura le courage de se lever en France contre la dictature de l’UE et l’islamisation de notre pays. »

    … ou pas 😀

  7. LESAGE Michel Says:

    Mr Farage, Who do you think you are ? Critiquer Mr. Van Rompuy et salir la Belgique comme vous l’avez fait est une insulte à la démocratie. Vous n’êtes rien qu’un petit euro député. Mes grands-parents avaient raison pendant la guerre ils disaient : coupe un anglais en deux et tu auras deux allemands. Rentrez chez vous Mr. Farage car nous allons bientöt lever l’encre et vous laissez vous acoquiner avec les américains. C’est cela VOTRE démocratie…

    • JP de Belgique Says:

      Je ne vois pas en quoi critiquer M. Van Rompuy et « salir » la Belgique serait une insulte à la démocratie. De plus, la Belgique, est, en effet un « non country », et il n’est pas salissant de le constater. La Belgique est, un peu comme l’UE, un brol qui ne sait pas où elle se trouve et ne sait pas où elle va, mais a besoin d’énormément d’argent pour assurer son existence.

      • Anonyme Says:

        On ne peut pas vraiment dire que le discours de Mr Farage soit des plus intelligent et des plus courageux.
        Quelle pauvreté de langage!
        Lorsque l’on critique, il faut choisir ses mots et d’abord balayer devant sa porte et de préférence avec sa propre serpillère!

    • Schmitz Says:

      @Lesage : La Belgique, c’est une grosse merde : Exactement la copie conforme de l’Europe, mais en plus petit… Le tout, au detriment du citoyen… tout comme l’europe… Que produit encore la Belgique, a part des imbeciles, des homos, des pedophiles gauchistes, des « artistes », de la Biere, des gaufres, des frites et du chocolat et ce que produisent les entreprises qui constituent le bel20? En plus, il faut voir, pour « rigoler un peu », les « fameuses » entreprises qui constituent le Bel20 : Banques et assureurs (non belges pour la plupart), un fabricant de fil de fer, deux ou trois entreprises de « pilules », une entreprise de chimie, et c’est tout… Et c’est cense sauver la Belgique en cas de pepin ?. Farage, pour moi, est le seul a avoir vu clair dans cette histoire, mais voila, avec le « politiquement correct » gauchiste a la sauce arabe legerement sioniste qu’on vous sert tous les jours via cet empoisonnement, cet endoctrinement force europeen, on a laisse signer n’importe quoi au detriment de nos libertes et de nos souverainetes nationales respectives… Tout comme les imbeciles que sont les gens, qui on cru une seconde en des idees utopiques genre « plus de frontieres, on est tous voisins », « on est tous freres, tous europeens ». perso, je suis Belge, mais au vu du resultat et de la qualite de vie que la Belgique offre encore,(plutot, l’arabie, maintenant), je suis parti vivre en Espagne, car en Belgique, ma pension ne suffisait pas a finir les fins de mois …

  8. B. M. Says:

    After the uncouth – to say the least – speech of this individual in the european parliament today (february 24th, 2010), no wonder UK is only able to export other drunk hooligans across the European Channel.

  9. delgoffe christian Says:

    The UK is also a non-country, but a tiranny where the Scots, the Welsh and the catholic Nord-Irish are being occupied since centuries. The UK are the only Euoprean remaining colonial power !
    Shame on you !

  10. dootjeblauw Says:

    Pour le refus de visa au député hollandais Geert Wilders en Angleterre, j’en connais la raison. C’est le chef du parti d’extrême-droite, à comparer avec Le Pen, pro-sioniste pur dur (il a rencontré Netanyhu et Liebermann en Israël) Le problème est qu’il a dit que le Coran devrait être brûlé car similaire à Mein Kampf et que le prophète Mohammed était un pédophile. Le Royaune-Uni a invoqué le risque d’émeutes s’il rentrait. Je crois qu’après Wilders a gagné son procès pour faire débouter cette décision.

  11. Alain J. Laurendeau Says:

    Farage a eu raison de mettre a sa place ce vil serviteur des Rothschild et des Bilderberg!! Ce gars est loin d »être net!! De plus ceux qui critique Farage sont des incultes en politique! Car s’ils avaient la moindre idée de ce que ces rapaces de banksters de Bilderberg nous préparent.. ils comprendraient pourquoi Nigel Paul Farage a été aussi violent avec ce type!

  12. Léopold Christe Says:

    Merci, M. Farage !!! Enfin un eurodéputé qui n’a pas peur de dire la vérité ! J’espère que votre parti va croître en Angleterre ! Merci de vous opposer à la dictature européenne, qui dieu merci, n’a pas encore étendu son ombre sur la Suisse !

  13. Schmitz Jean Louis Says:

    Nigel Farage a bien raison : La preuve : Une grosse partie des citoyens Anglais votent pour lui : L’europe est une arnaque, une manipulation qui fut facile pour tout qui a un cerveau tordu par le gauchisme et ses fausses doctrines « humanistes », genre : « super, maintenant, on va tous etre voisins, et libres, sans frontieres », « on est tous freres, europeens » : c’est pas beau, tout ca ? Au parlement, ainsi que dans la bouche des politiciens nationaux, ils utilisent un peu trop le mot « democratie » a mon gout, ca sonne faux, cela cache quelque chose de bien pire a venir, tout cela, voila ce qui va se passer : Apres l’Irlande, le Portugal et la Grece, ce sera « chacun son tour », suite aux plans d’austerite et a la clochardisation grandissante de la population, et suite a la penurie alimentaire qui s’en vient au galop, il y aura des emeutes, rebelions, et, au pire, des guerres civiles, ce qui sera un bon pretexte pour enfermer les gens dans des camps, prisons, ou tout simplement, nous liquider comme en 1940 (une loi est deja sortie, comme quoi il est INTERDIT de critiquer le parlement europeen, tout comme Hitler l’a fait, lui qui a toujours reve et planifie une grande europe, et bien, il a GAGNE, en fin de compte). Le voila, le but de la « nouvelle religion » Europe : un gouvenement global mondial dirige par une poignee de dictateurs, et comme la mentalite generale, et le but ultime de l’elite, c’est de liquider la majeure de partie de la population (grippes, nouvelles maladies creees, nouveaux virus et bacteries genetiquement modifies, vaccins encore pire que ces rejouissances,…), parce que, pour eux, 7 milliards d’individus, c’est beaucoup trop au-dela de ce que la terre puisse supporter, pour eux, il faut a tout prix limiter la population mondiale a 500 000 000 d’individus, pour vivre en harmonie avec la nature, et pour pouvoir mieux les controller (un specialiste de l’elite, un professeur Americain reconnu comme etant une « reference » en la matiere, a meme fait une etude serieuse sur le sujet, et a publie le tout sous forme d’un livre que vous pouvez vous procurer : Tout y est, cela s’appelle « ECOSCIENCE » en Anglais, le nouveau « livre de chevet » te toute « elite mondiale » qui se respecte. Je vous conseille de le lire : Cela a fait scandale sur cnn et msnbc, lors de sa parution…. tout y est : usage de n’importe quel moyen pour liiquider la population a son ainsu : planning familial, contraception, castration des la naissance, empoisonnement et contaminations massives, massacres « legaux », « euthanasie »,…. Le sommum de l’horreur, voila, en fait, ce qui attend les europeens et les americains, et ce, de quelque bord politique qu’ils puissent etre, les insoumis au regime comme moi en premier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :