Les maisons ultra luxe peinent à se vendre, certaines ont même du baisser leur prix de moitié !!!!(je sais, c’est pas grave, mais c’est marrant)

Les prix ont chuté, mais certains vendeurs sont convaincus qu’ils trouveront preneur pour leurs biens malgré des prix supérieurs à 65 millions d’euros.

L’an dernier, une propriété de 16 hectares à Greenwich, dans le Connecticut, contenant un manoir jacobéen de 2034 mètres carrés avec 14 chambres était à vendre pour 125 millions de dollars (82,8 millions d’euros). C’était la deuxième résidence la plus chère à vendre dans le monde par son prix. Aujourd’hui, elle est proposée pour seulement 60 millions de dollars.

En une seule année, tous les propriétaires désireux de vendre ont décidé de réduire leurs prix de 20 % et plus. Mais ce phénomène évolue : il touche maintenant aussi les propriétaires de biens évalués à plusieurs dizaines ou centaines de millions de dollars. L’an dernier, l’investisseur Marty Zweig a retiré du marché la penthouse Pierre Hotel mise en vente pour 70 millions de dollars quatre ans auparavant. Le financier Leonard Ross, qui demandait 165 millions de dollars pour le Hearst Mansion à Beverly Hills, en Californie, l’a retiré du marché en septembre 2008. Quelques mois plus tard, le prince Bandar d’Arabie saoudite a retiré son chalet de ski d’Aspen, dont il voulait 135 millions de dollars.

Attentisme des vendeurs
Cette année, une nouvelle victime du marché de l’immobilier en déroute est « Hillendale » à Stamford, dans le Connecticut. Cette propriété était en vente pour 95 millions de dollars. Elle n’est plus à vendre. D’autres, comme les propriétaires d’un manoir de 85 millions de dollars créé par Wallace Neff, ont décidé de louer leurs propriétés en attendant la reprise du marché.

Ces réactions, affirme Jonathan Miller, PDG de la société d’évaluation immobilière Miller Samuel, sont normales. « Le marché était en délire, et a fait augmenter le prix de ces biens à un niveau astronomique » déclare-t-il. « Ces réductions spectaculaires sont moins le reflet de l’effondrement du marché que celui de la réalité. »

Alors que le nombre d’acheteurs désireux d’investir dans une propriété d’une valeur de plusieurs dizaines ou centaines de millions de dollars a toujours été peu élevé, le manque de disponibilité du financement de méga-prêts a un peu plus décimé leurs rangs. Enfin, certains acheteurs qui disposent des fonds nécessaires attendent de voir si le marché de l’immobilier va retrouver sa stabilité. Et ils pourraient attendre un certain temps.

Le marché de «l’ultra-luxe» souffre aussi
«C’est le bas de gamme du marché qui a souffert en premier » déclare Mike Simonsen, directeur général d’Altos Research, fournisseur de statistiques immobilières. « Ensuite, le marché du luxe a commencé à souffrir il y a seulement 12 mois et c’est très récemment que le marché de l’ultra-luxe a été touché. Il faudra des années, de nombreuses années, avant que ce marché ne se rétablisse. Au top, il faudra encore plus longtemps que pour le marché du luxe dans son ensemble. » Pour attirer les acheteurs, les propriétaires et leurs agents emploient des stratégies souvent réservées aux vendeurs sur les marchés plus classiques.

C’est ce qu’ont décidé de faire les propriétaires de BootJack Ranch à Pagosa Springs, Colorado. Au cours de l’année, ils ont réduit leur prix de 88 millions de dollars à 68 millions de dollars. Le courtier de cette propriété, Bill Fandel de Sotheby’s International Realty, espérait que cette réduction allait susciter un certain intérêt. Il affirme que ce sont les milliardaires étrangers qui semblent intéressés.

« Ceux qui ont les moyens d’acheter une propriété comme celle-ci » affirme-t-il, « veulent savoir qu’ils font un achat judicieux et qu’ils obtiennent beaucoup pour ces prix énormes. » Herald Grant, qui travaille également pour Sotheby’s, a retiré du marché une propriété de Southampton proposée pour 80 millions de dollars. « Quand les acheteurs étaient prêts à dépenser, les prix étaient affectifs » explique-t-il, « alors que maintenant les vendeurs sont plus réservés. »

La Villa Leopolda en France
Mais le marasme général n’a pas empêché certains de mettre en vente leurs propriétés de luxe. En mars, Candy Spelling, épouse du regretté producteur Aaron Spelling, a mis en vente leur manoir de 150 millions de dollars à Holmby Hills. Appelée « The Manor », cette résidence de 100 pièces arrive en tête de notre liste cette année. Malgré la chute généralisée des prix de l’immobilier, son prix est supérieur à celui du numéro 1 de l’an dernier, « Fleur De Lys », également à Holmby Hills, mise en vente pour 125 millions de dollars. Cette propriété s’inspire du palais de Louis XIV à Versailles, avec une superficie de pratiquement 4200 mètres carrés.

Albemarle House, 100 millions de dollars, un domaine de Charlottesville, en Virginie. Au cœur d’un parc de 120 hectares, adjacent à Monticello et Ash Lawn-Highland, cette demeure Georgian de huit chambres a été dessinée par l’architecte et créateur David Easton.

Les propriétaires de demeures hors des États-Unis semblent eux aussi espérer que les caractéristiques uniques de leurs demeures attireront les acheteurs. Updown Court, le domaine de 117 millions de dollars que l’on dit plus vaste que Buckingham Palace ou Hampton Court, est toujours sur le marché. Tout comme l »exceptionnelle Villa Leopolda, avec ses 2700 mètres carrés et 11 chambres, située sur la Côte d’Azur, qui avait été proclamée maison la plus chère du monde, et qui est aujourd’hui proposée à 68 millions d’euros. Si les propriétaires s’inquiètent, ils pourraient peut-être consulter Joel Horowitz, co-fondateur de Tommy Hilfiger et propriétaire de « Tranquility » au bord du lac Tahoe. Ce domaine de 85 hectares est en vente depuis 2006 au prix de 100 millions de dollars.
le figaro

Bon, bien entendu et personnellement, je rigole bien fort, une maison proposée à 125 millions de $ qui passe à 60 millions, c’est assez déroutant !!!!
Donc, même les super riche sont touchées, ce qui est somme toute logique et normal, c’est juste que les montants sont quand même délirants.

je n’en parle pas plus, ça ne vaut pas le coup, mais il fallait quand même le relever.Meme si en réalité, ça ne dérange pas les propriétaires, pour acheter une maison à 100 millions de dollars c’est qu’il faut au minimum en avoir 5 ou 6 fois plus.Rien de dramatique, les riches seront juste moins riches.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

2 Réponses to “Les maisons ultra luxe peinent à se vendre, certaines ont même du baisser leur prix de moitié !!!!(je sais, c’est pas grave, mais c’est marrant)”

  1. drunk drive attorney Redondo Beach Says:

    Greetings from Carolina! I’m bored to tears at work so I decided to browse your website on my iphone during lunch break.
    I really like the info you provide here and can’t wait to take a look
    when I get home. I’m shocked at how fast your blog loaded on my cell phone ..
    I’m not even using WIFI, just 3G .. Anyhow, superb blog!

  2. find lawyer Says:

    I really like your blog.. very nice colors & theme.

    Did you design this website yourself or did you hire
    someone to do it for you? Plz respond as I’m looking to construct my own blog and would
    like to know where u got this from. thanks a lot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :