Un rabbin sioniste autorise les juifs à tuer les non juifs(gentils) qui menace la « nation » juive, enfants et bébés compris.

Le journal Haaretz rapporte ce lundi que le rabbin Yitzhak Shapiro responsable d’une Yechiva (un centre d’étude de la Torah et du Talmud) dans la colonie Yitzhar en Cisjordanie occupée vient de publier ce lundi 9 novembre un livre « La Torah du Roi » autorisant les juifs à tuer les non-juifs (les Gentils) qui menacent la « nation » juive, même s’ils sont des enfants ou des bébés.

Le rabbin se base sur des passages de la Bible pour émettre son avis et il écrit : « Il est autorisé de tuer les Justes parmi les nations même s’ils ne sont pas responsables de la situation menaçante », et il ajoute « si nous tuons un Gentil qui a pêché ou transgressé l’un des sept commandements, …, le tueur n’aurait fait aucune erreur » !
haaretz
ism

La fameuse haine du Gentil, lol, c’est pas un taré ce rabbin sioniste, franchement, oser dire que ce n’est pas grave de tuer des enfants !!!
Maintenant, j’imagine que certains pourraient me rétorquer qu’en Algérie, lors de la guerre civile, des censés imam faisaient des fatwa en disant qu’il était licite de tuer des bébés, le truc c’est que nous savons maintenant que ces groupes de tarés étaient totalement téléguidés et manipulés par les militaires, et que ces derniers s’étaient lancés dans un violence hallucinante pour discréditer les islamistes.
Cela n’a donc rien à voir; d’un coté, nous avons un rabbin sioniste totalement givré qui, de manière autonome décide de qu’il est possible de tuer des enfants pour sauver  » israél  » et de l’autre nous avions une opération psychlogique destinée à totalement discréditer le FIS.

Israél a de plus en plus de mal à gerer ces extrémistes religieux, déja en janvier 2009, hareetz mettait en avant le poids des religieux et leurs messages exterminateurs :

 » Le rabbinat militaire israélien, dans plusieurs de ses publications, a justifié le meurtre de civils palestiniens. Il a utilisé durant l’offensive sur Gaza un ton raciste et fait usage de propagande nationaliste, a révélé lundi 26 janvier le quotidien israélien «Haaretz».
«Haaretz» relève qu’un survol de certaines publications du rabbinat militaire israélien mis à disposition des soldats durant les combats utilise un ton raciste et peut être interprété comme un appel à remettre en cause la loi internationale quand il s’agit de traiter avec les civils ennemis.
Selon Amos Harel, du «Haaretz», les officiers et les soldats religieux ont joué un rôle substantiel en première ligne sur le front de Gaza. Ils étaient pour la première fois soutenus aussi par une importante présence de rabbins.
Encouragés par des rabbins
Le grand rabbin militaire, le brigadier général Avichai Rontzki, a rejoint les troupes au combat à plusieurs reprises comme l’ont fait les rabbins sous son commandement. Ils ont prodigué leurs encouragements aux soldats qui se rendaient au combat, selon le quotidien.
«Haaretz» s’est procuré certaines publications recueillies par un groupe d’anciens soldats, «Breaking the Silence», qui ont documenté le comportement inacceptable de l’armée vis-à-vis des Palestiniens.
On peut lire dans ces brochures distribuées par les religieux des phrases du genre: «Avoir pitié envers un ennemi cruel revient à se montrer cruel envers nos justes soldats… Nous sommes en guerre contre des assassins».
Cette propagande rappelle «l’interdiction biblique» de rendre «un seul millimètre du sol d’Israël aux gentils» (c’est-à-dire aux non juifs).
Ces extraits «religieux» se trouvent dans la publication «Etudes journalières de la Torah pour le soldat et le commandement dans l’Opération Plomb durci», édité par le rabbinat militaire.
Ce texte est issu des livres du rabbin Shlomo Aviner, qui dirige une école religieuse ultranationaliste, l’«Ateret Cohanim yeshiva», située en plein cœur du quartier musulman de la vieille ville de Jérusalem.
Il compare les Palestiniens d’aujourd’hui avec les Philistins du passé et affirme que les Palestiniens ne sont pas des natifs de la région, mais sont arrivés pour la plupart peu de temps avant la «guerre d’indépendance» d’Israël.
Une pitié jugée immorale
Cette brochure affirme encore que si le soldat israélien montre de la pitié envers un ennemi cruel, «il sera cruel envers les soldats purs et honnêtes… c’est terriblement immoral».
Figure de proue de la colonisation des territoires palestiniens, l’ultranationaliste Aviner écrit aux soldats que «la Torah nous interdit de remettre un seul millimètre» de la Terre d’Israël à des non-juifs, «que ce soit par des enclaves, des zones autonomes ou d’autres concessions manifestant notre faiblesse nationale».
D’autres textes ont été distribués par des groupes d’extrême-droite, justifiant la mise à mort de civils et l’extermination de l’ennemi.  »
source

C’est dingue de lire ça !!!!! Ils sont complètement fous,  » dieu m’a dit que j’ai le droit de tuer pour garder cette terre  » LOL, comme ils sont à la masse quand même !!!

Si théodore Herzl voyait que ce sont les réligieux le fer de lance du sionisme, il deviendrait fou !!!!

Certains en Israél vont même jusqu’à dire que l’armée est sous l’emprise des religieux sionistes :

 » La conférence annuelle tenue par des officiers supérieurs de l’armée israélienne et présidée par le chef d’état-major Gabi Ashkenazi, a récemment eu lieu dans une base militaire dans le centre d’Israël et a été suivie par tous les officiers de grade de lieutenant-colonel ou supérieur.
L’écrasante majorité des officiers ayant assisté à la conférence font partie du courant religieux sioniste ; un reportage diffusé par les chaînes de la télévision israélienne de cette réunion montrait une pléthore d’officiers supérieurs portant une kippa crochetée, ce qui a poussé le chef du renseignement militaire israélien, le général Shlomo Gazit, à déclarer : ces images prouvent que « l’armée israélienne est tombé sous l’emprise des religieux sionistes. »
L’éruption du courant sioniste religieux aux postes de direction dans l’armée et dans les unités d’élite militaire à conduit à une vive polémique en Israël concernant la répercussions de ce phénomène sur l’avenir de l’Etat sachant que les religieux sionistes ne représentent que 8% de la population juive en Israël, tandis que les adeptes du courant religieux ultra-orthodoxe ne constitue que 22% de la population, ces derniers ne sont pas mobilisables dans l’armée et sont exemptés du service militaire afin de leur permettre la poursuite des études à temps plein dans les écoles religieuses.
Le différend entre les religieux sionistes et les religieux orthodoxes réside dans la justification de la création de l’Etat d’Israël. Au début, le courant religieux orthodoxe, s’est opposé à la création d’Israël qui, selon lui, ne pourra intervenir que lors de la venue du Messie, alors que le courant religieux sioniste considère que la création d’Israël est une condition de la venue du messie et non le contraire.
C’est pour cette raison que les religieux sionistes se sont engagés dans les différentes institutions de l’État, en particulier l’armée, alors que les religieux orthodoxes ont accepté Israël comme un fait accompli.
Données significatives
Selon les chiffres publiés par le ministère de la défense en 2008 : 60% des officiers des unités de combat, 70% des brigades d’infanterie et 75% des unités spéciales sont des religieux sionistes.  »

Lire la suite sur alter info

Vous vous rendez compte des chiffres, n’allez pas me dire que cela ne reflète pas une volonté politique.
Les dirigeants israéliens ont bien compris que la guerre contre les palestiniens devenait de plus en plus immorale, mais la morale étant elle aussi subjective, ils ont du trouver des gens dont la structure mentale et psychologique leurs permettent de tuer des civils sans une once de pitié. Et rien de mieux que des gens qui croient réellement que ce n’est pas mal de tuer des innocents, parceque Dieu le veut.

Je ne pense donc pas que tsahal soit sous l’emprise des religieux, ou du moins que cette emprise est volontaire, c’est la seule solution que les dirigeants ont trouvé.Radicaliser une partie de la jeunesse et la mettre sous les drapeaux pour aller faire le sale boulot.

C’est une structure normale dans un état fasciste et raciste, comprenez que pour les élites, les concepts les idées, la religion, ne sont que des supports psychologiques qui permettent de socialiser dans un but précis.Que ce soit, le nazisme, le communisme, les extrémistes juifs, musulmans ou chrétiens, les dirigeants se servent de ces idées dans lesquelles les gens croient pour ensuite les manipuler et manoeuvrer pour la réussite de leur projet politique personel ou collégiale.

Il y a peut de temps j’ai vu un documentaire sur l’établissement du communisme en Allemagne de l’Est et j’ai été sidéré de voir dès la fin de la guerre des grandes manifestations, des parades pro communistes, alors que quelques années plus tot, les communistes étaient le super ennemi !!! Je veux bien que le régime n’était pas aimé de tous et que la stasi veilait mais quand même !!!
Quelque soit la musique, les gens dansent !!!!!

Enfin bref, ces rabbins sionistes sont une menace gravissime pour les palestiniens, une sorte de SS rabbinique prête à tout a été mis en place par les dirigeants israéliens, dans une dangereuse fuite en avant.La radicalisation de la population israélienne est la seule option possible, la surenchère dans la violence va nous mener au désastre, comme par exemple ashkenazi qui menace Gaza d’un autre « petit holocauste.  »

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Réponses to “Un rabbin sioniste autorise les juifs à tuer les non juifs(gentils) qui menace la « nation » juive, enfants et bébés compris.”

  1. Mariton Says:

    Je crois bien qu’ils sont pires que les nazis… Ils font bien pire.

  2. espoire Says:

    hitler avais résons

    • bourru Says:

      et ton institutrice elle avait tort d’être désespérée, tu crois?

    • Felgaz Says:

      Effectivement il y a raison et non résons!🙂

      Hitler à été financé par les juifs sionistes et serait lui même à moitié juif(Pas dans le sens religieux du terme, mais dans le sens sioniste). Un descendant illégitime des Rothschild. Sa mère était une servante d’un Baron Rothschild, lorsque ce dernier l’engrossa, il la retourna dans son village ou naquis Hitler.

      Il y a les juif religieux, il y a les juif hâté, et enfin il y a les juifs satanistes. C’est ces derniers qui torturent l’humanité, de vrais morpions. Les Rothschild dominent le monde économique, politique, et artistique. Pour les deux dernier ce n’est pas absolu, mais ils sont très influent et sont toujours relier aux conflits et génocides.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :