Paul Jorion : « Nous sommes dans une opération de mise en scène et de méthode Coué »

1000-dollar-us-bill-front

Interview de Paul Jorion dans le Monde :

Vous jugez que les problèmes des banques n’ont pas été résolus. Pourquoi ?

Toutes leurs pertes n’ont pas été encaissées. Elles ont pu falsifier leurs comptes en obtenant de valoriser leurs actifs non plus aux prix du marché (marked to market), mais au moyen d’un modèle (marked to model). C’est une hérésie. Ce changement de méthode ne fait que reculer le moment de vérité.

Ne fallait-il pas gagner du temps en attendant la normalisation de l’économie, plutôt que d’amplifier la crise (de façon « procyclique » en jargon économique) ?

Non. Dire qu’il y a des cycles dans l’activité, c’est constater qu’à chaque fois que l’économie s’est cassé la figure, elle est arrivée à repartir. Mais les actifs auxquels je fais allusion sont les mortgage backed securities (MBS) – des obligations adossées à des créances hypothécaires -, dont la valeur n’évolue pas selon des oscillations cycliques. Le prix des MBS dépend des mensualités qui sont remboursées sur le portefeuille de crédits auquel l’obligation est adossée. Or, aux Etats-Unis, le nombre de faillites personnelles continue à croître ; le nombre de chômeurs aussi. Le prix des MBS devrait donc chuter : ce n’est pas un marché spéculatif ou un produit dérivé.

Dans votre dernier livre, vous écrivez que l’affaire Madoff est un machine de Ponzi (une cavalerie) « honteuse » tandis que le système de la titrisation des subprimes est un Ponzi « éhonté » (qui n’a pas conscience de sa honte). L’habillage des bilans bancaires en est-il le prolongement ?

Oui, nous sommes dans une opération de mise en scène et de méthode Coué. La plupart des consommateurs américains ne connaissent pas d’autre baromètre économique que la Bourse. On essaye d’établir un lien malhonnête. Le public, voyant la Bourse remonter, doit se dire que la crise va se finir. Cela permet effectivement de gagner du temps, mais c’est un mauvais calcul…
article intégral le monde

Lol, l’histoire du marked to model, elle est bonne celle la aussi, ils comparent la valeur de leurs actifs non à la réalité mais sur des modèles !!
C’est pas croyable, vous vous rendez compte, ils ne vivent pas dans la réalité !

C’est comme si vous alliez voir votre banquier en lui disant que  » non, je ne suis pas à découvert, j’ai ma propre manière de définir le découvert  »

Ha je vous jure, nous vivons une époque surréaliste, les banquiers trichent sans vergogne, alors qu’ils sont en faillites, ils disent faire des bénéfices !
Ce n’est même plus tricher, c’est chier sur la gueule des gens.

Lorsque les gens vont comprendre que les banquiers et l’État les ont baisé, que le gouvernement était au courant de la situation et qu’il n’a rien fait, pire qu’il a couvert les mensonges des banques, une violence inouï se déchainera.
Le peuple va lyncher les responsables.

Le système financier s’est cassé en septembre 2008, depuis, des thanatopracteurs de l’économie font tout ce qu’ils peuvent pour nous faire croire que le système fonctionne, mais ce n’est que du maquillage, c’est mort.
Nous allons bientôt nous en rendre compte.
the-total-collapse

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Paul Jorion : « Nous sommes dans une opération de mise en scène et de méthode Coué »”

  1. E.T. Says:

    vue à la télé hier soir sur CNBC ; JP Morgan (entre autres) avais parié sur l’effondrement du marché immo US dès 2005 en prenant des positions « short » idoines. Au même moment elle faisait tout pour vendre du crédit « subprime »…Des pompiers pyromanes. Ils jouent sur les deux tableaux à la fois, pendez les hauts et court !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :