Les infirmières suédoises tombent comme des mouches après la vaccination

10vaccine_toxins

Nous vous invitons à regarder la vidéo située à droite (VACCINS CONTRE LA GRIPPE= DANGER)
Hier, trente personnes se plaignaient auprès des autorités suédoises des effets secondaires graves qui les avaient poussés à contacter un hôpital.
Aujourd’hui, ce nombre est passé à 140 personnes. Le journal suédois Expressen demeure le seul en Suède à mentionner ces cas et comme d’habitude, ceci ne constitue que la partie visible de l’iceberg. Dernières nouvelles: d’après Dagens Nyheter, le nombre de cas d’effets secondaires enregistrés il y a environ quelques heures est de 190. Une personne meurt après l’injection mais « aucune relation directe avec l’injection n’a, à ce jour, été établie ». Le plus grand scandale médical suédois ne fait que commencer.
Quand même Annika Linde, directeur de l’Institut suédois pour le suivi des maladies transmissibles (SMI) transforme cela en quelque chose de positif en affirmant que « le vaccin a plus d’effets secondaires que le vaccin normal contre la grippe. Ceci prouve que ce vaccin assure une protection totale ».
Des milliers de Suédois ont été vaccinés jusqu’ici et les revendications par rapport aux effets secondaires « affluent» dans l’Institut suédois pour le suivi des maladies transmissibles (SMI). Selon Annika Linde, «c’est évident que le vaccin contre la grippe porcine ait plus d’effets secondaires que les vaccins normaux contre la grippe. Ceci est dû au fait que le vaccin contre la grippe porcine contient des adjuvants, l’huile du foie de requin, qui permettent au système immunitaire de se défendre. Ceci explique également le fait que la protection contre le virus devienne plus efficace ».
De nombreux cas graves d’allergies ont été enregistrés à l’unité des soins thérapeutiques. « Jusqu’ici, les cas d’effets secondaires rapportés ne sont pas surprenants», affirme Gunilla Sjölin Forsberg. Cette unité a ordonné à certaines des nombreuses unités de vaccination, de rapporter les effets secondaires afin de mieux avoir une prise sur la situation. Cette simple déclaration est choquante puisque dans les cas normaux, tous les effets secondaires devraient automatiquement être rapportés – n’est-ce pas?
Lotta Lindström, infirmière ayant reçu le vaccin mercredi de la semaine dernière, est encore malade. Elle a eu une fièvre aigue et grelotte encore de l’effet du vaccin contre la grippe porcine. Elle affirme : « Je tremblais de tout mon corps. La fièvre était très aigue au point où je ne pouvais pas tenir un verre d’eau dans ma main ».
« J’aimerai bien savoir ce que l’on m’a injecté. J’étais vraiment affectée. C’est très désagréable».
De blev sjuka av vaccinet – Hälsa – Expressen.se
Maria Strindlund n’est pas sure que l’idée d’avoir pris le vaccin ait été la meilleure. Elle a aussi souffert d’une fièvre aigue et des effets de grelottement. « Puisque je travaille comme infirmière, j’ai cru que c’était la meilleure chose à faire », avoue-t-elle. Après avoir pris le vaccin, elle n’a rien ressenti.
Mais quelques heures plus tard, surgissaient les effets secondaires : « J’ai ressenti une douleur énorme au bras. Je ne pouvais plus le soulever. Puis ont suivi les grelottements. J’étais couchée sur le lit et je grelottais de froid. Je suis allée prendre un bain chaud pour me réchauffer». Elle affirme que de nombreux collègues qui avaient aussi pris ce vaccin avaient eu des réactions similaires. Pourtant elle a eu à prendre des vaccins par le passé sans effets quelconques.
Maria, 27 ans: “Fick fruktansvärt ont” – Hälsa – Expressen.se
Rebecka Andersson était la première personne à recevoir le vaccin en Suède. Elle se sentait fiévreuse et avait mal au ventre suite à la prise du vaccin. « J’ai perdu toutes mes forces », avoue-t-elle. « Je suis rarement malade, alors j’ai compris que c’était l’effet du vaccin ». Ses camarades de classe se sont fait vacciner au même moment et elle affirme que cinq sur les dix-neuf ayant reçu le vaccin contre la grippe porcine sont également tombés malade.
Rebecka, 32 ans: “Jag blev orkeslös” – Hälsa – Expressen.se
Lotta Lindström, infirmière, affirme qu’elle a reçu le vaccin la semaine dernière et est toujours malade. « C’est très inquiétant», dit-elle. « Je n’ai pas pu dormir la nuit après la prise du vaccin parce que la douleur que je ressentais au bras était très forte». Le lendemain au travail, la fièvre est survenue. Par la suite, c’était les céphalées. Jusqu’à ce jour, c’est-à-dire une semaine après la prise du vaccin, elle est encore malade.
Lotta, 49 ans: “Jag sov inte något på natten” – Hälsa – Expressen.se
Une autre infirmière, Jennely, pouvait à peine parcourir cinq mètres après s’être fait vaccinée contre la grippe porcine. Elle était en bonne et due forme lorsqu’elle a pris le vaccin, mais le lendemain, elle avait une fièvre de 39ºC (102,2F). « Je pouvais à peine parcourir les cinq mètres qui me conduisent vers ma douche », dit-elle. La fièvre a duré trois jours. Plusieurs de ses collègues au travail avaient eu des expériences similaires. « J’en connais au moins dix qui ont eu de la fièvre. Nous sommes environ 80 personnes à mon lieu de service ».
Jennely, 26 ans : “Orkade knappt gå fem meter” – Hälsa – Expressen.se
Reproduction Interdite 

Tous droits réservés SpreadTheTruth.fr 

Toute reproduction même partielle, entrainera des poursuites judiciaires conformément au code de la propriété intellectuelle.
spreadthetruth
theflucase

Ce vaccin est un véritable poison, vous vous rendez compte du nombre d’infirmière qui sont tombées malade.
Regardez le cas de cette nana américaine :

En tout cas, nous pouvons être fier, il n’y a plus que 18% des gens en France qui veulent se faire vacciner, c’est très très bien.
Mais faisons très attention, il y a quelques semaines je vous avez dit que pour faire flipper les gens, on parlera des enfants qui meurent et qu’une pénurie de vaccins sera instrumentalisée.C’est exactement ce qui se passe aux USA, et ça fonctionne fort bien, donc soyons très attentif.
Sinon en France aussi nous verrons des queue de gens totalement dégénérés qui attendent leur poison.
2803962

Mais cela n’empèche pas la Norvège de suivre le chemin de la mort par vaccination :
 » La Direction de la santé a décidé de recommander à l’ensemble de la population de se faire vacciner», a annoncé la ministre de la Santé Anne-Grete Stroem-Erichsen lors d’une conférence de presse.  » cyberpresse

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Réponses to “Les infirmières suédoises tombent comme des mouches après la vaccination”

  1. Jean Guérard Says:

    Bonjour,

    Écouter cette entrevue sur station francophone au Québec donné par M.Jean-Jacques Crèvecoeur (médecin Belge), voici le lien:
    Le vaccin, pour le cash et le pouvoir.

    http://rms.radiox.com/player/radiox2/?startPlayingContext=CKYK&extraitid=16533&__utma=107071768.1199218330.1253795729.1253798129.1253799493.3&__utmb=107071768.6.10.1253799493&__utmc=107071768&__utmx=-&__utmz=107071768.1253799493.3.3.utmcsr=google%7Cutmccn=%28organic%29%7Cutmcmd=organic%7Cutmctr=radio%20x&__utmv=-&__utmk=215382551&api=flash2

  2. Smumdax Says:

    La « nana américaine » comme vous le dites si bien, sa condition a depuis été démontré comme n’étant PAS dû au vaccin… Les médias ont utiliser ce vidéo pour faire du sensationalisme et pousser la campagne contre la vaccination… Je ne suis pas pour la vaccination, mais je suis contre la propagande et les campagne de peur basées uniquement sur du sensationalisme…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :