Le Wall Street Journal a mis en garde le président américain Barack Obama, en déclarant qu’il devait impérativement stopper le programme nucléaire iranien « s’il ne voulait pas devoir subir les conséquences d’une offensive israélienne. » C’est à dire faites la guerre ou il y aura la guerre !

3569267469_502dfe459a

Le Wall Street Journal a mis en garde le président américain Barack Obama, en déclarant qu’il devait impérativement stopper le programme nucléaire iranien « s’il ne voulait pas devoir subir les conséquences d’une offensive israélienne. » Il a précisé qu’un affrontement militaire serait inévitable si l’Occident ne se décidait pas à agir rapidement.

Dans l’éditorial d’aujourd’hui, le journal a accusé Obama d’avoir gaspillé son temps, au cours des premiers mois de son mandat, à tenter de convaincre Israël de ne pas attaquer les installations nucléaires iraniennes au lieu d’essayer de persuader la communauté internationale de prendre des mesures plus efficaces pour stopper le développement du programme de Téhéran.
Et de souligner dans les colonnes du journal: « Les officiers américains et israéliens avec lesquels nous nous sommes entretenus sont certains qu’un raid israélien pourra porter sérieusement atteinte aux projets des Iraniens, même si certaines installations sont épargnées. » Il a encore souligné que « Téhéran avait constaté la faiblesse des institutions internationales et savait en revanche que seul Israël saurait réagir s’il le faut. »

Et de poursuivre: « Les Iraniens ont compris que l’ONU ne constitue pas pour eux une menace, pas plus d’ailleurs que l’Agence internationale de l’Energie atomique. » L’Occident, pour l’auteur de l’édito, ne souhaite pas non plus intervenir et le président Obama « continue à supplier l’Iran d’entamer un dialogue. »

Et de conclure: « Plus l’Occident et l’Onu feront preuve de faiblesse, plus il semblera évident qu’Israël attaquera. »
alter info

Wall street journal

C’est super,en gros le WSJ dit qu’il faut faire la guerre sinon il y aura la guerre ,elle est bonne celle encore.À qui s’intéresse un peu aux relations internationales,l’occident ne peut tolérer un acteur régional fort et indépendant,surtout dans les régions pétrolifères du golfe,l’Irak a essayé mais l’a payé et excecivement cher, les pays du golfe se vautrent dans la compromission,le bling-bling,dépensant tout leur argent dans des projets débiles et stériles,enrichissant les occidentaux,exploitant des milliers d’immigrès en les payant une bouchée de pain,et hypothéquant l’avenir des générations à venir de leur propre pays.

Ce n’est pas pour le nucléaire militaire que l’on menace l’Iran,c’est pour le nucléaire civil.L’énergie nucléaire est la moins cher du marché,et si l’Iran développe un réseau dense de centrale nucléaire,en plus de posséder les plus grandes réserves de pétrole et de gaz,alors ce pays deviendrait un exportateur d’energie encore plus puissant .

De toute façon même si les Iraniens ont la bombe ils savent très bien que la moindre velléité d’attaque sur Israél se solderait par la vitrification de leur propre pays,c’est cela le concept de dissuasion.

Ce n’est donc pas la détention de l’arme en elle même qui est problématique,c’est le rapport de force qui sera changé,et cela,Israel,L’Arabie Saoudite,et les USA ne le veulent pas.

Il y a des tas de raisons pour attaquer l’Iran,son pétrole important pour la Chine,sa position stratégique,son indépendance,son régime,son soutient au hezbollah,Israel et sa lubie de la sécurité,le nucléaire,et des tas d’autres encore que l’on imagine même pas tellement le monde du renseignement et les enchevêtrements des intérets croisés des nations sont obscurs.
C’est plus le moment que les raisons qui décideront de l’attaque sur l’Iran,comme par exemple profiter d’un effondrement économique et créer cet arc de crise nécessaire à l’établissement du nouvel ordre mondial.

En tout cas,le WSJ dit vraiment n’importe quoi.Ils sont vendus aux intérêts de la guerre et des massacres.
jpg_iran_nucl_2

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Le Wall Street Journal a mis en garde le président américain Barack Obama, en déclarant qu’il devait impérativement stopper le programme nucléaire iranien « s’il ne voulait pas devoir subir les conséquences d’une offensive israélienne. » C’est à dire faites la guerre ou il y aura la guerre !”

  1. Gavroche Says:

    Il est évident que le processus est enclenché depuis bien longtemps, et comme tu le dis justement, c’est une question de moment, pas de raisons.

    De toutes façons les raisons ne servent à rien. Cette caste élitiste ne prend même plus la peine de diffuser un message crédible pour légitimer ses actions.
    Ils s’en foutent… Ils nous ont bien fichu la guerre en Irak malgré les millions défilant dans les rues du monde entier.
    Ils nous ont bien vendu le 11/09 comme le travail d’un barbu planqué dans une grotte climatisée quelque part en Afghanistan.
    L’Iran est finalement un dossier beaucoup plus simple à traiter pour eux.
    La menace nucléaire… c’est très facile à vendre à des populations frileuses de perdre leurs acquis, frileuses de se soucier de la misère humaine, frileuse de perdre la vie quand leur modèle affame pourtant le monde et massacre par millions les « pauvres malchanceux, les petits malappris, qui n’ont pas eu la chance de voir le jour chez eux » (Brassens)

    J’en viens presque à souhaiter que la Russie et la Chine se montrent solidaires de l’Iran sur ce dossier, jusqu’au bout, pour faire la nique à l’impérialisme Occidental, une bonne fois pour toutes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :