Posts Tagged ‘zombification absolue’

Connaissez vous Le Tittytainment ?

août 26, 2009

manipulation

Adolescent,j’ai lu quasiment tout les livres de Isaac Asimov,le concept de psychohistoire m’a profondément marqué,intellectuellement parlant,c’est une discipline extraordinaire,voila ce que dit wikipédia ;"l’objet est l’étude statistique des comportements de grands groupes d’êtres humains (de plusieurs milliards d’individus), dans le but de prévoir son évolution future. Le fondement de la psychohistoire repose sur la théorie de la physique quantique et statistique : le comportement de chaque particule est imprévisible (statistique), cependant le comportement de l’ensemble (milliards de particules) répond aux lois de la physique et est parfaitement prévisible." wiki

Si je vous parle de cela c’est parcequ’étant donné la situation actuelle,et la zombification des populations dans des proportions extraordinaires,j’ai toujours eu en tête que cela n’eût été possible uniquement par la volonté de scientifiques qui ont mis en oeuvre toute une stratégie volontariste,complexe et très élaborée pour nous rendre comme nous sommes.

Étant résolument un optimiste,j’ai confiance dans l’humain,et je ne peux me résoudre à imaginer un quart de seconde que le monde dans lequel nous vivons,en faillite morale absolue,et dans un état de délabrement et de détresse psychologique à la limite de l’internement était la simple expression d’une quelconque nature humaine.

Et aujourd’hui,sur agoravox,je suis tombé sur quelque chose d’extraordinaire,je connaissais très mal ce malade mental de Zbigniew Brzezinski,je sais qu’il est un des architectes de ce NWO malsain en devenir,mais je connaissais absolument pas cette expression de tittytainment ni ce que cela signifiait,voila la définition,ainsi que son cadre historique :

Le mot tittytainment fut utilisé en 1995 par l’idéologue néolibéral Zbigniew Brzezinski, membre de la commission trilatérale et ex-conseiller du Président des États-Unis Jimmy Carter, pendant la conclusion du premier "State Of The World Forum", dans l’Hôtel Fairmont de la ville de San Francisco. L’objectif de la rencontre était de déterminer l’état du monde, de suggérer des objectifs et des objectifs désirables et proposer des principes d’activité pour les atteindre, et d’établir des politiques globales pour obtenir sa mise en œuvre. Les chefs réunis à San Francisco (Mikhaïl Gorbatchev, George Bush, Margaret Thatcher, Vaclav Havel, Bill Gates, Ted Turner, etc..) sont arrivés à la conclusion que l’arrivée de la dénommée Société 20:80 est inévitable, celle dans laquelle le travail de 20% de la population mondiale sera suffisant pour soutenir la totalité de l’appareil économique de la planète. 80% de la population restante ainsi s’avérera superflu, ne disposera pas de travail ni d’occasions d’aucun type et nourrira une frustration croissante.
C’est ici qu’est entré en jeu le concept proposé par Brzezinski. Brzezinski a proposé le tittytainment, un mélange d’aliment physique et psychologique qui endormirait les masses et contrôlerait sa frustration et ses protestations prévisibles. Le même Brzezinski explique l’origine du terme tittytainment, comme une combinaison des mots anglais "tits" ("poitrines" en jargon américain) et "entertainment" qui, dans aucun cas, ne doit être compris avec des connotations sexuelles, mais au contraire, comme allusif à l’effet endormant et léthargique que l’allaitement maternelle produit chez le bébé quand il boit.
Voici un extrait du livre Le piège de la mondialisation :
« L’avenir, les pragmatiques du Fairmont le résument en une fraction et un concept : « Deux dixièmes » et « tittytainment ».
Dans le siècle à venir, deux dixièmes de la population active suffiraient à maintenir l’activité de l’économie mondiale. « On n’aura pas besoin de plus de main d’œuvre », estime le magnat Washington Sycip. Un cinquième des demandeurs d’emploi suffira à produire toutes les marchandises et à fournir les prestations de services de haute valeur que peut s’offrir la société mondiale. Ces deux dixièmes de la population participeront ainsi activement à la vie, aux revenus et à la consommation – dans quelque pays que ce soit. Il est possible que ce chiffre s’élève encore d’un ou deux pour cent, admettent les débatteurs, par exemple en y ajoutant les héritiers fortunés.
Mais pour le reste ? Peut-on envisager que 80 % des personnes souhaitant travailler se retrouvent sans emploi ? « Il est sûr, dit l’auteur américain Jeremy Rifkin, qui a écrit le livre La Fin du travail, que les 80 % restants vont avoir des problèmes considérables. » Le manager de Sun, John Gage, reprend la parole et cite le directeur de son entreprise, Scott McNealy : à l’avenir, dit-il, la question sera « to have lunch or be lunch » : avoir à manger ou être dévoré.
Cet aréopage de haut niveau qui était censé travailler sur « l’avenir du travail » se consacre ensuite exclusivement à ceux qui n’en auront plus. Les participants en sont convaincus : parmi ces innombrables nouveaux chômeurs répartis dans le monde entier, on trouvera des dizaines de millions de personnes qui, jusqu’ici, avaient plus d’accointances avec la vie quotidienne confortable des environs de la baie de San Francisco qu’avec la lutte quotidienne pour le survie à laquelle doivent se livrer les titulaires d’emplois précaires. C’est un nouvel ordre social que l’on dessine au Fairmont, un univers de pays riches sans classe moyenne digne de ce nom – et personne n’y apporte de démenti.
L’expression « tittytainment », proposée par ce vieux grognard de Zbigniew Brzezinski, fait en revanche carrière. Ce natif de Pologne a été quatre années durant conseiller pour la Sécurité nationale auprès du président américain Jimmy Carter. Depuis, il se consacre aux questions géostratégiques. Tittytainment, selon Brzezinski, est une combinaison des mots entertainment et tits, le terme d’argot américain pour désigner les seins. Brzezinski pense moins au sexe, en l’occurrence, qu’au lait qui coule de la poitrine d’une mère qui allaite. Un cocktail de divertissement abrutissant et d’alimentation suffisante permettrait selon lui de maintenir de bonne humeur la population frustrée de la planète. »
(Hans-Peter Martin, Harald Schumann, Le piège de la mondialisation, Solin Actes Sud, page 12)
wikipédia

Bernays

C’est la preuve par A+B que c’est bien une entreprise concrète,mûrement réfléchie,que des gens se sont assis à une table et se sont dit :"bon,il nous faut créer un système qui abrutie les gens,qui les endort,qui leur fait croire à une réalité qui est totalement fausse,nous devons mettre le paquet pour cela,il faut qu’à tout les niveaux nous contrôlions leurs sens,que nous orientions leurs pensées."

En même temps j’en été sure,pour arriver à un tel niveau de médiocrité,de manque de courage et de compromission,il était évident que cela répondait à un plan,même si les humains sont bêtes,on ne peut que constater que nous sommes en ce moment hors cadre,que nous avons dépassé les limites du supportable,et pourtant rien ne bouge.Ces professionnels de l’ingénierie social ont réussi leur coup,superbement même,ils sont arrivés exactement à ce qu’ils voulaient,la population dans sa quasi totalité est zombiée,déconnectée des réalités et sans aucune empathie,elle est sous controle,50 ans d’opérations psychologiques constantes ont eu raison de la noblesse humaine.

Mais comprenez également que le « tittytainment » n’est qu’une étape,il fallait nous calmer le temps que soit jetter les bases de Nouvel Ordre Mondial,et maintenant c’est pratiquement fait,il nous manque plus que la série DES GRANDES CRISES pour faire basculer l’humanité dans une nouvelle ère, le dépeuplement étant la pierre angulaire de ce bond civilisationnel,nous avons de soucis à nous faire,après nous avoir laissé paître dans les champs-supermarchés,il est temps pour les éleveurs d’emmener les animaux à l’abattage.

rentree-litteraire-romans-television

Vaccination à la chaîne contre la grippe au Quebec

août 25, 2009

Mensonges-gardasil-

Québec mise sur une campagne de vaccination massive, où 300 personnes seront vaccinées à l’heure dans chaque point de service, pour lutter contre la pandémie de grippe A (H1N1).

Ce modèle de vaccination à la chaîne permettra de vacciner la population plus rapidement, mais aussi de faire face à un taux d’absentéisme plus élevé qu’à l’habitude dans le réseau de la santé.
article cyberpresse

Tranquille quoi,presque comme aux USA,ou l’on va vacciner les gens dans leurs voitures : "Il est même question d’organiser des cliniques en plein air dans les parkings à l’image des cinémas drive-in, où l’on viendrait en voiture, tendre son bras par la vitre baissée pour une petite injection." le figaro

C’est pas dingue ça,il faut vraiment être totalement dégénéré pour aller se faire vacciner comme si on allait au Mac do,pauvres gens,mon dieu pauvre gens.

J’arrive toujours pas à comprendre comment ça se fait que les gens soient aussi tarés,c’est quelque chose de stupéfiant,ce niveau de soumission est totalement aberrant.
Avec un ami on parlait du libre arbritre,il semblerait qu’il ait raison,dans bien des cas les gens se compromettent eux mêmes,ils savent au fond d’eux mêmes,ils savent qu’ils se font baiser ,mais par un mysterieux processus,ils se voilent la face,s’oublient,se laissent détruire,par facilité,par confort,c’est vraiment quelque chose d’extraordinaire quand on réfléchie bien.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 49 autres abonnés