Archive for the ‘mensonge climat et compagnie’ Category

Photos aériennes HD de la centrale de Fukushima….. On dirait qu’elle a été bombardée….

avril 11, 2011


Damaged Unit 3, left, and Unit 4 (Air Photo Service Co. Ltd., Japan)


Unit 4, left, and Unit 3 (Air Photo Service Co. Ltd., Japan)


Damaged Unit 3 of the crippled Fukushima Dai-ichi nuclear power plant


Damaged Unit 3 of the crippled Fukushima Dai-ichi nuclear power plant in Okumamachi, Fukushima Prefecture


Damaged Unit 4


From top to bottom: Unit 1, Unit 2, Unit 3 and Unit 4. (Air Photo Service Co. Ltd., Japan)


damaged Unit 4, left, and Unit 3


From left: Unit 1, partially seen; Unit 2, Unit 3 and Unit 4. (Air Photo Service Co. Ltd., Japan)


From right to left: Unit 1, Unit 2 and Unit 3. (Air Photo Service Co. Ltd., Japan)


From right to left: Unit 1, Unit2, Unit 3 and Unit 4. (Air Photo Service Co. Ltd., Japan)

source

Et on nous dit qu’après une telle explosion l’intégrité des réacteurs et des piscines de stockage sont indemnes !!!!

Ce qui me gène avec cette catastrophe c’est que c’est arrivé un 11….
Sachant que ces dégénérés satanistes aiment jouer avec les chiffres, je me demande si ce tremblement de terre et ce tsunami n’ont pas été créés volontairement…
le nom de la centrale est aussi peut être un indice, fukushima est proche d’un fuck-ushima, ça me fait penser à l’opération de la CIA à Pont-Saint-Esprit avec l’empoisonnement au LSD.
Les lieux touchés sont avant tout des zones agricoles, ce qui a grandement limité le nombre de mort (quand on voit que c’est près de 600 kilomètres de cotes qui ont été touchés, 30 000 morts et disparus c’est beaucoup mais pas énorme non plus.)

Maintenant, allez savoir pourquoi, les USA auraient fait cela, à moins que la Chine possède également cette technologie.
Ou alors c’est la Nature-Cosmos qui est responsable :

Ma foi, je n’en sais rien.
Pauvres japonais en tout cas.

Glenn Beck : carbone et gouvernement…

octobre 13, 2010

Bande d’annonce du prochain doc d’alex jones

La Thaïlande amène la pluie en Jordanie

septembre 8, 2010

Grâce à des techniques de pluie artificielle, la Thaïlande pourrait transformer le pays du roi Abdallah II en terre humide.

C’est dans une interview pour le Jordan Times que l’ambassadeur thaïlandais à Amman, Isinthorn Sornvai, a déclaré que la Jordanie était en train d’étudier activement les façons dont le pays pourrait bénéficier de l’expérience thaïlandaise concernant la production de pluie artificielle afin de faire face à la pénurie d’eau.

En juillet dernier, une délégation du Ministère de l’eau et de l’irrigation avait visité la Thaïlande dans le but d’étudier la production de pluie artificielle par l’intermédiaire du Bureau royal thaïlandais de production de pluie et de l’aviation agricole. Cette délégation est aujourd’hui en train d’évaluer les possibilités d"adopter cette technologie à la Jordanie.

L’ambassadeur a fait savoir à la Jordanie que cette technique avait été développée par le Roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej en 1969, ajoutant qu’il détenait un brevet international sur la méthode de production de pluie.

"L’offre de cette technique à la Jordanie démontre la coopération distinguée et les liens entre les deux pays. Lorsque j’ai reçu mon invitation pour venir en Jordanie, sa Majesté, notre Roi, m’a demandé de tout mettre en œuvre afin de resserrer les liens entre la Thaïlande et la Jordanie" a-t-il affirmé avant d’ajouter que la priorité de l’ambassade était désormais de stimuler l’eau de pluie du royaume.

La méthode comprend l’introduction de certains produits chimiques dans les zones nuageuses afin de "semer" les nuages d’une humidité poussée qui pourrait finalement provoquer des précipitations.

C’est en 2009 que la Thaïlande a autorisé la Jordanie à utiliser cette technique. Cette dernière rejoint ainsi l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Oman, et la Tanzanie, selon l’ambassade.

L’ambassadeur a notamment souligné le fait que cette technique était un "grand bénéfice" pour la Jordanie qui va pouvoir "booster son secteur agricole". Il considère d’ailleurs que c’est un projet "vital" pour le pays.

Néanmoins, l’ambassade thaïlandaise refuse de considérer que cette nouvelle coopération est motivée par des avantages commerciaux. "Nous ne parlons pas d’activité commerciale ici" a déclaré Jesda Tivayanond, du service de presse de l’ambassade. "Nous parlons de l’eau qui est source de vie. A un certain moment, la sécurité alimentaire sera la priorité numéro un pour tous les pays, et cette technique sera importante pour stimuler l’agriculture".

Selon M. Sornvai, la Thaïlande a réussi à gérer la pénurie d’eau grâce aux pluies artificielles qui ont aidé les fermiers de tout le pays.

La Jordanie, considérée comme le quatrième pays le plus pauvre en termes d’accès à l’eau, souffre d’un déficit annuel de 500 millions de mètres cube. Le partage de l’eau entre les personnes n’excède pas les 150 mètres cube chaque année, ce qui est bien en dessous des 1000 mètres cubes par an qui constituent l’indice de pauvreté du partage de l’eau.
guysen

Et ça joue aux apprentis sorciers, ma foi on verra bien ce qu’il se passe.

Réchauffement: la fonte de la calotte glaciaire surévaluée, selon une étude

septembre 7, 2010

La fonte des glaces du Groenland et de l’ouest de l’Antarctique, une des conséquences les plus préoccupantes du réchauffement climatique, est deux fois moins importante qu’on ne le pensait, assure une nouvelle étude de scientifiques néerlandais et américains.

Ces deux dernières années, plusieurs équipes de chercheurs avaient estimé que les glaces du Groenland fondaient d’environ 230 gigatonnes (milliards de tonne) par an, et de 132 Gt dans l’Antarctique ouest.

La fonte de ces immenses réserves de glace serait, selon les données jusqu’à présent disponibles, responsable pour moitié de la hausse du niveau des mers, de 3 mm par an actuellement. La hausse n’était que de 1,8 mm au début des années 60.

Mais selon une étude publiée dans le numéro de septembre de la revue Nature Geoscience, ces estimations ne tiendraient pas suffisamment compte d’un phénomène connu sous le nom d’ajustement isostatique, ou "rebond post-glaciaire".

Il s’agit du soulèvement de l’écorce terrestre consécutif à la fonte des calottes glaciaires, après le dernier âge de glace.

Durant des dizaines de milliers d’années, des glaciers de plusieurs kilomètres d’épaisseur ont occupé l’Antarctique et la majeure partie de l’hémisphère nord, comprimant la croûte terrestre sous leur énorme poids.

Quand ces glaciers ont commencé à fondre, il y a environ 20.000 ans, la croûte sur laquelle ils reposaient a dans le même temps commencé à "rebondir". Et elle continue toujours à le faire.

Ce mouvement ne s’exerce pas seulement du bas vers le haut mais aussi latéralement, et même du haut vers le bas pour les régions voisines, explique Bert Vermeersen, de l’Université de Delft aux Pays-Bas, dans un entretien téléphonique avec l’AFP.

"On peut comparer ça à un matelas sur lequel on vient de dormir toute la nuit" et qui reprend lentement sa forme, résume le chercheur.

Souvent sous-évalué, voire ignoré par les modélisations précédentes, ce rebond est plus important que prévu, selon l’étude qui a analysé les changements dans le champ gravitationnel de la Terre et dans la pression des fonds sous-marins.

L’examen de ces données a révélé que le sud du Groenland était en réalité en train de s’affaisser, par contrecoup du rebond post-glaciaire enregistré en Amérique du Nord.

En tenant compte de ce phénomène, la fonte des glaces du Groenland serait ramenée à 104 gigatonnes, plus ou moins 23 Gt, et celle de l’ouest de l’Antarctique à 64 gigatonnes, plus ou moins 32 Gt.

Malgré cette importante marge d’erreur, qui illustre les incertitudes qui demeurent dans les mesures de la fonte des glaces, l’évaluation du phénomène est désormais affinée, assure M. Vermeersen, dont l’équipe a collaboré avec la Nasa et l’Institut néerlandais pour la recherche spatiale.

Selon ces nouvelles estimations, la fonte des glaces serait responsable d’environ 30% de la hausse du niveau des mers, et non plus 50%, souligne Bert Vermeersen. Le reste de cette hausse proviendrait du réchauffement des mers, dont le volume augmente en même temps que la température.
romandie

Mensonges, mensonges, mensonges ces histoires de réchauffement causé par l’homme, on est sûre de rien, ce qui est sûre en revanche c’est que nous polluons et coupons les forets à un rythme effréné pour les bénéfices de multinationales et de malsains.
La propagande est mondiale, c’est une grande nouveauté et une preuve que le NWO existe déja dans les médias depuis des années.

Le ciel parisien avant hier matin…. Tout va bien.

septembre 3, 2010


cliquez dessus pour la voir en grand

C’est franchement grave, et après on nous dit que les chemtrails n’existent pas….

On se fait empoisonner comme jamais, c’est ahurissant quand on y pense serieusement

Canicule: la Russie va introduire un embargo sur les exportations de blé

août 5, 2010


La Russie va appliquer un embargo sur les exportations de blé et de produits dérivés en raison de la chute des récoltes due à la canicule qui frappe le pays, a déclaré jeudi le Premier ministre, Vladimir Poutine, cité par les agences russes.

La Russie va introduire jusqu’à la fin de l’année un embargo sur les exportations de blé et de produits dérivés en raison de la chute des récoltes due à la canicule qui frappe le pays, a déclaré jeudi le Premier ministre, Vladimir Poutine.

"En raison des températures anormalement hautes et de la sécheresse, j’estime justifié d’instaurer un embargo temporaire sur les exportations de Russie de blé et de produits agroalimentaires dérivés", a déclaré M. Poutine, selon des images retransmises par la télévision russe.

La Russie, qui fournit environ 8% de la production de blé de la planète et est le troisième exportateur mondial, avait annoncé en début de semaine une révision à la baisse de ses récoltes de blé à 70-75 millions de tonnes cette année, contre 90 millions de tonnes habituellement. En 2009, la Russie a exporté 21,4 millions de tonnes de céréales.

L’embargo sur les exportations sera appliqué du "15 août au 31 décembre", a précisé le porte-parole de M. Poutine, Dmitri Peskov, cité par les agences russes.

"Il faut empêcher l’inflation des prix intérieurs et également sauver les têtes de bétail" en préservant les fourrages, a expliqué M. Poutine lors d’un conseil des ministres.

Compte tenu de l’effondrement prévu des récoltes, les céréales du fond d’intervention russe seront attribuées sans enchère aux régions le plus dans le besoin, a poursuivi M. Poutine.

En outre, "nous allons accorder une aide financière de 35 milliards de roubles (890.000 euros) aux producteurs de céréales touchés par la sécheresse", a poursuivi le Premier ministre russe.

Dix des 35 milliards seront une "dotation sans contrepartie" et les 25 milliards restants seront accordés sous forme de "crédits à taux avantageux", a-t-il dit.

En raison de la sévérité de la sécheresse, l’état d’urgence a été décrété dans 27 régions de Russie.

Cette situation a également des conséquences sur les prix mondiaux du blé. Ils se sont envolés de près de 40% en juillet et ont encore bondi au début de la semaine sur les marchés européen et américain.
le point

Le 3ième exportateur mondiale de blé vient donc de disparaitre, le pakistan (le 8 ou 9ième producteur)se passera également d’exporter son blé, je ne sais pas ce qui se passe en russie mais je ne crois plus
au hasard…
Guerres, famines, catastrophes " naturelles ", on nous prépare un moyen age…

L’arme climatique: une conspiration?

août 3, 2010

La température anormalement élevée dans le centre de la Russie a déjà engendré d’énormes pertes économiques. Un cinquième des cultures a été détruit et les prix des produits alimentaires principaux pourraient augmenter considérablement dès l’automne. Moscou est pris dans la fumée des incendies des tourbières. Les prévisions des experts sont loin d’être rassurantes : les sècheresses, les ouragans et les inondations se répéteront de plus en plus souvent et seront de plus en plus violents. Alexeï Kokorine, le directeur du programme Climat et énergie des Fonds mondiaux pour la Nature (WWF), explique que « la tendance actuelle (la sècheresse) ne s’arrêtera pas, elle n’est pas le fruit du hasard… »

Que l’employé d’une organisation internationale influente qui travaille dans différentes régions du monde sous la couverture des programmes écologiques soit si bien informé est très significatif. Et cela ne se réduit pas au fameux « réchauffement de la terre » qui fait l’objet d’intenses débats scientifiques et autres. La théorie du « réchauffement de la planète » en tant que cycle naturel nécessite, tout au moins, des preuves alors que la canicule actuelle, observée, d’ailleurs, exclusivement sur le territoire de la Russie et de ses territoires limitrophes, pourrait sous-entendre plus que des explications scientifiques naturelles.

Le problème de régulation de la météo, comme forme de régulation sociale, a été abordé dès les années 1970 par Zbigniew Brzezinski dans son livre Entre deux siècles. Il est clair que l’expert de la géopolitique américaine ne pouvait pas ne pas se poser la question sur la possibilité d’utiliser diverses formes d’impact climatique aussi bien sur les systèmes sociaux que géopolitiques. D’autres auteurs sérieux ont également écrit à ce sujet, bien que pour des raisons évidentes, il est peu probable que les informations concernant les découvertes dans le domaine de la création et d’essais d’une arme climatique soient divulguées un jour.

En 2000, Michel Chossudovsky, professeur d’économie à l’université d’Ottawa, a écrit sur la possibilité d’un changement partiel du climat comme résultant de l’utilisation d’une nouvelle génération « d’armement non létal ». Les Américains travaillent sur la capacité de contrôler le climat dans diverses régions du monde, cette technologie est développée dans le cadre du High-frequency Active Aural Research Program (HAARP), capable de provoquer des phénomènes tels que des sècheresses, des ouragans, des tremblements de terre et des inondations. Du point de vue militaire, le HAARP est une arme de destruction massive, un instrument d’expansion qui permet de déstabiliser sélectivement les systèmes écologiques et agricoles des pays et des régions ciblés. La base technique connue du programme est un système d’émetteurs électromagnétiques destiné à l’étude des processus dans l’ionosphère et composé de 360 émetteurs radio et de 180 antennes d’une hauteur de 22 mètres. En émettant dans le ciel 3 600 kilowatts la station est devenue l’installation la plus puissante au monde pouvant agir sur l’ionosphère. Le programme, lancé en 1990, est financé par la direction des Recherches maritimes et par le laboratoire de Recherche de l’armée de l’air américaine avec la participation des plus grandes universités.

Tout cela donne matière aux rumeurs et aux hypothèses. On pourrait toujours continuer à rire de Hugo Chavez qui a expliqué le tremblement de terre dévastateur en Haïti (http://fondsk.ru/article.php?id=2755) par la mise en application de HAARP, mais des hypothèses similaires ont été formulées après le tremblement de terre dans la province chinoise de Sichuan en 2008. De plus, une série de faits montre que le programme américain qui a pour objet le changement climatique dans des pays et des régions particuliers porte un caractère systématique qui touche maintenant le milieu spatial.

Ainsi, par exemple, le 22 avril 2010, le drone américain X-37B a été lancé sur l’orbite de la Terre et pourrait, selon certaines sources, transporter à son bord de nouveaux modèles d’armement laser. Selon le New York Times, les représentants du Pentagone nient fermement toute relation entre l’appareil et un armement offensif quelconque mais admettent qu’il a pour but d’assister des opérations militaires terrestres et de remplir diverses missions auxiliaires. Le X-37B a été construit il y a 11 ans déjà en vertu d’un programme de la NASA, et en 2006 ce programme a été transmis à l’armée de l’air américaine sous le cachet du secret défense en ce qui concerne sa destination et son budget.

Les exigences de soulever le voile du secret défense sur les expérimentations menées en Alaska n’ont jamais cessé d’être exprimées aux États-Unis et dans d’autres pays. En Russie les exigences similaires n’ont jamais été exprimées de façon bruyante. Néanmoins, il semblerait que les changements climatiques au service des intérêts politiques soient loin d’être un mythe et prochainement la Russie, ainsi que le reste du monde, devrait faire face à un nouveau type de menace. Les développements dans le domaine d’armement climatique semblent atteindre la « capacité de rendement prévue», en engendrant les sècheresses, en détruisant les récoltes et en provoquant sur le territoire de la « cible » toute une série de phénomènes anormaux.
novosti

Mise à part l’erreur sur Chavez qui aurait parlé de Haarp( je l’avais repris moi même), je ne suis pas étonné d’un tel article. Quand j’ai vu qu’aux 4 coins du monde des épisodes climatiques extrèmes se produisent, j’ai immédiatement pensé à des modifications volontaires du climat. Les zones touchées ne sont pas anodines, la canicule qui touche la Russie n’a pas d’équivalent, d’ailleurs aux infos ils disent " depuis 130 ans " mais c’est en fait " depuis que les relevés existent " qu’il faudrait dire et c’est déja plus de 20 % des récoltes qui ont été détruite. Au Pakistan, ce sont les zones tribales et le nord ouest à tendance renégate qui ont été touchées, dans les campagnes, les gens vivent de leurs gens champs et une fois les récoltes anéanties ils dépendront totalement de l’aide de l’état, créant de l’instabilité sur une situation déja explosive. En Chine, c’est la barrage des trois gorges qui est dans une situation périlleuse et le sud du pays a été fortement touché.

J’ai également entendu dire que le pétrole dans le golf du mexique était en train d’alterer le gulf stream, rien moins que ça, j’espère que c’est faux parceque sinon, on devra aller vivre en afrique, et ce sera la foire, " les blancs, le retour, cette fois on vous tuera tous " LOL, je rigole ça se passerait comme ça, un virus ethnique mis au point par les extrémistes juifs et hop tous les noirs et tous les arabes seraient exterminés.

David Cameron met en garde contre la "destruction" de BP

juin 26, 2010

Le Premier ministre britannique David Cameron a mis en garde vendredi contre une "destruction" du groupe pétrolier britannique BP, à la veille d’une rencontre en tête à tête avec le président Barack Obama en marge du G8 à Huntsville (Canada).

La marée noire qui frappe le Sud des Etats-Unis "fend le coeur", a déclaré le nouveau Premier ministre britannique à la chaîne canadienne CBC.

Mais M. Cameron a souhaité que les autorités américaines expriment clairement leurs intentions, notamment en termes de compensations financières.

"Je pense qu’il est aussi dans notre intérêt à long terme à tous que tout cela ait une certaine transparence et des objectifs définis, afin que nous n’assistions pas au même moment à la destruction d’une entreprise qui est importante pour nous tous", a-t-il dit.

Le cours en bourse de BP s’est effondré vendredi alors que le coût de la marée noire ne cesse d’enfler aux Etats-Unis et que les autorités se préparent à l’arrivée d’une tempête tropicale qui pourrait contrarier les efforts pour obturer la fuite de pétrole.

A la Bourse de Londres, l’action BP a terminé vendredi sur une chute de 6,35% à 304,6 pence, après être tombée en cours de séance à son plus bas niveau depuis près de 14 ans.

Le groupe britannique, qui s’est engagé sous la pression de la Maison Blanche à mettre 20 milliards de dollars de côté pour indemniser les victimes de la pollution, a répété qu’il était trop tôt pour chiffrer le coût final de la catastrophe.

BP a annoncé vendredi que ses dépenses liées à la marée noire avaient atteint 2,35 milliards de dollars à ce jour, soit environ 1,9 milliard d’euros.
Source

Les anglais flippent de voir disparaitre l’entreprise qui reverse le plus de dividende en angleterre, certains disent même que le gouvernement fédéral va nationaliser BP pour payer les ravages de la polution, si cela s’avère être vrai je me languis de voir la gueule des anglais !

Methane and Martial Law in the Gulf of Mexico

juin 25, 2010

Earlier this week reuters reported on a massive amount of methane discovered in the Gulf of Mexico. Texas A&M University oceanography professor John Kessler said methane gas levels in some areas are “astonishingly high.” Kessler recently returned from a 10-day research expedition near the BP oil gusher. Kessler’s team measured both surface and deep water within a 5-mile (8 kilometer) radius of BP’s destroyed wellhead. “There is an incredible amount of methane in there,” Kessler told reporters. He said the level may be as much as one million times the normal level.

In late May BP said methane makes up about 40 percent of the leaking crude by mass. In addition to methane, large mounts of toxic hydrogen sulfide, benzene and methylene chloride are leaking into the Gulf according to the EPA and others.
Lindsay Williams, a former Alaskan pipeline chaplain with high-level oil industry connections, told the Alex Jones Show on June 10 that deadly gases are indeed escaping from the breached wellhead.
Investigative journalist Wayne Madson, writing for Oil Price, states that his sources inside the federal government, FEMA, and the US Army Corps of Engineers are dealing with a prospective “dead zone” created by the escaping methane within a 200 mile radius from the Deepwater Horizon disaster.
In addition, Madsen reports, Corexit 9500, the oil dispersant used by BP, is viewed by FEMA sources as mixing with evaporated water from the Gulf. This deadly mixture is then absorbed by rain clouds and produces toxic precipitation that threatens to continue killing marine and land animals, plant life, and humans within a 200-mile radius of the Deepwater Horizon disaster site in the Gulf.
The “dead zone” created by a combination of methane gas and Corexit toxic rain, Madsen continues, will ultimately result in the evacuation and long-term abandonment of cities and towns within the 200-mile radius of the oil gusher.
“Plans are being put in place for the mandatory evacuation of New Orleans, Baton Rouge, Mandeville, Hammond, Houma, Belle Chase, Chalmette, Slidell, Biloxi, Gulfport, Pensacola, Hattiesburg, Mobile, Bay Minette, Fort Walton Beach, Panama City, Crestview, and Pascagoula,” Madsen writes.
On June 13, SoCal Martial Law Alerts (SCMLA) predicted that Gulf states would be evacuated. “Greg Evensen, a retired Kansas Highway Patrolman, estimates that 30-40 million people would need to be evacuated away from the Gulf’s coastline (i.e. at least 200 miles inland),” SCMLA reported.
In order to accomplish this gargantuan feat, the federal government (through FEMA and other agencies) would most likely seek first to control and manage the transportation system and then operate relocation centers to manage evacuees. Toward this end, the Federal Aviation Administration (FAA) has already declared the airspace over the oil spill site to be a no-fly zone until further notice. Various sources have indicated that local police, highway patrol, National Guard, US military and foreign troops may be involved in an operation to evacuate the Gulf Coast. In fact, the Governor of Louisiana has already requested evacuation assistance (i.e. National Guard) for his state from the Department of Defense (DoD) and the Department of Homeland Security (DHS).
Madsen’s trusted sources now lend credence to the SCMLA report.

DK Matai reports that by some geologists’ estimates, the methane now escaping into the Gulf may have been part of a massive bubble trapped for thousands of years under the sea floor. “More than a year ago, geologists expressed alarm in regard to BP and Transocean putting their exploratory rig directly over this massive underground reservoir of methane. Warnings were raised before the Deepwater Horizon catastrophe that the area of seabed chosen might be unstable and inherently dangerous,” writes Matai.
Matai and others fear the methane — under intense pressure (experts estimate the pressure to be between 30,000 and 70,000 pounds per square inch) — may form a bubble that would then rupture the seabed and erupt with an explosion.
“The bubble is likely to explode upwards propelled by more than 50,000 psi of pressure, bursting through the cracks and fissures of the sea floor, fracturing and rupturing miles of ocean bottom with a single extreme explosion,” Matai explains. “If the toxic gas bubble explodes, it might simultaneously set off a tsunami traveling at a high speed of hundreds of miles per hour. Florida might be most exposed to the fury of a tsunami wave. The entire Gulf coastline would be vulnerable, if the tsunami is manifest. Texas, Louisiana, Mississippi, Alabama and southern region of Georgia might experience the effects of the tsunami according to some sources.”

In is not certain the federal government is concerned about the prospect of a tsunami. However, if Madsen’s sources are correct, they are concerned about the release of deadly hydrogen sulfide, benzene, methylene chloride, and the prospect of toxic rain.
A mass evacuation of the Gulf states would be impossible without a declaration of martial law. In the wake of Hurricane Katrina, the government all but declared martial law in New Orleans and the southern Gulf Coast — it was deemed a “state of emergency,” not officially martial law — and this gave rise to the largest military mobilization since the so-called Civil War. Combat-equipped troops and private contractors went house-to-house to enforce the complete removal of the civilian population in New Orleans and also confiscate guns and leave residents defenseless.
Moreover, FEMA imposed iron-grip censorship of the media. On September 7, 2005, MSNBC’s Brian Williams reported that the city had “reached a near-saturation level of military and law enforcement.” Williams and his crew were ordered to stop taking photographs by gun-toting National Guard troops. Williams said he experienced “the palpable feeling that this area is somehow separate from the United States.”
Indeed, if Florida and the Gulf states are evacuated as predicted — and again, Madsen’s sources are usually impeccable — a large part of the country will be separated from the United States and placed under martial law.
infowars
traduction google

Putain, si c’est vrai,c ‘est incroyablement grave, quand je suis tombé dessus hier soir (merci à democrate de me l’avoir envoyé ce matin) j’en suis pas revenu.
Un taux de méthane 1 million de fois superieur à la norme, c’est hallucinant et c’est Reuters qui le dit, les prochains jours vont nous dire si cette histoire d’évacuation est véridique. Économiquement, une telle action serait catastrophique pour l’économie US. J’ai lu hier que la maison blanche était zaau courant des forages hyper profond, et cela parceque ce gisement permettrait d’avoir du pétrole et du gaz dans le cas ou la guerre contre l’Iran bloque le détroit d’Ormuz…..
Bref, forer jusqu’à 10 000 mètres avec des pressions démentielles sans les sécurités adéquates, c’est normal que tout ait cassé.
Attendons encore un peu et nous saurons ce qu’il en est.

La nasa alerte le monde que le soleil pourrait causer des dévastations en 2013

juin 19, 2010

Nasa warns solar flares from ‘huge space storm’ will cause devastation
Britain could face widespread power blackouts and be left without critical communication signals for long periods of time, after the earth is hit by a once-in-a-generation “space storm”, Nasa has warned.

National power grids could overheat and air travel severely disrupted while electronic items, navigation devices and major satellites could stop working after the Sun reaches its maximum power in a few years.
Senior space agency scientists believe the Earth will be hit with unprecedented levels of magnetic energy from solar flares after the Sun wakes “from a deep slumber” sometime around 2013, The Daily Telegraph can disclose.

In a new warning, Nasa said the super storm would hit like “a bolt of lightning” and could cause catastrophic consequences for the world’s health, emergency services and national security unless precautions are taken.
Scientists believe it could damage everything from emergency services’ systems, hospital equipment, banking systems and air traffic control devices, through to “everyday” items such as home computers, iPods and Sat Navs.
Due to humans’ heavy reliance on electronic devices, which are sensitive to magnetic energy, the storm could leave a multi-billion pound damage bill and “potentially devastating” problems for governments.
“We know it is coming but we don’t know how bad it is going to be,” Dr Richard Fisher, the director of Nasa’s Heliophysics division, said in an interview with The Daily Telegraph.
“It will disrupt communication devices such as satellites and car navigations, air travel, the banking system, our computers, everything that is electronic. It will cause major problems for the world.
“Large areas will be without electricity power and to repair that damage will be hard as that takes time.”
Dr Fisher added: “Systems will just not work. The flares change the magnetic field on the earth that is rapid and like a lightning bolt. That is the solar affect.”
A “space weather” conference in Washington DC last week, attended by Nasa scientists, policy-makers, researchers and government officials, was told of similar warnings.
While scientists have previously told of the dangers of the storm, Dr Fisher’s comments are the most comprehensive warnings from Nasa to date.
Dr Fisher, 69, said the storm, which will cause the Sun to reach temperatures of more than 10,000 F (5500C), occurred only a few times over a person’s life.
Every 22 years the Sun’s magnetic energy cycle peaks while the number of sun spots – or flares – hits a maximum level every 11 years.
Dr Fisher, a Nasa scientist for 20 years, said these two events would combine in 2013 to produce huge levels of radiation.
He said large swathes of the world could face being without power for several months, although he admitted that was unlikely.
A more likely scenario was that large areas, including northern Europe and Britain which have “fragile” power grids, would be without power and access to electronic devices for hours, possibly even days.
He said preparations were similar to those in a hurricane season, where authorities knew a problem was imminent but did not know how serious it would be.
“I think the issue is now that modern society is so dependant on electronics, mobile phones and satellites, much more so than the last time this occurred,” he said.
“There is a severe economic impact from this. We take it very seriously. The economic impact could be like a large, major hurricane or storm.”
The National Academy of Sciences warned two years ago that power grids, GPS navigation, air travel, financial services and emergency radio communications could “all be knocked out by intense solar activity”.
It warned a powerful solar storm could cause “twenty times more economic damage than Hurricane Katrina”. That storm devastated New Orleans in 2005 and left an estimated damage bill of more than $125bn (£85bn).
Dr Fisher said precautions could be taken including creating back up systems for hospitals and power grids and allow development on satellite “safe modes”.
“If you know that a hazard is coming … and you have time enough to prepare and take precautions, then you can avoid trouble,” he added.
His division, a department of the Science Mission Directorate at Nasa headquarters in Washington DC, which investigates the Sun’s influence on the earth, uses dozens of satellites to study the threat.
The government has said it was aware of the threat and “contingency plans were in place” to cope with the fall out from such a storm.
These included allowing for certain transformers at the edge of the National Grid to be temporarily switched off and to improve voltage levels throughout the network.
The National Risk Register, established in 2008 to identify different dangers to Britain, also has “comprehensive” plans on how to handle a complete outage of electricity supplies.
telegraph

traduction google

2013 donc, ma foi, je pense que soleil ou pas soleil, j’entends par la une arme à impulsion magnétique qui pourrait être utilisée pour simuler les effets d’une tempète solaire, je vois bien la terre se prendre une gifle si intense que toute activité économique soit impossible pendant des mois voire des années, un peu comme dans le roman " Ravage " de Barjavel, c’est peut être ça la solution de nos élites pour stopper le tansfert de leadership de l’occident vers l’asie et " proteger " la nature.

La France risque d’avoir de sacrés problèmes à ce moment la, par sécurité les centrale nucléaires vont être débranchées et comme elles fournissent 80% de l’électricite je me demande bien comment ça va se passer….

Il faudra aussi trouver une solution, genre un coffre en plomb ? ou que sais je pour proteger nos diques dures, si il y a une méga EMP et que toutes les données numériques seront effacées, ce serait une catastrophe majeure. En même temps, il est possible aussi que ce soit une manipulation comme le bug de l’an 2000, hiistoire de faire flipper et de gagner du pognon, nous verrons bien…..

Marée noire: Obama arrache 20 milliards de dollars à BP . La situation doit vraiment être grave pour que BP accepte. (même si ils ont les moyens)

juin 16, 2010

Le président Barack Obama a obtenu mercredi que les dirigeants de BP, convoqués à la Maison Blanche, acceptent de mettre 20 milliards de dollars de côté pour indemniser les victimes de la marée noire qui ne cesse de s’étendre au large des côtes américaines.

"Je suis heureux d’annoncer que BP est d’accord pour mettre 20 milliards de dollars de côté afin de satisfaire les demandes de dédommagements à la suite de cette pollution", a déclaré M. Obama à l’issue d’une visite de plus de quatre heures des responsables de la société pétrolière britannique au siège de la présidence.

"Ces 20 milliards de dollars vont assurer que les demandes d’indemnisations des habitants et des entreprises seront honorées. Et ce n’est pas un plafond. Les gens du golfe (du Mexique) ont ma parole, BP répondra à ses obligations à leur égard", a affirmé le président, qualifiant la réunion de "constructive".

BP a en outre accepté de mettre en place un fonds de 100 millions de dollars en faveur des ouvriers du secteur du pétrole licenciés à la suite de la marée noire, a indiqué le président.

Selon un haut responsable de la Maison Blanche, M. Obama a passé 20 minutes avec les responsables de BP au début de la réunion, à laquelle participaient plusieurs de ses proches collaborateurs, et encore 25 minutes à l’issue de celle-ci avec le président de la société, Carl-Henric Svanberg, dans le prestigieux Bureau ovale.

Juste après les déclarations de M. Obama, M. Svanberg a confirmé face aux journalistes à l’extérieur de la Maison Blanche que son groupe avait accepté le principe de ces 20 milliards de dollars, et révélé que BP ne paierait pas davantage de dividendes à ses actionnaires cette année.

Les 20 milliards seront supervisés par l’influent avocat Kenneth Feinberg, qui avait été chargé des indemnisations des victimes du 11-Septembre, selon la source proche du dossier. Le compte sera géré de manière indépendante sur plusieurs années afin de répondre aux demandes d’indemnisations d’individus et d’entreprises touchés par la catastrophe.

Mardi soir, dans un discours solennel retransmis en direct à la télévision, M. Obama s’en était pris à "l’inconscience" de BP, accusé aux Etats-Unis d’avoir pris des risques avec la plateforme Deepwater Horizon, qui a explosé le 20 avril à 80 km des côtes.

BP a indiqué lundi avoir déjà dépensé 1,6 milliard de dollars pour répondre à la catastrophe, mais des experts estiment qu’elle pourrait au final lui coûter entre 30 et 100 milliards.

A Londres, le Premier ministre britannique David Cameron a tiré la sonnette d’alarme à propos des risques financiers pesant sur le groupe, estimant que BP avait "besoin de certitudes" sur ce qu’on attend de lui aux Etats-Unis.

Mardi, les autorités ont une nouvelle fois révisé à la hausse l’étendue de la pollution, estimant que jusqu’à 60.000 barils de brut se déversaient quotidiennement dans l’océan, soit 50% de plus que la précédente estimation "haute". BP espère pouvoir en pomper bientôt 90% à la source.

Mais entre 300 et 500 millions de litres d’hydrocarbures auraient déjà fui du puits situé par plus de 1.500 mètres de fond.

Voulant dépasser au plan politique une crise qui pèse sur sa présidence à cinq mois d’élections législatives cruciales, M. Obama en a appelé mardi à l’esprit d’innovation des Américains pour faire basculer le pays dans les énergies "propres".

Mais débloquer ce dossier au Sénat risque d’être ardu, à en juger par les réactions mitigées des républicains qui ont exhorté M. Obama à ne pas "exploiter cette crise pour imposer une taxe sur l’énergie aux familles qui peinent à joindre les deux bouts".
romandie

je ne connais pas trop l’historique des indemnités versées à la suite d’une pollution, mais je ne crois pas que cela soit déja arrivé, 20 milliards de dollars, la loi précédente plafonnait le montant à 80 millions !!!

Il faut absolument que vous voyez cette interview, espérons que ce monsieur se trompe parceque sinon deep water enverra tchernobyl aux oubliettes des catastrophes (j’ai d’ailleurs vu un doc sur arte qui m’a troublé, on y voyait une vie luxuriante à pripyat et autour de la centrale).
Renseignez vous sur le pétrole abiotique, vous allez voir, encore des idées reçues qui chancellent :

Ce qui est sûre c’est quela fait bientot deux mois que le pétrole se répand dans la mer et si cela fait deux mois c’est qu’ils n’arrivent pas à colmater cette " fuite ", tout simplement, et c’est assez inquiétant. Si les pressions sont réellement aussi élevées, je ne vois vraiment pas comment ils vont faire, d’autant plus que dans les pires scénarii on parlait d’attendre jusqu’au mois d’aout mais voila qu’aujourd’hui des officiels parlent d’un an ou deux…

Sur le plan énergétique, cette catastrophe risque d’avoir les mêmes répercussions que l’accident de three mile island a eu sur le développement du nucléaire, c’est à dire un arrêt complet de nouveaux forages et d’investissements importants dans l’industrie pétrolière.

Reste à savoir si cette accident a été provoqué volontairement, ce qui serait quand même dingue, polluer gravement afin de limiter les forages, dans leur logique ça se tient, c’est tordu, mais ils doivent quand même être dépassés.

Et ne soyons pas candide, les 20 milliards peuvent paraitre beaucoup d’argent, mais chaque année cette entreprise génère 30 milliards de cash flow, chaque année…

Et l’État ne joue pas son rôle premier, c’est à dire INFORMER la population sur l’étendue de la pollution, comme si les scientifiques américains ne savaient pas combien de pétrole s’échappe chaque jour, vous vous rendez compte qu’au début, ils disaient 1000 barils, péniblement 5 000, alors qu’aujourd’hui ce serait 70 OOO, enfin ça c’est ce qu’ils disent .

Et aau Nigéria, chaque année des millions de litres de pétrole sont déversés dans les marais et tout le monde s’en fout :

" Selon l’ONU, plus de 6 800 fuites entre 1976 et 2001 ont déversé environ 3 millions de tonnes de pétrole, ruinant l’écosystème et les 31 millions d’habitants de la région. «C’est l’équivalent d’un Exxon Valdez par an depuis cinquante ans», affirme Jacques Viers, président de la commission entreprises d’Amnesty International. L’an dernier, l’ONG a consacré un rapport virulent au désastre. " le figaro

Le WWF ne veut plus que vous partiez en vacance, parceque ça pollue !!!

juin 3, 2010

Nos vacances polluent. Partir en croisière dans les Antilles ou voyager en camping-car aux Etats-Unis peut générer jusqu’à 4,3 tonnes d’équivalent CO2. Soit quasiment les émissions moyennes directes d’un habitant en Suisse durant un an (6 tonnes) a estimé le WWF Suisse.

La section helvétique de l’organisation de protection de la nature a calculé quinze scénarios de vacances fréquemment choisis par les Suisses. Sans grande surprise, les voyages lointains génèrent quelques tonnes de gaz à effet de serre, alors que passer ses vacances à la maison en produit moins de 100 kilos.

"Le but de cette enquête n’est pas de culpabiliser les voyageurs. Nous voulons les informer pour qu’ils choisissent en connaissance de cause des vacances moins dommageables pour l’environnement", a expliqué Catherine Martinson du WWF Suisse.

Autre recommandation: plus la destination est lointaine, plus les vacances doivent être longues. L’enquête rappelle une multitude d’activités peu polluantes à privilégier: randonnée, vélo, baignade ou visites de musées.

L’enquête du WWF indique en outre qu’en moyenne les Suisses sont partis en vacances environ quatre semaines en 2009. La moitié a choisi de partir à l’étranger, dont un tiers outre-Atlantique et deux tiers en Europe.

L’enquête s’est déroulée en mars dernier. Au total, 1210 personnes âgées de 15 à 74 ans ont été interrogées par téléphone en Suisse romande, alémanique ou italienne. La marge d’erreur n’est pas précisée.
romandie

Alors, elle est bonne celle la, non ?
Culpabiliser les gens qui prennent des vacances, je vais finir par croire que le plan des élites est réellement de créer un monde post industriel sans croissance. L’appel du WWF est franchement surprenant, il nous demande de passer nos vacances à la maison parceque ça ne génère que 100 kilo d’équivalent CO2, on croit réver ! C’est vraiment en train d’aller loin cette connerie de CO2, je comprends que de nombreux pays ne veulent pas de ces règles qui limiteraient leur développement, par contre les négociateurs occidentaux sont des traitres qui sacrifient la prospérité de leurs propres enfants, c’est incompréhensible.

Bref, restez chez vous, LOL c’est pourtant ce que le WWF (à la solde des dégénérés) vous demande de faire.

Regardez absolument ce site, avec " La Liste de toutes les Vidéos Remarquables " trouvées sur Internet

mai 11, 2010

Voila la liste de plusieurs centaines de documentaires et vidéos
Voila l’adresse Internet : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables_Liste.php, je cous conseille de garder ce site dans vos favoris et de regarder le plus de documentaires possible.

Agroglyphes (cercles céréaliers ou crop circles)

Must Les Crop Circles ou cercles céréaliers (#152)

Archéologie, Anthropologie, et Histoire

2 preuves de l’existence d’une civilisation il y a 40.000 ans (#120)
Must Babylone secrète (#1238)
Des découvertes archéologiques étonnantes confirment le mythe des géants (#32)
Évaluée Dossier Hitler 462 A : Le rapport secret commandé par Staline (#1133)
Est-ce l’Atlantide de Platon sur Google Earth ? (#947)
Évaluée Il était une fois la mésopotamie (#764)
Japon : une pyramide engloutie, datant de plus de 12.000 ans, à Yonaguni (#25)
Évaluée L’empire romain : Légionnaires de Rome (#996)
L’étrange fiche des Renseignements Généraux sur Hitler (#610)
Évaluée L’histoire secrète de l’Archipel du Goulag (#1199)
Évaluée L’homme qui a fait tomber Nixon : Daniel Ellsberg et le complot d’État (#1125)
L’impossible carte de Piri Reis (#29)
Must La chronologie erronée de l’anthropologie officielle (#351)
La cité perdue d’Akhénaton (#312)
La grande pyramide ou les preuves d’une civilisation remontant à plus de 12.000 ans (#159)
Évaluée La Grèce antique : Le berceau du monde moderne (#653)
La légende du crâne de cristal (#157)
Évaluée La mémoire perdue de l’île de Pâques (#310)
La Minute de la connaissance : La guerre bactériologique dans l’histoire (#1016)
La pierre de Dashka, un vestige vieux de 120 millions d’années ! (#161)
La plus grande pyramide du monde découverte dans l’ancienne cité perdue maya de Mirador au Guatemala (#892)
Évaluée La secte des assassins (#673)
Évaluée La tombe 33 : Un mystère égyptien (#675)
Évaluée Le crépuscule des Celtes (#429)
Évaluée Le fantôme d’Uruk – À la recherche du Roi Gilgamesh : L’Épopée de Gilgamesh (#772)
Évaluée Le katana, sabre du Samouraï (#1001)
Le mystère de l’homme de Flores (#313)
Évaluée Le mystère de l’île de Pâques (#831)
Évaluée Le Mythe du Déluge (#1034)
Évaluée Le premier siècle de l’Empire Romain (#560)
Évaluée Le secret englouti de Hitler (#616)
Évaluée Le seigneur de Sipan (#636)
Évaluée Le Sphinx démasqué (#674)
Les Mayas par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1251)
Les peuples du Soleil – les Mayas : le monde perdu (#158)
Évaluée Les premiers Celtes (#428)
Évaluée Les pyramides d’Amérique du nord (#278)
Les reines noires de l’Égypte antique (#311)
Évaluée Lettres à mon Führer (#1139)
Évaluée Megastructures de légende : Angkor (#830)
Évaluée Megastructures de légende : Le Machu Picchu (#829)
Évaluée Secrets & Mystères du Monde – Pyramides d’Égypte : qui y-a-t’il derrière la porte ? (#953)
Évaluée Sommes nous des ‘Aliens’ ? (#394)
Évaluée Stonehenge, les mystères révélés du néolithique (#910)
Évaluée Superscience : Le mystère de Stonehenge (#906)
Must Technologies anciennes (#1024)
Must Une histoire incroyable : l’histoire de France ! (#368)

Argent, Banques, États, et Organisations mondiales

1932 ou combattre le véritable ennemi : l’Empire britannique (#183)
9.000 milliards de dollars ont été égarés par la FED… (#1086)
Must Alain Soral : Pompidou et Giscard d’Estaing ont vendu le peuple Français aux banquiers le 3 janvier 1973 (#980)
Évaluée Banques : notre argent les intéresse (#1187)
Comment les banques contournent la législation du travail (#827)
Comment les banques nous ruinent et l’Article 104 du Traité de Maastricht (#5)
Comment les financiers nous bourrent le crâne pour nous vider les poches (#348)
Comment les hedge funds font monter les prix des matières premières (#826)
Entretien avec Etienne Chouard sur la création monétaire (#70)
Ernst & Young falsifient les bilans des banques pour tromper les investisseurs (#903)
Évaluée États-Unis : la richesse à crédit (#1188)
Évaluée Faut-il supprimer la bourse ? (#699)
Godfrey Bloom dénonce le racket fiscal des peuples et les exemptions des bureaucrates de la CEE (#869)
Historique : Le remboursement de la dette de l’Islande est soumise à un référendum (#540)
L’Apocalypse financière : Gerald Celente répond à Pierre Jovanovich (#438)
L’argent (#267)
Top L’argent dette II : Promesses chimériques – Version 2010 intégrale (#457)
L’argent, et toujours plus d’argent ! (#364)
Top L’argent-dette – La Révision Version 2010 de Paul Grignon ou Comment est créé l’argent ? (#14)
L’evasion fiscale bancaire : une fraude généralisée et mondiale (#297)
L’histoire de la famille Rothschild (#138)
Évaluée L’inflation et les banksters expliqués par Picsou et le Sénateur Ron Paul (#891)
Must L’internationale du pognon dans Mort d’un pourri (#72)
L’or : une ruée incontrôlable (#302)
La chute des nations et la dévaluation monétaire par Bob Chapman et Alex Jones (#792)
Must La conspiration des banquiers internationaux par Louis Farrakhan (#864)
La dette publique une affaire rentable (#40)
La dictature mondiale des organisations mondiales et des cartels économiques (#206)
La face cachée des banques par Eric Laurent (#265)
La gestion désastreuse du patrimoine immobilier de l’État Français (#499)
La nouvelle stratégie des banques françaises : Les cartes bancaires personnalisées (#511)
Must La triple courbe et Rosa Luxemburg (#182)
La vente à découvert : mieux qu’un délit d’initié ! (#769)
Le banquier des pauvres ou le micro-crédit (#295)
Le danger des crédits lombards (#762)
Le High Frequency Trading (#761)
Must Le jeu de l’argent : L’écho lointain d’un gouvernement secret (#321)
Le prêt de l’État français aux banques françaises s’avère ultra lucratif pour ces dernières (#825)
Lehman Brothers : une fraude GIGANTESQUE pour masquer leurs pertes (#753)
Les banquiers et la FED n’ont que faire d’Obama et du G20 (#1170)
Les bonus fous du monde de la finance (#775)
Les dark pools, des bourses à 100% opaques (#231)
Évaluée Les États-Unis : une mort à crédit (#652)
Les hackers traders (#773)
Les hedge funds jouent l’endettement des pays européens (#774)
Les inégalités se creusent entre les riches et les plus démunis en France (#962)
Les petites cachoteries financières des pays de l’Union Européenne (#768)
Lettre ouverte aux bandits de la finance par Jean Montaldo (#1167)
Mediapart mis en examen pour avoir publié la vérité sur les Caisses d’Épargne, les banques, et le gouvernement français (#453)
Évaluée Mémoire d’un saccage : Un monstrueux hold-up du peuple Argentin (#639)
Move your money ! (#459)
Évaluée Pactes avec le Diable (#582)
Évaluée Pactes avec le Diable ou les banques ayant financé le nazisme (#395)
Paradis fiscaux : la grande évasion (#298)
Must Paris et la France en guerre économique (#436)
Must Pourquoi la France a une dette publique de 1150 milliards d’Euros (#9)
Pourquoi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, n’est plus crédible (#320)
Quelques explications sur la dette et la création monétaire (#1173)
Must Rap tout par Les Inconnus (#939)
Must The Dollar Bubble (#384)
Évaluée The money fix (#369)
Une belle publicité trompeuse du Crédit Agricole (#670)
Évaluée What is money ? par David Icke (#879)

Attentats du 11 Septembre 2001

Top 11 Septembre 2001 : 5 objets du scandale, par l’association Reopen911 (#219)
11 Septembre 2001 : Éric Laurent révèle des faits étranges (#266)
11 Septembre 2001 : Fraudes massives à la carte bancaire au WTC (#254)
11 Septembre 2001 : la chaîne CNN parle de bureaux secrets de la CIA. (#721)
Évaluée 11 septembre 2001 : Un débat sur la chaîne canadienne TVO (#269)
11 Septembre 2001 : une chaîne française, France 5, évoque ENFIN des traces d’explosifs dans les poussières du WTC ! (#367)
11 Septembre : le droit au doute (#199)
Évaluée 9/11 : Press for Truth (#967)
9/11 : The Myth and the Reality (#93)
Évaluée 9/11 Mysteries – Demolitions (#876)
Conférence de Pierre Hillard du 10 Octobre 2009 sur le Nouvel Ordre Mondial (#268)
Must Des citoyens de New-York exigent la vérité sur l’effondrement injustifié du WTC7 (#776)
Deux professeurs de l’Université de Zürich ont découvert des opérations boursières anormales ayant eu lieu juste avant le 11 Septembre 2001 (#197)
Dur dur d’être un néo-nazi… (#988)
Fake planes or real planes ? (#100)
Frank DeMartini affirme que les tours jumelles ont été conçues pour résister à de multiples impacts de Boeing 707 en pleine charge (#97)
Interview de Webster Tarpley sur les manoeuvres aériennes militaires en cours le 9/11 (#98)
Évaluée Jean-François Ranger interviewé sur le 11 Septembre 2001 par Denis Lévesque de la chaine LCN (#1189)
Kurt Sonnenfeld : un témoin gênant du 11 Septembre 2001 (#897)
L’Architecte Richard Gage expose les preuves de démolition controlée du WTC à la télévision américaine (#27)
Must La Grande Conspiration : l’émission spéciale sur le 9/11 que vous n’avez jamais vue (#94)
Must La preuve est faite : c’est bien un missile qui a touché le Pentagone le 11 Septembre 2001 (#1162)
La Tour Sud du WTC a été mise hors-tension juste avant le 11 Septembre 2001 (#730)
Must Le 11 Septembre 2001 : Attentat ou Aubaine ? (#789)
Must Le film Loose change 2 sur le World trade center (#16)
Le mystérieux avion blanc (#96)
Évaluée Lee Hamilton : La Commission été mise en place pour échouer (#1049)
Les délits d’initiés reliés aux attentats du 11 Septembre 2001 (#90)
Must Missing Links (#198)
Morgan Reynolds sur Fox News : Les vidéos des médias montrant des avions percutant le WTC sont des fakes (#883)
Must National Security Alert : The Pentagon attack (#101)
Évaluée Painful Deceptions (#994)
Évaluée SEPTEMBER CLUES Version 2008 (#875)
Évaluée The 911 chronicles – Truth rising (#692)
Évaluée The unofficial story ou Chacun sa vérité (#685)
Must This is an orange (#86)
Must Un lapsus révélateur et des preuves visuelles indiscutables de la démolition contrôlée des tours du WTC (#866)
Évaluée William Rodriguez : un survivant du WTC témoigne (#664)

Changements climatiques & Réchauffement planétaire

Top Dans l’ombre du ciel (#393)
Évaluée Environnement : la CIA sur le front climatique (#655)
Évaluée La théorie de Vénus (#585)
LE DÉCODEUR : Émission #2 : La propagande climatique (#622)
Le scandale de la théorie du réchaument climatique ou Climat-Gate (#349)
The Big Ask : Changement Climatique ACT NOW! (#60)
Must The story of Cap & Trade Pourquoi vous ne pouvez pas résoudre un problème avec la pensée qui l’a engendré (#706)

Chemtrails & Ciels étranges

1969 : Des chemtrails et des épandages sur le festival de Woodstock ! (#1121)
3 avions en formation produisant des chemtrails (#57)
Chemtrails : Avions tueurs par TV KA SOS (#744)
Chemtrails : Les faits sont là, les analyses des sols aussi… (#1027)
Chemtrails : une preuve énorme : le démarrage et l’arrêt de chemtrails (#104)
Chine : ils contrôlent le climat (#654)
Des nuages en forme de mains en Bulgarie (#259)
Enquêtes impossibles : Pluie toxique à Oakville : des chemtrails empoisonnent la population (#678)
L’Allemagne devient le premier pays à admettre des opérations à l’origine des chemtrails (#66)
Évaluée La géoingénierie, une conférence de Ken Caldeira (#957)
La RAI diffuse une émission sur les chemtrails ! (#112)
Le journal télévisé de France 2 : Les trainées d’avions influencent le climat (#1056)
Évaluée Le secret des nuages (#932)
Les curieuses susbtances pathogènes diffusées par les chemtrails (#58)
OVNIS contre chemtrails : Interférences et guerre secrète (#255)
Toxic Sky ? (#1074)
Un nuage circulaire lumineux apparaît dans le ciel de la Roumanie (#229)
Un nuage circulaire lumineux apparaît dans le ciel de la Russie à Moscou (#226)
Un phénomène circulaire étrange dans le ciel de Mexico (#668)
Un présentateur météo californien dénonce les épandages chimiques des militaires (#1026)

Comportement, Psychologie, Propagande, et Manipulation

Évaluée La perception (#1164)
Manipulation par le divertissement (#970)
Évaluée Albert Jacquard : Réflexions sur le comportement humain (#656)
Alex Jones et Mark Dice testent une fausse pétition abrogeant la liberté d’expression (#573)
Must Ceci est l’histoire de votre esclavage (#1244)
Évaluée Clotaire Rapaille : La manipulation des êtres au service du profit (#666)
Must Georges W. Bush et le Pentagone pris à la télévision en flagrant délit de manipulation (#992)
Évaluée Histoire de la psychanalyse (#1031)
Must L’expérience de Milgram reconstituée dans le film I comme Icare (#11)
Must L’expérience de Stanford de Philip Zimbardo (#898)
L’illusion contemporaine de la beauté (#784)
Must La folie humaine en action : l’ouverture d’un magasin H&M à Toulouse (#747)
Must La manufacture du consentement : Noam Chomsky et les médias (#1023)
La neurasthénie du téléspectateur submergé d’informations scandaleuses (#301)
Must La pression du groupe et l’expérience de Asch (#12)
La propagande des médias expliquée par le Professeur Noam Chomsky (#123)
La propagande des néo-conservateurs destinée à discréditer ceux qui affirment l’existence d’un complot gouvernemental (#81)
Must La Troisième Vague : une étude expérimentale du fascisme (#725)
Top La Zone Xtrême : Le Jeu de la Mort : jusqu’où peuvent aller la télévision et l’inconscience folle de chacun ? (#726)
Évaluée Le mensonge des médias dénoncé par Coluche (#1054)
Le projet MK-ULTRA ou le contrôle des citoyens (#23)
Évaluée Le Storytelling (#1160)
Évaluée Le temps de cerveau disponible (#800)
Évaluée Le Tube (#709)
Les arrivées – Extraits (#162)
Évaluée Les expériences secrètes de la CIA (#477)
Les militaires financent des recherches pour contrôler le cerveau (#680)
Les neurones miroir (#281)
Must Manipulation mentale : La stratégie du choc (#26)
Must Manipulations psychologiques : le pouvoir de la conformité (#10)
Évaluée Nous sommes manipulés : Une conférence du Professeur Robert-Vincent Joule (#566)
Must Outfoxed : Rupert Murdoch’s War on Journalism (#964)
Propaganda d’Edward Bernays, ou comment manipuler l’opinion en démocratie (#150)
Évaluée Propagande de guerre, propagande de paix (#95)
Psychologie de masse et Nouvel Ordre Mondial (#427)
Must Qui est le monstre ? (#1029)
Raymond (#334)
Évaluée Techniques de déstabilisation et de manipulation de l’opinion : Un ex-membre du KGB se confie (#588)
Un exemple de la dictature de la pensée unique et du déni de la liberté d’expression (#580)

Consommation, Vente, & Publicité

Évaluée L’achat groupé : un phénomène en expansion (#505)
La consommation (#116)
La puissance des images subliminales (#370)
Le battage marketting ou le bluff des étiquettes (#140)
Le neuromarketing et le futur de la publicité (#333)
Les arnaques des voyous de la grande distribution (#330)
Évaluée Les enfants de la surconsommation (#482)
The good consumer (#325)

Crises

Du jamais vu à la télévision : un commentateur de Fox News explique la crise et ses conséquences démentes (#399)
Évaluée Kenya : les enfants de la crise (#567)
L’indispensable Commission Pecora (#78)
L’Islande en ébullition (#164)
Top La crise du crédit visualisée (#56)
La France, combien ça vaut ? (#108)
Must La reprise, mythe ou réalité ? (#1202)
Must Le krack programmé – Comment préserver votre patrimoine par Olivier de Ducla (#1050)
Le malheur est dans le prêt (#147)
Les files de victimes de la crise s’allongent aux États-Unis (#1186)
Les guignols de l’info : on fait élire un président noir (#238)

Cryptozoologie

À la découverte du Sasquatch, le Big Foot canadien (#119)
Le mystère des Rods (#228)
Mystère des profondeurs (#365)

Curiosités, Art, Humour, et Divertissement

8-bit trip (#403)
Must Anne Roumanoff : la grippe mexicaine (#1222)
Belgique : des communes interdisent de parler le français (#816)
Calamité cariste… (#1143)
Ce que peut parvenir à faire un hélicoptère radio-commandé (#75)
Ce qui fait triper les femmes et ce qui fait triper et les hommes… (#850)
Certains clandestins sont vraiment prêts à tout ! (#1144)
Coluche : Les discours en disent long (#742)
Comment contracter la grippe AH1N1 ? (#279)
Comment créer une étonnante balle magique ? (#1236)
Comment gagner aux machines d’arcade de jeux de pioche à pinces suspendues ? (#1159)
Comment rendre une bouteille invisible ? (#431)
Contre la montre (#1209)
Cortex Academy (#376)
Crash d’un avion militaire près d’une plage avec éjection du pilote (#42)
Creme that egg ! : une machine de Rube Goldberg pour Pâques (#1118)
CubeStormer (#1005)
Dany Mauro chante Le Tamiflou de Mexico (#270)
DEADLINE, des Post-It animés image par image (#80)
Des chasseurs interceptent un OVNI en Galicie (#113)
Des illusions d’optiques animées étonnantes (#451)
Des jets de peinture arrosant des personnes en slowmotion (#1126)
Des machines de Rube Goldberg japonaises (#233)
Des prisonnier philippins rendent hommage à Michael Jackson (#109)
Des tours de magie incroyables… (#1119)
Must Dix (#1129)
Must Donald Rumsfeld nous amuse, et nous quitte… Youpi ! (#783)
Must Ex-ET (#1208)
Exit (#1213)
Extreme shepherding (#203)
Éteindre une bougie avec rien ou presque… (#1060)
Évaluée Étendre son appartement… (#1198)
Fard (#1179)
French Roast (#1128)
Fumer tue (#920)
How to dial a rotary telephone (#867)
Invasions (#887)
Jean Sarkozy, un fils à papa à l’honneur… (#385)
Jean-Marie Bigard : La blague qui tue… (#1028)
JO RÉ TA PO, un jeu Fernand Satan (#414)
Joburg to Maputo (#702)
L’expérience du chewing-gum à l’hélium (#347)
L’étonnant miroir de bois de Danny Rozin (#1150)
L’étonnante illusion de la fenêtre et du bâton (#464)
L’évolution d’un corps soumis à 365 jours d’exercices (#1040)
L’évolution de la danse depuis les années 50 (#1196)
L’illusion d’optique des couleurs qui n’existent pas (#508)
L’illusion d’optique des losanges grisés (#506)
L’illusion d’optique des rectangles grisés et du crayon (#509)
L’illusion d’optique du rectangle penché (#507)
L’illusion de l’incroyable moniteur (#452)
L’illusion des écrous fous (#450)
L’illusion du cube fou (#493)
L’illusion du poster de Rubiks cubes (#716)
L’illusion du X au travers une pièce (#494)
L’illusion étonnante des bougies posées sur le sol (#1078)
La bourse par Les Inconnus (#701)
La grande illusion du chirurgien découpé, balladé, et recollé (#828)
La météo du 21 décembre 2012 (#460)
La multiplication Maya (#922)
La plage la plus dangereuse du monde dans l’île de Saint-Martin, aux Caraïbes (#1149)
Must Le clip qui déchire version longue + Le clip qui déchire 2 (#1004)
Le Grand Maître absolu du jeu Tétris (#1122)
Le Lucky Luke des gobelets (#824)
Le saviez-vous ? (#300)
Le saviez-vous ? Version 4.0 – Automne 2009 (#304)
Must Le tour des incroyables Magic Burgers (#1110)
Must Le tour des mains incroyable de James Galea (#823)
Le traffic aérien mondial sur 24 heures (#415)
Le trou noir (#52)
LEGO ARCADE (#1101)
Must Les hommes-canons d’Intel (#1044)
Must Les langages hermétiques – Les Inconnus (#1171)
Les records du monde des plus hauts plongeons (#13)
Les Rois des Fous par Roland Magdane (#264)
Les sectes par Les Inconnus (#1156)
Les veinards ou Scketch du gros lot (#363)
LOGORAMA : Oscar 2010 du meilleur court-métrage d’animation (#842)
Must Look me in the eyes (#912)
Marcher sur l’eau, ou presque… (#1192)
Mind over Matter – In a Mogul´s Garden (#235)
New-York : une voiture familiale est percutée par l’énorme boule d’une grue démolisseuse (#1158)
On a enfin trouvé le frère caché espagnol de Georges W. Bush ! (#1145)
Oracle (#1212)
Philips Carousel (#67)
Picturesque (#822)
Pigeon : impossible (#821)
Must PIXELS (#998)
Quand un mur se venge d’un vandale… (#1114)
Retouche d’image extrême avec Photoshop : la vieille femme d’Angela Talbot (#1195)
Roselyne et la grippe AH1N1 par Stéphane Guillon (#371)
Sauna (#377)
Si j’avais un marteau… (#814)
SI VIS BELLUM (#1214)
Signs (#146)
Starlight en à cappella multi-pistes (#1105)
The Cage (#378)
The Fastest and Funniest LEGO Star Wars story ever told (#1249)
The ultimate machine (#434)
Must Thriller à capella, en 64 pistes… (#1104)
Time of my Life : pendant 17 ans, un homme filme chaque jour sa propre évolution (#1147)
Un arc de 500.000 volts… (#49)
Un bateau qui flotte dans le vide… ou presque… (#1109)
Un beau plongeon ! (#179)
Un chasseur tiré comme un missile, à partir d’un sous-marin en plongée… (#43)
Un escalier-piano géant à la station Odenplan à Stockholm, en Suède (#1201)
Un inspecteur des voies très très chanceux ! (#1142)
Un photographe amateur ingénieux intéresse la Nasa (#840)
Un robot étonnant… (#154)
Un simulateur informatique de conduite automobile de folie… (#738)
Un spectacle son et lumière avec des fenêtres de chambres en Pologne (#1148)
Un surf incroyable sur une vague géante (#337)
Un train, plus que bondé, en Inde (#1010)
Une belle illusion auditive ! (#1108)
Une bobine de Tesla qui chante ! (#47)
Must Une chance qu’on s’a de Jean Pierre Ferland par le collectif de Rythme FM Montréal (#1175)
Une femme parvient à exorbiter ses yeux (#1077)
Une histoire louche (#375)
Une petite bobine de Tesla pilotée par un synthétiseur (#48)
Vive le vent d’hiver ! avec des fours à micro-ondes… (#1103)
Welcome to Corporate Corp (#1207)
Weltraffer ou l’évolution du monde en Lego – Version Full HD (#1120)
Must What’s in the box ? de Tim Smit (#1180)

Drogue, Alcool, et Jeu compulsif

Drogues, alcool et dépendances (#211)
Kristen ou la dépendance maudite (#210)
Évaluée L’addiction vue de l’intérieur du cerveau par Jean-Pol Tassin (#907)
Les chiffres de la drogue en France par Etienne Apaire (#1169)
Mes voisins sont des dealers (#955)
Tabac et cigarettes : fumeurs et dépendance (#215)

Droit, Police, et Justice

Amnesty International : La peine de mort dans le monde (#328)
Évaluée Braves gens n’ayez plus peur ! (#346)
Eric Zemmour : Les passeurs peuvent dire merci à la justice française (#554)
États-Unis : Des drones policiers pour surveiller et espionner la population (#534)
L’attitude des forces de l’ordre au G20 de Pittsburgh : un cauchemar totalitaire (#1157)
La police de Folsom tase un homme assis tranquillement sous son porche, et absolument inoffensif (#1137)
Le pistolet électrique, ou taser, mis à l’épreuve (#122)
Rapport alarmant sur les violences policieres (#99)
Un bracelet-taser pour embarquer à l’aéroport et voyager en avion (#416)
Un policier allemand donne à une femme inoffensive, étendue à terre, un violent coup de pied à la tête (#1221)
Un policier américain tase une femme entravée et inoffensive (#1123)
Un policier texan tase une automobiliste quinquagénaire totalement inoffensive (#1138)
Un tondeur de pelouse, un peu saoul, tasé abusivement par un policier fasciste (#1079)
Viols d’enfants : la fin du silence ? (#374)
Must Wanted : recherchés morts ou vifs (#832)

Droits des animaux

Must Habitants de la Terre (#503)
L’abattoir Charal démasqué par l’association L214 (#207)
Must Vivisection : et si c’était vous ? ou les pratiques nazies infligées aux animaux (#366)

Environnement, Écologie, et Développement durable

Évaluée Addicted to plastic (#523)
Aqua-Petrolæum ou l’eau frelatée de la bouteille plastique (#324)
Évaluée Disparition des abeilles : la fin d’un mystère (#390)
Évaluée Intolerable Beauty : Portraits of American Mass Consumption (#1124)
L’or bleu (#314)
La guerre de l’eau : incertitudes (#129)
La guerre de l’eau : les maîtres de l’eau (#128)
La soi-disante bonne eau française du robinet démasquée (#924)
Le Syndrome du Titanic (#854)
Le traitement de l’eau (#1037)
Les conséquences de l’éruption du volcan Islandais sur l’espace aérien européen (#1146)
Les moteurs de la déforestation, par GreenPeace (#208)
Les substances pharmaceutiques : de nouveaux contaminants (#132)
Must Océans de plastique (#720)
Planète de merde (#561)
Must Pour l’amour de l’eau (#723)
Préparer une terre pour 10 milliards d’êtres humains (#134)
The Corporation ou l’Entreprise, une personne morale hautement criminelle et asociale (#326)
Must The story of stuff (#704)
Évaluée Un Titanic apicole : le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles (#658)
Must Une fille de 12 ans prononce un discours-gifle sur l’environnement à l’ONU (#187)

Économie, Commerce, Entreprises et Travailleurs

Évaluée Capitalism : a love story (#809)
Évaluée Coca – Pepsi : une guerre de 100 ans (#934)
Comment l’Europe tue l’Afrique sournoisement (#635)
Daniel Bensaïd : Le capitalisme conduit l’humanité à sa perte (#484)
Drapeau rouge sur continent noir (#293)
ENA ou ANE ? (#1003)
Et maintenant ils vous font travailler travailler sans vous payer… (#1046)
Hervé Kempf : Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (#473)
Évaluée L’histoire secrète du pétrole (#1059)
Must La mort du travailleur (#291)
La sacralisation du travail (#329)
Évaluée Le bien commun : l’assaut final (#496)
Évaluée Le fabuleux voyage d’un baril de pétrole (#1140)
Les assassins économiques et financiers (#609)
Must Let’s make money (#209)
Paul Ariès : La croissance n’est pas la solution (#1058)
Philippe Diaz est interrogé sur son film La fin de la pauvreté ? (#466)
Qu’est-ce que la mondialisation ? (#587)
Must Sadou et Creg jouent au poker mondial ou les rapports Nord-Sud selon les États-Unis (#135)
Top The Corporation (#627)
The Impossible Hamster (#1011)
Travail au noir : les patrons fraudeurs (#331)
Évaluée Trimer pour une poignée d’euros (#1227)

Énergies Libres

Japon : un petit poisson-robot alimenté par une pile à combustible (#817)
La Bloom Box : une mini-centrale électrique révolutionnaire et personnelle (#712)
Must Le générateur toroïdal de Steven Marks (#54)
Les chercheurs de l’énergie libre (#815)
Un générateur électrique de 900 W qui s’auto-alimente ! (#55)
Un moteur magnétique qui tourne à 6000 tours par minute ! (#715)
Un retraité invente un moteur magnétique qui rend 20 fois ce qu’il consomme (#606)
Un Turc invente un moteur magnétique à energie libre (#810)
Must Une énergie libre produite par une pyramide !!! (#53)
Une voiture japonaise qui marche… à l’eau ! (#79)

Franc-Maçonnerie & Francs-Maçons

Certaines obédiences maçonniques pratiquent le trafic d’influence (#261)
Comment devient-on Franc-Maçon ? par Guy Arcizet (#563)
Évaluée Dans le secret des villes : Boston & Phildadelphie : sous l’emprise des Francs-Maçons (#411)
Évaluée Enquête sur la discrétion légendaire de la Franc-Maçonnerie (#672)
Francs-Maçons : Le culte du secret (#447)
Évaluée François Stifani, Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française, s’exprime sur FR3 (#946)
Grand Orient : Les frères invisibles de la République (#526)
Jean Solis dénonce les déviances de la Franc-Maçonnerie française (#683)
Évaluée La Franc-Maçonnerie : un documentaire et un débat (#859)
La Franc-Maçonnerie au coeur de la République (#419)
Évaluée Les Francs-Maçons et le Pouvoir (#694)
Les origines de la Franc-Maçonnerie par Yves-Fred Boisset (#781)
Licio Gelli : le grand marionnettiste ou les malversations de la loge P2 (#88)
Napoléon et la Franc-Maçonnerie par Yves-Fred Boisset (#780)
Obédiences et rituels maçonniques par Yves-Fred Boisset (#782)
Qu’est-ce que la franc-maçonnerie ? (#562)
Évaluée The Scottish Key : Les origines de la Franc-Maçonnerie (#469)
Évaluée Voyage au pays des Francs-Maçons (#679)
Évaluée Yvette Nicolas, Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France, s’exprime sur BFMTV (#945)

Futur & Prospective

Évaluée 2057 : Le monde de demain (#623)
En 1969 Jean d’Arcy imaginait l’Internet avec une incroyable précision (#1092)
J’ai vomi dans mes cornflakes (#336)
L’avenir cybertronique ténébreux que nous préparent les multinationales (#748)
Must L’Internet de 2030 : allié ou Big Brother ? (#801)
La banque du futur : bienvenue chez les crétins technovores et fanatiques du tout sécuritaire (#1225)
Évaluée La Fin du Monde : Les 4 Scénarios (#600)
La préparation du colloque de l’ARCEP du 13 Avril 2010 sur la neutralité des réseaux : une série d’interviews majeurs (#969)
Évaluée Le monde de demain : Les surhommes du futur (#756)
Un entretien avec Albert Jacquard sur les thèmes de la démographie et de la surpopulation (#217)
Évaluée Une brève histoire de l’avenir (#1066)
Évaluée Une réalité hyper augmentée domestique complètement folle… (#1243)

Génocides, Crimes contre l’Humanité, et Colonisation

Afrique 50 ou les bienfaits de la colonisation (#327)
Évaluée Birmanie : Silence on tue (#1233)
Bloody Harvest : le nouveau livre qui révèle un trafic d’organes en Chine (#481)
Must CIA : mauvais traitements et tortures au mépris de l’Humanité et des conventions de Genève (#732)
Must Collateral murder (#958)
Des crimes de guerres en Afghanistan par l’administration Bush (#424)
Évaluée Des crimes de guerres sont perpétrés par l’armée américaine (#975)
Évaluée Des exécutions de civils au Nigeria (#669)
Des soldats israéliens dénoncent les crimes de guerres et les mensonges du gouvernement Israélien (#908)
Must Escadrons de la mort : l’école française (#344)
Gidéon Lévy : Israël n’est rien sans le soutien des États-Unis sur les plans politique, économique et militaire (#577)
L’effroyable imposture du CRIF (#787)
Évaluée L’holocauste : pourquoi l’Église catholique n’a t’elle rien dit ? (#956)
La belle démocratie américaine… (#1032)
Évaluée La France des camps – 1938-1946 (#974)
La torture de Maurice Audin par des soldats de l’armée française : une affaire censurée (#618)
Le cauchemar d’Omar Khadr à Guantanamo (#117)
Must Le Roi blanc, le caoutchouc rouge, et la mort noire (#343)
Évaluée Le Secret Maçonnique (#977)
Michèle Sibony dénonce les mensonges et les amalgames du CRIF (#904)
Mission secrète : enlèvement ou les prisons secrètes de la CIA (#465)
Must Standard Operating Procedure (#1246)
The silent scream ou l’abomination de l’avortement (#629)
Top Torture made in USA (#413)
Un nouveau Guantanamo érigé sur le sol même des États-Unis (#614)

Guerre & Terrorisme

Évaluée Al Jazeera reçoit Robert Grenier de la CIA (#719)
Al Qaida est morte en 2002 par Alain Chouet, ex-chef de la DGSE (#790)
Must Alex Jones dénonce le faux attentat du vol Amsterdam-Détroit, et révèle des informations … explosives ! (#612)
Must Blackwater : l’ascension de l’armée privée la plus puissante du monde par Jeremy Scahill (#1076)
Évaluée État de guerre (#358)
Évaluée Guerriers à louer (#1141)
Évaluée Hidden Wars of Desert Storm ou Les dessous de la Guerre du Golfe (#886)
Hitler s’est il vraiment suicidé ? (#305)
Must Irak : De la dictature au chaos (#417)
Irak : Saddam Hussein explique la vraie raison de l’invasion américaine (#870)
Évaluée La guerre nucléaire par Helen Caldicott (#942)
La vérité sur Afghanistan (#1174)
Le dessous des cartes : l’état de la guerre (#896)
Évaluée Le dessous des cartes : Le commerce des armes (#1062)
Évaluée Le dessous des cartes : Néo-mercenaires : la guerre privatisée (#1075)
Le quotidien des Irakiens soumis à la barbarie américaine… (#1035)
Les horreurs et la barbarie de la guerre menée par la Russie de Poutine en Tchétchènie (#598)
Must Paul O’Neill : L’invasion de l’Irak fut planifiée avant le 11 Septembre (#1085)
Évaluée Pierre Hillard et l’Afghanistan sur France 24 (#1184)
Évaluée Pouvoir et Terreur (#713)
Must Tchéchénie : l’interview d’Anna Politkovskaïa, une journaliste russe assassinée par son gouvernement (#1009)
Évaluée Terrorstorm – A History of Government Sponsored Terrorism (#631)
Must The Power of Nightmares : The Rise of the Politics of the Fear – Version INTÉGRALE (#788)
Un interview éloquente de Benazir Bhutto avant son assassinat (#1070)
Un jeune vétéran de la guerre en Iraq partage sa prise de conscience (#435)
Évaluée Uncovered : The War on Iraq (#965)
Vol Amsterdam-Détroit : des témoins rapportent sur CNN des faits plus que troublants (#611)
Évaluée WAR MADE EASY – How presidents and pundits keep spinning us to death (#458)
Webster Tarpley analyse l’attentat du vol 253 (#445)

Implants, Puces RFID, Transhumanisme, et Cyborgs

Des mexicains se font implanter une puce RFID afin d’être retrouvés s’ils sont kidnappés (#686)
Must Jacques Attali vente les mérites de la puce RFID (#676)
Évaluée La cybernétique de demain (#728)
Évaluée La puce électronique : un Big Brother en miniature ? (#397)
Must La puce RFID se fait les dents… (#661)
Évaluée Le cyborg ou l’avènement de l’homme-machine (#1130)
Le premier cyborg est anglais ! (#220)
Puce RFID : Vers un monde sans liberté (#352)
Puces RFID : Big brother est-il déjà parmi nous ? (#741)
Évaluée Robot Sapiens : Les hommes du futur (#961)
Un robot se déplace grâce au cerveau d’un singe (#177)
Verichip : La puce RFID bientôt partout (#778)

Mafias, Corruption, et Business

Évaluée ‘Ndrangheta : Une mafia d’affaires et de sang (#569)
Du coté des anges : les whistleblowers (#87)
Évaluée La ‘Ndrangheta en Europe (#605)
La corruption dans les contrats internationaux (#83)
La face cachée de l’Afghanistan : le trafic d’Opium et de cocaïne par l’OTAN et les États-Unis (#547)
Pain, pétrole, et corruption (#299)
Pots-de-vin, corruption : quand les élites dérapent (#201)

Mystères inclassables

Évaluée Aux frontières du surnaturel : Le triangle des Bermudes (#757)
Évaluée Bermuda triangle – Secrets revealed (#909)
Découverte d’un mystérieux trou dans un champ à Langatte en Moselle (#1087)
Évaluée Le mystère du triangle des Bermudes (#525)
Évaluée Qu’est-ce que la réalité ? : Les perceptions, le cerveau, et la conscience (#637)
Un phénomène aérien étonnant (#820)

Nouvel Ordre Mondial (New World Order)

1998 : Alex Jones est arrêté en plein meeting pour avoir posé une question au gouverneur du Texas Georges W. Bush (#1247)
Humainement c’est cuit ! par Pierre Hillard interrogé au téléphone sur le Nouvel Ordre Mondial par Richard Pellegrin le 2 Mai 2010 (#1181)
Aaron Russo sur le 911, le CFR et Rockefeller (#3)
Alex Jones : La censure électronique a commencé ! + Les sites d’Alex Jones sont bannis dans certains pays (#625)
Must Alex Jones : la loi sur les ennemis combattants (#878)
Alex Jones et le mouvement Oath Keepers (#648)
Alex Jones et Paul Joseph Watson : Cass R. Sunstein est le Tzar de l’information d’Obama (#516)
Alex Jones interroge Max Keiser sur le modèle du casino goulag (#497)
Must America : From freedom to fascism (#74)
Évaluée Anges et Démons : illuminatis et sociétés secrètes (#568)
Appel à la résistance par Les Insoumis (#642)
Benjamin Bayart : Loppsi est quelque chose de dangereux (#632)
Benjamin Bayart à propos du projet de loi Loppsi : Le filtrage d’Internet est liberticide et inefficace (#620)
Évaluée Benjamin Fulford vs David Rockefeller (#667)
Bilderberg ? Connais pas. ou le triomphe des hypocrites (#92)
Bill Gates démasqué : c’est un eugéniste, et il prône et une dépopulation mondiale par la vaccination ! (#1161)
Must Camp Fema : Part 1 : American lockdown (#360)
Cinquième Soleil par Keny Arkana (#997)
Conscience parallèle par Tosma (#1239)
Conscience universelle Vs Nouvel Ordre Mondial par Bloodin Noze (#1191)
Conspiracy theory : Des infrastructures souterraines sont construites aux États-Unis en prévision du pire (#527)
Conspiracy theory : Les plan diaboliques du Groupe Bilderberg (#746)
Crise politico-économique : arme pour le nouvel ordre mondial par Pierre Hillard (#84)
Dailymotion est censuré en Tunisie depuis le 1er Avril 2007 (#951)
De la servitude moderne (#258)
Des caméras dissimulées dans des boitiers destinés à la télévision numérique (#950)
Must DÉMENTIEL ! : Google est un instrument d’espionnage visuel au profit du Nouvel Ordre Mondial ! (#880)
Discours de Dwight David Enseinhower sur le complexe militaro industriel (#8)
Top Discours du Président John F. Kennedy sur les complots (#7)
Dites NON au NOM ! (#613)
ENDGAME : eugénisme et contrôle de la population (#59)
Must Facebook is watching you (#1051)
Top Fall of the republic d’Alex Jones (#222)
Godfrey Bloom ridiculise et démasque la taxe carbone (#863)
Incident diplomatique : le JT va tuer ce soir, présenté par AK33 (#353)
Invention et conséquences du Pétrodollar (#791)
Évaluée Invisible Empire (#1080)
iWatch, un programme orwellien du LAPD (#230)
Évaluée JFK, autopsie d’un complot (#960)
L’Amero : future monnaie de la North American Union (#1082)
Must L’arme silencieuse de la téléphonie mobile : un projet du Nouvel ordre Mondial (#813)
L’Australie, une démocratie qui censure aussi le web sans demander l’avis de ses citoyens ou des représentants du peuple (#619)
Évaluée L’eugénisme (#944)
L’Europe livrée aux banquiers apatrides et au Nouvel Ordre Mondial (#1252)
L’Icelandic Modern Media Initiative (#949)
L’IRS en Big Brother : Nous savons qui vous êtes ! (#1211)
L’objectif du Nouvel Ordre Mondial : la mort pour tous ! (#41)
L’opacité anti-démocratique d’ACTA révolte des parlementaires européens (#812)
Évaluée L’Union Européenne mondialiste par Pierre Hillard le 24 Janvier 2009 à Avon (#1055)
Must La cabale, surnom du groupe d’idéologues qui onf fomenté la guerre en Irak (#37)
La censure et les projets fascistes du Nouvel Ordre Mondial (#628)
La chaîne française France24 évoque ACTA (#630)
La conspiration existe-t’elle ? – Parties 1 et 2 (#818)
Must La fabrique du surhomme soviétique (#1217)
Must La face cachée du tout sécuritaire : Big Brother (#641)
La Fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale expliquées par Pierre Hillard (#36)
La méthode du nouvel ordre mondial pour dominer les peuples (#1172)
La SAIC : un état dans l’État (#18)
La société secrète Skull and Bones (#193)
La Terre est une poussière dans l’Univers et l’arrogance destructrice du Nouvel Ordre Mondial (#599)
La Trilatérale, le groupe Bilderberg, la Société Fabienne, etc. (#62)
Le baphomet sur la pièce du Nouvel Ordre Mondial (#626)
LE DÉCODEUR : Émission #1 : La gouvernance mondiale (#621)
Le député européen Nigel Farage blessé dans un accident d’avion suspect le 6 Mai 2010 (#1228)
Le Gouvernement Mondial (Le grand complot) (#603)
Le groupe Bilderberg ou les Bilderbergers (#160)
Le groupe SAMM dénonce le Nouvel ordre Mondial (#804)
Le journal du site http://www.web-journal.fr du 9 Février 2010 : Le pouvoir menace le web mondial par la censure et le filtrage (#617)
Le NWO : sociétés secrètes, quelques petits détails… (#85)
Le plan diabolique Ordo ab chao des Illuminatis, présenté par le Dr Pierre Gilbert (#262)
Le traité ACTA : un terrible danger pour la liberté sur Internet et la démocratie (#552)
Les buts du Nouvel Ordre Mondial sont résumés dans les 10 commandements des Georgia Guidestones (#542)
Les Illuminati et le NWO (#186)
Évaluée Les maîtres du Monde : Le nouvel esclavagisme – Version 2 (#579)
Les think tanks : influence ou ingérence ? (#512)
Évaluée Londres : Big Brother City (#799)
Mgr Fellay : Le nouvel ordre mondial a détruit l’Église Catholique, et des Franc-Maçons l’ont infiltrée (#480)
Évaluée Michel Collon s’exprime sur son livre Israël, parlons-en ! (#954)
Évaluée MySpace, Facebook, et Twitter : la plus grande opération mondiale de profilage (#982)
Must Nouvel Ordre Mondial : 3 étapes pour le comprendre (#691)
Évaluée NOUVEL ORDRE MONDIAL : Les Illuminati décryptés : anges ou démons ? (#1163)
Obama remercie Lucifer en audio subliminal (#73)
Évaluée Oil, Smoke, and Mirrors (#589)
Must Orwell se retourne dans sa tombe (#65)
Évaluée Pierre Hillard répond aux questions de We Are Change Paris (#1048)
Must Pierre Hillard sur Radio Ici & Maintenant – 11 Janvier 2010 (#478)
Must Pour la paix, la fraternité, la joie et l’harmonie avec la Nature et le Ciel, et CONTRE le Nouvel Ordre Mondial diabolique (#289)
Must Qui cherche à contrôler Internet ? (#391)
Évaluée Resitants.com : des citoyens en lutte contre Big Brother (#640)
Révélations sur l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy (#439)
Must Slavery by consent (#1071)
Must Stop the Clash of Civilizations ! (#1020)
The Obama deception – The truth strikes back (#556)
Théories du complot : Big Brother (#322)
Théories du complot : Le nouvel ordre du monde (#323)
Total contrôle (#398)
Un entretien avec Pierre Hillard, réalisé par l’association Le cercle de Kir (#467)
Un nouveau logo européen hallucinant… (#1253)
Un nouvel hélicoptère de surveillance très performant pour la Gendarmerie Nationale Française (#963)
Évaluée Vers un gouvernement mondial ? par Pierre Hillard, invité d’E&R (#882)
Vous êtes tous des terroristes (#659)
Must War Corporatism : The New Fascism (#1002)

Nucléaire civil et militaire

Déchets, le cauchemar du nucléaire (#127)
France : Des déchets radioactifs dans la fabrication d’objets de la vie de tous les jours (#535)
Évaluée R.A.S. : Nucléaire, rien à signaler (#885)
Uranium : Le scandale de la France contaminée (#340)

OGM, Produits Chimiques, Agriculture, et Alimentation

100.000 personnes meurent de faim tous les jours par Jean Ziegler (#232)
Alex Jones : L’oligarchie mondialiste pratique un eugisme lent par une détérioration volontaire de l’alimentation (#918)
Alex Jones nous parle du Codex alimentarius (#145)
Alimentation : main basse sur la terre (#148)
Évaluée À qui profite la faim ? (#651)
En France, sur les OGM, l’opacité est la règle (#638)
Et vive la gélatine… de porc ! (#288)
Famine mondiale : à qui la faute ? (#845)
Food Inc. (#277)
Must Grocery Store Wars (#711)
Must Jean Ziegler : La faim, une arme de destruction massive (#793)
Must L’Abbé Pierre dénonce les grands responsables des famines et des guerres (#846)
L’aspartame : faux sucre mais vrai danger (#214)
La bio aux deux visages (#234)
La chaîne de restauration rapide McDonalds pris en flagrant délit de non respect de ses normes alimentaires (#968)
Must La Faim dans le Monde : Quel Paradoxe ! par l’association SOS Faim (#578)
La faim dans le monde en 2009 (#296)
La faim et la sécurité alimentaire dans le monde (#808)
La fin du bio par Lilian Le Goff (#1219)
Le codex alimentarius (#153)
Le Codex Alimentarius sert-il la santé des citoyens ou les industriels ? (#91)
Évaluée Le début de la faim (#737)
Le désherbant Roundup de la firme Monstano définitivement ultra-toxique (#317)
Le Malawi : un état qui est parvenu à l’autosuffisance alimentaire (#852)
Must Le monde selon Monsanto (#115)
Le projet de loi HR 875 ou les jardins potagers interdits (#149)
Les dangers de l’aspartame et des additifs alimentaires (#285)
Les industriels de l’alimentation animale nous empoisonnent avec bonheur en commercialisant des produits 100% OGM (#286)
Évaluée Les lobbies et la pollution par Gilles-Eric Seralini du CRIIGEN (#921)
Évaluée Les lourds dossiers du light (#1052)
Top Les OGM c’est quoi ?, une conférence de Christian Vélot (#500)
Évaluée Les OGM par Christian Velot sur Radio Ici & Maintenant le Vendredi 19 Mars 2010 (#981)
Les ravages des pesticides en Inde (#857)
Les tomates voient rouge (#136)
Mangez canadien, mangez local ! (#893)
Menace dans nos assiettes (#387)
Nos enfants nous accuseront (#141)
Must OGM : L’étude Russe qui pourrait déraciner une industrie (#1248)
Must The Meatrix (#707)
Un horticulteur Bio condamné par la justice française pour avoir conseillé des solutions naturelles (#260)
Un monde a vendre (#144)
Évaluée Un monde à vendre – Les monstrueux animaux de la génétique (#531)
Must Une allégorie informatique illustrant le fonctionnement de l’industrie agroalimentaire (#468)
Une conférence de Rima E Laibow sur le Codex Alimentarius (#205)
Une variété de pommes de terre OGM est autorisée par la Commission Européenne… (#671)
Évaluée We feed the world – Le marché de la faim (#665)

OVNIS, PAN, et Extraterrestres

Évaluée EXTRATERRESTRE (#591)
André Lécossois affirme que Jimmy Guieu a été assassiné (#1151)
Évaluée Aux frontières de la science : Rencontre du 3ème type (#1045)
Chasseurs d"OVNIS : Contact extra-terrestre (#250)
Chasseurs d"OVNIS : Des combats tournoyants entre des OVNIS et des avions de chasse (#252)
Chasseurs d"OVNIS : Invasion au Texas (#251)
Chasseurs d"OVNIS : Les dossiers de la Nasa (#253)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Code rouge (#247)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : De l’ingénierie inverse à partir d’OVNIS récupérés (#248)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Des militaires contre des OVNIS (#245)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Écrasements et récupérations (#244)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les enlèvements (#243)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les OVNIS avant Roswell (#241)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les OVNIS qui s’immergent (#242)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les policiers et les OVNIS (#246)
Évaluée Chasseurs d’OVNIS : Les vortex, les portails, et les OVNIS (#249)
Clifford Stone et Robert Dean exposent la vérité sur les extra-terrestres et les OVNIS (#63)
Évaluée Des cas Ovnis remarquables (#952)
Des lumières fugitives inexpliquées au dessus de Santa Fe (#1220)
Des OVNIS ont été aperçus par les astronautes (#1215)
Des OVNIS ont été observés par les soviétiques (#1216)
Enquête : ces français qui ont vu des extra-terrestres (#381)
Gary McKinnon : le hacker qui voulait connaître les secrets gouvernementaux sur les OVNIS (#21)
Gilbert Attard rapporte que des extraterrestres vivent parmi nous (#218)
Interstellar : de gigantesques vaisseaux inconnus filmés dans l’espace (#1069)
Évaluée Joël Mesnard explique la vague d’OVNIS sur Radio Ici & Maintenant (#717)
L’astronaute américain Edgar Mitchell affirme que la vie extra-terrestre existe (#24)
Le dossier des soucoupes volantes. (#834)
Le Japon se prépare à l’invasion de soucoupes volantes (#1033)
Le projet du Dr. Steven M.Greer destiné à faire pression sur le gouvernement US pour qu’il lève le secret sur les OVNIS (#35)
Must Les hommes en noir, un témoignage d’un magistrat français (#689)
Must Les images incroyables mais vraies de la Nasa, prises lors de la mission STS 88 (#890)
Les Men in Black (#379)
Évaluée Les soucoupes volantes (#833)
Évaluée L’armée et le dossier OVNI (#839)
Mexique : la grande vague d’OVNIS (#223)
Objets Volants Non Identifiés : Quand l’armée enquête (#240)
Évaluée OVNIS : de l’antiquité à nos jours (#976)
OVNIS : Enfin la vérité (#1235)
OVNIS : et si c’était réel ? (#919)
Évaluée OVNIS : Les meilleurs preuves (#1131)
OVNIS : mutilations animales aux États-Unis (#20)
Évaluée OVNIS : Mystères sur la planète (#937)
Évaluée OVNIS : Sommes nous seuls dans l’univers ? (#874)
OVNIS : une preuve flagrante des mensonges et de la désinformation des organismes gouvernementaux français (#853)
OVNIS Attention danger ! par Bernard Bidault sur FR3 Aquitaine (#690)
Must OVNIS et ufologie : un entretien avec Joël Ménard (#700)
Phobos : un monolithe étrange et un objet inconnu en orbite (#1203)
Must Présence des extraterrestres d’après l’œuvre d’Erich Von Däniken (#1030)
Évaluée Quelque-chose nous observe (#984)
Évaluée Rencontre avec un OVNI (#835)
Évaluée Secret Space (#847)
Évaluée Secret Space – Volume II : Alien invasion (#851)
Trailer de La Nasa et les OVNIS – Les tours lunaires (#64)
UFO – The greatest story ever denied (#227)
Un amateur réussi à filmer un OVNI des plus étrange (#69)
Un étrange cercle noir découvert dans le Libournais (#1090)
Un OVNI triangulaire étrange a été aperçu et filmé à La Vega en République Dominicaine (#1088)
Une flotte d’OVNIS au dessus de Lima (#350)
Une spirale norvégienne observée en Russie (#386)
Une technologie holographique incroyable (#739)

Politique, Géopolitique, Démocratie et Altermondialisme

Affaires d’états : Polygamie Vs Crise systémique par LLP (#1190)
Évaluée Après l’hégémonie (#359)
À l’intérieur (#335)
Évaluée Brevet pour le porc ou la tentative de domination mondiale de Monsanto (#392)
Bruxelles-Caracas : Chavez et le Venezuela (#131)
Must C’est quoi la politique ? (#1155)
Évaluée Charles Gave : Ligne Maginot et Euro, même logique, mêmes résultats (#925)
Chavez et l’éducation : un outil d’aliénation au service de la haute bourgeoisie, ou de libération et d’émancipation pour les peuples (#276)
Comment des intérêts privés ont fait voté précipitamment une loi en France autorisant les jeux en ligne (#973)
Top Coup d’état contre Hugo Chavez (#574)
Dailymotion : Des fragrants délits de censure intolérable et d’atteintes à la liberté d’expression (#559)
Must Discours du Président Hugo Chavez à Copenhague (#388)
Francis Lalanne dénonce avec colère la pensée unique et la bêtise ambiante (#645)
Évaluée François Asselineau s’exprime début 2010 sur la situation dans le monde, en Europe et en France (#917)
Géopolitique de l’Empire par Thierry Meyssan (#357)
Évaluée Guerre à la drogue, Guerre à la City, Sortons d’Afghanistan ! par Jacques Cheminade (#983)
Top Hacking Democracy (#410)
Hugo Chavez, et d’autres, accusent les Américains d’envahir Haïti (#530)
Jean Gabin et la construction de l’Europe : 50 ans plus tard, la situation est la même, mais en pire… (#280)
L’affaire Nigel Farage contre Herman Van Rompuy (#644)
L’influence du lobby pro-israélien aux États-Unis (#663)
La face cachée du système politique français (#437)
La fin de l’état de droit par J.C. Paye (#77)
La Liberté d’expression à la télévision française (#2)
Must La menace d’un bon exemple par Noam Chomsky (#767)
La nouvelle loi liberticide de Silvio Berlusconi : La mise en ligne de vidéos sera soumise à autorisation en Italie (#524)
La solidarité : une conférence de Riccardo Petrella (#273)
Le choix de la défaite (#71)
Évaluée Le Codex Alimentarius par Alexandre Rougier (#758)
Évaluée Le dessous des cartes : L’Internet est-il géopolitique (#1096)
Le Parti Pirate français (#993)
Le Président Chavez prône l’éthique et la morale sociale, ainsi que l’amour pour l’humanité selon les principes du Christ (#275)
Le Président Chavez se prépare à se défendre contre les forces armées États-Unis qui viennent de s’implanter sur 7 bases en Colombie (#274)
Évaluée Le rôle des médias et de l’union européenne par Michel Collon (#695)
Le Sénat : enquête sur les super-privilégiés de la République (#130)
Le sénateur américain Ron Paul : Il y a eu un coup d’état de la CIA (#575)
Le Sénateur Ron Paul : Maintenant ce sont les assassinats (#750)
Le syndrome du politique (#1230)
Le télé-évangéliste Pat Robertson appelle au meurtre d’Hugo Chavez (#564)
Évaluée Les 12 impasses de l’Union Européenne, une conférence de François Asselineau (#597)
Must Les oligarques et leurs lois iniques contre les peuples épris de liberté et de justice (#733)
Évaluée Lettre ouverte aux élus et à la population (#1229)
Évaluée L’envers de la dette : une conférence sur la Françafrique de François-Xavier Verschave (#546)
Marine Le Pen accuse Frederic Mitterrand de pedophilie (#1)
Michel Collon : Israel bafoue les résolutions de l’ONU depuis toujours (#740)
Michel Collon : La désinformation des médias et la propagande de guerre (#433)
Évaluée Michel Collon : Que nous apprend l’affaire Kouchner ? (#923)
Nicolas Sarkozy contre Nigel Farage (#646)
Nigel Farage dénonce le caractère anti-démocratique de l’Union Européenne, qui est dirigée par des bureaucrates non élus (#332)
Nigel Farage dénonce le gouvernement de type communiste de L’Union Européenne (#643)
Norman Gary Finklestein : le Sionisme fait une utilisation systématique de l’holocauste pour justifier ses crimes (#868)
Must Patrick Balkany (UMP) : Il n’y a pas de misère en France (#604)
Pierre Stambul, de l’Union Juive Française pour la Paix, dénonce le sionisme (#1025)
Top Qui gouverne réellement la France ? (#354)
Qui veut gagner du pétrole ? (#308)
The Grand Chessboard de Zbigniew Brzezinski, analysé par Mike Ruppert (#184)
Évaluée Un autre monde est possible (#991)
Un disfonctionnement majeur de la démocratie au Parlement Européen… (#15)
Must Un nouveau paradigme pour une nouvelle civilisation (#743)
Must Un révolutionnaire américain : Noam Chomsky discute avec Francine Stock (#990)
Visualizing empires decline (#889)
Webster G. Tarpley : La Chine et le dilemme iranien (#649)

Projets et armes secrètes, et recherches militaires

Big Dog: Les robots-chien arrivent ! (#61)
Club-K : un nouveau système inventé par les Russes de missiles de croisière cachés dans des containers (#1241)
Des tests de l’Active Denial System sur des soldats américains (#475)
Irak : certains soldats américains sont équipés de tenues de camouflage optique (#843)
Jean-Pierre Petit révèle les armes et les technologies secrètes des États-Unis (#355)
L’arme invisible ou la guerre électromagnétique et les armes à énergie dirigée (#315)
Évaluée L’expérience de Philadelphie (#602)
La menace bioterroriste ou les armes biologiques de destruction massive (#356)
La NASA bombarde la Lune ! (#163)
La nouvelle arme de l’infanterie américaine (#916)
Le laser tactique de haute énergie (#802)
Le projet HAARP (#155)
Le projet MAS (Morphing Aircraft Structures) (#111)
Le prototype PetMan (#202)
Le XXIe siècle, le siécle des guerres électromagnétiques (#677)
Évaluée Les archives oubliées : La bombe perdue de Savannah (#423)
Évaluée Les archives oubliées : Le projet HAARP (#590)
Les recherches de la Navy sur les railguns (#51)
Les robots armés de RoboteX Inc. (#174)
Prompt Global Strike : un missile hypersonique capable d’atteindre n’importe quel endroit du monde en une heure… (#1210)
Star Wars in Irak ou des armes à énergie dirigée de haute puissance employées en Irak ! (#180)
The Pentagon’s ray gun ou le contrôle des foules par un canon à micro-ondes (#316)
Évaluée The russian woodpecker sound and the HAARP sound (#915)
Tir de test d’un railgun de la Navy (#50)
Un exosquelette de combat (#176)
Un rat robotisé : une expérience malsaine immonde typique de la science matérialiste (#1018)
Un reportage sur HAARP de la chaîne ITV : un projet de manipulation climatique au service des militaires (#34)
Un robot-chien drôlement efficace ! (#1152)
Une tourelle tueuse auto-détectrice produite en Corée du Sud (#175)

Prophéties, Voyance, et Fin du monde

2012 : La conspiration de l’apocalypse (#257)
Must 2012 : Un descendant des Mayas annonce une nouvelle Ère (#1022)
Évaluée Apocalypse 2012 (#570)
Évaluée Complément d’enquête : 2012 (#1000)
Doomsday Prophecy (#1135)
Georges de Bellerive, un voyant contemporain (#169)
Hercolubus, la planète géante rouge, par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#213)
La troisième guerre mondiale par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#194)
Max Keiser prévoit la guerre et la mort du dollar américain (#489)
Évaluée Nostradamus : 2012 : Le livre perdu de Nostradamus et les Mayas (#533)
Nostradamus, Prophète de la fin du monde (#166)
Évaluée Nostradamus, prophète de malheur (#1197)
Project Camelot : The Coming of Nibiru par Bob Dean (#1136)
Prophètes et prophéties de l’antiquité à nos jours (#168)
Évaluée The road to Armageddon : Vers la 3e guerre mondiale (#593)
Une étude sugère que la Némésis du Soleil bombarde la Terre avec des comètes (#1134)

Renseignement, Espionnage, et Guerre électronique

Évaluée CIA : Guerres secrètes (#520)
Cyber guérilla : hakers, pirates et guerres secrètes (#236)
Espionnage sur le net (#755)
Échelon : le pouvoir secret (#114)
Évaluée Facebook : une porte ouverte à l’espionnage des utilisateurs avec des virus (#688)
Facebook est contrôlé par la CIA (#1132)
Guy-Philippe Goldstein : La guerre cybernétique menace la paix dans le monde (#596)
Must L’affaire Farewell (#1073)
La France a été espionnée par les USA : des documents le prouvent (#1168)
Évaluée La subversion : l’activité majeure du KGB (#858)
Le cyber-espionnage fait rage au mépris de toute équité (#754)
Le procédé d’écoute à distance par LASER de la CIA (#495)
Évaluée Les secrets de John Edgar Hoover (#708)
Évaluée NSA : L’Agence de l’ombre (#521)
Pont-Saint-Esprit : Le pain du scandale ou l’expérience immonde de la CIA sur des Français (#971)

Santé & Médecine

25 Janvier 2010 : Le résultat du référé du TGI de Paris pour l’affaire Roselyne Bachelot vs Dr Marc Vercoutère (#553)
4 Janvier 2010 : Affaire Roselyne Bachelot – Vaccination AH1N1 : Christian Cotten donne ses impressions à la sortie du tribunal (#448)
60 minutes : la grippe porcine de 1976 (#106)
AH1N1 : La conférence de Jean-Jacques Crèvecoeur du 29 octobre 2009 (#256)
Must Au nom du profit : La mafia du médicament (#303)
À la recherche du virus bienfaiteur (#292)
Cancers : l’OMS n’est plus crédible ! par Next-up organisation (#1099)
Évaluée Chroniques d’un scandale : Pollution électromagnétique et sclérose en plaques (#693)
Comment protéger son lit du smog électromagnétique – par le Dr Klinghardt (#1218)
Conférence sur le sérum de Quinton par Maxence Layet (#171)
Des sources d’ondes radioélectriques nocives dans notre habitat (#841)
Évaluée Dévorés de l’intérieur (#848)
Docteur André Gernez : Le scandale du siècle (#89)
Du poulet à l’eau de javel… (#82)
Du Quinton contre la hernie discale ! (#173)
Éric Zemmour : Les experts de l’OMS sont des personnes employées par des laboratoires pharmaceutiques impliquées dans les vaccinations mondiales (#456)
Top Grippe porcine AH1N1 : Operation Pandémie (Operacion Pandemia) (#237)
Immonde ! : 66 bébés ont survécu à un avortement avant de mourir… (#110)
Jane Burgermeister interviewée par le Projet Camelot (#6)
L’affaire des vaccins Baxter ou le courage de quelques citoyens (#103)
L’effroyable imposture de la grippe A, dévoilée sur la chaîne La Locale (#200)
L’OMS accuse Internet de l’échec de la vaccination mondiale contre la grippe AH1N1 (#1047)
Must La face cachée des vaccins ou tout ce qu’il faut savoir à leur sujet (#39)
Must La fraude scientifique et les mensonges des laboratoires pharmaceutiques par Gwen Olsen (#1165)
Évaluée La mondialisation des virus (#539)
La narcolepsie et le gène du sommeil (#383)
La nocivité des ondes de la téléphonie mobile (#803)
Évaluée La pandémie de la peur (#911)
Top La psychiatrie : La vérité sur ses abus ou les crimes immondes et les mensonges d’une pseudo-science (#766)
Évaluée La vérité sur la matière grasse (#528)
Must Le danger des ampoules basse consommation (#819)
Évaluée Le danger des ondes électromagnétiques : une conférence de Daniel Oberhausen (#544)
Le discours sensé de la Ministre de la santé polonaise sur le vaccin AH1N1 (#263)
Le Docteur Marc Girard s’exprime sur les liens et les conflits d’intérêts dans l’industrie pharmaceutique (#446)
Le fluor est un poison insidieux au quotidien (#745)
Le patient qui valait 3 milliards (#139)
Le plasma Quinton (#170)
Évaluée Le raz de marée silencieux des substances chimiques (#855)
Le Serment d’Hyppocrate (#608)
Évaluée Le stress, portrait d’un tueur (#501)
Le vaccin anti-HPV Gardasil dans tous ses états : dangereux, inutile, et coûteux (#966)
Le vaccin business… (#309)
Les 10 plus gros mensonges sur le Sida par le Docteur Étienne de Harven (#765)
Must Les dangers des ampoules LFC versus les ampoules LEDS (#805)
Évaluée Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques (#682)
Loïc Le Ribault – Mandat d’arrêt contre un chercheur (#471)
Évaluée Micro-ondes pulsées sur cerveaux endoctrinés (#687)
Nos besoins en eau par Béatrice de Raynal (#795)
Parce que vous ne valez rien ! ou le danger des cosmétiques pour la santé (#133)
Portables, WIFI : ondes dangereuses ? (#1100)
Must Primum Non Nocere – Grippe AH1N1 et Démocratie (#941)
Quand l’anesthésie échoue (#382)
Quinton le sérum de la vie par Maxence Layet (#172)
Roselyne Bachelot tu mens (#4)
Évaluée Savants maudits – Chercheurs exclus (#1081)
Silence, on vaccine (#239)
Sous le feu des ondes (#137)
Sylvie Simon dénonce la mafia médicale (#463)
Évaluée Tabac : retenez votre soufle (#785)
Tamiflu : le coup de gueule du pharmacologue Marc Girard (#107)
Évaluée Téléphoner peut nuire à votre santé (#849)
Téléphones mobiles : risques pour la santé (#204)
Toxic Corp (#786)
Évaluée Une enquête sur les ondes électromagnétiques (#877)
Must Une solution idéale pour se débarraser des produits toxiques (#899)
Vaccin H1N1 : des pressions sont exercées à l’encontre de la Ministre Polonaise de la Santé (#361)
Vaccins : Michel Georget dénonce la désinformation (#105)
Évaluée WIFI : Un danger pour la santé (#517)

Science & Technologie

20 Years, Happy Birthday Hubble ! (#1094)
24 Janvier 1984 : Steve Jobs révèle au monde Macintosh (#1019)
650 millions d’années, en 1 minute et 14 secondes… (#938)
Aircruise : un dirigeable futuriste de luxe (#902)
Évaluée Animal Armageddon : la menace invisible (#541)
Évaluée ATOME : La Clé du Cosmos (#532)
Évaluée Au delà des trous noirs (#895)
Must Au delà du Big Bang ou la théorie du Big Bang expliquée (#118)
Évaluée Aux frontières de la science – Le magnétisme terrestre (#736)
Aux frontières de la science : Voyage dans le temps (#409)
Évaluée Aux frontières du temps (#513)
Évaluée À la conquête de l’indéfiniment petit (#504)
Évaluée À la conquête de la Lune : L’ordinateur de navigation (#545)
Évaluée À la conquête de la Lune : La combinaison spatiale (#537)
Évaluée À la conquête de la Lune : Le lanceur spatial (#538)
Évaluée À la conquête de la Lune : Le module de commande (#543)
Évaluée À la conquête de la Lune : Le tout-terrain lunaire (#548)
Évaluée À la recherche des secrets du Big Bang (#865)
Bactériland (#142)
Évaluée Bienvenue dans le Nanomonde (#760)
C’est quoi la nanotechnologie ? (#102)
Carver One : l’étonnante voiture-moto (#1106)
Évaluée Cassini : Rendez-vous avec Saturne (#770)
Must Ce qu’Einstein ne savait pas encore (#470)
Chaos planétaire : La menace solaire (#806)
Évaluée Chronos # 1 : La course du temps (#926)
Évaluée Chronos # 3 : L’histoire du temps (#914)
Évaluée Chronos # 4 (et fin) : La machine du temps (#927)
Évaluée Chronos #2 : Le rêve d’éternité (#943)
Comme la Terre est petite… (#555)
Comment est fabriqué un Compact Disc (CD) et comment fonctionne un lecteur pour le lire (#1041)
Comment fonctionne un disque dur (#1064)
Must Comment Internet change nos organisations par Serge Soudoplatoff (#796)
Comment peut-on influencer la croissance d’une plante grâce à la musique ? (#1038)
Comment synchroniser 5 métronomes ? (#1063)
D’étranges dunes martiennes (#999)
Évaluée Das Netz (#341)
Demain, l’ordinateur quantique (#794)
Must Des impacts de balles filmés à la cadence d’un million d’images par seconde par Werner Mehl (#1117)
Des mains robotiques ultra-rapides ! (#894)
Évaluée Des robots parmi nous (#1098)
Évaluée Déchiffrer les Mystères de la Vie (#581)
Découverte d’une planète similaire à la terre (#17)
Ecosia, le moteur de recherche écologique (#697)
Évaluée Einstein n’est pas (#727)
Évaluée Extra-terrestres : l’enquète spatiale (#884)
Évaluée Google, la machine à penser (#1166)
Évaluée Hubble : l’oeil de la galaxie (#594)
Hubble Panorama (#1093)
Internet en quelques chiffres (#1043)
L’arbre de l’évolution (#583)
Évaluée L’avenir du cosmos (#576)
L’eau : ondes sonores, vibrations, et formes (#650)
L’Effet Hutchinson ou les recherches d’un Canadien, disciple de Tesla (#19)
L’holographie touchable (#1127)
L’illusion d’optique de la distorsion de mesure visuelle (#510)
Évaluée L’instinct de survie (#1021)
L’intangibilité de l’Univers selon le point de vue de la physique quantique (#290)
Évaluée L’invasion des méduses de la préhistoire (#529)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Des comètes à l’origine de la vie ? (#514)
Évaluée L’odyssée de l’espace : La guerre dans l’espace (#485)
Évaluée L’odyssée de l’espace : La vie des étoiles (#486)
Évaluée L’odyssée de l’espace : La vie sur Mars (#519)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Le fabuleux système solaire (#491)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Le mystère de Vénus (#492)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Les grandes énigmes du Cosmos (#490)
Évaluée L’odyssée de l’espace : Télescopes dans l’espace (#487)
Évaluée L’Univers : À la recherche de la vie extra-terrestre (#406)
Évaluée L’Univers : Exoplanètes (#404)
Évaluée L’Univers : Expédition Lune (#402)
Évaluée L’Univers : L’astrobiologie (#472)
Évaluée L’Univers : La Voie lactée (#421)
Évaluée L’Univers : Les endroits les plus dangereux de l’Univers (#400)
Évaluée L’Univers : Les enigmes inexpliquées (#1091)
Évaluée L’Univers : Les énigmes de la Lune (#422)
Évaluée L’Univers : Les lunes du système Solaire (#420)
Évaluée L’Univers : Les supernovae (#476)
Évaluée L’Univers : Les trous cosmiques (#405)
Évaluée L’Univers : Matière noire et énergie sombre (#426)
Évaluée L’Univers : Mercure et Venus, les planètes intérieures (#425)
Évaluée L’Univers : Neptune, Uranus, Pluton (#401)
Évaluée L’Univers : Vie et mort d’une étoile (#483)
Évaluée L’Univers : Voyage dans l’espace (#474)
L’Univers connu (#479)
L’univers de Stephen Hawking : Au delà des trous noirs (#444)
Évaluée L’univers invisible (#862)
Évaluée La dernière frontière de Hubble (#1204)
La décomposition de fruits en accéléré (#1116)
Must La démonstration d’un JetPack disponible à la vente (#986)
Évaluée La fin de l’Univers (#518)
La formation de l’atmosphère (#121)
La fusion froide : principes, découvertes et recherches (#282)
Évaluée La fusion froide par Patrick Burensteinas à Radio Ici & Maintenant (#718)
La ligne droite n’est pas le plus court chemin entre deux points… (#1039)
La Minute de la connaissance : E = MC² (#1017)
Must La notion de dimension supérieure expliquée par Dr Quantum (#45)
Évaluée La révolution de la Terre : Et pourtant elle tourne ! (#550)
La révolution de la télé-présence (#940)
La Rinspeed sQuba : une voiture sous-marine (#1107)
La science des miracles : nos émotions modifient l’Univers (#287)
Évaluée La Terre, une planète en pleine croissance (#928)
Évaluée La Z-machine par Jean-Pierre Petit (#771)
Évaluée Le cerveau ou les mystères de notre boîte noire (#836)
Le champs magnétique terrestre (#156)
Le CNES et le GEIPAN s’intéressent aux OVNIS (#872)
Le film HD de la caméra E8 du lancement de la fusée Saturn V d’Apollo 11 (#1153)
Le futur des voyages dans l’espace : Ares I-X (#221)
Le grand zoom de tout l’Univers : de l’infiniment grand à l’infiniment petit en 44 images à la puissance de 10 (#705)
Must Le mystère de l’horloge – La théorie de la relativité (#307)
Le potentiel de SixthSense par Pranav Mistry (#1194)
Le robot Einstein (#1111)
Évaluée Le rôle crucial du cerveau (#657)
Évaluée Le secret des planètes : À la recherche de la vie (#536)
Évaluée Le secret des planètes : L’atmosphère des planètes (#551)
Évaluée Le secret des planètes : La destinée de l’Univers (#430)
Évaluée Le secret des planètes : La Lune (#565)
Évaluée Le secret des planètes : Le Soleil (#571)
Évaluée Le secret des planètes : Les planètes géantes (#592)
Le silence des nanos (#283)
Évaluée Le temps, vite ! : La flèche du temps (#759)
Évaluée Le temps, vite ! : La mesure du temps (#549)
Les archives oubliées : La guerre de la fusion froide (#502)
Les archives oubliées : Nikola Tesla (#192)
Les brouilleurs de téléphones portables (#1067)
Évaluée Les cinglés de l’informatique (#1042)
Les comètes : prophètes de malheur (#165)
Évaluée Les explorateurs du temps (#462)
Évaluée Les énigmes de l’histoire : les premiers pas sur la Lune (#838)
Les grandes questions existentielles par Stephen Hawking (#779)
Les mystères du cerveau (#178)
Les plus gros trous noirs de l’Univers (#432)
Les protéodies de Joel Sternheimer ou le pouvoir de la musique (#151)
Évaluée Les secrets de l’horloge biologique (#913)
Les supports numériques ne sont pas éternels… (#871)
Must Les surprenantes réalisations biomécaniques de la société Festo (#1242)
Les tremblements de terre (#1065)
Must Les vraies ruptures d’Internet par Serge Soudoplatoff (#797)
Let’s talk about size (#1083)
Must LHC : une expérience de collision protonique à très haute énergie (#900)
Must Monstres de la galaxie (#557)
Must Nikola Tesla : les neutrinos et l’onde magique (#856)
Évaluée Nom de code : Linux (#1061)
On n’a pas marche sur la Lune : la preuve par le drapeau (#191)
On n’a pas marché sur la Lune en 1969 (#188)
On n’a pas marché sur la Lune en 1969 : la faible gravité lunaire simulée (#190)
Must On n’a pas marché sur la Lune en 1969 : le tournage (#189)
Oxygene (#935)
Phi : le nombre d’Or (#1036)
Physique quantique : ce que l’on perçoit, et la réalité (#860)
Physique quantique : l’expérience des fentes de Young expliquée par Dr Quantum (#44)
Évaluée Planète Facebook (#1053)
Must Qu’est-ce que la lumière infrarouge ? (#1089)
Évaluée Quand les scientifiques croient aux extraterrestres ! (#633)
Top Que s’est-il passé sur la Lune ? Une investigation sur Apollo (#396)
Évaluée Résonance et création – Figures acoustiques de Chladni – Images sonores de l’eau (#1097)
Robonaut 2 : le nouvel androïde de la Nasa et de General Motors (#901)
Samsung invente un écran LCD ultra-plat et quasiment incassable (#1012)
Must Superscience – Diamants hi-tech (#1068)
Évaluée Superscience : Le bouclier invisible de la Terre (#873)
Évaluée Superscience : Mystère sur Pluton (#936)
Évaluée Superscience : Tempêtes solaires (#959)
TAMPER, une interface gestuelle pour le design cinématique (#1015)
Évaluée Tank sur la Lune (#1072)
Évaluée Technologie et dépendance (#624)
The Making of Florida One (#1112)
The Visible Human Project (#1007)
Un bus amphibie (#929)
Un lézard dévoré par des fourmis en accéléré (#1115)
Un parking à vélos automatisé (#1006)
Un regard sur l’Univers – Un entretien avec Trinh Xuan Thuan (#888)
Évaluée Un signal radio en provenance de Saturne, intercepté par la Nasa (#1200)
Une fusée passe le mur du son en créant dans le ciel un phénomène rarement visible (#1013)
Une seconde (#734)
Évaluée Viktor Schauberger : Le maître de l’eau (#1095)
Voir avec la langue… (#1008)
What the bleep do we know ? ou Que savons-nous de la réalité ? (#76)

Sciences alternatives

La conférence sur l’eau (#181)

Société : Conditions et Problèmes

Évaluée Banlieues sous le feu des médias (#488)
Évaluée Defamation (diffamation) (#558)
Du mobilier urbain pour chasser les SDF ! (#522)
Eugène Valentinovitch Kaspersky répond aux questions de SVM (#987)
Église catholique : des scandales pédophiles à répétition (#722)
Faut-il contrôler Internet ? (#372)
Évaluée Huit journalistes en colère (#684)
In girum imus nocte et consumimur igni (#339)
Évaluée James Traficant déballe tout chez Alex Jones (#1226)
Évaluée Jean-Pierre Mocky dénonce les réseaux de pédophilie organisée (#710)
Must L’histoire interdite du piratage informatique (#735)
La folie des filatures en ligne (#1234)
La robotisation à outrance engendre une déshumanisation de la société (#1084)
La Scientologie en France (#380)
Évaluée Le cap : au coeur des gangs (#1057)
Le dernier des prophètes ou la secte super-ténébreuse des raéliens (#1014)
Le fléau du téléchargement illégal, la loi HADOPI, et les serveurs offshore (#284)
Évaluée Le retour de Satan (#515)
Évaluée Les cambrioleurs des pauvres (#1231)
Les grands ensembles (#338)
Évaluée Les hackers (#662)
Main basse sur la ville : Le vol à l’étalage, une infraction de masse (#345)
Musique, CD, Internet : un marché en guerre (#373)
Évaluée Pédophilie : Les prédateurs (#979)
Quelques exemples des conséquences de l’industrie du divertissement et de l’inculture aux États-Unis (#572)
Stop the bullets. Kill the gun. (#1102)
Un bébé Brésilien de deux ans avec 42 aiguilles dans le corps (#389)
Une brève histoire des États-Unis (#989)
Une publicité anti-tabac honteuse (#681)
When Copyright Goes Bad (#1113)

Spiritualité, Ésotérisme, et Paranormal

Évaluée Amma, une femme indienne étonnante (#698)
Évaluée Aux frontières de la science : La télépathie (#660)
Évaluée Combustion humaine spontanée (#443)
Évaluée Des apparitions sont aperçues par des mourants et des malades (#595)
Des fils métalliques qui se développent dans le corps d’une femme (#46)
Deux témoignages d’expérience de mort imminente (#752)
Évaluée Esoteric Agenda (#1206)
Évaluée États-Unis : La santé à la loterie (#1232)
Évaluée Fantômes (#972)
Évaluée Fascinant chiffre 7 (#634)
Évaluée Histoire & Sciences occultes – Un secret d’Initiés : La ville de Paris (#1240)
Must Homme, connais-toi toi-même, et tu connaîtras l’Univers et les Dieux (#124)
Évaluée Ils ont visité les Enfers (#811)
Must Jiddu Krishnamurti au siège de l’ONU en 1984 (#407)
Krishnamurti : se libérer du conditionnement (#143)
Krishnamurti est interrogé par André Voisin (#294)
Must L’auto-observation psychologique par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#225)
Must L’esprit et la matière : l’expérience du poussin (#749)
L’expérience de l’unité de l’Être : être le Tout, tout en en étant soi-même ou Là où Il réside, il n’y a pas de différence, la diversité est l’Unité (#272)
Must L’ésotérisme et l’art taurin par le Vénérable Maître Samaël Weor (#1224)
Évaluée L’étoile de Béthlèem (#408)
L’homme qui rêvait le futur (#837)
L’huile mystérieuse (#933)
L’incroyable Madame R., celle qui n’a ni mangé, ni bu, pendant plus de 20 ans (#31)
L’oeil d’Horus (#455)
L’Opus Dei dévoilé (#724)
Évaluée La combustion humaine spontanée (#441)
La désintégration des défauts et la naissance de l’Être par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#195)
La grande soirée du paranormal : les guérisseurs (#125)
La grande soirée du paranormal : maisons hantées et voyance (#126)
Évaluée La nouvelle croisade des évangélistes américains (#948)
La paralysie du sommeil – La Chose (#318)
La rationalité du Christianisme (#454)
Must La réaction mécanique de l’Ego par Eckart Tolle (#696)
La Sagesse universelle par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1223)
Must La théorie du 100e singe (#731)
Évaluée La véritable histoire de l’exorciste (#647)
Évaluée La vie extraordinaire et Magique de Mme Blavatsky par Catherine Guillerme (#1185)
Le cas de Lobsang Rampa par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1183)
Évaluée Le cerveau mystique (#1245)
Le complot de la Réserve Fédérale d’Antony Cyril Sutton (#798)
Le Conte de Saint-Germain par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#224)
Évaluée Le don des Juifs (#449)
Évaluée Le fantôme de Meenu (#601)
Le Forex = 3660 milliards de dollars échangés quotidiennement (#763)
Le mystère du corps intact de Bernadette Soubirous et d’autres mystiques (#584)
Le mystère Edgar Cayce (#362)
Must Le piège de la pensée conceptuelle par Eckhart Tolle (#703)
Évaluée Le Roi David et son royaume (#418)
Le sacrifice par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#212)
Évaluée Le sixième sens, science et paranormal (#995)
Top Le Surhomme par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1250)
Le symbolisme du serpent par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#196)
Le temps qualifié, une conférence de Laurent James (#930)
Le voyage astral (#28)
Le voyage astral ou désincarnation consciente (#185)
Le voyage astral par le Vénérable Maître Samaël Aun Weor (#1182)
Les 3 tamis de Socrate (#729)
Évaluée Les Cathares : une menace pour l’Église catholique (#931)
Évaluée Les créatures fantastiques : Le royaume des morts (#1176)
Évaluée Les créatures fantastiques : Les Maîtres de la Magie (#1177)
Évaluée Les créatures fantastiques : Mi-homme mi-bête (#1178)
Les dossiers cachés du KGB sur le Paranormal (#306)
Les fabuleux pouvoirs de l’énergie du Chi (#985)
Les mystères de la Bible : les Prophètes, pêcheurs d’âmes (#167)
Les Mystères des corps intacts (#461)
Les mystérieux pouvoirs des pyramides (#342)
Les nations disparues ou la vision coranique des causes de la disparition des anciennes nations (#38)
Les NDE ou expériences de mort imminente par le Docteur Jean-Jacques Charbonier (#216)
Les preuves scientifiques d’une vie après la vie (#586)
Évaluée Les réfugés de la technocratie : Victimes des ondes (#1237)
Évaluée Les secrets révélés de la Bible (#412)
Les stigmates d’Yvonne-Aimée de Malestroit (#30)
LLP : L’expérience des 2 pots de riz soumis à l’influence de la pensée (#615)
Mickey Robinson : une EMI exceptionnelle (#1205)
Évaluée Mystères : La combustion humaine spontanée (#442)
Évaluée Opus Dei : une croisade silencieuse (#844)
Évaluée Paranormal : Dans le secret des scientifiques (#319)
Paroles de Eckart Tolle (#881)
Pierre Jovanovic : Le Vatican est infiltré par des satanistes (#714)
Must Rencontre avec des hommes remarquables : La confrérie secrète Sarmoung (#777)
Évaluée Réincarnation (#607)
Réincarnation : l’histoire incroyable mais vraie de James Leininger (#33)
Saints Mystères (Bande annonce) : Le nombre d’or ou divine proportion (#1193)
Spiritualité islamique : le précieux apport de René Guénon (#807)
This is the Truth (#271)
Must Un ancien gardien de Guantanamo s’est converti à l’islam (#861)
Un Bodhisattva dans le métro (#68)
Un Cheikh explique les dangers des sites pornographiques (#978)
Un code dans la Bible : recherches informatiques sur le livre le plus vendu de tous les temps (#22)
Must Un Indien de 82 ans, qui affirme ne pas manger ni boire depuis 70 ans, rend perpelexe les docteurs (#1154)
Évaluée Une compilation de vidéos sur la combustion humaine spontanée (#498)
Une expérience de mort imminente racontée par Alain Borgognon (#751)
Évaluée Une flamme qui vacille ou la spiritualité dans la Judée gouvernée par les Romains (#440)
Must Une magnifique leçon de courage et de volonté ! (#905)

PLUS DE 1000 DOCUMENTAIRES, C’EST MAGNIFIQUE !!!!!

Je remercie la personne qui tient ce blog, http://www.blueman.name/ pour son travail fantastique, je n’ai jamais vu un site avec autant de documentaires répertoriés, c’est vraiment génial.

Merci encore à Blueman pour son travail, et merci à ceux qui vont regarder ces documentaires et les partager avec le plus de gens possible.
Accésoirement, je vous invite également à copier ces docs avec realplayer, parceque " le savoir est une arme et je sors toujours armé " (lol, ça nous rajeunit pas)

Syti, un laveur de cerveau ou un cerveau lavé ?

mars 14, 2010

Il ya deux semaines, syti,( voila son site ) a publié un article sur agoravox.
Quand je l’ai lu, je me suis etouffé, j’ai même pensé que c’est un usurpateur, tellement l’article était un ramassis de conneries et de mensonges.

Ce cher Sylvain Timsit (c’est son nom) nous a fait toute une tirade en expliquant que le net était menacé par :

" le "web conspirationniste" a été investi par trois sortes d’organisations propagandistes : les sectes (principalement actives sur les thèmes apocalyptiques ou le "channeling"), l’extrême-droite américaine (ultra-religieuse, anti-avortement mais pro-armes à feu, et voyant en Obama un communiste et une incarnation de Satan), et les mouvements islamistes ou islamophiles obsédés par le sionisme. "

À tomber par terre !!!!!

Je vous signale que c’est exactement les trois mêmes " menaces " rabachées en longueur de journée dans les médias traditionnels, comme nous avions pu le voir dans les documenatires de arte, ici et ici .

En plus de cela, ce monsieur Timsit croit au réchauffement anthropique et est un fervent défenseur du somment de copenhague.

ça commence à faire beaucoup, non ?

Ce n’est pas tout.

Il faut aussi rappeler aux gens que syti est pour une limitation des naissances, arguant que nous sommes trop sur terre, vous devez savoir également que syti est l’administarteur du site de Bernard Werber, qui est, faut il le rappeler, un fervent supporteur du NWO, et d’un gouvernement mondial.
Jeter un coup d\'oeil à ce forum, ou il tente de se justifier, alors qu’il n’a fait que s’enfoncer…

Je vous conseille de lire son torchon sur agoravox, ainsi que ses commentaires.

Comme par exemple :

" Pour un Palestinien, c’est normal qu’il soit obsédé par l’antisionnisme.

Mais pas pour des Français qui n’ont jamais mis les pieds en Palestine. Il y a d’autres problèmes plus proches d’eux et qui nécessiteraient leur action et même leur obsession (vu ce qui se passe dans la France de Sarkozy) "

Il est pas beau ce commentaire !!!!
En France, il ne fut pas être trop antisioniste !!!!!!!! Et allez savoir savoir ce que signifie " l’antisionisme obsessionel " !!!
On peut être antisarkoziste obsessionel pas pas antisioniste obsessionel, c’est vraiment nous prendre pour des cons quand même de dire ça ….

Le webmaster de Syti valide la création d’israél, expliquant que les juifs ont vécu des drames (ce qui est vrai) mais il est ou le rapport ?

" C’était justifié de créer un état juif, du fait des persécutions subies par les Juifs depuis plusieurs siècle en Europe."

Un dernier pour la route :

" encore une fois, à propos des sionistes et antisionistes, je les renvoie dos à dos, ce sont les 2 faces d’une même pièce, celle de l’intolérance et de la haine. "

ça c’est l’argument parfait, sionisme et antisionisme sont la thèse et l’antithèse, il ne faut donc pas prendre parti, sinon cela fera le jeu de ceux qui manipulent !!!!!! C’est l’argument pour les islamophobes et les racistes qui n’osent pas se le dire et c’est également un argument parfait pour manipuler les esprits faibles qui ne connaissent rien au sujet.

Avec ce genre de fumisterie débile, le sionisme sort vainqueur par KO, le fort et le faible sont mis dans le même panier, c’est dingue quand même d’entendre ça. En 40, il n’aurait servi à rien de résister contre les nazis, puisque c’était la thèse et l’antithèse, pathétique et très dangereux.

Bon, nous avons donc quelqu’un qui :

-valide la création d’israel.
-gère le site d’un écrivain pro NWO
-croit au réchauffement anthropique et qui voulait que Copenhague soit un succès.
-veut une limitation des naissances ( chez les non blancs, puisque nous ne faisons plus d’enfant nous autres occidentaux)
-pense que le net est infiltré d’antisémite et de complotiste d’extrème droite, et d’adepte du climategate ce qui pose un pose un très gros problème selon lui.
-ne parle pas une seconde du problème de l’islamophobie galopante, pourtant la menace la plus grave pour l’équilibre de la Nation

Je pense qu’il y a donc un sacré problème avec ce monsieur, faite attention, ne vous faite pas manipuler, le site de Syti est une vrai mine d’or, c’est une très bonne compilation des thèmes qu’il faut connaitre et son blog est également sympa, mais soyez attentif lorsqu’il parle d’israél et du sionisme. Je ne sais pas si il s’est fait laver le cerveau par ses amis ou sa famille, ou si il est dans une démarche active et volontaire de manipulation, profitant de sa notorioté, justement mérité grace à Syti, pour faire croire aux gens que le sionisme et l’antisionisme se valent, mettant sur un pied d’égalité une idéologie colonialiste, violente et meurtrière et des gens qui condamnent simplement cette idéologie. On croit réver…

Et son point de vue sur le réchauffement, copenhague et la limitation des naissances est également extrèmement louche, ça fait beaucoup quand même niveau désinformation…

Faite très attention, les USA ( les élites) sont en train d’infilter tous les sites contestataires, en disant trois vérités pour un mensonge, les gens ne comprendront pas la manoeuvre et goberont la propagande, soyez très vigilant, cela a peut être déja commencé…

Rajendra Pachauri et le GIEC visés par une enquête internationale de l’ONU

mars 3, 2010

Le président du GIEC, dans la tourmente depuis plusieurs mois suite à des révélations inquiétantes sur la neutralité de ses travaux, est désormais visé par une enquête officielle internationale.

Critiqué depuis longtemps pour son parti pris et son refus du débat avec les climatosceptiques, Rajendra Pachauri, le président du GIEC
, est désormais visé par une enquête internationale pour faire le clair sur ces accusations. C’est l’UNEP (United Nations Environment Programme) qui a décidé cette enquête aujourd’hui à Bali. L’annonce officielle doit être faite une fois le périmètre exact de l’enquête décidé selon le journal britannique The Telegraph. La World Meteorological Organisation (WMO), l’autre organisme qui supervise le GIEC (IPCC) doit décider avec l’UNEP de l’ampleur exacte de l’enquête.

Les dirigeants réunis à Bali ont insisté pour que l’enquête soit menée par des personnes indépendantes du GIEC. Cette enquête sonne comme une confirmation des accusations portées depuis longtemps par nombre de scientifiques sur le fonctionnement du GIEC, un organisme politique et non scientifique selon eux. Rajendra Pachauri est accusé d’avoir volontairement masqué des erreurs du GIEC pour continuer à cultiver l’alarmisme. De façon plus générale, de nombreux scientifiques parmi les plus militants d’une action radicale contre le réchauffement climatique (Phil Jones, Michael Mann, James Hansen, etc.) ont été éclaboussés par le Climategate, une affaire qui a montré un détournement du processus de relecture par les pairs pour faire taire les sceptiques, ainsi que de la manipulation de données ou des refus de communiquer des données sources.

De très nombreux appels à la démission de Rajendra Pachauri et à la dissolution du GIEC ont été émis récemment.
agoravox

Une fois encore il faut lire la presse anglaise pour apprendre cela, en tout cas ça me fait super plaisir que ce désaxé de Pachauri soit visé par une enquète, il est grillé, il s’est fait prendre à vouloir prendre les gens pour des cons, une fois de plus dieu benisse internet et ces abrutis d’anglais pour leur presse sans concession !

J’attends avec impatience la suite de cette affaire.

Connaisssez vous la bloom box ? La solution aux problèmes d’énergie, c’est stupéfiant !!!

février 25, 2010

Two of these blocks can power an American home, while one will suffice for a European home. A stack of 64 can power a small business. What is this magical box and where can you get one?

It’s the Bloom Box, essentially a power plant in a box, and it claims to be the latest breakthrough in clean energy technology. You can’t get one yet, but K.R. Sridhar, founder of Bloom Energy, says there will be one in every American home in five to 10 years.

Sridhar has been developing the technology for the past 10 years, and its all been kept relatively under wraps. The company made their first public appearance on 60 Minutes on Sunday, in an exclusive interview with Lesley Stahl preceding the company’s official launch this Wednesday.

Sridhar invented a new kind of fuel cell that is entirely self-sufficient. He feeds oxygen into one side of a cell while fuel is supplied to the other side. The two combine, forming a chemical reaction that produce electricity.

Is it too good to be true? Some, like Michael Kanellos, editor-in-chief of the Web site GreenTech Media, think the cost will be too high to maintain its production on a large scale.

Several big name companies have already signed on, though. Google was the first to sign up for a Bloom Box, and other big names such as Walmart and FedEx have also come on board, touting its efficiency.

"Going from a few to mass-manufacturing’s going to be tough. And then making them so people won’t run away at the price tag," Kanellos told Stahl. "It needs to be cheaper than solar. It needs to be cheaper than wind."
http://www.huffingtonpost.com
article de romandie qui en parle un peu mais sans expliquer le caractère révolutionnaire de cette invention

Un site en français qui en parle un peu plus

La société américaine de nouvelles technologies, Bloom Energy, a présenté mercredi en Californie une pile à combustible. Bien que de nombreux détails soient encore flous,le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, a présenté cette technologie comme capable de "révolutionner l’industrie énergétique".

Une pile au sable

La Bloom box présentée par la jeune société de la Silicon Valley, Bloom Energy, utilise une technologie connue depuis le 19ème siècle, à savoir qu’il s’agit d’une pile à combustible. C’est un moyen de créer de l’électricité par une réaction électro-chimique associant l’hydrogène et l’oxygène.

En ce qui concerne la Bloom box, l’innovation ne vient donc pas réellement du moyen de produire l’énergie, mais plutôt du combustible utilisé, ainsi que de la volonté de produire la box en série. Le co-PDG de Bloom Energy, K. R. Sridhar a expliqué lors de sa présentation que la base de cette technologie "était tout simplement le sable".

Concrètement, la Bloom Box ressemble à une carte de visite fabriquée à base de silicium, l’élément majeur entrant dans la composition du sable. Le choix du sable est justifié par " sa présence en abondance et ses propriétés scientifiques", compatibles avec la fabrication d’une pile à combustible.

Plusieurs "serveurs" produisant de l’électricité et fabriqués grâce à cette technologie ont été présentés mercredi. Baptisés "Bloom Boxes" et de la taille d’un frigo, ils ont été testés en secret en Californie par plusieurs grandes entreprises dont eBay, Wal-Mart ou Coca Cola.

Google compte déjà parmi les clients de la start-up californienne et lui a déjà commandé quatre serveurs, installés au siège de Mountain View, en Californie. Cependant, K. R. Sridhar a estimé qu’il faudrait une décennie pour que la technologie soit suffisamment mûre pour équiper les foyers.

Une solution d’avenir ?

La Bloom box est présentée comme un générateur d’énergie 60% plus propre que les centrales électriques à charbon. Une énergie durable puisque produite directement sur le lieu de son utilisation et ne générant aucun frais de transport.

L’autre avantage majeur serait le coût de l’énergie ainsi produite. L’électricité produite par Bloom Energy coûterait 9 centimes par kilowatt/heure, contre 14 ou 15 centimes facturés par les fournisseurs d’électricité classiques, aux États-Unis.

Les entreprises qui ont d’ores et déjà testé la Bloom box confirment cette tendance à l’économie. Selon Google, Fedex et Wal-Mart, la box leur aurait fait économiser plus d’une centaine de milliers de dollars sur leurs factures d’électricité. Une économie qui viendrait avantageusement compenser le coup de revient des serveurs testés par ces entreprises, qui coûtent entre 700 000 et 800 000 dollars (soit 500 000 à 600 000 euros).

Si les experts sont pour le moment plus mesurés et ne sont pas convaincus que le coût de l’énergie produite par la Bloom box soit effectivement moindre, ils admettent cependant que la technologie a un potentiel intéressant. Ils s’accordent également sur le fait que l’électricité ainsi produite est plus écologique et va dans le sens du développement durable, qui est à l’heure actuelle une priorité.

En revanche, de l’avis du rédacteur en chef de GreenTech Media, Michael Kanellos, il faudra très certainement attendre plus qu’une décennie pour voir un tel système alimenter les maisons en électricité.
http://www.sudouest.com

article de 20minutes assez sympa aussi

L’article de futura science est un peu mieux

Elle a été choisie par eBay, Fedex et Google. L’entreprise qui l’a créée, Bloom Energy, vient d’en montrer un modèle réduit, plus petit qu’un carton à chaussures. Alimentée avec du méthane ou un carburant quelconque, elle pourrait fournir l’électricité d’une maison. Mais dans une dizaine d’années seulement et, d’ailleurs, personne ne sait vraiment comment elle fonctionne. Réponse ce soir !

Le reportage du magazine 60 Minutes de CBS fait un tabac sur le Web et, depuis, le buzz s’amplifie. On y voit K. R. Sridhar présenter à la journaliste sa désormais célèbre Bloom Box, un cube noir d’une quinzaine de centimètres de côté. L’homme est le patron de Bloom Energy, une entreprise de la Silicon Valley qui existe depuis huit ans mais se paie le luxe de ne révéler à peu près rien de ses activités. Son site Web se réduit à une page et, jusqu’à aujourd’hui (24 février), montre un compte à rebours se terminant ce soir, à peu près à 19 h, en heure française.

La Bloom Box est une pile à combustible. Si on suit les explications de K. R. Sridhar données au magazine de CBS, l’élément de base est une plaque de céramique (« faite à partir de sable »), de quelques millimètres d’épaisseur, recouverte sur les deux faces par une couche d’un enduit coloré, vert d’un côté et noire de l’autre, dont la composition est secrète.

Un empilement de ces éléments forme l’unité de base d’une Bloom Box. Alimentée par un carburant quelconque capable de fournir de l’hydrogène sur l’une des faces de chaque plaque (côté vert) et par de l’oxygène (côté noir), elle produit de l’électricité et de l’eau. Il s’agit donc d’une pile à combustible, plus précisément à électrolyte solide (SOFC, solid oxide fuel cell). Par rapport aux piles déjà existantes, la fabrication serait peu coûteuse, le rendement excellent et la production fiable dans le temps.

Un mystère entretenu

Les chiffres manquent cruellement pour se faire une idée des performances et donc de l’intérêt de l’engin. K. R. Sridhar affirme qu’une plaque à trois couches produit « suffisamment d’électricité pour alimenter une ampoule électrique » et que l’unité de base d’une Bloom Box (le cube noir) contenant 64 plaques serait capable de fournir l’énergie à un bar-restaurant (un « coffe shop »).

Intox ou innovation ? K. R. Sridhar n’est pas un inconnu ni un inventeur farfelu. Son projet s’appuie sur une étude qu’il a lui-même conduite pour la Nasa pour mettre au point un appareil capable de produire de l’oxygène aux astronautes d’une mission longue et de l’hydrogène destiné à leurs véhicules d’exploration, par exemple sur Mars. Après l’abandon de ce programme, Sridhar a compris que son système pouvait fort bien fonctionner dans l’autre sens pour devenir une pile à combustible.

La jeune entreprise a su convaincre plusieurs investisseurs, qui ont injecté 400 millions de dollars. L’un d’eux, John Doerr, du cabinet de capital risque Kleiner Perkins, est célèbre pour avoir aider à la création d’Amazon, de Google et de Netscape. La Bloom Box existe déjà, en grand modèle, et peut s’obtenir moyennant 700.000 à 800.000 dollars (520.000 à 600.000 euros environ). L’engin est volumineux et l’intérieur doit être chauffé à mille degrés. Rien n’est dit sur le coût final de l’électricité obtenu. Mais Google et eBay s’en sont déjà équipés. Le second affirme que ses cinq installations, connectées il y a neuf mois, lui ont déjà fait économiser 100.000 dollars d’électricité.

K. R. Sridhar le promet : dans cinq à dix ans, une petite Bloom Box ne coûtera que 3.000 dollars (environ 2.200 euros). Une fois branchée à l’alimentation de la maison, adieu les factures EDF… Il ne reste plus qu’à voir vraiment la machine à l’œuvre et à en consulter les spécifications techniques complètes.
http://www.futura-sciences.com

Bon, honnetement c’est stupéfiant, un objet plus petit qu’une console X box produit assez d’énergie pour une maison ! Ce qui sidérant c’est que le projet soit aussi avancé, de grosses sociétés l’utilisent déja et cela fonctionne.
De tels systèmes sont géniaux dans la mesure ou les gens seront déconnectés du réseau, les poussant à une autonomie de fait.
Le problème réside justement ici, nous savons tous que ce genre d’invention n’est pas du gout de l’élite, l’accès à l’énergie est le nerf de la guerre, souvenez vous que le banquier Morgan Stanley avait stoppé le financement des travaux de Tesla, arguant que l’on ne pouvait pas mettre de compteur !!!

Je suis malheureusement perplexe quant à l’avenir de cette invention,, cela fait 150 ans que tous ces systèmes d’énergie libre sont systématiquement écartés, en effet si chaque foyer peut produire son énergie hors du réseau, les guerre pour le pétrole et le gaz n’auraient plus de raison d’être, plus besoin de centrales nucléaires polluantes et dangereuses, plus besoin de construire des barrages qui défigurent la nature détruisant l’équilibre biologique d’un cour d’eau.
Bref, ce serait révolutionnaire, le peuple serait libre, l’accès à l’énergie ne serait plus un problème, l’oppression des élites ne pourrait plus s’exercer…

2000 euros pour être indépendant, c’est génial, nos élites avides de pouvoir accepteront elles de perdre l’ultime outils de controle.

Solution miracle ou dangereux mirage, la géo-ingénierie fait débat, LOL

février 21, 2010

- Des scientifiques proposent de rendre les nuages plus brillants ou de fertiliser les océans afin de contrecarrer le réchauffement climatique, mais l’idée de jouer avec l’atmosphère inquiète ceux qui soulignent l’immaturité de la géo-ingénierie.

La conférence annuelle de l’American Association for the Advancement of Science (AAAS) à San Diego (Californie), le plus grand rassemblement scientifique du monde, a été l’occasion pour les deux camps d’exposer leurs points de vue.

"L’ingéniérie climatique à grande échelle n’a jamais été éprouvée et peut être dangereuse, mais son potentiel technique existe", résume David Keith, professeur de science de la Terre à l’Université de Calgary au Canada.

Les options étudiées sont multiples mais l’une des principales consisterait à placer des particules de cuivre ou du sulfate dans la haute atmosphère pour créer un écran réfléchissant les rayons du soleil et par conséquent faire baisser la température.

Les scientifiques se sont inspirés des nuages d’acide sulfurique des éruptions volcaniques, de puissants déflecteurs solaires.

"Nous devrions éviter (….) de nous précipiter (dans cette voie) et prétendre que nous savons réparer la mécanique atmosphérique", a jugé James Fleming, professeur de science à l’Université du Maine.

Il souligne que la géo-ingénierie n’est par une panacée contre l’accumulation des gaz à effet de serre mais seulement un moyen d’en minimiser les effets.

Et son collègue Martin Bunzl, professeur de climatologie à l’Université Rutgers, met en garde sur la tentation de jouer aux apprentis sorciers en insistant sur les limites des modèles informatiques pour mesurer tous les effets des techniques de géoingéniérie.

En agissant sur les nuages, les scientifiques risquent de perturber les précipitations comme la mousson en Asie, a-t-il averti.

Selon lui, le danger est qu’en perturbant ce phénomène météorologique, la production agricole se retrouve chamboulée, affectant jusqu’à deux milliards de personnes.

Phil Rasch, climatologue au ministère américain de l’Energie, a affirmé qu'"aucun des chercheurs travaillant aujourd’hui dans la géoingéniérie ne pense que le temps est venu de mettre en pratique cette nouvelle approche".

Il a présenté à San Diego une technique, basée sur un modèle informatique, visant à injecter des particules de sel marin dans les nuages pour les rendre plus brillants afin qu’ils réfléchissent davantage les rayons du soleil dans l’espace.

"La plupart des chercheurs croient qu’il y a un intérêt à explorer ce champ d’étude pour comprendre son potentiel et ses risques", a poursuivi Phil Rasch.

"Nous en savons beaucoup plus aujourd’hui, nos outils de recherche sont bien meilleurs et nous avons une plus grande expérience du système atmosphérique terrestre", a-t-il fait valoir.

Pour Ken Caldeira, de la Carnegie Institution, il est impératif d’investir dans la géo-ingénierie qui pourrait bien être le seul moyen dont disposera l’humanité d’ici plusieurs décennies pour refroidir artificiellement une planète devenue trop chaude.

"Le réduction des émissions de CO2 seule ne va pas entraîner de refroidissement de la Terre au cours de ce siècle, peut-être au-delà", a-t-il estimé.

"Que va-t-on faire si d’ici 20, 30 ou 40 ans, les températures du globe sont trop élevées pour que les récoltes puissent pousser normalement dans les régions tropicales, menaçant de famine des millions de personnes?", s’est interrogé ce scientifique.
romandie

C’est marrant, quand je parle de cela avec des gens, ils me prennent pour un dingue alors que des tas de scientifiques se réunissent en colloque pour debattre de la modification volontaire du climat, ces scientifques parlent de choses qui n’existent pas….

Même ces chiens du CFR en parle, ce qui me fait penser que le stade de projet est dépassé.
Je vous invite à lire cet article " cet azur qu’on nous vole : les chemtrails en Suisse.
chemtrailsfondationweber2005

C’est édifiant et assez flippant, le projet Deep Shield serait responsable de la mort de 40 millions de personnes par an et durerait 50 ans !

Lisez vraiment cet article, c’est complètement dingue.

Ces gens sont taré, ils prennent la terre pour une simple éprouvette et font des experiences sans aucun recul, c’est gravissime.
Nous devons les empécher, c’est la vie de nos enfants et petits enfants qui est en jeu.

En Israél, les pesticides rendent malades les agriculteur juifs, mais pas les arabes qui n’en utilisent pas….

février 17, 2010

Une recherche israélienne confirme un lien entre la maladie de Parkinson et des pesticides, dans une étude effectuée sur les habitants d’un village arabe, a-t-on appris mardi auprès des chercheurs.

Les chercheurs ont constaté que le taux de maladie dans la localité de Baqa al-Gharbieh au nord-est de Tel Aviv (70 cas pour 100.000 habitants) était plus du double de celui de localités arabes voisines, dont les habitants ont un profil génétique proche.

"Nous estimons que ce taux plus élevé s’explique par la présence massive de pesticides dans les champs environnants, des pesticides dispersés notamment par avions", a déclaré à l’AFP Dr Rafiq Masalha, responsable de la recherche.

"Il a été prouvé que l’inhalation de pesticides, affecte la production de dopamine" un neuro-transmetteur dont la déficience dans le cerveau est la cause de la maladie de Parkinson", a-t-il précisé.

Il relève par ailleurs que "le taux de Parkinson au sein de la population arabe en Israël (43 pour 100.000) est très inférieur à celui au sein des agriculteurs juifs", a-t-il précisé.

L’étude, réalisée notamment par le centre médical Soroka de Beersheva (sud d’Israël) a fait l’objet d’une publication fin janvier dans la revue médicale "Israel Medical Association Journal".

En 2009, une étude en France de l’Inserm chez les agriculteurs avait déjà montré un lien entre l’exposition aux produits pesticides et la survenue de la maladie de Parkinson. Les insecticides organochlorés étaient particulièrement mis en cause.
romandie

Une preuve par A+B que tout ces produits sont des poisons qui agissent sur le long terme, ce qui est d’autant plus grave.
Si le miracle israélien d’avoir transformé le désert en jardin se termine par des milliers de cancers ou de dégénérescences du cerveau, ils auraient mieux fait de rester chez eux… Ils auraient évité des maladies et surtout auraient évité de massacrer les palestiniens

Les palestiniens ont peut être de moins bon rendements, mais au moins ils ne s’empoisonnent pas à travailler la terre.

Quand les appelés du contingent servaient de cobayes

février 17, 2010

C’est un rapport accablant. 260 pages estampillées « confidentiel défense » que « le Parisien » – « Aujourd’hui en France » s’est procuré et qui éclaire d’un jour radicalement nouveau la campagne française d’essais nucléaires dans le Sahara algérien, entre 1960 et 1966. « Il s’agit de la seule synthèse existante sur ces tirs connue à l’heure actuelle », avertit Patrice Bouveret, président et cofondateur de l’Observatoire des armements, qui évoque ce document dans le dernier numéro de sa lettre d’information.

Intitulé : « la Genèse de l’organisation et les expérimentations au Sahara », ce texte rédigé par un ou des militaires anonymes daterait de 1998, juste après l’abandon définitif des essais par Jacques Chirac. Il y évoque avec emphase « une grande aventure scientifique », tout en jugeant « inopportun d’en extraire une synthèse grand public. » A sa lecture, on comprend aisément pourquoi, chaque ligne du rapport expliquant comment scientifiques et militaires veulent, à l’époque, obtenir « la bombe », quel que soit le prix à payer, y compris humain. Gerboise verte, le quatrième et dernier tir dans l’atmosphère, fait ainsi jouer les appelés du contingent à une véritable guerre nucléaire grandeur nature. Souvent, les vétérans se plaignaient d’avoir été des cobayes. C’est désormais une certitude.

Quant aux « faibles doses » reçues qu’évoque le ministre de la Défense, elles sont à l’origine de maladies irréversibles. « Que dans le contexte de l’époque, on fasse des manoeuvres, on peut en discuter, résume Patrice Bouveret. Mais que tout cela soit fait sans aucune prise en compte sociale ou médicale des hommes, c’est quasi criminel. »

Reste que ce rapport ne livre qu’une vérité partielle des essais nucléaires réalisés par la France. En effet, le sous-titre du document indique en première page qu’il s’agit du « tome I ». Existe-t-il d’autres volumes dans les archives du ministère de la Défense ? Hervé Morin dit ne pas en avoir connaissance.
le parisien

Honteux, pauvres soldats, " allez jouer au millieu de la radioactivité, on va voir ce que ça vous fait " tels étaient les ordres…
Sans parler des autochtones et de mururoa qui est une véritable bombe à retardement, le moins qu’on puisse dire c’est que toutes les puissances nucléaires ont fait n’importe quoi, l’empoisonnement est planétaire et ad vitaem…

Climategate U-turn as scientist at centre of row admits: There has been no global warming since 1995 !!!!!

février 15, 2010

The academic at the centre of the ‘Climategate’ affair, whose raw data is crucial to the theory of climate change, has admitted that he has trouble ‘keeping track’ of the information.
Colleagues say that the reason Professor Phil Jones has refused Freedom of Information requests is that he may have actually lost the relevant papers.
Professor Jones told the BBC yesterday there was truth in the observations of colleagues that he lacked organisational skills, that his office was swamped with piles of paper and that his record keeping is ‘not as good as it should be’.
The data is crucial to the famous ‘hockey stick graph’ used by climate change advocates to support the theory.
Professor Jones also conceded the possibility that the world was warmer in medieval times than now – suggesting global warming may not be a man-made phenomenon.
And he said that for the past 15 years there has been no ‘statistically significant’ warming.
The admissions will be seized on by sceptics as fresh evidence that there are serious flaws at the heart of the science of climate change and the orthodoxy that recent rises in temperature are largely man-made.
Professor Jones has been in the spotlight since he stepped down as director of the University of East Anglia’s Climatic Research Unit after the leaking of emails that sceptics claim show scientists were manipulating data.
The raw data, collected from hundreds of weather stations around the world and analysed by his unit, has been used for years to bolster efforts by the United Nation’s Intergovernmental Panel on Climate Change to press governments to cut carbon dioxide emissions.

Following the leak of the emails, Professor Jones has been accused of ‘scientific fraud’ for allegedly deliberately suppressing information and refusing to share vital data with critics.
Discussing the interview, the BBC’s environmental analyst Roger Harrabin said he had spoken to colleagues of Professor Jones who had told him that his strengths included integrity and doggedness but not record-keeping and office tidying.
Mr Harrabin, who conducted the interview for the BBC’s website, said the professor had been collating tens of thousands of pieces of data from around the world to produce a coherent record of temperature change.
That material has been used to produce the ‘hockey stick graph’ which is relatively flat for centuries before rising steeply in recent decades.
According to Mr Harrabin, colleagues of Professor Jones said ‘his office is piled high with paper, fragments from over the years, tens of thousands of pieces of paper, and they suspect what happened was he took in the raw data to a central database and then let the pieces of paper go because he never realised that 20 years later he would be held to account over them’.
Asked by Mr Harrabin about these issues, Professor Jones admitted the lack of organisation in the system had contributed to his reluctance to share data with critics, which he regretted.

But he denied he had cheated over the data or unfairly influenced the scientific process, and said he still believed recent temperature rises were predominantly man-made.
Asked about whether he lost track of data, Professor Jones said: ‘There is some truth in that. We do have a trail of where the weather stations have come from but it’s probably not as good as it should be.
‘There’s a continual updating of the dataset. Keeping track of everything is difficult. Some countries will do lots of checking on their data then issue improved data, so it can be very difficult. We have improved but we have to improve more.’
He also agreed that there had been two periods which experienced similar warming, from 1910 to 1940 and from 1975 to 1998, but said these could be explained by natural phenomena whereas more recent warming could not.
He further admitted that in the last 15 years there had been no ‘statistically significant’ warming, although he argued this was a blip rather than the long-term trend.
And he said that the debate over whether the world could have been even warmer than now during the medieval period, when there is evidence of high temperatures in northern countries, was far from settled.
Sceptics believe there is strong evidence that the world was warmer between about 800 and 1300 AD than now because of evidence of high temperatures in northern countries.
But climate change advocates have dismissed this as false or only applying to the northern part of the world.
Professor Jones departed from this consensus when he said: ‘There is much debate over whether the Medieval Warm Period was global in extent or not. The MWP is most clearly expressed in parts of North America, the North Atlantic and Europe and parts of Asia.
‘For it to be global in extent, the MWP would need to be seen clearly in more records from the tropical regions and the Southern hemisphere. There are very few palaeoclimatic records for these latter two regions.
‘Of course, if the MWP was shown to be global in extent and as warm or warmer than today, then obviously the late 20th Century warmth would not be unprecedented. On the other hand, if the MWP was global, but was less warm than today, then the current warmth would be unprecedented.’
Sceptics said this was the first time a senior scientist working with the IPCC had admitted to the possibility that the Medieval Warming Period could have been global, and therefore the world could have been hotter then than now.
Professor Jones criticised those who complained he had not shared his data with them, saying they could always collate their own from publicly available material in the US. And he said the climate had not cooled ‘until recently – and then barely at all. The trend is a warming trend’.
Mr Harrabin told Radio 4’s Today programme that, despite the controversies, there still appeared to be no fundamental flaws in the majority scientific view that climate change was largely man-made.
But Dr Benny Pieser, director of the sceptical Global Warming Policy Foundation, said Professor Jones’s ‘excuses’ for his failure to share data were hollow as he had shared it with colleagues and ‘mates’.
He said that until all the data was released, sceptics could not test it to see if it supported the conclusions claimed by climate change advocates.
He added that the professor’s concessions over medieval warming were ‘significant’ because they were his first public admission that the science was not settled
dailymail merci vladi
traduction google

C’est énorme, le gars qui s’est fait voler ses mails il y a quelques semaines avoue aujourd’hui que les méthodologies, et l’organisation même de ses recherches laisse à désirer et que depuis 1995 il n’y a pas eu de réchauffement statistiquement significatif !
Bref, sinon nous apprenons aussi qu’une autre \" erreur \" s’est glissé dans le rapportd du GIEC, cette fois c’est les 55% des pays bas qui serait sous le niveau de la mer, alors qu’en fait c’est des terres "risquant d’être inondées".

Des menteurs, des manipulateurs qui se font passer pour des incompétents.

Super bowl: une pub pour audi nous montre le monde de demain, green police en action !

février 15, 2010


Un article sympa du Boston Globe, \"big brother out of control \"

Barroso veut imposer la culture des OGM dans l’Union européenne

février 8, 2010

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso veut relancer le processus d’autorisation de la culture de deux OGM controversés très vite après la prise de fonction de sa nouvelle équipe la semaine prochaine, ont assuré à l’AFP plusieurs sources européennes.

"L’autorisation de la culture du maïs MON 810 et de la pomme de terre Amflora est une de ses priorités", a confié une source au sein de l’exécutif bruxellois sous couvert de l’anonymat.

"Il veut aller vite pour se débarrasser de ce problème qui lui a pourri son premier mandat", a confirmé un responsable européen.

La première réunion de la nouvelle Commission est prévue le 17 février, "mais le programme de travail est encore en cours d’élaboration", a précisé le porte-parole de la Commission, Pia Ahrenkilde Hansen.

"Concernant le cas spécifique du maïs MON 810 et de la pomme de terre Amflora (…) aucune date précise n’a été fixée pour le moment", a précisé la représentation de la Commission en France dans une mise au point à l’AFP.

"Comme toute autre demande d’autorisation d’un OGM, que ce soit pour la culture ou non, la prochaine Commission décidera des prochaines étapes au cas par cas", a-t-elle ajouté.

Monsanto attend le renouvellement de l’autorisation pour la culture du MON 810, seul OGM cultivé à ce jour dans l’UE, et BASF bataille pour sa pomme de terre.

D’énormes intérêts financiers sont en jeu. BASF estime entre 30 et 40 millions d’euros par an les revenus dégagés par Amflora, si sa culture est autorisée.

"Barroso ne raisonne qu’en termes de marchés et de relations commerciales", a souligné le responsable européen.

"Il se fonde sur les avis scientifiques qui disent que ces OGM ne présentent pas de risques pour la santé, mais ne se préoccupe pas des possibles conséquences à long terme sur l’environnement", a déploré la source au sein de la Commission.

Le départ de Stavros Dimas, commissaire à l’Environnement opposé à la culture des OGM, facilite la tâche à M. Barroso.

Mais José Manuel Barroso doit tenir compte des réticences des Etats. Six pays, dont la France et l’Allemagne, ont interdit la culture du MON 810 et onze Etats ont demandé à pouvoir interdire toutes les cultures d’OGM.

M. Barroso a subi un revers politique l’an dernier lorsque 22 pays ont voté contre sa demande de faire lever les interdictions, et les gouvernements européens sont aujourd’hui très réticents à autoriser les produits OGM en raison de l’opposition de leur opinion, inquiète de leur possible toxicité.

Jusqu’à présent, aucune majorité n’a été trouvée et une réflexion est engagée pour différencier autorisations de culture et de commercialisation.

Le ministre italien de l’Agriculture, Luca Zaia, sera difficile à convaincre. Car les grandes manoeuvres ont commencé en Italie, où le Conseil d’Etat, saisi par des agriculteurs pro-OGM, a demandé d’autoriser leur culture.

"Nous nous y opposerons", a-t-il annoncé, soulignant que "le monde scientifique était divisé sur les OGM".

La culture du MON 810 présente "plus d’inconvénients que d’avantages", a ainsi estimé fin décembre le Haut conseil des Biotechnologies en France.

L’Amflora contient en effet un gène marqueur de résistance aux antibiotiques. Le MON 810 contient pour sa part une molécule insecticide.

La Commission fonde son action sur les avis de l’EFSA, l’agence européenne de sécurité des aliments (AESA en français), qui assure que le MON 810 et la pomme de terre Amflora ne posent aucun problème pour la santé.

Mais l’institution est aujourd’hui au coeur d’une polémique après l’embauche de Suzy Renkens, son ancienne directrice du département OGM, par le groupe agroalimentaire suisse Syngenta. Plusieurs organisations écologistes ont demandé des explications à M. Barroso.
romandie

  • Hallucinant, on se croierait dans " le monde selon monsanto " ou les anciens employés de la firme allaient bosser dans le gouvernement et autorisaient les mises sur le marchè.
    C’est gravissime, la corruption règne dans les institutions européennes avec comme conséquence l’empoisonnement de toute la population, les dirigeants de l’UE se comportent en mafieux.

    Ces gens seront jugés, il ne peut en être autrement, il faut juste savoir si cela se fera dans un cadre démocratique.

  • Tempetes solaires pour 2012, les anglais préviennent que les communications pourraient être perturbées….

    février 8, 2010

    TEMPETES SOLAIRES POUR 2012
    du 5 au 8 février 2010 : Grand papier dans le le Times de Londres qui va dans le sens de ce que j’ai écrit dans Notre-Dame de l’Apocalypse grâce aux apparitions de la Vierge. La transmission des JO pourrait être gravement affectée, se trouvant au pic des éruptions solaires à venir. "Scientists today warned that a peak in the solar activity due in 2012 could disrupt television and internet networks during the London Olympic Games. Speaking ahead of the launch of Nasa’s Solar Dynamics Observatory next week, mission scientists said that the sun was due to hit a peak in its eleven-year cycle in 2012. "The Olympics could be bang in the middle of a solar maximum," said Professor Richard Harrison, of the Rutherford Appleton Laboratory (RAL) in Oxfordshire". Etonnant, car depuis la publication, certains ont affirmé qu’il ne se passe rien avec le soleil et que mon livre était "du sensationalisme". Pourtant, à lire l’article du Time, de toute évidence n’est pas le cas, ou alors la NASA aussi fait dans le genre :-) . Le programme SDO de la NASA consiste justement à essayer de prévoir les grandes éruptions à venir et à "éteindre" les satellites afin qu’ils ne soient pas cramés par les éruptions de classe X… Plus que jamais il importe de prendre en considération l’avertissement de Fatima, même si cela vous semble totalement incroyable. Cela dit, la terre ne cessera pas de tourner 2012 à part la dépression mondiale. Revue de Presse par Pierre jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2010.

    C’est pas trop mon délire la fin du monde en 2012 à cause du cosmos, les humains n’auront pas besoin de ça pour détruire la planète dans un feu d’artifice nucléaire. Dans son bouquin sur Fatima, Jovanovic raconte qu’ à la fin du 19 siecle, des poteaux électriques d’amérique du nord avaient pris feu suite à une giganntesque éruption solaire. Les conséquences seraient aujourd’hui dévastatrices, notamment en France avec nos centrales nucléaires.Espérons que les satellites devant surveiller le soleil fonctionnent bien et que nous aurons le temps de stopper les centrales ou plutot les déconnecter du réseau. Regarder ce qui c’est passé centrale suédoise de Forsmark il y a 4 ans, quand le transformateur qui fait la liaison entre la centrale et le réseau est courcicuité, et que les générateurs de secours ne fonctionnent pas non plus, le coeur fond en moins de deux heures.

    Le GIEC avoue s’être " trompé " pour la fonte des glaciers d’Himalaya en 2035, en fait ils ont repris les mensonges du WWF(financé par les Rockefeller).

    janvier 21, 2010

    Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, qui aurait fait une erreur de prévision sur la fonte de l’Himalaya qu’il annonçait pour 2035, lance une enquête suite à la remise en cause de cette échéance par le "Sunday Times".

    La perspective de devoir annuler une de ses prévisions sur la fonte rapide des glaciers de l’Himalaya porte un mauvais coup supplémentaire aux experts climat du GIEC, après le scandale du "climategate", et devrait réjouir les sceptiques du changement climatique.

    Le président du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC), l’Indien Rajendra Pachauri, a annoncé lundi le lancement d’une enquête, après une mise en cause du quotidien britannique, le Sunday Times.

    En 2007, dans son 4è rapport – qui lui avait valu le Prix Nobel de la Paix -, le GIEC avait prévenu que les glaciers de la chaîne de l’Himalaya reculaient plus vite que les autres glaciers du monde et "pourraient disparaître d’ici 2035, voire avant".

    Selon le Sunday Times, cette échéance de 2035 pourrait n’être fondée sur aucune recherche valide et avait été utilisée à l’origine par l’organisation environnementale WWF.

    Interrogé par l’AFP lundi, un éminent glaciologue autrichien et l’un des co-auteurs du rapport de 2007, le Pr Georg Kaser, de l’Institut de glaciologie d’Innsbrück, a assuré avoir attiré l’attention de ses pairs sur cette "erreur" dès 2006.

    "Fin 2006 (…) j’ai pris connaissance de cette erreur et de quelques autres. C’était après la dernière revue, mais avant la publication, donc on avait encore une possibilité de modifier" le texte, a-t-il expliqué.

    "Je l’ai fait remarquer", a-t-il insisté. "Pour une raison que j’ignore, ils n’ont pas réagi", a-t-il ajouté, regrettant "un certain amateurisme" de la part de certains de ses collègues chargés de ce chapitre.

    Le rapport du GIEC comporte traditionnellement quatre chapitres: le premier porte sur les prévisions purement physiques du changement climatique; le second sur les impacts régionaux et l’adaptation des systèmes naturels; le troisième sur les impacts économiques; et le dernier est un "résumé à l’attention des décideurs" qui s’appuient sur ces travaux pour fonder la riposte politique au réchauffement.

    Le Pr Kaser, l’un des auteurs du premier volet, a également été sollicité en tant qu’expert des glaciers par les rédacteurs du 2è chapitre – celui concerné par l’erreur sur l’Himalaya.

    Cette erreur, avance-t-il, pourrait n’être qu’une "coquille" reprenant de manière erronée une étude d’un scientifique russe, le Pr Vladimir Klotlyakov, tablant en 1996 sur une disparition des glaciers de l’Himalaya "d’ici 2350".

    Cette affaire, même si elle relevait de la simple erreur, s’avère malencontreuse pour le GIEC, déjà confronté à la veille du sommet climat de Copenhague au "climategate", une affaire de couriels piratés qui avait fortement perturbé l’ouverture de la conférence.

    Des milliers de courriels de chercheurs collaborant avec l’université britannique d’East Anglia, victime d’un piratage informatique ou de fuites, avaient été publiés sur internet.

    Certains laissaient entendre que la communauté scientifique avait manipulé les données sur le climat pour étayer la thèse d’un réchauffement dû aux activités humaines.

    Cette affaire avait alimenté le scepticisme et la contestation des conclusions du GIEC par certains politiques et groupes de pression.

    Le Pr Kaser a avoué redouter, lundi, un effet rebond similaire.

    "Je suis prudent", a-t-il expliqué, "car les gens vont de nouveau en profiter pour discréditer le GIEC, mais ils auraient tort".

    "Le chapitre I, c’est de la science pure, sans aucune implication politique, qui s’appuie sur 150 à 200 ans d’expérience: les équations, les observations, sont bonnes ou sont fausses".

    En revanche, estime-t-il, les méthodes de rédaction du second chapitre devront être reconsidérées d’ici la prochaine édition, en 2013.
    france 24

    Cette histoire comme quoi les glaciers Himalayens allaient disparaitre d’ici 2035 a été répété des milliers de fois à la télé, a été repris dans tous les magazines, ils ont encore fait flipper tout le monde pour rien.
    Le GIEC est totalement décridibilisé entre les mails demontrant les triches et arrangements et ce genre de conneries.

    " Selon le Sunday Times, cette échéance de 2035 pourrait n’être fondée sur aucune recherche valide et avait été utilisée à l’origine par l’organisation environnementale WWF. "

    Et que trouvons nous quand on tape WWF et rockefeller sur google, un un site de la fondation Rockefeller qui fait une donation de 400 000 $ à WWF LOL, ils sont vraiment partout ces chiens, en même temps avec tout le pognon qu’ils ont c’est facile de manipuler les opinions publiques.

    Sinon dans la série on s’est trompés sur la fonte des glacier, il y a aussi cela :

    " Des glaciologues du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS) (CNRS/CNES/IRD/Université Toulouse 3) et leurs collègues canadiens(1) montrent que les pertes de masse des glaciers d’Alaska depuis 40 ans ont été largement surestimées, remettant en cause des résultats publiés en 2002. " cnrs.fr

    Ha je vous jure, entre les tricheurs et les amateurs on est mal barrés….

    Les leçons du Climategate (argent, médias…)

    décembre 18, 2009

    Attention, l’article est assez long, mais il est interessant.

    Institut Turgot: Les leçons du Climategate : vers la fin de l’omerta médiatique française ?

    Par Jean-Michel Bélouve
    Le dimanche 13 décembre 2009

    Par pans entiers, l’édifice élevé par le GIEC se délite. Aux suspicions de tromperie que j’émettais dans mon livre «la Servitude Climatique» succède aujourd’hui un faisceau concordant de présomptions sérieuses de fraude généralisée.

    L’affaire du « Climategate » vient en effet apporter de multiples confirmations des tricheries et des manipulations que traquent depuis longtemps, et avec un certain succès, des sceptiques notoires tels McIntyre, inlassable procédurier, les climatologues Richard Lindzen, Roy Spencer, pour ne citer que les plus médiatiques des savants engagés dans la lutte contre la mystification, de grandes fondations, telles le NIPCC de Fred Singer, le CEI de Fred Smith, et, chez les francophones, les auteurs des sites Pensée Unique , Changement Climatique , Objectif Liberté … Tous ceux qu’on désigne sous le vocable de « climato-sceptiques », ou de « négationniste », et ils sont nombreux, et dont les voix sont étouffées par les grands médias, triomphent aujourd’hui sur le web.

    Le GIEC est, sinon démasqué, du moins plus que jamais suspect d’être une officine de désinformation. Je pèse bien la gravité de l’accusation que je porte. Je l’assume. Ses multiples défaillances mises en lumière au cours des dernières années ne peuvent plus être taxées simplement d’erreurs ou d’insuffisance. La volonté de tromper devient évidence. Cet article va le démontrer.

    Je vais d’abord montrer que le « Climategate » ne constitue que la manifestation la plus spectaculaire parmi tout un ensemble d’erreurs et de fraudes perpétrées depuis la création du GIEC en 1988, et révélées par les sceptiques. Il ne faudra pas en déduire toutefois que les 2500 personnes qui travaillent au sein du GIEC sont complices. La plupart d’entre eux n’ont pas trempé dans les machinations que je dénonce. D’abord, ils ne sont que 600 scientifiques environ, et quelques 300 économistes ou membres d’ONG à apporter la matière aux rapports du Groupe d’Expert. Les autres ne sont que des fonctionnaires, des administratifs qui font marcher la machine GIEC. Parmi les 900 experts, le plus grand nombre ne fait qu’apporter une contribution dans un domaine très délimité d’analyse, et leur production, d’ailleurs, s’accompagne souvent de réserves, d’expression de doutes sur les travaux dont ils font la synthèse, réserves et doutes éliminés lors de la rédaction des fameux « résumés pour les décideurs politiques », les seuls qui soient largement diffusés et commentés par les médias et sont transmis aux gouvernants des différents pays membres. Que savent ces scientifiques et ces économistes des pratiques déviantes perpétrées par l’organisation ? Probablement beaucoup et peu de choses. Peut-on leur reprocher une certaine complaisance ? Ils sont peu nombreux, ceux qui ont claqué la porte du Groupe d’Expert, tels Richard Lindzen, révolté par les trucages et les mensonges dont il avait connaissance.

    Dans une seconde partie, j’inviterai le lecteur à s’interroger sur le comportement des médias traditionnels, – presse écrite, radio, télévision -, et plus particulièrement celui des médias français, dont on se demandera si le peu d’importance accordée à l’événement du Climategate et la présentation souvent biaisée des faits ne provient que d’insuffisances dans l’accomplissement de leur mission d’information. J’analyserai également l’étonnante explosion d’information diffusée par le web, et à la faveur exceptionnelle dont cette information a bénéficié de la part de ceux qui, d’habitude, font confiance aux journaux, à la radio, à la télévision. J’ai, moi-même, été submergé de messages venant de mes amis informateurs, une centaine de messages par jour, chacun avec un ou plusieurs liens vers des articles « à lire à tous prix ». En pleine période de lancement de mon livre et de ma maison d’édition, il ne m’était pas possible de lire, et encore moins d’analyser cette abondance de nouvelles. Je n’ai fait que photographier de l’œil les textes, et ne prendre connaissance que de ceux qui, à l’évidence, apportaient des éléments nouveaux et essentiels. Le reste est stocké pour un examen qui durera probablement plusieurs mois. Mais il existe des milliers d’internautes passionnés et qualifiés qui ont pris le temps de lire le maximum, rapprocher les informations, faire de brillantes synthèses. J’en cite quelques uns, sans être exhaustif, bien sur. Objectif Liberté est de ceux là, ainsi que Skyfal, Pensée Unique, le blog du tchèque Lubos Motl, celui de Benny Peiser, le nouveau directeur de la fondation créée par Lord Nigel Lawson, « Global Warming Policies Foundation » , la lettre hebdomadaire du NIPCC de Fred Singer, réservée aux seuls abonnés, et bien d’autres encore.

    En conclusion enfin, je rapprocherai l’évènement du Climategate et celui qui accapare en ce moment nos médias, heureux de pouvoir enfin encenser les travaux de ces pontifes qui, impavides, continuent à Copenhague à pérorer sur les catastrophes climatiques du futur et à échafauder leurs politiques déconnectées du réel.

    LE GIEC EN ACCUSATION

    Climategate : qui sont les coupables ?

    Le seul étonnement que j’ai éprouvé en apprenant la nouvelle de la diffusion des fichiers confidentiels du Climate Research Unit britannique, ce fut la manière dont cette information a été extorquée : un acte de piraterie pure et simple, un vol de courriels et de documents. Car le fond du dossier ne faisait que confirmer les doutes que j’avais sur l’honnêteté de certains travaux traités par le GIEC et sur les pratiques des scientifiques auteurs des nombreux messages échangés. Ces doutes, j’en ai fait partager beaucoup aux lecteurs de « la Servitude Climatique », mais j’en ai tu certains, pour lesquels je n’avais que des présomptions mal étayées.

    Que nous révèlent les courriels publiés ? Qu’un certain nombre de scientifiques, parmi les plus importants contributeurs du GIEC, s’entendent pour corrompre le processus de relecture des travaux scientifiques en vue de leur publication, des fraudes et des manipulations des données sur lesquelles sont fondées d’importants travaux scientifiques, la dissimulation de données essentielles, des biais de l’information destinée aux médias et au public, des manœuvres destinées à dénigrer ou à salir des scientifiques climato-sceptiques… A cela s’ajoute un tableau financier qui révèle les gains plus que confortables que l’affaire du changement climatique rapporte à tout ce petit monde.

    Mais avant de développer, interrogeons nous sur le fait qui a permis la révélation de tout cela. Entrer par effraction dans une base de données et en dérober le contenu est un acte illégal, sans doute possible, sauf si le « prélèvement » a été opéré par quelqu’un disposant légitimement des codes d’accès et de l’utilisation du fichier, ce qui constitue une hypothèse parmi d’autres. Une enquête policière est menée rondement par Scotland Yard pour tenter de découvrir le ou les coupables. C’est la seule investigation, d’ailleurs, car la justice britannique n’a, pour le moment, décidé d’aucune action visant les faits révélés par la publication des fichiers. C’est regrettable.

    Doit-on condamner moralement les auteurs du forfait ? Ceux-ci ont titré avec humour leur publication « FOIA ». Ces quatre lettres sont l’abréviation de « Freedom on Information Act», nom de la loi qui oblige les administrations à répondre favorablement à toute requête de communication de pièces des dossiers en leur possession. C’est là une allégation à un précédent scandale ayant impliqué Phil Jones , le directeur du CRU. Depuis longtemps, les sceptiques dénoncent le manque d’homogénéité des températures utilisées pour établir les statistiques du GIEC. Les mesures des stations météorologiques ne sont pas comparables : Certaines sont effectuées dans des villes, où l’effet « îlot de chaleur urbaine » augmente artificiellement les températures. On ne peut comparer les méthodes de mesure du début du XXème siècle à celles d’aujourd’hui. En un siècle, nombre de stations ont disparu, d’autres se sont créées… Il existe trois grands réseaux de recueil et traitement des mesures de ces stations : le Hadley Center britannique qui alimente le CRU de Phil Jones, le Goddard Institute for Space Studies (GISS) qui dépend de la NASA, et le NCDC (National Climatic Data Center) qui dépend de la NOAA américaine.

    Le Hadley Center est un centre de recherche appartenant au prestigieux Met Office, l’office météorologique du royaume Uni. Le CRU fait partie de la vénérable Université d’East Anglia. Le Climategate est susceptible de ternir considérablement l’image de ces deux institutions.

    Revenons aux températures collectées par le Hadley Center et traitées par le CRU. Ces deux centres affirment que les disparités affectant les méthodes de mesure sont corrigées dans les règles de l’art pour les rendre homogènes, ce qui permet d’affirmer que la température moyenne du globe s’est accrue de 0,6 à 0,8° C au cours du XXème siècle. Fort bien, ont répondu au CRU certains scientifiques. Alors communiquez-nous les données communiquées par les stations, avant toute correction. Le Docteur Phil Jones a toujours refusé de le faire. Plus pugnace que les autres, Steve McIntyre a réclamé, par voie de justice, la communication de ces données, et a obtenu satisfaction du tribunal, l’été dernier, sur le fondement du Freedom On Information Act (ou plutôt l’équivalent britannique de cette loi américaine). La réponse de Phil Jones fut stupéfiante : ces données ont été « détruites ou perdues ». J’ai commenté cet épisode, dans mon livre et dans de précédents articles. Je n’y reviendrai pas. Mais la lecture d’échanges de différents courriels entre Phil Jones et plusieurs de ses partenaires de recherche éclaire d’un jour nouveau cet épisode. Le ton des messages montre un certain affolement chez les scientifiques en cause, à l’énoncé du verdict favorable à McIntyre. L’un de ces courriels est particulièrement révélateur. Je cite un courriel de Phil Jones à Michael Mann tel qu’il apparait dans la base publiée:

    At 09 :41 AM 2/2/2005, Phil Jones wrote

    Mike,’I presume congratulations are in order – so congrats etc ! Just sent loads of station data to Scott. Make sure he documents everything better this time ! And don’t leave stuff lying around on ftp sites – you never know who is trawling them. The two MMs have been after the CRU station data for years. If they ever hear there is a Freedom of Information Act now in the UK, I think I’ll delete the file rather than send to anyone. Does your similar act in the US force you to respond to enquiries within 20 days? – our does ! The UK works on precedents, so the first request will test it.

    Un site Internet a répertorié tous les documents de la base de données du CRU. Ce message y figure sous la référence 1107454306 . Il faut féliciter celui ou ceux qui ont fait ce travail de compilation et d’indexaion) Le site Skyfal rend compte ainsi de ce message:

    Jones dit à Mann qu’il lui envoie les données des stations. Dit que si McIntyre les demande sous FoIA, il les supprimera plutôt que de les remettre. Dit qu’il va se cacher derrière les lois de protection des données. Dit que Rutherford a gaspillé énormément de temps en créant un répertoire FTP pour Osborn. Dit que Wigley s’inquiète d’avoir à rendre public le code de ses modèles. Discutent également de la version préliminaire de l’AR4 (rapport GIEC 2007). Mann dit que le chapitre paléoclimatiques sera controversé mais que les auteurs de ce chapitre ont les personnalités adéquates pour faire face aux sceptiques.

    Phil Jones a-t-il mis sa menace à exécution, ou bien a-t-il déménagé et caché les données ? Peu importe. Il est curieux que la justice se contente de sa seule réponse, et que l’administration britannique n’ait pas réagi, en son temps, contre la faute professionnelle qui consiste à perdre ou détruire des données.

    Tout cela serait inconnu sans le larcin commis par les pirates. Mais que faire, lorsque règne la censure et la désinformation entretenues par le pouvoir politique ? Rester dans la légalité, c’est faire le jeu des tricheurs. Nombre d’écologistes, et certains journalistes, dont le français Stéphane Foucart qui publie dans le Monde, ont choisi de stigmatiser les pirates et de dédouaner Phil Jones. Je respecte leur interprétation des faits, mais ne la partage pas. Je considère les pirates comme des rebelles, pas comme des délinquants. Il est curieux de constater que ceux qui portent un jugement sévère contre les « visiteurs » des fichiers du CRU sont souvent aussi ceux qui justifient les fauches de maïs transgéniques perpétrées par José Bové, au nom de la désobéissance civile. Je pense que l’acte commis contre les bases de données du CRU n’est que l’expression d’une résistance à l’oppression légitimée par la complaisance dont bénéficient Phil Jones et ses acolytes de la part de l’autorité britannique. De tels comportements « hors la loi » pourraient se multiplier bientôt devant le comportement des autorités des pays occidentaux sur le dossier climatique.

    Les pirates ont publié les données telles qu’ils les ont recueillies, sans en modifier aucune. Les auteurs et destinataires des mails ont reconnu leur authenticité. Ils font seulement valoir que ces courriels sont « sortis de leur contexte ». Il faudrait alors que Phil Jones explique, par exemple, quel était le contexte dans lequel il écrivait qu’il détruirait les données de température plutôt que de les communiquer, et sa déclaration officielle ultérieure que les données avaient été perdues ou détruites.

    Petites magouilles entre bons amis.

    Je n’allongerai pas plus la liste des messages qui nous édifient sur les différentes déviances de leurs rédacteurs ou destinataires. Le lecteur la trouvera par exemple dans les publications de Skyfal du 22 novembre ou du 25 novembre.

    Qui sont ces protagonistes, mis à part Phil Jones ?

    Michael Mann est le célèbre créateur de la courbe en crosse de hockey, popularisée par le rapport du GIEC de 2001, et surtout par le film d’Al Gore, « an Inconvenient Truth », qui fait disparaître les températures élevées du Moyen Age (« l’Optimum médiéval ») et montre une ascension vertigineuse des températures au XXème siècle. McIntyre et Ross McKitrick ont démontré que cette courbe était truquée, ce qu’a confirmé une commission d’enquête américaine (Rapport Wegman. Voir « la Servitude Climatique », chapitre II).

    Keith Briffa , a tenté de refaire une courbe semblable à celle de Mann en réalisant une étude de dendrochronologie sur des arbres coupés dans la péninsule de Yamal, en Sibérie. Malheureusement pour lui, il a été démontré qu’il n’avait retenu qu’une dizaine d’échantillons, parmi plusieurs centaines disponibles, afin de pouvoir réaliser « SA » crosse de hockey. Le GIEC a renoncé à reproduire son graphique dans ses documents de 2009.

    Citons encore Tom Wigley, supérieur hiérarchique de Phil Jones à l’Université d’East Anglia, dont les mails révèlent qu’il fait pression pour interdire la publication d’articles de scientifiques sceptiques, qu’il cherche à fausser les températures des océans pour renforcer artificiellement la hausse des courbes de température, qu’il explique à ses partenaires comment contourner la loi Freedom On Information, affirme que l’article du Professeur Lindzen et de Choi, dans lequel la non pertinence des modèles cliamtiques est prouvée est « de la connerie ».

    Kevin Trenberth, Grant Foster, Santer (contributeur prolifique du GIEC en études toujours dans la norme !), Steve Schneider (celui qui justifie la désinformation scientifique par la recherche du bien de l’humanité), Rob Wilson et quelques autres complètent ce petit cénacle de néo-climatologues qui opèrent au sein du Groupe I du GIEC (le groupe scientifique), et qui utilisent des méthodes bien bizarres pour conduire leurs travaux de recherche.

    L’argent, toujours l’argent !

    Un autre document révélateur est constitué par un tableau Excel montrant les gratifications reçues par Phil Jones entre 1990 et 2006. Une petite partie des versements est partagée avec Michael Mann et quelques autres partenaires. Le total s’élève à la somme rondelette de £27 437 094,00 ! Phil Jones est un fonctionnaire heureux ! Le document ne dit pas si la somme est partagée avec l’Université d’East Anglia (il est intitulé PhJ_Grant, ce qui incite à penser que les fonds ont été versés à Jones lui-même), et, si c’est le cas, quelle part revient au directeur du CRU ? Les gratifications proviennent essentiellement d’administrations et d’organisations internationales : Department of Energy américain, Department of Environment, Union Européenne, OTAN, etc. *

    Est-il besoin de poursuivre. Je pourrais écrire un livre en me servant de la documentation accumulée. Que les lecteurs passionnés par l’affaire aillent sur Internet et tapent « climategate » dans la barre Google : ils y trouveront un choix illimité d’articles.

    Ce qui m’interpelle, c’est la passivité des gouvernants face à l’événement. Phil Jones et le CRU sont pris la main dans le sac, et tout ce qui est entrepris, c’est une enquête interne décidée par l’Université d’East Anglia. Aux USA, on n’observe aucune réaction de l’autorité fédérale. Le CRU est-il le seul à avoir commis des fautes ? L’affaire ne mériterait-elle pas qu’on procède à un contrôle au sein des deux autres centres traitant des données de stations de mesure, le GISS et le NCDC. Dans le chapitre 2 de la Servitude climatique, j’expose toutes les réserves à faire sur la fiabilité des stations de mesures américaines. Là, c’est le GISS qui procède aux ajustements. Et le GISS, lui aussi, ne communique pas les données source. Il y a fort à dire également des mesures maritimes, domaine du NCDC. Et puis, ces Jones, Mann, Briffa, Wigley, Santer, Trenberth, Schneider, etc, se comportent-ils dans le groupe I du GIEC de la même façon que dans leurs laboratoires ? Depuis 20 ans, les Etats occidentaux versent des milliards de dollars à la recherche sur le changement climatique d’origine anthropique, sans jamais rien contrôler ! Ce qui est vrai des centres de traitement de mesure l’est aussi des modèles climatiques, seuls outils utilisés pour faire les prévisions à long terme. Dans le chapitre 7 de mon livre, je réclame un audit des différents centres qui créent et mettent en œuvre des modèles de circulation générale, et un audit des méthodes de travail du GIEC. Pas plus aujourd’hui qu’hier, cette question n’est à l’ordre du jour des gouvernants. Il faut que les contribuables sachent cela !

    LE CLIMATEGATE ET LES MEDIAS

    Médias traditionnels contre Internet !

    Si l’on considère la place énorme prise par le changement climatique dans les politiques des Etats et son importance pour l’avenir de l’humanité, le « Climategate » constitue une énorme affaire, que les médias ne peuvent traiter à la légère, ni ignorer. Dès l’annonce du piratage, et de la diffusion des fichiers, le 17 novembre, les blogueurs et les sites d’information de l’Internet se ruèrent pour être parmi les premiers à s’emparer du scoop. Très vite, la totalité du fichier (61 mégabytes !) put être téléchargée par n’importe quel internaute, et ils furent des dizaines, puis des centaines à lire et analyser cette masse énorme d’information, de nuit et de jour, afin de rendre compte le plus rapidement possible du contenu du dossier et à en rendre compte sur leurs blogs. J’étais sur le web, la nuit du 19 au 20 novembre, un des sites où l’on pouvait consulter la base de donnée du CRU, ou le télécharger, et je voyais s’afficher, en bas et à droite de l’écran des bulles informant que, par exemple, « Lubos Motl is online ». Il était alors deux heures du matin ! Et les messages se succédaient, où apparaissaient des noms qui appartiennent à mes amis, ou qui me sont familiers. Ils passaient leurs jours et leurs nuits, ces blogueurs bénévoles, à travailler à informer le public ! Et beaucoup d’entre eux le font avec compétence, maitrisent parfaitement le dossier. Dans cette bataille de l’information, Internet a sans contestation possible gagné la première manche !

    Car les médias traditionnels, la presse écrite, la radio, la télévision, ont marqué un temps d’hésitation avant de s’emparer du sujet. Deux jours après l’événement, des quotidiens anglophones rendaient compte. Certains fustigeaient les pirates et défendaient le CRU et Phil Jones, mais d’autres tiraient des conclusions sévères sur les rédacteurs des courriels. Parmi ces derniers, figuraient des titres prestigieux : le Wall Street Journal, le Times, le Guardian par exemple. La BBC diffusait à son tour l’information.

    La France, friche médiatique !

    En France, rien ! Dans les trois ou quatre premiers jours, aucun quotidien, aucune chaîne de télévision de diffusait la nouvelle. Prudence de journaliste devant une information qu’il convenait de vérifier ? Mais alors, pourquoi avoir des quotidiens, s’ils nous servent de la soupe froide ? Il a fallu cinq à six jours pour que nos quotidiens ne réagissent. Le Monde (Stéphane Foucart, déjà cité !), le Figaro publièrent alors des articles, en page intérieure, dans lesquels les pirates étaient présentés comme des malfaiteurs et le CRU comme la victime. Libération continuait à se taire. Stéphane Foucart, le Monde, analysait ainsi l’affaire :

    Qu’en est -il ? En réalité, au plan scientifique, seule une phrase pourrait accréditer une manipulation de données. Dans un message, Phil Jones, le directeur du CRU, dit ainsi avoir utilisé une "astuce" (trick, en anglais) pour "masquer le déclin" de températures. Dans un communiqué, M. Jones a reconnu avoir employé ces termes, précisant que le mot "astuce", utilisé dans un "contexte familier" signifiait "quelque chose d’intelligent à faire". Il n’y avait en outre nulle manipulation puisqu’il s’agissait de corriger une divergence bien documentée entre mesures de température et épaisseur des cernes d’arbres…

    Puis il déclare sentencieusement :

    Comment des pirates se sont-ils introduits dans les serveurs de l’université ? Pourquoi l’avoir fait à deux semaines de Copenhague ? Comment de simples hackers ont-ils épluché des centaines de milliers de courriels, couvrant plus d’une décennie, pour n’en sélectionner qu’un millier, les plus percutants sans doute? Seule certitude, ceux qui se sont livrés en quelques jours à cet énorme exercice d’édition connaissent le moindre des méandres de la littérature climatologique. Et il y a peu de risques à affirmer que les commanditaires de ce piratage, d’une violence inouïe pour les personnes visées, ont beaucoup à perdre à Copenhague.

    A n’en pas douter, d’après le journaliste, c’est un complot. Excusez-moi, Monsieur Foucart, vous êtes un scientifique converti au journalisme. J’ai apprécié certains de vos écrits lorsque vous ne vous préoccupiez que de science. Vos inférences ne sont pas crédibles. Retournez à la science, et laissez à d’autres le métier de journaliste ! Mais la conclusion de votre article est proprement stupéfiante :

    Mais tout cela ne remet rien en cause, loin s’en faut, de la science climatique. Celle-ci repose sur les travaux de milliers de chercheurs et, surtout, ne date pas du GIEC. En 1896, le chimiste Svante Arrhenius (Prix Nobel en 1903) évaluait qu’un doublement du CO2 ferait s’élever la température moyenne terrestre de 4 oC à 5 oC environ. Aujourd’hui, les modèles les plus élaborés ramènent cette évaluation entre 1,5 oC et 4,5 oC. Ce diable d’Arrhenius était sans doute, lui aussi, du grand complot…

    Il vous faut donc remonter à Arrhenius, 1896, dont les écrits sur le CO2 ont été réfutés de façon magistrale par Woods treize ans plus tard, et qui fut oublié jusque dans les années 1970, quand on s’avisa de reprendre ses thèses pour justifier l’anathème lancé contre le dioxyde de carbone ! « Rien n’est remis en cause… » !

    Que Foucart me pardonne, mais j’aurais pu dire autant d’Yves Miserev, du Figaro, qui découvre subitement qu’il existe des gens qui ne croient pas aux théories du GIEC .

    Internet au secours de la démocratie.

    Ce comportement des médias a donc fait la fortune des sites internet qui se sont emparés du sujet. Au cours de la semaine écoulée, lorsqu’on tapait « climategate » sur la barre Google, on obtenait jusqu’à 36 millions d’entrée. C’est du jamais vu pour un sujet qui n’a que trois semaines d’existence.

    Exemple frappant de l’audience acquise à l’occasion du Climategate, le blog de Vincent Bénard, Objectif Liberté, se situait à 1000-1500 pages visitées chaque jour avant l’affaire. Ce blog qui défend les valeurs libérales, publie des articles de qualité sur tous les aspects politiques et économiques. Il excelle notamment sur les problèmes de politique de logement ou l’analyse de la crise des subprimes, et consacre, depuis un mois, la moitié au moins de ses articles à rendre compte, avec le brio habituel de son auteur, de l’évolution des politiques de changement climatique. Le 23 novembre, il recevait en un seul jour 9300 visites, et son score quotidien se situe depuis dans la fourchette 4000-4500 visiteurs par jour. C’est donc un triplement de l’audience qu’a acquis ce média, et presque autant de visiteurs fidélisés. Je n’ai pas les chiffres de Pensée Unique et de Skyfal, mais je sais qu’ils ont, l’un et l’autre, vu la fréquentation de leur site augmenter considérablement. Il est manifeste que les demandeurs d’information, déçus de ce que leur offrent les médias traditionnels, vont massivement sur la toile pour trouver les renseignements et les commentaires qui les intéressent. Cette évolution a été constatée depuis longtemps déjà, mais des affaires telles le Climategate l’accélèrent considérablement. Et c’est heureux pour la démocratie.

    Les médias traditionnels, enfin ?

    D’ailleurs, une évolution semble s’amorcer, depuis deux jours, dans nos journaux et nos télévisions. Le vendredi 11 décembre, les Echos ouvraient leurs colonnes à Cécile Philippe (Institut Molinari) et à Mathieu Laine (Altermind), que nombre de lecteurs de l’Institut Turgot connaissent bien. Cécile et Mathieu, sous le titre « Entendre aussi les sceptiques » , font valoir que les contradicteurs de la pensée dominante doivent recevoir un accueil équitable de la part des médias et rétablissent un certain nombre de vérités sur le changement climatique.

    Dans les blogs du Figaro « online », j’ai particulièrement remarqué un article d’Yvan Rioufol qui s’insurge contre l’alliance de l’Etat et de la nouvelle église écologique ! Aujourd’hui, vers six heures du matin, alors que je rédigeais le présent article, mon épouse m’appelle du salon : « viens voir, Courtillot passe à la télé ! ». Il s’agissait de l’émission « C dans l’Air » de la cinq, qui nous offrait un débat dont les vedettes étaient Vincent Courtillot, Directeur de l’Institut de Physique du Globe de Paris, et Jean Jouzel, Vice Président du GIEC, avec la participation du journaliste Laurent Cabrol (« Climat : et si la Terre s’en sortait toute seule ») : un débat équilibré, très courtois, mais pugnace de la part de Courtillot, contre un Jouzel sur la défensive, l’un et l’autre tenant un discours solide et argumenté, avec des interventions fort à propos de Laurent Cabrol. Messieurs de la télévision, des confrontations de qualité telles que celle-là, nous en redemandons. Il est seulement dommage que l’émission ne fût pas programmée à une heure de grande écoute. Je souligne l’investissement personnel remarquable de Vincent Courtillot, qui, depuis quelques mois, multiplie les interventions dans les médias et les salles de conférences pour rétablir la vérité scientifique sur le climat. On l’a vu intervenir brièvement mais excellement, comme toujours, dans le vingt heures de Pujadas, sur de multiples videos diffusées par Youtube et Dailymotion, dans les amphis des facultés de Strasbourg et de Nantes. Il est devenu l’incontestable leader des scientifiques sceptiques français, grâce à sa connaissance approfondie du sujet, ses qualités de vulgarisateur, son éloquence et sa pondération.

    Est-ce le commencement de la fin de l’omerta médiatique française ? Les médias ont-ils enfin compris que leur lectorat fuyait vers d’autres sources, et commencent-ils à lâcher les commettants qui les engageaient sur la voie l’alarmisme climatique le plus primaire ? Si cette tendance perdure et s’amplifie, alors les politiques qui s’enferrent dans la voie prônée par le GIEC tomberont. J’ai bon espoir que nombre d’entre eux changeront de cap !

    LA GEOPOLITIQUE CONFRONTEE AU CLIMATEGATE

    Comme je l’ai mentionné plus haut, le Climategate a été superbement ignoré des gouvernants. Aux USA, le Sénateur républicain Jame Inhoffe a entrepris une croisade médiatique pour réclamer des enquêtes publiques sur les hommes impliqués dans le scandale, mais aussi des contrôles plus rigoureux sur le GISS et d’autres institutions publiques œuvrant en faveur du GIEC.

    En Grande Bretagne, l’ancien Chancelier de l’Echiquier conservateur, Lord Nigel Lawson, exerce de forte pressions sur un gouvernement Brown inactif pour diligenter une enquête indépendante et de haut niveau sur les agissements au sein du CRU. A ce jour, seule une enquête interne à l’Université d’East Anglia est prévue.

    En France, rien !

    On pouvait s’attendre à des remous au sein de la communauté réunie à Copenhague pour décider de la suite à donner au Protocole de Kyoto. Il semble bien que ces messieurs et ces (rares) dames poursuivent sans états d’âme la politique entamée par eux depuis vingt ans. Seul le délégué de l’Arabie Saoudite est venu troubler la quiétude de façade en protestant énergiquement et en exigeant une enquête internationale sur l’affaire. Le grand cirque de Copenhague poursuit sa représentation déconnectée du réel, au milieu de cohortes de militants écologistes agitées et bruyantes, qui réclament toujours plus de contraintes, de taxes et de sanctions contre les populations. La préoccupation majeure est de savoir qui paiera quoi, à qui et combien. Les USA sèment le trouble en réclamant un minimum d’efforts aux pays en développement, qui s’en scandalisent. Le débat reste clos sur la science : on n’aborde à peine ce sujet. Le climategate : on l’ignore !

    Nos chaines de télévision françaises consacrent de longues séquences à l’événement, chaque jour, aux journaux de matin, de midi et du soir, multiplient les émissions spéciales, les clichés rabâchés depuis dix ans, les images de catastrophes climatiques, les appels aux restrictions et les leçons de morale.

    Combien de temps encore la population supportera-t-elle cette forme d’endoctrinement qu’on croyait jusqu’ici réservée aux pays totalitaires ? L’effet conjugué de la saturation, de la mise en vigueur de la taxe carbone, le tout sur fond de crise, de restrictions et de chômage finira par mobiliser la masse. L’année 2010 s’annonce houleuse et pleine d’incertitudes.
    http://serumdeliberte.blogspot.com

    L’auteur a fait une bonne synthèse du problème, tout y est, les mensonges avérés des scientifiques, la mauvaise foi des journalistes, la faillite de l’intelligence, le poids de la pensée unique.

    Pour ce qui est du site " le serum de vérité ", vous devez savoir que ce sont des conservateurs américains, des pro Bush sionistes et profondément islamophobes, en revanche il y a quelques convergences de pensée sur le climategate, l’escroc et charlantant Attali, le malsain fredéric mitterand, les scandales de l’onu et deux trois trucs encore.Mais leur islamophobie est vraiment hallucinante, c’est leur coté pro israélien, tout ce que je déteste…

    Il y a deux ou trois autres articles interessants sur les mensonges du réchauffement climatique causé par l’homme :
    http://serumdeliberte.blogspot.com
    http://serumdeliberte.blogspot.com
    http://serumdeliberte.blogspot.com


    Suivre

    Recevez les nouvelles publications par mail.

    Rejoignez 50 autres abonnés